Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   6/4/2013, 17:43

Salahudine Ben Ibrahim Imam de la mosquée Al Aqsa - Jérusalem
Activez les sous-titres pour la traduction.
Une plaidoirie imparable contre les pseudo-savants musulmans à la solde de Washington!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   6/5/2013, 22:55

RT. Pepe Escobar sur le provocation israélienne en Syrie S/T


RUSSIA TODAY 6 MAI 2013
http://rt.com

Si censure lien youtube de hussardelamort
*http://www.youtube.com/watch?v=oHhVcktmz2U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   10/5/2013, 10:02

Syrie: Des enfants enrôlés dans les milices
terroristes d'Al Nusra
TelegraphTV/ (Mars.2013).



AK47 et cigarette à la main... Ahmed, fils d'un 'opposant syrien', a 7-8 ans.
Dans cette vidéo, on voit l'enfant Ahmed armé de son AK 47, cigarette à la main, prendre position en face d'une barricade pour aider ses camarades du quartier Salahedine d'Alep.


http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9961945/Ahmed-the-eight-year-old-boy-on-the-front-line-of-Syrias-civil-war.html
29 Mar 2013
"The photograph, taken on the front line in Aleppo's Salaheddin district....Ahmed's mother and father died in a mortar strike in Salaheddin neighbourhood, where his father had been working as a fighter with the rebel Free Syrian Army. Now the only person Ahmed has left is his uncle, a rebel who the boy follows and imitates as he fights against government soldiers. "

Israël et ASL ami-ami: "Israël n'est pas et n'a jamais été notre véritable ennemi" /Opposant Syrien


http://www.youtube.com/user/VeriteSurLaSyrie

Spoiler:
 


Les raids israéliens filmés
par les soit disant rebelles syriens./ALMANAR TV





------------


jeudi, 09 mai 2013 06:43
Bassam Tahhan, politologue et professeur de stratégie et de géopolitique


http://french.irib.ir/analyses/interview/item/256162-bassam-tahhan,-politologue-et-professeur-de-strat%E9gie-et-de-g%E9opolitique

IRIB- Entretien avec M.Bassam Tahhan, politologue et professeur de stratégie et de géopolitique: "La visite de John Kerry, à Moscou".


__________________

comment faire de "l'information" sans donner de source: l'exemple de allain jules

http://allainjules.com/2013/05/08/exclusif-syrie-incroyable-mais-vrai-israel-et-le-hamas-combattent-le-gouvernement-syrien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Syrie   14/5/2013, 20:20

Syrie : le dirigeant d’une brigade rebelle mange le coeur d’un soldat

Attention video tres dure mais nécessaire selon moi pour montrer le caractère véritablement satanique de la "rébellion" Syrienne.



Article ici : http://lejournaldusiecle.com/2013/05/14/syrie-le-dirigeant-dune-brigade-rebelle-mange-le-coeur-dun-soldat/
Revenir en haut Aller en bas
neofeel



Nombre de messages : 304
Age : 38
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   5/6/2013, 00:59

J'ai longtemps hésité à vous linker cette vidéo, tellement l'horreur et la bêtise humaine y est grande. Mais nous nous devons de faire vivre la véritable information contre les meRdias qui ne commentent que Roland Garros ou le CAC 40 qui augmente.
Comment l'homme peut-il en arriver là ?

Donc je préviens, éloignez les enfants et les âmes sensibles avant de lire cette vidéo !!!

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2013/05/27/ce-qui-se-passe-en-syrie-interdit-aux-moins-de-18-ans/


Puissions nous avoir un avenir face à une telle cruauté.
Je vous avoues que je suis très inquiet des événements à venir, tout cela pue la manipulation de masse pour préparer une guerre totale, car les russes ne laisseront pas faire (il n'y a qu'à regarder les médias russes, qui ont accès au front).
En Turquie cela sent vraiment pas bon (peut être bientôt d'une autre guerre ?).
Les chinois rachètent tout l'or physique possible avec la planche à billet, le Japon, les Etats-Unis et l'Europe sont au bord du gouffre financier et social.

Voir le graphique du 4 Juin.
http://mahamudras.blogspot.fr/2013/06/on-se-demande-comment-ca-va-finir.html

Toutes les pièces du puzzle emboitées l'une dans l'autre et l'on voit une image de dépopulation
massive de l'humanité.
Le NOW et en marche et ils sont prêts à tous les sacrifices et atrocités.

_________________
Bien peu a d'arguments, celui qui est obligé d'utiliser la violence pour se faire entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   5/6/2013, 23:24

Salut Neofel Smile

Je suis complètement d'accord avec ton commentaire mais il y a quand même un petit truc qui me chiffonne.

Pourquoi avoir choisi de nous donner le lien de ce blog plutôt que de nous donner directement le lien You-tube de la vidéo ?

Parce que si je peux me permettre, ce blog c'est vraiment de la merde.

Je vais faire court. Ce blog est tenu par Sami Aldeeb, un universitaire suisse, chrétien d’origine palestinienne, laïque et démocrate. Son petit copain Alain Jean-Mairet, un propagandiste anti-Islam réputé, occupe le blog jour et nuit (+ de5000 posts) pour répondre aux quelques égarés qui viennent s'exprimer.

Ce Sami Aldeed dit être chrétien, il n'en est rien. Il peut éventuellement dire qu'il est déiste ou agnostique et probablement franc-maçon mais certainement pas chrétien.

La preuve dans cette vidéo pour ceux qui auront le courage de faire face à plus d'une heure de blasphèmes et d'insultes, envers l'Islam évidemment mais pas seulement.

Quelques citations de Sami A. piochées dans la vidéo ci-dessous : :"La Bible, les évangiles et le Coran ne sont pas parole de Dieu", " Dieu n'a envoyé aucun prophète, c'est une histoire d'enfantillage", "Jésus était un menuisier, il a pris sa retraite à 30 ans parce qu’il en avait ras le bol et à commencer à se promener et à raconter des belles histoires, il est extraordinaire comme type...", " La solution est de désacraliser les Livres sacrés...", "C'est Moïse qui était sous l'effet de la drogue", "Abraham était un halluciné", etc.




_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neofeel



Nombre de messages : 304
Age : 38
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   6/6/2013, 10:09

Bonjour Comandirej,
J'avoue ne pas avoir vérifié le contenant tellement j'étais choqué par le contenu, je reste d'ailleurs choqué par le contenu, ayant parcouru ce blog depuis.
Donc désolé pour ce lien même si cela ne change rien à l'intérêt de la vidéo que j'ai linké, le reste de ce blog ne valant vraiment pas le détour.

_________________
Bien peu a d'arguments, celui qui est obligé d'utiliser la violence pour se faire entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   6/6/2013, 11:25

Oui des images extrêmement choquantes et traumatisantes qui d'ailleurs n'ont rien à voir avec les images des blessés et mutilés de l'attentat de Boston.

Les américains peuvent utiliser toutes les technologies qu'ils veulent pour duper les masses mais ils ne sont pas encore prêt de rendre le faux aussi vrai que le vrai.

@+

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   8/6/2013, 08:54

Interview du président syrien Al-Assad par la chaîne libanaise Al-Manar


url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=114299&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

Le président syrien Bachar al-Assad a assuré que le Hezbollah est intervenu à Al-Qousseir non pas pour aider l’Etat syrien mais pour faire avorter les tentatives de l’étouffer.

Car d’après lui, les quelques centaines de combattants du Hezbollah dépêchés dans cette région ne constituent rien par rapport aux centaines de milliers de militaires réguliers et de terroristes qui se confrontent dans ce pays depuis près de deux ans.

Le président syrien a tenu ces propos dans un entretien télévisé accordé exclusivement à notre chaine de télévision AlManar et diffusé ce jeudi.

Interrogé sur les progrès réalisés par l’armée syrienne dans plusieurs régions, le numéro un syrien a mis en avant l’échec des planificateurs de l’insurrection eux-mêmes. Sans oublier de signaler que l’environnement qui a bercé les rebelles au début a fini par se révolter contre eux.

S’agissant de la livraison de la livraison par la Russie du système anti aérien S-300, il a affirmé que Moscou allait honorer tous ses contrats d’armements avec Damas.




Voici ci dessous l’interview :

Q: Nous sommes au cœur du Palais du Peuple. Deux ans et demi après l’éclatement de la crise syrienne, laquelle visait avant tout à vous renverser, comment avez-vous fait avorter les tentatives de vos adversaires et ennemis. Quel est le secret de cette persévérance ?

Ils ont échoué dans leurs plans

R : D’une part, Il y a le côté syrien qui est parvenu à déjouer ce plan ; de l’autre, ce sont ses trameurs eux-mêmes qui ont torpillé leur propre plan… Parce que d’un côté ils ne connaissent la situation en Syrie, et de l’autre ils n’ont pas bien lu la situation en Syrie. Ils ont au début lancé leur insurrection en brandissant des slogans de révolution. Mais toute révolution nécessite des facteurs objectifs. On ne peut faire une révolution avec de l’argent. Comme ils ne sont pas parvenus à réaliser les circonstances qui introduisent une révolution, alors ils sont passés à mettre en avant des concepts et des slogans confessionnels et sectaires afin de provoquer une faille au sein de la société syrienne. Ils ont pu entrer dans certains coins de la société syrienne présents dans toute société, des angles d’ignorance et d’inconscience, le résultat qui en a découlé est qu’ils ne sont pas parvenus à vraiment instaurer cette faille laquelle, si elle était présente, elle aurait démembré la Syrie depuis les tous débuts.

Ils ont utilisé un autre slogan qui les fait tomber dans leur propre piège, en disant que ce qui se passe est un conflit pour le pouvoir. La réalité n’a rien à voir avec un conflit pour le pouvoir, la bataille est pour la partie, et non pour le pouvoir. Personne ne combat et ne tombe en martyre pour le pouvoir de quelqu’un.

Q : Dans cette bataille, monsieur le président, il semble, au bout de deux ans et demi, que la direction syrienne est en train de réaliser des progrès sur le terrain. Pourquoi au bout de deux ans et demi, avez-vous choisi de passer de la défense à l’attaque, vous ne pensez pas que vous vous y êtes mis un peu tard, au risque que le cout soit très élevé. Je prendrai comme exemple celui d’al-Qousseir.
Des Syriens ont été arnaqués

R : Nous n’avons jamais abordé cette question sous l’idée de la défense ou de l’attaque. La tactique militaire nécessitait de se comporter avec chacune des petites batailles d’une façon isolée. Nous nous comportions avec la situation non point d’un point de vue militaire, mais dans tous ses aspects, dont politique et social. De nombreux syriens ont été arnaqués au début.

Beaucoup de pays amis à l’étranger ne comprenaient pas la situation en Syrie. On ne peut pas faire les mêmes choses lorsqu’il n’y a pas de consensus.

C’est ce qui a aidé les forces armées beaucoup plus à faire leur devoir et à réaliser des exploits. Ce qui se passe actuellement n’est pas un passage de la phase de la défense à celle de l’attaque. C’est un renversement de l’équilibre des forces à l’avantage des forces régulières.

Q : Comment cet équilibre des forces a-t-il été renversé ? On reproche à la Syrie d’avoir demandé l’aide de combattants étrangers et nous allons appeler les choses par leur nom. On voudrait parler des combattants du Hezbollah. Sachant que dans des entretiens passés, vous aviez dit : nous sommes un peuple de 23 millions, et n’avons besoin de personne. Que fait le Hezbollah en Syrie.

L’environnement qui accueillait les miliciens s’est bouleversé

R : La première raison de ce renversement des équilibres de forces, est due en réalité à un renversement dans l’environnement qui avait accueilli les rebelles. Certaines régions avaient formé un environnement qui abrite les miliciens, non pas par manque de nationalisme, mais par manque de connaissance. De nombreuses personnes se sont pliées aux groupuscules terroristes.

Ils pensaient qu’il s’agissait d’une révolution contre les aspects négatifs qui sévissaient. C’est cet environnement s’est bouleversé. De nombreux miliciens ont finalement quitté ces groupuscules depuis et ont repris leur vie normale. C’est la raison principale. 
Le Hezbollah ne défend pas l’Etat syrien.

L’intervention du Hezbollah liée à l’intervention israélienne

En ce qui me concerne, ce qui est soulevé actuellement sur le Hezbollah et sur la participation de combattants étrangers avec l’Etat, c’est un sujet très important qui comporte plusieurs aspects. Pour l’expliquer, nous avons besoin de plusieurs éléments qui lui sont inhérents.

Nous ne pouvons séparer ce qui a été soulevé dernièrement sur le sujet du Hezbollah dans la bataille d’al-Qousseir de la frappe israélienne. Il s’agit de trois aspects dans une seule affaire. Laissez mois parler franchement. Dernièrement surtout après le discours de Sayyed Hassan Nasrallah, a été soulevé dans les medias arabes et étrangers que les combattants du Hezbollah sont en train de combattre en Syrie pour défendre le régime syrien. Bien sûr, entre parenthèses, ils veulent dire par le régime l’Etat syrien.

Plus de 100 mille miliciens en Syrie

Parlons logiquement. Si le Hezbollah voulait défendre la Syrie, combien devrait envoyer de combattants ? Quelques centaines, un millier, deux mille ? Nous parlons d’une bataille à laquelle participent des centaines de milliers de l’armée syrienne et des dizaines de milliers de terroristes si ce n’est plus, peut-être plus de 100 milles, car leur nombre ne cesse d’enfler. L’alimentation du nombre des miliciens se poursuit de la part d’Etats voisins et d’Etat soutenus par des étrangers. Le nombre de participants a travers lequel le Hezbollah contribue en Syrie en comparaison avec celui des terroristes et des militaires de l’armée, et compte tenu de la superficie syrienne, ne peut ni protéger l’Etat, ni la Syrie.

D’autre part, s’ils disent que le Hezbollah défend l’état syrien, pourquoi aujourd’hui seulement, pourquoi en ce moment exclusivement ? Les batailles ont commencé après le mois de Ramadan 2011, et se sont intensifiées en été 2012, date à laquelle a été déclenchée la bataille de Damas, au cours de laquelle l’heure zéro a plusieurs fois été annoncée pour lancer l’attaque, et il y a eu l’assassinat des quatre officiers et plusieurs opérations d’évasion et de défections, de nombreux avaient cru que la chute du régime s’approchait, mais cela n’est pas arrivé. Et pourtant, le Hezbollah n’est pas intervenu en ces moments. Pourquoi a-t-il décidé de le faire aujourd’hui ?

Cet aspect revêt une importance primordiale. Pourquoi n’avons-nous pas vu le Hezbollah à Damas ou à Alep ?? Les plus grandes batailles sont celles qui ont lieu dans ces villes. Et non pas à Qousseir. La ville de Qousseir est toute petite. Pourquoi n’avons-nous pas vu le Hezbollah à Homs ?

Tous veulent étouffer la résistance

Toutes ces données ne sont pas précises. Al-Qousseir est stratégique. Toutes les frontières sont stratégiques pour les terroristes. Toutes les frontières sont utilisées pour le trafic d’armes et de miliciens. Donc toutes ces allégations n’ont rien à voir avec le sujet du Hezbollah. Toutes les lamentations et tous ces hurlements que nous entendus dans le monde arabe ainsi que les déclarations lancées par les responsables étrangers, même Ban Ki-Mon a déclaré appréhender l’intervention du Hezbollah à Qousseir, tout cela vise à étrangler la résistance. Ceci n’a rien à voir avec la défense de la Syrie. Les progrès que vous avez évoqués depuis quelques temps sont très importants à Alep, à Damas, dans la province de Damas, et dans d’autres endroits, mais nous n’avons entendu aucune lamentation.

Question: S’agissant de la nature de la bataille que vous menez, vous et le Hezbollah à Qousseir, d’aucuns croient deviner que vous voulez y établir un passage sécurisé reliant la côte syrienne à Damas pour y instaurer votre Etat alaouite, au cas où sont imposées dans la région la partition ou des modifications géographiques. Cette bataille serait également liée au conflit avec Israël.
On ne livre pas des batailles partout pour la partition

Réponse: D’abord la côte libanaise et syrienne ne passe pas par Qousseir. Géographiquement parlant, ce discours n’est pas logique. Le deuxième point, personne ne livre une guerre pour aller vers la partition. 
Si vous voulez une partition, il faut y aller tout droit. On ne peut engager des batailles dans toutes les régions syriennes, tout en ayant des velléités de partition et pour aller prendre un certain coin. Le cours des batailles ne suggèrent nullement que d’aucuns cherchent à diviser dans le rôle syrien. Bien au contraire, ces batailles sont des batailles pour préserver l’unité de la Syrie, et non l’inverse.

Un autre point: nos ancêtres ont essayé cela avec les Français lorsque la France a réclamé la division Syrie, depuis quelques décennies, et ils ont montré qu’ils étaient bien conscients de l’affaire. Est-ils possible que nous autres, leurs petits-fils, soyons moins conscients qu’eux de ce qui se trame?
Jamais.

Les lamentations arabes pour Israël

Je le répète encore une fois. Tous les hurlements qui parviennent à nos oreilles sur ce qui se passe à Qousseir sont liés au sujet d’Israël. Le timing de la bataille de Qousseir est lié à la frappe israélienne. Ce qui est exigé est d’étrangler la résistance. C’est une nouvelle vieille bataille, qui prend à chaque fois une nouvelle apparence. Ce n’est pas Qousseir qui est l’important, mais la frontière. On veut étouffer la résistance, sur terre et sur mer.

C’est pour cela qu’une question se pose ici: on dit que la résistance devrait pointer ses armes vers l’ennemi et donc vers le sud. Cela a été dit le 7 mai, quand certains agents d’Israël au Liban ont voulu confisquer les télécommunications de la Résistance, alors ils ont dit que la résistance avait changé la direction de ses armes vers l’intérieur. Ils ont dit la même chose à propos de l’armée syrienne comme quoi elle devrait se battre sur la frontière avec Israël. Nous avons dit très clairement que l’armée combat l’ennemi partout où il se trouve. Quand l’ennemi est au nord ou vient du nord, on se doit de nous rendre au nord. De même pour l’Est. C’est aussi le cas de la résistance.

Pourquoi le Hezbollah se trouve-t-il à la frontière au Liban ou en Syrie ? Parce que la bataille est la même : avec l’ennemi israélien ou contre ses agents en Syrie ou au Liban.

Q : Concernant l’entrée d’Israël dans l’équation de la crise syrienne dernièrement à travers les raids aériens menés dans la banlieue de Damas, Israël l’a directement lié à des messages : celui ente autre qu’il ne veut pas de bataille ascendante et qu’il ne veut pas d’immixtion dans la crise syrienne. D’où la question qui se pose : que veut Israël ou quel type d’intervention voudrait-il dans l’équation syrienne ?

Les objectifs d’Israël

R : ceci est la confirmation de ce que j’étais en train de dire. Le but consiste à étouffer la résistance en premier lieu. L’intervention israélienne auprès des terroristes et le soutien qu’il leur accorde ont pour objectif deux choses : premièrement étouffer la résistance ; deuxièmement, bombarder les défenses aériennes syriennes. Ce sont ses principaux buts. Le reste lui est bien égal.

Q : Tant que les objectifs d’Israël sont clairs, pourquoi la riposte syrienne, d’après ce qu’on lui reproche, a été aussi faible ? Tout le monde a attendu la riposte syrienne. Dans la déclaration du gouvernement syrien, il y avait allusion au droit de riposte au moment et dans le lieu propices. Pourquoi la riposte n’a pas été directe et immédiate ? Est-il suffisant, selon les fuites d’une source haut placée, de diriger les missiles vers l’ennemi israélien, et de dire que chaque agression allait être répliquée sans retour au haut -commandement ?

Réponse: Nous avons informé toutes les parties étrangères et arabes qui nous ont contactés, que nous allons répondre la prochaine fois. Bien sûr, depuis il y a eu des tentatives de violations israéliennes auxquelles nous avons répliqué. Mais la réponse temporaire n’a aucune valeur. C’est-à-dire la réponse à caractère politique. Si nous voulons répliquer à Israël, nous devons le faire stratégiquement.

Q: Comment, en ouvrant le front du Golan, par exemple?

Réponse: Cela dépend d’abord de la situation populaire, si elle penche vers la résistance ou pas?

Q: Comment vont les choses aujourd’hui en Syrie?

Une pression populaire pour ouvrir le front du Golan

A: Il y a une pression publique claire pour ouvrir le front du Golan pour résister. Il y a même un enthousiasme arabe dans ce sens : des délégations arabes sont venues nous voir et nous dire : où les dizaines jeunes peuvent-ils s’inscrire? Ils veulent venir pour combattre Israël. Bien sûr, le processus de résistance n’est pas un processus simple, et il ne s’agit pas d’une ouverture au sens géographique du terme seulement. La question est d’ordre idéologique, social et politique et militaire dans l’ensemble.

Q: Monsieur le Président, si nous prenons en compte ce qui s’est passé dans le Golan, concernant les véhicules militaires qui ont franchi la ligne d’engagement et ont pris pour cible. Sommes-nous face à un changement des règles du jeu dans les règles d’engagement. S’il en est ainsi, quelle est donc cette équation?

Réponse: Le véritable changement dans les règles d’engagement, c’est quand le peuple ira en direction de la résistance populaire. Tout autre changement est un changement temporaire, sauf si nous allons vers la guerre. Toute riposte pourrait être de nature morale ou dans l’apparence celui d’un changement dans les règles d’engagement, mais je ne le crois pas. Le véritable changement est lorsque les gens opteront pour la résistance. Il s’agira d’un changement radical ou dramatique..

Question: Ne pensez-vous pas que ce discours est venu trop tard, je veux dire pourquoi, après quarante ans d’accalmie et de trêve dans le Golan, on parle maintenant de faire bouger ce front, d’introduire de nouvelles équations, et de nouvelles règles du jeu?

L’Etat ne crée pas la résistance, mais la laisse faire ou…

Réponse: ils disent toujours que la Syrie a fermé le front ou l’a ouvert. L’Etat ne crée pas de résistance, si ce n’est une résistance spontanée et populaire. La résistance ne peut être fabriquée. L’Etat ne peut que soutenir ou entraver, pour se déplacer, comme c’est le cas dans certains pays arabes. Mais je pense que l’État qui fait face à la résistance est un état téméraire. L’affaire aujourd’hui n’est pas que la Syrie a décidé, après quarante ans, d’aller dans cette direction.

Il y a une armée qui fait son devoir. De point de vu situation mentale et patriotisme, il y a ceux qui assument cette responsabilité de libérer la terre. S’il n’y avait pas d’armée, comme au Liban, lorsque l’armée était divisée et le pays aussi pendant la guerre civile, la résistance serait apparue depuis très longtemps.

Or, dans ces circonstances, il y a plusieurs facteurs qui conduisent à cette tendance : la première, les attaques israéliennes répétées, qui sont un facteur clé dans la création de ce désir et de cette motivation. Deuxièmement, il y a le fait que l’armée et les forces armées sont préoccupées dans plusieurs endroits sur le territoire syrien, et cela donne le sentiment chez de nombreux citoyens, qu’il est de leur devoir maintenant d’aller dans cette direction afin de soutenir les forces armées sur le front du Golan.

Q: Monsieur le Président, Netanyahou a déclaré qu’Israël n’hésiterait pas à frapper à Damas dans le cas de transfert d’armes au Hezbollah qui pourrait briser l’équilibre. Si Israël met en exécution ces menaces, je voudrais une réponse directe, quelle serait la réponse de la Syrie ?

Réponse: Comme je l’ai dit, nous avons informé les autres pays que nous répondrons à la frappe par une rappe. Bien sûr, il est difficile de déterminer maintenant quels genres de moyens seront utilisés en termes militaires, cela relève du choix du commandement militaire. Mais nous avons mis au point plusieurs possibilités, selon les circonstances et le moment de la frappe. Cela dépendra des circonstances qui privilégient l’utilisation d’une méthode particulière ou d’une arme particulière d’une manière plus efficace, au détriment d’une autre.

Q: Monsieur le Président, après le récent raid israélien sur la Syrie, il a été question des antis missiles aériens S 300, considéré être un armement qui brise l’équilibre. A la base de ce qui a été évoqué à propos de ce sujet, M. Netanyahu s’est rendu à Moscou. Question immédiate: Est-ce que ces missiles sont sur le chemin de Damas ou sont-ils désormais en Syrie?

Tous les contrats de la Russie seront honorés

Réponse: Habituellement, nous ne faisons pas de révélations dans le domaine militaire sur ce que nous obtenons et ce que nous avons. Mais pour la Russie, les contrats ne sont pas liés à la crise, nous négocions avec eux (Russes) sur différents types d’armes depuis des années, et la Russie s’est engagée avec la Syrie pour honorer ses contrats. Je veux dire, ce n’est ni la visite de Netanyahu, ni la crise elle-même, ni leurs conditions n’affecteront la fourniture d’armes. Tous les contrats que nous avons conclus avec les Russes, et dont une partie a été exécutée, seront honorés.

http://resistance71.wordpress.com/2013/05/31/interview-du-president-syrien-al-assad-par-la-chaine-libanaise-al-manar/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Syrie   12/6/2013, 19:09


Syrie : des rebelles exécutent un adolescent devant ses parents pour "blasphème"






Mohammad Qataa, jeune syrien de 15 ans, a été tué dimanche 9 Juin à Alep par des rebelles islamistes pour des propos que ces derniers jugeaient blasphématoires.
Le groupe rebelle aurait surpris l’adolescent, qui vendait du café dans les rues du quartier populaire de Chaar à Alep, dire lors d’une dispute avec un passant : "Même si le prophète Mahomet descend (du paradis), je ne deviendrai pas croyant."
Les miliciens du Front Al-Nosra avaient capturé le jeune homme, puis l’ont ramené le lendemain devant son étal en bois, encore vivant, sont corps marqué par des coups de fouets. Des gens se sont rassemblés autour de lui et un membre de la brigade a déclaré :
Citation :
"Généreux citoyens d’Alep, ne pas croire en Dieu est du polythéisme et maudire le prophète est du polythéisme. Quiconque blasphème ne serait-ce qu’une fois sera puni de cette façon."


Il a alors tiré deux balles, une dans la bouche et une autre dans la nuque, avec un fusil automatique devant la foule et devant la mère et le père du garçon, puis il est monté dans une voiture puis il est parti.
Depuis l’an dernier, de vastes zones de la ville sont tombées sous le contrôle de brigades islamistes, dont Al Nosra, ainsi que d’autres unités rebelles.

Revenir en haut Aller en bas
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   18/6/2013, 21:11

Qu'ils envoient leurs enfants au Jihad - Cheikh Wassim Youssef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   21/6/2013, 02:00

Vendredi, 21 Juin 2013
http://www.partiantisioniste.com/communications/il-existe-en-irak-une-usine-de-fabrication-d-armes-chimiques-pour-les-rebelles-syriens-poutine-1595.html

Citation :
« Il existe en Irak une usine de fabrication d'armes chimiques pour les rebelles syriens » (Vladimir Poutine)
Le Président russe Vladimir Poutine affirme que les armes chimiques destinées aux miliciens de l'ALS (Armée libre syrienne) sont fabriquées en Irak : « Moscou dispose d’informations selon lesquelles il existe en Irak, une usine de fabrication d'armes chimiques destinées à l'opposition syrienne. Nous disposons d'informations au sujet de l'arrestation de dissidents syriens en Turquie qui avaient en leur possession des armes chimiques. Nous avons consulté des rapports concernant l'existence d'une usine de fabrication de produits chimiques [en Irak, ndlr] destinées à l'opposition syrienne, ces rapports doivent être pris au sérieux. »
S’exprimant en marge du G8, le chef du Kremlin a souligné, une fois de plus, que « l'effusion de sang ne peut s'arrêter que par des moyens politiques », avant d’ajouter que « toute décision d'armer l'opposition syrienne, basée sur des accusations non étayées contre Damas d'utiliser des armes chimiques, provoquera une escalade de la crise. Lors du sommet, la Russie a appelé ses partenaires à continuer à travailler pour une conférence Genève II ».
Il n’est effectivement pas possible, selon Poutine, de conclure « à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie sans avoir enquêté sur tous les rapports de ce sujet. Nous n'avons pas de données sur l'utilisation par le gouvernement syrien de ce type d'armes. Nous sommes d'accord sur un point, nous déplorons l'utilisation d'armes de destruction massive, notamment les armes chimiques, quelle que soit la source de cette menace ».
La déclaration du président russe corrobore les propos d’une source proche d'un ex-partisan du parti Baas irakien dissout, qui révèle dans un rapport publié le 7 mai 2013, que les armes chimiques utilisées par les rebelles contre des innocents dans la région de Khan al-Assal, situé dans la province d'Alep, au nord-ouest de la Syrie, ont été fournies par les ex-partisans du régime de Saddam Hussein et qui agissent aujourd’hui, sous la houlette du vice-président de l'ancien parti Baas Ezzat al-Douri.
Ces affirmations irakienne et russe confirment, une fois de plus, l’acharnement du camp occidental à chercher le prétexte à une intervention militaire en Syrie pour renverser Bachar al-Assad. Elles montrent aussi l’hypocrisie occidentale qui appelle officiellement à une solution politique et qui, en coulisses, nous prépare au même scénario qu’en Irak. L’Occident avait soutenu que Saddam Hussein disposait d’armes de destruction massives alors qu’il n’en était rien !
Parti Anti Sioniste

Ce soir Envoyé Spécial nous a gratifié une nouvelle fois de la propagande sioniste (Publié le 20/06/2013 | 22:30)

"
Guerre chimique à Damas
Un reportage exclusif de Laurent Van der Stockt
Le photographe Laurent Van der Stockt a été témoin de l'utilisation d'armes chimiques par l'armée de Bachar Al Assad contre une unité rebelle. Il a filmé cette attaque dont Envoyé spécial diffuse les images. Ce journaliste a rapporté divers échantillons (sang, cheveux..) en France. Après analyse, le Quai d'Orsay a révélé qu'ils contenaient du sarin, un puissant neurotoxique. L'usage d'armes chimiques dans la guerre en Syrie est maintenant formellement établi."

http://www.francetvinfo.fr/direct-envoye-special-du-20-juin_351614.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   21/6/2013, 07:58

Pour abrutir et dominer les peuples !

Le “wahhabo-takfirisme”: la grande arnaque


Pour contourner l’Islam, qui interdit d’entrer en guerre sainte contre d’autres musulmans ou de tuer sans un motif certifié valable et autorisé, les wahhabites ont trouvé avec les takfiristes l’alliance idéale et le moyen approprié pour combattre tous les pays musulmans qui n’entrent pas dans  leur giron.

Le wahhabisme est une doctrine rigoriste en référence à Ibn Abdelwahab (1703-1792) qui en est le fondateur. Il combat tous les musulmans qui ne s’y soumettent pas en les considérant comme apostats. Après sa condamnation, il fuit en se fixant à Dariya où il trouve chez les Ben Saoud un soutien. Ces derniers trouvent en lui et son idéologie un moyen de combattre les tribus afin de les assujettir à leur pouvoir politique et religieux. Ainsi se forma le royaume d'Arabie Saoudite avec son système qui perdure jusqu'à nos jours. Le takfirisme est mouvement sectaire fondé en 1971 par Moustafa Choukri. Il qualifie de mécréante la société musulmane et d’hérétiques tous les musulmans ne partageant pas leur point de vue. Leur assassinat est de ce fait licite. Il n’est donc pas étonnant que ces deux idéologies similaires, violentes, se rejoignent pour faire union -en cohabitant en bonne intelligence- contre tout État musulman qui n’entre pas dans leur doxa.

Les riches familles royales saoudiennes étant wahhabites et alliées aux intérêts américains et sionistes, il est logique qu’elles accaparent ces mouvements pour en faire un instrument politique et un moyen militaire à leur service. Pour l’Occident -dont les intérêts vitaux se situent principalement chez les arabo-musulmans, surtout pour ce qui est de l’énergie- il ne peut trouver meilleurs alliés, le moins couteux, pour sécuriser ses approvisionnements et maintenir son influence que les Arabes eux-mêmes. D’où leur division et leurs antagonismes qu’ils cachent derrière des organisations et ligues de façade qui se sont avérées des attrape-nigauds, des instruments dévoyant la cause, voire des moyens d’autodestruction.

Le wahabo-takfirisme sert les intérêts  occidentalo-sionistes
C’est la raison pour laquelle ils le soutiennent, l’encouragent et l’arment. Cette idéologie est un dispositif d’importance dans leur stratégie de domination. Des séries de concepts, de qualificatifs et de termes ont été érigées "bons" à utilisation ou "interdits" d’usage afin de promouvoir ces groupes de tueurs et leurs "faits" de guerre. 

C’est ainsi que la majorité des médias occidentaux dits "mainstream" ont été mis au service de cette cause avec pour mission de mentir, berner, tromper, faire diversion, falsifier. Faire tout pour ne pas percevoir la réalité. 

Ces médias évitent d’utiliser, par exemple, à l’endroit des wahabo-takfiristes les termes comme "terroristes”, “assassins”, “islamo-fascistes” ou tout autre qualificatif fort, mais qui étaient d’usage quand il s’agissait de les combattre. Ils font croire, sournoisement, que c’est pour ne pas froisser les musulmans, sachant bien que ces derniers en utilisent de plus tranchants à leur égard. Il s’agit bien sûr d’une tromperie, car les décideurs occidentaux veulent cacher une stratégie consistant à instaurer le chaos dans certains États musulmans en manipulant les franges les plus ignorantes et les plus extrémistes par leurs comportements immondes et absurdes avec l’assistance, l’assentiment et la couverture religieuse de certaines monarchies arabes. Ces "wahabo-takfiristes", pour l’écrasante majorité des musulmans, sont non seulement loin des préceptes de la religion islamique, mais encore loin de les représenter. Ils utilisent, par contre des qualificatifs mesurés tels “opposants”, “rebelles” , “dissidents” “groupes armés” ou “révolutionnaires”, car ils sont leur création, leur moyen, leur produit, leurs ‘proxys’, leur ‘cheval de Troie’ pour dominer le monde arabo-musulman en utilisant leur religion, leurs cheikhs, leurs enfants, leur argent en maniant leurs frustrations et leurs penchants afin d’instaurer le chaos programmé. Ces factions armées, pour la plupart affiliés à Al-Qaïda, sont organisées en brigades et groupes portant des noms en référence à l’histoire du monde musulman, surtout du temps du prophète, et ce, pour mieux tromper. Ce sont, en majorité, des mercenaires étrangers, de confession musulmane, dirigés par des cadres, sous contrat, venus en tant que “djihadistes” appuyés par une logistique militaire occidentale. Ces groupes sont armés et entraînés principalement par les États-Unis, la France, Israël, l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Ils ne deviendront ce qu’ils sont réellement, c’est-à-dire danger, qu’une fois l’objectif atteint quitte, si nécessaire, à les réduire par l’autodestruction – sans les exterminer en vue d’un usage futur – avec les mêmes moyens. Beaucoup de médias hostiles à cette politique occidentale décrivent, en revanche, les choses comme elles se présentent en usant de qualificatifs appropriés. L’Iran qui est un pays musulman publie, sans discontinuer, des articles très critiques aussi bien contre la politique impérialo-sioniste de l’Occident que contre les fossoyeurs de l’islam, fussent-ils musulmans ! C’est le cas aussi de beaucoup de médias algériens, syriens, tunisiens, égyptiens, irakiens, libanais en particulier. 


Lutte d’intérêts et de pouvoir

Il s’agit d’une lutte d’intérêts et de pouvoir – où le bien et le mal ainsi que la vérité et le mensonge s’affrontent – sur une échelle mondiale usant et abusant de la morale, de la religion et des lois internationales. 

Il se trouve qu’un camp a trouvé en la religion musulmane et certains félons musulmans influant, la tactique et le moyen, les moins coûteux, pour atteindre ses objectifs et en sortir vainqueur.  L’“islamisme”, l’“intégrisme” le “wahhabisme” le “takfirisme” le “salafisme” et autres ne sont que des schismes - d’origine politique, pour le pouvoir et les intérêts - qui n’ont rien à voir avec l’essence de la religion islamique. Chacun de ces “schismes” à son but et ses tactiques. Ils n’existeraient pas s’ils ne sont pas financés par des forces influentes intéressées et riches. Souvent des régimes ploutocratiques et népotiques qui ont trouvé en ces “combattants de Dieu”, ‘bon marché’, un moyen de protéger leurs intérêts, de régler des comptes à des États certains régimes arabes antagoniques. Doha (Qatar) est le Quartier général de ces “combattants”. C’est là où se négocie tout avec les commanditaires. 

Il n’y a pas dans l’histoire de l’humanité une religion, une philosophie, une morale prôner la violence, la cruauté ou la barbarie comme vertus ?

Le monde connaît mieux maintenant ces énergumènes qui ont choisi l’aliénation, pensant faire de bons actes en conformité avec leur foi. Certains pays musulmans les ont combattus et les combattent toujours après les avoir approchés, étudiés, mis à l’épreuve. Ce sont des sectes - dont l’idéologie est diamétralement opposée à l’Islam – composées de gens ignorants, pour leur majorité, souvent des repris de justice, des paumés, des ratés, endoctrinés et manipulés par des têtes bien pensantes. Ils baignent dans un marécage d’ignorance qui les pousse à des comportements qui sortent du cadre humain. C’est un mélange de haine, de frustration, d’hypocrisie, de méchanceté, de cupidité, de perfidies, d’ignorance qu’ils expriment sous couvert d’une religiosité très mal assimilée.

Quelle religion, philosophie, morale dans l’histoire de l’humanité permet, “au nom de Dieu”, l’égorgement, la décapitation ou l’éviscération de celui qui ne partage pas vos idées ; rend licite et recommandé “par Dieu”, le viol et le vol ; autorise cette folie qu’ils viennent d’inventer, qui est le “Djihad sexuel” où ils demandent aux femmes et aux filles de faire “l’effort” de se ‘‘donner’’ à ceux qu’ils élisent “djihadistes” (combattants pour une cause juste et licite au nom de Dieu). N’est-ce pas de aliénation ? À Raqa en Syrie un groupe de salafo -wahhabistes ont kidnappé une fille de 5 ans pour faire "chanter" son père. Elle a été violée jusqu’à mort s’en suive. Sur la pancarte laissée, il est marqué “Dieu a voulu qu’elle soit sa martyre en procurant du plaisir à ses moudjahidine”. Nous avons vu et entendu un pseudo cheikh répondre, à une question, que l’islam, “autorise si c’est de bonne foi” (c’est vraiment éprouvant de devoir le rapporter) de se faire sodomiser pour faciliter l’introduction des explosifs dans le but d’un attentat-suicide. Et cette “fatwa” de schizophrène qui recommande à votre collègue de vous laisser téter son sein “cinq fois” afin “de nouer une relation de sein” ! Une récente “fatwa” interdit aux femmes de toucher certains fruits et légumes qui ressemblent au sexe masculin…

Les fetwas d’al-Qaradhaoui contre  le régime syrien
Que dire de cet “éminent” cheikh qui “ordonne” de tuer tous ceux qui soutiennent le  “régime de Bachar”, qu’ils soient militaires, civils, intellectuels, hommes, femmes, hommes de religion et que s’il y a erreur  “Dieu reconnaîtra les siens”. Ce même Qaradhaoui vient d’en rajouter, dans son récent sermon du vendredi prononcé à Doha, en s’en prenant aux alaouites, au Hezbollah, à l’Iran et aux Russes ainsi “les Alaouites sont plus impies que les chrétiens et les juifs”, “le Hezbollah, la Russie et l’Iran sont des ennemis de dieu”, “tous les musulmans doivent se diriger vers Al-Qousseir pour combattre le Hezbollah” (alkhabar press). Ajoutons les inepties de ce Abdelmalek Ramdani, cheikh d’Arabie Saoudite, qui interdit l’émeute et la révolte en déclarant que “tant que le dirigeant de la nation est un musulman, vous devez obéir et écouter et que s’il est non désiré, un musulman peut seulement prier et faire preuve de patience” ; mais elle ne s’applique qu’aux… monarchies. Oublions cet autre “avis” pervers de l’imam marocain Zamzami qui permet la nécrophilie à condition que le cadavre soit celui de l’épouse, mais “quelques heures” seulement après son décès. Il ajoute, après le tollé soulevé, que c’est “en référence au Coran qui dit que le mari et sa femme restent unis, [mais] un homme normalement constitué ne penserait pas à une chose pareille après la mort de sa femme” (lavieeco). À rire ou à pleurer ? Nous pouvons citer des centaines d’exemples aussi démentiels. Que des stupidités et des folies pour endormir et abrutir leurs peuples ! Que des “fatwas” qui n’expriment que des instincts bas, de la frustration, de la revanche, de la cupidité de ceux qui les ont émises ou commandées. Un dernier exemple sur leur façon de voir les choses. S’ils sont en prisons et qu’ils bénéficient d’une “grâce”, après plusieurs années passées, ils interpréteront cette “grâce” ou ce “pardon” comme un signe de ‘récompense’ de Dieu pour l’acte qui les a conduits en prison.
C’est donc un signal qu’ils sont dans le “vrai” et qu’ils doivent persévérer pour refaire plus et mieux ! Ni l’Arabie saoudite, ni le Qatar ni d’autres ne représentent l’Islam ou les musulmans. Ils sont d’ailleurs considérés, par la majorité des musulmans, comme les fossoyeurs de l’Islam. Les “spécialistes” musulmans du verbiage vaseux, de l’endoctrinement et les manipulateurs occidentaux, qui partagent les mêmes intérêts, savent bien qui viser, à quel moment, par qui, dans quel but et comment !  Ces “Printemps arabes”, prêchant la “démocratie”, la “liberté” et les “droits de l’homme”, qui ne visent que les ‘‘Républiques’’, mais jamais les ‘‘monarchies’’, ne peuvent-ils pas réveiller toutes ces consciences dupées ? Des monarchies rétrogrades moyenâgeuses n’ayant ni vote, ni parlement, ni lois sociales qui veulent imposer aux républiques ce qu’elles ne peuvent jamais avoir chez elles ? Des monarchies qui veulent instaurer le chaos, puis instaurer le régime adéquat “l’émirat” ou le “khalifa”, pour ne pas être contaminé par l’esprit “républicain”. Voilà le comble ! Voilà le but. Voilà ce qui arrange la politique impérialo-sioniste qui consiste à affaiblir par le désordre pour mieux dominer ! Ne pas comprendre cela est de l’aliénation, de la déchéance morale.

Là où passent les wahhabo-takfiristes, ils ne laissent que désolation, mort et destruction contre toutes les confessions et au sein même de leur propre religion.

http://www.liberte-algerie.com/contributions/le-wahhabo-takfirisme-la-grande-arnaque-pour-abrutir-et-dominer-les-peuples-201444


Je reposte ici en doublon une vidéo déjà vue sur le forum (Merci KhorasanSmile)




_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/6/2013, 08:54


Les Islamistes au Service de l’Imperialisme US

Revenir en haut Aller en bas
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/6/2013, 11:24

«La crise syrienne n’est pas une guerre civile entre Syriens mais une guerre entre grandes puissances au travers des Syriens.»
« La crise syrienne n’est pas une guerre civile entre Syriens mais une guerre entre grandes puissances au travers des Syriens. »

C’est ainsi que présentait la crise syrienne de façon magistralement synthétique un homme qui ne peut être accusé d’être un suppôt du régime de Damas, lui qui dénonça en son temps l’occupation militaire  de son pays par Damas. Je veux parler du Patriarche maronite du Liban et de tout l’Orient, Béchara El Raï lors de la venue du pape Benoît XVI à Beyrouth en septembre 2012.

Cette affirmation est chaque jour vérifiée un peu plus. Le nombre de combattants « takfiristes » de nationalités étrangères, notamment européennes, soutenus et armés principalement par le Qatar et l’Arabie Séoudite avec le soutien de la Turquie, de la Jordanie et des services occidentaux ayant atteint des dizaines de milliers de non syriens, prouve que nous sommes en présence d’un complot international pour renverser le régime en place à Damas, jugé indésirable par les monarchies du Golfe dont la doctrine féodale wahhabite est à l’opposé de l’islam sunnite modéré qui a toujours caractérisé la Syrie, comme la cohabitation harmonieuse entre de nombreuses confessions religieuses différentes.

Bien sûr, une frange irréductible de Syriens sunnites proches ou membres des Frères Musulmans, héritiers des insurgés de 1982 à Hama, ajoutés à ceux de la révolte commencée il y a deux ans sont décidés à renverser le pouvoir par les armes,  moins pour établir la démocratie, déjà proposée dans les nouveaux textes constitutionnels, mais par hostilité fondamentale à  Bachar El Assad.

Il faut en effet prendre un peu de recul pour porter un regard serein et objectif sur cette crise dramatique qui continue à tuer de nombreux innocents en plus des combattants des deux bords, souvent de façon inhumaine et odieuse, et remonter aux origines.

Dès son arrivée au pouvoir en 2000 alors qu’il ne l’avait pas cherché, le jeune Président Bachar El Assad s’est attelé à la tâche énorme de moderniser son pays pour l’adapter au monde présent, gêné par la conjoncture internationale qui le confrontait à d’autres priorités, comme l’assassinat de Rafic Hariri en février 2005 puis la guerre entre Israël et le Liban à l’été 2006, et par une « vieille garde », lucide contrairement à ce qui a été dit, mais  obnubilée par la crainte que les libertés accordées trop vite dans divers domaines ne débouchent sur une « perestroïka » qui entraînerait le même écroulement qu’en URSS.

Le « printemps arabe » qui éclata en Tunisie puis en Egypte  fin 2010 ne devait pas se produire en Syrie qui ne présentait pas le même immobilisme dictatorial que ces pays. Pourtant en mars 2011 des manifestations pacifiques au nom de la démocratie se produisirent à Deraa, ville aux confins jordano-israéliens, rapidement instrumentées afin de tuer manifestants et forces de l’ordre et provoquer l’enchaînement de la violence.
 Conscient de la gravité des évènements le régime engagea alors un train de réformes accélérées pour déboucher sur une nouvelle Constitution totalement démocratique avec la suppression du parti unique et l’attribution des libertés dans tous les domaines. Ces réformes furent noyées par ceux qui n’étaient pas intéressés par la démocratisation de la Syrie mais par le renversement d’un régime qui défend depuis longtemps la cause arabe face à Israël, accueillant des réfugiés palestiniens et iraquiens par millions.

Paradoxalement, ce sont les états les moins démocratiques au monde qui sont le fer de lance des attaques pour renverser le pouvoir de Damas, états qui se voient encouragés par un Occident semblant avoir perdu ses repères, armant ou facilitant l’armement de djihadistes qu’il combat partout ailleurs dans le monde, notamment au Mali.

Mais le régime a montré sa force et sa cohésion en résistant depuis plus de deux ans à ces attaques brutales. L’Armée constituée majoritairement de sunnites est, dans son immense majorité, restée fidèle et disciplinée, aux ordres de ses chefs et avec le soutien de la population qui l’appelle souvent pour la protéger des exactions des rebelles ; quant au monde politique et diplomatique il est aussi globalement resté à son poste.
 Les takfiristes dominant depuis des mois les mouvements rebelles, et l’opposition politique extérieure, créée et soutenue par les occidentaux, ne parvenant ni à s’entendre ni à s’organiser, de nombreux opposants déposent les armes depuis quelques semaines, conscients que l’islam prôné par les rebelles n’est pas celui qu’ils souhaitent pour leur pays et ne veulent plus être associés à ces extrémistes.
 D’autant plus qu’il existe maintenant une quinzaine de partis politiques  qui proposent des programmes inspirés par la démocratie et les libertés fondamentales, et qu’un ministère de la réconciliation nationale sous l’égide duquel un dialogue constructif s’est installé est à l’œuvre depuis plus d’un an.

Le caractère international de la crise syrienne est renforcé par les soutiens extérieurs de Damas, Russie et Chine ayant clairement signifié qu’elles n’accepteraient pas un changement de régime provoqué en Syrie, jugeant que le nouvel ordre mondial multi polarisé imposait la fin de ces affrontements par une solution négociée entre les grandes puissances.  Après avoir cru possible  une chute rapide du régime, l’Amérique en a convenu depuis peu et nous nous dirigeons désormais vers cette issue pacifique.

Il faut enfin que cesse la désinformation propagée par les médias d’un tyran sanguinaire qui prendrait plaisir à tirer sur son peuple, et même à employer les armes chimiques, pour aller plus vite ou plus loin dans son œuvre. La vérité est que le régime se défend contre un complot international visant à le renverser et qu’il combat des forces militaires commettant des exactions souvent insoutenables, avec l’appui de la majorité de son peuple, toutes confessions et ethnies confondues.

La « paix des braves » a été déjà proposée aux rebelles syriens et, comme je viens de le dire a été acceptée par certains ; mais reste à régler le sort des milliers de combattants islamistes étrangers qui pourraient transporter ailleurs dans le monde leur soif de sang et de massacres odieux, au nom d’un dévoiement pervers des principes de l’Islam, alimentant dramatiquement les haines pour la noble religion des fidèles du Coran.




http://www.mondialisation.ca/la-crise-syrienne-nest-pas-une-guerre-civile-entre-syriens-mais-une-guerre-entre-grandes-puissances-au-travers-des-syriens/5339919
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Envoyé spécial de France 2 du 20-06-2013   28/6/2013, 20:24

Envoyé spécial de France 2 du 20-06-2013 :
décryptage d'un média mensonge





_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Syrie   3/7/2013, 13:15

Revenir en haut Aller en bas
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   4/7/2013, 20:23

Le Congrès s’oppose à la livraison d’armes aux « rebelles » en Syrie
29 juin 2013 Réseau Voltaire

Les membres ad hoc du Congrès ont tenu une séance exceptionnelle à huis clos sur la Syrie avec le directeur de la CIA, John Brennan (photo), en présence du vice-président Joe Biden et du secrétaire d’État adjoint William Burns, jeudi 27 juin 2013.
La réunion, initialement prévue pour les seuls membres de la Commission sénatoriale du Renseignement, devait porter sur les techniques d’interrogatoire autorisées. Mais son ordre du jour et les participants furent modifiés au dernier moment, incluant les membres des Commissions des Affaires étrangères des deux chambres.
Si l’on ignore le détail des débats, il est clair que les parlementaires ont rejeté le plan de la CIA de livraison d’armes aux « rebelles » en Syrie. Ils ont estimé que rien ne permettait de considérer la victoire possible des « rebelles » comme une solution du problème actuel.
Ce brusque et inattendu renversement de position laisse Washington sans politique en Syrie.


http://www.voltairenet.org/article179202.html

Comme voltairenet ne donne pas de source faut donc faire le boulot tout seul.

On Capitol Hill Thursday, an intimate briefing between CIA Director John Brennan and the top two members of the Senat Intelligence Commitee explored into an impromptu and classified briefing on Syria with top leaders at the State Departement, CIA, White House and Congress.

Originally billed as briefing about a new CIA report defending enhanced interrogation practices, congressional aides said the focus of the briefing flipped unexpectedly to the war in Syria and was exended to the entire Senate Foreign Relations Commitee. Attendees spotted by the Cable included Vice President Joe Biden, Deputy Secretary of State Bill Burns, Sens, Dianne Feinstein, Carl Levin, Saxby Chambliss, Ron Wyden, Susan Collins, and others.

As they exited the briefing, attendees remained tight-lipped. « I have nothing to say ». Feinstein said. When asked if the briefing involved the CIA's interrogation practices, she said « no ». Congressional aides confirmed that the briefing focused on Syria, but could not elaborate. Update : There is some confusion over whether the CIA report was delivered in a meeting prio to the Syria meeting. One Senate aide said Brennan did discuss the CIA report with Feinstein and Chambliss privately, but where was « no report formally delivered » to them or the committee. Another Senate aide said the report was delivered by Brennan. The CIA declined to comment.

The meeting occurred in the backdrop of a dispute last week between lawmakers and the White House over its proposal to provide arms to Syrian rebels. In the House Intelligence Committee, both Democrats and Republicans rejected the White House's initial proposal to arm Syrian rebels, saying it lacked specifics, including what to do if sending arms fails to overthrow Syrian President Bashar al-Assad's regime.

« We want to make sure that we know what the end game is and we want to make sure it's the right strategy », House Intel member Rep. Jim Langevin (D-RI) told AP.

« We're supportive of the president's efforts to continue to put pressure on the Assad regime and to support the rebels, but we all continue to ask tough questions. » Langevin added. « Do we know who these rebels are and in the long run, are we backing the right group, and are any action that we taking in total concert with the allies and surrounding nations in the region, so that this doesn't ever become a U.S.-only effort. »

When asked if today's Senate Intelligence Commitee was also about getting senators on board with funding arms to the rebels, a Senate aide told The Cable « yes ».

At today's Senate briefing, Biden dashed out of the meeting before others in a sprint to the Senate Floor, where he presided over the passage of the immigration overhaul legislation, which passed by 68-32.

As The Cable jotted notes about the attendees present, staffers hovering near Burns nervously approached asking if your humble blogger had overheard their « private conversations » with the deputy secretary. The Cable had not-unfortunately.

http://thecable.foreignpolicy.com/posts/2013/06/27/biden_gathers_senators_for_last_minute_syria_briefing_cia_torture_report_nixed

Recopier comme un crevard en dessous du cadre lol! . Pour ma part j'aimerais surtout savoir si la CIA a arrêté ces opérations illégales en Syrie ou près de la fontière Turque et ces livraisons d'armes aux "rebels". Perso je pense que la vision du Druide est une peu simpliste
http://pascasher.blogspot.fr/2013/06/les-medias-juifs-font-dobama-le-bouc.html
Si la CIA est derrière la fuite de Snowden (comme certain le pense) donc de concert avec les sionistes infiltrés pour chopper du fric de la NSA et forcer Obama à la guerre (Syrie Iran etc, avec la pression médiatique qui s'en suit aujourd'hui) alors pourquoi la CIA elle même est contre (la guerre voulu par israel) en Iran ou en Syrie ? (rapport commun de toutes les agences de renseignement US infirmant que l'Iran voudrait la bombe atomique. Rapport de 2010 non ? Qui s'en souvient ?)

Réédition: En fait je suis un âne y'a moyen de copier le texte de ce site en fait, il suffit de faire un Ctrl+A et un Ctrl+C super vite juste avant que le cadre s'affiche.
L'article donne ces trois liens:

CIA report refutes Senate panel’s criticism of agency’s harsh interrogation methods
http://www.washingtonpost.com/world/national-security/cia-report-refutes-senate-panels-criticism-of-agencys-harsh-interrogation-methods/2013/06/26/ed53a908-de8b-11e2-b2d4-ea6d8f477a01_story.html

Lawmakers balk at funding first draft of White House Syria plan to arm rebels
http://www.startribune.com/nation/213199211.html

https://twitter.com/AdamSerwer/statuses/350348417853177859

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Syrie   10/7/2013, 20:12

Attention: Vidéo très graphique

Syrie, le père François Mourad a été égorgé

http://fr.gloria.tv/?media=466471&connection=mobile



Des rebelles ont assassiné dimanche 23 juin le franciscain François Mourad dans son couvent de Ghassanieh, près de Homs, en Syrie. Le couvent a été entièrement pillé par des hommes armés, rapporte la Custodie franciscaine de Terre sainte à Jérusalem.

François Mourad, un religieux âgé de nationalité syrienne qui vivait en ermite, avait quitté son ermitage au début de la guerre en Syrie pour rejoindre un frère affaibli dans un couvent de la Custodie franciscaine. Il était bien connu dans la région et les tragiques circonstances de sa mort affectent particulièrement la Custodie.

Après avoir fait son noviciat franciscain pour la Custodie à Rome, « François avait entendu un appel plus pressant du Seigneur à la vie contemplative. Appel qui trouva son accomplissement en Syrie, dont il était citoyen« , raconte le Père Halim Noujaim, Ministre régional des franciscains de Syrie. « Ses liens avec la Custodie étaient restés très forts et il venait régulièrement aider tel ou tel couvent en remplacement d’un frère ou l’autre« .

A ce rythme, il ne restera plus un seul chrétien dans ces zones

Les franciscains, qui militent pour instaurer la trêve et œuvrer à la réconciliation, dissuadent l’Occident de prendre des mesures susceptibles d’apporter davantage de violence et d’augmenter le nombre de morts. Pour les religieux, ce ne sont pas les armes qui sont en mesure de donner à la Syrie ce dont elle a besoin. « Je voudrais que tout le monde sache » , a insisté le Père Halim Noujaim, «qu’en soutenant les révolutionnaires, l’Occident soutient les extrémistes religieux et aide à tuer les chrétiens… A ce rythme, il ne restera plus un seul chrétien dans ces zones« , a-t-il déclaré à l’agence de presse catholique italienne SIR.

Dans certaines zones, où sévissent des extrémistes armés, aucun déplacement, même pour des religieux, ne peut être tenu pour sûr. Pour preuve l’enlèvement par les rebelles de deux prêtres et de deux évêques, dont les franciscains sont toujours sans nouvelles depuis plusieurs mois…

« Pourtant et en dépit des risques encourus, les frères se démultiplient pour venir au secours des populations » assure la Custodie sur leur site. « En plus des soins qu’ils apportent dans leurs dispensaires, où des religieuses franciscaines et du Rosaire travaillent avec eux, ils accueillent des déplacés dans certains couvents devenus des ‘dortoirs’. Ils distribuent de la nourriture aux réfugiés et à tous ceux qui se présentent aux portes des couvents. Ils participent financièrement à la restauration des maisons détruites des familles de leurs paroisses et aident les plus démunis. Ils servent parfois d’intermédiaires lors d’enlèvements de leurs paroissiens« .

Cet accueil de tous vaut aux frères de la Custodie de subir régulièrement des représailles de l’un ou l’autre camp. En décembre dernier, un couvent a été bombardé ; il est depuis déserté. « La guerre a un impact négatif, mais elle a aussi amené les chrétiens de tous les rites à se rapprocher les uns les autres, à s’entraider et à prier ensemble » insistent-ils sur custodia.org. Dans des villages de la vallée de l’Oronte, en Syrie, alors que les franciscains sont les seuls religieux à être restés, ils célèbrent les sacrements pour tous les rites. Ailleurs, ils organisent des temps de prières où tous sont présents.

Pour rappel, la présence de la Custodie en Syrie est multiséculaire. Elle y a toujours exercé sa mission de service des populations et continue dans ces temps troublés de le faire sans distinction de religions ou de partis.

© http://info.catho.be/2013/06/25/assassinat-du-pere-francois-mourad-en-syrie/#.Uc2gjj4Y0So
Revenir en haut Aller en bas
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   16/7/2013, 04:04

Après le cannibale d'Alep on a un "prophète" chez Al Nosra-damus (CQFD)

Citation :
lundi, 15 juillet 2013 06:52
Syrie : Un prophète dans les rangs d'Al Nosra ....

IRIB- c'est à Idleb que cela est arrivé :
l'un des membres d'Al Qaida prétend avoir reçu une révélation et être un grand prophète de Dieu !! Le terroriste s'appelle Mohammad al Sansawi alias Massilama Idlibi et il est originaire d'Idleb. il aurait dit à ses compagnons terroristes : " un jour l'ange Gabriel est venu à moi et m'a apporté en ascension !! Au pied du grand Cèdre,  Dieu m'a dit , ô Mohamad , tu est mon espoir et celui de mes anges, de mes prophètes, de mes bons serviteurs . va sauver mon peuple de l'obscurité! " ces délires semblent avoir été provoqué sous l'effet des drogues synthétiques q'Al Nosra et co consomment en abondance ! Selon des témoins, les kamikazes d'Al Nosra se droguent euxaussi avant de commettre des attentats suicides .
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/265752-syrie-un-proph%C3%A8te-dans-les-rangs-d-al-nosra

Journal de Syrie 13.7.2013, 1500 terroristes étrangers sont entrés à la Syrie à partir de la Turquie

Citation :
* Des groupes armés avouent : "1500" terroristes étrangers sont entrés à la Syrie à partir de la Turquie
* La Russie: Les Etats-Unis donnent des explications inexactes sur l'éventualité de l'usage de l'arme chimique en Syrie
* Des dizains d'Américaines manifestent à Oklahoma City contre l'ingérence américaine dans les affaires syriennes
* Trois terroristes abattus dans une embuscade à Dhmeir dans la banlieue de Damas...Grandes pertes infligées aux terroristes à Alep et à Daraa
* Exposition de shopping au complexe des Omeyyades à Damas
* Obsèques de l'acteur Nidal Sejari à Lattaquié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   31/7/2013, 20:32


Les USA ont dépensé 10 millions de dollars pour la défection de policiers syriens

Réseau Voltaire | 27 juillet 2013

Citation :
Le Bureau des Conflits et des Opérations de stabilisation (département d’État) a utilisé 10 millions de dollars pour rémunérer des policiers syriens afin qu’ils fassent défection et assurent la sécurité en « zone libérée », a révélé son directeur Rick Barton, lors de l’Aspen Security Forum, le 19 juillet 2013.

M. Barton n’a pas indiqué le nombre de policier corrompus, mais il a déclaré que chacun recevait un salaire mensuel d’au moins 150 dollars.

Depuis le début du conflit, le Congrès a voté pour 50 millions de dollars d’aide aux « rebelles ». Seule une partie de ce fonds a été dépensée.


J'en est marre de chercher les sources dsl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   3/8/2013, 17:53

Irib 2013.08.02 Bassam Tahhan, "la victoire de la Syrie"


Citation :

radio Iran, interview le 2 août 2013 de Bassam Tahhan, géopoliticien et spécialiste du proche orient, au sujet de la victoire prochaine annoncée par Bachar el Assad contre l'insurrection syrienne commandée de l'étranger
source:
http://french.irib.ir/analyses/interview/item/268407-bassam-tahhan,-politologue


Les réfugiés Syriens se répartissent pour l’essentiel sur le territoire de la Grande Syrie
http://mounadil.wordpress.com/2013/05 à Adolescentes vendues, les oubliées de l’exil syrien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   9/8/2013, 01:29

Arabie Saoudite, France, Syrie: polygamie et politique
28 juillet 2013

Angry Arab nous explique comment s’est faite la désignation d’Ahmed Jarba à la tête de la coalition de l’opposition syrienne (qui a un nom à rallonge).

C’est ce même Ahmed Jarba qui a été reçu récemment à l’Elysée par M. François Hollande.


Citation :

   Exclusif: Comment l’Arabie Saoudite a sélectionné le chef de l’opposition syrienne en exil

   The Angry Arab News Service, 28 juillet 2013 traduit de l’anglais par Djazaïri
http://angryarab.blogspot.fr/2013/07/exclusive-how-saudi-arabia-picked.html
Spoiler:
 

   Voilà ce qu’on a omis de rapporter sur la manière dont l’Arabie Saoudite a choisi le chef de la Coalition Nationale Syrienne avec l’entier soutien du  protégé (pseudo) progressiste du Prince Bandar, Michel Kilo. Ahmed Jarba, le polygame tribal qui était inconnu des cercles de l’opposition à l’intérieur comme à l’extérieur de la Syrie, a été choisi purement et simplement parce qu’il est allié par mariage au monarque Saoudien Abdullah. Le roi Saoudien est marié à deux sœurs de la famille Al-Jarba [à vérifier parce que le droit musulman interdit à un homme d’épouser deux sœurs, NdT] : Tadi et Malika Jarba (ses deux autres épouses viennent des familles Sha’lan et  Muhanna. Savourez votre révolution syrienne polygame.


"Mon conseil à mes amis syriens: deux femmes, c’est largement suffisant"

PS: Angry Arab a précisé par la suite que les deux épouses n’étaient pas soeurs, mais cousines

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
vintage



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   22/8/2013, 20:38

Pour ceux qui n'auraient pas compris ce qui se passe en Syrie
Cette info du Figaro est capitale

Citation :
Selon nos informations, des opposants au régime, encadrés par des commandos jordaniens, israéliens et américains, progressent vers Damas depuis mi-août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/8/2013, 16:59

David Rigoulet-Roze voilà un "spécialiste" que je ne connaissais pas encore.
http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/22/01003-20130822ARTFIG00438-syrie-l-operation-anti-assad-a-commence.php

y'a aussi du foutage de gueule dans cet article:
"Certes, les preuves sont difficiles à obtenir, puisque Damas bloque systématiquement le travail des enquêteurs de l'ONU"
ouais et qui avait bloqué (assassiné) David Kelly en 2003 sur les ADM introuvables de l'Irak ?

Pour rappel les armes utilisées (uranium appauvri) en Irak ou en république fédérale de Yougoslavie en 99 ou encore en Lybie voir peut être au Mali dernièrement par la France sont en réalitées aussi des armes chimiques et pas que radiologiques. (nanoparticules toxiques)
Tout dépend de qui finance l'entrée dans le catalogue officiel, tout le monde est au courant il n'y a pourtant aucune interdiction.
Les USA ont sans doute les plus grands stocks d'armes chimiques au monde....sans parler de l'aspartame & co (les OGM devraient y figurer aussi). Et Israel n'a pas ratifiée la convention d'interdiction des armes chimiques, ça aussi que crois que tout le monde est au courant.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Munition_%C3%A0_uranium_appauvri#Action_chimique_et_radioactive

De plus, historiquement, les révolutionnaires désiraient pour le massacre de masse et nettoyage de population faire les chimistes. On (l'occident) est toujours les premiers à fabriquer ces produits, ou à vouloir les fabriquer, et à les utiliser mais ça serait toujours monstrueux que les autres s'en servent, puis quand de "méchants dictateurs" le feraient ça donnerait à l'OTAN ou aux USA le privilège de balancer des centaines de tonnes d'uranium appauvri sur les populations à "délivrer". ça fait juste 70 ans ou 40 ans que ça dure avec les USA tout dépend si on démarre aux essais nucléaires ou à l'agent orange.
Les "terroristes" avec leurs bombes tuant des civils ce sont juste harmonisés sur les traditions modèrnes (oxymore) occidentales.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7426-le-genocide-vendeen#85016

Tout ça dans une période où les USA ne se cache même plus de la possibilité militaire, officiellement, d'une attaque préventive nucléaire contre qui il veule.


Journal de Syrie 22.8.2013, Russie: Doubte les allégations sur l'usage d'armes chimiques en Syrie


Journal de Syrie 21.8.2013, Recours à l'arme chimique allégations infondées, commandement de l'armée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
 
Actualités Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: