Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/8/2013, 20:24




Citation :

Gaz sarin en Syrie : nouvelle opération de propagande

Réseau Voltaire | 22 août 2013


Selon l’Armée syrienne libre, les autorités syriennes ont bombardé au gaz sarin la ghoutta, en banlieue de Damas, le mercredi 21 août 2013, faisant au total 1 700 morts. Cette annonce a immédiatement été commentée par les autorités allemandes, britanniques et françaises qui ont appelé à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité afin que les observateurs des Nations Unies soient autorisés à enquêter sur place. L’ensemble de ces informations est reprise par la presse atlantiste comme une certitude, le conditionnel n’étant de rigueur que pour laisser aux enquêteurs le temps de rapporter des preuves en Occident.

Cette opération de propagande est pourtant grossière : comme chacun peut l’observer sur YouTube, les vidéos attestant du massacre du 21 août ont été mises en ligne par le compte « Majles Rif »… la veille, le 20 août. Sur ces vidéos, choquantes à première vue, on décèle rapidement une mise en scène : les enfants blessés, qui paraissent hagards ou drogués, n’ont pas de parents qui les accompagnent. Les garçons sont souvent nus, tandis que les filles sont toutes habillées. On ne voit aucune structure hospitalière, même clandestine, hormis des paravents et des poches de sérum.

4 vidéos

Certaines photographies diffusées par la presse atlantiste ont déjà été utilisées pour accuser l’Armée égyptienne d’avoir massacré un campement des Frères musulmans au Caire.


Depuis l’aube et durant toute la journée du mercredi 21 août, l’Armée arabe syrienne a bombardé les positions de l’Armée syrienne libre qui s’étaient regroupées au Sud de la ghoutta (la bande d’agriculture vivrière qui entoure la capitale). Cette zone de combat avait été évacuée par la population civile depuis plusieurs mois. Il semble que les pertes des groupes jihadistes soient considérables. Il n’a pas été fait usage de gaz qui ne s’emploie que dans des guerres de tranchées.

Les autorités russes ont dénoncé une campagne de propagande planifiée à l’avance comme le montre l’unanimisme des médias atlantiques qui ont tous repris à l’unisson la version de l’Armée syrienne libre, sans aucune vérification. Les autorités iraniennes ont souligné que le recours de la Syrie à des armes chimiques dans ce type de guerre était absurde et injustifié au vu de ses succès militaires actuels.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a exprimé son inquiétude.

En 2003, les États-Unis avaient utilisé l’accusation de détention et d’usage de gaz de combats par l’Irak pour l’attaquer. Le secrétaire d’État Colin Powell avait ainsi brandi une fiole de gaz liquéfié au Conseil de sécurité et infligé la projection d’un montage PowerPoint pour étayer ses allégations. En définitive, il a reconnu, après la destruction de l’Irak, que toutes ces preuves étaient des faux et qu’il avait menti à l’ensemble de la communauté internationale.

Ajout du 23 août. L’AFP signale avoir vérifié les codes d’une photo qu’elle diffuse. Ils portent bien la mention du 21 août.
Cette précision ne change rien au fait que les vidéos ont été mises en ligne le 20 août sur YouTube comme chacun peut le constater. Elle nous indique simplement que (1) soit l’appareil photo a été préalablement réglé au 21 août, (2) soit la séance de mascarade a continué le 21 août.



Citation :
23 août 2013 • 15 h 48 min

Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre.



INHFR - La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par plusieurs médias.


Source Journal Al Khabar 


Le martyre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, ce mercredi dernier (21/08/2013), et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre. Les médias de l’opposition Syrienne avaient accouru accusant le régime d’avoir commis ce massacre, dans une pression sur le Conseil de sécurité, qui s’est rapidement réuni, avant que la surprise survienne.


Le Conseil de sécurité réuni vient de rendre son rapport avec la mention «fragile», et la déclaration clair  «Nous voulons découvrir la vérité sur l’accusation du régime syrien qu’il a utilisé les armes chimiques dans la campagne de Damas, et nous accueillons la décision de l’Organisation des Nations Unies pour enquêter sur cette affaire", une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte  «la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus ! ». Et pour la première fois de son genre,  les déclarations également de la délégation française, connue pourtant par être la plus radicale et enclin en faveur de l’opposition.

La délégation française avait auparavant fournit tout ce qu’elle possédait en informations sur le massacre qui a coûté la vie, selon les dernières statistiques neutres, à environ 800 syriens, dont la plupart étaient des enfants. Mais c’est la première fois que la délégation attribue ces informations à la coalition de l’opposition et à son Président "Awinnen Jarba," dans une tentative française de se soustraire à ces renseignements et d’en porter la responsabilité à " Awinnen Jarba".
A quoi est du ce revirement ?

Une source diplomatique syrienne de haut niveau, a révélé à la Tlévision d’Al Khabar, que la délégation Russe a rendu la version sur les faits qui se sont produits, en fournissant des documents irréfutables, extraits des images satellites qui viennent appuyer de ce fait la version officielle syrienne. Qu’effectivement des militants armés avaient bien bien lancé les deux rockettes remplies de produits chimiques, depuis la zone rurale de Douma, qui est toujours sous contrôle des rebelles, ce qui a laissé toute l’assemblée (du Conseil de Sécurité) sans voix et les a obligés à revoir leurs positions.

La source, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à la Télévision d’AlKhabar, que la version officielle syrienne sur le massacre (présentée au Conseil de Sécurité), a confirmé que les militants ont effectivement tiré deux roquettes chargés de produits chimiques depuis la zone rurale de Damas, qui est encore sous contrôle des Rebelles, et cela en fournissant les images des satellites russes, qui confirment les faits.

Le diplomate a souligné, à cet égard, que la position russe était, ce jour-là, exceptionnellement la seule position la plus radicale de toutes, que se soit celles des pays européens ou des Etats Unis, à exiger de faire procéder à une enquête sur ce massacre. Il a ensuite  expliqué par ces mots que «La position de la Russie est basée sur des images satellites illustrant de manière incontestable que les militants sont effectivement eux qui ont utilisé le chimique."

Sur la raison pour laquelle les militants de l’opposition ont commis ce massacre, la source diplomatique a précisé qu’«une faction des militants, ont tiré ces roquettes pour exploiter la présence de la Commission d’enquête et accroître les documents (en leur faveur), et cela en collaboration avec l’un des pays arabes, mais sans avoir, cette fois-ci, préalablement informé les pays occidentaux sur une telle étape à franchir."

La source a également rapporté la précision donnée par la version de la délégation syrienne, que les États membres n’ont pas demandé les images aux satellites américains, comme à leur habitude dans les cas précédents, se contentent des images russes, qui se sont révélées identiques aux images des Etats Unis, établissant finalement une preuve définitivement irréfutable" .
Le diplomate a ajouté que ce massacre aura désormais des effets politiques majeures sur la position des pays qui soutiennent l’insurrection, à commencer par la France, qui devra réévaluer sa position, d’autant plus que ce crime a été commis sans que ses renseignements généraux en aient été préalablement informés, ce qui la place aujourd’hui dans une position critique".

Le diplomate a ajouté que la faction armée, des rebelles qui ont lancé ces deux roquettes, est une faction radicale qui œuvre sous les ordres d’un État arabe du Golfe, sans indiquer son nom, sachant que l’Arabie saoudite est le plus grand partisan des militants de l’opposition et des factions militantes en particulier.
Ce massacre a touché plusieurs villages d’Al-Ghouta Est, et a causé, sur recensement des organismes neutres, le martyre d’environ 800 syriens, dont la plupart des enfants, et plusieurs milliers de blessés.


Source: Al Khabar
INHFR  Un autre mensonge est la publication sur youtube la veille de l’attaque chimique qui a couté la vie à des centaines d’innocents syriens. d’une video d’un enfant entre la vie et la mort, avec un titre sur le massacre qui allait se produire le lendemain !
La video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore qu’elle a été publiée le 20/08/2013, soit la veille !
Al Ghouta a réellement été attaquée, et des centaines de syriens ont succombé à une mort chimique,
Comment un enfant montré sur cette video peut-il mourir le lendemain ? Et comment peuvent-ils savoir la veille qu’une attaque chimique allait se produire sur Al Ghouta, pour titrer à l’avance leur video de la date du massacre, c’est à dire du 21/08/2013, alors que Youtube atteste automatiquement la date réelle de la publication, qui est clairement indiquée au 20/08/2013 !
Donc la video en question publiée sur youtube, la veille de ce massacre, ne peut pas être un évènement du lendemain, ce qui indique qu’une ancienne video a été attribuée au massacre qui allait avoir lendemain, dans un loupé de timing entre youtube et le site qui publiecette video  ! Une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise ! C’est la seule explication à ce loupé qui a manifestement échappé à la vigilance du site de l’opposition qui a publié cette video !

Titre de la video : Ghouta Est le 21/08 – Dernier soupir d’un enfant sans que personne puisse le sauverLien de la Video sur Youtube

INHFR – L’Islam se désavoue de ces khawaridjes Takfiristes, de leur Takfir, et de la terreur qu’ils sèment sur Terre. Le Prophète nous a prévenu de ce qu’ils allaient commettre en meurtres et en Takfir, et nous a prévenus des procédés qu’ils utilisent en se servant de l’Islam,  selon leurs passions et leurs idéologies pour arriver à leur fin!

Et ce n’est pas la peine de chercher à dire que nous sommes pour la politique d’untel ou d’untel, notre modèle de politique est la khilafa à venir du Mahdi et non celle des Khawaridjes ni aucune politique moderne,  mais il est hors de question que nous restions silencieux face aux massacres des innocents qui paient de leurs vies, pour ces mensonges de Khawaridjes Takfiristes qui n’ont fait que se cumuler depuis le début de cette sortie kharidjite. Une cupidité pour le pouvoir prête à tous les sacrifices jusqu’à se servir de Fatwas et de mensonges sur le Coran qui n’ont aucune base dans le Coran. Le Coran est innocent des Fatwas et des actes barbares des khawaridjes et nous nous en désavouons totalement ! 
Nous condamnons tous les pays complices de ce complot mondiale à l’encontre de la Syrie, arabes et occidentaux ! L’Union Européenne, aux côtés du gouvernement américain et Israélien, a tout fait pour légaliser l’envoie des armes à ces rebelles terroristes, qui viennent des quatre coins du globe envahir la Syrie et massacrer son peuple, sunnites, shiaas et chrétiens. Un peuple dont la majorité s’oppose à cette révolution !

Aussi, nous appelons à tous les esprits justes et qui refusent de cautionner le mensonge, ce complot et cet acharnement à l’encontre du peuple syrien, musulmans ou chrétiens ou autres, de dénoncer tous d’une même voix haute contre ce complot et ce génocide humain qui a lieu en Syrie en toute impunité, depuis plus de deux ans maintenant !
Aussi nous publions une video d’un laboratoire chimique des rebelles syriens, qui ont bien recours au chimique, et cela  depuis les débuts de cette sédition qu’ils ont provoquée en Syrie. Elle montre également l’horrible mort que ces victimes syriennes ont du en souffrir avant de mourir, lors de cette attaque chimique sur les populations rurales d’Al Ghouta, en Syrie.
Laboratoire chimique des Rebelles en Syrie




كتيبة الريح الصرصر الكيماوية أو كتيبة العمري
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
TrillyGR



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/03/2013

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   29/8/2013, 14:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur


Nombre de messages : 3011
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   30/8/2013, 14:04

Manifestation parisienne contre le projet d'intervention militaire en Syrie - 29 août



Citation :
Jeudi 29 août, environ 300 personnes se sont rassemblées afin de protester contre le projet d'intervention militaire visant la Syrie.

En effet, une violente campagne de propagande touche le pays depuis qu'une attaque à l'arme chimique a été perpétrée dans la banlieue de Damas. Si les atlantistes accusent le régime de Bachar Al Assad d'être à l'origine du massacre de son propre peuple et du franchissement volontaire de la ligne rouge fixée par ces mêmes atlantistes, les premières investigations portent à pointer la responsabilité des forces rebelles dans cette attaque.

Mais l'enquête de l'ONU continue son cours, malgré les difficultés qu'elle rencontre dans les zones contrôlées par les djihadistes (tirs de snipers, manque de sécurité...).

La Syrie et ses alliés (Russie, Chine, Iran...) continuent de prôner une solution politique face à l'attitude belliqueuse et agressive des pays de l'OTAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   4/9/2013, 16:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   4/9/2013, 17:24

Citation :

Bombshell: Syria's 'chemical weapons' turn out to be sodium fluoride used in the U.S. water supply and sold at Wal-Mart

Tuesday, September 03, 2013
by Mike Adams, the Health Ranger
Editor of NaturalNews.com (See all articles...)

(NaturalNews) Natural News can now reveal that the Syria chemical weapons narrative being pushed by the White House is an outlandish hoax.

To understand why, you have to start with the story published in The Independent entitled Revealed: Government let British company export nerve gas chemicals to Syria.

Sounds scary, right? As The Independent reports:

The Government was accused of "breathtaking laxity" in its arms controls last night after it emerged that officials authorised the export to Syria of two chemicals capable of being used to make a nerve agent such as sarin a year ago.

What, exactly, are those two dangerous chemicals that need to be controlled via "arms control" regulations? You won't believe me when I tell you. They are:

sodium fluoride
potassium fluoride

You can see this yourself in the screen capture of The Independent breaking news story. Note the headline and the subhead. The headline describes "nerve gas chemicals" and the subhead explains them as "sodium fluoride" and "potassium fluoride."



click here to watch my video explaining all this at TV.naturalnews.com.

U.S. water fluoridation chemical is Syria's "chemical weapon"
If these chemical names sound familiar, that's because sodium fluoride is the same toxic chemical that's routinely dumped into municipal water supplies all across the USA under the guise of "water fluoridation."

In fact, the forced feeding of sodium fluoride to the U.S. population is called a "public health" victory by the CDC, FDA and dentists everywhere. Yet this same chemical, when sold to Syria, is openly and repeatedly referred to as a "chemical weapon." This is true across the BBC, the Guardian, Daily Record and Sunday Mail, France24.com and literally thousands of other news websites.

According to U.S. Secretary of State John Kerry, any government "regime" that uses chemical weapons against its own people should be bombed / invaded / overthrown by a coalition of other United Nations members. By his own definition, then, the United States of America should now be invaded by the UN because the government uses a deadly chemical weapon -- sodium fluoride -- on its own people.

By implication, then, John Kerry is now calling for the UN to bomb the USA. As the international media now confirms, sodium fluoride is a chemical weapon, and this chemical weapon is used against the American people every single day in the water supply, a favorite attack vector for terrorists.

"Evidence" of chemical weapons nothing more than hair samples of people who drank sodium fluoride
As you might have guessed, Secretary of State John Kerry is running around "pulling a George Bush" by claiming Syria has used weapons of mass destruction on its own population. Here's a sample of his claims:

"In the last 24 hours, we have learned through samples that were provided to the United States that have now been tested from first responders in east Damascus and hair samples and blood samples have tested positive for signatures of sarin." Kerry said this on NBC's Meet The Press.

But what, exactly, is he saying? That hair samples have tested positive for "signatures" of sarin, not sarin itself. What is a "signature" of sarin? The fluorine element, which is of course the basis for sodium fluoride.

In other words, this "evidence" of chemical weapons in Syria may be nothing more than a collection of hair samples taken from people who drank fluoride. As this study shows on SCIENCE.naturalnews.com, hair analysis is a commonly-used practice for assessing exposure to fluoride. It concludes, "hair may be regarded as biomaterial of high informative potential in evaluating prolonged exposure to fluorides..."

Typically, this analysis is conducted with ICP-MS instrumentation, using a plasma torch that disintegrates all organic molecules, leaving only the resulting elements (fluorine). Tests done on Syrian citizens using ICP-MS would not be able to distinguish between sodium fluoride and sarin exposure in terms of the detection of elemental fluorine.

Read that again, because it's crucial to understanding the hoax being perpetrated by the White House: Tests on hair or other tissues, if done using ICP-MS (the most common elemental analysis technology used today), would not be able to distinguish between sodium fluoride and sarin.



Sarin has the chemical formula:
[(CH3)2CHO]CH3P(O)F

You will notice that the only elements in this formula are:

Fluorine
Carbon
Hydrogen
Oxygen
Phosphorous

Out of those five elements, four of them (carbon, hydrogen, oxygen, phosphorous) occur naturally in the human body in large quantities. Fluorine is the only element that strongly stands out against the rest in terms of elemental analysis. And fluorine is the same element that forms the basis of sodium fluoride. Sarin can, of course, also be detected as a complete molecule using liquid chromatography systems (HPLC), but this is highly unlikely to have taken place given the inherent instability of the molecule, which breaks apart upon exposure to simple moisture in the air or in the body.

Thus, ICP-MS testing could be used to intentionally "blur" the evidence, making sodium fluoride appear to be "signatures" of sarin, precisely as Kerry is now claiming in the media. As the whole point of all this is to fabricate evidence to justify a political war in the first place, there isn't any real scientific scrutiny being applied to all this. Obama, Kerry and others are spouting whatever they think the people will swallow, and since most of the U.S. public is scientifically illiterate, it turns out they will swallow some real whoppers.

Same sodium fluoride chemical added to water for infants
Sodium fluoride, by the way, is also added to drinking water for babies and infants. It's a key ingredient, actually, in a product called Nursery Water that's "enriched" with extra sodium fluoride, the same chemical now being called a "chemical weapon" by the international media. You can see this for yourself at www.NurseryWater.com or just check out the photo below:



As you can see, this sodium fluoride infant water -- which the White House effectively calls a "chemical weapon" -- is sold at Wal-Mart, Walgreens, Albertson's, Safeway, K-Mart, Rite Aid and even Toys "R" Us. Bet you never knew you could buy chemical weapons at Toys "R" Us, did ya?



The Nursery Water label, shown below, lists "sodium fluoride" as a key ingredient:



You'll also notice that the label includes instructions for using this sodium fluoride baby water:

"...ready to mix with formula and cereal, dilute juice or drink - just open and pour!"

Yep, you read it: the same "chemical weapon" that's about to start World War III is part of your baby's formula recipe. When sodium fluoride is in the hands of Syria's Assad, it's called a "chemical weapon," but when it's part of your baby's diet, it's called "nutrition." How's that for Orwellian doublespeak?

Syria's "chemical weapon" also added to Colgate toothpaste
Just in case adding Syria's "chemical weapon" to baby water isn't enough for you, it's also a key ingredient in Colgate toothpaste.

Yep, according to dentists, chemical weapons also "fight tooth decay," so they should be added to toothpaste. Check out the label on this Colgate toothpaste and see for yourself:



Keep this in mind the next time you carry toothpaste with you when you attempt to travel by air. The TSA can pull you aside and legitimately accuse you of working for the Assad regime as a chemical weapons terrorist while charging you with the federal crime of "transporting chemical weapons."

Mainstream media admits U.S. food companies use chemical weapons against their own customers
Unless the mainstream media retracts all its thousands of stories about sodium fluoride being a "chemical weapon" sold to Syria, it must come to terms with the fact that it is also accusing the U.S. food industry of using chemical weapons on consumers.

Sodium fluoride, after all, is added to countless consumer products, from toothpaste and mouthwash to drinking water. Sodium fluoride does not magically change from a "chemical weapon" in Syria to a "nutritive mineral" by crossing the ocean. Sodium fluoride is sodium fluoride, and it's dangerous no matter who consumes it.

Keep this in mind the next time you hear a dentist recommending dumping sodium fluoride into the local water supply. You can correctly counter their absurd request by threatening to call Homeland Security to report them as a terrorist for engaging in the indiscriminate deployment of a chemical weapon in the water supply -- a favorite target for terrorists worldwide.

By the way, I'm not joking on this: I actually encourage you to call Homeland Security and report your local city council members as terrorists who are mirroring the Assad "regime" in Syria by using sodium fluoride "chemical weapons" on the public. You might even call the United Nations and ask them to intervene in the USA's use of chemical weapons against its own people... right? Isn't that what John Kerry is asking the world to do in the case of Syria? Why does the USA have immunity from using chemical weapons on its own people when Syria is threatened with war for using the exact same chemical weapons on its population?

Same "nerve gas chemicals" exported to Syria are imported from China by nearly every U.S. city
By the way, the same sodium fluoride that was exported to Syria as a "chemical weapon" is routinely imported by U.S. cities to dump into the municipal water supply. They call it "water fluoridation" and dentists push it like candy because it actually causes wildly increased tooth decay, mottling and discoloration (all of which adds up to increased repeat business for dentists).

As documented by Natural News, sodium fluoride is touted by China's exporters as a multi-purpose chemical that functions as a deadly pesticide, absorbs chemicals in the nuclear industry and more. See these two photos for more proof. These were created as marketing materials by China's fluoride export industry:





From Alibaba.com:

Uses: It's mainly used as a flux in the aluminum smelting by fused-salt electrolysis; also an opalizer in the manufacture of enamel; an opacifier and auxiliary solvent of glass and enamel; an insecticide of crops; a flux in aluminum alloy casting; and in the production of ferrous alloy and effervescing steel; as well as a wear-resistant filler for resin and rubber-boned abrasive wheels.

As I first said back in 2012, "Fluoride is a chemical weapon!" Now it turns out John Kerry agrees with me, and he's using fluoride as an excuse to bomb a sovereign nation.

Quick question: If Russia begins bombing the USA, can they use the same excuse that Obama and Kerry are using on Syria? "We had to save the American people from the chemical weapons used by the Obama regime!"





A voir également: fluorure Deception vidéo par Mike Adams, le Ranger de la santé:
http://tv.naturalnews.com/v.asp?v=42652E035A1B1BAAAE1F340B54694975

Les sources de cette histoire sont les suivantes:
http://www.theguardian.com/commentisfree/2013/sep/02/chemical-export-syria-uk
http://www.dailyrecord.co.uk/news/uk-world-news/revealed-britain-sold-nerve-gas-2242520
http://www.france24.com/en/20130902-uk-approved-nerve-gas-chemical-weapons-exports-syria
http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/revealed-uk-government-let-british-company-export-nerve-gas-chemicals-to-syria-8793642.html

google trad
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.naturalnews.com/041883_syria_chemical_weapons_sodium_fluoride.html&prev=/search%3Fq%3Dhttp://www.naturalnews.com/041883_Syria_chemical_weapons_sodium_fluoride.html%26biw%3D1218%26bih%3D713
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   6/9/2013, 19:54

Citation :

Identification des enfants morts dans la ghouta

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 6 septembre 2013
English  Deutsch 

Suite à la diffusion des images, distribuées par l’Armée syrienne libre et reprises par les services états-uniens et français, du massacre de la ghouta, des familles alaouites de Lattaquié ont porté plainte pour assassinats.
Certaines des vidéos ont été réalisées et postées sur YouTube avant l’événement qu’elles décrivent [1].
On peut y voir des enfants étouffer d’une intoxication chimique qui ne peut être du gaz sarin (ce gaz provoque de la bave jaune et non pas blanche).
Les enfants ne correspondent pas à un échantillon de population : ils ont presque tous le même âge et ont les cheveux clairs. Ils ne sont pas accompagnés par leur famille en deuil.
Il s’agit en fait d’enfant enlevés par des jihadistes, deux semaines auparavant dans des villages alouites aux environs de Lattaquié, à 200 kms de la ghouta.
Contrairement aux affirmations de l’Armée syrienne libre et des services occidentaux, les seules victimes identifiées du massacre de la ghouta sont donc issues de familles soutenant le gouvernement syrien. Les personnes qui posent dans les vidéos en s’indignant des « crimes de Bachar el-Assad » sont en réalité leurs assassins.

[1] « À propos des vidéos du massacre du 21 août », Réseau Voltaire, 30 août 2013.
http://www.voltairenet.org/article180128.html

Citation :
Les enfants gazés de la Ghouta sont ceux enlevés à Lattaquié


La conseillère politique et médiatique du président syrien Boussayna Chaabane a révélé que les enfants tués dans l’attaque chimique présumée du 21 aout dernier sont les mêmes qui avaient été enlevés par les miliciens des villages de Lattaquié.
«  Le gouvernement syrien n’est pas responsable de l’attaque du 21 aout dernier, mais c’est l’opposition qui a enlevé des enfants et des hommes des villages de Lattaquié et les a apportés vers la Ghouta pour les entasser dans un seul endroit et les gazer », a-t-elle indiqué dans un entretien accordé à la chaine arabophone de Sky News, diffusé jeudi.
Dans la première semaine du mois d’aout, des centaines de miliciens ont pris d’assaut une douzaine de villages alaouites dans la province de Lattaquié, y ont commis des massacres et enlevé quelque 120 hommes, femmes et enfants.
Lorsque l’armée régulière a sécurisé ces villages, elle a découvert plusieurs charniers qui comptaient près d’un millier de tués.
L’éventualité que les enfants gazés de la Ghouta aient été originaires de Lattaquié avait été évoquée au lendemain de l’attaque, surtout que les images qui les avaient filmés les ont montrés dans leur majorité sans leurs parents.
Interrogée sur l’action militaire américaine contre la Syrie, Mme Chaabane a estimé qu’elle n’était nullement justifiée. «  Ceux qui incitent à la guerre sont les mêmes qui veulent empêcher le dialogue entre les Syriens et la tenue de Genève 2 ou toute solution de la crise syrienne ». Elle a dit constater "un déferlement d'accusations chaque fois que les prémisses d'une solution se présentent"
Et la conseillère syrienne de conclure : «  Il ne s’agit pas d'une frappe, mais d’une offense à toutes les lois internationales, à la Chartes des Nations Unies et à l’éthique qui régit les relations entre les nations ».

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=129127&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

__________


http://pascasher.blogspot.fr/2013/09/laipac-assume-publiquement-son-role-de.html

Un peu de pub pour M.Collon aussi
http://www.michelcollon.info/Propagande-de-guerre-pour.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   9/9/2013, 00:10

VIVA LA REVOLU-SION
Citation :
Extraits d'un article de la revue Kivounim (Orientation), publié par l'« Organisation Sioniste mondiale » à Jérusalem (n° 14, février 1982). « L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux, doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces États. (….) Riche en pétrole, et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne. Sa dissolution serait, pour nous, plus importante que celle de la Syrie, car c’est lui qui représente, à court terme, la plus sérieuse menace pour Israël. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   21/9/2013, 00:07

SYRIE Interview de Bachar el-Assad 58 minutes 18-09-2013


Pour ce qui est dit à 27 minutes j'ai regardé les chiffres donnés par l'institut de propagande anglais.
Donc selon le président syrien plus de 30 000 des soldats de l'armée ont été tué et selon ces ennemis ça serait 45 478. (à la même date)
Si Polémia pouvait mettre la source originale ça serait mieux, bon...
http://www.polemia.com/syrie-110-371-morts-dont-45-478-soldats-de-larmee-reguliere
... En plus il ne reproduise pas la signature de l'auteur (Bahar Kimyongur)
http://patrickkaczmarek.over-blog.com/article-bilan-de-l-osdh-45-478-combattants-loyalistes-tues-en-syrie-119958456.html
...Passons

Alors pour info si le nombre est juste, celui de l'OSDH, on peut être sûr qu'il bosse avec la NSA ECHELON et compagnie parce qu'on a jamais vu une telle précision, manque plus que la liste complète avec les noms de famille etc.... Ou peut être que l'OSDH bosse avec madame Soleil via "channeling", ? qui sait ? Voilà la seule petite chose que j'avais à dire sinon Bahar Kimyongur à fait un bon petit article.
( j'aimerais bien vous trouver l'original mais pas moyen.)

Citation :

Lundi 9 septembre 2013
Bilan de l'OSDH 45.478 combattants loyalistes tués en Syrie

Le bilan de l'OSDH est concluant

Bahar Kimyongur

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), un organisme proche de la rébellion financé par les monarchies arabes et les Etats occidentaux et dont le siège se trouve à Londres vient de publier son bilan des victimes de la guerre en Syrie.   Ces chiffres aussi macabres que surprenants révèlent la malhonnêteté des médias mainstream et contredisent la propagande pro-interventionniste.

Ce 1er septembre 2013, l'OSDH a annoncé qu'en 30 mois de conflit, il y aurait eu 110.371 morts.

Deux lignes plus loin, l'organisation des droits de l'homme anti-Assad apporte quelques précisions stupéfiantes :  au total 45.478 combattants loyalistes auraient été tués depuis le début du conflit.

Vous avez bien lu: 45.478 combattants loyalistes tués en Syrie !

Cela voudrait dire que depuis le 15 mars 2011 qui marque le début de la révolte, il y aurait en moyenne plus de 15 soldats et miliciens gouvernementaux tués chaque jour.

Cela signifie aussi que près de la moitié des victimes de la guerre sont des soldats et des miliciens loyalistes.

Le nombre de « soldats de Bachar » tués est ainsi nettement supérieur au nombre de civils tués.

D'autre part, l'armée arabe syrienne étant essentiellement composée de conscrits, c'est-à-dire de citoyens qui défendent leur pays, leurs institutions et leur gouvernement, on peut dire que l'armée est indissociable du peuple syrien.

Par conséquent, il est aussi malhonnête de tenir Assad pour responsable de la mort de plus de 110.000 Syriens comme le font les médias et les militants provocateurs que de mettre le peuple et le gouvernement syriens dos à dos puisque la première victime de la guerre de Syrie, c'est l'armée, donc le peuple en uniforme, donc le « peuple pro-Assad ».

Venons-en à présent au nombre de victimes civiles. L'OSDH dénombre 40.146 tués.

Ce chiffre ne distingue pas les Syriens que l'on pourrait globalement qualifier de « pro-gouvernementaux » ou de « pro-rébellion ».

Le nombre de civils, femmes et enfants inclus, que l'on peut situer dans le camp des pro-Assad, des anti-rebelles ou des neutres est sans doute extrêmement élevé surtout si l'on tient compte des tueries de masse commises ces dernières semaines par les groupes terroristes dans les zones kurdes du Nord du pays (Tell Aran, Tell Hassel, Tel Abyad, Sereqaniye), dans les quartiers et les villages chiites (Nubbol-Zahra, Hatlah), alaouites (Lattaquieh) et chrétiens (Marmarita, al Duvair, Jaramana) et parmi les sunnites patriotes un peu partout dans le pays.

Les groupes armés anti-régime ont d'ailleurs revendiqué des centaines d'exécutions de civils y compris des enfants, soupçonnés de sympathie envers le régime syrien.

Parmi les victimes civiles du conflit, comptons également les Syriens massacrés par des groupes non identifiés (Houla en 2012 et Banias en 2013).

Du côté des victimes de l'opposition armée, l'OSDH a comptabilisé 21.850 tués (précision incroyable encore une fois), soit deux fois moins que de militaires syriens tués et un cinquième du nombre total de victimes de la guerre.

Ces groupes armés se livrent eux-même à des guerres intestines qui entraînent la mort de nombreux combattants pro-rébellion ainsi que leurs familles.

Parmi les 40.146 victimes civiles du confit syrien, il faudrait donc tenir compte des centaines de civils pro-rebelles tués par des rebelles.

Le 26 août dernier, par exemple, une vingtaine d'habitants du village Madmouma à Idlib ont été exécutés par un groupe radical anti-régime. Aucun loyaliste ne se trouvait dans la zone.

Parmi les victimes de Madmouma, on compte plusieurs femmes et enfants exécutés d'une balle dans la tête.  Le groupe rebelle Ahrar Al Cham, et l'Etat islamique de l'Irak et du Levant (EIIL), s'accusent mutuellement.

A la lecture du bilan tragique de l'OSDH, deux conclusions s'imposent :

Soit on appréhende la situation syrienne d'un point de vue légaliste et l'on dit :  « ce n'est pas Bachar mais la rébellion qui massacre le peuple syrien. Par conséquent, l'Etat syrien a raison de lutter contre le terrorisme pour restaurer la paix dans le pays comme n'importe quel autre Etat dans le monde »

Soit on analyse la crise syrienne sous l'angle humanitaire à l'aune des intérêts du peuple syrien et l'on dit : « Bachar et la rébellion sont tous deux responsables de la violence en Syrie.  Dès lors, il faudrait encourager les deux camps à dialoguer afin d'épargner la vie des Syriens. »

Autre article de cet auteur:
http://www.michelcollon.info/Des-videos-de-l-attaque-chimique.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Auda



Nombre de messages : 1412
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   21/9/2013, 10:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/9/2013, 02:26


Salut Auda, ça fait plaisir de voir que tu vas bien.

__________

Pour les gens qui ne comprennent pas bien l'anglais:
L'entrevue de fox news en traduction texte
http://www.legrandsoir.info/interview-de-bashar-al-assad-par-fox-news-texte-quasi-complet-en-francais.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   3/10/2013, 11:04

Syrie : Des vérités sur l'arnaque «jihad du sexe» (Jihad Nikah) / debunked



_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   5/10/2013, 16:46

Bahar Kimyongür au HCR :
"Tous ceux qui sont pour la paix en Syrie sont taxés de complotistes"



Citation :
Publiée le 3 oct. 2013

Témoignage de Bahar Kimyongur (journaliste) au Human Right Council de l'ONU à Genève. Il répond notamment à Pierre Piccinin suite à son intervention ( http://www.youtube.com/watch?v=h4tgr_N6Vlk )

SOURCE : http://www.youtube.com/watch?v=7F0cWvvMFIE
http://www.youtube.com/user/nabilgeneve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   9/10/2013, 01:12

RT. Le Hezbollah se retire de Syrie S/T

http://www.youtube.com/watch?v=kSwFxAWgrwk
RUSSIA TODAY
06/10/2013

Pas d'intégration vidéo pour une fois. Oubliez pas le "pouce vert"....bientôt 5 ans de compte YT et DM (nov. 2008 et jan. 2009) et de traductions, chapeau.

__________

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/10/11/001-syrie-opposition-crime-humanite.shtml

L'opposition syrienne condamne les exécutions rapportées par HRW
Mise à jour le vendredi 11 octobre 2013 à 1 h 31 HAE
Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Citation :


L'opposition syrienne déclare condamner les exécutions de dizaines de civils qui ont été rapportées par Human Rights Watch (HRW). L'ONG affirme détenir des preuves que des insurgés syriens ont tué au moins 190 civils et en ont pris plus de 200 en otages au cours d'une attaque, en août dernier, dans la province de Lattaquié.
Selon HRW, il s'agirait des premières preuves de crimes contre l'humanité commis par les forces de l'opposition.
À l'aube du 4 août, les rebelles avaient pénétrer dans une dizaine de localités des environs où vivent des alaouites, une communauté issue d'une branche du chiisme qui soutient le régime de Bachar Al-Assad. Lorsque les insurgés se sont par la suite retirés, des familles entières ont été exécutées ou liquidées, lit-on dans le rapport de HRW.


Dans une lettre adressée à Human Rights Watch, la Coalition de l'opposition syrienne dit aujourd'hui « condamné sans équivoque toutes les violations des droits de l'Homme commises par les groupes armés, y compris les meurtres extrajudiciaires et les enlèvements » et elle renouvelle son « engagement à respecter les lois internationales concernant les droits de l'Homme et les questions humanitaires ».


Liés à Al-Qaïda?


Certains des insurgés impliqués dans l'attaque étaient liés au réseau Al-Qaïda, soutient par ailleurs Human Rights Watch. L'ONG identifie cinq groupes rebelles qui ont joué un rôle dans le financement, l'organisation et le lancement des attaques dans la région de Lattaquié, parmi lesquels Djabhat Al-Nosra, mais aussi l'État islamique d'Irak et au Levant, deux organisations liées à Al-Qaïda, mais aussi le groupe islamique Ahrar Al-Cham.


Ces groupes ont fait connaître leur participation à ces attaques par l'entremise de vidéos et de communiqués, dont certains ont permis de corroborer le rapport de HRW. L'opération semble avoir été en grande partie financée par des donateurs basés dans la région, écrit HRW. L'opposition syrienne fait d'ailleurs assumer la responsabilité des meurtres de Lattaquié aux jihadistes.


« L'attaque rapportée par HRW n'est pas liée à la vraie opposition syrienne, mais c'est une attaque honteuse menée par des groupes extrémistes qui prospèrent grâce au régime d'Assad. » — Extrait du communiqué de l'opposition syrienne


Ce qui est moins clair dans cette affaire est le rôle des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL), la branche armée de la principale coalition de l'opposition, qui est soutenue ouvertement par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et les pays sunnites du golfe Persique.
Dans une vidéo mise en ligne le 11 août et filmée, semble-t-il, dans la province de Lattaquié, le chef de l'ASL Salim Idriss déclare que ses hommes ont pris part « dans une large mesure » à l'offensive.


Toutefois, Lama Fakih, qui a enquêté pendant plusieurs jours en septembre pour HRW dans la province de Lattaquié, et a parlé à cette occasion à des habitants, à des miliciens, des soldats, des médecins et des responsables, a dit ne pas être en mesure de confirmer si l'ASL était présente, le 4 août, lorsque les atrocités ont été commises.


Pas de commentaire de ma part, ceux qui y sont à la source sont déjà pertinants.


Citation :
Envoyé par Dominic Pageau de lévis
11 octobre 2013 à 19 h 10 HAE
@ Hasde Mastias des preuves d'exécutions par les rebelles, il y en a à la tonne, vidéo à l'appuis.

On est loin des premières preuves de crimes contre l'humanité.

Human Right Watch, un peu moins biaisé qu'Amnesty International est quand même pas neutre et qu'en effet ça ressemble à une tentative de se racheter, ou du moins faire croire à une neutralité.

Envoyé par Art White de Montreal
11 octobre 2013 à 16 h 51 HAE
Tiens.. Radio-Canada se réveille, ou décide d'en parler faute de quoi il perderait toute crédibilité.

Envoyé par Pierre P de Roberval
11 octobre 2013 à 15 h 05 HAE
Le reportage au réseau RT est plus complet et explicite, entre autres que le financement provient de donateurs de la région du golf, que l'exécution des familles, les opérations étaient planifiées coordonnée contre la population civile dans ces villages alaouites. D'autres groupes se vantaient de leurs exploits dans leurs propres enregistrements. Les rebelles eux-mêmes avaient raconté l'offensive à l'encontre des familles de ces villages aux correspondants de Reuters, affirmant avoir tué environ 200 personnes. Cette agence gouvernementale de presse était au courant des massacres, meurtre, mutilation, enlèvement, les jeunes filles servent d'esclave sexuel aux islamistes, tel que des parents Syriens ont déclaré leur fillette de 14 ans enlever par ces islamistes dans un reportage parus au moi d'aout 2013.
http://rt.com/news/syria-killings-hrw-report-020/

Envoyé par Samuel Wyatt de Montreal
11 octobre 2013 à 13 h 55 HAE
Ca devait etre tellement gros et evident que cette fois, au moins, ils n'ont pas pu le cacher ou blamer le regime au pouvoir.



Dernière édition par c.isme le 12/10/2013, 03:41, édité 1 fois (Raison : ajout de l'article de radio-canada)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   13/12/2013, 22:59

Alep : Des "avions de combat US" aux mains des jihadistes?!!!

Citation :
IRIB-selon les sources syriennes qui évoquent la fuite du chef de l'ASL, Salim Idriss et la prise de leurs stocks d'armes par Al Qaida, les Etats Unis seraient tombés dans l'un des plus grands pétrins depuis le début de la guerre en 2011.
le front islamique qui combat l'ASL à Alep s'est emparé de stocks d'armes qui contiendraient des missiles anti hélicoptère, des chars , et même des avions de combat qui volent à moyenne altitude et qui sont envoyés par les USA et la Grande Bretagne à l'ASL !!
cette prise des jihadistes prouvent que l'Occident a nourri les terroristes non pas seulement en armes légères comme il le prétendait jusqu'ici mais aussi en armes lourdes! selon les sources syriennes ," les denrées alimentaires, des médicaments, des matelas, d'autres produits se trouvent en abondance dans ces stocks d'armes . les officiers de l'ASL faisaient d'ailleurs d'excellentes affaires avec ces produits qu'ils vendaient aux certains pays arabes .l'argent tiré de ces affaires était versé directement sur les comptes de l'ASL " " le trafic d'armes à Alep se poursuit via la Turquie bien que les occidentaux disent n'envoyer que des aides humanitaires aux réfugiés "!!

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/306185-alep-des-avions-de-combat-us-aux-mains-des-jihadistes
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/306204-chute-d-alep,-jarba-en-r%C3%A9union-de-crise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   15/2/2014, 11:47

Genève 2 : Une vidéo circule sur le net. Elle est intitulée : Fuite / l’Ambassadeur français insulte les membres de la coalition et leur dit « Nous vous avons fabriqués et nous savons que vous n’êtes pas représentatifs… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah



Nombre de messages : 31
Age : 28
Localisation : 3eme plan astral
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Syrie : Obama veut accroître la pression sur Assad   15/2/2014, 22:03

Syrie : Obama veut accroître la pression sur Assad

Article paru sur le site LeMonde.fr
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 15.02.2014 à 06h57 • Mis à jour le 15.02.2014 à 12h41

Citation :
Les Etats-Unis envisagent des mesures pour faire davantage pression sur le régime syrien, a déclaré vendredi 14 février le président Barack Obama en recevant le roi de Jordanie, Abdallah II. « Nous ne nous attendons pas à régler cela à aucun moment sur le court terme, alors il va y avoir des mesures immédiates que nous allons devoir prendre pour aider la situation humanitaire là-bas », a déclaré M. Obama lors d'une rencontre avec le roi au sujet de la guerre civile qui dure depuis près de trois ans en Syrie. « Il y aura des mesures intermédiaires que nous pourrons prendre pour mettre davantage de pression sur le régime d'Assad », a ajouté, sans fournir de précisions, le président américain.

Selon des responsables américains, la Maison Blanche envisage notamment de fournir des armes aux rebelles syriens pour inciter le régime de Damas à se montrer davantage enclin à négocier.

Ces propositions interviennent au moment où les discussions entre opposition et gouvernement syriens menées par le médiateur de l'ONU, Lakhdar Brahimi, devraient reprendre, samedi à Genève, en dépit de l'impasse dans laquelle elles se trouvent, un appel aux parrains russes et américains de la conférence n'ayant produit aucun effet.

Barack Obama a proposé un milliard de dollars en garanties de prêts à la Jordanie, ainsi que le renouvellement d'un accord de coopération représentant 660 millions de dollars par an. Ces fonds sont en partie destinés à aider ce pays à faire face à l'afflux continu de réfugiés qui fuient la guerre civile en Syrie, ainsi qu'à compenser la perte de ressources en gaz en provenance d'Egypte. La Jordanie héberge plus de 600 000 réfugiés syriens.

Analysons rapidement la politique de M.Obama, illustre prix Nobel de la paix... Cette politique consiste à armer des rebelles jihadistes pour déstabiliser un régime politique en place. Le fait que le président propose un milliard de dollar a la Jordanie n'est décidément pas vraiment de la pure charité.
Mais, c'est que les gens souffrent d'un manque de démocratie!! enfin c'est ce qu'on essaye de nous vendre. Il s'agit là qu'un reflet de vérité (pour être poétique ^^). Bref si nous continuons cette logique, lorsque les jihadistes arriverons au pouvoir un jour, ils ramèneront dans leurs sillage la paix et la liberté individuelle... j'ai quelques doutes... pas vous? ça me rappelle l’Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   22/4/2014, 02:47

Ayssar Midani sur le déroulement de la crise syrienne

06/04/2014

Citation :
Franco-syrienne, Ayssar Midani est la présidente de Nosstia, une association de scientifiques syriens expatriés, mais aussi d’une association culturelle euro-syrienne : Afamia, et membre de plusieurs associations de défense de la Palestine.

Pour ERTV, elle revient sur le déroulement de la crise syrienne, de ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Elle nous parle également du massacre de la ville d'Adra, toujours tenue par "l'opposition".


En bref:
Le Captagon®, arme principale des jihadistes
http://www.voltairenet.org/article183119.html
2 avril 2014

Bassam Tahhan au Cercle Aristote sur l'état des lieux en Syrie et au Moyen-Orient Partie 1

17/12/2013

Citation :
Bassam Tahhan, professeur à l'Ecole militaire, professeur d'arabe dans les grandes écoles revient pour nous sur l'état des lieux du conflit syrien et nous fait part d'un magistral panorama du Moyen-Orient.

Retrouvez nos analyses sur cerclearistote.com

SUITE

en bref:
Le prince Bandar démissionne 17 avril
http://www.voltairenet.org/article183307.html
Daniel Rubinstein prochain ambassadeur US pour la Syrie 4 mars
http://www.voltairenet.org/article182464.html
L’Arabie saoudite a livré des centaines de missiles anti-tanks à ses mercenaires en Syrie
http://www.voltairenet.org/article183279.html

média sioniste en action
http://www.mondialisation.ca/syrie-comment-fabriquer-un-nouveau-pretexte-pour-une-intervention-militaire-etrangere/5377963
16 avril 2014

http://www.mondialisation.ca/indepthreport/fr-syrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   9/6/2014, 14:38

Un rappel qui ne fera pas de mal:

Sur amazon j'ai vu qu'il y a 2 bouquins où le nom de Majed-chergui apparait, je pense que c'est lui
http://lsu.epfl.ch/LSUcrew et que ça à l'air d'être une pointure en chimie et en physique.

Citation :
Armes chimiques: qui donne des leçons?
Par Majed-Chergui
Mondialisation.ca, 08 juin 2014
Région : Moyen-Orient et Afrique du Nord
Thème: Crimes contre l'humanité
Analyses: SYRIE



size=15
Alors que le 15 mai dernier Laurent Fabius et John Kerry[1] (contredit le même jour par Chuck Hagel[2]) accusaient de nouveau le gouvernement syrien d’utiliser les armes chimiques, il est utile de revenir sur les évènements de l’année dernière qui allaient entrainer la région et peut-être le monde dans une nouvelle guerre.


La première attaque à l’arme chimique eu lieu à Khan El Assal en banlieue d’Alep le 19 mars 2013 et avait fait 25 victimes. Il y a peu de doutes sur l’origine de cette attaque,[3] car d’une part une partie des victimes étaient des soldats syriens, d’autre part la bombe était d’un type qui n’existait pas dans l’arsenal de l’armée syrienne. Finalement, le tir avait pour origine un quartier tenu par les rebelles fondamentalistes. Il faut rajouter que ces derniers avaient auparavant proféré sur leurs sites sociaux des menaces d’attaque à l’arme chimique à l’encontre de leurs ennemis (minorités, partisans du gouvernement, etc).[4] Cela n’empêchera pas les Etats-Unis et leurs alliés d’accuser le gouvernement syrien. Ils seront mis dans l’embarras par les déclarations de Carla Del Ponte, membre de la Commission indépendante internationale d’enquête pour la Syrie, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Suite à cette attaque, le gouvernement syrien demandait à l’ONU de dépêcher une commission d’enquête afin d’établir la vérité sur les faits. L’ONU mettra trois mois à obtempérer sur le principe d’une commission, en grande partie à cause de la réticence des pays occidentaux. Ces derniers en réduiront le mandat à uniquement établir si des armes chimiques avaient été utilisées ou non, sans spécifier par qui. Parallèlement à cela, la police turque arrêtait en mai 2013 des rebelles fondamentalistes qui tentaient d’introduire du gaz Sarin en Syrie à la frontière entre les deux pays. Le 22 juillet 2013, le quartier de Khan el Assal faisait l’objet d’une attaque d’envergure de plus de 1000 rebelles qui l’occupaient et massacraient 123 personnes, dont 51 soldats syriens qui s’étaient rendus. Par cette action, ils faisaient disparaitre les témoins de l’attaque de mars et intimidaient toute personne susceptible de témoigner.


La commission d’enquête arriva le 18 août 2013 à Damas. Or le 21 août avait lieu l’attaque de la Ghouta orientale (région proche de Damas). Il est difficile de penser que les autorités syriennes aient tant insisté à inviter une commission d’enquête de l’ONU pour lui faire une démonstration de massacre à l’arme chimique. Néanmoins, et comme à chaque occasion précédente, les gouvernements occidentaux et la presse occidentale désignaient le gouvernement syrien comme coupable. On s’épargne ici le détail des péripéties qui ont suivis, le fait majeur qui en ressort est l’incohérence et l’absurdité des accusations proférées par les Etats Unis et leurs alliés à l’encontre de la Syrie. En particulier, il n’y avait aucune logique militaire et tactique de la part de l’armée syrienne d’attaquer à l’arme chimique une zone qu’elle était en train de récupérer, et ce d’autant que le gouvernement syrien était menacé d’intervention de la part des gouvernements occidentaux s’il dépassait la fameuse « ligne rouge », c’est-à-dire s’il utilisait des armes chimiques. Suite à une vive montée de la tension avec menaces de bombardement de la Syrie, la Maison Blanche reculait quelques semaines plus tard, entre autre après la mise en garde du président russe Vladimir Poutine qui n’avait pas hésité à qualifier, solennellement, son visiteur le secrétaire d’État US John Kerry de menteur lorsqu’il accusait la Syrie de bombarder chimiquement sa propre population. La sortie de la crise sera trouvée par les Russes et se résumera à un désarmement chimique unilatéral de la Syrie.


Le célèbre journaliste d’investigation Seymour Hersch a depuis, largement analysé et exposé les contradictions du gouvernement étatsunien. En décembre 2013, il publiait un article (dans la London Review of Books, aucun journal n’ayant accepté de le publier aux Etats Unis)[5] dans lequel il révélait que la CIA avait des informations sur la capacité de Jabhat al-Nusra, un des groupes affiliés à al-Qaeda en Syrie, de produire du gaz Sarin et que c’était probablement ce groupe qui l’avait utilisé dans l’attaque de la Ghouta en Août 2013. Seymour Hersch publiait plus tard un autre article,[6] dans lequel il mettait clairement en cause les autorités turques (la Turquie est membre de l’OTAN et le principal allié d’Israel dans la région) dans la planification des attaques chimiques par le groupe Jabhat al-Nusra. Finalement, un groupe de physiciens du Massachusetts Institute of Technology, dont des experts en balistique, publiait en Décembre 2013 une étude détaillée[7] dans laquelle ils démontraient l’impossibilité d’un tir de missiles avec charge chimique depuis les positions de l’armée syrienne. Toutes ces enquêtes allaient invalider les affirmations et accusations du gouvernement des Etats-Unis et de ses alliés, de l’organisation Human Rights Watch et du New York Times.


Dans cette région du monde, lorsqu’on parle de bombardements chimiques de civils, l’exemple qui vient en tête est le tristement célèbre massacre de la ville kurde de Halabja (Irak) en mars 1988. Toutefois, les accusations à l’encontre de Saddam Hussein n’ont jamais été étayées par une enquête. Comme le révèle Stephen Pelletiere[8], un ancien analyste de la CIA, ayant à cette époque, accès aux dossiers classifiés venant de la région du Golfe, les civils de Halabja ont été tués par des bombes iraniennes lors de tirs croisés avec l’armée irakienne pendant la guerre Iran-Irak entre 1980 et 1988. En particulier, les victimes étaient mortes empoisonnées par une substance à base de cyanure, qui était absente des arsenaux chimiques irakiens. Il faut ajouter que c’est l’armée irakienne qui a, la première, utilisé des  armes chimiques lors de cette guerre, dont la matière première et la technologie étaient fournies par les Etats Unis et le Royaume Uni, tous deux en parfaite connaissance de cause. Au regard de ces faits, on est en droit de s’interroger sur l’assise morale des Etats Unis et de leurs alliés lorsqu’ils prétendent protéger les populations civiles de possibles exactions de la part de leurs dirigeants.


La première guerre mondiale avait déjà révélé au monde l’horreur des armes chimiques telles que nous les connaissons aujourd’hui, suite à leur invention par le célèbre chimiste allemand Fritz Haber.[9] En 1919 Churchill déclarait : « je ne comprends pas cette pruderie vis-à-vis du gaz (armes chimiques), je suis tout à fait en faveur de son utilisation contre les tribus non civilisées », et de fait les Britanniques inaugureront l’utilisation des armes chimiques contre des civils dans leur empire pendant les années 20 en commençant par, … l’Irak ! Ils seront rejoints par la France et l’Espagne qui utilisent le gaz moutarde contre le soulèvement populaire au Maroc dans les années 20, puis par l’Italie qui en fera usage en 1935 en Abyssinie. Très vite, aux armes chimiques viennent s’ajouter les armes biologiques. L’Allemagne et le Japon engagés comme les autres puissances coloniales de l’époque dans des expérimentations de substances chimiques et biologiques sur les prisonniers de guerre verront les scientifiques en charge de celles-ci épargnés de condamnation lors des procès de Nuremberg et de Tokyo, en échange d’information. Certains seront invités à les poursuivre aux Etats Unis.
Ces armes seront ensuite largement utilisées par les Etats-Unis pendant les guerres de Corée, puis du Vietnam. Septante cinq millions de litres de substances chimiques (dont le fameux Agent Orange) auront été déversés sur ce pays dans le but délibéré de détruire son agriculture et son environnement. En 2012, la Croix rouge estimait que 1 million de Vietnamiens souffraient de séquelles dues à l’Agent Orange. Plus récemment, lors de la première guerre d’Irak, les USA bombarderont 28 sites civils de production ou de stockage de substances bio-chimiques (dont des usines d’engrais), avec de graves conséquences sur la santé des personnes se trouvant à proximité. On parlera aussi du mystérieux syndrome de la guerre du Golfe dont souffriront de nombreux soldats étatsuniens. En 2001, le gouvernement des Etats-Unis se retire des négociations sur la convention sur les armes biologiques et toxiques, torpillant ainsi les efforts visant à prendre des mesures globales contre les armes biologiques.


Pendant la deuxième guerre d’Irak et en particulier, lors de la rébellion de la ville de Fallujah, les Etats-Unis utiliseront des bombes au phosphore qui feront de nombreuses victimes parmi les civils, mais plus grave encore, des bombes à uranium appauvri (une substance radioactive chimiquement toxique). Entre 2007 et 2010, la moitié des bébés nés dans cette ville avaient des malformations génétiques, à un point tel que les médecins de cette ville recommandent aux couples de ne plus faire d’enfants. Les enquêtes menées sur place par le Professeur Christopher Busby de l’Université de Belfast et secrétaire scientifique du Comité européen sur les risques dus aux rayonnements, l’amenaient à déclarer que « c’était le plus haut taux de dégâts génétiques jamais relevés dans une population ».


La liste d’exemples d’utilisation de l’arme chimique contre des civils par les Etats Unis et leurs alliés est trop longue (sans parler des armes nucléaires) pour être détaillée ici, mais on peut se demander si les traceurs de « ligne rouge » n’ont jamais eu le souci de protéger des populations civiles comme ils le prétendent, car l’usage de ce type d’armes leur en revient presque exclusivement. Les Etats-Unis et leurs alliés n’ont donc autorité morale ou juridique pour se poser en justiciers et donner des leçons de bonne conduite au reste du monde. En procédant à un désarmement unilatéral de son arsenal chimique, le gouvernement syrien a créé un précédent historique dont bien des pays devraient s’inspirer. Il s’agit d’une véritable leçon aux donneurs de leçons.



 Majed Chergui
 



[8]Stephen C. Pelletiere ″Iraq and the International Oil System: Why America Went to War in the Gulf″ (Praeger, 2001)
[9]Fervent patriote, pendant la 1ère guerre mondiale il se déplaçait en personne sur les champs de bataille pour superviser l’utilisation des armes chimiques qu’il développait et pour en étudier les effets. Son patriotisme sera toutefois peu récompensé. Contraint à l’exil en 1933 à cause de ses origines juives, il mourra peu après de chagrin à Bâle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   14/7/2014, 03:05

Citation :

Syrie: des rebelles tuent 14 personnes dans la province de Hama


AFP 9 juillet 2014 à 10:37

Au moins 14 personnes, dont sept femmes, ont été tuées mercredi par des rebelles dans le village de Khatab, dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie, ont rapporté les médias syriens et une ONG.

«Un groupe terroriste armé s’est infiltré à l’aube dans le village de Khatab et a commis un massacre parmi les habitants civils tuant 14 d’entre eux», a indiqué la télévision d’Etat.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a fait état pour sa part de sept hommes et sept femmes «exécutés» dans l’attaque.

Les victimes, selon lui, «ont été exécutées par les combattants rebelles qui les ont accusées de coopérer avec le régime criminel» de Bachar al-Assad, a précisé l’OSDH.

Selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, le village de Khatab est majoritairement sunnite, communauté à laquelle appartient la majorité des rebelles, mais ses habitants sympathisent avec le gouvernement.

Plus de 162.000 personnes ont été tuées dans le conflit en Syrie qui a débuté en mars 2011.

http://www.liberation.fr/monde/2014/07/09/syrie-des-rebelles-tuent-14-personnes-dans-la-province-de-hama_1060345

Vidéo non censurée - images violentes - décapitations - crânes défoncés

Spoiler:
 



Citation :
Foreign-backed insurgents have launched a deadly attack on a Sunni village in Syria's central province of Hama.
The insurgents indiscriminately opened fire on the villagers, killing fourteen civilians including children. Syrian media and foreign-backed opposition activists have confirmed the attack. The assault took place in the village of Khatab, near the city of Hama. Syrian Justice Minister Najm al-Ahmad called the attack a terrorist crime and ordered a judicial inquiry.

By: PressTV
In: Syria

Journal de Syrie 9/7/2014, 14 martyrs dans un
massacre commis par des terroristes
à Hama



Citation :
Ajoutée le 9 juil. 2014

- Hama: 14 citoyens, dont enfants et femmes, victimes d'un massacre terroriste dans le village Khattab
- Neutralisation de terroristes dans de nombreuses zones à Alep et sa banlieue
- Gatilov : La Syrie est engagée à ses responsabilités dans la destruction des Armes chimiques
- Gaza: Nouvelle journée sanglante dans l'offensive israélienne et la résistance riposte
- l'Iran condamne fermement l'escalade des attaques israéliennes sauvages contre Gaza
- L'armée irakienne abat plusieurs terroristes dans des raids sur un entrepôt de carburant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/7/2014, 19:07

Attention : une "organisation" d'extrémistes djihadistes a gonflée avec une puissance surprenante ces dernières semaines dans la zone irako-syrienne, jusqu'à se constituer en un espèce d'état indépendant qui étend son territoire sur toute une partie de ces deux pays (et qui côtoie également la Jordanie et l'Arabie Saoudite).

Il s'agit de l'EIIL (l’Émirat islamique en Irak et au Levant),ou "Etat Islamique" tout court pour certains de ses adeptes maintenant.

Ils ont même instauré une sorte de parodie de "Califat",selon leurs propres dires.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-EIIL-annonce-l-etablissement-d-un-califat-et-change-de-nom-26364.html

Leur zone d'influence à l'heure actuelle :



RT. le soutien américain à l'EIIL S/T



http://www.dailymotion.com/video/x20osmd_rt-le-soutien-americain-a-l-eiil-s-t_news

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-soutien-etasunien-aux-djihadistes-d-EIIL-26421.html

http://www.partiantisioniste.com/journal-tv/pas-l-info-speciale-64-1974.html


Chaque personne ayant creusé un tant soi peu la coulisse de l'Ordo Ab Chaos en cours au Moyen-Orient sait très bien de toute façon (derrière tous les mensonges et la désinformation médiatique) que cette vermine hystérique "djihadiste" est soutenue/financée/armée (directement ou indirectement) par toutes la racaille mondialiste judéo-maçonnique, à commencer en premier lieu par les US-Sionistes et leurs alliés sabbataïstes des pétro-monarchies du golf (Arabie Saoudite,Qatar etc...) de même que par les sabbataïstes au pouvoir en Turquie.

Or on sait très bien aussi comme l'axe américano-sioniste a du mal à renverser le gouvernement syrien de Bachar-Al-Assad depuis un bout de temps maintenant.

Le grand plan de déstabilisation sioniste du Moyen-Orient et du monde islamique a réussi à faire sauter les dominos Afghan,Irakien,puis Tunisien,Egyptien et Lybien avec les révolutions du printemps arabe.

Mais là sa coince sec avec la Syrie depuis plusieurs années maintenant,le régime tient debout tant bien que mal (l'aide de la Russie ayant des intérêts stratégiques là-bas n'y est pas étrangère) et Bachar-Al-Assad est encore là, malgré tous les assauts et les bains de sang des groupes rebelles terroristes manipulés,armés et financés par l'Occident.

Bref,on a même vu ces derniers mois que le régime et l'armée Syrienne reprenait le dessus sur "l'opposition" et les "groupes rebelles",et ce malgré tous les actes de déstabilisation et de sabotage contre leur pays,et autres mensonges manipulateurs (accusation d'armes chimiques etc...) entrepris et planifiés par l'Occident.

Rien n'y fait,ils (les sionistes) n'y arrivent pas à l'heure actuelle.

Et maintenant émerge avec une puissance et une influence de plus en plus surprenante cet "état" (l'EIIL),assemblage de tous les terroristes et autres rebelles fanatiques "islamistes" (subversion évidemment du vrai Islam malgré leur prétention) opposés depuis une plombe au gouvernement d'Al-Assad,et ce évidemment, en pleine zone syrienne et irakienne bien sûr !

Ces "extrémistes djihadistes" et leur "état" qui s'étend,évidemment hostile comme pas possible à la Syrie,représentent donc une véritable arme de subversion future dans les mains d'Israël.

Bref,c'est gros comme une maison leur truc, et l'on peut se douter de ce qui va arriver à long terme.

L'EIIL en expansion doit servir aux sionistes pour renverser la vapeur en Syrie et faire tomber le régime.

De même,quand le sale boulot sera fait,ces "terroristes islamistes fanatiques" chercheront à se retourner contre les US-Sionistes (qui les ont financés et armés,soit directement ou indirectement),et alors ils serviront de "prétexte" à "Israël" et à ses réseaux mondialistes occidentaux dans son "combat contre le terrorisme" (qu'il finance à dessein !).

Quelques petits attentats type false-flag,rien de plus facile alors à monter pour eux,dans le but de légitimer une "réaction" du Système et de nouveaux assauts militaires en vue pour l'axe américano-sioniste,puis sortir des nouvelles lois liberticides et autres entuberies mondialistes à l'encontre de leurs propres peuples en Occident.

Voilà donc à quoi sert l'EIIL : un véritable cheval de troie au service du mondialisme judéo-sioniste et maçonnique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   24/7/2014, 10:07

Bassam Tahhan en a parler dernièrement (il faut ajouter la notion de grand israel à ce charmant "grand rêveur" de Bassam), moi ce que je vois c'est une sorte de guerre Irak Iran bis qui se mettrait en place à moyen terme, on va voir si ces "islamistes" vont servir de proxy à l'armée US et à la CIA (un blackwater bis) en échange d'armes et de contrat pétrolier, bref répéter les mêmes conneries que Saddam.
(c'est aussi bien sûr un nouveau contrepoids à une alliance politique arabe qui serait fatale à israel à long terme, et un parfait sujet pour les prochains films d'hollywood avec le nouveau Ben Laden "chef" mondial du jihad. )
Pour rappel les gars des services US sont à la base de la faiblesse de l'armée irakienne en armes et en formations et aussi à la base de l'infiltration et des attentats en Irak depuis plus de 7, 8 ans quand ils ont commencé à vouloir décomposer le pays dans une guerre civile permanente.
Tout ça bien entendu parce que la guerre, que les néo-con de Bush junior ont voulu, a trop bien servi les intérêts iranien, simplement parce que c'est la seule région stable du coin. Même les Saoud ont l'air de se désintégrer.

Et puis on a eu un petit article dans les journaux ou l'on parlait de la possibilité que ce nouveau gang aurait mis la main sur du matos nucléaire. Je suis sûr que ce genre d'info va revenir de plus en plus dans les médias puisque plus personne ne croit au délire d'une bombe iranienne.
http://french.ruvr.ru/news/2014_07_21/LIran-elimine-son-stock-duranium-hautement-enrichi-5490

Pas cons ces ricains, faire du frics avec les avoirs (milliards) iraniens (bientôt débloqués au compte goutte) tout en créant une nouvelle menace nucléaire bidon dans la région. Sans parler que ça renforce la politique d'Elliott Abrams pour l'alliance des juifs (sionistes) avec les chrétiens (sionisés à block) grace au méchant "muslim" de service. Sinon rien de plus à ajouter à Paralleye.

A+

Ha si je n'ajouterais qu'une chose, c'est qu'il est désolant de voir que ni un Bernard Cornut un Tahham ou même un Michel Drac (dans leur vidéo du moins) ne disent que pour arrêter toutes ces conneries il suffit de dévellopper une énergie remplaçant le pétrole/gaz (ça arrêterait aussi le délire co2 anthropique que l'on y croit ou non, par la même occasion, sans parler des gaz de schiste ou du nucléaire sale ) avec l'hydrolyse et donc l'hydrogène ou l'eau à la sauce quanthomme car les faits s'accumulent http://www.lelibrepenseur.org/2014/05/08/energie-libre-leffet-dumas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   20/1/2015, 19:09

Un petit retour en arrière...

Citation :
Syrie: les dangers de l'après Bashar El-Assad
Vendredi 20 Juillet 2012 à 12:00

Invité à donner son décryptage de la situation syrienne, Alain Chouet, ancien responsable de la DGSE, grand connaisseur du monde arabo-musulman, longtemps en poste en Syrie estime qu'un départ de Bashar El Assad ne changera rien à la réalité des rapports de force dans le pays et s'inquiète de la schizophrénie des puissances occidentales vis à vis des sponsors des rebelles syriens que sont l'Arabie Saoudite et le Qatar.

Défections en série de hauts responsables du régime, multiplication des appels pour exiger le départ du président, un attentat contre Assef Chaoukat, vice-Ministre de la Défense, un des piliers du régime et beau frère de Bachar El Assad, offensives des rebelles sur la capitale, rumeurs
 - démenties par Le Figaro - d’un départ du président vers son palais de Lattaquié sur la côte Méditteranéenne où il préparerait la riposte. « Le régime de Damas perd tous les jours un peu plus le contrôle de la situation » commentait jeudi le quai d’Orsay. Ce matin vendredi, alors que des combats se poursuivaient dans les quartiers de Damas, l'ambassadeur de la Russie à Paris déclarait qu'Assad était à diposé à quitter le pouvoir, à condition que ce soit « de façon civilisée ».
 
Ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, expert du monde arabo-musulman, en poste en Syrie durant plusieurs années, lors d’une conférence à Nice de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, Alain Chouet vient de livrer son analyse de la situation syrienne. Un exercice de décryptage  et de prospective aussi risqué qu’éclairant.

Première cible de l’auteur, les médias écrits et audiovisuels qui reprennent uniformément les communiqués de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) sans jamais se poser « qui parle ? » derrière ce sigle inoffensif. Rien à voir avec la Ligue internationale des droits de l’homme, l’OSDH qui fonctionne sur fonds séoudiens et qataris « est en fait une émanation de l’Association des Frères Musulmans et il est dirigé par des militants islamistes dont certains ont autrefois été condamnés pour activisme violent ».

Le constat est à peine moins sévère pour un autre chouchou des médias, le Conseil National Syrien créé en 2011 longtemps aux mains des Frères Musulmans, mais dont la présence encombrante « a fini par exaspérer à peu près tout le monde ».

L’auteur douche aussi rapidement les espoirs de ceux qui espèrent assister à l’avènement rapide d’une Syrie apaisée en cas de chute de Bashar El Assad: « le régime syrien n’est pas la dictature d’un seul homme, ni même d’une famille comme l’étaient les régimes tunisien, égyptien, libyen ou irakien. Tout comme son père, Bashar El Assad n’est que la partie visible d’un iceberg communautaire complexe et son éventuel départ ne changerait strictement rien à la réalité des rapports de pouvoir et de force dans le pays. Il y a derrière lui 2 millions d’alaouites encore plus résolus que lui à se battre pour leur survie et plusieurs millions de minoritaires qui ont tout à perdre d’une mainmise islamiste sur le pouvoir, seule évolution politique que l’Occident semble encourager et promouvoir  dans la région ». Les alaouites contrôlent, en effet, une bonne partie des richesses du pays alors qu'ils ne représentent que 12% de la population.

Les risques de la schizophrénie occidentale
Comme de nombreux médias omettent régulièrement de le rappeler, si le gouvernement syrien est largement soutenu par la Russie et la Chine, les rebelles sont surtout armés et financés par l’Arabie Saoudite et le Qatar, soutiens du salafisme politique, dont l’influence grandissante n’émeut en aucune manière les diplomaties occidentales, quand ils ne sont pas perçus comme des alliés pacificateurs, les promoteurs d’un islam modéré, voire des investisseurs choyés dans nos contrées en crise…

A ce titre, Alain Chouet fait remarquer qu’il eut été peut-être possible à la communauté internationale de changer la donne il y a un an « en exigeant du pouvoir syrien des réformes libérales en échange d’une protection internationale assurée aux minorités menacées. Et puisque l’Arabie et le Qatar –deux monarchies théocratiques se réclamant du wahhabisme- sont théoriquement nos amies et nos alliées, nous aurions pu leur demander de déclarer la fatwa d’Ibn Taymiyyah (NDLR : théologien musulman du 13ème siècle, principale référence du courant wahhabite et de la réforme salafiste) obsolète, nulle et non avenue afin de calmer le jeu. Il n’en a rien été ».  

Loin de soutenir le régime syrien qualifié d'« autoritaire, brutal et fermé », l’ancien chef de la DGSE s’inquiète surtout de l’empressement des pays occidentaux « à favoriser partout les entreprises intégristes encore moins démocratiques que les dictatures auxquelles elles se substituent et à vouer aux gémonies ceux qui leur résistent » ainsi que les incohérences d’un Occident si « prompt à condamner l’islamisme chez lui, et qui se retrouve à en encourager les manoeuvres dans le monde arabe et musulman »

Une schizophrénie surprenante et un pari risqué : « l’avenir dira (…) si les investissements massifs du Qatar et de l’Arabie dans nos économies en crise valaient notre complaisance face à la montée d’une barbarie dont nous aurions tort de croire que nous sommes à l’abri ». Nul ne sait ce qu'il adviendra d'un changement de régime à Damas, il appartient néanmoins aux progressistes syriens de se prendre en main pour éviter qu'à une oligarchie militaro-affairiste ne succède un maître salafiste soutenu par « la Maison des Saoud ».


https://web.archive.org/web/20120720101254/http://www.marianne2.fr/Syrie-les-dangers-de-l-apres-Bashar-El-Assad_a220851.html


Reportages:
[Reprise] Un cruel et terrifiant démenti à la propagande de Sofia Amara
Syrie vs Israel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   20/1/2015, 20:33

Le lien que tu donnes permet de prendre la mesure de la corruption morale des journalopes qui font l'opinion publique !
http://arretsurinfo.ch/reprise-un-cruel-et-terrifiant-dementi-a-la-propagande-de-sofia-amara
Voir également cet article (si pas déjà posté !)
http://www.agenceinfolibre.fr/general-v-desportes-les-etats-unis-ont-cree-daech/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   20/1/2015, 22:04


De la propagande prête à mettre au micro-onde ?
un classique du surgelé : les ADM !!

Assad secret: Preuves que les syriens poussent pour acquérir l'armes nucléaires
Par Erich Follath
Assad secret trad google

Assad's Secret: Evidence Points to Syrian Push for Nuclear Weapons
By Erich Follath


Si certains jouent ici aux cartes, à nos imprimantes. (il existe sans doute des sites web où les faire imprimer sinon)
Car je ne crois pas qu'il soit encore en vente:

http://www.voltairenet.org/article9576.html
http://www.voltairenet.org/IMG/pdf/CartesRegimeBush.pdf
http://www.voltairenet.org/IMG/pdf/bushregimedeck.pdf
http://usgohome.free.fr/actions/dignitaires_US.htm

Dans la même veine en 2010 - sauvegarde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   9/3/2015, 03:51

Bassam Tahhan sur l'opération
turque en Syrie



Citation :
Ajoutée le 1 mars 2015

Près de 600 soldats turcs équipés de blindés ont pénétré dimanche 22 février en territoire syrien pour évacuer leurs hommes affectés à la surveillance de la sépulture de Souleymane Shah, le grand-père du fondateur de l'Empire ottoman. Ce site historique, situé au milieu d'une zone est tenue depuis des mois par l'EI.
Le tombeau d'Osman Ier est considéré comme un territoire turc depuis la signature d'un traité entre la France, qui occupait alors la Syrie, et la Turquie en 1921.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
 
Actualités Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: