Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
2befree



Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: « Qui sont-ils pour me demander de quitter mon pays et mon peuple ? »   25/8/2011, 02:10

http://www.partiantisioniste.com/actualites/syrie-qui-sont-ils-pour-me-demander-de-quitter-mon-pays-et-mon-peuple-0847.html


Le Président syrien Bachar al-Assad, interviewé par la télévision d’État (Damas, 21/08/11).Syrie : « Qui sont-ils pour me demander de quitter mon pays et mon peuple ? »

Pour la première fois depuis son accession au pouvoir en 2000, le Président syrien accorde une interview à la télévision d’État syrienne. Dimanche 21 août, il a averti que « toute action militaire contre la Syrie auraient des retombées plus importantes que prévues pour plusieurs raisons », jugeant sans valeur les appels occidentaux pour son départ.

Bachar al-Assad a révélé avoir reçu, quelques semaines après l’invasion de l’Irak, des menaces américaines d’occupation de la Syrie si un certain nombre d'exigences n’étaient pas remplies. « Notre réponse a été de refuser toutes ces demandes » a précisé le Président, expliquant que « les réformes attendues de la part des États occidentaux colonisateurs sont uniquement celles qu’ils dictent, à condition de renoncer à la résistance et d’abandonner nos droits ». S’adressant aux pays ennemis, il ajoute : « parfois il faut leur dire que si vous voulez aller plus loin dans vos politiques, nous sommes prêts à aller plus loin ».

A propos des appels de dirigeants occidentaux réclamant son départ, le Président syrien a déclaré qu’ils étaient sans valeur : « en nous abstenant de réagir, nous leur disons que leurs propos sont sans valeur ». Et il ajoute : « De tels propos ne doivent pas être tenus à l'égard d'un Président qui a été choisi par le peuple syrien et qui n'a pas été installé par l'Occident, un Président qui n'est pas fabriqué aux États-Unis. Ces paroles se disent à un peuple soumis qui accepte de recevoir des ordres de l'étranger ». Al-Assad considère que les relations actuelles de la Syrie avec ces pays occidentaux sont marquées par un conflit de souveraineté. Jeudi 18 août, dans ce qui a semblé être une vraie confiscation de la volonté du peuple syrien, le Président américain Barack Obama, suivi de ses alliés occidentaux, a renforcé les sanctions contre la Syrie et a, pour la première fois, appelé explicitement Bachar al-Assad à partir !

Interrogé sur les dernières prises de position turques, le chef de l’État syrien a répondu : « Nous ne connaissons pas les intentions qui alimentent les déclarations des responsables turques, nous ignorons si elles sont faites par souci de la Syrie comme nous l’entendons dire de temps à autre. Si tel est le cas alors nous sommes reconnaissants de tous ceux qui se soucient de la Syrie. Si c’est par préoccupation de ce qui pourrait en découler pour la Turquie, c’est aussi normal ». Bachar al-Assad a cependant tenu à signaler que « lorsqu’il s’agit de prendre le rôle de guide ou maître, au détriment de la cause syrienne, c’est inadmissible de la part de tout responsable du monde, y compris de la part de la Turquie ».

Lors de l’interview, le Président a annoncé que des élections locales devraient avoir lieu en décembre et des élections législatives « quatre à huit mois après la publication des décrets d'application sur la loi électorale, au plus tard en février, afin de permettre aux partis politiques de se constituer et d'avoir le temps de faire campagne ». Bachar al-Assad a précisé que trois lois ont déjà été promulguées : l'annulation de l'état d'urgence, la loi des partis politiques et la loi pour les élections. « Dans quelques jours, sera désigné le comité de loi des élections et donc, à partir de la semaine prochaine, nous serons prêts à annoncer la création de nouveaux partis et à accepter les demandes de création de partis politiques ». Le Président a également ajouté : « La loi de l'information devrait être publiée avant la fin du mois de Ramadan. Il nous faudra passer à la formation d'une commission chargée de l'étude et de la révision de la Constitution. La commission aura besoin de trois à six mois pour achever sa mission, et ensuite nous passerons aux élections de l'Assemblée du peuple ».

A propos des sanctions économiques décidées par les pays occidentaux, Bachar al-Assad a déclaré : « en dépit des bonnes relations économiques avec l'Europe, la Syrie n’avait d'autres alternatives que de s’orienter vers l'Est, ce qu’elle continue de faire ». D’après des diplomates, les mesures européennes visant le secteur pétrolier, notamment un embargo sur l'importation de pétrole brut syrien, pourraient être annoncées dès mardi 23 août. L'Europe achète 95% du pétrole exporté par la Syrie, ce qui représente un tiers des recettes du pays. Le Président a reconnu que la crise avait eu un impact sur la situation économique du pays, mais que « celle-ci commençait à se rétablir depuis deux mois, il faut garder le moral ! ». La Syrie n'aura jamais faim parce qu’elle s’auto suffit et que, de par sa position géographique, elle influence les autres pays de la région.

Quant à la situation sécuritaire, le chef de l'État syrien a précisé : « Nous avons commencé à enregistrer des succès et nous pouvons dire que la situation est à présent plus rassurante. Le complot (déjoué) visait à faire tomber la Syrie en l'espace de quelques semaines ! Il n'y a pas de solution purement sécuritaire et toute solution est forcément politique, mais elle ne pourra être mise en œuvre que si la sécurité est préservée ».

Alors que le Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navy Pillay, a indiqué vendredi qu'il y avait désormais des « preuves » de « crimes contre l'Humanité », et a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à saisir la justice internationale, Bachar al-Assad a précisé qu'il existait en Syrie « […] une commission d'enquête indépendante. Un certain nombre de personnes ont déjà été jugées sur la base de preuves irréfutables. Le principe est que quiconque, qu'il soit militaire ou civil, ayant commis un crime contre un citoyen, sera jugé sur la base de preuves. Nous n'acquitterons pas un coupable et nous ne condamnerons pas un innocent ».

URL : http://www.partiantisioniste.com/articles/id=847
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partiantisioniste.com
DesEspoirs



Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   26/8/2011, 00:06

Infosyrie & Alain Soral : ce que nous avons vu à Damas et Hama


Comme promis, voici le récit, sous forme d’entretien, du séjour que notre collaborateur Guy Delorme et Alain Soral, contempteur bien connu du Nouvel ordre mondial et auteur du best-seller géopolitique »Comprendre l’Empire », ont effectué, dimanche 21 août et lundi 22, avec quelque 200 journalistes et personnalités de 18 nations en Syrie, à Damas d’abord puis à Hama, naguère point très chaud de l’agitation. Pas de langue de bois pro-Bachar, comme on le verra en lisant ce récit, dans la bouche de ces deux Français, mais pas non plus, évidemment, de ces lieux-communs et mensongers diffusés depuis plus de 5 mois, à présent, par les médias sous influence – de leurs préjugés comme de leurs gouvernements.

Certains nous objecteront que deux journées et demie, c’est court pour prendre la vraie mesure d’une situation complexe. Nous répondons que c’est assez pour que des esprits aiguisés, dotés malgré leurs sympathies politiques d’esprit critique et connaissant leur « dossier » syrien, se fassent une idée assez exacte de l’atmosphère prévalant en Syrie, au moins en ce qui concerne ces deux cités essentielles que sont Damas et Hama. Et l’on verra que l’atmosphère en question est assez détendue, même à Hama, et donc à mille lieues du tableau mélodramatique et manichéen que dressent invariablement les commentateurs d’Occident.

Bon voyage « alter-journalistique » en Syrie « opprimée » !
Première partie

JPEG - 157.1 ko
Alain soral à Damas

Dimanche 21 août : Damas, à des années-lumière de toute révolution

-Infosyrie : Pour commencer, avez-vous eu des problèmes pour vous rendre en Syrie, qu’il s’agisse de visas ou d’éventuelles « pressions » policières ?

-Alain Soral : Non, aucun problème ! Moi même je n’avais pas de visa au moment de partir, il m’attendait sur place, et ça n’a causé aucun problème.

-IS : Et dans l’avion, que trouvait-on ? des Syriens de France revenant au pays ? Des hommes d’affaires ? Des participants au voyage de presse ?

-AS : Là, il m’est difficile de répondre avec précision, puisqu’on a transité par Istanbul où descendent pas mal de touristes français. Et dans l’avion qui nous menait à Damas, on comptait beaucoup de Turcs, apparemment pas gênés par les tensions diplomatiques entre les deux pays. Bref, les deux avions étaient pleins, et notamment de journalistes invités par les autorités syriennes. Parmi lesquels, côté français, une journaliste de FR3 et son équipe et le reporter du Figaro Georges Malbrunot dont vous avez déjà parlé sur votre site, et dont on va d’ailleurs reparler dans le cours de cet entretien. Sinon, d’assez gros contingents de journalistes russes, indiens, plus quelques personnalités pro-syriennes venue de différents pays.

-IS : Et lorsque vous arrivez à Damas, vendredi soir, que se passe-t-il ? Vous êtes pris en charge par une sorte de « comité des fêtes », des représentants du gouvernement ?

-AS : Je dirai que l’arrivée à l’aéroport de Damas est un peu décevante pour notre ego, car il n’y a personne pour nous accueillir ! On nous demande notre passeport et on veut même nous faire payer notre visa… Finalement, après discussion, c’est gratuit, mais tout montre que les responsables de l’aéroport ne sont pas trop au courant du caractère particulier de notre visite. C’est à l’extérieur des bâtiments que nous sommes enfin réceptionnés par de jeunes garçons, dans les 18 ans, semble-t-il membres d’un mouvement de jeunesse, entre scoutisme et politique. Et d’ailleurs assez peu politisés et peu au fait des exigences, même minimum, de la communication politique. Tout ça témoignait d’un aspect un peu « amateur » de cette opération, qui, j’aurai l’occasion de le repréciser, n’était d’ailleurs pas de la responsabilité directe du gouvernement.

-IS : Etape suivante ?

JPEG - 197.9 ko
Grande Mosquée des Omeyyades

-AS : On nous fait monter dans un minibus qui nous conduit à l’hôtel Cham, un palace d’Etat où nous sommes très bien logés. C’est là qu’on nous remet notre « emploi du temps » pour les journées de dimanche et lundi. Je précise que nous sommes arrivés dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures du matin, à l’hôtel : nous n’avons donc pas pu prendre le pouls du « saturday night » damascène… »

-IS : Et donc dimanche…

-AS : Après le (gros) petit-déjeuner, on nous emmène visiter la plus grande église – grecque orthodoxe – du monde arabe, baptisée « Marie-Mariam » : c’est justement celle dont l’évêque, Mgr Louqa al-Khoury, a expulsé sans ménagement l’ambassadeur américain Robert Ford, venu faire son agit-prop’ (voir notre article « Le Figaro : la révolte introuvable à Damas ! » , mis en ligne le 22 août). C’est sans doute lui qui nous adresse une allocution dont nous ne comprendrons hélas que des bribes. Mais le sens de la démonstration est claire : la Syrie est une mosaïque, jusqu’à présent harmonieuse, de communautés religieuses dont l’Etat laïc et baasiste assure la coexistence harmonieuse. C’est du reste, au-delà des figures de rhétorique et de propagande, la rigoureuse vérité. Alors que les ennemis extérieurs du régime – ce que j’appelle moi l’ »Empire » mondialiste – aimeraient utiliser les rivalités religieuses pour créer en Syrie une situation à la libanaise ou à l’irakienne.

Pour compléter la démonstration, on est ensuite allé visiter la grande mosquée des Omeyyades, un bel et impressionnant ensemble qui abrite – étonnant raccourci symbolique et religieux – le tombeau de saint Jean-Baptiste. Et on a jeté un coup d’oeil au quartier juif qui vit sa vie sans aucun problème. C’est du reste là qu’on comprend vraiment la nuance qui doit exister – et qu’on voudrait nous dénier en France – entre les termes « juif » et « sioniste ». Car juifs, musulmans et chrétiens, de l’empire ottoman à la Syrie sous mandat français et même dans les premiers temps de l’indépendance, ont cohabité sans heurts majeurs, coopérant principalement dans la sphère du commerce. La création d’Israël a évidemment bouleversé cette donne, et du reste provoqué un exode de la communauté juive syrienne.

-IS : C’était donc l’occasion, cette fois, de prendre la température de Damas. Alors, voit-on beaucoup de policiers, a-t-on le sentiment d’un « état de siège » ?

-AS : Réponse : aucune différence avec ma première visite, voici cinq ans, quand tout était calme ; il n’y a aucune présence militaire ou même policière visible à Damas et dans ses environs.

-Guy Delorme : A ce propos, je voudrais dire que j’étais quant à moi entré en Syrie en juin dernier, par le Liban. Je m’étais dit que, compte tenu des événements en cours, et aussi de ma nationalité française, le franchissement de la frontière allait être un véritable cauchemar d’attente et de formalités. Eh bien ça ne m’a pris que dix minutes, et sur la route de Damas, je n’ai pas vu un seul militaire, alors qu’on était en plein mouvement de contestation et que nos médias nous décrivaient la Syrie comme un Etat policier tirant à vue sur tout ce qui bouge ! J’avais beau être conscient de l’ampleur de la désinformation, j’étais quand même surpris.

-AS : Et pour en revenir à Damas et à notre week-end prolongé, on ne voit dans la capitale syrienne aucun bombage politique, de tags sur les murs. Tout ça donne une impression de calme civil général, une atmosphère urbaine au moins aussi respirable que celle de Paris.

-IS : Et pendant ces déplacements, et ces déjeuners copieux et orientaux dont on vous régalait, avez-vous des contacts avec les quelques journalistes français ayant fait le déplacement ?

-AS : En fait, et dût ma modestie en souffrir, c’est eux qui ont cherché le contact avec moi, m’ayant reconnu tout de suite ; la fille de FR3 était très sympathique et sans idées préconçues sur la Syrie, et sensible à nos arguments ; en revanche l’homme du Figaro, Georges Malbrunot, faisait autant qu’il le pouvait du mauvais esprit, affichant en permanence le sourire supérieur de celui-à-qui-on-ne-la-fait-pas, et assiégeait en quelque sorte sa collègue pour lui « vendre » sa version, très dévorable à Bachar al-Assad comme on s’en doute.

-IS : Moyennant quoi, le reportage qu’elle a réalisé pour FR3 était assez fielleux, même s’il montrait – enfin – les vidéos des hommes armés et des cadavres jetés dans l’Oronte à Hama, quitte à recourir à un conditionnel décrédibilisant…

-AS : Je voudrais dire aussi que les élites bourgeoises, et la classe moyenne du pays, ainsi que la part adulte des milieux modestes sont très conscientes du danger qu’il y aurait à chasser Bachar du pouvoir, car ce serait ouvrir – inévitablement – la porte à l’extrémisme religieux, et donc mettre fin à ce qu’il faut bien appeler, dans cette région travaillées par les tensions religieuses, le « miracle syrien ».

-IS : Alors d’où viennent les « gros bataillons » de l’opposition, des banlieues défavorisées, comme en France ?

JPEG - 233.7 ko
dans l’église Marie-Mariam

-AS : Pas uniquement : il y a la jeunesse plus ou moins dorée et occidentalisée, les bobos locaux qui, comme d’ailleurs à Téhéran naguère, rêvent d’une société plus « ouverte » ou « cool ». Du coup ils développent une action de contestation qui fait pas mal penser à nos étudiants soixanthuitards, eux aussi issus de milieux privilégiés, qui jugeaient la société du général De Gaulle démodée et étouffante, et ont fini par mettre au pouvoir des élites complètement américanisées. Et, parallèlement, je serais très tenté de trouver une correspondance historique entre la France de De Gaulle, provinciale mais indépendante et fière, et la Syrie de Bachar, elle aussi nationaliste et modernisatrice, mais marquée par une certaine rigidité sociale et culturelle héritée du modèle soviétique, certainement un rien étouffante pour une jeunesse branchée addict de Facebook. Mais comme on le voit en France avec le recul de quarante ans, cette société « gaulliste » était encore un moindre mal par rapport à tout ce qui a suivi. Et je pense que la même chose arriverait aux Syriens, si on leur imposait un régime aligné sur l’Occident. Beaucoup des contestataires d’aujourd’hui regretteraient, j’en suis sûr, Bachar, comme un certain nombre d’intellos français ex-gauchistes clament à présent leur nostalgie de la grandeur et de l’intégrité gaulliennes.

-IS : Sans doute, mais il doit y avoir aussi dans la rue des jeunes chômeurs, ou des « sauvageons » locaux, sans grandes perspectives immédiates, prêts à l’émeute par ennui ou désespoir ?

-AS : Certainement, et ils constituent un « lumpen-prolétariat » exploitable par tous les experts en manipulations et provocations. Mais la grande différence avec ce qui a pu exister en France, c’est qu’il y a vraiment à l’oeuvre en Syrie des groupes actifs de « snipers », d’assassins, à l’évidence financés et armés de l’extérieur, disposant par exemple de téléphones satellitaires de haut niveau et d’armes de guerre modernes, s’appuyant sur une base sociale islamiste radicale indéniable, et donc capable de commettre des provocations très graves, causant la mort de nombreux policiers comme à Jisr al-Choughour et, plus récemment, à Hama, on y viendra bientôt.

-IS : Le dimanche soir à Damas, on imagine que vous avez « quartier libre ». Qu’en faites-vous ?

-AS : Eh bien, contrairement à nos collègues de la grande presse, on a fait un vrai travail de journalistes, c’est-à-dire qu’on a quitté le groupe et la visite organisée. On s’est promené, pour voir par nous-même, on a discuté, autant qu’il était possible et en anglais, avec le plus de gens possible…

-IS : On parle encore français, en Syrie ?

-GD : Malheureusement, de moins en moins, surtout les personnes âgées. On a notamment échangé des impressions avec un chauffeur de taxi qui nous disait qu’il n’avait pas vu de touristes occidentaux à Damas depuis plus de trois mois. Et c’est un grand problème pour un pays qui tirait 14% de son P.I.B. de l’activité de ce secteur. Les Américains et leurs seconds européens ont au moins réussi ça !

-IS : Est-il indiscret de vous demander des détails sur votre dimanche soir ?

-GD : Non, bien sûr. On est allé prendre un verre dans une sorte de bar branché. Car il y a une vie nocturne « à l’occidentale » à Damas, la société est laïque et assez moderne, et même en période de ramadan, on peut s’amuser et boire de l’alcool. Et puis, c’est une constante surprenante compte tenu de tout ce qu’on nous raconte, aucune présence policière : le Paris de Sarkozy est à l’évidence plus « fliqué » que le Damas de Bachar al-Assad.

-AS : Et puis, il a bien fallu rentrer nous coucher dans notre palace. Dans la perspective de notre « sortie éducative » à Hama le lendemain…

Propos recueillis par Louis Denghien.

Prochain épisode :

Lundi 22 août : dans Hama après l’orage


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Infosyrie-Alain-Soral-ce-que-nous-avons-vu-a-Damas-et-Hama-7869.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme2011



Nombre de messages : 106
Age : 25
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   26/8/2011, 22:35

Salam,

Alain Soral livre ses impressions en vidéo après son voyage en Syrie:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   28/8/2011, 16:33

Merci pour la vidéo anomyme2011 Bien (postée également dans le topic Soral je crois)

Lien à explorer : http://www.infosyrie.fr/re-information/infosyrie-et-alain-soral-ce-que-nous-avons-vu-a-damas-et-hama-suite/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2befree



Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Syrie : Bachar al-Assad appelle les dignitaires religieux à renforcer la cohésion nationale   28/8/2011, 18:28

http://www.partiantisioniste.com/actualites/syrie-bachar-al-assad-appelle-les-dignitaires-religieux-a-renforcer-la-cohesion-nationale-0852.html

Syrie : Bachar al-Assad appelle les dignitaires religieux à renforcer la cohésion nationale

Le Président syrien Bachar al-Assad a rejeté en bloc toute pression occidentale cherchant à contraindre la Syrie à se vendre. « Le peuple syrien a choisi d’être maître de lui-même et de jouir d'une souveraineté autonome », rapporte l'agence de presse syrienne Sana.

Mercredi 24 août, au cours d’un dîner organisé en l’honneur des dignitaires religieux syriens, le Président a estimé que les pressions étrangères n’étaient pas nées du souci que se fait l’Occident pour le peuple syrien ou pour le processus des réformes en cours, mais que « la Syrie est pour l'Occident un obstacle dans la région. L’Occident attend de la Syrie qu'elle fasse des concessions, il n’en est pas question parce que le peuple syrien a choisi d’agir selon sa volonté ».

Le Président al-Assad a indiqué que « la force de la Syrie réside dans le fait que son peuple croit en la patrie qui symbolise sa demeure, en la souveraineté qui symbolise son honneur, en l'unité nationale qui symbolise sa forteresse dans laquelle nous irons nous abriter, et enfin il croit en la sécurité qui représente une garantie pour l'avenir de nos enfants ». Le peuple syrien doit tirer des leçons des récents événements qui ont secoué la Syrie. « Surmonter ces événements nécessite la coopération de tout le monde, le bon sens et la sagesse au lieu des émotions », a déclaré Bachar al-Assad, soulignant que le rôle des religieux est essentiel pour préserver le pays, sensibiliser les citoyens et éviter la zizanie. Le Président syrien a constaté que « ce qui s'est passé en Syrie, en dépit de la grande douleur qui en a résulté, a révélé la nature solide et authentique du citoyen syrien dont la patrie s'enorgueillit, notant que la relation entre la foi et le patriotisme est tout à fait naturelle et que ce qui unit ces deux concepts est la morale ».

« Une grande partie de la crise est d’origine morale. Ceci est valable pour le responsable et le citoyen, et la solution réside dans la consécration de cette morale » a estimé Bachar al-Assad, ajoutant que l’essence de la religion est l'Humanité et que l’essence de cette dernière est la morale. Il a demandé que le nom d'Allah, mot le plus sacré à l'Humanité, ne soit pas exploité. « Les agissements individuels de certains responsables ou de simples citoyens, notamment ceux qui violent le domaine du sacré, sont des comportements individuels et ne peuvent être généralisés », a-t-il ajouté.

Le Président a appelé tous les religieux et tous les responsables du pays à assumer leurs responsabilités dans le renforcement de la cohésion entre les Syriens, et à participer ensemble au processus de réformes. Il a souligné que la divergence d’opinions est « saine » tant que le but est la construction du pays, et que la réforme ne conduit pas à la division et à la dissension.

« L'État progresse dans le processus de réformes de manière ferme », a affirmé le Président, ces réformes jetant les jalons de l'avenir du pays et des générations futures. « C'est pourquoi, elles doivent être minutieusement étudiées et fondées sur les revendications naturelles de la société et ne pas être conjoncturelles », a précisé Bachar al-Assad. Il a mis en garde contre les tentatives étrangères de semer la discorde dans le pays, notamment en discréditant le rôle patriotique de l'armée qui protège les citoyens et les biens publics et privés.

URL : www.partiantisioniste.com/articles/852
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partiantisioniste.com
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   30/8/2011, 12:01

Syrie : Mensonges et manipulations

Depuis hier, circule sur la Toile, avec comme sources les pages Facebook des révolutionnaires syriens, une horrible photo, montrant des nouveaux-nés entassés, avec comme légende « ces bébés sont morts à l'hôpital de Hama, quand les forces syriennes ont coupé eau et électricité, et refusé l'approvisionnement en essence pour les groupes électrogènes de l'hôpital ».

Visiblement, le triste décès d'Hamza al-Khatib et son exploitation mensongère et éhontée ne suffisent plus. Les dissidents commenceraient-ils à s'essouffler, pour devoir inventer des horreurs pareilles ? À quelles extrémités sont-ils rendus pour devoir - mal - copier cette fable des couveuses koweïtiennes de la première guerre du Golfe (qui a fait basculer l'opinion américaine en 1991 pour l'intervention en Irak) ?



suite ici:
http://fr.sott.net/articles/show/4866-Syrie-Mensonges-et-manipulations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saladdin



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/9/2011, 21:58

Des chefs tribaux déclarent le Jihad contre Bachar...

http://www.youtube.com/watch?v=6WjOoDpUbDk&feature=player_embedded

PS: solstice, si t'es déterminé a faire passer Assad pour le dernier des saints et prétendre que ses crimes c'est des "inventions" du peuple syrien alors viens exposer tes thèses dans le debat sur la réalité syrienne et on en reparlera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DesEspoirs



Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/9/2011, 22:28

saladdin a écrit:
Des chefs tribaux déclarent le Jihad contre Bachar...

http://www.youtube.com/watch?v=6WjOoDpUbDk&feature=player_embedded

PS: solstice, si t'es déterminé a faire passer Assad pour le dernier des saints et prétendre que ses crimes c'est des "inventions" du peuple syrien alors viens exposer tes thèses dans le debat sur la réalité syrienne et on en reparlera...
Je constate que depuis le début de t'est interventon sur le sujet de la Syrie tu passe ton temps à incriminé Al-Assad alors que visiblement, tout le monde ici est bien conscient qu'il y a manipulation.

Je pense que ce serais plutôt à toi d’essayer de nous convaincre avec des sources fiable et compréhensible de tous (tout le monde ne parle pas l'arabe) , mais je te cache pas que c'est pas gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saladdin



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/9/2011, 23:07

DesEspoirs a écrit:
saladdin a écrit:
Des chefs tribaux déclarent le Jihad contre Bachar...

http://www.youtube.com/watch?v=6WjOoDpUbDk&feature=player_embedded

PS: solstice, si t'es déterminé a faire passer Assad pour le dernier des saints et prétendre que ses crimes c'est des "inventions" du peuple syrien alors viens exposer tes thèses dans le debat sur la réalité syrienne et on en reparlera...
Je constate que depuis le début de t'est interventon sur le sujet de la Syrie tu passe ton temps à incriminé Al-Assad alors que visiblement, tout le monde ici est bien conscient qu'il y a manipulation.

Je pense que ce serais plutôt à toi d’essayer de nous convaincre avec des sources fiable et compréhensible de tous (tout le monde ne parle pas l'arabe) , mais je te cache pas que c'est pas gagner.

C'est triste donc que le niveau de la lutte l'anti NWO est tombée si bas qu'on défend des dictateurs sanguinaires, donc dit moi a ton avis il se passe quoi en Syrie, tu pense que l'armée de Bashar distribue des gâteaux aux manifestants? sais tu un peu qui est Al Assad, qui est son père, t'a jeté un coup d'oeil a leurs biographie? t'es renseigné sur le régime syrien avant de croire a la première intervention de Soral ou Meyssan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   25/9/2011, 12:08

Bonjour a tous, Smile


Pour débattre sur la réalité d'Al-Assad et de la Syrie sans polluer ce fil c'est à cette adresse: http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7034p30-debat-sur-la-realite-syrienne
dans la rubrique: "Debat sur la réalité Syrienne".


Merci pour votre compréhension.

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saladdin



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   25/9/2011, 16:40

Un para Syrien déclare qu'il rejoint les opposants:
"Au nom de Dieu, le tout miséricordieux, le très miséricordieux.

Un hommage et un grand salut aux âmes et aux justes,

Que la miséricorde et le pardon leur soient accordés, et que la persévérance et la liberté soient accordées aux innocents emprisonnés!

Moi, (le sergent) parachutiste, Ismael, de l'organisation de la garde républicaine de Damas, voici ma carte militaire.

Je déclare officiellement, et avec la plus grande conviction, sans aucune peur, ma défection de la garde républicaine rattachée à l'armée meurtrière et me joins parmi les rangs du peuple syrien courageux contre les actes de violences de ce régime qui s'est dénué de toute éthique, le même régime qui a transgressé et a semé la corruption dans tout le pays, il y a déversé le sang, emprisonné les innocents, violé les femmes, saccagé les lieux de cultes, armé ses voyous et ses mercenaires de la sécurité nationale



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   5/10/2011, 08:03

ONU: les USA furieux de l'échec de la résolution sur la Syrie

NEW YORK (Nations unies) - Les Etats-Unis sont furieux de l'échec d'une résolution du Conseil de sécurité qui condamnait le régime syrien, après les veto russe et chinois, a indiqué mardi l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice peu après le vote.

Les Etats-Unis sont furieux du fait que ce Conseil ait complètement échoué dans sa tentative de traiter un défi moral urgent et une menace croissante à la paix régionale, a déclaré Mme Rice.

Elle a condamné les pays qui se sont opposés à la résolution et qui, a-t-elle dit, préfèreraient vendre des armes au régime syrien.

Aujourd'hui, deux membres ont opposé leur veto à un texte déjà profondément amendé qui ne mentionne même pas de sanctions, a-t-elle dit en parlant de la Russie et de la Chine.

Que je sois claire: les Etats-Unis pensent qu'il est grand temps que ce Conseil assume ses responsabilités et impose des mesures ciblées dures et un embargo sur les armes contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, a déclaré Mme Rice.

Aujourd'hui, le peuple courageux de Syrie peut maintenant voir qui dans ce Conseil soutient ses aspirations à la liberté et aux droits de l'homme universels et qui ne le fait pas, a insisté l'ambassadrice.

La Chine et la Russie, deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ont opposé mardi leur veto à un projet de résolution des pays occidentaux menaçant le régime syrien de mesures ciblées pour la répression sanglante des manifestations.

Neuf pays ont voté pour la résolution, la Russie et la Chine votant contre. La résolution n'est donc pas adoptée du fait de leur droit de veto. L'Afrique du Sud, l'Inde, le Brésil et le Liban se sont abstenus.


(©AFP / 05 octobre 2011 01h31)

http://www.romandie.com/news/n/_ONU_les_USA_furieux_de_l_echec_de_la_resolution_sur_la_Syrie_051020110110.asp

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   8/10/2011, 07:36

Thierry Meyssan a révélé qu’Al-Jazeera vient de préparer des décors de la place des Omeyyades et de la place des Abbassides (Damas).

http://www.voltairenet.org/Al-Jazeera-prepare-de-fausses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DesEspoirs



Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   11/10/2011, 18:35

J'adore !



Petite quenelle amicale à Saladdin au passage. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   17/10/2011, 12:27

SYRIE Manifestation de soutien à Bachar Al Assad 12-10-2011





Citation :
SYRIE Manifestation de soutien à Bachar Al Assad 12-10-2011

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DesEspoirs



Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   24/10/2011, 22:58

Les ambassadeurs français et etatsuniens couverts d'oeufs...



Ils sont vraiment excellent ces Syriens Very Happy .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   27/10/2011, 12:35

SYRIE Dizaines de milliers de manifestants à Damas en soutien à Bachar ell Assad




PS: Il est clair que c'est au tour de la Syrie de subir les affres de l'axe americano-sioniste. Nous sentons que l'affaire sera plus difficile pour cette alliance, car pour la première foi au conseil de sécurité (conseil de guerre plutôt) de l'ONU, l'union Russo-Chinoise a mis son veto quant a une intervention militaire. Les bases d'une troisième guerre mondial sont maintenant posés et bien visible pour tous. (Les aveugles qui réfléchissent y compris).
La Syrie ayant un gouvernement Chiite (alaouites), mais une population à majorité Sunnite, les ressorts de déstabilisation seront facile a trouver pour les champions du monde toute catégorie des fausses révolutions de couleurs printanières, mais vrai prises de pouvoir.
Nous avons donc, une Alliance Russie Chine, incarnée par un veto à l'ONU et un gouvernement Chiite qui n'en doutons pas sera soutenu par L’Iran Chiite. (Qui de plus, sait qu'il est le prochain sur la liste).
3 eme GM: OTAN versus Russie/Chine/Iran et satellites...

Pour ceux qui découvrent depuis peu tout ceci, nous avons un sujet dédié à ce futur conflit depuis plusieurs mois ici: http://novusordoseclorum.discutforum.com/t4297-chronique-de-la-troisieme-guerre-mondiale?highlight=guerre+mondial

Comment avons nous fait pour être au courant avant les autres?

Diverses sources, je ne parlerai que des plus évidentes:

Une lettre daté de 1871: http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2503-piqure-de-rappel-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial?highlight=pike
Provenant de l'adversaire lui même, donc ne pas tout prendre a la lettre. geek


Un savant en Islam Cheikh Imran Hussein nous prévient en ... 2003 !!!




Pour le reste, je vous conseille d'utiliser votre cerveau en vous posant les bonnes questions. La vérité est très dure, mais la vérité a la différence du mensonge est réelle tandis que le mensonge est une illusion!...






_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.


Dernière édition par ziril le 27/10/2011, 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   29/10/2011, 12:19

Syrie:scènes de guerre du 21 au 26 oct 2011





PS: Certains verront les gentils révolutionnaires cherchant la liberté et la démocratie face au tyran. D'autre verront le gentil gouvernement Syrien, luttant contre la déstabilisation sioniste, qui attise le mécontentement populaire de certaine partie de la Syrie. D'autre encore nuanceront leur vision, en comprenant que les raccourcis sont des culs de sacs à la compréhension de la complexe réalité. Personnellement, j'y vois l’œuvre du diviseur et les résultats de son intervention: "le chaos, la guerre et la désolation".


Soyez persuadé que si rien ne l’arrête, nous vivrons bientôt ce genre d’événements dans nos rues de France.
Chez nous (France), le diviseur utilise les différences naturelles entre une frange de la population "getthoisée" issue de l'immigration (Loi du rapprochement familial par Giscard, un des nombreux sectateur du sieur) et les Français dit de souche. Lorsque la France sera en récession (Baisse des salaires, retraites, aides sociales et tout à volo), situation économique mise en place par lui même en utilisant le vecteur de la dette (usure). (Loi Pompidou/Rothschild article 104 du traité de l’époque Maastricht), il attisera les flammes en soufflant via les médias sur les braises qu'il aura lui même mises en place.
Les idiots utiles des deux camps prendront alors les armes et la chanson "Douce France" aura l'air d'un vieux mythe.


J'appelle (très modestement) tous les Français, hommes et femmes de bonne volonté, d'un coté (immigration) comme de l'autre (Français de souche) à créer un maximum de lien entre vous (nous), en dialoguant, en partageant, en écoutant, en créant tous les ponts possibles pour apaiser les tensions.
L'incendie est proche, faites votre part:

Citation :
"Un jour, dit une vieille légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.


Après un moment, le Toucan, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou?! Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu?! »


Et le colibri lui répondit :«Non, mais je fais ma part».


"La part du colibri" Pierre Rabhi (Ed. de l'aube)


_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   8/11/2011, 08:16

ziril a écrit:

J'appelle (très modestement) tous les Français, hommes et femmes de bonne volonté, d'un coté (immigration) comme de l'autre (Français de souche) à créer un maximum de lien entre vous (nous), en dialoguant, en partageant, en écoutant, en créant tous les ponts possibles pour apaiser les tensions.
L'incendie est proche, faites votre part:

Citation :
"Un jour, dit une vieille légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.


Après un moment, le Toucan, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou?! Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu?! »


Et le colibri lui répondit :«Non, mais je fais ma part».


"La part du colibri" Pierre Rabhi (Ed. de l'aube)


Merci Ziril Bien

Pour en revenir à la Syrie :

Syrie: Témoignages sur ce qui s'y passe vraiment.

Alerte, désinformation !




Voici le second entretien réalisé par Algerie-Network sur l’actuelle crise syrienne. Il nous a été accordé par Gilles Munier, journaliste indépendant, militant ou dirigeant d’associations d’amitié avec les pays arabes depuis 1974. Il est l’auteur du Guide de l’Irak (Jean Picollec ed. 2000), des Espions de l’or noir(Alphée-Koutoubia, 2009) et a coordonnée la traduction en français de Zabiba et le roi, roman écrit par Saddam Hussein (Ed. du Rocher, 2003). Il collabore au magazine Afrique Asie et analyse l’évolution de la situation dans le monde arabe sur le blog France-Irak Actualité.com.

« Les Syriens, dans leur majorité,n’adhèrent pas à la politique du pire »
Interview de Gilles Munier par Kinan al-Kurdi* :

«1 – M. Munier, vous revenez d’un voyage en Syrie, à l’invitation de chefs d’entreprise syriens, lors duquel vous vous êtes rendu à Damas et à Hama. Quelle est l’atmosphère générale dans ces deux villes, dont l’une, Hama, a connu une période d’insurrection ? Quelle estimation faites-vous de l’intensité du soutien à Bachar al-Assad, d’une part, et à l’opposition d’autre part, au sein de la population syrienne ?

L’invitation en Syrie m’a été adressée directement par une association de chefs d’entreprise syriens cherchant à combler un déficit en matière de communication sur la situation dans leur pays. Ces hommes d’affaires qui voyagent beaucoup savent bien que ce n’est pas en adoptant la stratégie de l’autruche que l’on répond à une campagne de diabolisation. Une centaine de personnalités, de journalistes venus d’un peu partout dans le monde, y ont répondu. Evidemment, l’initiative était soutenue par le gouvernement syrien, mais il ne s’agissait pas d’un voyage organisé par le ministère de l’Information, comme j’en ai connu beaucoup, en Irak et ailleurs, depuis les années 70.

Damas était telle que je l’ai toujours connue. Je suis arrivé à 2 heures du matin. Il n’y avait pas de mesures de sécurité renforcées à l’aéroport, un seul check point – mais fluide – à l’entrée de la capitale. Le lendemain, je me suis baladé sans accompagnateur et n’ai remarqué aucun déploiement de force particulier, ni aux carrefours, ni devant les bâtiments officiels. Dans le souk Hamadiyé, cœur de Damas, la vie suivait son cours habituel. Je n’ai pas vu de présence policière anormale près de la mosquée des Omeyyades ou aux alentours du tombeau de Salah Eddine, comme le prétendent les communiqués de l’opposition extérieure.

Mais à Hama, l’atmosphère est différente. Pour moi, le temps y semblait suspendu. Je pense que ma perception de la ville est faussée par ce que j’ai lu ou entendu sur le soulèvement organisé en 1982 par les Frères musulmans, durement réprimé. En juin et début juillet, les manifestations d’opposants qui s’y sont déroulées, infiltrées par des extrémistes armées, ont fait d’importants dégâts. Le gouverneur, partisan de la négociation, avait ordonné aux forces de sécurité et à l’armée de quitter la ville. Il n’a pas pu empêcher les émeutes et pillages qui ont suivi et a été remplacé. Son successeur, Anas Naëm, a repris la situation en main. Il y a eu des combats de rues, des morts et des arrestations. La vidéo qu’il nous a fait projeter témoigne des échauffourées et des destructions, mais la Syrie ne s’est pas «enflammée du sud au nord, d’est en ouest » comme le prédisait le « facebookiste » Rami Abdelrahman, directeur de l’obscur Observatoire syrien pour les droits de l’homme (OSDH), officine pro-OTAN basée à Londres.

Je pense que les Syriens, dans leur majorité, n’adhèrent pas à la politique du pire. Ils refusent l’irakisation de leur pays. Globalement, Bachar al-Assad est soutenu par ceux qui craignent que les désordres sanglants actuels débouchent sur le chaos. L’intensité du soutien dont il bénéficie dépend en grande partie de cette prise de conscience. L’opposition extérieure surfe, à des degrés divers, sur la vague de mécontentement manipulée par les services secrets occidentaux, saoudiens, jordaniens, turcs. L’opposition intérieure, plus nationaliste, en phase avec les réalités du pays, est en général pour une solution négociée de la crise. Elle répond donc favorablement aux offres de dialogue du régime, trouve que les réformes proposées vont dans le bon sens, même si elle les juge insuffisantes, ce qui normal de la part d’une opposition.

2 – Quelle appréciation générale portez-vous sur les causes et origines de l’actuelle crise en Syrie ? Y voyez-vous le résultat d’un plan de déstabilisation de l’étranger ou un phénomène spontané de décomposition des vieux systèmes autoritaires dans le monde arabe ?

Je pense qu’il n’y aurait pas eu de crise en Syrie – du moins pas maintenant – si les pays de l’OTAN ne s’étaient pas senti dépassés par les révolutions arabes de Tunisie et d’Egypte. Ce qui était en cause, c’était l’inféodation de la plupart des régimes de ces pays aux desiderata politiques et économiques occidentaux, et leur inaptitude à se réformer de l’intérieur.

Tout le monde s’attendait à ce qu’un jour la colère des peuples explose contre l’injustice, la misère, le chômage, l’impossibilité de s’exprimer librement. Il y a longtemps qu’aux Etats-Unis, des think tanks planchaient sur des scénarii de gestion des crises futures. Les stages offerts à des jeunes originaires des pays arabes pour les former aux techniques d’influence via Internet et Facebook le prouvent. Mais loin de moi l’idée que les réseaux sociaux sont à l’origine des « Printemps arabes »… Les messages repris par la presse occidentale sont souvent conçus hors des pays concernés, par des officines spécialisées !

Un exemple… Prenons le cas de Rami Abdelrahman, agitateur syrien dont j’ai parlé tout à l’heure. Sa véritable identité n’est pas établie. Personne ne l’a rencontré, l’AFP l’a interviewé, mais par téléphone. On dit qu’il aurait été formé à Stockholm aux techniques de subversion par réseaux sociaux et Internet, par l’Institut suédois, une institution financée par l’Etat dispensant des cours pour « façonner l’opinion publique » dans le monde arabe. Il affirme diriger un réseau de « 200 correspondants » en Syrie, disposant de matériels de communication sophistiqués et lui rendrait compte « heure par heure » de l’état de la situation… ! Aucun média n’a pris la peine d’enquêter sur cette machine de guerre « droit-de-l’hommiste », pourtant tous répercutent ses communiqués sans se poser de question. Curieux, non ?

Plus menaçant est le jeu des Frères musulmans syriens. Leurs relations avec l’Intelligence Service – MI6 – datent des années 40, celles avec la CIA des années 50. Le soulèvement organisé à Deraa, ville située près de la frontière jordanienne, déclencheur des événements actuels, n’est pas sans rappeler l’ « Opération straggle », montée en 1956 par les anglo-américains avec l’aide des services secrets jordaniens et des Frères musulmans pour se débarrasser d’un gouvernement syrien qui ne leur plaisait pas. Un des organisateurs du complot était Kermit Roosevelt junior, l’homme qui a renversé le docteur Mohammad Mossadegh en 1953, en Iran.

En Syrie, les Etats-Unis ont allumé un contre-feu pour sauver, au moins provisoirement, les régimes qui leur sont inféodés. Rien ne dit qu’ils y parviendront. La panique du roi Abdallah d’Arabie rentrant d’urgence du Maroc, où il était en convalescence, pour étouffer à coup de milliards de dollars le mécontentement dans son pays, est un signe qui ne trompe pas.

3 –Quelles sont selon vous les conditions nécessaires à un scénario de sortie de crise en Syrie? A l’inverse le risque d’une intervention de l’OTAN en Syrie, dans un scénario à la libyenne, vous paraît-il possible ?

Je ne crois pas à un scénario à la libyenne en Syrie. Comme l’a dit Nicolas Sarkozy : « il n’est pas nécessaire, devant des réalités politiques différentes, d’agir chaque fois de la même façon » ! Mais, il ne faut pas se faire d’illusion, l’OTAN ira jusqu’au bout de sa logique.

En revanche, une intervention israélienne au Liban, entraînant la Syrie dans le conflit, est de l’ordre du possible. L’octroi d’un mandat international de l’ONU permettrait alors à l’OTAN, France en tête bien sûr, d’intervenir. Au fond de lui-même, Sarkozy rêve peut-être d’entrer dans Damas, de poser son pied sur le tombeau de Salah Eddine et de dire comme l’a fait le général Gouraud en juillet 1920 : « Réveille-toi Saladin, nous sommes de retour. Ma présence ici consacre la victoire de la croix sur le croissant» !

4 – L’intervention en Libye a été l’occasion d’une alliance militaire d’un nouveau style entre les monarchies arabes du CCG (avec à leur pointe le Qatar) et l’OTAN. Quels sont les intérêts qui cimentent cette alliance que l’on voit actuellement mettre la pression sur Damas ?
L’intérêt de l’OTAN, occupée par le théâtre d’opération libyen, et du Conseil de coopération du Golfe (CCG) est d’empêcher que les « révolutions arabes » renversent un émir ou un roi arabe. Craignant l’effet domino, ils ont vite étouffé les manifestations de mécontentement au Bahreïn et au Koweït. Les Emirats arabes, l’Arabie, sont des dictatures obscurantistes créées, pour la plupart, par le gouvernement des Indes britanniques et l’Intelligence Service, soutenues par la CIA depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Les rois et émirs arabes savent qu’ils auraient dû être les premières victimes des mouvements de contestation. Ils mettent la pression sur Damas pour retarder leur chute en livrant des armes aux rebelles, entraînent des terroristes et font d’Al-Jazeera une chaîne de propagande occidentale, alors que dans leur pays la liberté de parole n’existe pas. Le pire, c’est qu’ils savent aussi que les Etats-Unis n’hésiteront pas à les lâcher si leurs intérêts sont menacés… »


Sur ce site, sur le même lien, d'autres commentaires très intéressants, par exemple sur la Libye
http://www.jennar.fr/?p=2198#comment-3494

http://sos-crise.over-blog.com/article-syrie-temoignages-sur-ce-qui-s-y-passe-vraiment-alerte-desinformation-88237619.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2befree



Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Bashar avec toi le sionisme passera pas!   11/11/2011, 20:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partiantisioniste.com
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   18/11/2011, 19:04

Lettre ouverte d’eva R-sistons au Gouvernement syrien

Aux Officiels de la Syrie :

Bonjour

Vous savez que l’Empire usraélien est décidé à déstabiliser votre pays, et à en prendre le contrôle, avant d’attaquer l’Iran, d’ailleurs. La déstabilisation d’un Etat, à l’aide d’agents infiltrés parmi les jeunes (plus malléables), au sein de l’Armée, etc, utilisés comme snippers, aussi – est une arme pour salir artificiellement un pays, pour que les Médias aux ordres montent en épingle les actes de répression.

Vous avez l’exemple de la Libye devant vous.

Vous savez aussi que l’Empire hésite à vous attaquer – avant l’Iran.

Vous êtes coincés, même si vous avez l’appui d’une grande partie de la population. L’Empire est décidé à anéantir, ou à briser, tous les Etats non-alignés pour qu’ils acceptent sa domination, ses politiques contraires aux intérêts des peuples pour le seul profit de la Haute finance et de la Grande industrie anglo-saxonne, israélienne, européenne. Il faut subir, ou mourir ! Drôle de démocratie…

On vous accuse d’être un obstacle à l’instauration de la « démocratie » ? Montrez-leur, le plus rapidement possible (15 jours par exemple) avant que l’irréparable, irréversible, ne soit commis, que vous êtes prêts à vous soumettre, démocratiquement, au verdict de la population, avec à la clef des observateurs internationaux pour authentifier l’élection.. Et là, ils seront pris à leur piège, coincés ! Car vous savez que la plupart des Syriens vous soutiennent, qu’ils rejettent l’ingérence de l’Etranger, qu’ils veulent que leur Etat demeure souverain, qu’ils craignent par-dessus tout d’être colonisés par les Yankees et leurs alliés israéliens (eux, plus discrètement, mais en réalité aussi présents). Et qu’il sera difficile pour l’Empire d’utiliser les Médias contre vous, puisque vous vous serez soumis, très démocratiquement, au verdict du peuple.

Il y a urgence ! Tendez-leur rapidement un miroir où ils verront en face leurs mensonges, et le monde avec ! Prenez-les de vitesse !

L’enjeu de votre lutte est planétaire. Il y va de la souveraineté des Etats ! Et ce serait un salutaire coup d’arrêt donné à l’impérialisme maléfique des terroristes usraéliens… et un encouragement pour tous les non-alignés !

eva R-

http://sos-crise.over-blog.com



Dans le même ordre d’idée…


Syrie: la saisie de systèmes de communication satellitaires américains et israéliens


IRIB- Les sources syriennes ont fait part de la découverte de systèmes de communication satellitaires fabriqués par les États-Unis et par le régime sioniste.

Selon l’agence de presse syrienne, SANA, les forces de sécurité de la Syrie ont saisi, aujourd’hui, sur les émeutiers syriens, de nouveaux systèmes de communication satellitaire modernes et sophistiqués, fabriqués par les États-Unis et le régime sioniste. Selon ce rapport, les émeutiers armés se servaient de ces appareils, pour coopérer avec les chaînes d’information satellitaires, dans le but de répandre de fausses nouvelles et de créer des troubles et des affrontements entre Syriens. « Les émeutiers armés étaient même équipés de systèmes de communication sans fils sophistiqués, grâce auxquels, ils écoutaient les conversations des forces de sécurité et s’informaient de leurs déplacements et opérations », a ajouté ce rapport. En mettant la main sur ces systèmes de communication, les numéros des chaînes télévisées satellitaires qui avaient une approche hostile, à l’égard de la Syrie, comme Al-Arabiya, BBC, France 24, Al-Jazira, ainsi que ceux de quelques personnalités arabes et étrangères, qui étaient impliqués, dans ces derniers événements de la Syrie, ont éte dévoilés et identifiés.

Cette fois-ci, surtout après les mensonges de la Libye, ne vous laisser pas avoir par les médias et ce que dit Obama…ce n’est encore une fois que de la pure propagande.

L’idée d’élection serait très bonne, ça remettrait les pendules à l’heure, et les impérialistes seraient échec et mat.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/153438-syrie-la-saisie-de-syst%C3%A8mes-de-communication-satellitaires-am%C3%A9ricains-et-isra%C3%A9liens

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   21/11/2011, 14:10


COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Comité Valmy - 17 novembre 2011

Pour contribuer à rétablir la vérité sur la situation dans ce pays

LE PRÉSIDENT DU COMITÉ VALMY EN SYRIE AVEC UN GROUPE DE JOURNALISTES


Depuis près d’une semaine, Claude Beaulieu, Président du Comité Valmy, est présent en Syrie où il accompagne le premier groupe de journalistes auxquels le gouvernement syrien a donné la possibilité de venir voir, sur place, la réalité de la situation dans ce pays. Ce voyage est organisé à l’initiative du Centre catholique, des Chrétiens de la Méditerranée, et tout particulièrement grâce au dynamisme de Mère Agnès-Mariam de la Croix, Higoumène du Monastère Saint Jacques l’Intercis à Qâra, en Syrie.

L’objectif de cette initiative, qui répond à un réel besoin d’information honnête, est de contribuer à faire connaître la vérité sur ce qui se passe en Syrie.

Ce voyage est l’occasion d’observer sur place la réalité de la situation et de faire de nombreuses rencontres avec des acteurs et des témoins du combat que mène le peuple syrien contre l’asservissement et pour la survie de la nation. Le premier moment fort que Claude Beaulieu nous a indiqué téléphoniquement concerne la visite du Patriarche Cyrille de Moscou au Partiarcat d’Antioche et sa réception à la Cathédrale de la Dormition à Damas, à laquelle il a assisté. Cette visite, certainement organisée avec l’accord du gouvernement russe, dépasse donc la seule solidarité des chrétiens russes envers les chrétiens d’Orient et présente un caractère géopolitique particulièrement positif.

Aujourd’hui, Claude Beaulieu, depuis la Syrie, apporte un premier témoignage à propos de ce qu’il a constaté sur place. Le texte ci-dessous est réalisé à partir d’une conversation téléphonique.





1) Le scandale de la propagande guerrière véhiculée par les médias occidentaux

A écouter les médias occidentaux, l’armée et la police syrienne seraient devenues des hordes sanguinaires qui massacreraient le peuple. La réalité ridiculise ce grossier mensonge, dont le seul but est de justifier une invasion guerrière.

Sur le terrain, nous constatons que les meurtres et les attentats, mensongèrement attribués par les médias français aux forces syriennes, sont en réalité le seul fait de groupes armés étrangers ou de salafistes syriens extrêmement minoritaires, qui tirent sur la foule et sur les militaires pour créer le chaos et pour fabriquer des images trompeuses, à destination des médias complices des va-t-en-guerre occidentaux.

Les policiers et les militaires syriens doivent à la fois déjouer ces pièges, protéger les populations et mettre hors d’état de nuire ces criminels fauteurs de guerre.

Cette mission est d’autant plus difficile que les groupes en question sont soutenus, armés et financés par les USA et l’Union européenne, comme l’a avoué leur chef, Khaddam. [1]

2) La force de l’union nationale syrienne contre l’éventualité d’une agression occidentale

Il ne se passe pas un jour sans manifestations de masse [2], au cours desquelles les Syriens se retrouvent dans les rues pour exprimer leur volonté unitaire patriotique et pour soutenir le gouvernement légitime.

Cette vigueur à défendre la souveraineté de la nation syrienne transcende les clivages politiques et confessionnels ; elle soude le peuple, fermement décidé à résoudre par lui-même ses difficultés en restant maître de son destin et en respectant la légalité.

Malgré les crimes et les exactions commis par les terroristes, la manipulation visant à exacerber les clivages confessionnels échoue : dans une clairvoyance exemplaire, le peuple syrien se rassemble et démontre encore une fois l’invincibilité et la cohérence de l’attachement à la souveraineté populaire, de la laïcité et de la prééminence du Droit.

Les opposants syriens préfèrent majoritairement éviter à leur pays une intervention étrangère plutôt que rallier le Conseil national syrien, dans lequel ne se regroupent en définitive que des aventuriers instrumentalisés par les ennemis de la Syrie et des extrémistes salafistes qui envisagent de transformer le pays en place forte d’Al Qaïda.

Dans ces conditions, le Président du Comité Valmy appelle les Français à la plus grande vigilance sur les informations et reportages diffusés par les médias français, déjà coupables d’avoir travesti la réalité pour rendre possible les agressions sur la Côte d’Ivoire et la Libye.

Il souhaite, sans illusion, que la diplomatie française prenne conscience que son asservissement aux Etats-Unis - qui construisent une manipulation de plus pour justifier une agression guerrière de plus - n’est pas une erreur, mais une faute.

De par l’Histoire, la France a une responsabilité particulière envers les peuples syriens et libanais. Tout gouvernement qui l’oublierait ne serait pas un authentique gouvernement français mais un pitoyable exécutant états-unien.

Que la faute libyenne ne soit pas répétée en Syrie !

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2037

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse



Nombre de messages : 144
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/11/2011, 03:45

Une journaliste de la RTBF fait pointe l'incohérence des dépêches des agences de presses à propos de la Syrie. Quelque chose me dit qu'elle va pas faire long feu à la radio. En tout cas, bravo à elle pour ce témoignage plein de vérité.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_syrie-la-situation-est-explosive-selon-une-journaliste-rtbf-sur-place?id=7110083#newsAudiosPane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   23/11/2011, 12:42

Bonjour Panisse, Smile


Je me permet de retranscrire, l'article du lien que tu as donné ci-dessus, afin de le conserver ici aussi:


La Ligue arabe a rejeté dimanche une demande de Damas de modifier son plan d'envoi d'une mission de 500 observateurs en Syrie, où le président Bachar al-Assad promet de réprimer les troubles et de ne pas céder aux pressions de l'étranger.


Des religieuses catholiques qui vivent dans un monastère près de Homs ont invité une journaliste de la RTBF à se rendre compte de la situation sur place. Les Chrétiens sont très inquiets de la chute éventuelle du régime, qui a toujours protégé les minorités religieuses.

C'est donc un voyage "accepté" par le régime syrien, mais qui n'en demeure pas moins exceptionnel, vu l'absence presque totale de journalistes étrangers en Syrie. Seuls des clandestins ont pu rentrer depuis le début de la crise il y a 8 mois.

Contrairement à ce que l'on imagine, Homs n'est pas une ville en état de siège. A part quelques barrages policiers la circulation est normale et les magasins sont ouverts.

La mosquée côtoie l'église catholique, à l'image de cette ville multi-confessionnelle.

Les insurgés, des terroristes ?

Seul le quartier sunnite de Bab Amr est concerné par la violence, et pour le gouverneur de la ville, un sunnite, les insurgés sont des terroristes qui prennent la population en otage.

Le patriarche grec orthodoxe renchérit et se demande d'où viennent les armes qu'utilisent désormais les contestataires.

Le jour, tout semble normal, mais la nuit la situation devient extrêmement dangereuse dans certains quartiers.

A l'hôpital de Zahara, les gens se pressent, affolés. Ils montrent des scènes de décapitation qui circulent sur les téléphones portables. Nous saurons plus tard que ces images proviennent de l'agence de presse officielle syrienne.

Dans quel but ? Semer la terreur ? Discréditer l'opposition ?

Ce qui est sûr, c'est que cette opposition , jusqu'ici pacifique, a désormais pris les armes.

A la morgue de l'hôpital, on montre les cadavres de deux abattus par balles et mutilés. Le médecin légiste confirme une escalade de la violence.

Ce qui est sûr, c'est que l'on assiste à une escalade. Les opposants sont passés à la lutte armée, sans doute soutenus par des pays extérieurs, et la Syrie est au bord de la guerre civile, une situation explosive qui risque de déstabiliser toute la région.

Françoise Wallemacq à Homs, un des foyers de la révolte syrienne

Source: http://www.rtbf.be/info/monde/detail_syrie-la-situation-est-explosive-selon-une-journaliste-rtbf-sur-place?id=7110083#

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités Syrie   28/11/2011, 00:05

Ahmad Rami, Directeur de Radio Islam, en Suède,
à propos de la politique de sanctions de la Ligue arabe contre la Syrie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: