Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
GarfieldLove



Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Science, technologie, industrie, les raisons d'un déclin   3/8/2010, 09:25

Nous pourrions penser que science, technologie et industrie se suivent d'une façon quasiment mécanique, que la science devienne directement une force productive comme le pensaient les communistes des années 60 au moment du boum économique des 30 glorieuses.

S'il est apparu dans l'histoire que des découvertes scientifiques trouvent rapidement des applications technologiques puis industrielles, ce ne fut pas toujours le cas car ces trois activités humaines n'obéissent pas aux mêmes nécessités.



Il est même remarquable que dans l'histoire des hommes, les découvertes scientifiques et les nouvelles technologies appliquées usuellement ne soient en rien concomitantes.

Chacun peut constater que de nos jours, il existe un ralentissement important dans l'utilisation commune de nouvelles technologies en regard de ce qu'il apparu entre le dernier quart du 19ème siècle jusqu'aux année 70 du 20ème siècle.



Je pense toujours à ma grand-mère née à la fin du 19ème siècle et décédée en 1978, qui aura connu au cours de son existence, l'utilisation commune de l'automobile, du téléphone, du transport aérien, de l'ordinateur et les grandes conquêtes spatiales. Quand elle est née l'automobile balbutiait, l'avion n'existait pas, quand elle est décédée on avait marché sur la lune et l'on pouvait se déplacer en Concorde à Mach 2.

la suite ici :




http://www.alain-benajam.com/article-un-nouvel-affrontement-pour-deux-conceptions-de-l-organisation-du-monde-50987486.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove



Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: L'industrie.   26/8/2010, 11:51



Les technologies courantes, qui avant l'ère industriel étaient diffusées ça et la par des artisans inventeurs individuels, seront prises en charge exclusivement par l'industrie. Ces technologies nouvelles, seront inclues dans les marchandises produites.



Il y a industrie, quand la production d'une marchandise, n'est plus assurée par un seul individu, mais quand le processus de production est parcellisé en taches différentes et distinctes, assurées par plusieurs individus spécialisés. L'industrie requiert également la mise en place de normes de qualité assurant la réalisation de marchandises identiques, ceci étant nécessaire à l'établissement d'un prix de vente incontestable, d'un prix de revient et d'un bénéfice attendu.

La parcellisation des tâches et leur simplification permet l'introduction de moyens mécaniques dans le processus de production, ces moyens mécaniques ayant pour but d'abaisser les prix de revient face à la concurrence et d'augmenter les bénéfices.



On voit donc que l'efficacité industrielle est intimement liée aux progrès technologiques ceux-ci devant automatiser le plus possible les processus.



L'industrie commence avec les 12 et 13ème siècle dans la fabrication de draps en Flandre et à Florence, Les communautés monastiques cisterciennes inventent également les premières usines de forges, usines possédant un plan rationnel partout identique en utilisant toutes un moteur hydraulique.



L'industrie se généralise au 19ème siècle avec le moteur à vapeur, la rationalisation de la production sera réellement étudiée avec le taylorisme. Cette méthode apparue en 1880 repose sur une organisation a priori définie par des scientifiques: l'O.S.T (Organisation scientifique du travail) cherchant à définir "The One Best Way" (la meilleure façon de produire), permettant le rendement maximum. Cette méthode revient à réduire les taches en les parcellisant et les simplifiant à l'extrême et à établir une organisation hiérarchique du travail de type pyramidale.

Puis le fordisme apparaît en 1908 qui est le travail en ligne de montage, dit à la chaîne. Le taylorisme et fordisme appliqués à la production d'automobiles aux USA vont réduire considérablement leur valeur et rendre accessible ces produits à une masse de consommateurs.

Ces organisations rationnelles du travail, introduites par chaque industriel pour faire face à la concurrence, accélèrent la baisse du taux de profit, par la baisse continuelle de la valeur des marchandises et l'augmentation du coût des moyens de production.

Il faut de plus en plus de moyens pour produire des marchandises possédant de moins en moins de valeurs.

Cependant, cette loi affectant le capitalisme industriel décrite par Karl Marx entre 1867 et jusqu'à sa mort en 1883, va d'abord jouer en faveur de l'innovation technologique, puis dans le dernier quart du 20ème siècle jouer contre.



Afin de palier cette loi inexorable de baisse tendancielle de la valeur des marchandises, il suffit de créer de nouvelles marchandises qui, au moment de leur mise sur le marché ne sont pas encore soumises à la concurrence et donc possèdent encore une valeur élevée déterminée arbitrairement. Cette plus-value supplémentaire existante dans les marchandises nouvelles, est appelée par Karl Marx plus-value extra. Pendant une centaine d'années entre le dernier quart du 19ème siècle et le dernier quart du 20ème siècle, cette recherche continuelle de la cette plus-value extra sera le moteur de l'innovation industrielle introduisant des technologies nouvelles.

Dans le même temps, le développement de luttes sociales victorieuses pour les salaires et les conditions de travail, maintiennent et augmentent les pouvoirs d'achats des producteurs leur donnant accès à ces nouvelles marchandises. Une spirale vertueuse s'établit et engendrera un formidable progrès dans les technologies d'usage courant avec un accroissement considérable des niveaux de vie, faisant ainsi mentir la prévision de Karl Marx sur la paupérisation tendancielle de la classe ouvrière.



Ce processus de progrès continuel néanmoins se heurtera à une limite à partir des années 80 du vingtième siècle.



Le capitalisme financier remplace aujourd'hui le capitalisme industriel d'antan.



Le renchérissement continuel des moyens de production à mettre en œuvre pour réaliser n'importe quelle marchandise et l'importance considérable des capitaux à investir, ne permet plus aux initiateurs, inventeurs, ingénieurs de fonder des industries comme ce fut le cas durant période explosive de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème.

Toute invention, toute initiative industrielle doit obligatoirement faire appel au capital financier pour voir le jour.

Les banques sont devenues les maitresses du jeux industriel et les seules à décider si telle ou telle invention sera promue ou non et ce en fonction de leurs intérêts financiers à court terme.

L'introduction du capital financier dans l'industrie, fortement associé aux banques, a modifié en les aggravant les conditions de la rentabilité.

Les actionnaires anonymes ne sont plus liés à l'entreprise et à son histoire, les patrimoines familiaux ayant disparu il n'y a plus que la rentabilité immédiate qui compte et non plus la pérennité de l'entreprise familiale.

L'introduction en bourse des grandes entreprises aggrave encore la situation car elle exige une rentabilité très immédiate afin de payer des dividendes et de conserver élevé les cours des actions soumises aux marchés électroniques chaque seconde.

Les investissements, la recherche et développement sont vus comme des charges et alourdissent les bilans dans le négatif. Fermer un secteur de recherche et développement équivaut pour le manager à faire immédiatement remonter la situation financière, assurer le payement des dividendes et faire remonter les cours en bourse.

La recherche de la plus-value extra par l'innovation technologique n'est donc plus regardée comme une solution pour améliorer la rentabilité, seule la baisse des coûts de production est envisagée.

Pour faire baisser les coûts de production sans investir outre mesure dans les moyens une seule solution, la délocalisation dans des pays ou la législation du travail est moins contraignante et les salaires courants plus bas.



Le capital financier va donc œuvrer à la mondialisation de manière à pouvoir rechercher sans contraintes le moins disant social et salarial et ainsi annihiler les avantages sociaux consentis durant les trois premiers quarts du 20ème siècle.

Parallèlement, la spéculation purement financière et avec, celle sur les matières premières offrent une rentabilité du capital bien supérieur à l'industrie. Le capital se détourne alors de plus en plus de l'investissement industriel pire, cet investissement industriel dans des procédés nouveaux est vu comme une menace par le capital financier.



Dés lors, tout procédé qui éloignerai d'une consommation systématique du pétrole est rejeté. En effet le capital financier et bancaire s'enrichit surtout grâce à la spéculation sur les cours du pétrole, un cours bien payé serait de 20 USD le baril comme il était durant des dizaines d'années un cours à 80 USD le baril est d'une rentabilité considérable quand l'extraction ne revient qu'à 2 USD le baril.

Plus de la moitié du volume des transactions bancaires sont des opérations concernant des achats ventes de pétrole, on comprend parfaitement que le capital financier et bancaire est assis sur le cours du pétrole.



Un capitalisme monopoliste d'état, à vocation transnational

A partir des années 80 le nouvel ordre mondial souhaité par une élite financière anglo-saxonne, possédant les commandes des USA et du Royaume Uni se met en place. Le traité de Maastricht signé en 1992 est le départ de la dérégulation qui commence par l'Europe occidentale. Ce qui est souhaité par cette élite financière est la fin des systèmes légaux d'états souverains imposant aux financiers investisseurs des contraintes sociales, comme des salaires minimum, des protections contre les licenciements abusifs, ou des prélèvements sociaux.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51NMbk6qKGL._SL500_AA300_.jpg

L'inventeur du concept de nouvel ordre mondial


Les garde-fou légaux vont tomber un à un permettant aux investisseurs de trouver les moins-disant salariaux et sociaux afin de gonfler les profits immédiats propres à satisfaire les actionnaires boursiers et faire monter le cours des actions. Le nouvel ordre mondial doit sonner le glas des nations légales.


C'est la ruée vers la Chine et l'extrême orient qui offrent des conditions de fabrication à très bas prix sans lois sociales ni syndicats c'est à dire sans régulation économique mettant un frein à la paupérisation.


La désindustrialisation des pays occidentaux due aux délocalisations s'accélère à partir des années 2000. La paupérisation suit évidemment et s'accélère. En 2008 nombre de travailleurs étasuniens touchés par le chômage ne peuvent plus rembourser les prêts contractés pour l'achat de leur maison, c'est la crise des «subprime», ou l'on s'aperçoit que le monde financier est en grande part assis sur les prêts hypothécaires, les crédits à la consommation et le cours du pétrole.


L'attrait pour l'argent facile a conduit le capitalisme vers les excès du financiarisme délaissant ainsi l'investissement productif industriel.


Pourtant l'industrie pourrait repartir grace à ce que Karl Marx appelait la plus-value extra.


Si les marchandises en concurrence perdent inexorablement de la valeur pour ne plus pouvoir être produites qu'en Chine, au moment ou une nouvelle marchandise, innovante est sur le marché, il existe une période hors concurrence.

En effet, une innovation n'est pas, pour un temps, soumise à la baisse tendancielle de sa valeur et sa plus-value est en mesure de procurer un profit supérieur momentanément, c'est ce que Karl Marx appelait la plus-value extra. Cette plus-value supplémentaire hors de toutes concurrence a été longtemps le moteur de l'industrie occidentale et a permis également de procurer aux producteurs occidentaux salaires corrects et protection sociale.


Mais voilà la plus value-extra nécessite de l'innovation perpétuelle et donc des investissements dans la recherche et développement, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui puisque la rentabilité purement financière dépasse la rentabilité industrielle et conduit à drainer les capitaux vers le tout spéculatif.


Les asiatiques sont pour l'instant condamnés à produire des marchandises en grand nombre et de faible valeur ne dégageant que de maigres revenus, valeurs de marchandise qu'ils auront largement contribué à faire baisser encore. Mais attention, l'industrie va à l'industrie et le savoir-faire au savoir-faire. Les chinois ne mettrons pas longtemps à trouver le chemin de la plus value extra et le temps n'est pas loin ou les innovations technologiques viendront de Chine.


L'écroulement du château de carte financier pourtant est une bonne nouvelle, les immenses quantités de capitaux cristallisés à Londres ou New York retrouveront t-il le chemin de l'industrie?



A partir du moment ou les anglo-saxons n'eurent plus de concurrents pour la domination de la planète avec la fin de l'URSS en 1992, un nouveau système économique et politique à tendance totalitaire c'est établi mondialement. Ce système conjugue intérêts financiers des places de Londres et de New York et intérêts impérialistes des états anglo-saxons.

Les puissances étatiques principalement des USA, du Royaume Uni et d'Israël se sont mises au service des puissances financières afin d'imposer un pouvoir mondial unique au seul profit d'une oligarchie financière gavée par des cours du pétrole élevés.

Des organisations discrètes (ne sont plus secrètes) comme le groupe de Bilderberg créé par David Rockefeller ou la Trilatérale sont chargées de coordonner les oligarchies politiciennes s'étant accaparé les puissances étatiques avec les oligarchies financières. Comme nous l'avons vu plus haut, tout investissement industriel rendu impossible sans l'accord des banques, tout investissement dans de nouvelles technologies est devenu en conséquence impossible.

La liberté d'entreprendre a vécu.

Seule la Chine fut couverte de capitaux afin que les industries anciennes et nécessaires aux pays occidentaux puissent s'y établir pour faire chuter les coûts de production et améliorer les taux de profit. Il est risible que ce pays, principale destination des capitaux anglo-saxons, soit encore prétendument «communiste», ce qui ne peut que jeter le trouble sur une prétendue bataille idéologique durant la guerre froide entre un faux libéralisme et un faux communisme.

Ce système à tendance totalitaire devient impérial et entropique, disposant de moyens militaires énormes et d'un nombre de fonctionnaires pléthorique, il commence de crise en crise et de guerre en guerre à faire sombrer le monde dans l'horreur économique.



Conséquences de ce nouvel ordre mondial.



Les conséquences pour la vie des humains et principalement des occidentaux sont multiples et très importantes.



1- La fin des libertés individuelles.

L'instrumentation du terrorisme donne le prétexte à des restrictions historiques des libertés individuelles. De pléthoriques organisations d'états assurant un contrôle social tatillon traquent toutes les dissidences politiques et économiques.

La liberté d'entreprendre qui permit l'essor économique des 19ème et des trois premiers quarts du 20ème est annihilée par un capitalisme monopoliste financiariste des états anglo-saxons établit sur le cours élevé du pétrole.



2- La paupérisation repart.

La paupérisation des producteurs, prévue par Karl Marx, un moment stoppée par des acquis sociaux repart à la hausse. Les délocalisations massives d'industries vers des pays à main d'œuvre faiblement payée induisent une élévation importante du chômage. Le risque de délocalisation, amène les producteurs encore au travail à accepter eux même des baisses de salaires et d'avantages.

Le niveau de vie baisse dans les pays occidentaux, le principal marché mondial pour les marchandises produites et les prêts bancaires s'écroule l'endettement s'amplifie.

Une spirale déflationniste infernale s'accentue inexorablement de crises en crises.



3- Fin des avancées technologiques

Les avancées scientifiques et technologiques considérables surtout des années 1890-1910, puis du 20ème siècle sont stoppées au profit du tout pétrole et du tout financier.



4- L'obscurantisme grandit

Les idéologies chargées d'accompagner la décroissance en cours sont promues à grand renfort de dollars (Al Gore). Il s'agit de démontrer que la décroissance est inévitable, par la promotion des théories malthusiennes et que cette décroissance serait dans l'intérêt de l'humanité.



5- Un nombre de plus en plus important de technologies nouvelles émergent grâce à l'internet en dehors de toutes institutions.

http://www.alain-benajam.com/1-index.html


Dernière édition par MOBY37 le 26/8/2010, 13:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove



Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   26/8/2010, 11:56

Des technologies en déshérence.



Parmi le nombre important d'ingénieurs, techniciens et chercheurs formés dans les pays occidentaux et au Japon, un certain nombre est frustré de ne pas voir leurs inventions aboutir industriellement. Ces innovations s'accumulent dans les tiroirs et les armoires, des centres recherche et des universités. D'autres bricolées au fond de garages restent des objets de curiosité pour les buz de Dailymotion sur l'Internet.



Qu'est ce qu'une technologie en déshérence?



C'est d'abord une technologie éprouvée ayant fait l'objet de brevets et d'expérimentation. Puis c'est une technologie abandonnée pour les raisons expliquées plus haut, raisons soit financières soit également militaires.



Ces technologies sont ça et là utilisées confidentiellement par quelques bricoleurs qui en font profiter leur entourage immédiat mais sans qu'aucun financement ne vienne les faire émerger pour le grand public.



Nous pouvons en faire la liste suivante d'après celle établie par l'ingénieur français Jean Louis Naudin qui a pris pour spécialité d'expérimenter toutes ces technologies en déshérence.



Pour plus de détail voir son site : http://jnaudin.free.fr/





ELECTROGRAVITE
- ELPEX, moteur électrogravitique de Cornille,
- Expérience de Trouton-Noble
- Moteur ZPF
- Expérience de T.T. Brown
- L'appareil électrodynamique ELG02



APPLICATIONS DE TECHNOLOGIE ELECTRO-HYDRO DYNAMIQUE (E. H. D.)
- Les disques volants
- Les alimentations
- Le projet ARDA : aile volant d'après le principe de T.T. Brown ,
- Applications de la technologie EHD, Flying Saucers v1.0, v2.0 et v3.0
- UXAV (Véhicule expérimental pour vol inhabité)
- PFT (Poynting Flow Thruster) 2.0 et 3.0 et Moteur PFT mk1 et mk2
- Une nouvelle conception de SEG (Searl)
- Les disques volants de Schauberger : Repulsion type A et B, l'effet Coanda

QUANTUM ELECTRODYNAMIQUE
- Systèmes de pompe d'énergie magnétique
- Expériences push-pull avec des aimants
- Quelques idées de moteurs et appareils à aimants permanents (Dave Squires)
- Moteur de Reed
- Moteur de Johnson
- Moteur de Adams.
- Appareil électrique à efficacité élevée, le moteur de Douglas Konzen
- Générateur toroïdal selon Dave Squires



LE SMOT : DEMONSTRATEUR D'ENERGIE LIBRE
- SMOT 1 à 3
- Idée de SMOT circulaire…



EXPLORER TESLA

- Ondes diélectriques Magnéto-Longitudinales et Ondes électromagnétiques transversales

- Emetteur amplificateur de Tesla.

- FEP (Free Electrons Pump) v1.0 et v2.0

- AFEP (Avramenko's Free Electrons Pump) v1.2

RECHERCHE EN ENERGIE MAGNETIQUE SCALAIRE
- TEP : le projet de pompe à énergie temporelle (Time Energy Pump).

LA MACHINE A ÉNERGIE DE NEWMAN.



GENERATEUR A AQUAFUEL

Gaz HHO issu de l'électrolyse de l'eau.

CONVERSION DIRECTE DE LA TEMPERATURE AMBIANTE EN ELECTRICITE
- Les condensateurs de Zaev dont le COP va jusqu'à 1,35.

RECHERCHE SUR L'ENERGIE QUANTIQUE
- L'expérience de Hooper-Monstein.

11. ABSORBEUR D'ENERGIE DE PRESSION G.
- Les GSEA (G-Strain Energy Absorber) modèles 1 à 4.

14. CONVERSION D'ENERGIE PARAMETRIQUE
- Amplificateurs paramétriques
- Inducteur variable VARIND V4.0
- Transformateur paramétrique à sur unité
- Circuits paramétriques à grande Bobine
- Projet TEP (ondes scalaires)

Parmi ces technologies répertoriées plus haut, j'en retiendrai deux qui me semblent fondamentales.



D'autres non évoquées ici resteront définitivement à l'ombre d'un tiroir d'un centre de recherche ou d'un inventeur.





1- Les moteurs à répulsion magnétique appelés improprement moteur Minato, du nom d'un de ses premiers inventeurs.

http://www.rexresearch.com/minato/minato.htm





Les moteurs électriques synchrones ou dit « pas à pas » fonctionnent par attraction magnétique, un stator muni d'électroaimants qui commutent alternativement attire vers eux des aimants permanents ou électroaimants d'un rotor. De commutation en commutation, d'attraction en attraction le moteur tourne.

Pour que deux pôles différents d'un aimant permanent s'attirent il faut qu'ils soient à une distance faible, 1, 2, 3 mm suivant leur puissance.

Maintenant si on place l'un en face de l'autre à se toucher quasiment, les pôles identiques de deux aimants permanents, ils se repoussent et si ces aimants sont placés sur une glissière sans frottement, ils se repoussent à une distance bien supérieure à celle nécessaire à l'attraction de deux pôles différents. Par exemple si il faut 3 mm pour que les deux pôles différents entrent en attraction, ils sont repoussés à 10 mm l'un de l'autre si deux pôles identiques sont présentés, chacun peut faire cette simple expérience.

La différence de distance représente le travail supplémentaire pouvant être accompli entre un moteur à attraction magnétique et un moteur à répulsion magnétique, la répulsion magnétique est une énergie libre naturelle et gratuite. La consommations électrique des moteurs à répulsion magnétique est considérablement amoindrie.



Certains montrent des expérience ou l'énergie produite par une magnéto emmenée par ce type de moteur est supérieur à l'énergie dépensée. Cette différence est la récupération en terme d'énergie électrique de la force magnétique des aimants permanents.



pour en savoir plus.

http://quanthommesuite.pagesperso-orange.fr/nouv041005motmagn.htm

http://tigre450.chez.com/magnet.htm

http://patrice.l1.free.fr/moteur/reed_troy.htm



2- Improprement appelé moteur à eau, le moteur à gaz HHO.



Si on place deux électrodes dans de l'eau, (non pure), et que l'on fasse passer un courant continu entre elles, à l'électrode + dite anode se dégagera de l'oxygène O2 et à l'électrode – dite cathode se dégagera de l'hydrogène H2. L'eau H2O possède 2 atomes d'hydrogène H pour un atome d'oxygène O.

Si on place les deux électrodes très proches l'une de l'autre afin d'éviter la résistance de l'eau et améliorer le rendement, il ne sera plus possible de séparer les deux gaz, hydrogène oxygène, il seront recueillis mélangés. Deux volumes d'hydrogène pour un volume d'oxygène on appel ce gaz HHO.

Ce gaz est hautement explosif, à la moindre étincelle ou compression, il retourne en eau, H2O en dégagent beaucoup de chaleur. 2H+O > H2O+ chaleur cette réaction est la plus exothermique de la nature, elle est utilisée pour faire fonctionner des fusées spatiales.



Cependant ce gaz HHO peut rester stable un moment. Si à un mélange gazeux air essence,on additionne ce mélange HHO, l'explosion obtenue sera d'un meilleur rendement énergétique, que sans le HHO, toute l'essence étant transformée en CO2 sans déchet. Additionné aux gaz d'admission d'un moteur à explosion l'économie de carburant atteint environ 30%

http://www.generateurhho.com/

des kits permettant d'équiper tout véhicule sont vendu dans le commerce

http://www.hhoplusgas.com/?gclid=CIqHv4PXjqMCFQGZ2Aod1V4TXQ



Le gaz HHO bien évidemment peut faire tourner un moteur à explosion sans apport de carburant pétrolier, il y a seulement un problème de rendement à résoudre. L'énergie électrique d'une automobile, nécessaire à l'électrolyse, provient de la batterie, elle même chargée par l'alternateur emmené par le moteur à explosion.

Aujourd'hui le rendement en gaz des générateurs HHO du commerce, n'est pas suffisant pour faire tourner le moteur seul, il faut encore l'adjonction de carburant fossile.



Un ingénieur étasunien, Stanley Meyer à breveté un générateur HHO possédant un rendement suffisant pour faire diverger l'ensemble, moteur à explosion, alternateur, batterie et générateur HHO.

La batterie chargée à l'aide de la rotation du moteur, fournit suffisamment de courant pour générer le gaz nécessaire au fonctionnement du moteur.










Le rendement des générateurs à électrolyse est limité par la résistance électrique de l'eau ,par effet Joule le courant se transforme en chaleur. Vaincre l'effet Joule est déterminant dans l'utilisation de l'énergie électrique sans gaspillage d'énergie. Déjà, Nikola Tesla avait inventé le courant alternatif afin de transporter des courants à forte intensité sur de longues distances sans qu'il ne se perde dans les conducteurs. Cependant en électrolyse comme en électronique il est nécessaire d'utiliser du courant continue. Un courant commuté à haute fréquence permet de vaincre en grande partie l'effet Joule en plus, si le temps de commutation est calculé de manière à intervenir au moment ou la résistance du conducteur survient, l'effet Joule peut être en grande partie annihilé.



Il est donc théoriquement possible d'améliorer le rendement des générateurs HHO afin de ne pouvoir utiliser que ce gaz pour faire fonctionner un moteur. Le fameux moteur à eau, de l'eau brûlée en quelque sorte.



Stanley Meyer a expérimenté un tel dispositif mais malheureusement il est mort empoisonné avant de voir son invention appliquée

http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/qui-a-empoisonne-stanley-meyer-27550




Alim HHO

Dispositif de Stanley Meyer



Toutes ces technologies utilisant ce que l'on appel aujourd'hui de l'énergie libre (taper « énergie libre » sur Google) sont ignorées ou dénigrées par l'industrie automobile qui n'a évidemment aucun intérêt que ces technologies émergent.



Un mouvement libertaire et masse



Passant outre les dénigrements officiels, aux USA, au Japon et en Inde se dessine un grand mouvement populaire dans l'utilisation des énergies libres. Des inventeurs ayants commencé au fond d'un garage communiquent entre eux sur des forums internet, ils ont put créer de petites entreprises et peuvent aujourd'hui fournir des kits pour équiper des automobiles, aux USA de très nombreux véhicules surtout des camions fonctionnent au HHO.

http://www.hhoplusgas.com/?gclid=CIqHv4PXjqMCFQGZ2Aod1V4TXQ



Contourner les blocages technologiques imposés par ce nouvel ordre mondial est une œuvre militante cette opération de contournement commence à porter ses fruits dans d'autres pays, Japon, USA , Inde. pourquoi pas la France.



Le monde est à l'orée d'un grand bond en avant technologique, ce bond relèguera la combustion de produits carbonés et hydrocarbonés au rang de la préhistoire des technologies, au même titre que la «guerre du feu».

Les propriétés de l'énergie électrique et magnétique n'en sont qu'a leur balbutiement, les travaux de Nikola Tesla captés par le FBI juste avant sa mort finiront par reprendre.

L'homme se déplacera ayant maitrisé la pesanteur et utilisera une énergie gratuite et permanente.



En conséquence de quoi les règles du jeu social ne pourront plus être les mêmes qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 18:36

Le fait que l'usure ou l'obsolésence des produits manusfacturés soit programmée dés l'origine est connu depuis longtemps, cela fait partie du markéting, le systéme repose sur ça, pour que le commerce tourne il ne faut surtout pas fabriquer de biens durables.

Mais ces dernieres années (ou mois ?), on vient d'atteindre le seuil de l'absurde.
J'ai vécu 2 anécdotes qui illustrent cela:

Cette année j'ai acheté 2 disques durs(western digital), le premier a fonctionné quelques heures, le second était déja HS, je n'ai même pas pu le formater.

Aprés enquéte, je me suis aperçu que je n'étais pas le seul dans ce cas et que cette mésaventure (2 disques durs HS de suite) était arrivée à bien d'autres que moi.
Finalement j'ai trouvé l'explication , la firme Western digital distribuait simplement des disques durs défectueux (made in Malaysia), et au cas où le client était parvenu à le renvoyer au SAV (faut être ingénieur à la NASA pour comprendre la procédure), elle le remplaçait automatiquement par un produit provenant d'une autre usine.

Evidemment j'ai changé de fabricant et depuis tout va bien (sauf que j'ai perdu hier 1 tera de données sur un autre DD Western Digital vieux de 2 ans).

La deuxiéme mésaventure concerne un PC portable HP acheté l'année derniére, je me suis rendu compte que la batterie était programmée pour fonctionner seulement 8 mois !!

Qu'on l'utilise ou non, le compte à rebours commence dés la dâte de fabrication.
ça commence par des avertissements windows nous enjoignant à changer la batterie puis carrément par des messages au niveau du Bios dés la mise sous tension du PC.
La même mésaventure est bien entendu arrivé à une personne que je connais et à d'autres qui en parlent sur le net.
Il s'agit donc de cas généralisés, le but étant de vendre des batteries supplémentaires au client éxédé par ces messages d'avertissement (et par la batterie HS), évidemment la firme microsoft est forcement complice.

D'aprés ces 2 incidents, j'en ai conclu que ces firmes recherchaient le profit à court terme même si cela signifie sacrifier leur image de marque et perdre la confiance de leurs clients.

Cela veut dire qu'elles ne se projettent pas dans l'avenir, elles se contentent de vivre sur leur acquis et de faire tourner leurs usines quelqu'en soit le prix.
On peut logiquement en conclure qu'une échéance se rapproche et qu'au dela de celle ci ces firmes n'envisagent même pas qu'elles puissent subsister en l'état.

Si un cataclysme majeur est attendu, on comprendrais que les dirigeants des grandes firmes (en général des initiés) n'en auraient strictement rien à foutre de leurs clients et de l'image de marque de leur société.

Ce serait intérréssant de savoir si ce genre de mésaventure (produit neufs défectueux) est arrivé à d'autres et quelles sont les marques incriminées dans cette arnaque à grande échelle.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.


Dernière édition par aurelien1818 le 12/2/2011, 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 19:58

Il y a aussi les magasins Boulanger qui ont lancé récemment le coup commercial qui consiste à te remplacer par du neuf, moyennant un surplus tarifaire à l'achat, ton appareil en panne...

Et pour noël, il y a aussi ces machines à café où, pour 1€ de plus, on t'en offre une deuxième.

Je trouve aussi que le commerce a changé ces derniers temps; il me parait ne plus être dans de la recherche de profit en priorité, mais plus sur du faire tourner les flux, quels que soient les coûts; aux vues de certaines opérations commerciales...

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 20:14

Expérience personnelle sur ces produits défectueux.

J'ai acheté, dans la semaine, un lot de sur-ligneurs; j'ai pris des 1er prix vu que c'était pour surligner des textes de théâtre. Et bien, impossible de s'en servir car ils étaient sec comme si ça faisaient 3 ans que je les avais alors qu'ils venaient de sortir de l'emballage...

geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 20:39

Prêt à jeter" sur Arte: retour aux sources de la société de consommation

A la caserne des pompiers de Livermore (Californie), une ampoule brille depuis plus de 110 ans, les premiers bas en nylon en 1940 ne filaient pas, mais la durée de vie des imprimantes d'ordinateur est programmée pour obliger l'utilisateur à en acheter une neuve.

En décortiquant ces exemples, le documentaire "Prêt à jeter" de la réalisatrice allemande Cosima Dannoritzer, diffusé le 15 février sur Arte à 20h40, remonte aux sources de la société de consommation et à l'origine du concept de l'obsolescence programmée.

Très vite, les producteurs ont compris qu'un produit qui ne s'use pas est "une tragédie pour les affaires".

Dans les années 1920, un cartel mondial des producteurs d'ampoules a ainsi raccourci volontairement la durée de vie des bulbes électriques pour accroître la demande du consommateur. Ce cartel Phoebus pénalisait même les membres dont les produits dépassaient 1.500 heures de fonctionnement.

Une dizaine d'années de procès contre Phoebus l'ont contraint à lever les restrictions sur la durée des ampoules. Sans conséquence toutefois. Alors même que le brevet du filament inusable avait été déposé, cette ampoule éternelle n'a jamais été produite.

Passés à la production en série dans les années 1950, l'industrie automobile, l'électroménager, le design et l'habillement sont devenus plus accessibles, symbolisant "l'American way of life", "liberté et bonheur grâce à la consommation sans limites."

"Celui qui croit qu'une croissance infinie sur une planète finie est possible est soit un fou, soit un économiste, le problème c'est que nous sommes tous devenus des économistes", affirme Serge Latouche, professeur d'économie et philosophe.

Loin du consumérisme, un habitant d'Accra, capitale du Ghana, se plaint, lui, "de tous ces déchets envoyés ici et qu'on n'a pas produits", devant une montagne de vieux ordinateurs arrivant régulièrement par conteneurs des pays riches.

Au détriment de leur santé, une myriade d'enfants en brûle les carcasses en plastique pour récupérer les métaux vendus à des ferrailleurs.

Dans un hangar, Mike a entrepris depuis quelques mois de stocker les carcasses de ces vieux ordinateurs dont les étiquettes permettent de retrouver l'entreprise qui les utilisait. "J'établis une base de données avec les numéros de téléphone de ces sociétés... pour un futur procès", dit-il.

A Barcelone, Marcos a refusé de jeter son imprimante bloquée et d'en acheter une neuve. Grâce à l'internet et les réseaux sociaux, il a contacté un Russe proposant des logiciels qui permettent de contourner le blocage programmé de ces équipements après un nombre donné d'impressions.

Romandie News
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 20:57

@ nemandi
Citation :
Je trouve aussi que le commerce a changé ces derniers temps; il me
parait ne plus être dans de la recherche de profit en priorité, mais
plus sur du faire tourner les flux, quels que soient les coûts; aux
vues de certaines opérations commerciales...

C'est pas vraiment nouveau, du point de vue des vendeurs, il ne faut pas que la routine de l'achat soit interrompue même si cela signifie vendre à perte.
Quand la crise a vraiment débuté en 2008, les grandes surfaces ont étés désertées pendant plusieurs jours, pour elles ce fut un cauchemard.


Citation :
Il y a aussi les magasins Boulanger qui ont lancé récemment le coup
commercial qui consiste à te remplacer par du neuf, moyennant un
surplus tarifaire à l'achat, ton appareil en panne...

ça c'est ce qu'ils sont legalement forcés de faire au cas où le SAV n'arrive pas à réparer le produit.
Maintenant même la garantie est devenue une source de profit.

Pour les produits que j'ai cités (ordinateur portable HP et Disque dur WD), d'emblée les vendeurs précisent qu'ils n'assuraient pas leur garantie.
Le batterie n'est pas garantie et pour le disque dur il faut l'envoyer au constructeur. Dans les 2 cas, il se pourrait que 100 % de ces produits soient défectueux, je souligne que c'est du jamais vu pour de grandes marques réputées.

Citation :
J'ai acheté, dans la semaine, un lot de sur-ligneurs; j'ai pris des 1er
prix vu que c'était pour surligner des textes de théâtre. Et bien,
impossible de s'en servir car ils étaient sec comme si ça faisaient 3
ans que je les avais alors qu'ils venaient de sortir de l'emballage...
Si c'est du made in China de bas de gamme, cela n'aurait rien d'étonnant. Moi je parle de produits de grandes marques vendus défectueux ou peu fiables.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrus83



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   12/2/2011, 23:45

pour ma part le coup de l'imprimante c'est du vécu (une epson me semble t il...scratch), et dans mon entourage proche, un ami a acheté en 2006 un renault scenic, arrivé a 90 000kms, moteur cassé. Il n'est pas le seul dans ce cas, j'ai pu lire dans deux ou trois articles ça et là qu'un bon pourcentage (plus de 65%affraid ) des véhicules vendus ont vu leur moteur casser arrivé aux alentours des 90 / 100 000kms. Renault ne veut rien savoir et décline toute responsabilité... un véhicule acheté neuf plus de 23 000€... il y a seulement 4 ans... le problème est connu, il s'agit d'une pompe a huile fabriquée en chine et bien sur mal conçue... les réparations coutent chères, environ 3500€ chez renault (suivants les dégâts), la suite on la connait, le petit propriétaire se voit contrains de revendre le véhicule moteur hs, un véhicule bradé. 2500/3500€...
aujourd'hui il coute dans les 7500/8500 en occas'... no comment... scratch

Une autre expérience, un voisin a voulu faire reprendre son véhicule par renault (encore...), une 106 en bon état facilement vendable 1200€... Renault lui a gentiment proposé une reprise pour la modique somme de (accrochez-vous)...80€!!!! vous ne rêvez pas, après la prime a la casse instaurée pour camoufler la crise puisqu'analysé au travers des chiffres de l'automobile par les médias...(quand l'auto va, tout va...) les constructeurs s'en donnent à cœur joie...


Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech



Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: "Prêt à jeter": Retour aux sources de la société de consommation    13/2/2011, 16:36

Documentaire de Cosima Dannoritzer, 2010.

--> Sera diffusé sur Arte le mardi 15 février, 20h40.


extrait:


Avec une qualité minimum, Un monde au minimum, pour des élites s'en mettant plein les poches.



Un reportage à ENREGISTRER et faire visionner à tout son entourage.
Car tout le monde à le meme sentiment de ce point de vue là.

A ne louper sous aucuns prétextes !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
GarfieldLove



Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 18:18

Faut choisir de la bonne came des le début, le meilleur rapport qualitée/prix, grace au net ont peu avoir des avis d'utilisateur, sa ca vaut de l'or !

vaut mieux attendre et economiser et acheter de la came de qualité ont y est toujours gagnant.

Comme imprimante j'ai une OKI 14 ex (réseau depuis plus de 10 ans) j'aime même reussi a la faire fonctionner sous WIN7 , elle aura connu WIN 98 et XP. je recharge les cartouches avec du toner de photocopieur (recup), j'ai trouver pour ma fille un vieux IBM de 2002, provenant de l'armée a ... 19 €, un Pentium 4, j'ai mis un DD neuf et 2 Go de RAM + XP pro optimisé, ca marche nickel.

Les bagnoles pareil acheter du vieux entretenu, sa coute moins cher a la'achat en assurance en pieces etc ...
moi j'ai une CHEVROLET DE 1979 depuis 15 ans avec 300 000 kms, elle marche nickel !

le non consumerisme pathologique c'est une état d'esprit. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech



Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 21:35

@ Bardamu:
Oui effectivement, je n'avais pas lu ce post, tu peux donc le fusionner.


Personellement concernant l'automobile, j'y ai démaré ma vie active, et j'ai arreté au bout de 2ans et demi mon experience en tant que mécanicien auto chez Renault et Peugeot,
car ceci m'écoeurait très fortement de voir comme toujours du gachi, du malheur et du service moindre en qualité et durée de vie ...........
Et pour le travail au noir, je ne vous raconte pas les galères quand on a pas les outils adéquats, et surtout les risques de revoir son pote ou l'amis d'un amis qui revient noir de colère à cause d'une piece qui est condamnée à casser mais qu'il est loing de s'en douter. (car le bon consomateur est à cent milles de ce douter de ces arnaques de fabriquants).

Ma perspective lors de mon choix pour la mécanique était une façon de créer et ouvrer pour quelque chose de sure, fiable et durable.
Je m'appercus du contraire .
Quelques exemples:

- Si vous ne changez pas votre pompe à eau lors du changement de courroie de distribution, soyez certain d'avoir votre pompe à eau fuire peut de temps apres .

- Si vous ne respectez pas les dates et kilometrages des entretiens soyez quazi certains que vous aurez des problemes avec votre auto ou ciclos, et de plus vous sortez de la garantie .

- le choix des matieres premieres (d'apres vous pourquoi a't'on toujours plus de plastiques dans nos voitures ?).

- les fixations des garnitures de portes qui cassent systematiquements sur les voitures du genre 206 , clio (pour que meme que lorsque vous vouliez changer vos enceites vous soyeza obliger de vous pointer au garage).

Les exemples de durée de vie des pieces auto et vous faire faire des aller et retours chez votre garagiste est devenue monaie courante pour la plupart des cas.

Les voiture Allemande sont tout de meme plus de qualité en générale et surtout toutes les vielles voitures sont en générale beaucoup plus caustaud.
Quelques exemples de bonnes qualités:

- Une voiture qui se démonte et se remonte sans trops changer de pieces.(sauf joints)

- Les BMW,Mercedes n'ont pas de couroie de distribution mais ont une chaine qui ne se change pas.

Mieux vaut une bonne vielle 205 ou une 4L, une 2CH qu'une voiture tout en plastique.

De toute maniere les véhicules de bonnes qualité se remarque aux manques de plastiques. (plus tu as de plastique et plus tu payeras quotidiennnement)

Bref maintenant à part chez quelques bon antiquaires et casses, ont est systematiquement obligés de mettre le prix malheureusement.
Ou sinon etre tres manuel. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 22:14

Citation :


- Les BMW,Mercedes n'ont pas de couroie de distribution mais ont une chaine qui ne se change pas.

Citation :
- Si vous ne changez pas votre pompe à eau lors du changement de
courroie de distribution, soyez certain d'avoir votre pompe à eau fuire
peut de temps apres .


Salut Mech

On sort un peu du sujet, j'ai une vielle mercedes 250 D ( au moins 600 000 km mais beaucoup de gens veulent l'acheter) et demain j'allais justement changer la courroie de distribution de la pompe à eau (ou de l'alternateur je ne sais plus) à cause d'un probléme de bruit.

Est ce que t'es sur de toi ? Parceque si c'est le cas j'arréte tout.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 23:06

Petit rappel de l'info postée par Mech et fusionnée dans ce sujet : une émission à ne pas louper en lien avec cette discussion. Merci Mech !! (même si ça m'est douloureux de faire de la promo pour Arte Razz)

Documentaire de Cosima Dannoritzer, 2010.

--> Sera diffusé sur Arte le mardi 15 février, 20h40.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 23:13

Pour ta courroie Aurélien,

Si le bruit dont tu parles est strident, augmente quand tu accélères à froid et éventuellement ne se manifeste plus au bout d'un moment (moteur chaud), c'est sans doute la courroie d'alternateur qui est détendue, il suffit parfois de la retendre et tout rentre dans l'ordre.

Si le bruit est accompagné de claquements secs, c'est au niveau de la pompe à eau qu'il y a un problème. As-tu remarqué si ton moteur chauffait davantage et plus vite ? Si oui, bad news, ça peut aussi bien venir de la courroie que de la pompe !

Des ressources ici : http://www.google.fr/#hl=fr&xhr=t&q=r%C3%A9parer+courroie+alternateur&cp=28&pf=p&sclient=psy&aq=f&aqi=&aql=&oq=r%C3%A9parer+courroie+alternateur&pbx=1&fp=35389f8c7c83e922


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech



Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 23:24

Je suis pas expert chez BMW mais la distribution fait du bruit au bout d'un certain nombre de kilometre mais elle est encore resistante et logiquement pas à changer sauf si utilisations violente.

Apres il y a les couroies d'accesoires genre clim, etc... et d'alternateur (qui recharge la batterie et +) qui sont à changer car ca reste du consomable (entretient normal).

Les pieces pour les voitures de ce genre durent souvent plus longtemps, mais les consomables reste à changer ou verifier régulierement (plaquettes et disques de freins, couroies, durites, flexibles de freins, en gros les parties en caoutchouc .

Le mieux est d'avoir quelqu'un de confiance à qui pouvoir demander quelques precisions.

Si besoin de plus m'envoyer en MP les questions .

Chapeau Bardamu, je n'aurais pas fais mieux en question de bruit.

Juste, si ta couroie est tendue met un peut de craie à tableau dessus moteur allumé si c'est accessible sans te coincer les doigts et apres tu pourras savoir si c'est la couroie ou plus.
La craie enleve le bruit mais l'action est perilleuse pour ceux qui ont la bougeotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   13/2/2011, 23:54

Merci à Bardamu et à Mech pour vos réponses, ce serait plutôt des claquements secs, et effectivement le moteur à parfois à tendance chauffer jusqu'à 100°. Alors c'est décidé demain je change cette courroie

Sinon malgré le fait que c'est une voiture qui a 20 ans, on me demande souvent si je veut la vendre car c'est un modéle réputé pour sa robustesse.
Maintenant il y a donc quand même pas mal de gens qui savent que les nouvelles voitures c'est de la M....


Edit Bardamu :
Claquements secs : d'abord changer la courroie de pompe à eau, tester, si re-claquements, changer la pompe à eau What a Face

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille



Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   14/2/2011, 00:19

Je vais répondre simplement à la question du topic.

Pour moi, ils n'ont pas prévus de cataclysme, ils sont justes cupides, et tentent à chaque fois de repousser les limites pour tester jusqu'où ils peuvent aller.

Faire des produits qui s'usent rapidement permet un "turn over" plus important, et fait marcher l'industrie.

Plus on avance dans le temps, plus les produits ont une durée faible. Jusqu'au jour où les gens ne pourront plus suivre financièrement, ne pouvant racheter rapidement un nouveau produit du même type. A ce moment là je pense que les industriels seront obligés de stopper cette folie en faisant des choix plus raisonnables. La limite aura alors été atteinte.

Pour moi, c'est ce qui est plus probable. Difficile de penser que la plupart des industriels soient au courant d'une hypothétique catastrophe majeure sur Terre. De plus, dans ce cas là, à quoi leur serviraient les bénéfices accompagnant cette stratégie? A quoi leur servirait leur argent dans un monde dévasté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   14/2/2011, 01:38

@ forcetranquille
Citation :
Pour moi, ils n'ont pas prévus de cataclysme, ils sont justes cupides,
et tentent à chaque fois de repousser les limites pour tester jusqu'où
ils peuvent aller.
Faire des produits qui s'usent rapidement permet un "turn over" plus important, et fait marcher l'industrie.

Plus
on avance dans le temps, plus les produits ont une durée faible.
Jusqu'au jour où les gens ne pourront plus suivre financièrement, ne
pouvant racheter rapidement un nouveau produit du même type. A ce
moment là je pense que les industriels seront obligés de stopper cette
folie en faisant des choix plus raisonnables. La limite aura alors été
atteinte.

C'est justement de cela que je parle, il semble que la limité est atteinte puisque maintenant certains produit sont fournis neufs ET défectueux.
Que fait alors le client ? Il fait comme moi, il change de marque, cette stratégie n'est donc valable qu'à bréve échéance, à moyen terme il s'agit d'un suicide économique, ça n'a aucun sens sauf si le but est de faire tourner l'industrie et de tenir occupé le troupeau que nous sommes.
Ces industriels sont comme ces musiciens qui continuaient à jouer pendant que le Titanic sombrait.


Citation :
Difficile de
penser que la plupart des industriels soient au courant d'une
hypothétique catastrophe majeure sur Terre. De plus, dans ce cas là, à
quoi leur serviraient les bénéfices accompagnant cette stratégie?

A ton avis combien de grands patrons étaient présents dans leur bureau du WTC le matin du 11 septembre ? Aucun, ils avaient tous étés convoqués dans une base militaire par le milliardaire Warren Buffet. Tous les grands patrons sont priés d'adhérer aux pires sectes franc-maçonnes sinon ils dégagent.
Il y a donc une connivence entre les milieux d'affaires et l'élite occute comme en témoignent les réunions du Bilderberg.


Citation :
A
quoi leur servirait leur argent dans un monde dévasté?
A pas grand chose effectivement, mais un fidéle serviteur du NOM aura toujours sa place réservée dans les abris construits un peu partout (voir video deJimmy Guieu), pour le moment leur rôle pourrait consister à faire tourner le business afin de sauver les apparences et que personne ne se doute de rien.
J'ajoute que Pierre Jovanovic cite réguliérement des patrons qui tiennent des propos alarmistes du style "preparez des armes pour vous battre" ou encore" vous allez tous mourir, le mieux à faire est de l'accepter".

Donc oui, je pense que des businessmen peuvent être tenus au courant de l'agenda occulte, mais pour étayer ma théorie il faudrait soit des exemples concréts de produits manufacturés vendus HS ou avec une durée de vie ultra limitée (rien à voir avec l'usure programmée), soit des cas concréts où une firme agit sans tenir compte des conséquences à venir (dilapidation outranciére de capitaux par ex).

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   14/2/2011, 10:12

A quoi ressemblera notre quotidien de demain ? ( ca promet geek )

La mairie de Paris a récemment lancé un appel à projets « Mobilier Urbain Intelligent » (jusqu’au 1er mars), visant à permettre aux inventeurs et entreprises innovantes de tester leurs idées et produits dans l'espace public parisien comme les rues, les parcs ou les bâtiments publics de la ville durant une période de six mois renouvelable.

Ecrans tactiles d’information, panneaux d'orientation interactives, plaques de rues intégrant un écran, bancs dotés de panneaux solaires pour recharger son téléphone portable, aides électroniques aux personnes handicapées... sont ainsi attendus. Place à l’imagination.

A travers ces projets, c’est la ville de demain qui s’esquisse. Car imaginer la ville de demain, ce n’est pas seulement solliciter des architectes chargés d’en réinventer les formes, c’est aussi réfléchir à la manière dont ses habitants y évolueront et y communiqueront. Entre eux et avec la ville même.

Internet accessible de partout et mobilier urbain interactif ne sont donc pas tant là pour renseigner les habitants que pour leur suggérer de nouveaux scénarios d’usage qui contribueront, par leur diffusion, à l’émergence de nouveaux comportements et, ainsi, à la réinvention de leur relation à la ville.

De support d’information, la ville évolue en incitation à la curiosité, à la découverte et à la socialisation, à être «nous» autant que «soi». A la manière du net et des réseaux sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille



Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   14/2/2011, 10:55

Oui Aurélien c'est possible mais je préfère croire en des erreurs marketing qu'à un cataclysme annoncé aux industriels.

Sinon tes arguments se valent ^^

Et au cas où, préparons-nous tout de même au pire! Apparemment, nous avons de gros risques d'hyperinflation, les gens ne pourront donc pas acheter grand chose pendant un certain temps! Ce n'est donc peut être pas en prévision d'un cataclysme naturel ou provoqué mais plutôt en prévision d'une hyperinflation? Si les gens n'arriveront même pas à se nourrir correctement, alors tout ce qui est ludique, n'en parlons même pas! Ces types de produits comme les disques durs seront secondaires.

Les businessmen sont certainement au courant de l'hyperinflation. Je trouve cela plus plausible que le cataclysme.

Alors pour moi : soit grosses erreurs marketing, soit prévision d'une hyperinflation (qui pointe réellement le bout de son nez). Préparez des provisions! Ou allez vivre au Qatar! Apparemment, leur goiuvernement aurait prévu de leur payer toute la nourriture pendant 13 mois! Ce qui veut dire que l'on doit préparer des stocks pour au moins 1 an?

EDIT : Rappelez-vous du dernier Bilderberg, on nous a rapporté qu'ils comptaient faire durer la crise un an de plus. Et comment cette crise peut se régler? Par l'hyperinflation. On peut alors supposer qu'elle pourrait arriver dans le courant Printemps/Eté 2011!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   14/2/2011, 16:59

@ forcetranquille

L"hyperinflation est une forme de cataclysme du point de vue économique mais aussi social (voir l'Allemagne dans les 20).
Mais il y en a d'autres, par exemple la chute du dollar, la refonte du systéme financier mondial, la creation d'une nouvelle monnaie de référence, les émeutes de la faim peuvent occasionner pas mal de troubles (sans oublier l'instauration du NOM ).

Ce n'est pas seulement à des catastrophes naturelles que je faisait allusion.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nabil1414



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: "prêt à jeter" (ARTE)   15/2/2011, 23:41

l'émission a été passé il ya quelque heures,un documentaire interessant sur la production et la consommation de notre époque le but est de donner un temps de vie limité au produit .Ce qui ma choqué c'est la vitesse a laquel les produits sont usés (un ipod 18 mois affraid une ampoule pour une durée de 1000h)

puis un débat entre quelques personnes avec une entente sur un avenir respectable quasi nul.Les gens ne trouve meme pas un accord juste pour une vie résonable Neutral

ps: je pense qu'on peut fusionner ce poste avec un autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MonOeil



Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   15/2/2011, 23:47

J'ai vu passer un fil de discussion à propos de ce documentaire il y a deux ou trois jours, je vais essayer de le retrouver.

Edit: trouvé !
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6286-la-vague-des-produits-defectueux-annonce-elle-un-cataclysme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)   16/2/2011, 00:53

MonOeil, tu as mis le lien vers ce post ci. C'est une sorte de mise en abime que tu viens de faire; un lien vers le post où tu postes le message pour aller voir le post qui parle du sujet où tu postes...

affraid

AAAAAARGH c'est la fin....




EDIT Bardamu
lol!

Embarassed En fait c'est moi qui ai fusionné un sujet ouvert en doublon par Nabil1414 auquel avait répondu MonOeil pour lui signaler le dit doublon, après quoi j'ai "dédoublonné" le post en fusionnant le doublon dans le sujet original ce qui explique pourquoi tu vois double. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
 
Prêt à jeter - Obsolescence Programmée (dégénérescence programmée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» césarienne programmée
» Pourquoi privilégier une césarienne en début de travail plutôt qu'une césarienne programmée?
» Disparition programmée de la monnaie papier
» Soda, la série de Kev Adams
» Montée de lait qui tarde... que faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: