Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités - Yemen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Actualités - Yemen   22/2/2011, 10:43

Yémen: la contestation touche le nord



[Des manifestants anti-gouverment, le 21 février 2011 à Sanaa au Yémen - © 2011 AFP - Ahmad Gharabli]

La contestation contre le régime du président Ali Abdallah Saleh s'est étendue lundi au nord chiite du Yémen, tandis que des dizaines de milliers de personnes organisaient un sit-in dans la capitale Sanaa et qu'un manifestant était tué par la police à Aden, dans le sud. Evénement

Le président Saleh, au pouvoir depuis 32 ans, a indiqué lundi qu'il ne partirait "que par les urnes", alors que le mouvement de contestation qui a débuté le 16 février a fait au moins douze victimes dans la seule ville d'Aden (Sud), selon un décompte élaboré par l'AFP à partir de sources médicales.

Mais le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué cité par l'agence officielle Saba, a affirmé lundi que les violences n'ont fait que quatre morts au total.



[Carte de localisation de Sanaa, Aden, Taez et Hodeïda où des manifestants demandent la chute du régime du président Saleh - © 2011 AFP - ]

A Saada (Nord), "des dizaines de milliers de personnes ont participé à une marche pour demander la chute du régime à l'appel du (chef de la rébellion zaïdite) Abdel Malek al-Houthi et du Forum commun," l'opposition parlementaire, a indiqué à l'AFP l'un des organisateurs.

Selon lui, les manifestants ont proclamé leur soutien aux protestataires qui ne cessent de manifester à Sanaa, Aden et dans d'autres villes yéménites pour réclamer des réformes radicales.

La rébellion chiite zaïdite avait proclamé samedi son soutien au mouvement de protestation.

En février, forces gouvernementales et rebelles chiites avaient signé un cessez-le-feu dans le nord du Yémen. La reprise des combats en août 2009 dans ce conflit récurrent depuis 2004 avait provoqué un exode massif de la région de Saada, bastion de la rébellion contre Sanaa.

Dans la capitale, des milliers de personnes ont entamé un sit-in pour exiger le départ du président Saleh. Ils ont été rejoints par une douzaine de députés de l'opposition.


[Le président du Yémen Ali Abdallah Saleh tient une conférence de presse, le 21 février 2011 à Sanaa - © 2011 AFP - Mohammad Huwais]

Ce sit-in intervient au lendemain de la décision de l'opposition parlementaire de se joindre à la contestation jusque là menée essentiellement par des étudiants.

"Le peuple veut le changement" ou "le peuple veut la chute du régime", proclamaient des banderoles accrochées par les manifestants. Certains ont dressé des tentes avec l'intention de passer la nuit sur place.

"Les étudiants ne partiront pas avant que le président ne s'en aille ou qu'ils tombent mort", a assuré l'un des manifestants, Mouammar al-Haidari.

Pour leur part, les ulémas du Yémen ont prohibé le recours à la force contre les manifestants.

Les forces de sécurité ont érigé des postes de contrôle aux accès de la place mais n'ont pas tenté de disperser les manifestants.

Les manifestations, qui se déroulent quotidiennement à Sanaa depuis une dizaine de jours, ont été violemment réprimées par des partisans du pouvoir.

Dimanche, pour la première fois, les manifestants n'avaient pas été inquiétés par les partisans du pouvoir, tenus à l'écart par la police.



[Des manifestants anti-gouvernement barrent un portrait du président Saleh à Sanaa, au Yémen, le 21 février 2011 - © 2011 AFP - Ahmad Gharabli]

A Aden en revanche, la police a continué à tirer sur les manifestants, faisant un nouveau mort lundi à l'aube, selon des sources médicales.

Ce décès porte à douze le nombre de manifestants tués dans la principale ville du sud du Yémen depuis le début des manifestations quotidiennes tournant à l'émeute.

Dans la province de Lahaj, au nord d'Aden, la police a tiré à balles réelles sur une marche dans la ville de Houta, blessant trois manifestants, selon une source médicale. Les manifestants ont ensuite saccagé le siège de l'administration locale, selon des témoins.

A Hodeïda, ville portuaire de l'ouest sur la mer Rouge, trois manifestants ont été blessés lors de heurts avec des partisans du régime, selon des témoins.

A Taez, au sud de Sanaa, les manifestations se sont poursuivies pour la onzième journée consécutive, et des milliers de personnes ont dressé des tentes pour passer la nuit sur une place de la ville.
Source : http://www.la-croix.com/afp.static/pages/110221184702.1iq3d0bt.htm



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille



Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Le gouvernement du Yémen en train de couler...   24/3/2011, 18:08

Soldats hostiles et fidèles de Saleh s'affrontent au Yémen


Citation :
Des heurts entre militaires hostiles et fidèles au président Ali Abdallah Saleh se sont produits jeudi dans le sud-est du pays, à la veille d'une grande manifestation contre le chef de l'Etat yéménite au pouvoir à Sanaa depuis 32 ans.

Citation :
En butte à des manifestants qui campent devant l'université de Sanaa depuis six semaines pour réclamer son départ immédiat, Saleh a fait tout une série de concessions, dont la dernière, mardi, a été de proposer de quitter le pouvoir dès la fin de cette année.

Cette ultime concession a été rejetée aussitôt par les opposants, qui s'inspirent ouvertement des révolutionnaires de Tunisie et d'Egypte, qui ont eu raison au bout de quelques semaines de Zine ben Ali et d'Hosni Moubarak, au pouvoir respectivement depuis 23 et 30 ans.

Citation :
Pour l'International Crisis Group, "le courant politique s'est retourné décisivement contre le président Ali Abdallah Saleh". "Ses choix sont limités: il peut s'opposer à sa propre armée, ou négocier un transfert rapide et digne de pouvoir."

Je rappel que l'International Crisis Group (dont El Baradeï fait partie), est dirigé par les Rotschilds.

Ce gouvernement coulera, comme la Tunisie et l'Egypte, ce n'est qu'une question de temps...

Source : http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/soldats-hostiles-et-fideles-de-saleh-s-affrontent-au-yemen_975798.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Yemen   17/10/2011, 12:35

YEMEN Meurtres de masse avec la complaisance des USA et de l'Arabie Saoudite

16-10-2011




_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités - Yemen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: