Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Peut-on élire un Président juif en France? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 19:31

« Peut-on élire un Président juif en France? »



Sous ce titre racoleur (voir lien ci-dessous), on nous ressasse l’éternelle rengaine de l’antisémitisme viscéral des Français, décidément incorrigibles. En filigrane, le chantage classique : désormais, refuser de voter DSK sera se désigner soi-même comme un antisémite de la pire espèce. Conclusion : votons tous pour lui comme un seul homme afin d’obtenir son brevet de brave con, pardon, de brave citoyen. On nous a déjà fait le coup, on a déjà donné.

Au risque de faire de la peine à l’auteur de l’article, qui s’est donné beaucoup de mal pour flétrir les mauvais penchants de ses compatriotes, je lui ferais observer que ce n’est pas à proprement parler d’un président juif que les Français devraient se méfier. Mais peut-être d’un président hyper sioniste. Mais ça, on n’en parle pas trop. On préfère insister lourdement sur les réalités françaises nauséabondes. Un terme décidément fétiche qu’on risque de beaucoup rencontrer ces prochains temps. En fait, et en un mot comme en cent, on préfère comme d’habitude déplacer le débat – ou le non débat – du domaine politique à celui de l’éternel racisme/antiracisme, où l’on se retrouve vite englué comme une mouche dans une toile d’araignée.

Or moi, ce que je trouve carrément nauséabond, c’est un homme politique « français » qui dans une campagne électorale à Sarcelles en 1993 trouve normal de clamer : "Je mets mon engagement de Juif avant toute autre préoccupation politique ». Ou qui raconte au magazine Tribune Juive « Se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël. » Sans parler des autres déclarations abondamment reprises ces jours-ci.

Alors, oui, ces propos posent un énorme problème. Et un problème politique, qui a parfaitement sa place dans un débat politique pour la présidentielle. N’en déplaise à ceux qui agitent le drapeau passablement défraîchi de l’ « antisémitisme » pour enfumer les Français. Qui ne sont pas antisémites et ne se rendent pas compte – ou pas encore – de l’énorme emprise des institutions sionistes sur le pays. La lecture de mon bouquin sur le CRIF les instruirait, mais … C’est cela, et cela seul, qui pose problème. Si le fait d’être juif, comme d’être catholique ou protestant*, se cantonnait strictement à la sphère privée, il n’y aurait rien à redire. Et c’est cela que ces braves pommes de Français s’imaginent. Dans leur ensemble, ils n’ont pas encore compris que le soutien à Israël est constant et pèse d’un poids très lourd sur la vie politique française. Il pèse au niveau international et au niveau national, y compris justice, éducation, etc. Car le CRIF veille au grain.

Christian Jacob, avec ses propos sur le terroir qui n’ont strictement rien d’antisémite – ou alors, c’est que le sens du mot s’est transformé, ce qui est en effet le cas – aurait pu rétorquer aux indignés nauséabonds qu’il n’était pas le premier à utiliser le terme :

Fondateur en 1985 de Globe, journal bobo pro-mitterrandien, tendance antiracisme branché, on garde de Geoges-Marc Benamou cette exquise déclaration cosignée avec BHL et Pierre Bergé dans l’édito du premier numéro de ce magazine :



« Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, bourrées, binious, bref franchouillard ou cocardier, nous est étranger, voire odieux ».



Voilà qui était clair, non ? Eh bien, nous, nous préférons être franchouillards et cocardiers, si ça nous plaît. Pourquoi 1% de la population devrait-il forcément imposer sa loi aux autres ?





* Vous aurez finement noté que je n’ai pas parlé du cas « musulman ». Car tant que l’islam ne sera pas capable d’établir une coupure nette entre le politique et le religieux, je le vois mal entrer en concurrence avec les autres.





http://www.slate.fr/story/34331/elire-president-juif-dsk



17:36 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Envoyer cette note | Tags : dsk, juif, sionisme, présidentielles, anne kling, france licratisée
Commentaires

Un journal israélien a posé la question à Marine Le Pen au sujet de la possibilité d'un président juif en France. Je ne me souviens plus de sa réponse. Tout d'abord, on en a déjà un, sarkozy, aussi sioniste que Dsk. mais ce qui me frappe, c'est pourquoi ne pas inverser la question et demander au journaliste "pensez-vous que l'élection d'un président chrétien soit possible en israêl". comme tu dis, Anne, le métissage, pour les goyim, mais pas pour soi !
Dsk serait une tragédie défintive pour la France ! ce serait immigration, toute ! patronat, toute ! Istraêl, toute ! Monnaie et gouvernement mondiaux toutes !

Écrit par : LG | 23.02.2011

Le vrai dilemme pour DSK n’est-il donc pas à quel poste « servir au mieux Israël ? Depuis le FMI, ou dans le fauteuil de président de la France ? » Je n’ai pas vraiment la réponse… DSK a-t-il des garanties d’être éventuellement reconduit pour un nouveau mandat au FMI ? Dans ce cas, pourquoi n’attendrait-il pas pour la France 2017, alors que Sarkozy, s’il était réélu en 2012, ne pourrait pas être à nouveau candidat… Vaut mieux tenir que courir…

Écrit par : Polhenri | 23.02.2011

DSK...

Celui qui, à la tête du FMI disait, le 25 mai 2008: "Le gros de la crise est derrière nous", celui qui obtient la prescription pour ses détournements de la MNEF... après seulement cinq ans! Celui qui a son cabinet d'avocats domicilié fiscalement à Monte-Carlo, qui est lui-même fiscalement domicilé en Suisse, le gai luron partouzard qui possède les plus vastes plantations de cannabis près de Ch'aouen...Celui pour qui l'UE doit s'étendre non seulement à la Turquie, mais à l'ensemble du Maghreb "et au-delà" (rigoureusement sic)...

Qu'avec toutes les casseroles qu'il se traîne, DSK soit présenté comme un candidat valable, cela en dit long, très long...

Écrit par : Fred | 24.02.2011

Enfin une nouvelle rafraïchissante et surprenante, dans ce monde impitoyable !!!!!

POLITIQUE – Cohn-Bendit soutient Strauss-Kahn
Publié le 24/02/11

Invité hier sur LCI, Daniel Cohn-Bendit, chef de file d' Europe Ecologie-les Verts, annonçait qu'en cas de primaire à gauche afin de désigner le candidat PS à l'élection présidentielle de 2012, il soutiendrait alors Dominique Strauss-Kahn.

Connu pour son engagement politique écologique, Daniel Cohn-Bendit n'en demeure pas moins un sympathisant de gauche et c'est en tant que tel que l'eurodéputé annonçait hier "pour l'instant, aujourd'hui, moi je serais pour Dominique Strauss-Kahn..., enfin je suis pour Dominique Strauss-Kahn".

Oui, vous avez bien lu ! C'est à cause de ses sympathies de gauche - pour ne pas dire plus !!!- que Dany est pour DSK. Ben quoi ? Si c'est possible !!!! Ils ont même un autre point en commun.... ils sont tous les 2 bilingues français-allemand (véridique !). Rien d'autre... la vérité si j'mens !!

Quoique, quoique...A y réflchir, y a quand même quelque chose qui cloche... Ben oui....ils sont au moins une bonne dizaine de prétendants de la gogôche et l'père DSK il sera le bon dernier à se présenter. Et puis surtout, y a plus à gôgôche que DSK tout'dmême !

Alors ???? Mystère, mystère !!!!

Un indice tout de même : Kahn et Cohn, c'est le même nom avec 2 orthographes différentes.

Donc, y sont de la même famille, les petits cachottiers !!!!!

Écrit par : elsassland | 24.02.2011

source :
http://france-licratisee.hautetfort.com/archive/2011/02/23/peut-on-elire-un-president-juif-en-france.html#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 19:36

.


Dernière édition par tagada le 21/5/2011, 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 20:32

effectivement, dsk ne sera pas le 1er president français et juif ... d'ailleurs il ne le sera pas, tout court ....non mais ho ....
on voit déjà ce que ça donne avec l'actuel .... Evil or Very Mad

regardez comme il a l'air naturel sur la photo ...
http://christroi.over-blog.com/article-23133683.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 20:56

On a déja un président juif et ultrasioniste,maintenant la vraie question que l'on doit se poser est de savoir si les français peuvent élire un président Goy.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 21:11

Ils nous emmerdent avec leur antisémitisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: « Peut-on élire un Président juif en France? »   24/2/2011, 22:14

A quoi auront servi les Juifs ?...quand le monde aura ouvert les yeux et se sera enfin redressé...

A ce jour, leur pouvoir de nuisance semble inversement proportionnel au pourcentage qu'ils représentent dans le monde, et une chose est frappante : ce sont eux qui se revendiquent race, là où certains parmi eux, comme Joseph Reinach, ont catégoriquement énoncé qu'il n'y avait pas de race juive. Le rapport qu'ils ont à leur ADN semble unique. Mais tout d'abord, est-il "antisémite" de demander à quoi servent/auront servi les Juifs ? Dans le contexte que l'on connaît où ils se sont octroyé le pouvoir de délimiter toute parole les concernant, ça pourrait le paraître. Je ne considère pas que ça l'est, ni que c'est une incitation à la haine, du reste, ce n'est pas de ce registre.

Une nouvelle fois, puisque je l'ai déjà pointé dans des billets précédents, il est ahurissant que la discrimination des goyim impliquée par la sur-représentation juive ne soit pas dénoncée. Elle est indécente, et rien ne la justifie. Elle est imposée comme un fait intouchable. Si DSK ou Hollande se présentent en 2012 face à Sarkozy, ce n'est plus de la sur-représentation, c'est de la provocation.

Par ailleurs, sur un tout autre plan, j'ai, comme tout un chacun, ma grille de lecture du monde, et dans cette grille toujours le même décryptage :

- face à une épreuve imposée à une personne ou un peuple, une fois ladite épreuve passée, se pencher sur ce qu'elle a permis de renforcer est utile, voire nécessaire, si l'on part du principe que vivre, c'est évoluer.

- si je transpose cette grille au plan mondial, forte de nombre d'articles américains traduits, qui ne cessent de dénoncer la guerre qu'Israël livre par la tromperie, de dire Israël derrière le 9/11 et instigateur des renseignements falsifiés qui sont à l'origine des deux guerres d'agression contre l'Afghanistan et l'Irak, l'épreuve ou le problème est indéniable.

Bien des auteurs américains se penchant sur le 9/11, et à nouveau sur l'indéniable sur-représentation juive dans toutes les positions où il fallait être pour organiser les attentats, si l'on part du principe de plus en plus reconnu que c'était une attaque sous fausse bannière, en viennent à questionner la Shoah. Et là, de découverte en découverte, il y a de moins en moins d'auteurs libres pour oser soutenir que la solution finale a réellement été un programme, que les chambres à gaz ont existé, que 6 millions, chiffre inchangé malgré le passage de 4 millions à 1 million 5 sur la plaque d'Auschwitz, de Juifs...etc...après les abat-jours, le savon, d'autres mythes tombent.

Je crois que Robert Faurisson a totalement raison, et considère la loi Gayssot comme un scandale, une indignité dont devraient rendre juridiquement compte ceux qui ont osé la promouvoir avant de la faire passer. Cela n'empêche pas d'observer le dessein à l'oeuvre derrière cette loi.

La seconde moitié du 20° siècle a été marquée par un lavage de cerveau invraisemblable concernant la Shoah. Qui parle des victimes des Juifs de Staline, déjà signalés dans ce post :Selon Zemmour, pour arrêter les délinquants, il faut les contrôler, les surveiller...et les criminels dont les plus grands de l'époque moderne étaient Juifs ? Qui parle des massacres d'Eisenhower, surnommé le Juif blond ? Il est bien rare qu'un site américain ne le cite pas en exemple de cette histoire falsifiée qu'on nous impose et devant laquelle nous sommes sommés de nous agenouiller.

Faurisson a sa fameuse phrase de soixante mots : "Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’État d’Israël et le sionisme international et dont les principales victimes sont le peuple allemand, mais non pas ses dirigeants, et le peuple palestinien tout entier."

Je signe. Je pense qu'il a à 100% raison.

J'observe que chaque mot est soupesé puisqu'il parle de "principales" victimes, là où à mes yeux, le monde entier est victime.

Encore une fois, l'image de la pieuvre (le sionisme international) est pertinente. Aucune autre communauté n'est dans cette situation d'avoir et un état et une sur-représentation factuellement indéniable dans toutes les chaines de commandements. On peut donc considérer la tentacule française (Le Conseil Représentatif d'Israël en France), la tentacule américaine (L'AIPAC), la tentacule anglaise avec les Friends of Israël........et les ramifications délibérément organisées de ces tentacules. Rien de tout cela n'était possible sans la version officielle de la Shoah...qu'il nous est interdit de questionner, et par laquelle notre inconscient est littéralement squatté.

Déjà se demander quelles seraient les implications si ceux que l'on nomme révisionnistes -et dont le nombre ne cesse de croire, dans le monde entier- avaient raison donne le vertige.

Au plan humain, ça signifie que, là où nombreux sont encore ceux qui énoncent benoîtement "mais si on n'avait pas les Juifs, qu'aurait-on comme grand patron, grand avocat, grand ceci, grand cela...?", il conviendrait d'observer qu'amoralité, cynisme et indignité dominent. Autrement dit, pas une seule élite juive ayant cautionné ce mensonge n'est digne de respect. Il s'agit d'un mensonge sciemment élaboré, dont la communication a été calculée, planifiée, et épaulée par voie de loi anticonstitutionnelle quand il s'est avéré que certains goyim n'étaient pas aussi crétins que les Rothschilds et leur gang le souhaitaient. Il est assez significatif de voir la présence des Rothschild, notamment David, dans toutes les structures commémorant la Shoah, dont le projet Aladin. La version officielle de la Shoah est leur création immonde, leur vrai visage.

Je pourrais développer encore, mais ce n'est pas mon propos.

Ce billet a pour but de questionner, d'ouvrir une réflexion qui pourrait se formuler ainsi :

- si l'on est allé jusqu'à faire passer une loi anticonstitutionnelle, emprisonner, pénaliser gravement des auteurs à la recherche d'une vérité historique fondée, le propos du côté des Juifs est évident. Comme l'énonce un des premiers Juifs questionnés dans "Defamation" : "Jews control the world", soit "les Juifs contrôlent le monde".

Sans leur version de la Shoah, ils n'y seraient jamais parvenus, même si les Rothschilds étaient déjà à la tête de tant de banques dites centrales (dont le FED, la Banque d'"Angleterre", la Banque de "France"...), multipliant pressions, chantages et assassinats pour imposer leur emprise.

- et les goyim ? S'il s'avère que le projet immonde devient limpide et que sa dénonciation gagne en ampleur et en acuité, comment peuvent-ils se représenter une façon convenable de retourner la situation ?

Autrement dit, mettons que demain le monde retrouve le Nord, qu'auront gagné les goyim dans cette authentique catastrophe ?

J'ai, pour ma part, deux réponses :

- la clairvoyance,

- une conscience plus aiguë de la notion de limite ou de frontière, cela même dont l'état hébreu ne veut pas entendre parler.

La clairvoyance ne peut que venir avec la compréhension du processus organisé et structuré qui a permis aux Juifs d'enfumer le monde, et du reste, si l'on observe, ce qui est possible, comment la Shoah est un mensonge colossal, la plus grande vigilance est requise par rapport aux persécutions dont on nous affirme qu'elles ont existé par le passé. Autrement dit, depuis quand les Juifs mentent-ils au monde ? Depuis que la Torah et le Talmud existent, au minimum, puisque les deux prônent le mensonge, entre autres turpitudes.

Elle implique que l'on refuse de se faire imposer des émotions. Au nom de quoi les Européens et quiconque au monde aurait-il à se sentir coupable des morts du typhus ou de famine, d'épuisement...et pas des victimes des Juifs de Staline ?

Si je refuse de me laisser imposer des émotions, et donc de me laisser manipuler, je réintègre mon espace intérieur, et reste maître de ce que je valide ou non. Mon intégrité est maintenue par mon système immunitaire, psychique comme physique.

Il est grand temps pour les Goyim de penser à questionner leurs savoirs, et la façon dont ils les ont acquis, de s'intéresser à ces personnes que l'on diabolise de façon un peu trop grossière pour que la manoeuvre ne révèle qu'elles ne sont rien moins que dangereuses parce que plus libres et curieuses que la moyenne.

L'histoire a vu les chasses aux sorcières.

Le présent est à la chasse à ceux que les Américains nomment truthers, ou chercheurs (et énonciateurs) de vérité (parmi lesquels, comme d'habitude, bon nombre d'infiltrés).

Si l'on veut que la planète survive, il convient de les multiplier (les authentiques), et de dénoncer la sur-représentation juive pour ce qu'elle est : un abus inacceptable qui n'a que trop duré, et a pourtant été si fortement imprégné qu'on peut sur le plateau de CSOJ entendre Nicole Bacharan et Albert Memmi, (sur 6 invités), ce dernier ayant le culot de minimiser l'importance du conflit israélo-palestinien...qui perdure du fait des immondes tentacules de la pieuvre.


http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-a-quoi-auront-servi-les-juifs-quand-le-monde-aura-ouvert-les-yeux-et-se-sera-enfin-redresse-67980383.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Peut-on élire un Président juif en France? »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Président d'Honneur de notre forum
» peut on manger du hareng frais ou cuit fumé??
» Congés parental ??? Qui peut m'expliquer
» Ce que la maman ne peut manger pendant l'allaitement
» Les 30% du président Dusserre et de sa majorité...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: