Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre décadence et destruction, notre civilisation a-t'elle encore le choix ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove



Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Entre décadence et destruction, notre civilisation a-t'elle encore le choix ?   15/3/2011, 07:17

La plus grande erreur des civilisations qui nous ont précédé fut de se croire, à l'apogée de chacune d'elles, au sommet de la perfection, persuadées qu'elles étaient de leur infaillibilité. C'est pourtant cette période que l'Histoire considèrera toujours (a posteriori) comme le début de leur décadence ; période dans laquelle il semblerait que notre civilisation soit rentrée.



A l'instant où j'écris ces lignes, les images d'une explosion dans une centrale nucléaire au Japon illustrent parfaitement l'état de ce monde incapable, malgré toutes les technologies disponibles et les sécurités exigées, de faire face à la puissance de la Nature, cette même Nature qu'il se glorifie pourtant de savoir maîtriser. Nous fabriquons des OGM, nous travaillons à la fusion nucléaire, nous étudions l'ADN et produisons des coeurs artificiels, et nous marcherons bientôt sur Mars, c'est certain ; mais nous sommes toujours incapables de donner à manger à tous les êtres humains qui peuplent cette planète.



Bien sûr nous ne sommes pas en mesure de contrôler le climat, et aucune civilisation ne peut empêcher les catastrophes naturelles, nous rétorquera-t-on. Mais dans ce cas, ne peut-on, ne doit-on pas faire oeuvre d'humilité, et éviter que ne soient rendues possibles les terribles conséquences de ces catastrophes ?



Car si nous ne sommes pas encore capables d'éviter les catastrophes naturelles, nous sommes bien capables de les empirer, et il serait bon de se demander quelle force nous pousse à nous croire supérieurs aux forces qui nous dépassent en définitive. Et surtout comment nous rendons nous-mêmes possibles les conséquences de ces catastrophes, en construisant près des côtes, en utilisant une énergie que nous maîtrisons mal, en préférant cacher la réalité des dégâts plutôt que de les assumer. Comment accepter de prendre le risque d'une catastrophe nucléaire sans savoir comment s'en protéger ? Un territoire comme le Japon, soumis à une activité sismique continuelle, doit-il se résoudre à continuer d'utiliser cette énergie, alors même qu'en cas de catastrophe c'est le Japon tout entier, et même au-delà la planète elle-même, qui se trouvent menacés ?



Aujourd'hui il faut se rendre à l'évidence, jouer à l'apprenti sorcier est une erreur qui peut être lourde de conséquences : au delà des inévitables victimes liées au Tsunami, le bilan de cette catastrophe pourrait bien se voir démultiplié par l'effet de notre propre prétention, celle de croire que nous pouvons maîtriser nos propres réalisations. Le bilan humain aurait-il été le même sans les constructions solides de Tokyo, ou sans la relative fragilité d'une centrale nucléaire ? Et en Haïti, le bilan aurait-il été si lourd si des précautions avaient été prises il y a déjà bien longtemps, alors qu'on savait déjà les risques que cette partie du monde comportait ?



Non, cela va plus loin que la simple « fatalité ». C'est le fonctionnement d'un système tout entier qui se trouve remis en cause par notre inconscience collective, comme dans la légende pourtant évocatrice et prédictive du mythe de l'Atlantide : en se croyant supérieur à la nature, en se proclamant démiurge omnipotent, l'Homme a abandonné depuis trop longtemps l'humilité à laquelle aurait dû le contraindre l'Histoire des civilisations passées. Et tout cela au nom de quoi ?



Au nom de la rentabilité à tout prix, de l'individualisme forcené, du « veau d'or » que nous adorons depuis trop longtemps et qui nous pousse à vendre des médicaments dangereux, à utiliser une énergie qui nous dépasse, à concevoir un monde rentable avant d'être humaniste, ou juste viable. Nous sommes actuellement parvenus à un point de civilisation où tout est rendu possible : le meilleur comme le pire. Nous avons le choix entre continuer à nous autodétruire, ou bien de conserver ce qui est bon , et de retirer ce qui ne l'est pas . Ce choix doit être conscient et universel, et nous l'avons encore. Faut-il donc continuer à utiliser l'énergie nucléaire partout, et surtout faut-il aller plus loin, vers cette « fusion » dont on ne connaît même pas la puissance ? Faut-il continuer à produire des OGM dont les conséquences sont indéchiffrables ? Faut-il encore considérer le pétrole comme une énergie « positive » ? Et cela même si c'est rentable ? Il nous faut cesser de croire que nous sommes arrivés au faîte de la civilisation, car désormais la puissance technologique à laquelle nous sommes parvenus ne s'accompagne pas de sa maîtrise, et nous sommes capables de détruire nous-mêmes l'espèce humaine, ce qui est bien plus grave que de conduire à la simple décadence d'une civilisation.



Nous sommes arrivés aujourd'hui à un point de civilisation auquel il faut s'arrêter et réfléchir, afin de prendre en compte la réalité, à savoir que le monde tel qu'il fonctionne n'est ni abouti, ni immuable. Peut-être faut-il aujourd'hui cesser de croire que le capitalisme et la démocratie se développent conjointement, et regarder enfin le monde non pas seulement tel qu'il est, mais tel qu'il pourrait être. Et pour ce faire, il faudra bien un jour imaginer se séparer du capitalisme, ce qui nécessite de se détacher des croyances qu'une propagande bien menée a établi pour nous empêcher de constater nos faiblesses. Pour revenir à la démocratie, la vraie, celle qui ne se laisse pas déborder par la corruption, la vénalité ou la recherche du pouvoir.



Et si le choc des civilisations est le seul moyen « capitaliste » de parvenir à rétablir l'illusion du progrès, c'est pour mieux cacher la chute qui suit. En réalité seule l'union des civilisations nous permettra de rétablir la démocratie. C'est à nous de nous prendre en main, car demain nous n'aurons peut-être plus la possibilité de revenir sur nos erreurs.

Nous qui croyons, comme nos ainés avant nous, que le monde ne peut plus être modifié, qu'il ne peut plus être autrement qu'il est, un tel événement devrait nous rendre la raison : le monde a déjà basculé de nombreuses fois avant nous, et nous avons du à de nombreuses reprises recommencer tout de zéro, ou presque. Sommes-nous donc obligés de recommencer toujours les mêmes erreurs ?



Engageons-nous pour que la décadence de notre civilisation ne se transforme pas en destruction, et arrêtons-nous un moment pour réfléchir aux possibilités qui nous sont pourtant offertes, ensemble, pour nous-mêmes mais aussi pour les autres, ceux qui nous suivront sur cette Terre. Les solutions existent : à nous de les rendre réelles.



Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

http://lavoiedespeuples.unblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Entre décadence et destruction, notre civilisation a-t'elle encore le choix ?   25/4/2012, 11:51

Important Attention ! Images très dures en spoiler ! Important

Notre belle civilisation et son hypermarché de produits nocifs et de mort : Catalogue


Spoiler:
 
Enfant Irakien brûlé au visage/Guerre du Golfe


Monsieur Guéant a raison, les civilisations ne se ressemblent pas et les hordes de barbares qui mettent à feu et à sang la planète, qui pillent les richesses des peuples et qui déciment ses habitants innocents ne peuvent pas être considérés comme étant évoluées au XXI siècle. Mais ceux qui donnent des leçons de morale et de principes éthiques, censés régir une grande civilisation moderne et émancipatrice pour le peuple, sont ceux qui coopèrent et qui soutiennent aussi ces hordes. De ce fait ils sont tout...sauf crédibles et leurs valeurs sont amorales et sectaires.

Je ne vais pas rappeler les guerres de religions en France et en Europe et ses nombreux massacres organisés contre les dits hérétiques( Cathares ou protestants) comme ceux commis en Inde occidentale (Amérique) décimant et massacrant plus de 90 millions d'indiens, ni les révolutions sanglantes, ni le règne du communisme, du fascisme, des grandes œuvres d’Hitler qui feront une centaine de million de morts, et de tout ce qui est en isme, tous mis en place par la judéo-maçonnerie.

Si ces donneurs de leçons s’avent s'ériger en parangons de moralité, comme étant les doctes de la seule connaissance correcte, comme étant ceux de l'unique politique acceptable, comme étant les seuls hérauts du discours de justice ou de celui prônant l'équité entre les citoyens du monde, tout en brandissant les droits de l'Homme comme un torchon qui sert à se parer du sang des victimes, sont-ils encore conscients de ce qu'ils disent et font ? Ne devraient-ils pas se retourner ne serait-ce qu'un seul instant sur eux-mêmes pour constater à quel point ils sont devenus ridicules et surtout dangereux pour l'avenir de tous, donc d'eux-mêmes et de leur propre famille aussi ?.




Considérer que des civilisations sont arriérées quand nous l'Occident nous reculons à grande vitesse dans le mur, est un des signes de la schizophrénie des empires en déclin qui croient encore aux mirages et aux miracles de la guerre.

Alors comment paraître vertueux quand on ne l’est pas ? En premier en se persuadant qu’on agit pour le bien et la paix. Chacun peut observer ce comportement chez les ambitieux assis confortablement, souvent crédules, voire pire ; ceux aux dents acérées et porteuses de toutes les bactéries tueuses, eux, feignent à longueur de temps. Ce qui implique dans les deux cas de scléroser sa pensée, de la circonscrire à son idéologie, même si elle est néfaste pour les premiers.

Le fait de tourner en rond, à l’intérieur d’un cercle restreint, dans lequel tout ceux qui s’y trouvent sont identiques, induit de ne plus voir, ni entendre ce et ceux qui se trouvent hors de cet espace. Leur réalité est donc distordue dans une dimension en perpétuelle régression, et l’illusion qui a été créée par leurs croyances idéologiques permet de dénier et de mettre un voile sur le reste de l’Humanité. Leur microcosme voudrait dévorer le macrocosme alors qu’une interpénétration, une interaction et une osmose entre les deux sont la seule et unique Loi, celle qui est garante d‘un équilibre des forces en mouvement.

Ensuite, il est nécessaire de tenir un discours stratégique et totalement sophiste pour s'auto-persuader qui s’appuie sur des mises en scène et des manipulations. Si le danger n’existe pas, il est crée de toutes pièces.


Spoiler:
 
Enfant gazaoui brûlé au phosphore blanc/Opération Plomb Durci


Aujourd‘hui sur les étagères de l’hypermarché de notre belle civilisation, où se fournit tout ce petit monde, vous trouvez l’ennemi qu’il vous faudra en stock inépuisable. Le plus prisé est bien entendu «l’islamiste terroriste » celui que vous sortez de sa boîte en fonction de vos besoins. Mais une nouvelle gamme fait sensation le « Dictateur Sanguinaire Boucher » ; Son VRP est un certain BHL, employé par Ïsraël. Le jeu consiste à faire croire qu'un chef d'État massacre son propre peuple qu'il lui est hostile, alors qu'il le soutient en très très grande majorité, et de braver le vieil empire alors qu'il n'a qu'une armée impuissante face aux feux de l'OTAN. Le but final de ce chef d'État est de faire assassiner ses enfants et de se faire sodomiser et lyncher à mort comme Khadafi. C'est très drôle pour eux.


Spoiler:
 
Afghanistan : les soldats de lO'TAN après avoir violé avec le canon d'un fusil un adolescent et l'avoir lynché à mort s'amusent à photographier la mort dans ses yeux


La multinationale CIA, celle qui fabriquait le « Ken Ben Laden » a cessé sa production puisque le jouet ne correspondait plus aux demandes. Mais les PlayMobil de l’OTAN et de Tsahal sont eux disponibles nuit et jour et sont fournis avec des piles longue durée. Et les armes de destruction massive, les plus High Tech, font un tabac avec uranium appauvri, phosphore blanc, bombes à fragmentation, drones, laser etc.


Spoiler:
 
Enfants palestiniens ou irakiens, qu'importe ! L'horreur est toujours la même !!


Un jeu qui plaît beaucoup depuis que vous pouvez calciner, faire fondre, déchiqueter et décapiter des milliers de civils femmes, bébés, enfants, vieillards, et ce, en une fraction de seconde. Un petit plus non négligeable pour ces meilleurs produits du magasin puisqu'ils sont vendus également à l'export aux dits terroristes, dits ennemis et amis en sursis.

Pour notre grande civilisation porteuse de paix, de sagesse et d'espoir, donc évoluée et fière de son évolution, ces armes de la Mort sont ses titres de noblesse.




Vous trouverez également un « Monopoly Goldman Sachs & Co » avec « Monnaie de singe » pour arnaquer et ruiner tout ce que vous voulez, un puissant détergent le « FMI » et des pesticides financiers pour tuer les vilaines économies des États et des Peuples qui rongent le moral des grands argentiers voleurs.

Le prix de la botte de « Magistrats et de Hauts fonctionnaires » corrompus, lui a été augmenté en fonction de la forte demande. Le jeu de cartes, celui où vous n’avez que des rois de pique et des valets, n‘a pas changé depuis sa création, il marche toujours aussi bien comme ça. Le valet a toujours besoin de se fair couper et dominer par un roi.

Principalement en période électorale le pack « Musulman » lui s’arrache, avec burqa, Coran, mosquée et toute la panoplie. L’indispensable Kit pour monter des média-mensonges cartonne, c‘est devenu un MUST après les paquets bradés de nouilles à tremper dans la bave chaude pour en faire une polémique bien fumante. La crème hypoallergénique « Spécial Lèche-cul » se vend dorénavant par paquet de douze tubes, et maintenant la brosse à lustrage de pompes est offerte. Les trousses « Privilèges indus » et les coffrets « Cumul de mandats » sont toujours disponibles et s‘arrachent comme des p‘tits pains, tout comme la couverture double épaisseur « Retraite chapeau et Parachute doré ».

La seule lessive qui soit capable de laver les plus grosses tâches causées par les conflits d’intérêts, la corruption, les abus de pouvoir et les malversations a été doublée en enzymes de blanchiment et sa production a été quadruplée. Un succès, et l'Occident est leadearship dans tous ces domaines ! L’huile « Démagogique » est dorénavant vendue par barrique tellement elle s’étale bien sur les citoyens crédules. Au rayon « Farces et Attrapes » les boules puantes sont en rupture provisoire tellement elles ont eu de succès. Les boîtes de « Langues de bois » sans date de péremption, macérant dans une liqueur forte à base de sophismes et de mensonges, mais qui sentent le produit avarié, continuent toujours de plaire à ces nombreux acheteurs et fidèles clients qui se trouvent être d‘un côté comme de l‘autre de l‘Atlantique, ou de notre belle civilisation occidentale. Et puis ils y trouvent aussi le fameux karaoké qui permet de répéter le texte inscrit en bas pour chanter de vieilles antiennes ou le dernier TOP DIX de propagande politique.




Si vous achetez l’ensemble de ces produits, ou certains, vous bénéficiez de bons de réduction qui vous permettront de conserver la même place pour avoir le grand privilège de continuer de consommer ces produits très nocifs, et ce, à moindre coût. Wouaaaaaaah ! Et Nous ? Nous ! Nous ne fréquentons pas ce genre de magasin et nous sommes de plus en plus nombreux à consommer sainement, à boire des discours non frelatés et à ne plus tolérer ce libre-service de la honte.

Nous sommes les Porteurs de Paix et de Vie ; et non les anges de destruction, de corruption et de mort.

Ainsi avec de tels achats une propagande peut s’articuler tout autour pour justifier des guerres, de nouvelles idéologies, des actions illégales, des lois liberticides et des programmes électoraux. Mais sans l’aide accrue de cette engeance médiatique, et de ses piètres perroquets serviles qui nous enfument à chaque seconde, les tours de passe-passe de ces magiciens n’auraient pas le même impact sur certains esprits.


SYRIE : Preuve de massacre bidon mis en scène




http://www.diatala.org/article-notre-belle-civilisation-et-son-hypermarche-de-produits-nocifs-et-de-mort-catalogue-98925790.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entre décadence et destruction, notre civilisation a-t'elle encore le choix ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe : Une mère veut épouser son fils, père de son enfant
» Elle dort assise !!
» Cathédrale Notre-Dame de Paris
» Coordination entre EDF et services sociaux
» humide à l'entre-jambe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: