Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: banques et la justice    17/3/2011, 11:31

Bien que je doute que ce site arrive vraiment a faire bouger les choses.
http://www.banquesenjustice.fr/
Il a néanmoins le mérite d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   24/3/2011, 23:43

Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numéro 1: "La banque"!



Petite animation en deux parties de 15 minutes. C'est simple et ludique et pourtant l'ennemie matériel de l'humanité libre y est clairement identifié!

Je sais que la plupart des membres du forum connaissent l'ennemie, mais pour les nouveaux ou ceux qui passeraient par la par hasard, le chemin est ouvert... Ensuite, si vous n'êtes pas trop effrayé par cette triste réalité, poursuivez vos recherches et réveillez votre entourage.

La prochaine étape de l'ennemie, c'est la destruction des Nations et leurs esclavages au mondialisme via le vecteur de la dette. Si vous pensez être patriote il est temps de prendre les armes (de la connaissance). L'ennemie est dans l'enceinte du chateau France!...



The american dream VOST 1/2

Pour l'europe, remplacez "Federal reserve bank" par "banque centrale européenne" et pour la France, Woodrow Wilson 1913 par Pompidou/Giscard 1973... Ensuite, l'histoire est la même.







PS: Bon réveil aux courageux!

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.


Dernière édition par ziril le 26/3/2011, 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   25/3/2011, 00:37

Documentaire en Anglais sur l'ennemie.



Inside Job – Very Eye Opening Documentary



This is a movie length documentary directed by Charles Ferguson. A Brilliantly researched hard core investigations of the seedy financial underworld and what really caused one of the worlds worst financial crisis’s on record.

http://www.megavideo.com/?v=41W0O612


PS: Les mêmes causes provocants les mêmes effets!
Juste incroyable que le peuple ne comprenne toujours pas la manipulation grossière qu'il subit depuis des décennies. C'est magique?! tongue
En version original. Si quelqu'un trouve des sous titres en Français, MP SVP.


_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   25/3/2011, 18:01

Merci pour tes vidéos ziril mais tes liens dailymotion renvoie sur des scripts illisibles depuis quelques temps chez moi,je sais pas si c'est pareil chez tout le monde.

En fait ça donne des trucs de ce genre :
[dailymotion]<object width="480" height="359"><param
name="movie"
value="http://www.dailymotion.com/swf/video/xhsgdg"></param><param
name="allowFullScreen" value="true"></param><param
name="allowScriptAccess" value="always"></param><param
name="wmode" value="transparent"></param><embed
type="application/x-shockwave-flash"
src="http://www.dailymotion.com/swf/video/xhsgdg" width="480"
height="359" wmode="direct" allowfullscreen="true"
allowscriptaccess="always"></embed></object><br
/><a

C'est pareil ici :
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t1887p15-le-jeu-de-cartes-illuminati#59033

Il existe une parade pour visionner les vidéos dans ce genre de cas :
il suffit de "citer" le message en question,et les vidéos apparaissent comme par enchantement !

En gros une sorte de bug qui vient rattraper un autre bug... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   25/3/2011, 19:50

Non c'est qu'en fait Ziril copie/colle le code htlm (embled) au lieu de mettre le code raccourcit (link) dans la balise de lien .

Pour pouvoir lire les vidéos en htlm il faut activer l'option dans son profil "Toujours autoriser le HTML" sinon ca donne le script dont parle paralleye.

L'idéal serait d'autoriser automatiquement le htlm pour tous le monde via le panneau d'administration du forum mais je ne sais pas si cette option existe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   25/3/2011, 19:55

Revenir en haut Aller en bas
jétudie



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 10:39

Rectification: Le pire ennemi c'est nous-mêmes, notre Ego......
Nous avons tous participé directement aux assises de ce système. La meilleure façon d'en sortir, c'est de prendre pleinement conscience de notre pouvoir et donc d'arrêter de blâmer les institutions y compris la banque.....

Nous leur avons donné ce pouvoir et ils l'ont pris. De plus, nous avons nous aussi des penchants pour le pouvoir et la domination, soyons honnêtes....Que ferions-nous si nous étions à leur place? Ne serions nous pas tentés puisque nous sommes fondamentalement corruptibles?

Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et vice-versa....

Blâmer n'amènera aucune solution. Reconnaître que nous nourrissons ce démon chaque jour en nous est moins facile que de trouver un coupable....

Cela reviendrait à dire que nous n'avons aucun pouvoir sur nos vies or il me semble que dès la naissance, tous les individus ont la notion de libre-arbitre, non?

Si vous pensez que non, alors personne ne pourra rien pour vous puisque attendre un sauveur (ou une solution extérieure à nous) nous met déjà dans une posture de peur et c'est souvent dans ces situations que le sauveur devient bourreau par le fait de la peur que nous véhiculons....

Le fond du problème n'est pas les banques, c'est juste la partie visible de l'iceberg.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 12:29

Bonjour a tous, Smile


J'ai modifié le code HTML, j'espère qu'ainsi chacun pourra visionner sans difficultés les videos.

@Tonino: J'ai fait un tour du coté du panneau administrateur, et l'option "autoriser le html" est déjà enclenchée. scratch


@jétudie:
jétudie a écrit:
Le pire ennemi c'est nous mêmes?
Cool, donc je me change et le monde change?! Purée c'est tellement simple! Et moi qui compliquait tout à imaginer que des personnes physiques complotaient contre l'humanité pour s'accaparer les richesses et le pouvoir (a un certain niveau de lecture) au détriment des intérêts de cette même humanité.

jétudie a écrit:
Nous avons tous participé directement aux assises de ce système. La meilleure façon d'en sortir, c'est de prendre pleinement conscience de notre pouvoir et donc d'arrêter de blâmer les institutions y compris la banque.....

Purée, désolé la banque. Je vous ai blâmée parce que je ne prenais pas conscience de mon propre pouvoir. J'étais faible et me voila fort. Merci jétudie. Smile


jétudie a écrit:
Nous leur avons donné ce pouvoir et ils l'ont pris.
Dommage, en 1973 j'étais pas né. Mais bon, c'est ma faute quand même, j'avais qu'a l'être!

jétudie a écrit:
De plus, nous avons nous aussi des penchants pour le pouvoir et la domination, soyons honnêtes....Que ferions-nous si nous étions à leur place? Ne serions nous pas tentés puisque nous sommes fondamentalement corruptibles?

N'étant soumis qu'a Dieu, il est vrai que si par l'intermédiaire de ses Messagers/Prophètes il demandait d'avoir des penchants pour le pouvoir la domination et la corruption, alors je m'y soumettrai.

Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas le cas. Ma petite vie d'être humain à peine né bientôt mort n'a de sens qu'a son service. Alors ne prétendant pas être l'exception qui confirme la règle, parles pour toi!... Smile


jétudie a écrit:
Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et vice-versa....
Inversement proportionné et relatif à la relativité ou je m'égare dans un gloubi glouba "philosopheux" de bas étage, proportionnel a la non portée de mon propos?

jétudie a écrit:
Blâmer n'amènera aucune solution. Reconnaître que nous nourrissons ce démon chaque jour en nous est moins facile que de trouver un coupable....

Donc le projet si je résume, c'est concentrons nous sur nous et ne cherchons pas les coupables, surtout que le coupable c'est nous! cheers


jétudie a écrit:
Cela reviendrait à dire que nous n'avons aucun pouvoir sur nos vies or il me semble que dès la naissance, tous les individus ont la notion de libre-arbitre, non?

Oui, certains l'utilise pour certaines choses et d'autre pour d'autres choses... drunken



jétudie a écrit:

Le fond du problème n'est pas les banques, c'est juste la partie visible de l'iceberg.....


Tachons déjà de nous concentrer sur ce qui est visible et ensuite attaquons nous au fond du problème qui est d'ordre spirituel. Il sera certainement plus facile pour l'humanité de retourner a Dieu, lorsque sa préoccupation première ne sera plus: "trouver argent, argent, argent".


(Les banques étant totalement responsable de cette situation, via l'argent dette)!




_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.


Dernière édition par ziril le 26/3/2011, 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 14:49

Petit détournement du film matrix, pour une mise en abyme du sujet traité.





_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 17:16

Le documentaire Inside Job, en vo sous-titré fr:

*http://www.multiupload.com/TI3Z62EHIY

bon visionnage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 19:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   26/3/2011, 21:22

Revenir en haut Aller en bas
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   28/3/2011, 14:11

La véritable pyramide du pouvoir mondial par Alex Jones




_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   22/7/2011, 00:14

Étienne Chouard - L'arnaque de l'impôt sur le revenu




Citation :
Étienne Chouard sur l'arnaque de l'impôt sur le revenu.
A diffuser !!!


PS: On ne le répétera jamais assez: Tant que nous ne sortirons pas du système usuraire, l'humanité dans son ensemble restera l'esclave des suppôts de... heu pardon, des banques privées.

Allé le monde, diffusez, diffusez, diffusez!... What a Face

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   2/8/2011, 13:40

RT: dinar or et guerre en Libye S/T





Citation :
Pour certains l'intervention en Libye est humanitaire , pour d'autre, c'est une question de pétrole. Pour d'autres, c'est avant tout une question de devise



PS: T'as compris le coup? Après je t'explique...

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   12/8/2011, 14:19

Le FESF, l’UE et la « BANQUE-MES » : le coup final de l´esclavage des peuples, par l’endettement


Diffusez et faites diffuser aux citoyens, juristes et experts « intègres », d´urgence les informations, explications et documents ci-dessous, ne serait-ce que pour exiger un accès adéquat en langue française à ces documents afférents à la « BANQUE-MES ». Merci !

« Ils » – (en l’occurrence, TOUS les politiques) - veulent à tout prix finaliser, mettre en œuvre, et ceci sans retour possible, ce projet scélérat dans les prochains jours et semaines, sous prétexte d’urgence, et avant que la résistance des peuples enfin informés ne devienne trop importante.


Vous trouverez ci-dessous des explications, dans les grandes lignes, rédigés de manière synthétique, et des conclusions de personnalités, référentes en la matière, dans les documents joints, dont TOUS les politiques nationaux, – quel que soit leur parti – ainsi que ceux de l’UE, disposent depuis au moins MAI 2011…, et auxquels ils ont déjà donné leur accord !

Pour le lecteur « pressé »…. – veuillez s.v.p. au moins lire la dernière partie de ce long article : les informations et explications du passage « Contrat et Banque-MES »

Étapes des « coups d’État » expliqués ci-dessous [2a – 2d,5]

1. 07/06/2010 : installation du FESF, « Fonds Européen de Stabilité Financière »

2. 25/03/2011 : les États membres de la zone euro mettent en place le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) après signature de l’accord modifiant l’article 136 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, afin de contourner, sans avoir notamment à passer par un referendum, l´article 125 du traité UE, interdisant explicitement l´aide financière d´un pays à l´autre ( clause de « non-renflouement »)

3. 24/06/2011 : signature de l’accord « Contrat BANQUE-MES » sur la création et installation d’une Institution que nous appellerons ici, n’ ayant pas accès à une version française du contrat , et pour éviter la confusion avec des termes déjà existants, la « BANQUE-MES


Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) [1]

Comme la « BANQUE-MES » est un élargissement du FESF, et que le FESF doit être intégré en 2013 dans la « BANQUE-MES » , nous devons tout d’abord présenter le FESF dans ses grandes lignes :

Supposez, pour mieux comprendre ce qui suit, que votre pays, A, est comme une maison, dont vous, le peuple, assurez l’entretien, - et sur la valeur de laquelle une banque peut accorder un crédit, par inscription d’hypothèque (la valeur de la maison est donc la garante d’ une dette ).
Surtout ne pas confondre montant d’un crédit, et montant garanti : la banque accorde/met à disposition par exemple 100 € de crédit, mais elle exigera, d´après ses propres estimations de la valeur de votre maison, l´inscription d´une hypothèque = garantie, qui régulièrement dépasse le montant du crédit accordé en contrepartie, ici par exemple 500 € de garantie, pour le crédit de 100 €.

EN 06/2010

1. Les pays A (le vôtre…), B, C , D, (etc) créent une Société Anonyme (SA) luxembourgeoise - le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF, une Société Privée, qui possède la personnalité juridique d’après le droit luxembourgeois), et s’engagent par contrat envers elle. Chaque pays devient par ce contrat un actionnaire, en fournissant à la SA des engagements de garantie inconditionnelle et irrévocable (une inscription d’hypothèque sur votre maison), à hauteur du taux de participation à la SA qu’ils ont acceptée

2. La mission du FESF (en tant qu´intermédiaire/fournisseur de crédit entre pays et banques), est limitée dans le temps, et prend fin à l’échéance au 30/06/2013.
Jusqu´à cette date, le FESF doit veiller à ce qu’à tout moment un volume de disponibilités financières (contractuellement, des crédits jusqu´à globalement un plafond de 440 milliards d’euros – montant maximal global plafonné) puisse être mobilisé, au cas où votre pays A, et/ou le pays B, C , D, soi(en)t diagnostiqué(s) comme « en difficultés économiques » par les marchés financiers privés (banques, agences de notation etc) : dans ce cas, le FESF organisera un « Plan d’Austérité » pour ce pays, et lui accordera ensuite, après son acceptation de ce Plan d’Austérité, un crédit « très avantageux », obtenu avec l’ « aide » et auprès d’organismes de capitaux privés ( Banques, Assurances, Industrie, Fonds divers, etc - nommés ci-après génériquement « Banques »).

3. Or, ce sont précisément ces Banques qui décident AUSSI à quelle hauteur doit se situer la garantie (l´inscription d’hypothèque sur votre maison) à laquelle s’engagent, inconditionnellement et irrévocablement, les pays ABCD,

a) pour sécuriser le crédit accordé au pays en « difficulté »

b) ainsi que pour le restant des disponibilités mobilisables du FESF (soit 440 milliards d’euros, moins la somme de(s) credit(s) déjà accordé(s) au(x) pays en difficulté). En conséquence, le montant de l’hypothèque grevant les « maisons » ABCD croît (théoriquement jusqu´à un montant illimité) en permanence, sans pour autant que le plafond de crédit, limité à 440 milliards d’euros, s’élève. (pensez ici aux fameuses mises en scène, et lancements d´alertes des banques , agences de notation, etc - toujours au « bon moment » - et vérifiez les diverses interventions, et augmentations des garanties, depuis juin 2010). Par suite, les propres notations « de fiabilité économique » (la valeur de la maison) des pays ABCD sont, en tout état de cause, affaiblies, ce qui fait donc aussi évoluer à la hausse le coût de leurs propres crédits ( dettes publiques ) dejà existants.

4. Garantir de manière inconditionnelle et irrévocablement :

a) inconditionnellement signifie que les pays ABCD, en cas d’insolvabilité d’un pays débiteur, devront payer (selon leurs taux de participation au FEFS) la dette de celui-ci auprès des Banques, sans pouvoir à aucun moment s’en défendre juridiquement.

b) irrévocablement : Les pays ABCD doivent supporter cette charge des garanties d’emprunts, jusqu’à l’apurement total de la dette du pays débiteur –

lequel apurement n´est bien sûr pas du tout souhaïté par les banques , bien au contraire. Donc, au bas mot, ce sont NOS hypothèques éternelles…

Ce sont donc toujours les banques, qui établissent le « Diagnostic » de faiblesse économique , et qui fournissent les « Remèdes », dont ils sont les seuls profiteurs !
Les Nations et les Peuples concernés sont ainsi, avec l’aide active de leurs dirigeants et représentants, dépossédés de tout pouvoir de décision et de gestion pour leur propre pays.

Le peuple Grec l´a bien compris en disant : « Nous ne voulons pas de votre argent ! »

Et, puisque ce premier coup bas fonctionne comme prévu, et qu’entre temps les peuples s’occupent, comme voulu, à s’entre-déchirer, la prochaine étape du plan devrait passer relativement inaperçue :


==> le FESF, à DURÉE LIMITEE d’existence de par son contrat fondateur, à relative visibilité de fonctionnement, et avec un MONTANT de dette « relativement » LIMITÉ,

sera remplacé par

==> la création et installation PERMANENTE d´une organisation supranationale, dont le capital et les garanties, inconditionnels et irrévocables, supportés par les peuples , seront à HAUTEUR ILLIMITEE ==> la « BANQUE-MES »

UE

Cela ne marche pas, selon vous ? C’est anticonstitutionnel ?..... Eh bien, voilà longtemps que les dirigeants et représentants des peuples ABCD – quelle que soit leur couleur politique, et avec participation active de chacun - ont abdiqué de la souveraineté de ceux-ci, petit à petit, au profit d’une entité nommée Union Européenne.

Aujourd´hui, plus de 80 % des lois et règlements qui s’imposent à nous, dans tous les domaines, (social dont retraite !, énergie, affaires étrangères, sécurité, santé, alimentation, éducation, etc etc), sont décidés au niveau de l’Union Européenne (UE), et sachez que

==> le Droit de l’UE s’impose au Droit National !

L´organigramme de L´UE n´ est rien d´autre que celui d´une grande Multinationale, et votre pays n´en est qu´une filiale – une dépendance de la maison de Maitre !
Nos « représentants » élus ne sont TOUS que des chefs de division - des exécutants d’ordres venus d’ailleurs, ils n’ont aucun pouvoir réel de décision.

(Pensez donc une seconde à la Belgique – qui perdure sans gouvernement ! – prenant ses ordres de l’UE directement, et finit même, sans autorité supérieure propre……par « décider » d’entrer en guerre….)

Le 25/03/2010, l’UE a communiqué aux représentations gouvernementales des pays membres les projets de contrat et statuts de création de la « BANQUE-MES », et de modification du contrat FESF, avec pour instructions d’en bricoler des textes susceptibles d’être signés avant fin juin 2011 (fin du « semestre européen ») , ce qui s’est effectivement produit le 24/06/2011 !

Toujours le 25/03/2011, les traîtres aux peuples des pays de la zone euro se sont engagés à l’ínscription d´un « frein à l´endettement » (réduction des déficits, et interdiction de toute dette supplémentaire destinée à subventionner des besoins sociaux) dans chacune des Constitutions Nationales actuelles,– tous processus à exécuter à une vitesse record, et, dans la mesure du possible, sans que les Peuples – nous – s’en aperçoivent. [3a+3b]

Et nous en arrivons là au Contrat de création de la « BANQUE-MES », - signé le 24/06/2011 conformément aux instructions de l’UE, - et auquel nous, les peuples, n’avons officiellement à ce jour toujours pas accès.

Le « Contrat BANQUE-MES » et la « BANQUE-MES » [4]

Les développements qui suivent reposent sur un document au périmètre très large, que nous nommerons « Contrat BANQUE-MES », document disponible uniquement en langues allemande et anglaise, qui a été publié sur internet depuis quelques semaines seulement.

Nous n’évoquerons ici , - afin que cette note reste lisible, mais également afin que vous, le peuple, puissiez réagir le plus rapidement possible - que quelques points non-exhaustifs des processus : « ENTRÉE EN VIGUEUR » , « ESCLAVAGE POUR DETTE » et « FORME INSTITUTIONNELLE ».

ENTRÉE EN VIGUEUR

L´entrée en vigueur de ce contrat ne dépend PAS du nombre de pays qui ratifient OU approuvent OU intègrent celui-ci .
Il suffit théoriquement qu´un seul partenaire contractant signataire ait souscrit au 31/12/2012, pour rendre possible l`installation de la « BANQUE MES ».
La diabolique construction du texte ouvre non seulement une mise en œuvre anticipée (et non pas tributaire de la date-butoir du 31/12/2012 ainsi que l’apparence en est donnée) mais PREVOIT la possibilite d´un RÉAJUSTEMENT des critères et seuils de participation, afin que l’entrée en vigueur du texte se fasse bien dans l’espace-temps qu’ils ont prévu [notamment voir Art.42+43]

Ne restez par conséquent pas sans réagir, dans l’espoir de blocage du processus, du fait qu´un ou quelques Etats refuse(nt) de l’intégrer, ou que des dirigeants traîtres à leur Nation ne parviennent pas à l’imposer – c´est ainsi que nous avons perdu notre souveraineté au profit de l’UE ! Chaque nation doit faire acte de résistance – tant que nous sommes encore des nations différenciées !

L´ESCLAVAGE POUR DETTE

1. La « BANQUE-MES » est créée sous clause de DUREE ILLIMITEE – et un Etat signataire n’a aucune possibilité de sortir du processus ! – votre « maison » appartient à jamais aux Banques, les peuples sont à jamais, inconditionnellement et irrévocablement, les garants et cautions des dettes auprès des banques – lesquelles ont un intérêt majeur à ce que cet endettement ne prenne jamais fin.

2. La « BANQUE-MES » est explicitement destinée à augmenter en permanence et de manière illimitée sa capacité de prêt, fixée prévisionnellement à 500 milliards d’euros !

3. Le montant de départ des garanties exigées des pays membres est à hauteur de 700 milliards d’euros (voir ci-dessus les explications sur les garanties, qui en théorie peuvent croître de manière illimitée).

4. La « BANQUE-MES » annonce qu’elle a pour mission de « garantir la stabilité financière de l’ensemble de l’Eurozone » ET que son but est d’ « obtenir et maintenir la plus haute notation des Agences, pour les principaux organismes bancaires ». Le besoin en capitaux sera donc énoncé….par les banques !

5. Les Etats doivent ensemble verser (et devront donc pour ce faire contracter des dettes supplémentaires envers les banques) à cette « Architecture Financière », à partir de 2013, un montant de départ de liquidités de 80 milliards d’euros - qui devra être en permanence réabondé en cas d’utilisation. La « BANQUE-MES » doit explicitement engager ces fonds sur les marchés financiers, afin de faire croître « avec discernement » notre argent ainsi risqué….

6. La « BANQUE-MES » a tout pouvoir pour réquisitionner AUTOMATIQUEMENT et selon sa propre appréciation, auprès de chacun des Etats membres, le montant des capitaux qu’elle décrètera nécessaires pour éviter qu´un accident de paiement ( catégorie à laquelle appartiennent aussi les échéances de versement d’intérêts d’emprunts ! ) ne porte préjudice…aux banquiers créanciers, ce qui signifie que la « BANQUE-MES » a le contrôle sur tous les budgets des Etats membres, budgets constitués de l’argent des peuples, et de leurs impôts.

+++++

Comprenez-vous maintenant ce que signifie l’exigence d’inscription d’un « Frein a l´Endettement », et d’une « Maîtrise des Déficits et des Dettes Souveraines », dans les législations supérieures des Etats membres : Les peuples devront, de par la Loi, « épargner »…. au meilleur service des banques… !

Et comme toutes ces belles personnes savent très exactement quels ravages ils commettent envers les peuples, ils se construisent, avec la « BANQUE-MES », un espace de non-droit, un petit Etat en soi (Nota : les textes créateurs sont de même architecture que ceux de la Banque de Règlements Internationale, et ceux du FMI) :

FORME INSTITUTIONNELLE [ notamment voir art.26-33]

1. Le siège de la « BANQUE-MES », une Organisation Internationale, est situé au Luxembourg, et dans son périmètre physique ne sera en vigueur que le corpus de Droit de la « BANQUE-MES » , et non pas celui d’autres pays, non plus, expressément, que celui des Etats membres de la « BANQUE-MES ».

2. La « BANQUE-MES » détient la personnalité et la capacité juridiques, peut donc contractualiser, transiger, etc.

3. Toutes les propriétés matérielles – où que ce soit dans le monde – de la « BANQUE-MES », bénéficient d’immunité et d’inviolabilité (par exemple, un immeuble appartenant à la « BANQUE-MES » ne peut être saisi, on ne peut y pénétrer sans consentement, ni le perquisitionner, même pour des recherches ordonnées par une décision judiciaire – et aucun document ou dossier appartenant à la « BANQUE-MES » ne peut être communiqué sous contrainte).

4. La « BANQUE-MES » est libre de toute imposition et taxation, - droits de douane et TVA éventuellement acquittés doivent leur être « restitués »….

5. Les collaborateurs de la « BANQUE-MES » n’acquittent pas d’impôt sur le revenu dans leur pays d’origine, sur leurs salaires et indemnités - financés par les peuples ! - versés par la « BANQUE-MES » en tant qu´ employeur.

6. Tous les collaborateurs de la « BANQUE-MES » sont assignés à vie à la confidentialité sur leurs missions. Ils jouissent d’une immunité juridique, ainsi qu’EXPLICITEMENT LES REPRÉSENTANTS des Etats membres (Ministres des Finances , etc) qui travaillent avec la « BANQUE-MES », ou sont missionnés auprès d’elle….

Concrètement, cela signifie que, lorsque le peuple aura enfin compris qu’il a été pillé et vendu, et qu’il voudra faire payer leur ardoise aux traîtres à la nation, ceux-ci pourront se réfugier dans les propriétés de la « BANQUE-MES », acquises avec l’argent du peuple, et sous la protection de forces de sécurité, payées par le même peuple…

+++++

Tout au long de l'histoire de l'humanité, la creation de dissensions et rivalités entre les peuples a été un ingrédient indispensable pour gagner ce « jeu », dont le but ultime est qu’au bout du compte, les banques possèdent TOUT, que ce TOUT soit « grec », « allemand », « français »…..

- DIVIDE ET IMPERA -


source: http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-fesf-l-ue-et-la-banque-mes-le-97421


PS: Quand enfin les gens se réveilleront en masse (avec l'aide de Dieu), voila le pouvoir qu'il serait temps de détruire. Le pouvoir monétaire donné par ignorance aux fous de Satan. (Pour les athées et afin de ne pas choquer, remplacer "aux fous de Satan" par "aux fous tout court". L'un dans l'autre et de manière générale, cela revient au même. Smile



_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   15/8/2011, 01:56

La haute finance, une nouvelle forme d’impérialisme

Article placé le 13 août 2011, par Mecanopolis



En attendant de publier, lundi soir, la deuxième partie de notre article Ce n’est pas une crise, c’est une reconfiguration de l’économie mondiale,qui portera sur la destruction de la classe moyenne, nous vous livrons cet excellente analyse d’Eberhard Hamer, traduite par nos camarades zurichois d’Horizons & Débats, et qui complète parfaitement notre propos.

Une nouvelle forme d’impérialisme


Par Eberhard Hamer

Certains aspects des crises de l’euro et de la finance mondiale qui nous paraissent absurdes pourraient obéir à une stratégie :

- Pourquoi les citoyens américains ont-ils dû endosser la responsabilité étatique des spéculations ratées des banques de la haute finance?

- Pourquoi les Etats de l’UE ont-ils dû assumer la responsabilité des pertes des banques spéculatrices?

- Pourquoi la Réserve fédérale (FED), qui appartient à la haute finance, a-t-elle réduit à zéro le taux d’intérêt pour les banques qu’elle possède?

- Pourquoi les banques spéculatrices internationales ont-elles imposé aux pays des crédits dont ils ne peuvent payer les intérêts à des taux normaux et surtout qu’ils ne peuvent pas rembourser?

- Pourquoi Sarkozy, Trichet, Strauss-Kahn et Obama, qui étaient liés au milieu des «banksters» avant d’entrer en politique, ont-ils forcé les pays sérieux de la zone euro à endosser les dettes des Etats surendettés et transformé l’UE en une union de transfert au mépris de tous les statuts et traités?

- Pourquoi la Banque centrale européenne (BCE) a-t-elle, contrairement à ses statuts, racheté plus de crédits pourris pour les Etats endettés (Grèce, Portugal) qu’elle n’a de fonds propres?

- Pourquoi les banques internationales qui ont accordé des crédits pourris aux Etats en faillite ne peuvent-elles pas participer à la garantie de ces crédits?

- Pourquoi, après les superprofits réalisés sur ces produits financiers
pourris, on ne peut discuter que de responsabilité et de remboursements socialisés?


- Pourquoi l’industrie financière mondiale et les gouvernements serviles refusent-ils avec une telle obstination de reconnaître l’insolvabilité des Etats débiteurs (Grèce, Portugal, Irlande, etc.) qui existe depuis longtemps?

- Pourquoi les Etats débiteurs surendettés comme la Grèce et le Portugal n’ont pas le droit de se déclarer en faillite et d’assainir leurs finances?

A toutes ces questions, il existe des milliers d’explications politiques
et économiques ou des propositions de solutions dont l’inconvénient
réside dans le fait qu’elles sont partielles et ne laissent supposer
aucune vision d’ensemble et encore moins une stratégie globale. La
presse officielle fait en sorte que l’on ne puisse pas évoquer des
«théories du complot» contre la haute finance.


Or toutes ces questions ont effectivement un sens quand on voit dans les
phénomènes qu’elles révèlent des excès d’un plan stratégique caché. Cela
vaut particulièrement pour le fait que la crise de l’endettement de
certains pays européens et des Etats-Unis n’est pas résolue à court
terme et donc de manière moins douloureuse, mais qu’on la traîne en
longueur.


John Perkins est un homme courageux. Il vit toujours, quoique sous une autre
identité. Pendant des années, il fut un des plus importants agents de la
haute finance américaine et il a décrit les magouilles criminelles
organisées par lui-même et ses collègues. Son livre passionnant intitulé
Les confessions d’un assassin financier
révèle les magouilles de la haute finance américaine et du gouvernement
des Etats-Unis qui en dépend. Il apporte des réponses valables
également pour la crise financière actuelle: « Les assassins
financiers sont des professionnels grassement payés qui escroquent des
milliards de dollars à divers pays du globe. Ils dirigent d’argent de la
Banque mondiale, de l’Agence américaine du développement international
(US Agency for International Development – USAID) et d’autres
organisations ‹humanitaires› vers les coffres de grandes compagnies et
vers les poches de quelques familles richissimes qui contrôlent les
ressources naturelles de la planète. Leurs armes principales: les
rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin,
l’extorsion, le sexe et le meurtre. Ils jouent un jeu vieux comme le
monde, mais qui a atteint des proportions terrifiantes en cette époque
de mondialisation.
»


« C’est ce que les assassins financiers font le mieux: construire un empire
global. Ils constituent un groupe d’élite d’hommes et de femmes qui
utilisent les organisations financières internationales pour créer les
conditions permettant d’assujettir d’autres nations à la corporatocratie
formée par nos plus grandes compagnies, notre gouvernement et nos
banques. Comme leurs homologues de la Mafia, les assassins financiers
accordent des faveurs. Lesquelles? Des prêts pour développer les
infrastructures: centrales électriques, autoroutes, ports, aéroports ou
zones industrielles. Ces prêts sont octroyés à la condition suivante: ce
sont des compagnies d’ingénierie et de construction américaines qui
doivent réaliser tous ces projets. On peut donc dire qu’en réalité
l’argent ne quitte jamais les Etats-Unis, mais qu’il est simplement
transféré des banques de Washington aux compagnies d’ingénierie de New
York, de Houston ou San Francisco.


Bien que l’argent retourne presque immédiatement aux compagnies membres de
la corporatocratie (le créancier), le pays récipiendaire doit tout
rembourser, capital et intérêts. Si l’assassin financier a bien
travaillé, les prêts sont si élevés que le débiteur faillit à ses
engagements au bout de quelques années. Alors, tout comme la Mafia, nous
réclamons notre dû, sous l’une ou l’autre des formes suivantes: le
contrôle des votes aux Nations unies, l’installation de bases militaires
ou l’accès à de précieuses ressources comme le pétrole ou le canal de
Panama. Evidemment, le débiteur nous doit encore l’argent … et voilà
donc un autre pays qui s’ajoute à notre empire global.
»


Les sommes illimitées nécessaires à ces magouilles, la haute finance
américaine les obtient de la FED qui lui appartient. Il suffit de faire
fonctionner la planche à billets. Au cours des 35 dernières années, la
masse de dollars a été multipliée par 40 (alors que la production de
biens n’a que quadruplé). Cet argent est le pouvoir permettant à la
haute finance des Etats-Unis de dominer le monde, de s’assurer ses
services et d’asservir ses débiteurs.


Perkins décrit comment, à l’aide de rapports d’expertise falsifiés, on impose
des crédits démesurés aux pays, comment, par la corruption et la menace,
on pousse les gouvernements à les solliciter. Ceux qui se montrent trop
récalcitrants sont alors victimes d’«accidents», comme les présidents
Torrijos (Panama) et Roldos (Equateur), ou réduits au «suicide», comme
Allende (Chili), etc.


De même que, selon S. Rothschild, « qui a l’argent domine le monde », qui possède la FED dispose d’une machine produisant des quantités illimitées d’argent permettant de dominer le monde.

Cette nouvelle forme de domination mondiale consiste non pas à soumettre les
peuples militairement mais à mettre à leur disposition des crédits
démesurés pour les asservir ensuite financièrement au moyen des intérêts
(«asservissement aux intérêts»).


On retrouve le même principe dans la crise de l’euro:

La Grèce était déjà en faillite lorsqu’elle a été attirée dans l’UE grâce à
des notes surévaluées et à des bilans falsifiés de Goldmann-Sachs. Dans
cette nouvelle structure, les banques internationales ont accordé sans
retenue des crédits jusqu’au moment où le pays fut non seulement
surendetté mais insolvable.


Au lieu de permettre à la Grèce de se déclarer en faillite et ensuite
d’assainir ses finances, les banques internationales – comme si c’était
la seule solution possible – ont exigé et obtenu des autres pays de la
zone euro un «plan de sauvetage» prétendument en faveur de la Grèce mais
en réalité en faveur des dettes des banques, de sorte que celles-ci
n’ont plus eu comme débitrice la Grèce uniquement mais que ses dettes
sont devenues celles de tous les pays de l’UE et que cette dernière est
devenue, par le Mécanisme européen de stabilité, une union de transfert.


Non seulement pour les pays de l’UE mais également pour les banques
internationales, le plan de sauvetage était un moyen de se débarrasser
de la totalité de leurs produits financiers pourris en les refilant aux
divers pays et donc à la collectivité. Ils représentent une telle somme –
6000 milliards d’euros – que non seulement les pays débiteurs mais les
pays sérieux ayant accepté de participer à la responsabilité solidaire
ne pourront jamais s’en sortir et tomberont définitivement dans la
servitude de la haute finance américaine. En Europe, au cours des 50
prochaines années, on travaillera donc moins pour la prospérité
intérieure que pour payer les intérêts des crédits accordés par la haute
finance.


Quand on a lu John Perkins, on comprend aussi pourquoi il fallait présenter
l’endettement de l’Allemagne vis-à-vis de banques et de pays étrangers
comme la seule solution possible. Il ne s’agissait pas de l’euro, pas
même de l’Europe, mais de sauvegarder les crédits de la haute finance et
d’éviter qu’en cas d’effondrement d’un pays ces crédits, et donc
l’asservissement aux intérêts, ne disparaissent.


C’est pourquoi il ne doit pas y avoir de «participation privée» à ces dettes,
c’est pourquoi les banques coupables ne doivent pas être mises à
contribution pour désendetter les Etats – par exemple en rééchelonnant
leur dette. Les dettes ne doivent plus être le problème des créanciers
mais uniquement de l’Etat créancier et des Etats de la zone euro qui lui
sont liés en responsabilité solidaire, en particulier l’Allemagne.


La domination mondiale de la haute finance au moyen de dollars émis sans
retenue, de crédits et d’intérêts est une nouvelle forme d’impérialisme
fondé non plus sur les baïonnettes mais sur les dettes.


L’endettement du monde envers la haute finance a en outre l’avantage qu’il survivra à
la probable dévaluation prochaine du -dollar par rapport aux autres
monnaies, qu’il restera même relativement identique. Le système est
construit de manière si subtile que les citoyens et les pays croient que
cela est dans leur intérêt ou dans l’intérêt de la «solidarité
européenne» alors qu’en réalité, seul l’impérialisme financier en
profite.


Cependant si les pays endettés, comme l’Argentine il y a quelques années,
dévaluaient leur monnaie et cessaient de payer les intérêts, la haute
finance aurait de très gros problèmes parce qu’à l’époque, leurs troupes
mondiales d’intervention telles que le FMI, la Banque mondiale, le
Fonds monétaire européen, etc. n’ont rien pu faire. L’Argentine s’est
imposée et a même assaini ses finances. La haute finance doit donc tout
mettre en oeuvre pour que de tels phénomènes ne se reproduisent pas, par
exemple en Grèce, afin que leur édifice ne commence pas à s’écrouler.
Mais elle a des auxiliaires complaisants au «Bureau politique» de
Bruxelles, à la Banque centrale européenne, au FMI, etc. qui
s’efforcent, au moyen du MSE, de faire durer l’endettement le plus
longtemps possible.


Or il apparaît que pour la politique d’asservissement menée par la haute
finance, il est judicieux de prolonger indéfiniment le problème plutôt
que de le résoudre douloureusement mais rapidement parce que l’union de
transfert et notamment la question de la reprise des dettes par
l’Allemagne doivent encore être réglées définitivement avant qu’on
trouve une autre solution.

Eberhard Hamer, traduit par Horizons et Débats

http://www.mecanopolis.org/?p=24095

PS : John Perkins - Les confessions d'un assassin financier

#http://www.megaupload.com/?d=74SPZ22D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   16/8/2011, 13:38

L' HOMME DOIT ETRE LA FINALITE DE TOUTE ACTION




Citation :
Le procès de la Banque Mondiale et du FMI
Le système est simple : Le Fond Monétaire International (FMI) octroie des crédits aux états africains, les taux sont évidemment exorbitants, si bien que les gouvernements doivent privatiser dans tous les secteurs afin de rembourser (temporairement) la dette ... Les secteurs touchés sont les hôpitaux, le système de santé en général, l'eau potable, l'extraction de minerais, de pétrole, etc .... Au Ghana, la quasi totalité de la production agricole part désormais à l'exportation et le pays importe du riz d'Amérique alors qu'il en exportait il y a seulement 10 ans, les agriculteurs Ghanéens ne comprennent plus le fonctionnement de leur propre pays !
http://www.youtube.com/watch?v=DoaM7iIG6Cs
http://www.youtube.com/user/DenisYogi

Source audio:
Extrait de "Bamako" (2006) Réalisé par Abderrahmane Sissako


PS: La bête immonde incarnée par l'usure n'est pas raciste. Toutes les couleurs de peaux sont bonnes à la spoliation. L'heure des pauvres en pigments bruns à sonner. La bête immonde jette son dévolu sur l’Europe...

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   1/9/2011, 19:31

Casino Financier : Transformer une dette privée en dette...

Citation :

La magie européenne, comment transformer une dette privée en dette publique, tout pour une minorité, presque rien pour le reste

Faites circuler.

Vidéos reliées

http://www.dailymotion.com/playlist/x18mkz_Super_Resistence_l-argent#videoId=xknxew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   30/1/2012, 09:32

40 ans d’endettement criminel

Une petite révision des fondamentaux avec Etienne Chouard

Etienne Chouard : Une vision claire, simple et percutante que depuis 40 ans (Loi Pompidou-Rothschild de 1973), les décideurs de l'endettement de la France doivent être considérés comme des criminels : - en construisant une économie sur l'endettement (esclavage moderne) - en finançant leurs campagnes électorales avec l'argent fictif des banquiers....




PS ; vidéo postée sur youtube avec un titre injustifié à mon avis (ce que Pierre Jovanovic vous cache)

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   2/5/2012, 10:45


LLP : Les Cancrelats Experts




_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!   24/5/2012, 17:22



La théorie du Cygne Noir et les Banquiers





La théorie du Cygne Noir et les Banquiers par GoldenAwaken
Le Dormeur doit se Réveiller
http://ledormeur.forumgratuit.org/portal

La Théorie du Cygne noir, développée par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, est une théorie dans laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé évènement rare en théorie des probabilités ), et qui, s'il se réalise, a des conséquences d'une portée considérable et exceptionnelle. Taleb a dans un premier temps appliqué cette théorie au monde de la finance. En effet, les évènements rares sont souvent sous-évalués en termes de prix.

Source : The Heretic Productions
http://www.youtube.com/user/Snordelhans?ob=0&feature=results_main
http://www.youtube.com/watch?v=JqgDzEqdvb0

Script :
http://www.tagtele.com/videos/recherche/swan/?d=4&p=1&o=3&l=0&r=0&q=0

La Théorie du Cygne Noir selon Nassim Taleb
http://ledormeur.forumgratuit.org/t409-nassim-taleb-et-la-theorie-du-cygne-noir#733

cyclops

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ce que tout un chacun devrait comprendre. Ennemie numero 1: "La banque"!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi répondre aux gens qui ne veulent pas comprendre !?
» COMPRENDRE SON CHAT
» Help ! Poussette reversible, pliage compacte, tout terrain !
» Bien comprendre les déclinaisons
» Choix poussette tout terrain et une "bonne" coque???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: