Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Qui a tué l'écologie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: "Qui a tué l'écologie"   27/3/2011, 12:12


je ne l'ai pas lu mais il y a peut être des choses intéressantes dans ce bouquin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: "Qui a tué l'écologie"   1/6/2011, 22:05

Fabrice Nicolino: "Qui a tué l'écologie?"


On y découvre Yannick Jadot (député EELV) qui est attristé du constat fait pas Nicolino et essaye de le caricaturer et de le faire passer pour une sorte de repenti de la Cosa Nostra écologiste.

http://fabrice-nicolino.com/index.php

__________

Le greenwashing et la corruption on tuées l'écologie en la manipulant la plus grosse arnaque reste la théorie du CO2 anthropique et cette idée du "réchauffement globale" sorte de 11 septembre déclencheur d'une guerre qui ne dit pas son nom. Un terrorisme écologiste bien décrypté par Alex Jones ou T. Meyssan mais aussi par n'importe qui qui s'en donne les moyens. On ne fera jamais assez de pub pour le travail réalisé sur ce site en matière de décryptage de l'information.

http://www.pensee-unique.fr/

La supercherie des plastiques dits "biodégradables"

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2834_plastiques_degradables.php

___

La pseudo recherche d'énergie nouvelle financer par les ogres de l'énergie.
Ou comment contrôler et mettre en avant une technologie qui ne sera jamais un réel concurrent mais un curseur médiatique pour ignorer et enrayer les autres systèmes fonctionnels tel que (système Pantone, moteur Newman, moteur Hatem, moteur Searl, système Makhonine, batterie Hutchinson, moteur Stanley Meyer, moteur Minato, la liste est longue... )

http://www.shell.fr/home/content/fra/aboutshell/eco_marathon

http://liveactu.fr/94249



Vive les youpi ou les heureux plans scolaires ou l'on fabrique un four solaire et ou l'on oubli que l'histoire industriel et des grands groupes se sont construit sur le meurtre, la guerre, le vole de brevet, la mise sous secret défense de technique énergétique ou de principe révolutionnaire.
On surveille les Shell qui font des OPA sur BP mais n'ont oubli que tous ces groupes font partie de la même famille de requin sans pitié.

L'homme c'est fabriquer de toute pièce la rareté énergétique quand ça lui est profitable on appelle ça "le choc pétrolier" par exemple.
L'homme ne consomme pas le pétrole il le gaspille. Voir le cas du Gabon ou ce qui intéresse les patrons des big compagnie n'est que le pétrole et fait flamber tout le gaz qui récupéré pourrait subvenir à la consommation du Gabon tout entier (1 530 000 habitants ).


Dernière édition par c.isme le 2/6/2011, 02:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: "Qui a tué l'écologie"   1/6/2011, 22:15

intéressant, merci c-isme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: WWF ONG corruption entreprise de greenwashing   5/7/2011, 06:56

Bonjour. Je croyais avoir vu ici cet article mais en tapant WWF il n'y a rien dans la recherche.

Brèves /
WWF : la télévision publique allemande dénonce l’écologie oligarchique
27 juin 2011 - 07:07
Citation :

27 juin 2011 (Nouvelle Solidarité) – La vaste entreprise de lavage de cerveau vert déployée par l’oligarchie britannique pour stériliser les esprits et faire admettre la baisse des niveaux de vie, vient d’être sévèrement exposée outre-Rhin. Le 22 juin, la chaîne publique allemande ARD a diffusé un documentaire de 45 minutes du journaliste d’investigation Wilfried Huismann, sur les pratiques et les dessous du WWF intitulé : « Ce que le WWF nous cache : le pacte avec le panda ».

Comme l’a écrit le grand quotidien allemand Süddeutsche Zeitung (SZ), le film de Huismann prouve que « le WWF se met au service d’entreprises clairement douteuses pour leur permettre d’obtenir des « certificats de développement durable ». L’organisation travaille main dans la main autour de « tables rondes » avec des entreprises de génie génétique comme le géant Monsanto, et avec la multinationale Wilmar – et cautionne ces dernières en assurant qu’elles produisent respectivement du soja et de l’huile de palme « durables ». Le film montre entre autres les « expulsions massives et souvent violentes de peuples indigènes en Inde et en Indonésie », comme l’écrit le SZ. Dans le documentaire, Huismann visite une plantation en Indonésie, « dans laquelle des eaux usées non filtrées s’écoulent dans les sols - suite à des recherches menées justement par le WWF, cette plantation est alors certifiée « durable ». Grâce à ce certificat, « l’entreprise peut encaisser en Europe la subvention pour « énergie régénérative », explique la voix off du film. Il s’agit des deux côtés d’un business lucratif.

A côté de ces pratiques incroyables, un autre point est abordé qui, jusqu’à présent, n’a été exposé en Allemagne que par notre parti frère, le Büso. A savoir les origines impériales du WWF, à travers ses deux fondateurs-présidents : le Duc Philip d’Edimbourg, actuel prince-consort du Royaume-Uni, et de son homologue néerlandais, feu prince Bernhard des Pays-Bas, un ancien membre du Parti Nazi. Le même prince Philip qui n’a jamais caché qu’il souhaitait se réincarner en « virus mortel » pour régler le soi-disant « problème » de la surpopulation. Tous deux sont pour la première fois montrés au grand public et sous leur vrai jour : des vieux oligarques qui méprisent le peuple, et qui sont le point de rencontre d’intérêts capables de mettre en œuvre une politique de lavage de cerveau pour réduire la population.

Les révélations du film provoquent un choc outre-Rhin, pour ceux qui ne voulait voir la réalité derrière la propagande publicitaire du WWF. Déjà, de nombreux allemands ont annulé leur prélèvement mensuel en faveur du panda carnivore. Mais l’on ne peut pas se satisfaire du juste retour de bâton contre le WWF ; il faut très vite passer à l’étape suivante : dénoncer la fraude du changement climatique d’origine anthropologique et sa politique génocidaire de lutte mondiale contre le CO2.

Par ailleurs, à l’heure où la propagande verte bat son plein pour couvrir les crimes du système financière, notons que le WWF exploite lui-même un fonds d’investissement, le Living Planet Fund Management Company, domicilié au Luxembourg, opérant depuis la Suisse et avec comme relais la banque impériale britannique HSBC. D’après le site internet du fonds, son activité principale consiste en la création et l’administration de produits d’investissement « responsables ». Depuis sa fondation en 2003, le fonds a réalisé un bénéfice de 25%. Il exploite des investissements dans des technologies soi-disant vertes, mais achète également des dettes souveraines d’Etats membres de l’Union européenne, qui viennent récemment d’être garantie par l’UE.

Le documentaire en allemand (dont le WWF a tenté d’empêcher la diffusion) est disponible sur youtube :
http://www.youtube.com/watch?v=Jnqg12v4qJQ


« La chute prochaine de la Maison Windsor »
Un dossier spécial publié en novembre 1994 par le magazine EIR de Lyndon LaRouche, dénonçant le génocide vert du Prince Philip et de son WWF. Disponible en intégralité :
http://www.archive.org/stream/TheComingFallOfTheHouseOfWindsor/Windsor#page/n0/mode/2up
source
http://www.solidariteetprogres.org/WWF-la-television-publique-allemande-denonce-l-ecologie-oligarchique_07851
(Quatre articles sont donnés en complément à la fin de page.)

Chez nous il y a peu nous avions eu (fin 2010 ou début 2011) une émission sur les sociétés comme VIGEO qui notent et donnent un label aux multinationales comme celles du pétrole. Nicole Notat (club le Siècle ex CFDT) y était interrogé sur le fondement de certains labels donnés pour blanchir des entreprises qui ne le méritaient pas.

http://www.vigeo.com/csr-rating-agency/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Notat

_________

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t4848-climat-recherche-et-apparence-d-impartialite-info?highlight=climat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
 
"Qui a tué l'écologie"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fédération écologie et démocratie
» Génération écologie
» L'écologie dans la campagne
» lorsque l'on découvre l'écologie réelle !
» L’écologie, dernier rempart au populisme d’extrême droite?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Livres/Archives/Documents etc...-
Sauter vers: