Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bactérie intestinale ECEH. Actualités.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   24/5/2011, 22:30

Une bactérie provocant des hémorragies se propage en Allemagne et aurait fait trois morts
elle aurait été également été identifiée sur de nombreuses autres personnes

http://www.metrofrance.com/info/allemagne-une-bacterie-dangereuse-se-propage-et-aurait-fait-trois-morts/akex!YJKLehpnZqlGYoOLn4euAA/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   27/5/2011, 00:32

je vois que j'ai pas trop de réponses, mais je me permets d'insister, car pour moi, cette affaire pue gravement

Bruxelles lance une alerte contre les concombres espagnols : ce serait eux qui transporteraient cette E.Coli particulièrement méchante.
http://www.leparisien.fr/societe/concombres-infectes-bruxelles-lance-une-alerte-a-la-bacterie-tueuse-26-05-2011-1468220.php
cela dit, cela n’a guère de sens.Pourquoi spécialement les concombres ???? …

TOUS les légumes mal lavés sont susceptibles de transportés l’E. Coli. Par ex, les légumes qui ont été arrosés avec de l’eau qui en contenait. Et c’est à dire , pratiquement toutes les eaux d’arrosage !! vu que les excréments d’animaux sont partout dans les sols, et donc , dans les nappes de surface et les puits…
On devrait plutot s’interroger sur : pourquoi une nouvelle E. Coli, qui provoque des hémorragies ? et surtout, d’où vient -elle cette nouvelle E. Coli ?
Important:
Je rappelle que l’an dernier, ils nous ont déjà causé une frayeur qui était EGALEMENT liée à l’E. Coli, en nous disant que l’E. Coli était en train de muter , et devenait résistante aux antibio. Vous vous souvenez ? c'était le nouveau gêne dit "MDN1" qui avait fait muter l'E.Coli, déjà elle
http://www.24hsante.com/superbacterie-ndm-1-doit-on-avoir-peur

MAIS UN MOIS APRES, ON APPRENAIT QU’IL ETAIT DESORMAIS AUTORISE par BRUXELLES D’ARROSER LES CULTURES AVEC DES EAUX USEES ! ! ! ! ! !http://www.actu-environnement.com/ae/news/eaux-usees-agriculture-10931.php4
or, ce sont justement ces eaux qui transportent l'E . Coli !!!
c’est pas un peu paradoxal ?????!!!!! NON ? Evil or Very Mad Evil or Very Mad
si cà, c’est pas stratégiquement « voulu », alors rien n’est jamais « voulu » !!!
intérêt ?
Non seulement la présence de ces nouvelles E.Coli tueuses , çà va ruiner l’agriculture et les légumes bio, (favorisant les légumes OGM et autre cultures artificielles ),
mais cela va également « enfin » ouvrir le marché juteux des antibios « nouvelle génération » qu’ils ont crées depuis l’an dernier, mais ne savent pas encore comment fourguer….. http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-antibiotiques-enfin-vraiment-du-nouveau-gracircce-agrave-gsk-_3720.htm


CE SONT DES EMPOISONNEURS et ASSASSINS
moralité : lavez bien vos légumes, encore et encore…
cependant, en ce qui concerne les légumes verts-verts (salades, blettes, celeris.... ) sachez que ce sont de véritables « éponges à E.COLI » et que le lavage est quasi-inopérant sur un légume vert qui en aurait beaucoup absorbé.

désolée ce sujet me tient à coeur, une de mes enfants a été déjà été hopitalisée deux fois à cause D'une E. Coli , qui s'est portée , les deux fois, direct sur ses reins (pyélonéphrite sévère)
Peut-être avais-je acheté, sans le savoir , de beaux cèleris arrosés aux eaux usées autorisées par bruxelles ?
bonne question....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dao



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   27/5/2011, 18:56

C'est vrai que c'est curieux. Pourquoi les concombres ?
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110527.OBS4011/alerte-au-concombre-tueur.html


selon le regroupement des agriculteurs du Nord de l'Allemagne, les ventes et la consommation de concombres, tomates et salades ont chuté de 90%.
http://www.romandie.com/news/n/_Legumes_l_epidemie_provoquee_par_une_bacterie_s_etend_en_Allemagne270520111805.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hildegarde von b



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   27/5/2011, 19:48

l’Espagne fait du rentable donc la qualité des productions pour l'export ils s'en cognent
http://tpalsace.wordpress.com/2011/04/06/mange-ta-mort/

il y avait un doc sur arte qui montrait les cultures intensives en Espagne et au Maroc ainsi que tous les toxiques qu'ils utilisent... consternant

http://www.terrenature.ch/editorial/lactualit%C3%A9-de-la-semaine/sous-les-tristes-serres-des-fraises-espagnoles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 01:10

aux modos, je vous propose le fruit de mes recherches, il s'intitule :


"ESCHERICHIA COLI TUEUSE ? ON NOUS MENT !"


Bien sûr on peut m'objecter que ce ne sont que des suppositions. Certes...
mais comme vous allez voir, elles sont ....un peu étayées. !!!!

Supposons un pays , où la passion de l'écologie et la crainte du nucléaire sont déjà très présentes d’ordinaire, craintes empirées (à juste titre) par la catastrophe de Fukushima, et où les groupes de pression écologistes sont très puissants.

Au hasard, disons, l’Allemagne...

Imaginons que dans le contexte de Fukushima, la crainte des retombées radioactives, ait fait adopter le comportement suivant :
« à titre préventif , car il vaut mieux prévenir que guérir, nous allons mettre dans les eaux de notre pays une grande quantité de bactéries dévoreuses de radioactivité » .

Ahurissant ?

Pas du tout !!!

Cette bactérie existe, comme vous pouvez le voir dans le lien ci dessous, et dûment trafiquée génétiquement pour la rendre très résistante, comme vous pouvez aussi le lire dans l’article.


Malgré l'odeur caractéristique d'œufs pourris de la bactérie "Desulfuricans Desulfovibrio", celle ci aurait les capacités d'aider à nettoyer des sites contaminés par l'uranium et de prévenir la propagation des déchets toxiques dans les sources d'eau potable.

Elle est également abondamment utilisée - et depuis longtemps - afin de réduire la présence de métaux lourds dans les eaux des rivières, et pour aider à l’épuration des eaux dans les statons d’épuration.

Cependant c’est la découverte d’une autre de ses facultés: son pouvoir anti-radioactif, qui intéresse particulièrement les chercheurs depuis quelques années :

http://www.enerzine.com/604/8303+une-bacterie-qui-metabolise-les-metaux-radioactifs+.html

Tiens tiens…

Continuons nos hypothèses

Deux mois après , donc, la bactérie déversées s’est développée et répandue, bien entendu . Elle s'est d'autant plus répandue que le printemps fut chaud. Comme il se doit, elle est désormais présente dans toutes les eaux de ce pays : eau de consommation, eau d’ arrosage, rivières, puits, etc … Elle se répand naturellement , du fait mouvement naturel des échanges aquatiques, sources, nappes phréatiques, infiltrations diverses, etc…Et bien sûr, c’est ainsi qu’ elle se retrouve aussi dans tous les légumes arrosés avec de l‘eau qui contenait cette bactérie.

Or, cette bactérie, si elle a pour qualité d’absorber la radioactivité de l’eau, est hélas très toxique pour l’homme.

Par exemple, elle crée des infections dentaires parodontales subites (abcès) , aggrave leur propagation, et désactive considérablement les antibiotiques (en particulier, l’amoxicilline)

Mais voilà, elle peut AUSSI engendrer aussi de graves désordres intestinaux, dont des hémorragies colorectales sévères

Voici un extrait d’une thèse de médecine visant à prouver la toxicité de ces bactéries, qui sont cependant de plus en plus prisées et utilisées !! Elles le sont autant dans les stations d’épurations (car elles aident à assainir l’eau) que par injection directes dans les sols (pour dépolluer des métaux lourds).
Elles ont également, de plus en plus, utilisées par versement direct dans les eaux douces et les rivières, pour neutraliser la radioactivité.

Voici pourtant un extrait accablant sur les effets de ces bactéries sur la santé.

1) Sur les dents et infections dentaires

(…)

Environ 15% de la population mondiale est atteints d’une maladie parodontale (Pilot et Miyazaki 1991; Pilot et al. 1992; Miyazaki et al.1991).
Une étude récente a montré que cette maladie touche 22% des français (Bourgeois et al. 2007).
Parmi les maladies parodontales, les parodontites sont caractérisées par la destruction des tissus de support des dents, notamment à l’origine des troubles de la mastication et de la phonation.
De nombreuses bactéries sont impliquées dans l’étiologie de la maladie parodontale (Haffajee et Socransky 1994, Socransky et al. 1998).
Ces microorganismes colonisent la muqueuse buccale et y induisent des réactions inflammatoires. Les principaux parodontopathogènes tels que Porphyromonas gingivalis, Aggregatibacter actinomycetemcomitans, Tannerella forsythia, sont également capables d’envahir les cellules épithéliales et/ou endothéliales. Ces bactéries intra-cellulaires peuvent représenter des réservoirs à l’origine de recontamination des tissus gingivaux et de ce fait contribuer à la persistance voire à l’exacerbation de la réponse inflammatoire responsable de destruction des tissus sous jacents
Les bactéries sulfato-réductrices (BSR) incluant certaines espèces appartenant au genre Desulfovibrio peuvent faire partie de la flore buccale , mais colonisent préférentiellement les poches parodontales des patients atteints de parodontite sévère (Langendijk et al. 1999, Bisson-Boutelliez 2003, Boopathy et al. 2002).

De ce fait, les BSR et en particulier les Desulfovibrio spp. pourraient être impliquées dans l’éthiopathogénie de la maladie parodontale.

Ceci nous a conduit à étudier in vitro les interactions de Desulfovibrio fairfieldensis et Desulfovibrio desulfuricans avec des cellules épithéliales (cellules KB). Nous avons étudié la capacité de ces bactéries à envahir ces cellules voire à s’y multiplier et avons évalué en parallèle la réponse cytokinique des cellules eucaryotes infectées.

Il a été montré que certaines souches de Desulfovibrio spp. étaient productrices de béta-lactamases et de ce fait étaient devenues résistantes à certaines béta-lactamines dont l’amoxicilline.(…)

http://www.scd.uhp-nancy.fr/docnum/SCD_T_2009_0113_BISSON-BOUTELLIEZ.pdf

http://www.scd.uhp-nancy.fr/docnum/SCD_T_2001_0279_LOUBINOUX.pdf

Plus loin, mais on apprend encore pire !!!

(…)

Pouvoir pathogène chez l’Homme

2) Infections intra-abdominales et systémiques


Chez l’Homme, les Desulfovibrio spp. ont été décrits comme pouvant être rarement impliqués (moins de 20 cas rapportés dans la littérature) dans des infections opportunistes plus ou moins sévères. Il est à souligner que la fréquence de ces infections est cependant peut être sous-estimée en raison de la difficulté d’isolement et d’identification de ces microorganismes.

L’appartenance de ces bactéries à la flore intestinale explique sans doute que la plupart des cas d’infections rapportés concernent la sphère intra-abdominale (abcès hépatique, autres abcès intra-abdominaux, cholécystite, appendicite).

Des bactériémies associées à des foyers infectieux intra-abdominaux ou résultant de translocation a priori d’origine digestive voire buccale ont également été rapportées avec un cas de localisation secondaire décrit (abcès cérébral). (Beerens et Romond. 1977; Johnson et Finegold, 1987; La Scola et Raoult 1999;
Loubinoux et al. 2000; Lozniewski et al.1999; Mc Dougall et al.1997; Pimentel et al. 2007;
Porschen et Chan 1977; Tee et al. 1996, Goldstein et al. 2003).

4.2. Maladies inflammatoires chroniques intestinales
Il a également été suggéré que les BSR, présentes au niveau de l’intestin, pouvaient être impliquées dans l’étiopathogénie des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), et plus particulièrement dans celle des rectocolites hémorragiques (Pitcher et al. 2000, Willis et al. 1997 ; Cummings et Mc Farlane, 1997; Gibson et al.1993, Rowan et al. 2009). (…)

DANS UN AUTRE RAPPORT DE MEDECINE

(Après lecture attentive du rapport entier) on apprend que ces bactéries , ont certes un rôle précieux dans l’écosystème, et sont donc de plus en plus prisées par l’écologie, le développement durable et les méthodes de dépollution, etc mais ….. sont pathogènes pour l’homme et l’animal
Extrait :
(…)

7.4. Encore récemment, les BSR étaient considérées comme non pathogènes pour l'homme

Cependant, leur isolement répété du tube digestif de l'homme et de l'animal a amené à penser qu'elles pourraient être associées à des pathologies inflammatoires chroniques d'étiologies inconnues (maladies inflammatoires chroniques intestinales et parodontites).

D'autre part, des souches de Desulfovibrio ont été isolées au cours de processus infectieux, le plus souvent d'abcès abdominaux ou d'hémocultures.

Le nom de D. fairfieldensis a récemment été proposé pour plusieurs isolats, obtenus le plus souvent en culture pure, dont les caractères les différencient des autres BSR et qui n'ont jamais été isolés de l'environnement jusqu'à présent.

7.4.1. Chez l'animal

Atteintes inflammatoires intestinales

Chez le furet et le hamster, Desulfovibrio a été mis en cause dans des atteintes intestinales caractérisées par une diarrhée aqueuse sanglante, avec anorexie et perte de poids, pouvant entraîner la mort de l'animal


Je m’arrête là, car pour ma part j’en ai compris assez.

A savoir, qu’on nous prend pour des cons avec la soit-disant « E.Coli hémorragique tueuse » alors que la VRAIE situation semble être la suivante :

les scientifiques Allemands sont en train d’être dépassés par les conséquences pathologiques et mortelles sur l’homme, de déversements massifs et volontaires de bactéries dans l’eau , qu’ils ont effectués depuis des années sous prétexte d’ « écologie » .
Ils l'ont fait, pour pouvoir continuer à polluer chimiquement les eaux, en pensant qu’ils avaient un « contre-poison magique et inoffensif » en la personne de cette bactérie !!

Pire : ils ont augmenté la dose des déversements , après la catastrophe de Fukushima, car ces bactéries avaient semble-t-il un pouvoir anti -radioactif sur l’eau, qu'ils ont testé grandeur nature et sans recul.

Conclusion, avec la chaleur précoce, elles se sont sur-développées, ont envahi les eaux, y compris les eaux d’arrosage, et se retrouvent aujourd’hui dans les assiettes, puis dans les intestins, où elles provoquent des diarrhées hémorragiques

C’EST PAS L'ESCHERICHIA COLI !!!!!!



____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 10:50

Un article remarquable Fleurdesprès et qui fait froid dans le dos ! C'est clair que si ton hypothèse est exacte les cas de maladies parodontales et d'hémorragies colorectales vont aller en augmentant en Allemagne mais ça va s'étendre, ça ne fait aucun doute !!! Comment vont-ils pouvoir cacher cela ? C'est désespérant de voir l'aveuglement de ces scientifiques qui imbus de la toute puissance illusoire de leur savoirs détruisent tout en voulant remplacer un mal par un autre encore plus nocif Mad
Une question à se poser également, c'est comment se prémunir de ces bactéries ?
Un grand Merci pour ton implication Fleurdesprès, et une pensée pour ta fille en lui souhaitant de ne plus jamais jamais être en contact avec ces saloperies de bactéries Daccord

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille



Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 10:58

Il y a aussi quelque chose d'important à retenir : pourquoi avoir accusé directement l'Espagne alors que les morts se font en Allemagne? Il n' y a eu que des suspects en Espagne.

N'empêche, cela plombe son économie à un moment déjà critique! Et quel est le plan de certains? Faire couler l'Espagne pour faire couler l'Europe, et ainsi permettre au dollar de survivre encore un peu! L'euro redevient trop fort pour le dollar, il faut le faire chuter!

Alors, hasard?

L’Espagne digère mal

Très (trop?) vite accusés, les producteurs andalous perdraient 200 millions d’euros par semaine et menacent de présenter la note à Bruxelles.

http://www.liberation.fr/economie/01012340804-l-espagne-digere-mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 12:45

oui FT, tout à fait
tant qu'à faire, autant accuser l'Espagne..... comme çà "on" gagne du temps, "on" détourne l'attention du vrai problème , et "on" massacre l'économie d'un pays qui est de plus en plus anti-NOM !!

Quoi qu’il en soit, en cherchant longuement, on s’aperçoit que les Lobbies sont très-très forts concernant l’utilisation et la commercialisation « des bactéries dépolluantes »
-Leur utilisation de plus en plus massive est une manne économique pour ceux qui les produisent
-le BUSINESS de la BIOTECHNOLOGIE est actuellement LE business montant, tout le monde investit là-dedans, c’est la poule aux œufs d’or ! Des sommes d’argent considérables sont en jeu

-Elles ont le soutien de tous les groupes et partis écologistes d‘Europe , qui y voient une méthode dépolluante « saine » et « naturelle »
-c’est très en vogue dans le « développement durable »
-çà va permettre de continuer à balancer des métaux lourds dans l’environnement , tout en disant « on a trouvé la bactérie miraculeuse qui dévore nos déchets » donc, on se déculpabilise.
Et cerise sur le gâteau, certaines de ces bactéries dépolluantes « mangent la radioactivité »
Cé ti pas beau ?
http://www.synchro-blogue.com/synchro/2009/09/une-bacterie-mangeuse-de-radioactivite.html

Que demander de plus, n’est-ce pas ? Voici des bactéries qui mettent tout le monde d’accord !
Des industriels aux écolos, du Nucléaire à l'infect Total, en passant par le quidam qui est bien content que le Bon Dieu lui offre généreusement une bactérie qui va lui permettre de jeter ses ampoules au mercure dans la nature, tout le monde trouve cela SUPER !

Par conséquent, faut pas être surpris , qu’en dehors de quelques thèses de scientifiques réduits au silence studieux de leurs bibliothèques, AUCUNE GRANDE ETUDE ne fut faite, ni n’est en cours de réalisation, ni prévue, pour évaluer les conséquences sur la santé humaine de ces bactéries-miracle . RIEN !
Ce qui est aberrant et stupéfiant , pour un produit utilisé si massivement. !!!!!
On ne trouve RIEN .

On ne trouve QUE des articles qui en font l’apologie !
Comme celui-ci : la biotechnologie au secours de l’environnement, ou comment des bactéries décontaminent les sols pollués et mangent les métaux lourds ! C’est bôôôô !
http://mendeleiev.cyberscol.qc.ca/carrefour/theorie/biotechnologie.html

Ou celui-ci , les bactéries mangeuses de pétrole
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=26097

S' il est facile, rien d’avec deux clics, de trouver des milliers d’articles qui font l’apologie des nouvelles bactéries miracles, c’est une autre paire de manche de trouver de grandes études d'Etat réalisées sur ses conséquences sur la santé humaine. AUCUNE !

Impossible également d’avoir des CHIFFRES concernant le taux de déversement volontaire pratiqué quotidiennement en eaux douces, lacs, cours d’eau et rivières. Mystère !!!! Vous saurez pas , dormez braves gens
En ce qui concerne les stations d’épuration, les chiffres n’apparaissent pas non plus.

Pire, pour ce qui est de leur taux dans l’eau du robinet, impossible de savoir non plus.
C’est logique : Ne sont répertoriés à l’affichage dans les mairies, que les élements ou bactéries "toxiques" et leur taux éventuels dans l’eau du robinet de la commune
Or, les « bactéries- dépolluantes-miracle » ne sont pas classées dans les toxiques, puisqu’aucune étude n’a été diligentée pour en connaitre la toxicité sur la santé humaine !!! Leur taux dans l’eau du robinet des communes n’apparait donc pas .
C’est simple comme bonjour. !!!!!

Interrogeons nous, toutefois, objectivement, sur ceci :
C’est une étrange coincidence, que les pays actuellement les plus atteints par l’épidémie « d’E.coli hémorragique » soient ceux qui sont le plus à la pointe en matière d’écologie, de dévelloppement durable, de biotechnos environnementales, et également ceux qui ont pris la plus grosse crise d’angoisse sur les conséquences de Fukushima.
Soit : l’Allemagne, et les pays nordiques (Pays bas, Norvège, Danemark…), et qui sont donc les plus susceptibles d’avoir balancé en quantité phénoménales des bactéries anti-radiations dans leurs cours d’eau depuis le mois de Mars.
mais c'est peut-être un hasard......
Perso je trouve çà très bizarre, trois mois après fukushima.


Notons également, comme dit FT, que s’il s’agissait réellement "d’E.Coli" présente dans les légumes Espagnols, l’Espagne et les consommateurs seraient les premiers à avoir subi l‘hécatombe.
Or ce n’est pas le cas, alors que les Espagnols sont les premiers à consommer leurs légumes !
Çà ne tient pas debout !!!!!

D’autre part, et enfin pour terminer, un autre MYSTERE (si vous arrivez à l'élucider, merci de poster ici ):
j’aimerais savoir pourquoi aux infos-télé , quand on fait parler des savants sur cette épidémie, chaque fois on fait parler des neurologues !!!(et non pas des gastro-entérologues ou des biologistes , comme ils serait logique, non ? )
çà ,c’est un grand mystère, car normalement les bactéries intestinales ou urinaires ne sont pas vraiment la spécialité des neurologues !
Nous cacherait-on encore quelque chose ? LOL !

Les victimes décédées présentaient-elles également des atteintes sévères du système neuro-central ou cérébral ? Bonne question, auxquelles on n’aura pas de réponse, soyons-en sûrs.
En attendant certains s’en mettent pleins les fouilles, les bactéries déculpabilisantes, c’est l’avenir !!
http://www.cite-sciences.fr/derosnay/articles/chroniques/bactsoufre.htm Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 13:02

quelqu'un peut-il m'aider ?
je viens de tomber sur un article en Anglais, mais trop de termes techniques pour moi.
Il me semble comprendre , que la fameuse "bactérie anti-radioactivité" aurait aussi pour faculté de transformer le mercure qu'elle absorbe en "methylmercury" un composant très toxique pour le système neurologique humain.
C'est bien çà ?
l'article est ici : http://www.domain-b.com/technology/biotech_pharma/20110507_bacterial_genome.html
merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 13:20

fleurdesprés a écrit:
quelqu'un peut-il m'aider ?
je viens de tomber sur un article en Anglais, mais trop de termes techniques pour moi.
Il me semble comprendre , que la fameuse "bactérie anti-radioactivité" aurait aussi pour faculté de transformer le mercure qu'elle absorbe en "methylmercury" un composant très toxique pour le système neurologique humain.
C'est bien çà ?
l'article est ici : http://www.domain-b.com/technology/biotech_pharma/20110507_bacterial_genome.html
merci



installe le navigateur Google Chrome, il possède un bouton pour la traduction automatique, et entre nous, niveau vitesse ça change des navigateurs poids lourds du style fireFox et IE qui mettent une plomb à se lancer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 13:42

Copié collé (sans corrections !!!) du texte en question traduit à l'aide du module complémentaire de Firefox ImTranlator :

Un génome bactérien nouvellement séquencés à partir d'une équipe dirigée par le ministère de l'Énergie de Oak Ridge National Laboratory pourrait contenir des indications sur la façon dont les micro-organismes produisent une forme hautement toxique du mercure.

Le méthylmercure, un neurotoxique puissant de l'homme, apparaît dans l'environnement lors de certaines bactéries d'origine naturelle transforment le mercure inorganique dans son cousin plus toxiques. Peu d'espèces de bactéries sont capables de cette conversion, et c'est exactement la façon dont la transformation a lieu a été un sujet de débat pendant des décennies.

«Ce qui n'est pas connue sont les gènes ou les protéines qui permettent à ces bactéries à la médiation de la transformation», a déclaré ORNL Steven Brown, qui a dirigé une équipe de recherche de séquencer le génome d'une bactérie du genre Desulfovibrio qui est capable de méthylation du mercure.

Le nouveau génome, séquencé à la Californie DOE Joint Genome Institute (JGI) et publié dans le Journal of Bacteriology, jette les bases pour de futures recherches pour examiner les mécanismes mal compris derrière la production de méthylmercure.

Desulfovibrio Desulfovibrio souche ND132 est un organisme qui se développe dans les sédiments et les sols sans oxygène - les lieux dans les lacs, les ruisseaux et les zones humides où la contamination au mercure est transformé en méthylmercure. Il est représentatif d'un groupe d'organismes que le sulfate de "respirer" au lieu de l'oxygène et sont largement responsables de la méthylation du mercure dans la nature. «C'est le premier génome Desulfovibrio qui méthylate de mercure qui a été publié," a déclaré M. Brown. «Maintenant que nous avons cette ressource, nous pouvons adopter une approche comparative et de regarder ce qui est différent entre les bactéries qui peuvent méthylate de mercure et ceux qui en sont incapables."

L'introduction du mercure dans l'environnement provient principalement de son utilisation dans les procédés industriels et la combustion de combustibles fossiles. Bien que l'industrie et les régulateurs ont travaillé pour réduire au minimum les rejets de mercure, il est un héritage de la pollution au mercure dans les milieux aquatiques à travers le monde. Comprendre les fondements scientifiques derrière la production de méthylmercure pourrait éventuellement aider à atténuer et réduire les impacts de la pollution par le mercure.

«Le mercure est un polluant mondial de préoccupation», a déclaré M. Brown. «Nous espérons que certaines des leçons que nous tirons de ces études sera applicable à de nombreux sites. Si nous pouvons identifier les gènes impliqués dans la méthylation du mercure, nous l'espérons, d'aller à l'environnement local et de mieux comprendre la fonction et l'écologie des organismes et de leurs produits géniques qui interviennent dans cette transformation. "

L'étude a été publié en tant que «Genome Sequence de la méthylation du mercure Desulfovibrio souche Desulfovibrio ND132. Collaborateurs de chercheurs de l'ORNL, le Smithsonian Environmental Research Center, l'Université du Missouri et de l'Institut Jane Goodall Lawrence Berkeley National Laboratory.

ImTranslator est téléchargeable ici :

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/imtranslator/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 14:07

Merci beaucoup pour tout Bardamu
Very Happy
mais oh la la, même traduit, qu'est-ce que çà reste difficile à comprendre ...
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dáinsleif



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 14:09

fleurdesprés a écrit:
quelqu'un peut-il m'aider ?
je viens de tomber sur un article en Anglais, mais trop de termes techniques pour moi.
Il me semble comprendre , que la fameuse "bactérie anti-radioactivité" aurait aussi pour faculté de transformer le mercure qu'elle absorbe en "methylmercury" un composant très toxique pour le système neurologique humain.
C'est bien çà ?

C'est bien cela fleur des près
D'autres bactéries peuvent avoir cette action.

Il faut savoir que plusieurs organo-mercuriels sont des poisons terrifiants, voir ici l'histoire de Karen Wetterhahn :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Karen_Wetterhahn

Savoir aussi que la première synthèse réussie de méthylmercure s'est soldée par deux décès.

Et que les lampes basse consommation dites "écologiques" contiennent du mercure...que le mercure répandu dans une pièce d'habitation libère des vapeurs toxiques, et qu'il est très difficile, voire impossible, de se débarrasser des goutelettes microscopiques de mercure métallique..

Une histoire bien oubliée est celle de l'empoisonnement de l'Irak (à deux reprises) par des grains de blé traités aux antifongiques

Avec quelques autres histoires tout aussi cauchemardesques :

http://www.unep.org/hazardoussubstances/Portals/9/Mercury/AwarenessPack/French/UNEP_Intro_French_Web.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 14:42

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaGIkKriS



Nombre de messages : 193
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 16:08

Merci Fleurdesprés c'est du trés lourd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 16:19

nouvelle du jour : Les scientifiques déclarent avoir (enfin) trouvé la souche de la bactérie

(...) La souche identifiée est très rare. Il s'agit d'une souche rare d'une bactérie Escherichia coli, «0104:H4 (Stx2-positive, eae-négative, hly-négative, ESBL, aat, aggR, aap)», selon un communiqué du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC), basé à Stockholm.
La cause de la contamination est toujours à l'étude, précise l'agence européenne.
Le 29 mai, donnant déjà le type de la bactérie, l'ECDC avait souligné qu'elle était très rare, et que jusqu'alors, «un seul cas» concernant «une femme en Corée en 2005» avait été rapporté dans une publication scientifique. L'OMS, de son côté, indique que cette souche n'a jamais été détectée. Rien n'indique à l'heure actuelle que le lait crû ou la viande aient un lien avec l'épidémie.(…)
http://www.leparisien.fr/societe/en-direct-bacterie-tueuse-une-souche-tres-rare-a-ete-identifiee-02-06-2011-1477325.php

C’est çà, et mon Q c’est du poulet
La bactérie , en fait, depuis 2005 elle était là toute seule elle s’emmerdait ferme, elle pleurait en Corée , au chomage complet depuis 6 ans , vous voyez…
Alors en 2011, trois mois après Fukushima, sans aucune raison, sans que personne n’y touche ni rien, sans qu’il y ait eu 1 seul nouveau cas en Corée ni en Asie ni RIEN, paf elle se dit tout à coup :« je vais me faire un petit voyage en Allemagne, et toc, je vais tous les contaminer »
Pas en Asie ou quoi, vous voyez, alors que le voyage aurait été beaucoup plus court et que les conditions d'hygiène aurait facilité sa toxicité . NON NON NON , que nenni, pas du tout, en Allemagne, et entre la Corée et l'Allemagne, elle a rencontré personne.
personne

Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain



Nombre de messages : 76
Localisation : Nord-est
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 17:24

Citation :
installe le navigateur Google Chrome, il possède un bouton pour la traduction automatique, et entre nous, niveau vitesse ça change des navigateurs poids lourds du style fireFox et IE qui mettent une plomb à se lancer. Wink

Ou bien SRware iron, la même chose que google chrome sans les inconvénients de confidentialité.

http://www.01net.com/telecharger/windows/Internet/navigateur/fiches/100058.html

http://www.srware.net/fr/software_srware_iron_chrome_vs_iron.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 20:55

ON PROGRESSE
Concernant la bactérie , Les autorités reconnaissent ce soir :
- qu'il s'agit de la combinaison inédite de deux gènes
- que cette bactérie entraine des troubles neurologiques

bon, c'est bien. On a donc un début de franchise et un premier pas vers l'honnêteté.
C'est déjà çà.

http://www.leparisien.fr/societe/en-direct-bacterie-eceh-un-traitement-teste-dans-un-hopital-allemand-02-06-2011-1477325.php

et quant à moi, chui pas tout à fait parano , il y avait bel et bien un problème neurologique en plus !!!

ces troubles neurologiques sont-ils dûs au methylmercure que la bactérie Désulfibrio véhicule ?
ou est-ce une coincidence ?
en tout cas, pour l'instant, hélas, cela corrobore encore plus ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille



Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 21:37

Citation :
combinaison inédite de deux gènes

Ca sent le "fait maison" à plein nez... mmmm miam ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pétale



Nombre de messages : 232
Localisation : planète terre
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 23:04

OU


http://www.news-26.com/cosmopolite/601-ehec-attaque-bacteriologique-contre-lallemagne.html

ECEH: Attaque bactériologique contre l'Allemagne et l'UE? PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 30 Mai 2011 19:27


...............................
Les agences de renseignement occidentales savent depuis 2008 que des groupes islamistes spécifiquement en Algérie et plus généralement en Afrique du Nord possédent plusieurs laboratoires où ils travaillent sur des souches bactériennes. Elles prétendent également qu'il existe un jihad fécal dans lequel la nourriture des europeens serait sali volontairement .

Indépendamment de cela des services de renseignement américains auraient informé le Congrès en 2008 qu'ils s'attendaient avant 2013, aux premières attaques d'armes biologiques sur les populations des pays occidentaux.
..................................
L'UE attend plus d'informations du centre des opérations de renseignement des services secrets avant de déclarer l'alerte dans les prochains jours. L'alerte la plus probable serait de niveau 1, celle de la question de la sécurité alimentaire pour tous les Etats de l'UE. Dans le même temps des mesures pour protéger la population se préparent. Pour les services secrets une chose est déjà claire, l'agent pathogène a été intoduit simultanément en différents endroits avec une concentration particuliére sur l'Allemagne, l'un des principaux acheteurs de légumes espagnols.


c'est pas mieux de toute façon
What a Face [i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 23:11

à FT
oui FT çà sent le "fait maison"
ou alors , l'E.coli a rencontré la Desulfuricans Desulfovibrio dans une rivière allemande, et estimant qu'il s'agissait d'une rivale plus forte qu'elle et plus à même de survivre dans les toxines , l'E.Coli a décidé de modifier ces gênes pour lui ressembler.
Si bien qu'on aurait aujourd'hui un genre "d'E.Coli desulfuricans" ??
De telles choses arrivent parfois dans la nature.

Si tu as dans ton jardin un rosier "qui sent rien" et que tu veux qu'il "sente bon", il suffit de planter à coté un rosier "qui sent bon".
Le rosier qui "sent rien" est jaloux, car il n'attire plus les abeilles qui vont toutes sur l'autre, et sa reproduction est donc menacée.
Conclusion, je ne sais pas comment c'est possible, mais l'année suivante, il se met à sentir bon aussi, tu as 2 rosiers qui sentent bon !!
les organismes vivants sont donc capables de "copier" des particularités génétiques propres à d'autres organismes vivants, quand leur survie est en jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   2/6/2011, 23:17

à PETALE
c'est du lourd çà !! affaire à suivre de près ........
Reste à savoir si c'est une info vraie (ce qui est plausible !) ou une intox (ce qui est plausible aussi !) pour mettre sur le dos des peuples arabes les conséquences de nos propres saletés et inconsciences écologiques

quel merdi-r, mais quel merdi-r c'est devenu , le monde.....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc153



Nombre de messages : 6
Localisation : Tout proche de l'équateur
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   3/6/2011, 09:24

Vous connaissez certainement, mais un petit rappel ne peut pas faire de mal: regardez quelques unes des cartes du jeu de 1995 INWO de Steve Jackson. "Food poisoning", "epidemic" par exemple....
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/31/illuminati-new-world-order-inwo-jeu-de-carte-par-steve-jackson/
intéressant n'est-ce-pas? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pétale



Nombre de messages : 232
Localisation : planète terre
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   3/6/2011, 09:50



What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Bactérie intestinale ECEH. Actualités.   3/6/2011, 11:16

d'après les dernières nouvelles, il s'agirait d'un croisement de gênes entre 2 genres E.Coli.
Une des deux E.Coli , nommée EAEC 55989 et que l'on vient d'identifiée hier soir, est une E.coli très rare .
Elle a été repérée juste une fois, en Afrique Centrale, comme présente dans les diarrhées de certains malades séropositifs
voici l'identification génomique de cette 2nde bactérie , qui se serait donc croisée avec l'E.Coli classique pour faire la troisième, celle de cette épidémie de maintenant.
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.genome.jp/kegg-bin/show_organism%3Forg%3Deck&ei=mKPoTYXLK4bIhAfDr-CvAQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=5&ved=0CDkQ7gEwBA&prev=/search%3Fq%3DEAEC%2B55989%26hl%3Dfr%26sa%3DG%26biw%3D1637%26bih%3D864%26prmd%3Divns
question : comment a-t-elle abouti en Allemagne en 2011 ? dans l'hypothèse que tout cela soit vrai, bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bactérie intestinale ECEH. Actualités.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Rebelote...? Bactérie NDM-1
» chasser les bactéries
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: