Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laurent James discussion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Frk



Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   17/7/2011, 17:22

Je n'ai pas dit qu'il était un auteur traditionnel, même si il se revendique de la Tradition, mais cette intervention colle bien avec le sujet dont vous parliez. Tout n'est pas a jeter chez Evola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaGIkKriS



Nombre de messages : 193
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   17/7/2011, 17:39

encor heureux que tu t'en moques !

ha effectivement les citations sont bien sourcé mais etant donné l'ordre du blog j'ai commencer par les dernier article.. pas bien pratique :s

je comprend mieux en fait tu apportes justes des préscisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   17/7/2011, 17:49

Bah oui. Ce n'est pas une attaque personnelle contre LLP (au sujet duquel je n'ai parlé que des déclarations, même concernant Laurent James), l'objet est d'en profiter pour préciser et exposer des considérations développées dans l’œuvre de Guénon. D'ailleurs on peut constater qu'il y a de quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
MaGIkKriS



Nombre de messages : 193
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   17/7/2011, 18:29

Ta rigueur est inverssement proportionnelle à la désinvolture de la mode ultra conspirationnisme délirante pleine de cliché, de croyance et de tromperie, insufflé par "ceux qui savent" et les "idiots utiles" qui s'en suivent.(hum..pas mal d'entre nous peuvent encor se classer dans la dérniere qualification).

pour tout ce que je peux penser d'autres sur tes articles ce n'est pas le sujet du topic en fait j'irai te poser mes questions sur ton blog a l'occasion .

pardon pour la confusion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   17/7/2011, 18:40

Y a pas de mal. Mon cas n'est pas important, j'ai juste choisi de creuser un certain domaine, rien de plus. Et je ne vois aucune catégorie de gens à fustiger ou à condamner, chacun son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
nifurox



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   10/9/2013, 01:27

au cas où vous ne l'auriez pas vu :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   10/9/2013, 17:58

nifurox a écrit:
au cas où vous ne l'auriez pas vu [...]
Non (ce fut peut-être mieux),je découvre cette vidéo-porcherie et je crois bien qu'il serait judicieux d'ajouter à la fin de ta phrase "méfiez-vous,car le simple fait de visionner cette abominable vidéo est salissant pour votre bonne santé mentale,voir pour votre âme".

Parce que là,vraiment,ce pervers est complètement timbré. (et encore,je n'ai écouté qu'une partie de ces palabres malsaines)

Le plus juste terme pour décrire ces vociférations et ses excès de vice haineux (sans compter la vulgarité abjecte de ses élucubrations) serait "infection psychique voir satanique".

Ce n'est même plus clinique là,c'est d'un exorciste dont a besoin ce type,et rien d'autre.

Enfin,ce sectateur du diable n'en est pas à son premier antécédent,ici,il crachait déjà sa haine satanique démente contre le Christianisme :

(attention,vidéo malsaine là-aussi,mais il faut bien montrer le vrai visage de ces gens)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amirouche



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Laurent James, l'inquisiteur !   10/9/2013, 22:50

J'ai vu la vidéo de Laurent James. Elle m'a inspiré dégoût et mépris.
N'ayant rien à dire de sérieux sur le fond, Laurent James, plus pathétique, plus ridicule que jamais, s'est employé à grimer la forme pour essayer d'attirer et tromper le chaland. Il recourt à une mise en scène théâtrale, à la déclamation et à l'emphase et s'est même employé à faire sonner les cloches d'une l'église, croyant pouvoir finir en apothéose son discours inquisitoire. En vérité, en mettant tout ce cirque de côté, que reste-t-il de ce verbiage creux et haineux ? Des insultes et de la diffamation. Voyez donc ! Salim, Marseillais depuis plus de 20 ans et y vivant comme un poisson dans l'eau, détesterait Marseille, selon ce triste personnage ! Je ne parlerai pas du reste de son délire. Et comme disait Charles Péguy, dans Eve :

"Et nos tours de rhéteur sont la honte du verbe.
Et la haute éloquence et toute sa superbe
Ne sont pleins que de creux et de vibrations."

Oui, Laurent James a vibré comme il l'a souvent fait, pour son maître Nabe et il a agi honteusement en mercenaire du discours. Cette prestation minable restera à jamais gravée dans le marbre de la perfidie. Quand la fièvre qui a envahi son corps en transes se sera éteinte, il baignera dans sa sueur nauséabonde, secoué par les derniers soubresauts de l'indignité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_tout_puissant



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   11/9/2013, 02:57

Laurent James et ses acolytes font parti de ces gens justifiant leur dégénérescence et perversité par de savantes contorsions intellectuelles et de grands mots: catharsis, purification, art...
On notera l'étrangeté de leur postulat selon lequel mener une vie d'être humain moralement décent serait une épreuve si difficile à supporter qu'il y aurait un besoin de catharsis...comme si la condition naturelle de l'homme serait de partouzer, d'exhiber sa bite, de s'adonner à diverses perversions sexuelles...et que la décence morale serait un fardeau dont on aurait le besoin impératif de se délester de temps à autre par le biais de l'art... D'accord, soyons bon prince et accordons la validité de ce postulat à notre traditionaliste préféré. Les gens ne pourraient pas supporter indéfiniment l'insupportable fardeau de la décence morale et auraient besoin de se lâcher de temps à autres par le biais de l'art. L'art offrirait un dérivatif acceptable à ce qui se manifesterait sinon par des atrocités...oui mais alors j'aimerais bien que Laurent James nous explique où se trouve actuellement dans la société moderne ce lourd et insupportable fardeau de rigorisme moral qui rendrait nécessaire une saine catharsis? Où exactement? La religion est morte, le relativisme moral conquérant a fini par rendre tout acceptable. N'importe qui peut se rendre dans une boîte à partouze sans risquer la flagellation. La pédophilie est en voie d'impunité totale, sacrifice d'enfants et cannibalisme peuvent se pratiquer en toute impunité ou peu s'en faut. La pornographie et la vulgarité est omniprésente au quotidien. Le blasphème est encouragé...donc je repose ma question: monsieur James il est où cet insupportable rigorisme? Ils sont où ces puritains empêchant le bon peuple de se laisser aller à sa prétendue vraie nature? Pour que vous soyez satisfait il faudrait pouvoir partouzer en public dans un supermarché ou mieux dans des églises le dimanche en toute impunité? Il faudrait pouvoir organiser des viols et sacrifices d'enfants sur les places publiques? Les abominations seraient selon vous la condition naturelle de l'homme et la moindre restriction à ces dernières rendrait nécessaire une catharsis? Soyons sérieux! Vous êtes juste une bande de partouzeurs ayant des prétentions philosophico-intellecutelles! Je préfère mille fois le dégénéré s'assumant comme tel que ces bobos satanistes rajoutant une couche de vernis intellectuel pour recouvrir leur laideur!
Laurent James et compagnie votre escroquerie ne fonctionne plus! On vous a découvert!
En réalité la majorité des petites gens aiment ce cadre rassurant, protecteur et stable qu'offre une société dirigée par la morale et c'est cette caractéristique du petit peuple que vous haïssez et moquez! Vous adorateur du chaos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   15/9/2013, 15:29

J'aime pas trop me la raconter mais
Depuis le début je vous est dit que c'était un trouble fête pour être poli

Quand je pense que certains le défendait ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLP



Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: En réponse aux diffamations de Laurent James et sa cour des miracles   29/12/2013, 14:33

Bonjour Smile
Voici la première et dernière réponse à Quéquette et sa cour des miracles avant poursuites judiciaires. Le texte est mieux lisible sur mon site (photos nombreuses et liens hypertextes) : En réponse aux diffamations de Laurent James et sa cour des miracles

Les choses sont claires maintenant.

PS :
Oui ratman, tu as eu raison mais il n'est jamais trop tard pour réparer ses erreurs.



Ah ! Voici enfin venu le temps des vacances ! Il m’est désormais loisible de réaliser ce travail, qu’à vrai dire, je ne comptais pas faire du tout au début, en raison de son aspect chronophage et a priori fort inutile, si ce n’est de nourrir une polémique stérile, souhaitée par des adversaires bornés et hargneux. Il est bon toutefois de remettre les pendules à l’heure ; d’autant que, l’appareil judiciaire devant s’en occuper sérieusement d’ici peu, je me devais de le mettre en forme pour être en mesure d’exposer les faits devant les juges. Il est vrai aussi qu’une personne, prenant le train en marche et ne connaissant pas mon parcours depuis mi-2006 peut être déboussolée, voire abusée par tant de mensonges et d’omissions. Les faits ayant été assénés avec autant de légèreté et sans aucune preuve écrite ni témoin, la justice aura à y mettre son nez, pour séparer le vrai du faux et dire le droit. Pour ma part, je savais que ces gens allaient encore mentir, car il ne leur restait plus que cette ruse, l’arme des faibles et des lâches, pour s’en sortir ; c’était inévitable. Pouvait-il en être autrement, après que les bornes de l’indécence et du mensonge eussent été franchies et largement dépassées ? [Cliquer sur les images pour les agrandir].

Bref, le texte entier de la vidéo de Quéquette (Laurent James) a été transcrit ici ; il est disponible dans son intégralité ; les passages litigieux sont en rouge. Il est conseillé de le lire juste avant de reprendre ce texte, afin de mieux comprendre la gravité des accusations, ainsi que la forme particulière choisie par l’auteur de cette vidéo. Je vais donc reprendre ici les faits, point par point, dans l’ordre apparu dans le texte, afin de ne rien omettre et rétablir la vérité. Ah ! Comme il doit en jouir le nabot d’avoir trouvé celui qui accepte de s’exposer pour faire le travail à sa place, la sale besogne. Lui, le grand littérateur, ne s’abaisserait jamais en stratège manœuvrier, à ce genre d’activité et sûrement pas à visage découvert ; ce sera toujours fait sous pseudo ou en manipulant un naïf, dont le rôle est remarquablement interprété avec le talent indiscutable du sophiste impénitent et invétéré. Mais, dis-moi, ne t’étais-tu pas engagé dans une précédente vidéo, à ne plus en reparler et que c’était bien la dernière que tu faisais, me concernant ? Ta parole est aussi crédible que tes pièces de théâtre…Laurent_James_CochonEn appelant James « Quéquette », mon entourage ne fait qu’utiliser la technique bloyenne, reprise par Nabe d’ailleurs et qui consiste à insulter les gens et les humilier. C’est votre technique à vous, mon p’tit et non la mienne. Je n’ai jamais attaqué Bruno Deniel-Laurent, je ne le connaissais même pas ; c’est Nabe qui écrivait les textes et les brèves (hormis 4 ou 5 articles, écrits par moi) ! Tu sais Quéquette, si je cherche un peu, je les retrouverai sans peine, les centaines de textes envoyés par « emmapasquier » sur ma boite mail ; ce ne sera pas très compliqué à prouver à la barre. La violence de Bloy envers ses ennemis qui le traitaient d’hérétique est inouïe et sans limite ; alors, stp, en tant que bloyen fanatique, arrête tes simagrées. Vous vous êtes fait prendre à votre propre jeu : quand c’est Bloy, c’est toujours sublime,  mais quand c’est moi, c’est de la « haiiineu » ! Quant à laisser planer le doute que c’est une fille qui s’occupait de son site, c’est une stratégie ridicule du nabot pour faire fantasmer les autres ! Curieux stratagème, mais c’était le sien et il ne m’a pas demandé mon avis. Ça tu le sais aussi mais tu fais mine de ne pas comprendre. Concernant la manière avec laquelle nous avons collaboré et au risque de me répéter, je précise que nous avons partagé des centaines de courriels et de coups de fil ; oui, je réitère, des centaines ! On ne s’est vus que très rarement ; une à deux fois par an est un maximum. Je pourrais les dénombrer d’ailleurs, si je n’avais que ça à faire. Je rappelle aux lecteurs qu’étant moi-même Marseillais et lui Parisien, je ne vois pas comment cela aurait pu être autrement. Sans compter les contraintes d’un agenda professionnel très chargé de 6 jours sur 7. Mais là encore, tu fais semblant de ne pas comprendre.

ArtaudPourquoi n’assumes-tu pas tes photographies ? Tu te trouvais si beau, en roi des cochons ; autrement cette photo ne serait pas sur le web. Tu trouvais ta pièce de théâtre digne du kabbaliste Antonin Artaud, du pur « Art » mystique, la quéquette à l’air ! Assume mon gars, assume maintenant. Pourquoi te montres-tu si irrité pour si peu ? Ce qui te rends malade c’est le fait qu’on s’en moque et non que tu te balades à poil ! Au contraire, tu devrais t’en réjouir, je fais connaître ton travail génial à la multitude ; en somme, je fais ta promotion, ce que tu as été incapable de faire tout seul. Tu sais, mettre sur la même balance ce que tu considères comme une faute à ton égard et mon embonpoint, n’est pas sérieux ? Je n’aurai qu’à me mettre à la diète en reprenant le sport et ce ne sera plus que de l’histoire ancienne ; mais toi, tu pourras t’habiller de mille couches, mille fois, on gardera toujours en tête ces images grotesques en se demandant, encore et encore, ce qui a pu pousser un « catholique apostolique et romain » (dixit Quéquette) à faire cela ! Applique les lois de ta religion mon ami, reviens au texte et arrête d’inventer des saletés du haut de ton ignorance doctrinale.

Zagdanski sur NabeK.-O. et autres contes 2013-12-25 13-04-26Concernant la nouvelle de K.-O. et autres contes (ou plus justement Chaos), on la trouve effectivement sur la photo de quelques-uns de mes livres de Nabe (J’en ai d’autres aussi qui n’y figurent pas, cette photo avait pour but de démontrer que je connais assez bien l’œuvre de Nabe). Il ne t’a pas échappé que l’on pouvait y distinguer nettement l’autocollant de la bibliothèque municipale ! Tu sais très bien que ce livre est en rupture depuis belle lurette et qu’il n’est pas disponible à la vente. Tu le sais ça, toi le fan de Nabe. Depuis que Marco Banana (sobriquet donné à Nabe par S. Zagdanski) a récupéré ses droits, il ne l’a mis que récemment en vente à 60 €, sur son site ! Tu ne crois quand même pas que je vais débourser une telle somme, pour ça ? Encore moins 199 € sur Priceminister ! C’est fou ce que la mauvaise foi te rend aveugle, au point de laisser échapper un tel détail et quel détail ! Oui, c’est un ami qui m’en a parlé et ce dernier s’exprimera certainement, en temps opportun, sur ce sujet. Que veux-tu que je te dise, je n’aime pas les nouvelles, c’est un genre littéraire que je trouve tellement stupide ; ces petites histoires de quelques pages, sans queue ni tête et dénuées d’intérêt. Je leur préfère, et de loin, les gros pavés, les 600 à 900 pages de Céline, Dostoïevski,… Tu sais bien que je ne suis qu’une petite racaille de blédard (dixit toi-même) et que je ne peux pas comprendre.
KO_autres_contes_nabe_scatophilieMais ce qui est fondamentalement et profondément GRAVE, c’est le fait d’occulter la nouvelle incriminée, dont le personnage central (Hervé) est un gérontophile scatophile (cf. photo de gauche) ! À aucun moment, tu ne condamnes cette pratique abjecte. Tu ne parles pas non plus des révélations coprophiles de S. Zagdanski, l’ex-meilleur ami de Captain Iglo ? Tu sais, cet écrivain génial qui était envahi par le désir irrépressible de sodomiser une femme avec un de ses étrons soigneusement congelés ! C’est nouveau, ça vient de sortir : « Le bâton Findus au goût d’anus ». Curieux, car ces révélations sont très récentes (2013), comment donc aurais-je pu, moi-même, les connaître ? Ça te ne choque pas, plus que ça ? Ton fanatisme pour Artaud, le rosicrucien stercoraire, étant connu de tous, je me doute bien que tu apprécies toi aussi, ces saletés d’un autre monde. D’ailleurs, sais-tu seulement de quel monde, il s’agit ? Celui, ténébreux, du satanisme dont le culte fait appel justement à tout ce qui est fèces, urines, menstrues et autres purulences… Contrairement au culte de Dieu qui, lui, se conjugue avec ablution et purification. D’ailleurs, toute nouvelle émission de ces rejets malsains annule les ablutions précédentes. Des centaines de témoignages existent sur ces cultes satanistes dangereux ; des tribunaux en ont jugé un paquet, sans oublier les révélations ahurissantes des repentis qui en ont donné ces détails stupéfiants (Affaire dite des poisons, affaire de l’abbé Boullan que connaissait bien Bloy…).

Barbeau_BloyConcernant le luciférisme de Bloy, pourquoi ne réponds-tu pas aux arguments mis en avant dans le travail de Raymond Barbeau ? Je ne comprends pas ! Je lis le livre, je le mets à disposition en PDF, je fais un travail méthodique en citant les sources et toi, tu bloques sur ma personne ! Réponds à R. Barbeau ou à P. Murray et oublie-moi ! Pire, tu sortiras une phrase alambiquée, une phrase tordue, comme tu en as le secret, dont tu reconnais toi-même la complexité qui rend difficile, voire impossible toute compréhension. Qui t’empêche de faire simple ? Sujet, verbe complément, comme à l’école ! Voici ta phrase justement : « La métaphore de Bloy participe d’une vision singulièrement désespérée où la situation spirituelle de l’homme est décrite comme étant si abyssale, que même l’Esprit Saint annoncé par le Christ pour juger l’humanité à la fin des temps ne peut qu’être en partie entaché de noirceur pour parvenir à y voir clair.» tout ça pour finir par un « personne n’est obligé de le suivre » en parlant de Bloy. Ah bon ! Donc on fait ce qu’on veut, étant donné que personne n’est obligé de suivre ! Est-ce, là encore, un argument sérieux ? Lorsqu’il est question d’hérésie et de blasphème, on condamne. Même les frères la truelle sont plus jaloux que toi de leur mascarade cultuelle. Ensuite, tu diras que « certains chrétiens ont estimé que Jésus-Christ avait pour mission, outre la rédemption de l’humanité, le rachat du Diable lui-même ». Lesquels ? Plus de détails stp ! De quelle secte est-il question ? C’est là justement que se situe la problématique luciférienne. Occupez-vous de ce qui vous regarde et cessez de vous mêler des affaires du Très Haut.

Quant à mon pardon, pourquoi le désires-tu tant ? Mes réflexions te dérangent-elles à ce point ? Puisque ton prêtre t’a pardonné, tout va bien… non ? D’ailleurs, j’aimerais bien le rencontrer, juste pour partager certaines idées avec lui, Michel-Marie Zanotti-Sorkine. On m’a dit que c’était quelqu’un de très bien et de très apprécié, un homme de Dieu. J’aimerais connaître son avis sur les Prières blasphématoires nabiennes et pourquoi pas, lui remettre en mains propres, un exemplaire photocopié de Raymond Barbeau sur Léon Bloy.

LJTu reprends un texte que tu m’attribues. Peux-tu, stp, en apporter la preuve : une capture d’écran, un témoin ? Tu sais, je pourrais faire pareil et dire que tu m’as dit plein de choses, mais cela ne marchera pas aussi facilement, je peux te l’assurer. La différence entre vous et moi, c’est justement la méthodologie, le souci du détail : toujours sourcer ses propos, apporter ses preuves en d’autres termes. Autrement, tu vois bien que ça ne tient pas la route, tu peux me faire dire ce que tu veux, même si nous ne nous sommes rencontrés que 2 ou 3 fois. Tu me fais dire au sujet de L’homme qui arrêta d’écrire de Nabe : « Il semble même que mon rôle dans le casting infernal n’était pas si mauvais que ça, bien au contraire, je m’en vois réjoui et comblé. » ! T’es con à ce point ? Tu n’as pas saisi l’ironie dans cette assertion ? Aurais-tu oublié la vidéo réalisée à la sortie de ce livre et intitulée Maaza wa law taret (C’est une chèvre, même si elle a volé en référence à un dicton algérien qui désigne les êtres obstinément têtus et butés) ? C’était pourquoi alors la brouille entre Nabe et moi à ton avis ? Je me serais donc réjoui et senti comblé d’avoir été traité de lâche, traître et malade mental, par un ignorant ? Tu vois mon Quéquette, je réagis toujours en réponse à vos attaques, vos insultes, vos trahisons et votre irrespect. Ce n’est jamais l’inverse.

Jean-Paul_Bourre1L’argument qui consiste à reprendre mes textes qui défendaient tes bêtises nudistes ne tient pas la route. Tout simplement parce que je ne savais pas qui tu étais vraiment. Vous nous avez trompés, car vous avancez masqués. Je voulais croire que c’était une erreur de jeunesse mais en réalité, cette erreur a une fâcheuse tendance à se répéter à l’âge de raison que tu as franchi et dépassé … Te souviens-tu de la fois où tu t’étais rendu chez F. Abed, pour accompagner O. Djellil ? Je t’avais appelé justement pour demander des explications : Que faisais-tu avec un pitre pareil qui, de surcroît, me diffamait gravement ! Je t’expliquais même, et dans le détail, que je sortais du commissariat de police, où je venais de déposer plainte contre lui. Tu me garantissais à l’époque que c’était juste une question de curiosité, rien d’autre. Maintenant, on entend parler de tes rapports détaillés que tu faisais au Nabot, lors de son exposition aixoise et tu voudrais, en prime, être traité avec bienveillance ! Aurais-tu perdu la tête mon Quéquette ? Et puis quoi encore ? Tu croyais que ça allait durer longtemps ce va-et-vient entre lui (le génie) et nous (les malades mentaux) ? Tu ne trouves pas cette façon de faire hideuse ? Choisis ton camp, cesse de revêtir la peau d’un être hybride et abandonne le rôle de l’espion hypocrite ! Ils sont au courant à E&R de ton double jeu ? Le sait-il, Dieudonné, que tu fricotes avec un gars qui le traite de malade mental ? Maintenant c’est fait. Donc, quand tu dis « sans que j’ai jamais rien fait contre toi » c’est tout simplement faux. Toi aussi, tu aimais mon travail et c’est bien pour ça que t’es venu à notre rencontre, à la COBEMA, par exemple. Nul mot de travers à l’époque, mais que s’est-il donc passé depuis ?PAROUSIA Bourre Ouvrages Combat Tu vois, cet argument comme le tien, n’en est pas un, car des faits nouveaux peuvent venir changer nos positions et avis. Dernière chose : que fais-tu avec un sataniste comme Jean-Paul Bourre dont l’œuvre entière gravite autour du vampirisme et de la sorcellerie ?

J’ai commis une très grosse erreur, celle de t’avoir fait, un tant soit peu, connaître à mon public, car bien que nous ayons des avis partagés sur des sujets importants (démocratie, modernité, Tradition, éradication de la maçonnerie…), je ne veux en aucune façon être éclaboussé et entaché par tes délires scato-lucifériens, ni même donner l’impression de m’en accommoder. Et lorsque tu dis que « mes fans sont soudés par la trouille » tu ne sais pas à quel point tu te trompes. Primo, je n’ai pas de fans, mais des lecteurs et des auditeurs. Je laisse la terminologie justinebieberienne aux nabiens et autres bloyens dans ton genre. Secundo, mes lecteurs, pour la plupart, ne connaissent pas Nabe et, te concernant, encore moins, eux ne sont pas lucifériens. Cette « soudure » et cette « trouille » dont tu parles obéissent à ta sémantique propre, une sémantique totalement dévoyée. Ne t’est-il jamais venu à l’esprit qu’il pouvait s’agir de charisme, un don naturel et qui se cultive ? Connais-tu seulement ce mot ? En cernes-tu le sens profond ? Cela m’étonnerait fort, car toi et les gens de ton espèce en êtes dépourvus, tant les qualités requises vous font cruellement défaut. Peut-on avoir une once de charisme, quand on se ballade la quéquette à l’air et que l’on fantasme de pratiquer la sodomie avec un étron congelé ?  Le principal reproche fait à Naboscopie est justement dû au fait que peu de gens connaissaient Nabe et ne comprenaient pas pourquoi lui avoir consacré 10 webisodes ; c’est dire ! Il s’agissait en fait d’une étude littéraire articulée autour de certains auteurs, pour présenter certaines parties de leur œuvre et des tranches de leur vie. Nabe y était quasiment absent, sauf lorsqu’il s’agissait de mettre le doigt sur les influences néfastes héritées de Bloy par exemple. Par contre, des ennemis ne lésinent aucunement sur la moindre occasion qui se présente, pour réaliser des vidéos, en espérant faire le buzz sur mon dos, un genre de parasites commensaux qui ne peuvent se nourrir sans le travail des autres (tu en connais un certain nombre, puisque vous vous êtes tous ligués pour me nuire, en constituant une vraie cour des miracles : le fou, le toxo, Captain Iglo, le dépressif, Quéquette…). Tu as l’air si content de ton dernier score de visualisations sur la vidéo me concernant et tu en jubiles comme un enfant ayant obtenu sa sucette ! Je te suggère d’enlever le mot-clé LLP, juste pour voir à quel niveau se situera ton nouveau score ? D’ailleurs, ta dernière série de vidéos totalise une moyenne d’à peine 300 vues, chacune ! Si tes deux meilleurs scores (6000 et 8800 vues) sont attribués précisément à mes deux vidéos, c’est tout bonnement parce leur sujet me concerne directement. Il ne faut surtout pas te leurrer, ce succès arithmétique que tu t’attribues à tort et qui semble t’avoir fait tourner la tête sera éphémère, à n’en point douter. La messe est dite. Je ne parlerai pas de ton blog Parousia ;Alexa_Parousia il est classé 6 millionième sur le site Alexa, alors qu’il est en ligne depuis 5 ans (et 85 membres ! même un collégien en a plus) ! Pourquoi, t’acharnes-tu à être si médiocre ? Tu objecteras que ceci n’est que le règne de la quantité, face à la qualité qui caractérise ton superbe travail ! Soit ! Mais il n’est pas vain, ni illogique d’espérer rallier le plus grand nombre, lorsque l’on fait du bon boulot, depuis si longtemps…

Concernant la mort et le mal au sujet des enfants de Bloy, tu es confondant de niaiserie ! Tu oses me la jouer sentimentaliste : « Ouiii… et si ça t’arrivait à toi, hein, qu’est-ce que tu dirais ? Na ! » ! Pauvre égaré ! Ce que j’en dis est doctrinal, religieusement lourd de sens. Un verset coranique est très clair à ce sujet, mais je ne vois pas pourquoi tu donnerais crédit à la parole divine, toi qui n’en donnes qu’aux écrivaillons littérateurs. C’est le même type d’arguments que donnent les athées illettrés : « Ouiiii, si Dieu existait, pourquoi laisserait-il faire le mal sur terre ? C’est pas bien. Snif… » En général j’arrête la conversation immédiatement tant il est inutile et vain d’essayer de convaincre des coins de murs. Mais toi, franchement, t’as le niveau de comprendre ça ! Te rends-tu compte que la fin des temps approche et qu’il y aura approximativement 6 milliards de morts ! Alors, comment fait-on ? La fin des temps, c’est Maaal, pour toi qui as baptisé ton blog Parousia ? Reviens au texte mon cher Quéquette, reviens au texte divin.

Eglises - clochers en péril 2013-12-29 12-12-38Venons-en maintenant aux églises pleines, grâce à Bloy et tes vidéos pourries et tant appréciées par Nabe. Pourquoi faire encore semblant de ne pas comprendre ? Il existe 36.000 églises en France, autant que le nombre de villages. C’est de cela dont il est question. Un bon nombre d’entre-elles se sont vu transformer en boites de nuit, parfois même gothiques ! Elles sont profanées, abandonnées et ont été remplacées par les horoscopes et autres voyances de charlatans. Et puis, comparer les messes des Réformés à mes conférences, ça va pas la tête, non ? C’est quoi le rapport entre les deux ? Je ne suis pas en compétition et ne le serai jamais, sur ce registre ; du calme ! Je peux par contre m’enorgueillir, avec une fierté non dissimulée, d’avoir rapproché beaucoup de gens du Créateur ; ils se reconnaîtront et j’en profite ici pour les saluer fraternellement et chaleureusement. Quant à mon absence totale d’humour, je laisse le lecteur en juger. C’est vrai que tes vidéos sont connues pour les poilades qu’elles offrent aux quelques ennuyés qui tombent dessus. Il m’en coûte de parler de choses aussi futiles et je tiens à m’en excuser auprès des lecteurs, mais ne me contrains-tu pas, en quelque sorte, à le faire puisqu’il en est profusément question dans ta vidéo ?

Je laisserai de côté l’équation E=MC², fort éloignée du fond du sujet ; j’aimerai cependant rappeler que ce sont là les propres déclarations du Dr Gernez et non les miennes et que je fais infiniment plus confiance à son génie qu’à l’avis de Quéquette, cela va de soi. Du reste, nullement impressionné par ta présentation théâtrale qui se voulait surtout magistrale pour nourrir un ego insatiable, je dirai que la polémique générale sur cette formule n’est pas près de se tarir et qu’il n’y a donc pas matière à ratiociner.

Concernant Bloy et la Licra, tu réalises, mon cher, des sauts périlleux, assez culottés. Assurément Bloy est antisémite mais la Licra a fait interdire les ouvrages, seulement à cause de Kontre Kulture et de Soral et pas du tout à cause du texte lui-même. C’est une attaque économique contre l’éditeur afin de l’affaiblir et le réduire au silence, rien d’autre. Est-il seulement et clairement question de messianisme luciférien dans ce livre ? Pas du tout, très peu de gens le savent ! Il n’y a donc aucun rapport entre les deux faits. La preuve, des centaines d’autres livres antisémites sont toujours vendus à la Fnac et cela ne dérange pas pour autant la Licra (voir la liste du recueil de P.-É. Blanrue, interdit sur plainte de la Licra, alors que, fait ahurissant, les livres qu’il liste, ne l’ont pas été !). Encore une de tes tentatives de travestir la réalité et qui échoue lamentablement.

Eh oui, mon cher Laurent, L. Bloy est islamiquement parlant un sataniste. Il n’est pas étonnant que cela t’embête, mais c’est ainsi. Tu n’y comprends rien à l’islam, absolument RIEN ! Alors, de grâce, ferme-là à tout jamais sur ce sujet précis, tu n’a pas le niveau, ni le paradigme. On ne peut pratiquer la sorcellerie, coucher avec une catin cinglée (Anne-Marie Roulé) et possédée, en transformant ses paroles en prophéties apocalyptiques, sans encourir le risque d’être traité de sataniste. Je dirai également que Bloy est catholiquement un sataniste et je t’invite à poser la question à une autorité ecclésiastique, Michel-Marie Zanotti-Sorkine, par exemple. Lui seul pourra te rendre à la raison, mon cher Laurent, car il n’est jamais trop tard de se repentir sincèrement, le repentir sincère étant, bien entendu, celui qui n’est jamais suivi des mêmes hérésies et errements.

Le-Marionnettiste_ouverture_mosaiqueOn arrive maintenant à la question du PS et de la COBEMA. Là c’est le pactole, tu vas loin mon cher, trop loin. Tu mélanges tout, en essayant de convaincre je ne sais qui, alors que tous connaissent, y compris toi-même, ma position sur ces questions. La réponse à cette affaire a été donnée en 2010 déjà, dans le texte Les marionnettistes, publié sur le site de la COBEMA, en guise de cinglant démenti. La moindre des corrections aurait été de le citer dans ta vidéo, si tu avais été un tant soit peu honnête, ce que tu t’es malheureusement abstenu de faire. Cela fait partie de tes mensonges par omission. Le tribunal en jugera. Cet article très long expliquait dans le détail, les tenants et aboutissants de cette mascarade, mais cela ne t’aura pas suffi, a priori. De plus, lors de mon appel téléphonique, je t’avais expliqué ce qu’avait fait Djellil et je t’avais rapporté les propos qu’il avait tenus, mais tu n’en as cure, aveuglé comme tu es par la mauvaise foi. Tu peux même le nier aujourd’hui, mais tu sais la vérité et c’est ce qui compte pour moi. Déjà, tu parles d’un repas japonais (je croyais pour ma part que c’était au McDo, bizaaarre !) dans lequel j’aurais tenu des propos litigieux : « C’est bien raison ta naïveté (?) Quand on fait de la politique, pour être efficace, il faut faire des compromis ; mais ça, tu peux pas le comprendre, ça. » ! Tels sont les propos que tu m’attribues, en parodiant, je ne sais pourquoi, un très fort accent pied-noir. Je ne savais pas que l’accent intervenait dans la prise en compte de la crédibilité d’une personne. En tout cas, cette argutie ne pèse rien devant ton énorme pataquès à 16:42 de ton réquisitoire, toi qui te revendiques des Lettres et des Arts (Légitimement outré par mon culot, tu m’avais (t) alors répondu : « ….) Trop facile ton acrobatie, car je n’ai aucun souvenir d’avoir parlé de cela avec toi, d’autant que tu ne t’intéresses pas du tout à la politique et j’en veux pour preuve les sujets traités dans tes dizaines de vidéos ! Tu ne parles que de Tradition et littérature, jamais de politique. Comme par enchantement, ce jour là, tu te serais intéressé à la politique locale phocéenne. Ça ne tient pas la route. Allez, cite-moi 10 élus locaux UMPS juste pour voir. Tu connais pourtant parfaitement ma position intangible par rapport aux partis politiques et mon souhait de les voir tous disparaître purement et simplement de la Cité, comme très bien expliqué par les travaux lumineux de la regrettée Simone Weil (popularisés par É. Chouard) que je ne cesse de diffuser et de faire connaître autour de moi et partout où je vais. N’a-t-on pas réalisé une conférence en mai 2009 avec É. Chouard dans nos locaux ? La COBEMA est une association qui a pris des décisions après le vote de plusieurs personnes (10-15 personnes selon les réunions). Il est Salim_legislative_A5-1f5f1donc débile et malhonnête de m’attribuer la responsabilité de ces décisions, même si je les assume complètement, puisqu’elles nous ont permis de faire le travail que l’on a fait et de découvrir les dessous de la politique locale et de ses intervenants. Ne me suis-je pas présenté aux dernières élections en candidat indépendant ? Pourquoi ne parles-tu pas de ma campagne législative de 2012 qui avait comme slogan « UMPS Dégage » ? Ah oui, ça ne colle pas avec tes mensonges. Tout le monde se souvient des attaques frontales et sans concessions que je portais aux membres du PS avant, pendant et après la campagne : les Guérini, Mennucci, tonton Jibou que j’ai éjecté comme un malpropre de mon QG de campagne, la délinquante et maçonne S. Andrieux, sans oublier Ghalinette et ce, depuis de nombreuses années. Pourquoi ne parles-tu pas du soutien historique et médiatique apporté à M. Goual, lors de l’affaire dite de Méjanes ? Peut-être parce qu’il a sa carte à l’UMP ! Là où c’est laid et où tu fais pathétiquement montre d’un lourd déficit en élégance, c’est quand tu remets sur le tapis l’affaire d’O. Djellil. Que fais-tu avec un clown pareil, franchement ? T’as un autre niveau quand même, respecte-toi au moins. Précisons déjà que c’est « MOI » qui ai porté plainte contre lui, ce qui prouve que je n’ai aucune gêne ni crainte à en étaler les détails devant un tribunal. J’ai même relancé le procureur, par LRAR, pour être informé de l’état de la procédure et j’attends toujours une réponse. De plus, au départ, il était question de 250.000 € détournés pour construire, étant moi-même dentiste, un centre dentaire à Béjaïa, en Algérie ! Puis comme par magie, il ne sera plus question que d’environ 157.000 € de subventions touchées par la COBEMA puis, in fine, d’une simple demande de subvention. À ce rythme, dans pas longtemps, il sera question d’une simple rumeur… Un peu comme les 3 modifications, malheureusement pour toi, indélébiles, de ton post Facebook, concernant ma conférence de Batna, post rudement malmené par les démentis et précisions qui se sont succédé, te contraignant à chaque fois à modifier et adapter ton commentaire haineux et mensonger à ta tambouille malodorante ! Tu n’as pas honte, franchement ?

Ne t’es-tu jamais posé la question de savoir comment a-t-il pu faire pour obtenir un tel document officiel alors que nous n’avions nous-mêmes reçu aucune info sur la suite réservée à cette demande légitime de subvention (au passage, on en a demandé plusieurs et à différentes autorités). Le clownesque Djellil laisse entendre que tout citoyen peut demander des comptes concernant les subventions, mais cette demande ne concerne légitimement que les subventions réellement versées et en aucun cas les simples dossiers de demandes sans suite, qui se comptent par milliers (800.000 associations en France) ! De plus, les octrois sont déclarés et publiés à l’issue des Conseils municipaux sur le Recueil des Actes administratifs et cela n’a donc rien de secret. Lorsque tu avances de tels propos, sans prendre la peine de les vérifier, tu les fais tiens et tu te les appropries en te solidarisant avec leur auteur premier. Ce faisant, tu t’enfonces délibérément dans la diffamation pure et simple. Lorsque tu dis que j’ai perdu mon procès contre lui, c’en est une autre de diffamation, puisqu’il n’y a jamais eu de suite à ma plainte, malgré la gravité des accusations portées à mon endroit, donc pas de procès ! Serait-ce dû à une protection des services ? Allez savoir. Laurent James tu es un menteur ! Menteur comme ton maître à penser Nabe qui disait sur Le Mouv’ qu’il n’écrivait jamais de textes sur internet. Mensonge.

Autre preuve lourde de la gabegie de ce clown : si ma plainte est infondée, pourquoi ne dépose-t-il pas plainte en retour pour dénonciation calomnieuse ? Il en aurait le droit, lui qui s’y connaît fort dans ce domaine. Non seulement, il ne dépose pas plainte malgré ses accusations graves dirigées contre moi, mais en plus, il ne s’est même pas défendu après le démenti solennel de la COBEMA ! Ne trouves-tu pas cela particulièrement léger ?

Dire qu’en ayant soutenu un de ses anciens membres aux élections locales de 2010 inscrit sur la liste du PS, la COBEMA et donc moi-même aussi par ricochet, avons approuvé le mariage pour tous, relève de la plus mauvaise foi, tant l’auteur de cette ineptie fait intervenir, sans vergogne, une quatrième dimension qu’il voudrait favorable à sa thèse extravagante. Est-il vraiment utile de relever qu’en 2010, le 31ème engagement pris par Hollande, dans sa campagne électorale pour les présidentielles de 2012, n’existait pas encore…
Prière_blasphématoire

Poésie « catholique apostolique et romaine » (sic)

Non, je n’ai nullement été outré par la mise en demeure de Nabe, mais j’avoue avoir été particulièrement déçu par sa demande de restitution d’un cadeau ancien ! Sa mise en demeure est l’après-dernier de mes soucis. Lorsque je reçois sa missive, mon premier réflexe sera de réaliser un webisode sur son extraordinaire et inénarrable avocat, Emmanuel Pierrat. Contrairement à un obscur internaute sorti de nulle part qui, à la réception d’un courrier type, a dû faire une descente d’organes suivie d’une quasi dépression nerveuse ! Voilà ce qui arrive au doux agneau qui s’aventure dans la brousse et se mesure au lion. Tu oublies également de dire que c’est la première fois en 25 ans de carrière que Nabe attaque un adversaire. N’est-il pas de mon droit d’en faire autant ; sinon l’équilibre ne serait pas respecté. N’est-ce pas ? Toute diffamation ou insulte sera traînée en justice dans la mesure du possible et de la faisabilité et conformément à mes intérêts. Point. Je dirai même plus : toute attaque privée, voire plus précisément familiale, sera suivie de ma visite personnelle à domicile. Ainsi, les choses sont clarifiées. Qu’en est-il de tes prières bloysphématoires ? Encore ton esprit tordu qui te joue des tours. Je ne dis pas que les Maghrébins de Noailles ne peuvent comprendre tes âneries scatophiles, mais c’est juste l’inverse. Je répète : s’ils avaient entendu ta déclamation honteuse, ils t’auraient éviscéré, eu égard à l’amour qu’ils portent à Jésus (AS) et à Sainte Maryam. C’est juste que tes saloperies, tu les fais de nuit pendant la fête du Soleil (sic) et non en plein jour, en pleine cohue, au milieu des vendeurs à la sauvette de Marlboro ! Chiche, refais-le de jour, en pleine clarté, et filme ton cirque, qu’on rigole un peu (assure-toi d’avoir chaussé des baskets et mis un survêt).

Citation de LJ 2IMG_2902Concernant l’accusation de racisme… ben… que veux-tu que j’en dise ? Venue d’un gars qui caricature mon accent du bled, c’est un peu léger, ne trouves-tu pas ! Tu essaies de faire pleurer dans les chaumières, après ta malheureuse tentative avortée de faire retourner les musulmans contre moi. Concernant ta pitoyable référence au McDo, je laisserai les nombreux conférenciers qui nous ont fait l’honneur de répondre à notre invitation à la COBEMA, de dire s’ils sont vraiment conviés au McDo lorsqu’ils viennent à Marseille : P. Dortiguier, A. Rami, J. Teil, P. San Giorgio, Dieudonné, Soral,… C’est sûr qu’à 1 heure du matin on ne peut que terminer dans un kebab du coin, mais de là à aller au McDo, moi qui les boycotte depuis au moins 15 ans, sinon plus (McDo, Coca, Pepsi, Lévis, Nestlé,…) ! Tu dis toi-même que l’on a mangé japonais au Centre Bourse. Ton aveuglement t’a-t-il empêché de déceler cette grosse contradiction, que les gens, un tant soit peu doués d’attention, peuvent constater dans ton discours ? Tu vois à droite là, c’est un menu méchoui de chez McDo, certains s’en souviennent encore ! Quant à la liste des dissidents, publiée, elle n’est pas de moi, mais il est vrai que je ne te considère plus comme un dissident, mais comme un gars perdu et confus, un hybride. Si tu oses te comparer à Dortiguier, c’est que t’es vraiment fou. Qu’attendre d’un gars qui prend Rimbaud et le scato-kabbaliste Artaud pour d’authentiques prophètes de l’ère du Verseau ? C’est bien ce que tu as déclaré au début de ta vidéo avec F. Abed, non ? Si, si, à la minute 4:40 de cet entretien ! Que dire de plus ? Le dernier, c’est Nabe, non ? Tu oses, en plus, comparer mon pouvoir à celui extraordinairement exorbitant des gays ! Moi, le petit LLP et ses petites vidéos sur Rutube ? LLP Vs P. Bergé le milliardaire patron du Monde ? Va te soigner mon gars, tu en as rudement besoin, car tu n’as aucune notion concrète du réel.

Pour te répondre en ce qui concerne mon emploi du temps, en 2005, je n’étais que le webmaster de ton Maître à penser, chose que je regrette amèrement. Donc, pas de leçons stp sur le terrain de l’action et de la lutte. Quant à ta prétention hardie à remplir la Main d’Or, je demande à voir les photos, car les échos qui nous parviennent font référence à des représentations dépassant rarement la trentaine de spectateurs. En ce qui nous concerne, nous postons les photos directement sur nos sites. De grâce, fais-en de même pour nous convaincre définitivement (tu vois, là, c’est toi qui parles de quantité). Quand tu me traites de méchant, tu te trompes lourdement, car je suis encore très bienveillant envers toi. Quand je déciderai de le devenir, tu vas vite le comprendre. Et puis, depuis quand était-il dangereux de parler de Dieudonné, Soral et Nabe, en 2004 ? Ah bon ? Première nouvelle ! Ça va pas la tête d’ânonner des stupidités pareilles ? Concernant le garde du corps que tu m’attribues généreusement, qu’as-tu à mentir effrontément encore et encore ; feins-tu d’ignorer qu’il ne s’agit que d’amis nombreux et surtout sincères, soucieux de ma sécurité et que je salue chaleureusement ici. Les menaces que l’on reçoit depuis quelques temps et qui ont fini par une expédition punitive le 24 décembre dernier à Lyon, ne doivent pas être prises au sérieux, selon toi, c’est ça ? Menaces de mort, menaces physiques, sites hackés, pages Facebook supprimées, censure sauvage de Dailymotion, procès de P. Bellanger… On n’en parle même pas, on fait le travail en allant au charbon. Trouve-moi un seul gars – nous sommes pourtant 65 millions à peupler l’Hexagone – qui ait osé attaquer frontalementSalim Laïbi - -On est à Marseille ou à Tel Aviv -- le Crif marseillais en la personne de C. Pozmentier (responsable municipale à la sécurité), en lui demandant publiquement si l’on était à Marseille ou à Tel Aviv ! Tu le sais qu’ils ne sont pas nombreux les gars qui s’attaquent aussi violemment à la mafia maçonnique, à Big Pharma, aux politiques voyous et véreux …

Autre énormité ahurissante, chutzpah anesthésiante : m’accuser d’avoir marché à Marseille pour soutenir l’attaque otanesque contre la Libye ! Une telle manif a-t-elle seulement existé ? Tu délires autant que la Anne-Marie, tu es possédé, ma parole. Moi, l’anti OTAN/Gladio/Ergenekon (Tu ne sais même pas ce que c’est) ! Oui, j’ai toujours détesté Kadhafi pour différentes raisons. Oui, c’était une crapule, un dégénéré sexuel (partouzes Bunga Bunga avec son ami Berlusconi, membre de la loge P2). Son commerce des armes avec un autre membre de la P2, José López Rega, dit « Le sorcier » pour son expertise en sciences occultes. Les dernières révélations de son ex-patron des services secrets, Senoussi, me donnent encore une fois raison. Sans oublier les déclarations catastrophiques de Z. Takieddine qui ne font que confirmer le financement illégal de la campagne présidentielle du sabbataïste Sarkö, par ce cinglé de Kadhafi ! Nous qui voulions nous débarrasser de Sarkö, Mouammar lui offrait des centaines de millions d’euros pour l’aider à garder le pouvoir. N’est-ce pas le sujet du prochain documentaire de J. Teil et P.-É. Blanrue, Apocalypse France ? Kadhafi s’est fait rouler par ses alliés et amis qui sont mes ennemis. Mais que vient faire l’OTAN la dedans ? On peut être contre Kadhafi et contre l’ONU et l’OTAN, car il est question du bombardement du peuple libyen et de la mort de centaines de milliers de mes congénères. La question se posera lorsqu’il sera question de l’Algérie et ma position ne changera pas d’un iota. Il appartient aux peuples de se débarrasser de leurs dictateurs et non aux réseaux mondialistes de faire leur loi ; mais ça aussi tu le sais parfaitement, tu fais juste semblant de ne pas le croire ou le savoir. On a souhaité la chute de Kadhafi par le peuple et pour le peuple à la manière tunisienne ou égyptienne. C’est la même position que j’ai adoptée, concernant la Syrie des Assad : famille de crapules et criminels, mais seul le peuple syrien peut en juger.

Quelques menues déclarations restent à rectifier : Il semble que je dirige les quenelles de France, maintenant ! Mensonge, petit malin. N’as-tu pas honte d’en arriver là, à ton âge ? Mes dernières sorties tournent en eau de boudin, dis-tu ? Pourtant tu sais parfaitement que mon site est classé 1800ème en France. Je pourrais facilement gagner de l’argent avec un site pareil mais non, car ce qui nous caractérise c’est avant tout le respect dû aux lecteurs et à nos visiteurs. Que vas-tu dire encore ? Que je suis le larbin de Soral, car il vend mes livres ? Devrais-je présenter mes 10 dernières 2035 pour que tous connaissent mes revenus, en tant que libéral ? Sais-tu seulement qu’au tribunal, c’est une des premières questions que le(a) Président(e) pose ? Ça tu ne dois sûrement pas le savoir, mais ça ne saurait tarder. Concernant les messages rapportés ici et là sur le site d’E&R par exemple, ils ne peuvent qu’être le fruit de tes alliés – les trolls – et ceux du nabot et c’est de bonne guerre. Les webisodes de Naboscopie ont dépassé les 10.000 vues. Faire état de 5 commentaires négatifs est donc dérisoire et insignifiant. Quant à ton conseil d’écrire des traités de théologie et des romans, je suis dans l’obligation de te demander de l’appliquer à toi-même, tant ta bibliographie est très maigre. À côté de tes ouvrages collectifs plutôt inintéressants, je te rappelle que j’ai publié en 3 ans, 3 livres. Un collectif sur le 11/9 et deux autres qui rencontrent un certain succès de librairie. J’ai de surcroît deux livres en chantier ainsi que 2 brochures, si tu veux tout savoir. Concernant le traité de théologie je ne me le permettrais pas, car chez les musulmans, seuls les savants versés dans le « Din » peuvent s’y atteler, non pas comme toi et le nabot qui dénaturez à chaque fois les messages des Écritures avec vos fadaises. Quant à me sortir une citation de Céline, l’anti-maçon révisionniste le plus virulent de l’histoire, faut dire qu’il fallait l’oser.

Tu parles de « haiiine » et de ma volonté de « rabaisser tout le monde en permanence et avec tous les moyens » ! Crois-tu vraiment que Nabe, Ramadan, Jovanovic, Marc George et toi, vous représentez vraiment tout le monde ? Ce travail essentiel à mes yeux, qui consiste à démasquer les imposteurs ne représente même pas 3 % de mes vidéos et écrits (et encore je suis large). Quand je tape sur Botul, Sarkö, Servier, Rothschild, Rockefeller, Bergé ou DSK, ça ne te choque pas ! C’est bizarre ça. Quand je dis du bien de Chouard, Roussel, Desmurget, Dr Gernez, Sigaut, Guénon, Ibn Khaldoun, Dortiguier, Ryssen, Blanrue, Hillard, Séverac, Gouget, Kemi, Dr Vercoutère, Shamir, Simon,… ça en fait du monde à enlever de ton « tout le monde » ! Tu dis dans une autre vidéo intitulée Pour en finir avec le jugement de Salim Laïbi que je crois que tu as peur de moi ? Pourquoi ça ? Serais-je vraiment si dangereux ? Pourtant tu insinuerais ailleurs que j’ai eu peur de t’affronter à la conférence de Kemi du 21 mai 2013. Pourquoi ne répètes-tu pas tout bonnement ce que je t’ai dit, ce jour-là ? Je t’ai demandé gentiment et sur un ton badin ce que tu faisais dans un repère de complotistes ? Tu étais gêné et Kemi est là pour en témoigner. Je ne t’avais pas dans le viseur à l’époque, car l’affaire Nabe n’avait pas éclaté, tout simplement ! D’ailleurs, tu dis connaître beaucoup de gens qui m’en veulent ; tu sais, ces gens comme tu les appelle, doivent connaître mon adresse, dispo sur simple clic. Quand tu parles d’anonymat du web, ma tête est connue de tous depuis belle lurette et le procès m’ayant opposé au patron de Skyrock prouve que l’anonymat n’existe pas sur le net.

Voilà qui est fait. Certains avaient certainement besoin de ces explications. Ceux, les plus nombreux, qui nous connaissent avec leur cœur, les trouveront inutiles et superflues, car ce genre de subversion maladroite ne peut les atteindre. Quant à Quéquette, il n’a qu’à continuer à « danser à l’envers », il ira loin. RDV donc à la barre et n’oublie pas ton falzar.

Salim LAÏBI

Addendum :
Vu que Quéquette a posté une nouvelle vidéo aujourd’hui dans laquelle il me traite de racaille de blédard, je vais en profiter pour lui répondre rapidement ici. Vu qu’il n’a plus rien à dire, il se répète encore et encore, je ne vais donc traiter que de quelques points :

1- Ton visage a fini par se dévoiler complètement et est apparu, ce coup-ci, sous son véritable aspect hideux, après que tu m’aies traité de racaille de blédard. Ton nouvel ami batnéen appréciera, lui dont l’accent est bien plus prononcé que le mien. Mais il semble que les hommes debout aient déserté la terre, sinon le monde s’en porterait bien mieux (Kali yuga oblige).

2- Comparer mon cas à celui de Bloy, concernant le roman de Huysmans est proprement ridicule. S’il est vrai que Nabe me traita de traître et de lâche, cela reste sans commune mesure avec le sujet de Là-bas : satanisme, affaire Boullan avec ses meurtres rituels de bébés… Tu oublies de dire encore que Nabe a aussi très mal pris de devenir un personnage du roman de S. Zagdanski, son ex-meilleur ami ; roman dans lequel il joue le rôle de Captain Iglo. La preuve en est qu’ils ne se parlent plus depuis.

3- Tu dis recevoir tellement de messages et connaître tant de gens ! C’est fou car personne ne te connaît de mon côté et je peux te certifier que je suis suivi par énormément de gens. Tu oses dire que je n’intéresse plus personne, pourquoi pas ? Tu sais, j’ai un métier qui me convient parfaitement et que je peux exercer partout, ce n’est donc pas si grave, d’autant que j’ai plusieurs cordes à mon arc. Mais il te faudrait expliquer alors le succès de La faillite du monde moderne et ses 3 éditions successives, sans oublier les conférences, innombrables ! Tu fais vraiment pitié, vraiment tu fais peine à lire ! Mon activité au cabinet serait en chute ? Bougre d’imbécile que tu es. Encore une diffamation vérifiable par simple coup de fil. Exerce-toi, amuse-toi à prendre un RDV et tu verras si je suis disponible avant février. Tu me juges incompétent dans mon métier ? C’est remettre en cause la qualité de l’enseignement prodigué par l’Université de la Méditerranée où j’ai décroché tous mes diplômes et à laquelle je me suis inscrit en 1992, alors que j’étais encore mineur, tout juste 17 ans. Tu es pathétique. Tu sais quoi, pour ta gouverne, sache seulement que j’ai enseigné dans cette même université, où j’ai soutenu publiquement ma thèse d’exercice en 1999 et où j’ai obtenu une MSBM, un DEA, un CES, 2 DU. J’y ai même décroché un nouveau diplôme cette année. Pour info.

20131128_1737344- Quant à ta nouvelle idylle batnéenne, que dire ? Heureusement que j’ai tout enregistré, absolument tout (l’expérience des années). Il peut bien revenir sur ses propos, moi je veux lire les courriels que tu as postés. Quant à lui, il me fait de la peine car du haut de ses 25 ans, il est déjà passé par 3 cursus universitaires différents et fort divergents. Il est jeune, inexpérimenté, brouillon et n’a aucune méthode. Il déclare lui-même ne pas « avoir le niveau » ! Il n’a pas lu Guénon, pas lu Bloy, pas lu Nabe, pas vu mes vidéos (Naboscopie, ce qui ne l’empêche pas de les juger !) et s’octroie le droit de parler ! Bref, tu as agrémenté ta cour des miracles d’une belle recrue. Je vais avoir l’élégance de ne pas le finir, car ayant rencontré et fait la connaissance de membres de sa famille ; je ne puis le faire. Élégance dont il fait cruellement défaut. Il comprendra certainement plus tard, mais le mal aura été fait. Je tiens à préciser que ce jeune a présenté ma conférence en lisant un texte de plusieurs pages et n’a posé aucune question pertinente sur place (cf. photo de droite) !!! Curieux non ? S’il veut, en tant que musulman, fricoter avec Quéquette et Bourre, perso ça ne me dérange pas. Néanmoins, je lui donne raison : n’importe quel pitre peut donner son avis sur le net.

5- Par contre, mes yeux me disent bien que tu voulais voir ma conférence avant moi, tout en lui conseillant de ne pas me la donner. Mes yeux ne mentent pas ! C’est bien ce que je disais : tu es un grand fatigué. Repose-toi et surtout, amende-toi. Comme je te le disais plus haut, rendez-vous à la barre et n’oublie pas ton falzar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Laurent James discussion.   16/2/2014, 15:30

Quéquette  fait  caca, l'intellectuel à  l'éloquence de putois s'enferme définitivement dans les chiottes avec son maitre à chier, le très scatophile nabot écriteur mondain, j'ai nommé Alain Zaninio (Findus pour les intimes). Le traditionaliste du Crazy Horse Saloon, entre deux intégraux et après un rituel new age en compagnie de son pote jojo le sacrificateur (Jean-Paul Bourre http://www.youtube.com/watch?v=3XFSLS4ejL8) a tout bonnement décidé de tirer à boulets rouges sur toutes les ambulances, les victimes du pouvoir oligarchique , la veuve et l'orphelin, les opprimés,... Bref les complotistes, bien sur uniquement les cibles validées par le pape des "boite-people", Nabe. Jugez par vous même :

[quote="Le complotisme, cet anaconda dont nous écraserons la tête à coups de talon     Le complot, c’est comme le genre (« gender ») : le problème ne réside pas dans l’authenticité de son existence, mais dans le systématisme typiquement moderniste de la théorie qui l’exploite.  Les complots politiques sont une trame de l’histoire depuis quelques centaines d’années. Prétendre qu’attaquer le complotisme revient à nier l’existence de tout complot, c’est aussi stupide que de prétendre qu’attaquer le communisme revient à nier l’existence des inégalités entre les classes sociales. Ce n’est pas parce que nous nous intéressons aux complots et conspirations, que nous nous abaisserons à grossir les rangs des complotistes. Il faut faire comprendre à ces derniers, nos ennemis directs, irréductibles et définitifs, que nous ne leur reprochons pas de parler de complots, objet historique dynamique indéniable, mais d’avoir créé une nouvelle tentative d’étouffer la Révolution Spirituelle et supra-historique en cours en systématisant absurdement la notion de complot, et en enfermant l’esprit dans un immonde cercle de fer absolument contre-productif.   J’ai déjà écrit deux textes sur Parousia contre le complotisme : « Puritanisme et Complotisme, ces plaies de la modernité » (5 octobre 10), puis « Allah Akbar » (1 février 12). J’ai notamment soutenu que le but du complotisme était de générer un espoir démobilisateur (la résignation), alors que les assoiffés de justice avaient besoin du strict opposé : un désespoir mobilisateur (la révolution).   Deux des plus grands écrivains français de ces cinquante dernières années, Dominique de Roux et Jean Parvulesco, connaissaient l’histoire des grandes conspirations, et ils étaient favorables à une révolution grand-continentale : en termes contemporains, ils étaient donc anti-complotistes. Le premier avait décrit dans « L’acier prend le pouvoir » (in « L’Ouverture de la chasse », 1968) la réaction de la CIA, dans les années 50 et 60, à « l’offensive en cours de la révolution mondiale du communisme, ayant son épicentre politico-opérationnel au Kremlin ». La CIA aurait pu logiquement financer des partis frontalement anti-communistes, afin de combattre pied à pied son ennemi russe. Mais la logique politique des Etats-Unis d’Amérique n’a jamais été celle de l’affrontement direct. Karl Haushofer avait déjà décrit la stratégie américaine comme étant celle de l’anaconda : encerclement, enserrement et dissolution. Au lieu de créer et d’encourager des mouvements capitalistes de combat, ils créèrent et encouragèrent des mouvements gauchistes de parodie, des structures politico-culturelles de dédoublement du communisme, ennemi radical – à l’époque – des USA, afin d’en annuler la force en la détournant et la singeant par des opposants tout à fait factices.  Ce mécanisme de la prise en mains des révolutions gauchistes européennes des années 60 par la CIA est décrit ainsi par de Roux :  « Suivant la mentalité protestante du capitalisme outre-atlantique, il est évident, en effet, que la contre-stratégie américaine visait, avant tout, pragmatiquement, à l’efficacité. Or, l’efficacité dans le combat anticommuniste exigeait, en dehors de toute idéologie et selon la dialectique même du marxisme-léninisme historiquement en marche, non pas l’affrontement de l’anticommunisme, mais d’une structure marxiste à une autre structure marxiste. Cette politique dans le monde de la guerre froide – et elle fut la mission primaire de la CIA – cherchait à opposer aux mouvements communistes agissant, démocratiquement ou subversivement en Europe occidentale et ailleurs, au lieu des contreforts traditionnels, une ligne ininterrompue, visible, de mouvements démocratiques et socialistes d’inspiration ou d’influence marxiste-démocratique. […] Paradoxalement, c’est le marxisme, traité par la contre-stratégie souterraine de Washington comme moyen d’action, non comme but absolu – tel qu’il l’était encore, à ce moment-là, pour les tenants ultimes de la révolution mondiale du communisme – qui permit au monde non-marxiste de l’emporter sur le marxisme : c’est le marxisme qui, tourné contre lui-même, devait donc vaincre dialectiquement le marxisme.  Là on touche à l’évidence même : la colonisation américaine de l’Europe occidentale, la mise en chantier de l’Europe atlantique, a été l’œuvre, exclusivement, des partis socialistes et de leurs alliés, démocrates-chrétiens au pouvoir, en France, en Italie, en Allemagne fédérale, en Belgique, en Hollande, voire même en Grande-Bretagne.  Au paroxysme stalinien de la révolution communiste mondiale conçue toujours selon la thèse du stalinisme : « la révolution en un seul pays », le grand capital américain devait opposer ainsi un « mouvement trotskyste », une internationale contre-stratégique utilisant subversivement le socialisme, en tant que vaccin, comme nous venons de le dire ».  Ou, dit autrement : « Mai 68, c’est la fin des espoirs. Les étudiants et les cadres menés par ce goret (rose, déjà !) de Cohn-Bendit ont été chargés de stopper, par leur révolutionnette, tout essor de révolte vraie » (Marc-Edouard Nabe, « La fifille du Pharaon », in « Non », 1998).  Soixante ans après, les acteurs ont changé mais la problématique reste la même. Le communisme représentait à l’époque pour l’Amérique un ennemi géopolitique et non point spirituel, puisque le communisme et le libéralisme sont extraits de la même matrice idéologique. Aujourd’hui c’est le contraire : l’ennemi absolu et radical de l’Amérique est fondamentalement spirituel (il est donc également ennemi d’Israël), et possédera probablement, un jour, une assise géopolitique – c’est là l’objet de tous nos combats et de toute notre détermination. Aujourd’hui, l’ennemi absolu et radical de l’Amérique, c’est la vision du monde en termes d’alliances de civilisation, c’est la vision multipolaire de l’eurasisme que donnait naguère Constantin Leontiev, à savoir « un bloc de Tradition contre le modernisme occidental », comme le rappelle Robert Steuckers dans son texte fondamental sur les relations historiques entre eurasisme, atlantisme et indisme.  Le pouvoir américano-sioniste pourrait très bien attaquer frontalement son adversaire, à savoir cette résurgence de la spiritualité vivante et agissante, en favorisant par exemple des mouvements ouvertement athées qui se battraient pied à pied contre la mise en place d’une spiritualité révolutionnaire supranationale et unificatrice. Mais, comme dans les années soixante, au lieu des contreforts traditionnels, l’Amérique a choisi à nouveau la stratégie de l’anaconda en misant tout sur la singerie de son ennemi le plus radical (la Révolution Spirituelle) ; et cette singerie passe justement par le néo-évhémérisme et le complotisme, derniers coups de boutoir de l’athéisme larvé et viral, tous deux américains jusqu’au bout des ongles, jusqu’au bout du trou du cul.  Pour le dire autrement, et afin que je me fasse bien comprendre : le complotisme est la maladie infantile de l’eurasisme.  Les complotistes d’aujourd’hui sont nos Cohn-Bendit à nous. Et j’espère bien qu’on n’attendra pas soixante ans pour leur crever la panse.  Le complotisme est une colonisation supplémentaire de l’esprit européen par l’Amérique des bas-fonds, l’Amérique des ratés.  Si tant est que nous soyons eurasistes, nous autres hyperboréens, il semble cependant que nous le soyons autrement que l’on ne le serait selon la volonté de puissance de certains. Nous ne sommes pas des complotistes… Nous n’en croyons pas nos oreilles, lorsque nous les entendons parler, tous ces conférenciers internautes. « Voici les modalités du complot ! » C’est avec cette exclamation qu’ils se précipitent tous sur nous, avec une recette à la main, la bouche hiératique pleine de vomi. « Mais qu’importe à nous le complot ? » - répondons-nous avec étonnement. « Voici le complot ! » - reprennent ces sales vociférateurs endiablés : et voici la vertu, le nouveau chemin du bonheur !... Car, en plus de tout le reste, voici qu’ils se piquent de vertu et de puritanisme, nos petits héros… Nous sommes, de par notre nature, beaucoup trop heureux pour ne pas voir qu'il y a une petite séduction dans le fait de devenir eurasiste ; c'est-à-dire immoraliste et aventurier... Nous avons pour le labyrinthe mégalithique de nos ombilics limbesques une curiosité particulière, nous tâchons, pour cela, de faire connaissance de monsieur le Minotaure dont on raconte des choses si dangereuses. Chut ! Ecoutez ! Le Taureau trépigne sur les parois de nos grottes antédiluviennes, il revient à la vie, ses naseaux frémissent et crachent de l’air chaud. Que nous importe votre corde à complots qui, prétendez-vous, nous aiderait à sortir de la caverne ! Vous voulez nous sauver au moyen de votre corde ! Et nous, nous vous supplions instamment de vous pendre avec !  A quoi sert tout cela en fin de compte ! Il n'y a pas d'autre moyen pour remettre l’eurasisme en honneur : il faut d'abord pendre les complotistes.  Le complotisme s’élève contre tout ce qui le dépasse, et son obsession est de rabaisser toute grandeur au niveau de sa propre impuissance atrophiée (les phrases suivantes entre guillemets sont réelles) : les Templiers (« une troupe de talmudistes précurseurs des francs-maçons et tenanciers de réseaux pédophiles »), le Vatican (« le Pape est une créature de Satan - d’ailleurs Bergoglio était trafiquant d’enfants, et c’est une loge maçonnique qui dirige le Vatican »), l’eurasisme (« Douguine est piloté par l’Occident »), la littérature (« chrétiennement parlant, Léon Bloy est sataniste »), les Rois Mérovingiens (« une race d’extra-terrestres »), l’Irak (« Saddam Hussein était un agent américain »), la Russie (« Poutine fait partie du système mondialiste »), le Onze-Septembre (« les avions étaient des hologrammes »), Platon (« le véritable Platon était Gémiste Pléthon, au XVè siècle »), les pyramides d’Egypte (« ce sont les reptiliens Annunakis qui les ont construites »), l’histoire européenne (« le Moyen Age n’a jamais existé, c’est une invention de l’Eglise vers 1600 »),… Lorsque j’entends un de ces crétins m’asséner qu’un complotiste est forcément intelligent puisqu’il doute des réalités officielles, je dégaine ma masse d’armes.  Je connais peu de listes aussi déprimantes que celle des dates marquant les défaites successives de l’Eurasie : - 37000 (extinction des Néandertaliens), - 10800 (engloutissement de l’Atlantide), - 2750 (troisième tiers de l’Ere du Taureau : césure du bloc indo-européen initial), - 175 (Saces chassés des Terres du Milieu par les Xiongnu), 843 (Traité de Verdun), 1274 (tentative avortée de Grégoire IX d’unifier les Mongols, les Byzantins et l’Europe), 1314 (chute des Templiers), 1825 (dissolution de la Sainte-Alliance), 1945 (américanisation de l’Europe occidentale),… et 2014, où les adversaires les plus fervents et les plus retors du Saint Empire Eurasien sont les complotistes. Mais là, en revanche, il n’est pas sûr qu’ils remportent la victoire. Pas sûr du tout.  En 1942, le révolutionnaire Lucien Rebatet écrivait dans Les Décombres : « Je n’admire pas l’Allemagne d’être l’Allemagne, mais d’avoir permis Hitler. Je la loue d’avoir su, mieux qu’aucune autre nation, se donner l’ordre politique dans lequel j’ai reconnu tous mes désirs. Je crois que Hitler a conçu pour notre continent un magnifique avenir, et je voudrais passionnément qu’il se réalisât ». En 2014, les complotistes écrivent dans leurs torchons collaborationnistes que le nazisme était entièrement financé par les Juifs, et qu’Hitler, en plus d’être le petit-fils de Rotschild, était sataniste de par sa prétendue appartenance à la Société de Thulé.  La guerre totale a lieu entre la conspiration mondialiste de la super-puissance planétaire des Etats-Unis et « l’intégration grand-continentale eurasiatique de la fin » comme l’a écrit Parvulesco : la réunification du continent après quarante mille ans de tragédies historiques déflagrationnelles ; soit, d’une part, l’alliance sanctifiée entre le catholicisme et l’orthodoxie, et d’autre part, la nouvelle émergence des anciens dieux de notre continent ainsi que de tout le petit peuple de nos forêts, de nos landes et de nos lacs, sous l’égide hautement lumineuse et déchirante du Christ-Pantocrator et de la Vierge Marie.  Or, tout raisonnement qui s’élabore en termes de civilisation ou de bloc continental ne peut qu’être systématiquement condamné par le complotisme, qui y verra – ou plutôt, qui feindra d’y voir (car, pour beaucoup d’entre eux, tout n’est que jeu de dupes) – la mainmise de grands groupes financiers internationaux et une variante du nouvel ordre mondial au bénéfice intégral des banques de Wall Street. Alors que la nation est une fabrication complètement anti-traditionnelle (la nation française trouve principalement ses racines dans la cupidité et l’acharnement tout kshatriyen de Philippe le Bel dans la destruction de l’Ordre du Temple, et les autres nations européennes sont majoritairement des productions artificielles élaborées par les bourgeoisies entrepreneuriales pour faire fructifier leurs commerces et industries), elle est aujourd’hui ardemment défendue becs et ongles par les complotistes face au seul mouvement véritablement anti-américain et antisioniste qui tienne, celui de l’intégration supra-nationale grand-continentale et spirituellement unificatrice défendue par les nôtres. Mais, pour le complotiste, tout ce qui s’élève au-dessus de la nation ne peut qu’être une marionnette du Malin.  Lorsque le complotiste se trouvera en face du Paraclet, il L’attaquera en disant que c’est un hologramme envoyé par le Mossad pour tromper les esprits, tout comme son ancêtre avait jadis accusé Jésus d’être un mercenaire romain chargé de défaire les rebelles zélotes en semant le trouble. D’autres complotistes voient dans l’islam une manipulation des Arabes, leur mise au pas judaïque par le rabbin ébionite Waraqa Bin Nawfal, précepteur caché de Mahomet.  Pour le dire encore plus clairement : quels que soient les détours empruntés par les aléas de l’actualité quotidienne, le complotisme se trouve entièrement aux côtés de la conspiration mondialiste, parce que la seule manière de lutter contre la conspiration mondialiste, c’est la grandeur, le lyrisme, la beauté, la grâce, la foi, l’amour et le fanatisme, toutes choses qui passeront toujours pour suspectes aux yeux ultra-rationalistes des complotistes.   Dans chaque réunion publique de type politique ou spirituel, aujourd’hui, se trouvent dix pour cent de complotistes et/ou néo-évhéméristes qui pourrissent l’ambiance avec leurs sales gueules de traviole. Notons en passant que les complotistes sont tous d’une laideur à couper le souffle. Le 18 janvier dernier, à Rennes-le-Château, quelques-uns d’entre eux tentèrent de nous persuader que c’était la Rome chrétienne qui avait envoyé les Huns ravager la Gaule, et que le pic de Bugarach était un parking cosmique pour OVNIs. Les complotistes ésotéristes sont tous frontalement opposés au Vatican, car toute autorité politico-spirituelle ne peut que leur être insoutenable : ce sont des anarchistes honteux, une résurgence de l’éternelle lie de l’humanité, gueularde, atrophiée et vantarde, sous des oripeaux modernes de webmaster urbain. La croyance en l’origine extra-terrestre de la population humaine (ou d’une fraction d’entre elle) relève de cet ultime tour de passe-passe de l’athéisme, consistant à éviter à tout prix de s’en référer à Dieu.   Le 12 octobre 2013, lors de laconférence londonienne avec Alain de Benoist et Alexandre Douguine, quelques-uns d’entre eux affirmèrent que si l’on se trouvait dans cette salle d’hôtel du Bloomsbury pour évoquer « the end of the present world », c’était parce que le Mossad nous l’avait permis. Par ailleurs, ils nous affirmèrent que nos conférences ne servaient à rien si nous ne parlions pas du pouvoir absolu des Illuminati. Douguine perdit du temps à leur rétorquer que, contrairement au capitalisme industriel, le capitalisme financier était un flux principiel, et pas une construction statique. Pas de pyramide (ou d’anti-pyramide) qui tienne dans le monde de la dissolution : c’est précisément la définition de la post-modernité. Que se passerait-il si l’on éventrait tous les hommes au pouvoir, et qu’on les remplaçait par d’autres ? Absolument rien. Les complotistes ont cent ans de retard. Par ailleurs, c’est l’essence du capitalisme qui est proprement sataniste, beaucoup plus que les hommes qui le propagent. Voici une différence essentielle entre le conspirationnisme résistant et intelligent, et le complotisme traître, collaborationniste et imbécile : le premier sait que les forces obscures dirigent les hommes de manière disparate mais convergente, et que les hommes mauvais sont essentiellement le jouet du Mal, les esclaves des forces obscures ; le second croit que ce sont les hommes mauvais qui dirigent tout, et qu’ils possèdent par eux-mêmes un pouvoir énorme : le pouvoir de téléguider des avions sur des tours new-yorkaises, ou d’organiser des complots ultra-rationnels sur des dizaines ou des centaines d’années de distance. L’entité supérieure, pour eux, c’est l’élite. Et pas le Démon. Cette nuance peut sembler insignifiante, mais elle est énorme, et tout le problème est là. C’est encore une manière de croire en l’homme, de croire que certains hommes possèdent des super-pouvoirs comme dans les comics américains. Epuisé d’avoir à affronter autant de connerie orgueilleuse, Douguine se tourna vers moi en me soufflant, l’air désespéré : « C’est incapacitant ». Oui, en effet, tous les complotismes sont incapacitants, parce que c’est justement leur fonction : enrayer et stopper la Révolution Spirituelle, par tous les moyens.  Et ils le savent parfaitement.  Jusqu’à l’avènement d’internet, le complotisme restait cantonné dans des fanzines américains pour débiles légers, à l’instar du bulletin « Conspiracy Theory » de Mel Gibson dans le film éponyme de Richard Donner. La plupart de ces théories étaient alors plutôt amusantes, tant qu’elles ne relevaient que de la sous-culture paranoïde : le fluor est utilisé par les dentistes pour troubler le système nerveux des patients, des hélicoptères noirs en mode silencieux nous surveillent en permanence, le Grateful Dead était une troupe d’espions de la CIA, Oliver Stone est le porte-parole caché de Bush, les reptiles dominent le monde, etc. Mais le film date de 1996, et depuis lors, l’arme de destruction massive américaine dénommée internet a émergé dans le public, offrant un support idéalement symbiotique à la théorie arachnéenne du complot. Jamais on n’aura vu un médium aussi bien adapté à son message. En vingt ans, les tarés plutôt sympathiques sont devenus des leaders vaniteux, complètement intégrés aux modalités du système qu’ils se plaisaient naguère à décortiquer. Il n’y a aucune différence entre Alex Jones et Ronald Reagan. La technique MK Ultra était censée parvenir à transformer un homme moyen en assassin ? Depuis, comme il est dit dans le film de Donner, « la technique auto-suggestion et hypnose » est tombée dans le domaine privé : les webmasters complotistes l’ont entièrement récupérée, usant de l’insulte permanente, la vocifération abjecte et l’avilissement verbal pour hypnotiser l’internaute dubitatif, et le transformer en militant de la démobilisation et en assassin permanent de la Révolution. Chaque complotiste est un sous-produit direct de la CIA : il ne pense et n’agit que par elle, volontairement ou non.  En gagnant en vingt ans un certain pouvoir doctrinal favorisé et propagé par cette arme de guerre américaine qu’est internet, le discours complotiste s’est à la fois asséché et ridiculisé, mais il a surtout gagné en nuisance. Les théories débiles sont passées des revues ronéotypées en cinquante exemplaires aux sites internet à plus de 50000 visites par jours ; c’est exactement comme si un adolescent semi-attardé devenait père de famille du jour au lendemain. Ce dernier serait le père le plus autoritaire, insultant et haineux de tous les temps envers ses propres enfants. C’est ainsi que tout acte de résistance authentique est activement nié par le complotisme (l’anti-Système reconnu comme tel par le Système), tandis que cet acte de résistance est en même temps combattu par le Système officiel. J’affirme que le Système mène la lutte sur deux fronts en même temps : diffusion d’une propagande officielle sur les médias télévisuels de masse, et diffusion concomitante d’une propagande complotiste, opposée binairement à l’officielle, sur les médias internautes. A chaque fois, la vérité se trouve prise en sandwich entre les mensonges du Système et de l’anti-Système. L’anti-messe est dite.  Il ne peut pas exister de poésie ou de littérature complotiste, puisque le complotisme n’enrichit pas le réel mais il l’appauvrit : il l’assèche, l’encercle et le dissout. Le complotiste, c’est le Grand Inquisiteur évoqué par Dostoïevski (dans Les Frères Karamazov) : homme mauvais déguisé en dignitaire de l’Eglise, il refuse toute légitimité à la grâce (incontrôlable par nature) pour promouvoir la société de l’efficacité, une société soumise aux faux initiés comme lui. Le complotiste est un berger manipulateur : c’est un démocrate furieux, motivé par la haine du mystère. Ce qu’il déteste dans la vie, au fond, ce n’est pas que le Mal s’étende un peu partout, mais qu’il se passe des choses dont il ne soit pas au courant. Même si ce sont des forces du Bien qui tentent à couvert d’accroître leur pouvoir (Templiers, Jésuites, MMM), il les haïra avec détermination et les accusera de tous les maux, pour la simple raison qu’il veut connaître dans le détail absolument tout ce qu’il se passe.  Lorsque le Grand Inquisiteur rencontre Jésus, Celui qui fut le point de départ de sa vocation première, il réalise à quel point il a pu trahir cette dernière en l’érigeant en système de pensée aussi stérile que massificateur. Alors, à la fin, le Grand Inquisiteur fait périr Jésus dans les flammes. Le secret de Jésus, c’est qu’il n’y a pas de secret.  Croire que les hommes du Mal contrôlent tout, c’est démobilisant et anti-révolutionnaire, et conséquemment profitable au Mal. Le complotisme n’est pas une variante de la pensée radicale avec laquelle il pourrait être permis de composer en attendant la victoire. Bien au contraire. Le complotisme est un outil de la conspiration mondialiste pour étouffer la Révolution Spirituelle en usant de la stratégie de l’anaconda. A paranoïaque, paranoïaque et demi. Debout au sein de la cellule rayonnante de notre chevalerie spirituelle, nous autres hyperboréens, tenants de l’Europe mystérieuse et du Saint Empire des Temps de la Fin, saurons écraser la tête du complotisme à coups de talon, ainsi qu’il doit être fait."][/quote]http://parousia-parousia.blogspot.fr/2014/02/le-complotisme-cet-anaconda-dont-nous.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laurent James discussion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Saint-Laurent-en-Caux
» Expédition Bismarck - reportage de James Cameron
» Bon anniversaire à Laurent Massu (32)
» laurent de smet
» [Discussion] Trouvailles H&M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: