Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Silvio Gesell-alternative :système d'échange local.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BELACID



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Silvio Gesell-alternative :système d'échange local.   19/1/2008, 23:19

J'ai découvert cet économiste grace au "livre bleu n°1" : www.leseditionsfelix.com .
Il nous y est démontrer simplement que l'usure est contre nature.et que l'intérêt exercé par les banques, est la faille qui conduira à l'éclatement de notre système monétaire.
Silvio gesell (socialiste proudhonien)y est présenté comme une,voir "la" personne qui avait trouvé une alternative intitulée :
"l'ordre économique naturel". .
"un ordre dans lequel les hommes ont à se disputer le prix sur un terrain egal, uniquement avec les armes fournies par la nature, un ordre où, par conséquent, la direction echoit aux plus capables, où tous les privilèges sont abolis et où chacun, ne se souciant que de son interêt personnel, va droit au but, sans aucune considération pour les servitudes qui n'ont rien à voir avec la vie économique, et qui lui fourniront suffisamment d'occasions de payer tribut."
http://userpage.fu-berlin.de/~roehrigw/french/french2.pdf

concrètement c'est ce qui sert de base aux systèmes d'échanges locaux actuels, où des crédits sont donnés contre des services rendus ou du temps de travail :

Les systèmes d'échanges locaux (SEL) ont une double filiation : l'une liée aux utopies socialistes, l'autre raccordée à des expériences nationales de monnaie franche qui ont eu lieu en Europe dans la première moitié du XXe siècle. Leur principe de fonctionnement consiste à créer une monnaie locale, offrir aux adhérents des crédits dans cette monnaie, pour qu'ils accèdent à des biens et des services présentés dans le catalogue de ressources du SEL. L'accès ne se fait pas sous condition de ressources, mais sous condition de participation active à la structure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup Gris

avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : France
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Silvio Gesell-alternative :système d'échange local.   13/9/2008, 11:10

Intéressé par les projets de court-circuitage de l'économie, je me suis penché sur les SEL et je m'en suis inspiré pour faire ma propre version d'une économie locale. A vous de juger !

Prenons un groupe de 100 personnes intéressées par la création d'un système d'échange local. Ils créent une association pour organiser les échanges à Tartanpionville. Chaque membre va verser à l'association une somme d'argent A qui sera mise de côté et considérée comme une assurance (voir paragraphe suivant).

Le système des SEL, c'est d'avoir la possibilité d'échanger des objets ou des services contre... rien ! Ou plutôt une dette dans un fichier. Je m'explique : Jean "achète" un bol en terre façonné par Marie pour X unités de monnaie (voir paragraphe suivant), le gestionnaire du système va enregistrer un crédit de X au compte de Marie et un débit de X au compte de Jean. Les membres ne peuvent s'endetter que jusqu'à un certain niveau, qui correspond à la somme convertie en unités de monnaie de l'assurance A, ce qui évite que des gens "achètent" des biens et services sans jamais en produire. En cas de départ d'un membre qui serait en débit, la somme qu'il a versé en assurance serait reversé aux créditeurs, ce qui "rassure" les gens un peu frileux de "vendre" des choses contre des chiffres dans une colonne ! On peut envisager aussi de dire qu'au bout d'un certain laps de temps (un an par exemple), les dettes non payées sont couvertes par l'assurance et les membres en débit concernés doivent reverser une assurance A pour participer au système.

La "monnaie" d'échange est similaire à celle des SEL, c-a-d qu'elle est assimilée à du temps de travail. On prend le SMIC brut horaire (8,71€) et cela donne la conversion pour une unité de monnaie. On peut diviser une heure en 4 (15min) en 5 (12min) ou en 6 (10min), à déterminer. Par exemple, si on prend 4 unités de monnaie à l'heure, ça fait 2,18€ l'unité de monnaie (utile pour évaluer la valeur d'un objet ou d'un service). En aucun cas les échanges se font en euro, c'est juste pour évaluer la valeur de l'échange !
Dans notre exemple précédent, Jean "achète" à Marie un bol en terre cuite pour l'équivalent d'environ 8,7€ (ça m'arrange !) donc en unité de monnaie : 4, 5 ou 6 (trésels, gouttes, perles, cacahuètes... faut trouver un nom) suivant ce qui a été convenu à la création du système d'échange.

Les transactions seraient enregistrées immédiatement pour éviter qu'une personne qui arrive à la limite de débit puisse continuer de s'endetter (cela va à l'encontre de la règle). Pour ce faire, il faudrait utiliser dans l'idéal des terminaux à cartes à puces interconnectés mais c'est hors de prix pour une petite structure. Il serait alors judicieux de passer par une plateforme internet.

Si on établit un débit max, cela implique un crédit max (qui ne sera sûrement jamais atteint) qui correspond à l'ensemble des débits max moins un : (nombre de membres - 1) x A.

Vous allez me dire "si je ne peux pas dépenser plus que la valeur du débit max correspondant à l'assurance que j'ai versé, autant que j'utilise cet argent pour m'acheter quelque chose en dehors du système !". En fait le but du système est que cet argent reste dans le cercle local (il ne peut s'échapper du compte de l'association de toute manière) ; le fait que les échanges à l'intérieur du système ne peuvent s'éparpiller et que il n'y a pas d'argent qui fuit (dans les caisses du supermarché par exemple) permet qu'une multitude d'échanges aient lieu sans qu'il y ait réel transfert d'argent et cela "oblige" aussi à échanger avec ses voisins proches.. Seule la valeur de A limite l'ampleur des échanges. Pour fludifier les échanges une fois que la confiance en le système est établie, on peut augmenter le débit autorisé en demandant à tous les membres de verser un complément d'assurance.

Je vais essayer de faire une simulation avec mes collègues pour trouver les problèmes s'il y en a. Vous pouvez faire de même si vous trouvez l'idée intéressante.
Il faut savoir que les SEL sont limités en France car en aucun cas les services "vendus" par l'intermédiaire du système doivent rentrer en concurrence avec les services disponibles dans la vraie vie d'après ce que j'ai compris.

Pour plus d'infos sur les SEL ->>>Selidaire.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Silvio Gesell-alternative :système d'échange local.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système d’échange de journée de chasse ?
» Local vélo - poussette : recherches de conseils pour choisir un système d'attache
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Je change tout le temps d'avis...
» Modem sur le plan local

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Que Faire-
Sauter vers: