Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )5516
Partagez | 
 

 Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   29/9/2011, 12:28

Venezuela_bolivariana

La réalité des changements au Venezuela ! Un exemple ! Viva Chavez !
cheers Youpi

Documentaire que vous ne verrez sans doute jamais à la télé, Disponible grâce à Zalea TV : http://www.zalea.org/spip.php?article576

De passage à Paris, Tristan Goasguen, Zaleaien exilé au Venezuela, nous ramène un film réalisé par le collectif Calle y Media, et nous raconte la situation actuelle.

Tristan Goasguen travaille pour des télévisions communautaires à Caracas.

Le collectif Calle y Media est domicilié à Boston et il est composé de cinéastes et artistes du Venezuela, du Nepal, et des Etats Unis."



_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DesEspoirs



Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   17/10/2011, 19:29

[DÉSINFORMATION] Le docteur Salvador Navarrete est l'un des fondateurs du Parti de l'opposition "De frente con Venezuela"...

[url=http://www.facebook.com/pages/Hugo-Ch%C3%A1vez-la-page-officielle-de-r%C3%A9information/206854686043253]Hugo Chávez, la page officielle de réinformation[/url]

Selon son ancien chirurgien, Hugo Chavez n’aurait plus que deux ans à vivre

Le cancer du président vénézuélien Hugo Chavez, âgé de 57 ans, ne permet d’espérer aucune issue favorable et ne lui laissera que deux ans à vivre tout au plus, a estimé dimanche Salvador Navarrete, chirurgien qui l’avait soigné en 2002 au Venezuela.

« Je pense que le pronostic concernant la santé de M.Chavez n’est pas très bon, autrement dit, il ne lui reste pas plus de deux ans à vivre », a déclaré le médecin dans une interview à la revue Milenio Semanal.

Et d’ajouter qu’à présent, le président ne faisait confiance qu’aux médecins cubains.

Cette interview a été publiée le jour où M.Chavez se rendait une nouvelle fois à Cuba afin de se soumettre à des examens de santé visant à connaître la réaction de son organisme à la chimiothérapie qu’il a suivie.

Hier, le président a annoncé qu’il allait mieux, alors que son état de santé était critique il y a quatre mois. « Dieu merci, je suis sain et sauf et sur mes deux jambes », a-t-il déclaré devant les journalistes.

Hugo Chavez a été opéré le 20 juin dernier à La Havane d’une tumeur maligne dans la zone pelvienne. Le mois dernier, il a terminé un cycle de quatre traitements par chimiothérapie, trois administrés à Cuba et un à Caracas.

http://www.medialibre.eu/monde/selon-son-ancien-chirurgien-hugo-chavez-naurait-plus-que-deux-ans-avivre/10557
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 36
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   23/10/2011, 12:17

Chavez réagit à la mort de Kadhafi !






Citation :
Plus d'informations sur le site www.hugochavez.fr et sur la page facebook "Hugo Chavez : la page officielle de réinformation".

20 Octobre 2011 : Chavez réagit à l'annonce de la mort de Kadhafi, assassiné par l'OTAN.

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   23/11/2011, 09:35

Vidéo à diffuser massivement sur Internet
Discours révolutionnaire d'un Président en exercice !





Plus d'informations sur le site www.hugochavez.fr et sur la page : www.facebook.com/Hugo.Chavez la.page.officielle

14 Novembre 2011 : lors d'une cérémonie au cours de laquelle l'Etat vénézuélien rembourse des épargnants lésés par leurs banques, le Président Hugo Chavez aborde de nombreux sujets.

Bien


_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 36
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   21/12/2011, 23:31

Chavez :"Obama, tu es un imposteur, tu fais pitié".



Citation :

Discours d'un homme libre, à diffuser massivement ! Plus d'infos ici : https://www.facebook.com/Hugo.Chavez.la.page.officielle

"Le gouvernement d'hugo Chavez restreint les droits universels du peuple vénézuélien, menace les valeurs démocratiques et met en péril la sécurité de la région". Barack Obama, Président des Etats-Unis, le 19 Décembre 2011 dans le journal "El Universal". Cette vidéo est la réponse du Président Chavez, le même jour, lors d'un conseil des ministres.

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   28/12/2011, 10:42

Chavez se retire du FMI et de la Banque mondiale


Le président Hugo Chavez a qualifié lundi, à la veille de la fête du travail, ces institutions de «mécanismes de l'impérialisme» destinés à exploiter les pays pauvres.




Le Venezuela a décidé de se retirer, avec effet immédiat, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, a annoncé le président Hugo Chavez, qualifiant ces organismes de "mécanismes de l'impérialisme" destinés à exploiter les pays pauvres. «J’annonce notre sortie de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire international. Ils doivent nous rendre les fonds», a déclaré Hugo Chavez dans une allocution prononcée lundi, à la veille de la fête du travail.

Le président vénézuélien compte créer une institution bancaire régionale, financée par les revenus que le Venezuela tire de ses hydrocarbures, qui se substituerait aux deux institutions responsables, selon lui, de la pauvreté en Amérique du sud. La veille, déjà, Hugo Chavez avait affirmé devant les représentants des pays alliés du Venezuela que l’Amérique latine irait mieux sans la Banque mondiale et le FMI.

«Il vaut mieux que nous sortions avant qu’on nous ait pillés. Pourquoi? Parce que (ces institutions) sont en crise. J’ai lu dans la presse que le FMI ne pouvait pas payer les salaires», a-t-il déclaré lors d’une adresse à la nation. Le chef de l’Etat vénézuélien a chargé à cette occasion son ministre des Finances, Rodrigo Cabezas, de transmettre à ces deux organismes la sortie du Venezuela de leur sein.

«Ici (au Venezuela) c’est le FMI qui commandait, ce mécanisme aux mains de l’impérialisme nord-américain (…) afin de lui imposer des politiques économiques et sociales brutales», a poursuivi le chef de file de la gauche radicale latino-américaine réélu en décembre. Selon lui, les ministres des Finances vénézuéliens des cabinets précédents répondaient à des intérêts étrangers. «Ils vivaient pratiquement là-bas à Washington et c’était presque une condition requise qu’ils parlent anglais. Moi j’ai un ministre des Finances qui parle espagnol», a-t-il souligné.

Les Etats-Unis ont accusé Chavez d’être un élément destabilisateur en Amérique Latine. La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré mercredi que le président vénézuélien détruisait son pays«économiquement et politiquement».

http://sos-crise.over-blog.com/article-chavez-se-retire-du-fmi-et-de-la-banque-mondiale-et-il-a-raison-95137745.html

_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   28/12/2011, 22:06

Histoire de court circuiter wikistrike voilà la source;

http://www.liberation.fr/monde/010118613-chavez-se-retire-du-fmi-et-de-la-banque-mondiale

ça leur fera des clic chez eux en moins. A+

PS; Chavez est le meilleur. Viva Chavez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   6/1/2012, 19:46

Hugo Chavez : Le discours d’un homme libre et le soutien de Miss Monde




Discours d'un homme libre, à diffuser massivement ! Plus d'infos ici : https://www.facebook.com/Hugo.Chavez.la.page.officielle/

Ivian Sarcos est la 6ème vénézuélienne à gagner le concours Miss monde. Mais cette fois-ci, le 4 janvier 2012, le premier geste de Miss monde est de rendre visite au Président vénézuélien, Hugo Chavez. S'en suit un discours du Président sur le thème du litige entre le Venezuela et Exxon Mobil.


_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   11/1/2012, 21:59

Chavez reçoit Ahmadinejad


Historique, à diffuser massivement afin de contrer la propagande honteuse diffusée par l' AFP (voir ci-dessous).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   11/1/2012, 22:38

Énorme !!! Merci Comandirej Bien Plus c'est gros mieux ça passe !!


Comandirej a écrit:


Chavez reçoit Ahmadinejad


Historique, à diffuser massivement afin de contrer la propagande honteuse diffusée par l' AFP (voir ci-dessous).



La désinformation va-t-en-guerre de l'AFP !!!

Un commentaire parmi d'autres sur E&R :

Le 11 janvier à 19:54 par Pasdaran
Chavez reçoit Ahmadinejad

Ils deviennent de plus en plus féroce les talmudistes, 40 minutes de discours de paix ont été transformés en déclaration de guerre. Quel culot ! l’ AFP — Agence Fallacieuse de Prostituées — aurait pu tout de même prendre les gants car l’espagnol ce n’est pas encore le chinois ! La supercherie est grosse comme une maison ! C’est dire combien les sionistes sont nerveux en ce moment. En tout cas, tôt ou tard, les journalistes qui pratiquent la propagande de guerre devront rendre des comptes car ces pratiques de tromperie sont illégales en droit international. L’impunité de leurs auteurs doit cesser car trop c’est trop !



_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   14/1/2012, 13:47

L'AF Pravda fait le ménage

Citation :
L'AFP a modifié le titre de la vidéo et ajouté un bandeau précisant "Chavez ironise en disant qu'il va attaquer les USA". Face à la polémique qui enflait sur Facebook, l'agence a publié une réponse sur le réseau social (dans les commentaires concernant la Birmanie)

Citation :
Agence France-Presse
Steu Mille-Douze: L’AFP a publié une version corrigée d’une vidéo sur des déclarations du président vénézuélien Hugo Chavez lors de la récente visite à Caracas de son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad. Sur les six versions de cette vidéo AFP, la version en français comportait un erreur par défaut de mise en contexte d’une déclaration de M. Chavez. Une nouvelle version de cette vidéo, avec mise en contexte, a été diffusée. Cordialement http://www.dailymotion.com/video/xnmo85_chavez-ironise-en-disant-qu-il-va-attaquer-les-usa_news
Chavez ironise en disant qu'il va attaquer les USA
www.dailymotion.com
Le président vénézuélien Hugo Chavez a reçu lundi son homologue et "frère" Mahmo...Afficher la suite
jeudi, à 06:36 · 1
https://www.facebook.com/notes/agence-france-presse/birmanie-le-pouvoir-signe-un-cessez-le-feu-avec-les-karens/350015721677140

Ils ont supprimé la première vidéo mais il y a des sauvegardes Daccord


http://mega-streaming.info/video/42GOW1M2H482/L%E2%80%99AFP-en-flagrant-d%C3%A9lit-de-manipulation-sur-Chavez-et-Ahmadinejad-
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12871
http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-AFP-en-flagrant-delit-de-manipulation-sur-Chavez-et-Ahmadinejad-9931.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shavo



Nombre de messages : 92
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   14/1/2012, 14:16



Par contre la personne qui gère le compte daily du nouvelobs ne s'est pas gené pour garder sur son compte la version originale de la vidéo. Elle y est encore en ce moment et le titre est encore plus ridicule que celui de l'AFP...

http://www.dailymotion.com/video/xnmnx0_ahmadinejad-et-chavez-attaqueront-washington_news

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   12/4/2012, 23:22

10 ans déjà depuis avril 2002 et le coup d'état avorté contre Chavez.

Historique rapide.
http://www.asile.org/citoyens/numero15/venezuela/venezuela.htm
Réédition:
Faire un copié collé de l'adresse web ici pour retrouver l'article

http://archive.org/index.php

Pour fêter ça

Citation :

Hugo Chavez augmente le salaire minimum de plus de 30%

Le président vénézuélien Hugo Chavez, qui entend briguer un nouveau mandat le 7 octobre malgré son état de santé, a relevé samedi (7 avril 2012) le salaire minimum de près d'un tiers. Le chef de l'Etat, atteint d'un cancer, s'absente régulièrement pour suivre des soins à Cuba, alors qu'Henrique Capriles, chef de file de l'opposition, mène campagne sans discontinuer. Malgré ce handicap, le promoteur de la "révolution bolivarienne", qui reste très apprécié des plus démunis, conserve un net avantage dans les intentions de vote. "Dans les années 80 et 90, le salaire minimum a été pratiquement gelé, puis l'inflation a explosé (...) Nous y travaillons depuis plusieurs semaines", a-t-il déclaré, annonçant une hausse de 32,25% du salaire minimum lors d'un Conseil des ministres retransmis à la télévision.

http://lci.tf1.fr/filnews/monde/hugo-chavez-augmente-le-salaire-minimum-de-plus-de-30-7120169.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter


Dernière édition par c.isme le 11/3/2013, 00:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   24/4/2012, 22:53

Pourquoi la popularité du président Chavez continue de monter...




De récents scrutins ou sondages menés en Amérique Latine montrent que l´action des présidents progressistes rencontre un appui croissant de la population - en moyenne de 60 %.

C´est le cas de Rafael Correa, de Cristina Fermandez, de Evo Morales, de Daniel Ortega, de Dilma Roussef ou de Hugo Chavez. Jesse Chacón ausculte les raisons de cette tendance dans le cas du Vénézuéla.


Sans aucun doute, le fait politique fondamental de l’année 2011 au Venezuela fut la maladie du président, qui avait fait prédire à nombre d’analystes une chute de la popularité présidentielle dans une opinion publique qui aurait considéré que Chávez avait perdu sa capacité à gouverner.

Or c’est le contraire qui s’est produit. La situation nouvelle produite par la maladie du président a signifié un renforcement de sa connection et de sa proximité avec la population. L’opinion publique a entouré solidairement un homme qui a su affronter chacun des moments critiques de sa vie, même les plus dramatiques, avec courage et combativité. Mais cela suffit-il à expliquer la popularité actuelle de Chávez ?




Certes durant toute l’année 2011, et les instituts privés de sondage l’ont confirmé, le président a maintenu la tendance ascendante dans la perception positive de sa gestion, tendance qui avait débuté en février 2010 avec un pourcentage de 37.7% d’opinions positives et qui a continué à grimper jusqu’à 60% en décembre 2011. Nos propres études ont cependant démontré que cette tendance à la hausse ne peut s’expliquer par la solidarité qui s’est réveillée à la suite de la maladie du président.

En réalité cette ascension remonte à plus loin dans le temps, et elle a été constante et progressive : 37% d’opinions positives en février 2010, 43% en mars 2010, 52% en décembre 2010, 54.7% en janvier 2011, 57.8% en juillet 2011, mois où Chávez a fait état de sa maladie. Les raisons de cette tendance à la hausse doivent donc être cherchées ailleurs.

Le dernier rapport du PNUD (organisme de l’ONU pour le développement) sur la réduction structurelle de la pauvreté nous donne le fond explicatif de la hausse des opinions positives du président malgré douze ans de gouvernement. Cet organisme international souligne les réussites de la Révolution bolivarienne qui a permis d’atteindre un Indice de Développement Humain de 0.735. Ceci signifie une amélioration de tous les indicateurs liés : l’espérance de vie se situe à 74.4 ans. Les années de scolarité atteignent 7.6, et les années espérées de scolarisation atteignent actuellement 14.2. Le revenu national brut par habitant est de 10.656 dollars. Le Venezuela se détache comme une des sociétés les plus égalitaires d’Amérique Latine, bénéficiant d’un indice Gini de 0.3898.

Tout ceci est perçu par la population, cependant un secteur ne prend pas en compte la signification de ces réussites. C’est un segment qui ne mesure la gestion du gouvernement que sur base des indicateurs quotidiens. Les prix et l’approvisionnement sont fondamentaux dans l’appréciation qu’a cette partie de la population de l’action gouvernementale.

Ce tableau montre comment le gouvernement bolivarien a maintenu une gestion stable en dépit des constantes structurelles inflationnistes que connaît l’économie vénezuélienne, en dépit des impacts des phénomènes environnementaux ainsi que du jeu politique imposé par les facteurs du capital à travers la fuite de devises ou l’accaparement de produits.

L’action gouvernementale a permis de réduire l’Indice des Prix à la Consommation de 5,2 % en avril 2010 à 1.4% en avril 2011. On peut observer la même chose à propos de l’Indice de Rareté qui en janvier/février 2010 était de 14.8, alors que pour les mêmes mois en 2011, il se situe à 12.6 et en novembre 2011 à 13.4.

D’autres indicateurs sur lesquels s’est concentré le gouvernement et qui ont un impact positif sur la popularité ascendante, concernent la croissance économique. Rappelons que l’activité économique accuse une chute de -3,7 % du PIB lors du dernier semestre 2009, puis une chute de -5,8% au premier trimestre de 2010. Cependant pendant toute l’année 2011, les politiques d’investissement public (infrastructures, logement populaire, etc..) ont permis un redécollage de l’économie.

Le Produit Intérieur Brut (PIB) à prix constants montre au troisième trimestre de 2011 une croissance de 4,2% par rapport à la même période de 2010. Ce qui donne une croissance de 4,8% au premier trimestre de 2011 et de 2,5% au deuxième, soit une croissance de 3,8% pour les neuf premiers mois de 2011.
Le renforcement du crédit politique du gouvernement aux yeux de la population a donc une explication tangible, tant en ce qui concerne le cadre macroéconomique que dans les variables quotidiennes.

Plusieurs instituts de sondage liés à l’opposition ont reconnu que le président Chávez possède, actuellement, les meilleures idées pour résoudre les problèmes du pays. Ces firmes de sondage indiquent que les personnes s’identifient aux idéaux d’égalité, de justice, d’inclusion sociale, d’option pour les pauvres - cadres de valeur communs au président et á une majorité de vénézuéliens.

Le haut niveau d’approbation de la gestion présidentielle est corrélée aux intentions de vote. En décembre 2011, si les élections avaient lieu demain, 57% des vénézuéliens voteraient pour Hugo Chávez alors que 27% des électeurs apporteraient leur suffrage à l’opposition.

Par ailleurs le paysage politique de 2012 « oppose Chávez à Chávez ». C’est-à-dire qu’une gestion adéquate du président et de son équipe sur les thèmes quotidiens du vénézuélien, en particulier sur des problèmes aussi aigus que l’insécurité ou la problématique du logement, signifierait une consolidation du projet bolivarien comme option victorieuse pour les élections d’octobre 2012.

Jesse Chacón
Directeur GISXXI
www.gisxxi.org
Traduction : Thierry Deronne pour http://www.larevolucionvive.org.ve/spip.php?article1828&lang=fr

http://www.legrandsoir.info/venezuela-pourquoi-la-popularite-du-president-chavez-continue-de-monter.html

_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   24/4/2012, 23:09

Petite comparaison : Économie et budget 2012 du Vénézuela




En 2012, le Budget national augmentera de 43% et atteindra 297,5 milliards de bolivars (69 milliards de dollars), alors que le pays continue de bénéficier d’une croissance reposant sur le secteur du BTP et d’une amélioration de l’emploi et des indicateurs du développement social.

Environ 40% du budget, soit 116 milliards, sont affectés aux dépenses sociales en 2012. Cela reflète une croissance des dépenses sur le logement (88%), la sécurité sociale (45,8%), la santé (43%), la science et la technologie (27%), la culture (24%) et l’éducation (21,1%).



Le budget répertorie comme un des buts d’une dépense sociale élevée le fait de « garantir l’amélioration de la croissance économique », en particulier par une nouvelle série de programmes sociaux visant à construire 3 millions de nouveaux logements, créer 2,8 millions d’emplois, dynamiser la production agricole, et faire des transferts mensuels directs aux mères célibataires pauvres.

Jesus Farias, vice-président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, a dit que le budget avait « un fort contenu de protection sociale, et il est viable, ce qui nous aidera à avancer sur le chemin de la reprise économique, et à consolider le processus de conquête de la souveraineté de la société vénézuélienne, alors que l’opposition veut retourner au passé avec un budget basé sur les restrictions sociales. »

Le budget est calculé pour un prix moyen de 50 dollars par baril de pétrole brut-la principale exportation et une source majeure de revenus pour l’Etat- et une moyenne de 3,1 millions de barils de production journalière de pétrole. Le prix actuel du pétrole vénézuélien reste aux environs de 104 dollars par baril. Le Ministre de la Planification et des Finances Jorge Giordani a dit que la sous-estimation du prix de pétrole avait pour but de constituer un coussin de sécurité contre la volatilité des prix mondiaux des matières premières.

Il a mentionné en particulier la baisse du prix du pétrole de 140 dollars par baril à moins de 40 dollars par baril au milieu de la crise financière mondiale de 2008.
Le Ministre a également souligné que lees recettes du secteur non-pétrolier représentaient 55,4% du budget, ce qui marquait un pas vers la résolution du problème de la dépendance au pétrole. « Le budget doit devenir indépendant du revenu pétrolier….il devrait être basé sur des recettes issues de la valeur de la production de biens et de services et du paiement d’impôts », a dit Giordani, se montrant optimiste concernant le maintien à venir de cette tendance.


La dette publique sous contrôle


Dans le budget 2012, les recettes ordinaires (comprenant les impôts du secteur pétrolier et du secteur non-pétrolier et les entreprises publiques) représentent 233 milliards de bolivars (54,2 milliards de dollars). Les 64,5 milliards (15 milliards de dollars) restants seront couverts par la dette et seront alloués aux dépenses régaliennes, aux institutions de l’État et aux services liés à la dette publique.

22,4 milliards (5,2 milliards de dollars) de dettes ont été approuvés pour les dépenses régaliennes, pour un total de 86,9 milliards (20 milliards de dollars) de nouvelles dettes publiques pour 2012. Les dépenses régaliennes comprennent des investissements dans les services sociaux ainsi que dans les infrastructures économiques et dans l’énergie.
Le coût total de la dette publique pour 2012 est estimé à 54,7 milliards de bolivars (12,7 milliards de dollars), soit 32 milliards de bolivars ( 7,4 milliards de dollars) pour la dette intérieure et 22,7 milliards de bolivars ( 5,3 milliards de dollars) pour la dette extérieure.
Un peu plus de la moitié du coût de la dette publique sera payée par les recettes ordinaires, et le reste sera payé par un nouvel endettement. Il est fréquent que le gouvernement vénézuélien approuve de nouvelles dettes et dépenses au-delà des projections initiales, en fonction de la stabilité des prix du pétrole le long de l’année.
En 2011, l’Assemblée Nationale a approuvé 193 crédits supplémentaires et le Budget a augmenté, passant de 204,2 milliards de bolivars (47,5 milliards de dollars) à 330 milliards de bolivars (76,7 milliards de dollars).

Les crédits ont été alloués à l’éducation, à la santé, au logement, aux sports, à la culture, à l’infrastructure électrique, aux dispositifs de réponse aux inondations, aux salaires des travailleurs et à la sécurité alimentaire.

Parmi ces crédits, l’un des plus gros a été l’approbation par l’Assemblée Nationale de 45 milliards de bolivars ( 10,5 milliards de dollars) en Juillet 2011 pour financer la construction publique de logements et le secours aux 130 000 victimes des pluies torrentielles.
Dans la Loi d’Endettement 2012, l’Assemblée Nationale soulignait les principes d’après lesquels la dette nationale devrait être gérée.

Elle concluait ainsi : « Donner la priorité à l’obtention de ressources sur le marché intérieur […], ce qui diminuera l’exposition aux risques de change et démocratisera les options d’investissement à faible risque pour les petits et moyens épargnants. »

Durant les 12 années de présidence d’Hugo Chavez, la dette publique annuelle moyenne a été de 29% du PIB, d’après l’Office National pour le Crédit Public.

C’est beaucoup moins que la dette publique annuelle moyenne durant le mandat présidentiel de 1989-1993 (71,5%) et durant le mandat de 1994-1998 (55,8%). C’est aussi radicalement moins que la dette de la Grèce ou des États-Unis, qui atteignaient respectivement 142% et 92% en 2010.

Le taux moyen annuel d’inflation durant la présidence de Chavez, qui tourne autour de 20%, est également beaucoup plus faible que les taux de 44,2% et 57,6%, durant respectivement les mandats présidentiels de 1989-1993 et 1994-1998. Les gouvernements antérieurs ont mis en œuvre des politiques néolibérales comprenant des dévaluations monétaires et des privatisations, tandis qu’Hugo Chavez a mené des nationalisations et un strict contrôle de la monnaie.


La croissance du PIB et la fermeté du développement humain


Le Ministère Vénézuélien de la Planification et des Finances estime que le produit intérieur brut augmentera de 5% et que l’inflation cumulée sur l’année descendra à 20-22% en 2012.

Cela reflète l’espoir que les dépenses publiques remettent l’économie sur ses pieds et augmentent la demande de biens produits dans le pays. L’économie a subi une récession d’un an et demi entre 2008 et 2010. Avant la récession, la croissance s’est fermement maintenue durant 5 années consécutives.

Le PIB du Venezuela a augmenté à un taux annuel moyen de 3,7% depuis la reprise, au second trimestre 2010. Cette croissance a été tirée par le secteur non-pétrolier, en particulier la construction de logements, les communications, l’industrie, les mines et les services gouvernementaux comme l’éducation, la santé et la sécurité alimentaire.

La consommation privée a augmenté en moyenne de 3,1% par an depuis le second trimestre 2010 et la consommation publique a augmenté de 4,7% par an.

Le Venezuela a aussi, même au milieu de la récession, maintenu son taux de chômage entre 6 et 11%- bien au-dessous des taux de chômage supérieurs à 15% l’année d’avant l’arrivée aux affaires de Chavez.

Le pays a été régulièrement salué par les Nation Unies pour avoir atteint plusieurs Objectifs du Millénaire pour le Développement, y compris la réduction de moitié de la pauvreté, l’accès universel à l’éducation primaire, la réduction du fossé entre filles et garçons dans l’enseignement secondaire et supérieur, la réduction de deux tiers de la mortalité infantile, la mise en place d’alliances internationales pour le développement économique et l’accès accru aux sciences et technologies.


http://socio13.wordpress.com/2012/01/03/le-budget-2012-du-venezuela-plus-de-depenses-sociales-une-gestion-stricte-de-la-dette-et-une-croissance-economique-ferme/#more-32166

_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   3/5/2012, 22:19


J'ai fait un petit tour du site legrandsoir.info ces jours ci pour voir jusqu'où va leur militantisme en cette période électorale et ou se situe la limite.
Je me garde d'une conclusion mais tant qu'à faire j'ai gardé sous le coude quelques articles.
Puisque l'on est parti dans les chiffrages du Vénézuela.
Désolé je fais speed pour une fois.

Venezuela : Pauvreté et développement

http://www.legrandsoir.info/venezuela-pauvrete-et-developpement.html

Et de trois : après la Bolivie et l’Équateur, le Venezuela quitte le CIRDI !

http://www.legrandsoir.info/et-de-trois-apres-la-bolivie-et-l-equateur-le-venezuela-quitte-le-cirdi.html

Et j'ai trouvé aussi celui-ci mais sur un sujet connexe (RSF = CIA oui je sais ça commence à être connu depuis longtemps. Désolé.)

L’UNESCO exclut Reporters Sans Frontières, affiliée à la CIA, pour ses "méthodes de travail" controversées (Rebelion)

http://www.legrandsoir.info/l-unesco-exclut-reporters-sans-frontieres-affiliee-a-la-cia-pour-ses-methodes-de-travail-controversees-rebelion.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 5984
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   19/5/2012, 10:36


Chavez augmente le salaire minimum de 32,25% pour 4 millions de salariés




Hugo Chavez, le président du Venezuela, a décidé d’augmenter le salaire minimum de 32,25%, ce qui en fera le salaire minimum le plus élevé de l’Amérique Latine.

Cette hausse s’appliquera selon deux périodes : la première augmentation de 15% aura lieu le premier mai et la seconde, de 17,25%, le premier septembre. Le salaire minimum atteindra ainsi le montant de 476 dollars en monnaie locale. Le revenu minimum actuel est de de 1.548 bolivars, soit 360 dollars. Avec cette hausse, il atteindra les 2.047 bolivars, ce qui équivaut à 476 dollars. Environ 4 millions de salariés vont pouvoir bénéficier de cette mesure. Si l’on ajoute les bons alimentaires, le revenu minimum d’un travailleur vénézuélien sera de 3.000 bolivars, soit 698 dollars.

Hugo Chavez a déclaré que cette augmentation permettait de consolider la justice sociale du pays. "Dans les années 80 et 90, le salaire minimum a été pratiquement gelé" a encore souligné le président. En 2011, Hugo Chavez avait déjà augmenté le salaire minimum de 25%.

http://www.express.be/joker/fr/world/hugo-chavez-augmente-le-salaire-minimum-de-3225-pour-4-millions-de-salaries/165678.htm



_________________
"Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.                                                                                                      Padre Pio

Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/ Il s'agit d'une autre personne qui utilise ce pseudo sans avoir conscience de ce que cela implique de potentiellement polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
infoalternative



Nombre de messages : 34
Age : 36
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Election Venezuelienne   24/5/2012, 02:04


«Ils vont être battus sur toute la ligne. La déroute que nous allons leur infliger n’a aucun précédent dans l’histoire politique de notre pays», a déclaré le président Chavez, désignant l’opposition, à l’occasion d’un conseil des ministres retransmis mardi par des chaînes de radio et de télévision.

Agence France-Presse
Caracas

Le président vénézuélien Hugo Chavez est apparu à la télévision pour la première fois depuis son retour de Cuba il y a 11 jours, où il a subi un cycle de radiothérapies pour traiter son cancer, et promis une victoire «sans précédent» à l’élection présidentielle.

«Ils vont être battus sur toute la ligne. La déroute que nous allons leur infliger n’a aucun précédent dans l’histoire politique de notre pays», a déclaré M. Chavez, désignant l’opposition, à l’occasion d’un conseil des ministres retransmis mardi par des chaînes de radio et de télévision.

M. Chavez, au pouvoir depuis 1999, est candidat à un nouveau mandat de six ans à la présidentielle qui se déroulera le 7 octobre.

Il a également assuré que son gouvernement était «une garantie de paix» et averti qu’une victoire de l’opposition, représentée par un candidat unique, le gouverneur Henrique Capriles, plongerait le Venezuela dans «la violence, la folie et la déstabilisation».

Malgré l’incertitude qui pèse sur son état de santé depuis qu’on lui a diagnostiqué mi-2011 un cancer dans la zone pelvienne, qui a requis deux opérations et plusieurs traitements médicaux lourds, tous effectués à Cuba, le président a affirmé qu’il déposerait officiellement sa candidature, entre le 1er et le 11 juin, comme le prévoit la loi.

Mardi, il s’est montré de bonne humeur et énergique, entouré de ses principaux collaborateurs et prenant la parole pendant plus de deux heures.

Il s’agit des premières images d’Hugo Chavez depuis son dernier séjour à Cuba, pour une cinquième et normalement dernière session de radiothérapies prescrites à la suite d’une nouvelle opération en février pour traiter une récidive de son cancer.

site de l'URL lapresse.ca/international/amerique-latine



Hugo Chavez porte drapeau de l’indépendance et de la résistance à l’empire « Yankee » prévoit de revenir plus fort suite à la rechute .On lui avait diagnostiqué des métastases dans la région pelvienne.

Il est donc de nouveau candidat au Election Vénézuélienne du 1er et 11 juin prochain malgré sa santé toujours incertaine.

Rappelons qu’il est l’un des symboles de la résistance au nouvel ordre mondial de par la souveraineté de son état et son combat pour son peuple en autres en réduisant la pauvreté de 26,8 % en 2010 .Il a établi une assemblée constituante dès son élection en 1998.Il a été réelu depuis notamment en 2006 avec 62 % des voix.

Les Médias dominants occidentaux toujours prompt à donner des leçons de morale pour tout ce qui sert les droits de l’homme notamment au moyen-orient feraient bien de porter en exemple un gouvernement comme celui de Mr Hugo Chavez.

Il à fort à parier que si Hugo Chavez est réélu l’information ne sera une nouvelle fois pas traité ou de façon lapidaire cela ne servant pas les intérêts de nos gouvernements à la solde des financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infoalternative.unblog.fr
axerider2012



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Présidentielle Vénézuela    24/6/2012, 22:44

Citation :
Venezuela : Chavez candidat à sa réélection



Au pouvoir depuis 1999, le président vénézuélien souffre d'un cancer.

Le président vénézuélien Hugo Chavez, dont l'état de santé demeure incertain, a officiellement déposé lundi sa candidature pour l'élection présidentielle du 7 octobre devant le Conseil électoral (CNE), entouré par des milliers de partisans, ont constaté des journalistes de l’AFP.

«Je m’engage devant le Venezuela et le monde à reconnaître le résultat de l'élection présidentielle» qui l’opposera pour la première fois à un candidat unique de l’opposition, Henrique Capriles Radonski, a déclaré le président sortant devant le CNE, auquel il a remis son programme de gouvernement pour la période 2013-2019.

Agé de 57 ans et atteint d’un cancer dans la zone pelvienne diagnostiqué mi-2011 et pour lequel il a subi deux opérations et suivi de nombreux traitements médicaux lourds, Hugo Chavez est au pouvoir depuis 1999.

Lundi, il a parcouru sur un camion à travers une marée rouge (la couleur de ses partisans) les quelques blocs qui séparent à Caracas le siège de la présidence des locaux du CNE, aux cris de «Ouh ! Ah ! Chavez ne s’en va pas !»

Vêtu d’une chemise aux trois couleurs du pays (jaune, rouge et bleu) et coiffé de son traditionnel béret rouge, M. Chavez, autoproclamé «candidat de la patrie», était accompagné de ses filles et de plusieurs de ses plus proches collaborateurs, et a salué la foule d’un poing dressé.

Bien qu’il ait à nouveau affirmé samedi que les traitements médicaux qu’il avait suivis ont été efficaces, les doutes persistent pour savoir si son état de santé lui permettra de concourir à ces nouvelles élections.

Selon le CNE, il sera possible de «substituer» un candidat jusqu'à 10 jours avant le scrutin et s’il n’y avait pas le temps de modifier les bulletins de vote, «ceux-ci seraient attribués au candidat substitué».

Dimanche, le candidat de l’opposition, M. Capriles, 43 ans, avait parcouru au pas de course 10 km entre l’est de Caracas et le siège du CNE, également accompagné d’une foule de partisans, pour officialiser sa candidature.

Les sondages d’intention de votes donnent pour l’heure une avance de 7 à 30% au président sortant.

Tiré du journal Libération du 12 Juin

http://www.liberation.fr/monde/2012/06/12/chavez-candidat-a-sa-reelection_825603
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
infoalternative



Nombre de messages : 34
Age : 36
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Hugo Chavez repond aux questions des journalistes   5/7/2012, 23:36





Hugo Chavez répond a une journaliste Espagnol au sujet d’un avion de defense construit par le Venezuela et fait le paralleles avec les avions de L’Otan qui ont tués de nombreux civils en Lybie notamment .

Il revient sur le coup d’etat en Bolivie et le soutient du Venezuela à travers l’ALBA ainsi que leur alliance avec la Russie de Poutine et L’Iran de Ahmadinejad.

Il aborde le sujet des ressources fini du petrole 200 ans pour le Vanzuela et 20 ans pour les USA . Enfin il defini sa vision et sa foi chretienne en la politique
socialiste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infoalternative.unblog.fr
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   11/10/2012, 05:36



Chavez, France 2 reconnait ses mensonges
mais dans le JT de la nuit



Publiée le 8 oct. 2012 par general3gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   6/3/2013, 01:11

Bon ben voilà, CHAVEZ est décédé; l'Empire doit être content de s'être sorti ce caillou de la chaussure.... vont-ils pouvoir reprendre la main sur les ressources du pays?

Citation :
Le vice-président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé mardi la mort du président du pays, Hugo Chavez.


M. Chavez était revenu récemment de Cuba, où il avait été traité pour un cancer. Au cours des derniers jours, le gouvernement avait fait état d’une aggravation de l’état de santé de M. Chavez.

Plus tôt mardi, le vice-président Maduro avait accusé les « ennemis historiques » du Venezuela d’avoir provoqué le cancer dont souffrait le président Chavez. Deux fonctionnaires américains ont été aussitôt expulsés.

Depuis juin 2011, Hugo Chavez a subi quatre différentes opérations pour soigner une tumeur maligne. L’été dernier, il avait annoncé être guéri, après avoir fait une première rechute en février dernier.

Il s’était rendu dans la capitale cubaine en décembre dernier afin d’y être opéré pour la quatrième fois. Son cancer, dont la nature exacte n’a jamais été révélée, était traité comme un secret d’État par Caracas.

Au pouvoir depuis 1999, M. Chavez a été réélu en octobre dernier pour un quatrième mandat. Son investiture devait avoir lieu en janvier, mais son dernier bilan de santé avait jeté de nouveaux doutes sur sa capacité à assurer la présidence.

Hugo Chavez, 58 ans, avait désigné le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro comme son successeur s’il était lui-même dans l’incapacité d’exercer la présidence et devait quitter le pouvoir définitivement.

Selon la Constitution, les Vénézuéliens seront de nouveau appelés aux urnes dans un délai de 30 jours.

source (avec des vidéos sur lui, dans le lien, que je n'ai pas mises ici)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
Invité
Invité



MessageSujet: 50 vérités sur hugo chavez   10/3/2013, 19:10

1. Jamais dans l'histoire de l'Amérique latine, un leader politique n'avait atteint une légitimité démocratique aussi incontestable.Depuis son arrivée au pouvoir en 1999, seize élections ont eu lieu au Venezuela. Hugo Chávez en a remporté quinze, dont la dernière en date, le 7 octobre 2012. Il a toujours battu ses opposants avec un écart allant de dix à vingt points.

2. Toutes les instances internationales, de l'Union européenne à l'Organisation des Etats américains, en passant par l'Union des nations sud-américaines et le Centre Carter, ont été unanimes pour reconnaître la transparence des scrutins.

3. James Carter, ancien président des Etats-Unis, a déclaré que le système électoral vénézuélien était le « meilleur au monde ».

4. L'universalisation de l'accès à l'éducation élaborée depuis 1998 a eu des résultats exceptionnels. Près de 1,5 millions de Vénézuéliens ont appris à lire, écrire et compter grâce à la campagne d'alphabétisation, nommée Mission Robinson I.

5. En décembre 2005, l'UNESCO a décrété que l'illettrisme avait été éradiqué au Venezuela.

6. Le nombre d'enfants scolarisés est passé de 6 millions en 1998 à 13 millions en 2011 et le taux de scolarité dans l'enseignement primaire est désormais de 93,2%.

7. La Mission Robinson II a été lancée afin d'amener l'ensemble de la population à atteindre le niveau du collège. Ainsi, le taux de scolarité dans l'enseignement secondaire est passé de 53,6% en 2000 à 73,3% en 2011.

8. Les Missions Ribas et Sucre ont permis à des centaines de milliers de jeunes adultes d'entreprendre des études universitaires. Ainsi, le nombre d'étudiants est passé de 895 000 en 2000 à 2,3 millions en 2011, avec la création de nouvelles universités.

9. Au niveau de la santé, le Système national public de santé a été créé afin de garantir l'accès gratuit aux soins à tous les Vénézuéliens.Entre 2005 et 2012, 7 873 centres médicaux ont été créés au Venezuela.

10. Le nombre de médecins est passé de 20 pour 100 000 habitants en 1999 à 80 pour 100 000 habitants en 2010, soit une augmentation de 400%.

11. La Mission Barrio Adentro Ia permis de réaliser 534 millions de consultations médicales. Près de 17 millions de personnes ont ainsi pu être soignées, alors qu'en 1998, moins de 3 millions de personnes avaient un accès régulier aux soins. 1,7 millions de vies ont ainsi été sauvées entre 2003 et 2011.

12. Le taux de mortalité infantile est passé de 19,1 pour mille en 1999 à 10 pour mille en 2012, soit une réduction de 49%.

13. L'espérance de vie est passée de 72,2 ans en 1999 à 74,3 ans en 2011.

14. Grâce à l'Opération Milagro lancée en 2004, 1,5 millions de Vénézuéliens atteints de cataractes et autres maladies oculaires, ont retrouvé la vue.

15. De 1999 à 2011, le taux de pauvreté est passé de 42,8% à 26,5% et le taux de pauvreté extrême de 16,6% à 7%.

16. Au classement de l'Indice de développement humain (IDH) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Venezuela est passé du 83ème rang en 2000 (0,656) au 73ème rang en 2011 (0,735), intégrant ainsi la catégorie des nations à l'IDH élevé.

17. Le coefficient de GINI, qui permet de calculer les inégalités dans un pays, est passé de 0,46 en 1999 à 0,39 en 2011.

18. Selon le PNUD, le Venezuela, qui dispose du coefficient de GINI le plus bas d'Amérique latine, est le pays de la région où il y a le moins d'inégalités.

19. Le taux de malnutrition infantile a été réduit de près de 40% depuis 1999.

20. En 1999, 82% de la population avait accès à l'eau potable. Ils sont désormais 95%.

21. Durant la présidence de Chávez, les dépenses sociales ont augmenté de 60,6%.

22. Avant 1999, seules 387 000 personnes âgées recevaient une pension de retraite. Elles sont désormais 2,1 millions à en bénéficier.

23. Depuis 1999, 700 000 logements ont été construits au Venezuela.

24. Depuis 1999, le gouvernement a remis plus d'un million d'hectares de terres aux peuples aborigènes du pays.

25. La réforme agraire a permis à des dizaines de milliers d'agriculteurs de posséder leurs terres. Au total, plus de 3 millions d'hectares de terres ont été distribués.

26. En 1999, le Venezuela produisait 51% des aliments qu'il consommait. En 2012, la production est de 71%, alors que la consommation d'aliments a augmenté de 81% depuis 1999. Si la consommation de 2012 était similaire à celle de 1999, le Venezuela produirait 140% des aliments consommés au niveau national.

27. Depuis 1999, le taux de calories consommées par les Vénézuéliens a augmenté de 50% grâce à la Mission Alimentation qui a créé une chaîne de distribution de 22 000 magasins alimentaires (MERCAL, Casas de Alimentación, Red PDVAL), où les produits sont subventionnés à hauteur de 30%. La consommation de viande a augmenté de 75% depuis 1999.

28. Cinq millions d'enfants reçoivent désormais une alimentation gratuite à travers le Programme d'alimentation scolaire. Ils étaient 250 000 en 1999.

29. Le taux de malnutrition est passé de 21% en 1998 à moins 3% en 2012.

30. Selon la FAO, le Venezuela est le pays d'Amérique latine et de la Caraïbe le plus avancé dans l'éradication de la faim.

31. La nationalisation de l'entreprise pétrolière PDVSA en 2003 a permis au Venezuela de retrouver sa souveraineté énergétique.

32. La nationalisation des secteurs électriques et de télécommunications (CANTV et Electricidad de Caracas) ont permis de mettre fin à des situations de monopole et d'universaliser l'accès à ces services.

33. Depuis 1999, plus de 50 000 coopératives ont été créées dans tous les secteurs de l'économie.

34. Le taux de chômage est passé de 15,2% en 1998 à 6,4% en 2012, avec la création de plus de 4 millions d'emplois.

35. Le salaire minimum est passé de 100 bolivars (16 dollars) en 1999 à 2047,52 bolivars (330 dollars) en 2012, soit une augmentation de plus de 2000%. Il s'agit du salaire minimum en dollars le plus élevé d'Amérique latine.

36. En 1999, 65% de la population active touchait le salaire minimum. En 2012, seuls 21,1% des travailleurs disposent de ce niveau de salaire.

37. Les adultes d'un certain âge n'ayant jamais travaillé disposent d'un revenu de protection équivalant à 60% du salaire minimum.

38. Les femmes seules et les personnes handicapéesreçoivent une allocation équivalente à 80% du salaire minimum.

39. Le temps de travail est passé à 6h par jour et à 36 heures hebdomadaires sans diminution de salaire.

40. La dette publique est passée de 45% du PIB en 1998 à 20% en 2011. Le Venezuela s'est retiré du FMI et de la Banque mondiale en remboursant par anticipation toutes ses dettes.

41. En 2012, le taux de croissance au Venezuela a été de 5,5%, l'un des plus élevés au monde.

42. Le PIB par habitant est passé de 4 100 dollars en 1999 à 10 810 dollars en 2011.

43. Selon le rapport annuel World Happinessde 2012, le Venezuela est le second pays le plus heureux d'Amérique latine, derrière le Costa Rica, et le 19ème au niveau mondial, devant l'Allemagne ou l'Espagne.

44. Le Venezuela offre un soutien direct au continent américain plus important que les Etats-Unis. En 2007, Chávez a alloué pas moins de 8,8 milliards de dollars en dons, financements et aide énergétique contre seulement 3 milliards pour l'administration Bush.

45. Pour la première fois de son histoire, le Venezuela dispose de ses propres satellites (Bolívar et Miranda) et est désormais souverain dans le domaine de la technologie spatiale. Internet et les télécommunications sont disponibles sur tout le territoire.

46. La création de Pétrocaribe en 2005 permet à 18 pays d'Amérique latine et de la Caraïbe, soit 90 millions de personnes, d'acquérir du pétrole subventionné à hauteur de 40% à 60%, et d'assurer leur sécurité énergétique.

47. Le Venezuela apporte également son aide aux communautés défavorisées des Etats-Unis en lui fournissant de l'essence à des tarifs subventionnés.

48. La création de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) en 2004 entre Cuba et le Venezuela a jeté les bases d'une alliance intégratrice basée sur la coopération et la réciprocité, qui regroupe huit pays membres, et qui place l'être humain au centre du projet de société, avec l'objectif de lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

49. Hugo Chávez est à l'origine de la création en 2011 de la Communauté des Etats d'Amérique latine et de la Caraïbe (CELAC) qui regroupe pour la première fois les 33 nations de la région, qui s'émancipent ainsi de la tutelle des Etats-Unis et du Canada.

50. Hugo Chávez a joué un rôle essentiel dans le processus de paix en Colombie. Selon le président Juan Manuel Santos, « si nous avançons dans un projet solide de paix, avec des progrès clairs et concrets, des progrès jamais atteints auparavant avec les FARC, c'est également grâce au dévouement et à l'engagement de Chávez et du gouvernement du Venezuela ».

http://fr.sott.net/article/13831-50-verites-sur-Hugo-Chavez-et-la-Revolution-bolivarienne
Revenir en haut Aller en bas
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   11/3/2013, 15:08

Hugo Chavez...qui est il vraiment ?
Documentaire VOSTFR

Ce documentaire argentin, diffusé à travers toute l'amérique latine en février 2010, retrace la vie du Président vénézuélien Hugo Chavez, depuis son enfance jusqu'à la rébellion du 4 février 1992.

Prochainement : le Chapitre 2, depuis le coup d'Etat de 2002 jusqu'à aujourd'hui.



_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )   21/3/2013, 00:23


Deuxième couche

19 mars 2013
50 vérités sur Henrique Capriles Radonsky
candidat à la présidence du Venezuela

Citation :


Salim LAMRANI

Le candidat de la droite vénézuélienne se présentera aux élections du 14 avril 2013 face au Président de la République par intérim Nicolás Maduro. Mais qui est-il vraiment ?

1. Né en 1972, Henrique Capriles Radonsky est issu de deux des plus puissantes familles vénézuéliennes, qui se trouvent à la tête de plusieurs conglomérats industriel, immobilier et médiatique (Capriles) et possèdent le Circuit national d’exhibitions (Cinex), seconde chaîne de cinéma du pays (Radonsky).

2. Sa famille possède le quotidien Últimas Noticias, le plus diffusé au niveau national, des radios et une chaîne de télévision.

3. Dans les années 1980, il a milité au sein du parti d’extrême droite Tradición, Familia y Propiedad.

4. Capriles a été élu député en 1999 pour l’Etat de Zulia en tant que membre du parti de droite COPEI. Contre toute attente et malgré son manque d’expérience en politique, il a immédiatement été désigné président de la Chambre des députés, devenant ainsi le plus jeune député à diriger la Chambre basse du Parlement.

5. En réalité, Capriles a réussi à s’imposer face aux autres aspirants au poste, ayant une trajectoire politique plus importante grâce au pouvoir économique et financier de sa famille qui a financé les campagnes de nombreux députés.

6. En 2000, il fonde le parti politique Primero Justicia avec le conservateur Leopoldo López, et s’allie immédiatement à l’International Republican Institute, branche internationale du Parti républicain des Etats-Unis. Le président de l’époque n’est autre que George W. Bush, lequel apporte un large soutien à la nouvelle formation politique qui s’oppose au gouvernement d’Hugo Chávez, notamment par le biais de la National Endowment for Democracy (NED).

7. Selon le New York Times « la NED a été créée il y a 15 ans pour réaliser publiquement ce que la Central Intelligence Agency (CIA) a fait subrepticement durant des décennies. Elle dépense 30 millions de dollars par an pour appuyer des partis politiques, des syndicats, des mouvements dissidents et des médias d’information dans des dizaines de pays ».

8. Selon Allen Weinstein, père de la législation qui a donné naissance à la NED, « Beaucoup de ce que nous faisons aujourd’hui a été fait par la CIA il y a 25 ans de manière clandestine ».

9. Carl Gershman, premier président de la NED, a expliqué la raison d’être de la Fondation en juin 1986 : « Il serait terrible pour les groupes démocratiques du monde entier d’être vus comme subventionnés par la CIA. Nous avons vu cela dans les années 1960, et c’est pour cela qu’on y a mis un terme. C’est parce que nous n’avons pas pu continuer à le faire que la fondation [la NED] a été créée ».

10. Durant son mandat de maire de la municipalité de Baruta, Capriles a signé plusieurs accords avec le FBI étasunien afin de former sa police municipale, et a reçu des fonds de l’ambassade des Etats-Unis pour cette mission.

11. Henrique Capriles a activement participé au coup d’Etat contre Hugo Chávez, organisé par les Etats-Unis, en avril 2002. Maire de Baruta, il a fait arrêter de nombreux partisans de l’ordre constitutionnel dont Ramón Rodríguez Chacín, alors ministre de l’Intérieur et de la Justice, lequel a été violemment agressé par les partisans du putsch devant les caméras de télévision.

12. A ce sujet, les propos de Rodríguez Chacín sont sans équivoque : « Je leur ai fait part [à Henrique Capriles et Leopoldo López venus l’arrêter] du risque, du danger qu’il y avait pour mon intégrité physique [de sortir au milieu de la foule]. J’ai suggéré de passer par une autre sortie et la réponse que j’ai reçue de Capriles, précisément, a été négative, car, m’a-t-il dit, les caméras se trouvaient devant l’immeuble. Ils voulaient me faire sortir devant les caméras, pour m’exhiber, pour se vanter [d’avoir procédé à mon arrestation] ».

13. Quelques jours avant le coup d’Etat, Capriles est apparu devant les caméras de télévision en compagnie des dirigeants de son parti politique Primero Justicia pour réclamer la démission d’Hugo Chávez, des députés de l’Assemblée nationale, du Procureur de la République, du Défenseur du peuple et du Tribunal Suprême de Justice. Suite au coup d’Etat du 11 avril 2002, la première décision prise par la junte putschiste a été précisément de dissoudre tous ces organes de la République.

14. En avril 2002, Primero Justicia, a été le seul parti politique à accepter la dissolution forcée de l’Assemblée nationale ordonnée par la Junte putschiste de Pedro Carmona Estanga.

15. Durant le coup d’Etat d’avril 2002, Capriles a également participé au siège de l’ambassade cubaine de Caracas, organisée par l’opposition vénézuélienne et l’extrême droite cubano-américaine. Henry López Sisco, complice du terroriste cubain Luis Posada Carriles, qui est responsable de plus d’une centaine d’assassinats, dont l’attentat contre l’avion civil de Cubana de Aviación qui a coûté la vie à 73 personnes le 6 octobre 1976, était présent.

16. Après avoir coupé l’eau et l’électricité, Capriles, pensant que le vice-président de l’époque Diosdado Cabello, était réfugié au sein de l’entité diplomatique, est entré et a exigé de l’ambassadeur de fouiller les lieux, violant ainsi l’Article 22 de la Convention de Vienne, stipulant que les représentations diplomatiques sont inviolables.

17. Germán Sánchez Otero, à l’époque ambassadeur cubain au Venezuela, lui avait rétorqué : « Si vous connaissez le droit international, vous devez savoir le Venezuela tout comme Cuba ont le droit d’évaluer la possibilité d’octroyer l’asile politique à tout citoyen dans n’importe quelle représentation diplomatique. Un démocrate, un humaniste, ne peut pas permettre que des enfants soient privés d’eau, de nourriture et d’électricité ».

18. A sa sortie de l’ambassade, Capriles, loin de calmer la foule excitée, a déclaré à la presse qu’il n’avait pas été autorisé à fouiller la représentation diplomatique et qu’il était dans l’impossibilité de confirmer ou d’infirmer la présence de Cabello, attisant les tensions.

19. Pour sa participation au coup d’Etat, Capriles a été mis en examen et mis en détention préventive après s’être soustrait à la justice.

20. Le procureur de la République Danilo Anderson en charge du dossier Capriles a été assassiné en novembre 2004 lors d’un attentat à la voiture piégée.

21. En 2006, Capriles a été acquitté par les tribunaux.

22. En 2008, une nouvelle procédure pénale a été lancée et suit toujours son cours.

23. Suite à son élection en 2008 en tant que gouverneur de l’Etat du Miranda, Capriles a expulsé des installations de la région les fonctionnaires chargés des programmes sociaux mis en place par le gouvernement de Chávez.

24. Dans son programme électoral, Capriles promet de lutter contre la délinquance. Néanmoins, depuis son arrivée au pouvoir à Miranda, l’insécurité a explosé, faisant de l’Etat l’un des trois les plus dangereux du Venezuela. Entre 2011 et 2012, le taux d’homicides a augmenté de plus de 15%.

25. Malgré ce bilan, Capriles, réélu en 2012, refuse toujours l’implantation de la Police nationale bolivarienne sur le territoire dont il a la gestion.

26. Entre 2008 et 2012, Capriles a congédié plus de mille fonctionnaires dans l’Etat du Miranda – qui travaillaient dans le secteur culturel et étaient soupçonnés d’être proches de l’ancien gouverneur chaviste Diosdado Cabello. Capriles a ainsi procédé à la fermeture de dizaines de bibliothèques.

27. En 2012, Capriles s’est secrètement réuni en Colombie avec le général Martin Demsey, chef d’Etat Major des Etats-Unis. Rien n’a filtré de ces discussions.

28. Capriles ne cesse de se réclamer de l’ancien président brésilien Lula da Silva. Néanmoins, ce dernier a apporté à maintes reprises son soutien à Hugo Chávez, notamment lors des dernières élections d’octobre 2012. « Ton triomphe sera le nôtre », avait-il déclaré dans un message d’appui au Président Chávez.

29. Candidat à l’élection présidentielle de 2012, au nom de la Mesa Unidad Democrática qui a regroupé les partis d’opposition, Capriles a perdu le scrutin par plus de 10 points d’écart.

30. En cas de victoire aux élections présidentielles du 14 avril 2013, Capriles a promis l’amnistie à Pedro Carmona Estanga, ancien président du patronat vénézuélien qui avait pris la tête de la junte militaire lors du coup d’Etat d’avril 2002, actuellement en fuite en Colombie.

31. Le programme présidentiel de Capriles est d’essence néolibérale et préconise une accélération des privatisations dans une économie déjà contrôlée à plus de 70 % par le secteur privé, une autonomie et une décentralisation.

32. En cas de victoire de Capriles, l’entreprise pétrolière nationale Petróleos de Venezuela S.A. (PDVSA), ne sera plus contrôlée par le pouvoir politique.

33. Le programme de Capriles prévoit la suspension de l’aide financière qu’octroie PDVSA au Fonds de développement national, lequel finance les infrastructures et les programmes sociaux.

34. Capriles imposera également une augmentation du prix de l’essence consommée sur le marché national.

35. Les réformes agraires réalisées sous le gouvernement de Chávez seront annulées et les terres restituées aux latifundistes.

36. La loi sur la pêche, dont ont bénéficié des dizaines de milliers de travailleurs de la mer, sera également abrogée.

37. Capriles autorisera la culture au Venezuela d’organismes génétiquement modifiés.

38. Capriles se propose « d’incorporer dans le système éducatif primaire et secondaire des thèmes démonstratifs sur la connexion entre la propriété, le progrès économique, la liberté politique et le développement social »

39. Capriles prévoit d’accorder une indépendance totale à la Banque centrale du Venezuela, afin d’éviter tout contrôle démocratique sur les politiques financières et monétaires, et lui « interdira de financer les dépenses publiques ».

40. Capriles a annoncé qu’il mettrait fin à la relation spéciale avec Cuba, ce qui affectera les programmes sociaux dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport et de la culture.

41. Capriles mettra un terme à l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA), organisme d’intégration régionale.

42. Capriles supprimera le programme Petrocaribe qui permet actuellement à 18 pays d’Amérique latine et de la Caraïbe, soit 90 millions de personnes, d’acquérir du pétrole subventionné et d’assurer leur approvisionnement énergétique.

43. Capriles prévoit de signer des traités de libre échange (TLC), notamment avec les Etats-Unis et l’Union européenne.

44. Capriles prévoit de redonner la concession hertzienne à la chaîne RCVT, qui émet désormais par câble et satellite, malgré sa participation ouverte au coup d’Etat d’avril 2002.

45. Capriles interdira tous les programmes politiques sur la chaîne nationale Venezolana de Televisión, laissant ainsi le monopole du débat citoyen aux chaînes privées.

46. Capriles prévoit de « superviser et contrôler la prolifération des radios […] et de réguler la croissance des radios communautaires ».

47. Le programme de la MUD prévoit de réduire de façon substantielle le nombre de fonctionnaires.

48. Le FONDEN, fonds spécial destiné à financer les programmes sociaux, sera éliminé.

49. Capriles mettra un terme à la régulation des prix qui permet à toute la population d’acquérir les produits de première nécessité.

50. Capriles accuse le gouvernement vénézuélien et la famille d’Hugo Chávez d’avoir occulté la mort de ce dernier. Selon lui, son décès serait survenu avant le 5 mars 2013.

Salim Lamrani

Opera Mundi
http://operamundi.uol.com.br/conteudo/opiniao/27872/50+verdades+sobre+henrique+capriles+candidato+opositor+a+presidencia+da+venezuela.shtml

http://www.mondialisation.ca/50-verites-sur-henrique-capriles-radonsky-candidat-a-la-presidence-du-venezuela/5327706

http://nemesistv.info/video/4DBM4AA1AOHK/le-dernier-discours-d-hugo-chavez

Plus un petit plaisir Sleep

Peña Nieto se Duerme en el Funeral de hugo Chávez - 08.03.2013

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enrique_Pe%C3%B1a_Nieto Sleep Fouet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
 
Actualités du Venezuela ( Hugo Chavez )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Venezuela's Hugo Chavez dead at 58
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Sanvic - Rue Victor Hugo > Rue Docteur Brouardel
» Hugo Pratt plus que dix jours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: