Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Franc-maçonnerie et Judaïsme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Franc-maçonnerie et Judaïsme    23/9/2011, 19:02

Je vous propose ce sujet destiner à recueillir les informations dont nous disposons à propos des liens entre la Franc-maçonnerie et le Judaïsme.

Nombre d'auteur Catholique soutiennent que la franc-maçonnerie et en grande partie d'origine juive, une infiltration judaïque pour renversé le Christianisme, et part ailleurs l'Islam, car la franc-maçonnerie est bien implanté depuis deux siècle dans le monde musulman.

Je vous propose donc pour commencer quelques textes.

Judaïsme et Franc-maçonnerie

http://docs.google.com/viewer?embedded=true&url=http://www.glcs.fr/travaux/judaisme.pdf

La francmaçonnerie - Secte juive; son origine, son esprit et le but qu'elle poursuite. I.Bertrand

#http://www.multiupload.com/6AXVRU5933

deux articles directement éditer

1er article

Article de gadlu.info Blog maçonnique d'un jeune FM:.

Revue l’Initiation : Les origines juives de la Franc-maçonnerie


Le magazine « L’Initiation » N° 36 est sorti en kiosque avec un dossier consacré aux « origines juives de la Franc-Maçonnerie »

Vous pouvez consulter sur le site du magazine une partie de ce dossier :

« L’ensemble de croyances et de pratiques auquel les Francs-maçons donnent le nom de « Mystères » a existé dans de nombreux
pays et sous de nombreuses formes, qui influencèrent toutes plus ou
moins la Franc-maçonnerie. Mais, malgré l’étendue de leur dissémination, on peut constater leurs origines communes par le fait qu’elles possédaient une structure toujours identique -même si des divergences pouvaient apparaître sur des questions secondaires. Les rites francs-maçons modernes se rattachent néanmoins d’une façon toute particulière à la culture juive, qui elle-même puise son origine
dans Égypte antique… »


L’ensemble de croyances et de pratiques auquel les Francs-maçons
donnent le nom de « Mystères » a existé dans de nombreux pays et sous de nombreuses formes, qui influencèrent toutes plus ou moins la Franc-maçonnerie. Mais, malgré l’étendue de leur dissémination, on peut constater leurs origines communes par le fait qu’elles possédaient une structure toujours identique même si des divergences pouvaient apparaître sur des questions secondaires. Les rites francs-maçons modernes se rattachent néanmoins d’une façon toute particulière à la culture juive, qui elle-même puise son origine dans l’Egypte antique…
Dans les temps anciens, tout comme aujourd’hui, le Fr. qui désirait se rendre dans une autre Juridiction que la sienne devait pouvoir s’identifier à la porte de la loge : car quelles qu’aient pu être les différences externes entre les rituels, les symboles restaient toujours les mêmes -ce sont eux qui constituaient les clés des pouvoirs sacramentaux à l’œuvre derrière tous les systèmes de Mystères, quels qu’ils fussent.

Bien que les rites francs-maçons modernes proviennent essentiellement d’Egypte -comme en témoignent de nombreux ouvrages de référence- ils nous parvinrent principalement par l’intermédiaire des Juifs. Ainsi, la tradition qui influença le plus la Franc-maçonnerie moderne est celle des Mystères judaïques. D’ailleurs, une grande partie des cérémonies et des symboles maçonniques contemporains possèdent encore un aspect liturgique judaïque.

Les bâtisseurs du Temple de Salomon


Une partie des pouvoirs intérieurs et des rituels égyptiens fut fidèlement transmise de génération en génération, depuis l’époque de
Moïse jusqu’à l’accession du roi Salomon au trône de David, son père. La tradition que conserve la Bible est loin d’être inexacte, malgré les
exagérations et les erreurs contenues dans les récits qui parvinrent jusqu’à nous, et l’oubli de la signification intérieure de leurs symboles. Le roi Salomon semble avoir été un homme doté d’une force de caractère hors du commun, versé dans les sciences occultes, et la grande ambition de sa vie fut de rassembler son peuple dans un royaume fort et respecté, capable d’être une voix influente parmi les nations voisines.
C’est à cette fin qu’il construisit le temple à Jérusalem, pour qu’il devienne le centre du culte religieux de son peuple ainsi qu’un symbole de leur union nationale. Peut-être que ce temple ne fut pas aussi magnifique que le rapporte la tradition, mais le roi en était néanmoins extrêmement fier, estimant qu’il s’agissait de l’une des grandes réalisations de son époque.

LA SUITE ICI

http://www.gadlu.info/revue-linitiation-les-origines-juives-de-la-franc-maconnerie.html

2ème article



La franc-maçonnerie : une secte diabolique !



« La franc-maçonnerie est une invention juive pour détruire l’Eglise »


La franc-maçonnerie, qui généra toutes les révolutions, a toujours été dénoncée par les papes comme une entreprise travaillant à la destruction du catholicisme. [1] La franc-maçonnerie est le grand ennemi de l’Eglise et de la civilisation, de l’ordre surnaturel et de l’ordre naturel. Ennemi pire que ne le fut communisme, puisque le communisme était orchestré par la maçonnerie.

Mais qui se trouve derrière la maçonnerie ? Pour éclaircir ce point, rien ne vaut l’ouvrage du jésuite Mgr Léon Meurin, ancien évêque de Port-Louis. C’est un livre extraordinaire, certainement le meilleur jamais écrit sur la maçonnerie.
Que dit Mgr Meurin? Il écrit ceci : « La maçonnerie est une invention juive pour détruire l’Eglise, une invention juive construite sur la base de la cabale. » (Mgr Meurin, Philosophie de la maçonnerie, éd. Nos, Madrid, 1957).



La République est infestée par l’idéologie maçonnique !

I. La maçonnerie une hérésie antichrétienne

Depuis que l’Église a commencé à se prononcer à l’égard de la franc-maçonnerie, son jugement négatif s’est inspiré de multiples raisons, pratiques et doctrinales. Elle a jugé que la franc-maçonnerie était non seulement responsable d’exercer une activité subversive à son égard mais, depuis les premiers documents pontificaux en la matière et en particulier dans l’encyclique Humanum genusde Léon XIII (20 avril 1884), le magistère de l’Église a dénoncé dans la franc-maçonnerie des idées philosophiques et des conceptions morales opposées à la doctrine catholique. Pour Léon XIII, elles se ramenaient essentiellement à un naturalisme rationaliste, inspirateur de ses plans et de ses activités contre l’Église.



« Il faut frapper de condamnation
et exterminer comme d’un glaive
cette secte respirant le crime
et s’attaquant aux choses saintes »


- Pie IX -

Pie IX soulignera :

Citation :
« Parmi les nombreuses machinations et les moyens par lesquels les ennemis du nom chrétien ont osé s’attaquer à l’Église de Dieu et ont essayé, quoiqu’en vain, de l’abattre et de la détruire, il faut sans doute compter cette société perverse d’hommes, vulgairement appelée « maçonnique », qui, contenue d’abord dans les ténèbres et l’obscurité, a fini par se faire jour ensuite, pour la ruine commune de la religion et de la Société humaine. Dès que Nos prédécesseurs les Pontifes Romains, fidèles à leur office pastoral, eurent découvert ses embûches et ses fraudes, ils ont jugé qu’il n’y avait pas un moment à perdre pour réprimer par leur autorité, frapper de condamnation et exterminer comme d’un glaive cette secte respirant le crime et s’attaquant aux choses saintes comme aux choses publiques. » (Pie IX, Multiplices inter, 1865).


Au début du XVIIIe siècle, alors que les Lumières font naître des funestes idées subversives, la franc-maçonnerie spéculative qui se répand inquiète l’Eglise : pour la papauté c’est une hérésie et une conjuration. Mais cette conjuration hérétique est dirigée par des maîtres secrets que l’Eglise identifiera très vite comme étant les Juifs. En effet, la raison d’être des Juifs est la destruction de l’Eglise. Cela ressort naturellement et saint Paul l’a exprimé end des termes définitifs : »Ces Juifs qui ont mis à mort le SEIGNEUR JESUS et les Prophètes et nous persécutent nous-mêmes, qui ne plaisent pas à DIEU, et sont contre tous les hommes; qui empêchent qu’on parle aux gentils et qu’on leur procure le salut. » (Première Lettre de Saint Paul aux Thessaloniciens, II, 15-16.)





L’idéologie maçonnique

est une interprétation démoniaque de la cabbale.


Voilà qui résume la tâche des Juifs à travers l’histoire chrétienne [2].

Il serait erroné de penser aujourd’hui que le livre des Juifs est la Bible. Leur livre est le Talmud, et l’âme du Talmud est la cabale . La cabale est le grand instrument secret des Juifs contre l’Eglise et contre le monde chrétien. La cabale a pu être la tradition authentique des Juifs, mais aujourd’hui, elle a perdu sa vertu et elle est un instrument de perdition. cabale informe la maçonnerie qui est une institution cabalistique. C’est là la grande démonstration du livre de Mgr Meurin. Il y a donc une interprétation judéo-maçonnico-démoniaque de la cabale .

II. La cabbale judéo-maçonnico-démoniaque



Télécharager "la Franc-Maçonnerie Synagogue de Satan" de Mgr Léon Meurin en PDF

Ou

#http://www.multiupload.com/RB5ITFOY2Y

Mgr Meurin démontre que la maçonnerie recueille les erreurs des vieux cultes païens de Zoroastre, du brahmanisme, du bouddhisme, des Syriens et des Babyloniens, des Chaldéens, d’Hermès Trismégiste, du gnosticisme, du manichéisme. Elle les recueille parce qu’elle les trouve dans la cabbale. La cabbale est aussi un mélange de toutes les vieilles religions païennes. La maçonnerie est aussi un mélange de tous les cultes païens. Mais la cabbale est surtout la divinisation de l’homme juif et l’intronisation de Satan.

La Franc-maçonnerie est à notre siècle ce qu’a été le protestantisme au seizième, ce qu’a été l’arianisme au quatrième. C’est la grande secte antichrétienne, qui résume en elle toutes les forces vives de l’impiété, du rationalisme, de la libre pensée, de la fausse science, de la fausse politique, de la fausse bienfaisance; en un mot, de toutes les erreurs modernes et révolutionnaires. La Franc-maçonnerie, c’est l’organisation universelle de la Révolution, c’est-à-dire de l’antichristianisme.





« la Franc-maçonnerie ourdit dans le monde entier,

une vaste conspiration

dont le but final est de détruire le règne de JÉSUS-CHRIST sur la terre »

Comme l’écrit Mgr Gaume :

Citation :
« Depuis un siècle et demi, la Franc-maçonnerie ourdit dans le monde entier, mais principalement en Europe, une vaste conspiration dont le but final, déjà à moitié atteint, est de détruire le règne de JESUS-CHRIST sur la terre, en renversant, d’un côté la Papauté, tant spirituelle que temporelle, et, de l’autre, la monarchie chrétienne, bras droit de la Papauté. Elle prépare ainsi directement les voies de l’Antéchrist. » ( Mgr Gaume, Le dogme de l’infaillibilité, 1871)

III. L’agent principal de la Révolution




Le principal agent de la Révolution fut désigné, par les penseurs contre-révolutionnaires et surtout par le Magistère Ecclésiastique, comme étant la judéo-maçonnerie. Et il faut dire que c’est dans les cénacles secrets qu’ont été forgées les idées de la Révolution, faisant que lors de la Commune de Paris, les bannières maçonniques furent plantées sur les barricades, alors que ceux qui menaient le peuple et incitaient à incendier les églises et tuer les évêques et les prêtres, étaient tous francs-maçons ; ceci sans même parler de la IIIe République anticléricale de Jules Ferry, ses écoles laïques et la scandaleuse affaire des fiches et son entière implication dans la loi de 1905.

Léon XIII résuma parfaitement le dessein occulte de la secte :


Citation :
« Or, que ces doctrines soient professées par les francs-maçons, que tel soit pour eux l’idéal d’après lequel ils entendent constituer les sociétés, cela est presque trop évident pour avoir besoin d’être prouvé. Il y a déjà longtemps qu’ils travaillent à le réaliser, en y employant toutes leurs forces et toutes leurs ressources. Ils frayent ainsi le chemin à d’autres sectaires nombreux et plus audacieux, qui se tiennent prêts à tirer de ces faux principes des conclusions encore plus détestables, à savoir le partage égal et la communauté des biens entre tous les citoyens, après que toute distinction de rang et de fortune aura été abolie. Les faits que Nous venons de résumer mettent en une lumière suffisante la constitution intime des francs-maçons et montrent clairement par quelle route ils s’acheminent vers leur but. Leurs dogmes principaux sont en un si complet et si manifeste désaccord avec la raison qu’il ne se peut imaginer rien de plus pervers. En effet, vouloir détruire la religion et l’Eglise, établies par Dieu lui-même et assurées par lui d’une perpétuelle protection, pour ramener parmi nous, après dix huit siècles, les moeurs et les institutions des païens, n’est-ce pas le comble de la folie et de la plus audacieuse impiété? (Léon XIII, Lettre Encyclique Humanum genus, 1884).

Il rajoutait :

Citation :
« Les francs-maçons ont toujours à la bouche les mots de « liberté » et de « prospérité publique ». A les en croire, c’est l’Eglise, ce sont les souverains qui ont toujours fait obstacle à ce que les masses fussent arrachées à une servitude injuste et délivrées de la misère. Ils ont séduit le peuple par ce langage fallacieux et, excitant en lui la soif des changements, ils l’ont lancé à l’assaut des deux puissances ecclésiastique et civile. » (Léon XIII, Humanum genus, 1884)

Conclusion



De même que l’Église catholique est l’organisme universellement chargé d’apporter l’Évangile à l’humanité, la franc-maçonnerie est l’organisme s’efforçant de priver du Christ les âmes et les sociétés. Le danger est si grand que dans une lettre de 1892 au peuple italien, le pape Léon XIII avertissait les catholiques qu’ils devaient éviter la franc-maçonnerie, sous peine de « rester séparés de la communion chrétienne et de perdre leur âme maintenant et pour l’éternité ». Dix ans après, il déclarait : « La franc-maçonnerie est la personnification permanente de la Révolution, dont l’unique raison d’être est de faire la guerre à Dieu et à Son Église ».

La franc-maçonnerie est la personnification de la Révolution,

dont l’unique raison d’être

est de faire la guerre à Dieu et à Son Église.

Si la franc-maçonnerie a été un combattant aussi formidable, cela tient à une raison principale. Loin d’être une simple hérésie, elle est un ensemble complexe d’hérésies qui a réussi à rassembler les forces anticatholiques du monde entier pour les amener à lutter ensemble contre le Christ et Son Église

Notes.


1. La franc-maçonnerie a notamment été dénoncée par :

Clément XII, encyclique In Eminenti, 1738 (« constitution valable à perpétuité »);

Benoît XIV, encyclique Providas,

Pie VII, Ecclesiam a Jesu Christo, 1821

Léon XII, Lettre apostolique Quo graviora, 1826

Pie VIII, Traditi,

Pie IX, Qui pluribus,

et Léon XIII, Humanum genus, 1884.


2. La représentation du peuple juif comme rebelle et subversif est très ancienne: la Synagogue talmudique était vue depuis toujours comme « fons persecutionum« . Deux éléments sous-tendent le concept de Révolution, tel qu’il fut précisé dans le Magistère ecclésiastique et dans l’apologétique contre-révolutionnaire. Joseph de Maistre a bien saisi la nature de la Révolution française. Il l’a définie « Satanique dans son essence, satanique parce que rebelle à l’autorité, c’est-à-dire à Dieu » (Considérations sur la France). L’unique alternative possible, pour Maistre, est donc la Papauté : si « la Révolution est l’erreur », si elle « est satanique dans son essence », elle « ne peut donc être tuée que par la Papauté, qui est la vérité, puisqu’elle est le Christ en terre » (Du Pape). Il faut donc réunir à nouveau l’Eglise et l’Etat, le trône et l’autel, pour réédifier la cité catholique.

http://lebloglaquestion.wordpress.com/2011/01/11/la-franc-maconnerie-une-secte-diabolique/


Dernière édition par lorelianeGTQ le 24/9/2011, 13:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    23/9/2011, 20:56

Voir aussi ce texte :


Paris, la nouvelle Sion.








«
Paris reine du monde ». Et il est vrai que la révolution française est
pour tous les pays du monde LA REVOLUTION. Pour les initiés, l'Adam
Kadmon (l'homme originel) reposerait-il le long de l'axe historique de
la « ville lumière », sa tête couronnée du diadème de l'arche de la
Défense tournée vers le couchant et son cœur traversé par la colonne
vertébrale de Paris? Paris est-il une autre Sion ? C'est l'opinion de
Jean Izoulet, professeur de philosophie au Collège de France. En 1926,
il fit paraître un curieux ouvrage au titre étonnant : Paris capitale
des religions ou la mission d'Israël (Albin Michel - Paris 1926)



Le contenu était à la hauteur des espérance suscitées par l'intitulé
puisqu'on y annonçait l'avènement d'une planète unifiée par un
gouvernement mondial lui-même sous la houlette d'une religion unique :
« La religion est l'essence même, ou, si l'on veut, la double, la
triple, la quarte ; la quintessence de la politique. Sans le
gouvernement religieux et moral il ne saurait y avoir de gouvernement
politique et social. S'il n'y a pas d'obéissance interne à la loi
morale, il ne saurait y avoir durablement obéissance externe à la loi «
légale ». La Nature de cette super-religion n'était nullement occultée
: « Mais il y a une dernière ou première religion qui, elle, n'a rien
de régional ou de local, et qui est partout présente, une religion
internationale, en un mot, une religion planétaire. Et c'est le
Mosaïsme d'Israël. »

Le problème d'une éventuelle concurrence avec le christianisme était
vite écarté, car selon lzoulet « le christianisme est un mosaïsme qui
s'est inconsciemment camouflé, à l'usage du monde païen, et qui a ainsi
conquis à Israël 650 millions d'âmes. Aujourd'hui, le camouflage
disparaît et Moïse apparaît comme seul et unique chef de la religion
universelle et éternelle, comme seul et unique chef de la religion
civique et scientifique, comme seul et unique chef enfin de la religion
laïque ». (Jean lzoulet)
La franchise de ces écrits d'avant-guerre tranche avec langue de bois
contemporaine. On ne peut être plus clair quant à la doctrine de la
Loge des Fils de l'Alliance.

Mais après tout, nous dira-t-on, les déclarations d'un professeur,
fût-il du Collège de France, n'engage que leur auteur et n'intéresse
que son psychanalyste. Sauf lorsque cet extravagant programme
mondialiste et théocratique reçoit l'aval de Sylvain Levi membre de
l'institut et président de l'Alliance israélite universelle. Et là
encore il ne s'agit nullement du discutable soutien d'un fou isolé à un
autre dément solitaire comme en témoigne cette déclaration du grand
journal juif de Londres le Jewish World : « Le grand idéal du judaïsme
c'est que le monde soit imbu des enseignements juifs et qu'une
fraternité universelle des nations - en fait un judaïsme élargi – fasse
disparaître toutes les séparations de races et de religions. »

La revue juive La Vérité israélite apporte encore quelques précisions :
« Ces rapports entre la Franc-Maçonnerie et le Judaïsme sont plus
intimes qu'on ne saurait le penser. Le judaïsme doit garder pour la
Franc-maçonnerie en général une vive et profonde sympathie, et rien de
ce qui touche à cette puissante institution ne doit lui être
indifférente. Depuis longtemps, grâce aux progrès des mœurs et des
libertés publiques, la Franc-Maçonnerie pu cesser d'être une société
mystérieuse forcée par la crainte et la tyrannie des anciens
gouvernements à une prudente obscurité ; depuis trop longtemps, ses
principes et ses formes sont connus du public, pour qu'il soit
difficile d'en apprécier le but et l'esprit. Or, cet esprit, c'est
l'esprit du judaïsme dans ses croyances les plus fondamentales ; ce
sont ses idées, c'est son langage, c'est presque son organisation.
Lorsque j'aborde le sanctuaire où s'accomplissent les travaux de
l'ordre maçonnique, j'entends partout retentir le nom de Salomon et les
souvenirs d'Israël. »

Si tout cela confirme encore les liens étroits entre le judaïsme et la
Franc-Maçonnerie. nous ne semblons guère avancer beaucoup dans la
recherche des responsables. Comme toujours ce qui crève les yeux ne se
remarque pas.


Livre en ligne de Dominique Sezepfandt : « La cathédrale d'Évry : église ou temple maçonnique ? »
http://www.scribd.com/doc/55982523/Setzepfandt-Dominique-La-Cathedrale-d-Evry-Eglise-ou-Temple-Maconnique


Monuments maçonniques de Paris :
http://www.dmin-dmax.fr/revretz/monuma.htm
http://bouddhanar.blogspot.com/2011/08/paris-occulte.html

Le livre "La cathédrale d'Évry : église ou temple maçonnique ?" est disponible aussi à ce lien en multiupload pour ceux qui ne peuvent pas télécharger sur scribd : http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=1729

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2370
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    23/9/2011, 23:20

Merci pour ce sujet très intéressant loreliane Smile.

Le livre de MGR Meurin "la Franc-Maçonnerie Synagogue de Satan" dont parle ton article est téléchargeable ici :

http://www.liberius.net/livres/La_franc-maconnerie_synagogue_de_Satan_000000756.pdf

Il n'est pas inutile de remettre ici ces deux liens fondamentaux de la bibliothèque Saint-Libère et les livres qu'ils contiennent,pour approfondir jusque dans les détails un sujet de cette importance :

Révolution
Franc-maçonnerie et sociétés secrètes

Je conseille aussi la lecture d'un livre appelé Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l'histoire,d'Epiphanius,nouvelle édition 2005,797 pages.



Un gros pavé renfermant un nombre astronomique de sources,de citations,de preuves,et qui démontre les liens de corrélation entre toutes ces perversions que sont le Judaïsme talmudique (et son côté ésotérique luciférien qu'est la Kabbale),la Gnose,la Maçonnerie,la Révolution mondiale,etc.

Un incontournable malgré quelques petites imperfections,indispensable à lire pour comprendre à quel point ce Judaïsme (Talmud-Kabbale),sa Haute-Finance cosmopolite,la Maçonnerie,sa Gnose (d'essence kabbaliste) et les Ordres Gnostiques lucifériens qui gravitent autour,sont tous inter-reliés entre eux dans une même conjuration et ne forment pour ainsi dire qu'une seule et même hydre à plusieurs têtes,aspirant au même but.

PS : loreliane,le lien de ton 1er article ,LA SUITE ICI est mort Rolling Eyes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    24/9/2011, 00:55

de rien paralleye et merci et aurelien aussi..j'ai vu pour le lien, celui-ci est mort directement à la source.. mais y a encore du boulot, ça fait deux heures que j'essaye de mettre de l'ordre dans ce texte, y a encore des liens morts, je verrais demain.. Razz ..si Dieu veut

Pour ton dernier paragraphe je le résumerais simplement à l'idée de "synagogue de Satan" comme nous le dit Saint Jean, ceux que certains nommes aussi fraternité du serpent..

Je voulais justement mettre le lien du livre de Meurin sous la référence, je le ferrais aussi, ça permettra au lecteur d'y avir accées diréctement au lieu de le chercher s'il na pas vue plus bas le tiens.. bien les autres livres Wink


Dernière édition par lorelianeGTQ le 24/9/2011, 13:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shabbaz

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    24/9/2011, 00:56

Tout ceci est super intéressant mais il y a ici une aberration qui se doit d'être corrigée

lorelianeGTQ a écrit:

Le roi Salomon semble avoir été un homme doté d’une force de
caractère hors du commun, versé dans les sciences occultes, et la
grande ambition de sa vie fut de rassembler son peuple dans un
royaume fort et respecté, capable d’être une voix influente parmi les
nations voisines.


Dieu nous dit
:" "Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman. Alors que Solayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables: ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord: ‹Nous ne sommes rien qu'une tentation: ne soit pas mécréant› [...]Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes! Si seulement ils savaient ! ".(2/102). "

Cette aya nous permet de comprendre énormément de choses que l'on ne pouvait pas savoir en terre Arabe à l'époque de la révélation :

- Que les démons et leurs disciples diront se rattacher au Roi Salomon (a.s) et affirmeront qu'ils auraient hérité ce savoir de lui.

- Que le Roi Salomon n'as jamais été un occultise mais bien un prophète qui a eu le pouvoir d'asservir les démons. D'où la haine qu'ils lui vouent et leur désir de porter de fausses allégations contre lui.

- Que la science occulte a été initié à Babylone par deux anges venus tenter les plus faibles. Beaucoup pensent même que ce savoir a été par la suite récupéré par les démons puis enseigné aux Juifs exilés dans cette même Babylone.



Allah nous apprend également que :"
34.12. Et à Salomon Nous soumîmes le vent qui se mit à parcourir, le matin, la distance d'un mois de marche, et autant, le soir, dans le sens contraire. Et Nous fîmes jaillir pour lui la source d'airain. Par ordre de son Seigneur, des djinns étaient affectés à son service. Et Nous aurions fait goûter le châtiment du Brasier à quiconque parmi eux (d'entre les Djins)se serait soustrait à Nos ordres.
34.13. Ils fabriquaient pour Salomon ce qu'il voulait en fait de sanctuaires, de statues, de chaudrons pareils à des bassins, et de marmites bien ancrées. "


- Des démons, asservis de force et détestant Salomon, sont donc les bâtisseurs du Temple !


Les Hadiths nous apprennent que le Roi Soulaymane, craignant que le secret du contact entre les dimensions ne se répande et soit utilisé par le mal, a caché ce savoir sous son trône :"

- Quelques milliers d'années plus tard, une croisade deviendra un prétexte pour un certain ordre pour faire des fouilles sous le temple du Roi Salomon...

Les conclusions sont simples et évidentes. Les ancêtres des Franc-maçons ont peut-être retrouvé ce savoir, ce "trésor". Peu après, l'occident a vécu la renaissance puis dans l'ordre : les premières loges régulières, l'humanisme, les lumières, les révolutions, l’avènement des USA, la démocratie, la science matérialiste, la laïcité, l'athéisme... et bientôt l'antéchrist.


Et Dieu sait mieux,


Dernière édition par Shabbaz le 24/9/2011, 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    24/9/2011, 21:40

Merci beaucoup Shabbaz pour ce rétablissement, et il est vrai très révélateur! C'est un message qui mérite une grande attention et un approfondissement, si Dieu veut.

En effet, comme nous l'enseigne le Coran, Salomon était un grand prophète, la paix sur lui.

Je poste au passage un ouvrage que je suis en train de lire qui a toute sa place sur ce sujet :

Max Doumig - La franc-maçonnerie est-elle juive ou Anglaise?

#http://www.multiupload.com/LJAK6LS6ZS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    25/9/2011, 18:06

Je reviens sur ce sujet comme avertissement, le livre que j'ai poster hier (ci-dessus) est une contre thèse de la grille de lecture selon laquelle la franc-maçonnerie serait une émanation du judaïsme. L'auteur soutient qu'elle est anglo-anglaise.

J'en suis à la moitié du livre et je compte bien faire une mise au point ensuite ce qui permettra de plus d'avoir une idée de l'argumentation utilisé. Si Dieu veut

PS: voici une fiche de l'auteur (Max Doumic)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Doumic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    15/11/2011, 11:09

Bonjour, je reviens vers ce sujet, déjà je dois donner des nouvelles du dossier plus haut cité : il est en cours et bien avancer.

Aussi, je viens de terminer de scanner un de mes livre, très intéressant, des édition l'Age d'Homme, par contre, mise à part l'évidence des penchants idéologique (immanente) de cette rédaction, je tiens à dire que l'ouvrage est un condensé de sources de première mains, soutenue par un comité de lecture assez important.

Ce qui m'a fais "tilter" en dehors de l'édition, de cette œuvre, sont certains participants au comité scientifique, qui ne sont pas moins qu'en exemple, un important membre du cercle de l'Oratoire, Pierre André Taguieff, ainsi qu'un autre très charismatique personnage : Michel Maffesoli, rien que ceux-là..

Je vous averti donc de l'aspect plus que suspect de cet ouvrage, surtout de la tournure de l'exploitation des sources, bien que l'ayant lu, il est tout de même instructif sur l'histoire, au moins de par ses sources. Voilà le livre :

Politica Hermetica - La Franc-Maçonnerie et les Stuarts au XVIIIe siècle

#http://www.multiupload.com/DZQ9SQNGJE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raoul.plonplon

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Livre de Epiphanius   17/2/2017, 17:20

Salut les amis,

Après de nombreuses recherches, je n'ai pas réussi à trouver le livre de Epiphanius "Maçonnerie et sociétés secrètes", ni en pdf, ni en vente en version papier (tirage épuisé). Je suis donc à l'heure actuelle dans l'incapacité totale de posséder cet ouvrage.

Si quelqu'un a le livre en numérique, (même en version scan), ça serait sympa de le partager.

Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2370
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    18/2/2017, 02:04

Salut Raoul, Smile

J'ai bien le livre de mon côté mais uniquement en version papier.

Malheureusement je n'ai pas la possibilité de le scanner pour l'heure, d'une part parce que mon imprimante est h.s (je peux en utiliser une de même marque d'un proche, mais pour scanner rapidement des petites choses), de l'autre surtout parce qu'un tel livre relève du calvaire à scanner avec une imprimante-scanner bas/moyen de gamme comme celle à ma disposition (surtout pour les pages de la première partie de l'ouvrage et de la dernière si mes souvenirs sont bons, où là c'est du quasi impossible de numériser la page totale, à cause du problème des plis grossissants représentants la tranche centrale du livre, très épaisse, cela étant dû à la taille du livre qui fait presque 800 pages).

J'ai été voir sur internet tous les liens possibles que j'ai pu trouver et tu peux acheter l'ouvrage à un seul endroit de manière à peu près "abordable" (par rapport au prix "normal" du moins, qui n'est déjà pas donné...) :

http://www.ebay.fr/itm/Maconnerie-et-Sectes-Secretes-Le-Cote-Cache-de-lHistoire-Epiphanius-2005-/222353335536?hash=item33c54aa4f0:g:Xh0AAOSwNE5YWu-E

Vendeur qui semble sérieux et livre en très bon état, 15 euros de plus seulement que le prix habituel (tous les autres vendeurs proposent des prix absolument scandaleux, allant de plus de 80 euros à carrément 145/150 voir plus pour certains, on voit bien là le culte du fric direct dès qu'un livre se fait rare, c'est complètement inadmissible !)

PS : Il faut toujours bien s'assurer que l'ouvrage soit celui sorti en 2005 par contre (celui représentant la "nouvelle édition revue et mise à jour", plus complète que la première version de 1999 qui se balade encore en occase sur le net, et faisant plusieurs centaines de pages en moins).

Ciao a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raoul.plonplon

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    18/2/2017, 14:34

Merci du renseignement, cher ami.

Sinon, j'ai la version originale italienne en PDF mais mes connaissances d'italien sont très approximatives et ne me permettent pas, hélas, de comprendre grand chose, même avec Google Translator.

Pour ceux que cela intéresserait, au cas où, voici le lien :
https://www.pdf-archive.com/2014/09/05/massoneria-e-sette-segrete-epiphanius/

Bonne journée à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2370
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Franc-maçonnerie et Judaïsme    18/2/2017, 15:25

Merci pour le lien de l'original.

J'ai comparé vite fait les deux versions (l'original et la traduction française), et j'ai remarqué de très légères divergences dans les illustrations par moment.

Le contenu semble lui identique à 100 %, avec la vf plus complète grâce à un efort ajoutant une bibliographie en fin d'ouvrage et surtout un index des noms, qui peut s'avérer très utile dans le cas de recherches dans le livre, qui est très vaste.

J'espère que tu pourras te procurer la vf.

Bonne journée à toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Franc-maçonnerie et Judaïsme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’enseignement chrétien doit peu de choses au judaïsme…?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: