Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amnesty International (organisation mondialiste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Amnesty International (organisation mondialiste)   27/9/2011, 23:09

Amnesty International, une organisation luciférienne


Amnesty International. Cette organisation s'est depuis le départ montrée en axe avec le mondialisme dans le sens de l’avènement du nouvel ordre mondial messianico-maçonnique.

Comme l'annonce de leur site internet le déclare, cette ONG est là pour promouvoir les lois internationalistes de la continuité de l’œuvre maçonnique des DDH (droit de l'homme) :

Citation :
La vision d’Amnesty International est celle d’un monde où chacun peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans d’autres textes internationaux relatifs aux droits humains. Afin d’être fidèle à cette vision, Amnesty International se donne pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir et faire cesser les atteintes graves à l’ensemble de ces droits.

Il s'agit bien en somme d'un militantisme idéologique humaniste fondé sur des lois républicaines en provenance de l'organisation syncrétique de l'ONU via sa déclaration de 1948. ONU qui est en quelque sorte l'Organisation centrale d’où émane l'influence principale visible de ces multiples bras de propagande. Organisation prosélyte qui se prétend au dessus des nations du monde véhiculant la pensée unique des DDH.

Amnesty International affirme sur son site internet :

Citation :
La solidarité internationale, qui est au cœur de toutes nos actions, se nourrit de nos principes d’indépendance et d’impartialité. Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique, de toute croyance religieuse et est donc en mesure de dénoncer les violations des droits humains partout dans le monde, en toute impartialité. Nous fonctionnons et finançons nos actions grâce au soutien financier de nos membres et de nos donateurs. Nous n’acceptons aucune subvention ou don des Etats, des partis politiques et ne sollicitons pas les entreprises.

Cette démagogie est typique de ce genre de mouvement, à savoir se revendiquer d'aucune influence, d'être neutre universellement.

Mais une organisation qui comporte des membres, est déjà par de là non indépendante vu que ses membres sont constitués d'avis politique, idéologique ou religieux, d'ailleurs, lorsque l'ont prend comme support une charte quelconque, ont ne peut prétendre à ne faire partie d'aucune "croyance", car la déclaration des droit de l'homme obéit bien à une croyance objective et théorisé. Elle obéit elle même à une objectivité idéologique précise, car comment décider des normes et de la véracité d'une position si ce n'est par un support supérieur qui nous l'a fait accepter comme bonne, ou mauvaise?

Cette organisation est loin d'être neutre dans l'univers, ce qui par ailleurs est neutre n'a pas vocation à être manifesté. Que veut donc dire cette volonté de faire croire en cela si ce n'est pour cacher des buts bien moins avouables ?


Une implantation bien en correspondance avec les "normalisations" post-coloniales (républicanisation droit de l'hommiste):


Citation :
En cinquante ans, Amnesty International a profondément évolué. Notre champ d’intervention, initialement limité aux prisonniers d’opinion, s’est étendu à l’ensemble des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Prix Nobel de la paix en 1977, Amnesty International rassemble aujourd’hui plus de 3 millions de membres et sympathisants et compte des sections ou structures dans 72 pays.

Nous renverrons à la déclaration du haut :

Citation :
Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique

Indépendant de toute tendance politique mais s'initiant dans les affaires de cites autant intérieur qu’extérieur à leurs girons d'influence maçonnisé. Si ce n'est pas là du mensonge et de la manipulation grossière nous aimerions savoir ce qu'il en est !

http://www.amnesty.fr/Qui-sommes-nous

http://www.amnesty.fr

Cette organisation est doté d'une "Antennes Jeunes" qui propose des ateliers de "raison" - ont est dans l'idée loge maçonnique - sous forme de concours afin d'aider à faire avancer modestement, philosophiquement cette énumération des 10 points suivants.

1° Abolir la peine de mort
2° Lutter contre toutes les formes de discrimination
3° Défendre le droit des réfugiés et des migrants
4° Protéger le droit à la liberté d’expression
5° Lutter contre la pauvreté
6° Faire de la justice internationale une réalité
7° Combattre la torture
8° Être solidaire
9° Construire un monde plus juste
10° La dixième bonne raison est libre

Mielleux n'est-ce pas ? Dix points ne vous rappelle rien? Voici la très "symbolique" bannière de cette Antenne Jeune :


http://oeilengage.amnesty.fr

Les besoins de précision de l’œil et du compas de cette symbolique ne se ferrons pas sentir Wink

Nous avons ici même l'illustration de la nature même de cette organisation et de ses moyens d'endoctriner les populations.

J'ai découvert il y a quelques années l'information selon laquelle cette organisation aurait été fondée par Nadine de Rothschild, information que je n'ai jamais retrouvée.. peut-être qu'en cherchant bien parmi les influences..
Elle fût en tout cas officiellement fondé par Peter Benenson en 1960, en lien avec les services secrets anglais durant la seconde guerre mondiale, et les services de l’intelligence qui mettrons au point la fameuse machine à décrypter "Enigma".

Ce qui est sûr, c'est que cette organisation fait partie du corps de la Bête, du Dajjal..

Voici pour augmenter le sujet une mise au point assez intéressante de paralleye, qui ne m'en voudra pas d'avoir légèrement tronqué son texte pour convenir au besoin du sujet :


paralleye a écrit:
Pour faire court et amener un peu de sources,Amnesty international est une organisation mondialiste liée à l'O.N.U (donc à la maçonnerie internationale lucifériennne),et ayant voie de consultation chez celui-ci.

C'est une organisation contrôlée et inspirée à son sommet par des satanistes.

Une organisation remplie de personnes extrêmement naïves et pas forcément mauvaises,qui n'ont aucunes idées d'où elles ont mis les pieds,pour parler clair une organisation composée à 90% de candides innocents qui servent de couverture et sont exploités par les 10% de malades mentaux qui dirige tout.

Exactement comme pour la Franc-Maçonnerie.

D'ailleurs regardez attentivement la symbolique qu'adopte cette organisation (Amnesty International),ce n'est rien d'autre qu'une allégorie à la torche et à la foi luciférienne,donc symboliquement éclairée par le Porteur de Lumière,le fil de fer entourant la bougie étant lui aussi explicite et se rattachant à la Rose+Croix et au Serpent (Gnose).


Supplément : lien entre la Lucis Trust (organisation luciférienne d'élite) et Amnesty international :

Citation :

La Lucifer Trust - Le Nouvel-Age, theosophie et Lucifer aux Nations-Unies


LUCIFER TRUST

La LUCIS TRUST est une entreprise à but non lucratif créée en 1920 dans l'État de New-York aux États-Unis par ALICE BAILEY et son mari Foster dans le but de gérer les 25 ouvrages ésotériques écrits par ALICE BAILEY. L'entreprise possède des sièges à New York, Londres et Genève. La secte en plus de l'édition, gère une école (Arcane School), une librairie, et une maison d'éditions Lucis publishing companies, Lucis productions, la Bonne volonté mondiale et Triangles (les Triangles réunissent les hommes et femmes de bonne volonté dans un service mondial pour un nouvel âge mondial).

HISTOIRE DE LA LUCIS TRUST

Le mouvement de la bonne volonté mondiale, fondé en 1932, est une des activités les plus importantes du Lucis Trust et a été reconnu par l'ONU comme une organisation non gouvernementale (ONG) présente aux sessions de l'ONU de Genève et de New-York. La Lucis Trust (Bonne Volonté Mondiale - World Goodwill) est membre du conseil économique et social de l'ONU. Ce rôle a attiré des critiques accusant l'ONU d'avoir une idéologie NEW ÂGE.

Voir : Âge du Verseau

L'organisation était, à l'origine, appelée " LUCIFER PUBLISHING COMPAGNY " ou encore "LUCIFER TRUST ". Bailey a donc changé le nom parce que " LUCIFER TRUST " révèle la vraie nature de l'âge nouveau trop clairement à la masse. Selon la LUCIS TRUST, ce nom avait été donné parce que Bailey considérait Lucifer, l'ange déchu, comme un principe positif, tout comme HELENA BLAVATSKY fondatrice de la société théosophique aujourd'hui classée comme grande secte dont les grands axes sont : ésotérisme, spiritisme, sorcellerie. Accréditée auprès du Bureau d’information publique de l’Organisation des Nations Unies, elle a le statut consultatif auprès du conseil économique et social de l’O.N.U. et maintient des relations informelles avec un grand nombre d’organisations non gouvernementales, nationales et internationales. A cette effet, elle participe régulièrement à diverses activités de l’O.N.U.

Pratiquée par les Francs-maçons du " Droit Humain ",une loge mixte maçonnique rattachée à l'obédience libérale, anticonformiste et à majorité féminine (la loge des parents de Dominique Strauss Khan), son influence est d'autant plus profonde qu'elle est très discrète. Son symbole est de haute initiation, dans lequel la croix gammée et le serpent gnostique expriment bien des liens et des affinités occultes. Ce serpent, inspirateur de désobéissance, d'insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates, alors qu'il était en honneur parmi les Initiés. L'ARC-EN-CIEL est également l'emblème de la LUCIS TRUST.

Voir : Société Théosophique

LUCIS TRUST ET ONU

À une certaine époque, le bureau d'affectation spéciale Lucis à New York était situé au 666 United Nations Plaza et est un membre du Conseil économique et social des Nations Unies en vertu d'un programme appelé slick "Bonne Volonté Mondiale". Dans le livre d'Alice Bailey intitulé " L'éducation pour une nouvelle ère ", elle suggère que, le " NOUVEL ÂGE " de la citoyenneté mondiale devrait être l'objectif de l'éclairé, avec une fédération mondiale et un cerveau du monde ». En d'autres termes , un gouvernement mondial unique et un NOUVEL ORDRE MONDIAL.

LUCIS TRUST est parrainé entre autres par Robert McNamara , ancien ministre de la Défense aux Etats-Unis, le président de la Banque mondiale, membre de la FONDATION ROCKFELLER, et Thomas Watson (IBM, ancien ambassadeur à Moscou). La secte sponsorise entre autres les organismes suivants:

- Organisation des Nations Unies
- Greenpeace International
- Greenpeace USA
- Amnesty International
- UNICEF

L'O.N.U. a longtemps été l'un des signes avant-coureurs du monde avant tout pour la " Nouvelle Spiritualité " et le " New World Order "sur la base de l'occulte et les principes maçonniques. Sept ans après la naissance de l'O.N.U., un livre a été publié par le théosophe et fondateur de la LUCIS TRUST, Alice Bailey sur la croissance de l'intelligence humaine le long de la réceptivité et la " planification " pour formuler un gouvernement mondial ... (Alice B. Bailey , de Disciple dans le Nouvel Age - vol. II, p. 35.)

A cette fin, la LUCIS TRUST sous la direction de Foster et Alice Bailey , a inventé un groupe appelé " la Bonne Volonté Mondiale " qui est une organisation non gouvernementale officielle au sein de l'Organisation des Nations Unies. L'objectif déclaré de ce groupe est de coopérer dans le monde pour la réapparition du Christ (edit paralleye : entendez par là le "Christ ésotérique" de la Théosophie c'est à dire l'Anté-christ). (One Earth , le magazine de la Fondation Findhorn , Octobre /Novembre 1986, Vol. 6, Numéro 6, p.24.).

Mais le travail ésotérique à l'intérieur du l'O.N.U. ne s'arrête pas à ces groupes occultes reconnus. Une grande partie de l'élan à ce processus a été initié par le métier d'officier de deux secrétaires généraux de l'O.N.U., Dag Hammarskjöld (poste occupé: 1953-1961) et de U Thant (poste occupé: 1961-1971) qui lui succéda, et un secrétaire adjoint général, le Dr Robert Muller.

http://forumarchedemarie.forumperso.com/t4933-la-lucifer-trust-le-nouvel-age-theosophie-et-lucifer-aux-nations-unies

Voici encore un passage tiré du livre "Maçonnerie et secte secrète - le côté caché de l'histoire",p.349,sur Amnesty International :

Citation :
Il faut signaler qu'Amnesty International participe aux forums organisés par le Lucis Trust,une organisation qui semble attiré à elle de nombreux personnages de l'AUTORITE et qui répand dans le monde la doctrine théosophique,doctrine fondée sur la présence sur terre d'entités spirites,évocables par l'homme aux moyens de paroles et de techniques particulières,capables de mettre à leur disposition des forces puissantes pour réaliser le "Plan",qui,concrètement,coïnciderait dans ses fins avec un Gouvernement mondial sous la direction des Nations Unies.

Les fonds nécessaires à Amnesty provenaient de la famille juive Astor dans la personne de David qui "nous soutient par la fondation d'Amnesty".

Voir également le sujet de l'affaire Troy Davis, pour vous rendre compte par quel procédé de manipulation A.I. se sert d'évènement politiquement, conformément à son idéologie d'inversion de valeur.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7184-hommage-a-troy-davis


Dernière édition par lorelianeGTQ le 28/9/2011, 03:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   28/9/2011, 01:09



Portrait type d'une membre d'Amnesty Internationnal, elle s'appelle Phyllis Curott, des comme elles, il y en a des milliers, elles ont les mêmes occupation (sorcelerie, new âge etc...) et se retrouvent dans la plupart des ONG de New York qui leur servent de couverture.

Citation :
Comme un membre des Nations Unies le Comité de NGO du Statut de Femmes, Curott a participé à la planification du Forum de Pékin sur le Statut de Femmes, en adressant le Forum sur le thème du statut de femmes et des religions mondiales.
Un participant actif au dialogue d'Interfoi, H.Ps. Curott a adressé le Parlement des Religions de Mondes comme un premier conférencier, avec le Dalaï-lama et est un membre de l'Université d'Harwad la Consultation de Projet de Pluralisme Religieuse sur la Discrimination Religieuse et le Logement.

Phyllis Curott est la Présidente Emérite de la Convention de la Déesse, l'organisation religieuse Wiccan internationale la plus vieille et la plus grande et est le fondateur du Temple d'Ara, une des congrégations Wiccan les plus vieilles en Amérique.
Elle a exercé les fonctions d'un ministre d'invité aux Églises d'Unitarien différentes Universalist et à la Cathédrale de Rue. John le Divin à New York. Elle sert aussi sur le Conseil Consultatif de l'Association pour la Démocratie d'Union, une fondation consacrée aux droits de membres d'union luttant pour libérer leurs unions de la corruption et de l'influence de foule, une fondation pour laquelle elle a exercé les fonctions du Directeur Juridique.
Mme Curott a commencé sa carrière juridique comme le Directeur Juridique pour le PETIT coup/Routiers pour une Union Démocratique, une organisation de base luttant contre le crime organisé dans l'union de Routiers et était aussi leur avocat pour la santé et la sécurité de camion et de conducteurs d'autobus.
Mme Curott est un membre d'Amnesty international, Greenpeace et d'autres groupes de l'environnement et groupes de droits de l'homme.

http://www.randomhouse.com/features/witchcrafting/lawyer.html




Dans un de ses livres, elle révéle un rituel d'invocation du Dieu Cornu (satan) :
Citation :

Le Dieu Cornu est la puissance de nos instincts, notre capacité à "sentir" le danger, et à reconnaitre immédiatement ce qu'il nous est nécessaire de savoir à propos d'une situation ou d'une personne.

(...) Et le Dieu Cornu est la puissance de la sexualité passionnée qui nous inspire et nous fait devenir plus animal dans le feu de la passion. Le monde est plein de magie, mais nous avons besoin de notre partie animale pour la sentir et l'apprécier. Le Dieu Cornu est notre guide. Appelez-Le et laissez votre voyage se remplir de Sa magie.


RITUEL :

Le meilleur endroit pour rencontrer le Dieu Cornu est, bien sûr, la forêt. Mais vous Le trouverez aussi bien à l'intérieur de vous, et par conséquent, vous pouvez L' invoquer n'importe où, où vous vous trouvez.(...)

Vous pouvez avoir envie d'utiliser une ramure qui a été purifiée et consacrée, tenez-la dans vos mains pendant le rituel. Vous pouvez aussi désirer le faire durant la nuit, quand les cerfs sont libres de vagabonder. A nouveau, vous pouvez attirer le Dieu en vous-même ou le faire avec un/une partenaire. L'invocation que je fournis est l'une de celles utilisées dans ma tradition. De la même façon que le Drawing the Sun, cet exercice est avant tout pour les hommes, mais peut être effectué par des femmes. Je recommande d'utiliser des bougies vertes ou marrons ou cet encens du Dieu Cornu, tout dépend du Dieu que vous voulez appeler :

CERF/CERNUNNOS, HERNE :

Pin, Chèvrefeuille, Valériane, Musc, Cannelle, encens pur (oliban), Feuille de chêne, Cèdre.

TAUREAU/DIONYSOS, APIS/OSIRIS :

Pin, Bois de santal, Valériane, Musc, Cannelle, huile de Marjolaine, quelques gouttes de vin rouge.

Tracez le cercle, relier vous à la terre, centrez-vous et prenez la position du Dieu au centre du cercle. Votre partenaire doit tracer le Pentagramme d'Invocation sur votre corps. Invoquez le Dieu:

« Par le sabot et la corne je t'invoque
Par la peau et les os je t'invoque
Par le tendon et le muscle je t'invoque
Afin de descendre dans le corps de ton enfant (nom),
Parle avec sa langue, embrasse avec ses lèvres,
Danse avec son corps,
Que ton enfant puisse être empli de la puissance de la liberté et de de joie».


Laissez le Dieu venir à vous et vous emplir. Laissez-vous tout le temps dont vous aurez besoin.


http://www.le-sidh.org/site/article_734.html

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   30/9/2011, 19:17

Au faite merci pour l'info Aurélien, ce n'est pas une preuve de l'orientation officielle de A.I. mais va bien dans le sens de ce qu'émane de cette organisation.

Je doit t'avouer que j'avais lu ça lors de ta publication dans la nuit, et que la lecture m'en avait fait des sueurs froides.. (la photo de la femme est inquiétante) le Grand Dieu Cornu affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   30/9/2011, 21:08

Ce n'est pas une preuve juste un indice, il me faudra un peu de temps pour finaliser ce dossier.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 07:21

Le cas de Zaynab al-Hosni, une autre escroquerie signée amnesty internationnal/Human rights Watch.

Citation :

Vous vous souvenez de Zayneb al Husni, ‘mutilée et écorchée’ ?

Friday-lunch-club, 4 octobre 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

Human Rights Watch, il y a quelques jours:

“… Le meurtre et la mutilation de Zaynab al-Husni, 18 ans, commis
par des inconnus souligne le besoin urgent pour l’ONU d’exiger la venue
en Syrie d’une enquête internationale sur la torture et les meurtres de
plus en plus fréquents en Syrie, a déclaré aujourd’hui Human Rights
Watch. Zaynab, dont les frères sont actifs dans la contestation
anti-gouvernementale a disparu en juillet dernier après être sortie
acheter des médicaments pour sa mère. Les autorités syriennes ont
restitué le corps démembré d’al-Hosni à sa famille le 17 septembre
2011, sans donner d’informations sur les circonstances de sa mort, et
ont obligé sa mère à un signer un papier affirmant qu’elle a été tuée
‘’par des bandes armées’’…»

Eh bien, il semblerait que Zaynab soit vivante et a quitté le domicile familial en raison des mauvais traitements que lui infligeaient ses “militants de frères’.

“…Zaynab al-Husni est devenue célèbre : on l’a présentée comme une
victime du régime syrien qui a été décapitée puis écorchée. Amnesty
International a publié un rapport détaillé sur son cas
et la plupart
des media occidentaux ont rendu compte de cette affaire.

Aujourd’hui, Zaynab al-Husni est soudainement apparue à la télévision syrienne et
a dit qu’elle avait fui le domicile familial parce que ses frères la
frappaient et lui infligeaient des sévices… Les media occidentaux
devraient maintenant faire une pause pour se rendre compte que les
media de l’opposition syrienne ont posé des affirmations infondées et
fabriqué des informations et que les media occidentaux ont reproduit de
manière automatique ces assertions… »

http://mounadil.wordpress.com/2011/10/05/syrie-decapitee-demembree-mais-vivante/

http://www.amnesty.fr/Presse/Communiques-de-presse/La-decouverte-du-corps-mutile-d-une-femme-temoigne-une-nouvelle-fois-de-la-brutalite-des-forces-syri-3517

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 08:05

Merci pour l'info Aurélien. C'est dans la même veine que l'histoire des bébés koweitiens dans les couveuses ou l'histoire de cette jeune iranienne soit disant abattue par la police à Téhéran, toujours les mêmes recettes pour leur propagande de M..... Evil or Very Mad

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 11:25

Merci Aurélien! Smile

Note :

Il faudrait aussi penser à faire un exposer des affaires Shakineh/lapidation et minaret Suisse, ou A.I ont été très actif dans leurs propagande de guerre.

PS: Aurelien, tu écris "A.I/Human rights Watch" plus haut, et c'est juste, car les deux organisation sont très semblable, d'ailleurs comme l'indique la deuxième qui est plus explicite, elle marche bien pour l'idéologie "droit de l'hommiste". Je recevais il y a un moment leurs actus, c'est toujours pareille : pleurez et donnez pour le Sahel blabla.. Toujours le même discours sentimentaliste légitimant leurs propagandes idéologiques luciférienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout



Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 15:09

Concrètement, il est où le rapport avec Troy Davis Question
J'arrive toujours pas à comprendre, pardonnez mes neurones...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 16:04

Question

Ce n'est pas un sujet sur Troy Davis mais sur Amnesty International.

Le seul lien avec Troy Davis qu'il y ait à avoir c'est son instrumentalisation par A.I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout



Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 17:08

Je sais bien que ce n'est pas un sujet sur Troy Davis, mais sur le sujet que j'avais consacré à ce défunt homme, il n'était pas non plus question d'Amnesty International, mais AURELIEN était censé préparé un dossier sur le sujet, et m'éclairer justement sur ces dits liens, que je n'ai toujours pas compris d'ailleurs... d'où ma question qui je le comprends peut paraître un peu hors sujet...

Je veux comprendre ces histoires de "rituels" et compagnies...

Merci.

Salaam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 17:56

Bien c'est simple, le lien entre Davis et A.I. = son instrumentalisation (donc relatif à l'autre sujet, et accessoirement à celui-ci)

Le lien entre A.I. et le satanisme = ici même exposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout



Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   6/10/2011, 18:39

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   12/10/2011, 21:12

Belle synchronisation avec la revolte des indignés de Wall Street. cyclops

Tortures: Amnesty International réclame l'arrestation de George W.Bush





Citation :

Amnesty International, qui accuse l'ex-président américain George W. Bush de "tortures", a demandé au Canada de procéder à son arrestation lors de sa visite prévue le 20 octobre, ont annoncé mercredi les médias internationales.

Selon Amnesty International, au cours de son mandat présidentiel, George Bush junior a donné l'ordre d'infliger des tortures aux personnes soupçonnées de terrorisme.



http://fr.rian.ru/world/20111012/191468861.html

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   7/11/2011, 19:42

Quand AI sert de relais de propagande :


-------------------------------------------------------------------------------------------------


Syrie: Le prétexte de la "guerre juste" et les "organisations humanitaires"



Allons, les amis, il est temps de passer à autre chose ! Il n’y a plus rien à voir ici. Un homme du pétrole qui
a passé de nombreuses années aux Etats-unis a reçu le titre de "premier
ministre intérimaire" de Libye. Le moment est venu d’aller renverser un
autre gouvernement.



Ne parlons pas des morts, des désespoirs, des destructions, des charniers
et des assassinats de masse dont l’OTAN est responsable, ni du
nettoyage ethnique perpétré au sol par les forces dirigées par ses
services spéciaux. Il faut extraire le pétrole, se partager les
contrats de reconstruction, se livrer un peu au pillage - et quasiment
aucun compte ne sera demandé pour tous les avoirs libyens gelés qui
sont rendus au compte goutte. Vous vous souvenez de la disparition des
milliards irakiens ? Chaque jour on crée un précédent, chaque jour une
nouvelle spoliation.

Et la propagande habituelle, battue au point d’en être écornée mais toujours efficace, est de retour.

Elle nous ramène 20 ans en arrière - en août 1990 pour être exact. A
l’époque où les bébés koweitiens étaient arrachés à leurs incubateurs,
jetés par terre et abandonnés à la mort par les soldats irakiens, aux
dires d’une "infirmière"
prétendant travailler au Koweït dont le témoignage était garanti par
Amnesty International. C’était complètement faux mais ça n’en a pas
moins constitué sans doute le point critique qui a servi de prétexte
aux 42 jours de bombardement et à la première destruction de l’Irak
sous le nom de "Opération tempête dans le désert". (1)



En août dernier, on racontait que les bébés syriens étaient morts dans des
incubateurs après que le président syrien Bashar al-Assad ait coupé
l’électricité. Une photo montrait de pauvres petits êtres, serrés les
uns contre les autres, et bizarrement couverts de sang.



Cependant une méticuleuse enquête de Ali Abunima a
soulevé des questions. La photo était en fait une photo trafiquée ;
elle venait d’une revue égyptienne publiée antérieurement pour
illustrer les conditions de surpopulation des unités de pédiatrie du
pays - mais dans la photo originale les bébés étaient roses et un bonne
santé.

Puisqu’on voit s’épaissir le brouillard de la désinformation, il est utile de
rappeler que le président Assad a fait des études de médecine, qu’il a
exercé pendant des années comme médecin avant de se spécialiser en
ophtalmologie au prestigieux hôpital St Mary de Londres. Sa carrière
dans la médecine a été interrompue par la mort de son frère, Bassel,
qui devait succéder à leur père, dans un accident de voiture à Damas en
1994.



Quand un homme, qui a consacré sa vie à la médecine, est accusé de s’en
prendre à des bébés, il faut quand même se poser des questions. De
plus, en période d’agitation, un tel comportement aurait peu de chance
de rallier les opposants.



Le 25 octobre, Amnesty a publié un rapport de 36 pages qui
était constitué principalement d’articles de journaux et de vidéos
anonymes qui "prouvaient" que d’horribles exactions étaient commises
dans les hôpitaux syriens ; on y trouvait une version des bébés
arrachés aux incubateurs, "...on a enlevé son appareil respiratoire à
au moins un patient inconscient... " avant de l’emmener, selon un
"agent de santé" anonyme.



Quatre jours après la parution du rapport, Amnesty a organisé une
manifestation à Londres : "Plus de sang - Plus de peur", à l’extérieur
de l’Ambassade de Syrie.



Chris Doyle, le directeur du Council for Arab British Understanding, a dit
aux manifestants que "même les ânes sont devenus les cibles de l’armée
syrienne" et qu’on avait coupé l’eau parce que le gouvernement disait
qu’elle avait été polluée par des drogues hallucinogènes. Faut-il être
cynique pour penser que ça ne tient pas plus debout que le Viagra que
le Colonel Kadhafi a donné à ses troupes - ou que les armes de
destruction massive de l’Irak ?

Mais Doyle a éclairé un peu les choses en demandant que "les organisations
des droits de l’homme" puissent entrer en Syrie. Si Amnesty s’est servi
d’informations de seconde main pour rédiger son rapport, peut-on lui
apporter plus de crédit qu’aux bébés du Koweït arrachés aux
incubateurs ?

Franklin Lamb ne le pense pas et il a écrit un article détaillé sur
ce qui se passe dans les hôpitaux syriens, à partir d’informations qui
semblent récentes, libres et de première main. Il a aussi les numéros
de téléphone de plusieurs membres du personnel médical qui veulent
inviter Amnesty à venir se rendre compte par eux-mêmes.



On dirait qu’on prépare l’opinion pour le changement de régime en Syrie.
Aujourd’hui, "un diplomate de haut rang... et un ancien enquêteur de
l’ONU" qui bien sûr "parlent tous deux sous condition d’anonymat" ont
révélé que la Syrie aune installation nucléaire secrète.

"On soupçonne" que la Syrie a utilisé des services de Abdul Qadeer Khan,
"le père de la bombe atomique pakistanaise pour acquérir la technologie
des armes nucléaires".

Les installations ressemblent "beaucoup" à celles de la Libye à l’époque où
ce pays essayait de développer des armes nucléaires. Cependant, avant
de vous précipiter dans un abri atomique ou d’attraper une bombe à
charge pénétrante de 2000lb (909kg), lisez la suite :

Le complexe, situé dans la ville de Hasakah, semble être maintenant une
usine de filature de coton et les enquêteurs n’ont trouvé aucun élément
permettant de confirmer que ce site ait autrefois été utilisé à des
fins nucléaires.

Israël a bien sûr bombardé une installation "soupçonnée" d’être nucléaire en
2007, la question de la légalité d’une telle action étant comme
d’habitude hors de propos.


La Syrie est aussi souvent accusée de poser des mines le long de la
frontière libanaise pour empêcher les infiltrations. C’est peut-être
vrai, qui sait ? Si c’est vrai, le meilleur moyen de décourager cette
entreprise serait de tendre la main à la Syrie. La plupart des gens
prennent des mesures de protection quand ils se sentent menacés.


C’est sûrement une coïncidence que les troubles qui ont mis la Syrie au coeur
de l’actualité surviennent peu de temps après l’arrivée en Syrie du
premier Ambassadeur étasunien depuis 2005.


L’Ambassadeur Robert Ford est arrivé à Damas le 16 janvier de cette année. Le 31
janvier, une "journée de la colère" a été annoncée pour le 4 février.
Comme l’a fait remarquer Michel Chossudovsy,
l’Ambassadeur a un CV intéressant - dans lequel la diplomatie ne figure
pas en tête de ses capacités. On ne le plus depuis qu’il a été bombardé
de tomates.

La Syrie est sous embargo depuis 2004. Les Etats-Unis ont gelé tous les
avoirs du pays. Pourtant la Syrie a ouvert ses frontières à 2 millions
de réfugiés irakiens après l’invasion de 2003 sans aucune
contre-partie. La Libye en a accueilli 100 000. Les gens ne cessent de
fuir et de mourir, les pays de la région vivent dans la peur constante
d’être la prochaine cible. Mais ce sont les diplomates syriens que Kate
Allen, la directrice d’Amnesty International, qualifie de représentants
de "la répression et l’injustice".

Peut-être qu’il faudrait plutôt balayer devant notre porte.

Incidemment, le 31 octobre, le jour où la libération de la Libye a été annoncée et
où la "mission" de l’OTAN a pris fin, c’était l’anniversaire du
bombardement par les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France, de
l’Egypte en 1956 pour les forcer à rouvrir le canal de Suez. Le même
jour en 1968, Lyndon B. Johnson a annoncé la fin des bombardements du
Vietnam du nord.

D’interminables années de mensonges sous couvert de libération, et autant de
détournements de fonds sous couvert de tyrans qui terrorisent leur
population.

Note

1. John R. MacArthur, Second Front : Censorship and Propaganda in the 1991 Gulf War, November 1993, Chapitre 2.

Felicity Arbuthnot
est une journaliste spécialiste de l’Irak. Elle a écrit avec Nikki van
der Gaag : "Baghdad in the Great City" et des séries pour World Almanac
books ; elle aussi dirigé les recherches de deux documentaires de John
Pilger qui ont gagné des prix sur l’Irak : "Paying the Price : Killing
the Children of Iraq" et "Denis Halliday Returns" pour la télévision
irlandaise.


Article original en anglais: Syria. The Pretext to Wage a "Just War": How "Humanitarian Organizations" Provide a "Human Face" to War

Traduction : Dominique Muselet pour Le Grand Soir


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27506
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   26/11/2011, 12:31

A propos de Phyllis Curott

Aurelien a écrit:

Dans un de ses livres, elle révéle un rituel d'invocation du Dieu Cornu (satan) :
Citation :

Le Dieu Cornu est la puissance de nos instincts, notre capacité à "sentir" le danger, et à reconnaitre immédiatement ce qu'il nous est nécessaire de savoir à propos d'une situation ou d'une personne.

(...) Et le Dieu Cornu est la puissance de la sexualité passionnée qui nous inspire et nous fait devenir plus animal dans le feu de la passion. Le monde est plein de magie, mais nous avons besoin de notre partie animale pour la sentir et l'apprécier. Le Dieu Cornu est notre guide. Appelez-Le et laissez votre voyage se remplir de Sa magie.


RITUEL :

Le meilleur endroit pour rencontrer le Dieu Cornu est, bien sûr, la forêt. Mais vous Le trouverez aussi bien à l'intérieur de vous, et par conséquent, vous pouvez L' invoquer n'importe où, où vous vous trouvez.(...)

Vous pouvez avoir envie d'utiliser une ramure qui a été purifiée et consacrée, tenez-la dans vos mains pendant le rituel. Vous pouvez aussi désirer le faire durant la nuit, quand les cerfs sont libres de vagabonder. A nouveau, vous pouvez attirer le Dieu en vous-même ou le faire avec un/une partenaire. L'invocation que je fournis est l'une de celles utilisées dans ma tradition. De la même façon que le Drawing the Sun, cet exercice est avant tout pour les hommes, mais peut être effectué par des femmes. Je recommande d'utiliser des bougies vertes ou marrons ou cet encens du Dieu Cornu, tout dépend du Dieu que vous voulez appeler :

CERF/CERNUNNOS, HERNE :

Pin, Chèvrefeuille, Valériane, Musc, Cannelle, encens pur (oliban), Feuille de chêne, Cèdre.

TAUREAU/DIONYSOS, APIS/OSIRIS :

Pin, Bois de santal, Valériane, Musc, Cannelle, huile de Marjolaine, quelques gouttes de vin rouge.

Tracez le cercle, relier vous à la terre, centrez-vous et prenez la position du Dieu au centre du cercle. Votre partenaire doit tracer le Pentagramme d'Invocation sur votre corps. Invoquez le Dieu:

« Par le sabot et la corne je t'invoque
Par la peau et les os je t'invoque
Par le tendon et le muscle je t'invoque
Afin de descendre dans le corps de ton enfant (nom),
Parle avec sa langue, embrasse avec ses lèvres,
Danse avec son corps,
Que ton enfant puisse être empli de la puissance de la liberté et de de joie».


Laissez le Dieu venir à vous et vous emplir. Laissez-vous tout le temps dont vous aurez besoin.


http://www.le-sidh.org/site/article_734.html

Petite aparte sans grand rapport avec le sujet, mais avec le message de Aurélien en particulier, dans l'attente d'une idée de section spécialement consacré à la tradition des Celtes (il y a déjà pourtant sur la wicca et le paganisme mais l'envoie dans ces sections général demande reflexion)

Sur le Grand Dieu Cornu, comme indiqué plus haut, voir Cernunnos :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cernunnos

Dieu cornu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu_cornu

Ainsi que la définition du site "l'arbre celtique"

http://encyclopedie.arbre-celtique.com/cernunnos-3183.htm

http://www.arbre-celtique.com/

Voir aussi le chaudron de Gundestrup

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaudron_de_Gundestrup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   26/11/2011, 22:27

@ loreliane

La tradition celtique descend directement de la tradition primordiale dont se reclamait Réné Guénon.
Le probléme c'est qu'à un moment est apparu un schisme, des prétresses ont pris le pouvoir au détriment des druides, une partie des celtes (en fait les hyperboréens) se sont mis à adorer la déesse mére, il y a eu inversion des valeurs, par exemple, la Lune est devenue un symbole masculin tandis que le soleil est devenu un symbole féminin.
Ceux qui sont restés fidéles à la tradition primordiale se sont dispersés un peu partout dans le monde, notament jusqu'en Inde où le Roi-prétre Rama fonda ce que l'on nomme aujourd'hui la tradition védique.

Les sorciéres d'aujourd'hui se réclament toujours du culte de la déesse mére, leur QG est à New York, on les retrouve souvent au sein des ONG.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   26/11/2011, 22:35

A priori c'est une sorciére Suspect



Suzanne Nossel, ancienne assistante de Richard Holbrooke lorsqu’il était ambassadeur à l’ONU et actuelle assistante d’Hillary Clinton pour les organisations internationales, devient directrice exécutive d’Amnesty International USA.
Elle s’est appliquée dans ses fonctions au département d’État à instrumenter les Droits de l’homme au service des ambitions impériales.

Mme Nossel avait travaillé par le passé pour Human Rights Watch, ainsi que pour Bertelsmann Media Worldwide et pour l’administration du Wall Street Journal.

Le Conseil d’administration d’Amnesty International USA a considéré que l’engagement de Suzanne Nossel au sein des administrations Clinton et Obama était un gage de compétence et ne lui a pas tenu rigueur des crimes commis en Yougoslavie, Afghanistan, Irak, Liban etc.

Mme Nossel est à l’origine de diverses campagnes contre l’Iran, la Libye et la Syrie.
Au cours des derniers mois, elle s’est illustrée en intoxiquant le Conseil des Droits de l’homme de Genève de manière à faire adopter par le Conseil de sécurité une résolution autorisant la
guerre contre la Libye.
Les imputations de Mme Nossel ont été démenties depuis.

Source :

http://www.voltairenet.org/Une-assistante-d-Hillary-Clinton

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   26/11/2011, 23:41

C'est peut-être une sorcière mais c'est avant tout une juive ashkénaze sioniste très impliquée dans toutes les problématiques actuelles au proche et au Moyen Orient comme tu le soulignes dans ton post.

Emblème derrière sa photo : NIAC : National Iranian American Council

Elle est classée parmi les 150 journalistes les plus influents aux Etats Unis.

http://www.realzionistnews.com/?p=536

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AldousOrwell



Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   27/11/2011, 00:13

Elle collabore aussi à la revue du CFR (Council On Foreign Relations, dont elle est membre en tant qu'expert, (ici)), Foreign Affairs:
http://www.foreignaffairs.com/articles/59716/suzanne-nossel/smart-power

Cet article a servi de base pour cet article de la Fondation Robert Schumann, fondation européiste-mondialiste qui porte très bien son nom, au moins c'est signé...Donc elle a effectivement une influence dans ces cercles de pourritures:
http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-127

Le tout abondamment repris par tous les grands journaux aux ordres comme The New Yorker (ici), The Guardian (ici) ou d'autres think-tank mondialistes dans la même veine que le CFR, comme "Democracy Arsenal" qu'elle a elle-même fondé ((ici).


C'est le genre de personne bien implanté dans le maillage organisationnel mondialiste. Pas étonnant qu'elle se retrouve à ce poste, elle a un très bon profil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   18/3/2012, 23:49

Ingérence en Syrie: Amnesty International totalement assujettie à l’empire y va de sa propagande…

L’ultimatum d’Amnesty International à la Russie. Amnesty International, contrôlée par le ministère des affaires étrangères américain, demande à la Russie d’autoriser les Etats-Unis et l’OTAN à commencer la ruine et le pillage de la Syrie
Ingérence en Syrie: Amnesty International totalement assujettie à l’empire y va de sa propagande…

Alors que la Libye se fractionne en factions antagonistes et que des escadrons de la mort racistes et génocidaires chassent les “indésirables” à travers la nation, que des régions entières du pays se détachent comme des émirats de la terreur semi-autonomes, qu’un patron d’institut pétrolier financé par BP, Shell et Total est installé comme premier ministre, chacun peut vérifier aujourd’hui que les dizaines de milliers de morts occasionnées par la campagne sponsorisée par les Etats-Unis et menée par l’OTAN dans cette nation souveraine d’Afrique du Nord est un échec total. A savoir, si la préservation de vies innocentes en étaient bien le but.

Quoi qu’il en soit, si le but était de fractionner la nation en micro-états inefficaces et belligérants tout en installant un gouvernement fantoche à Tripoli afin d’autoriser les contrats donnés aux entreprises occidentales pour le pillage en règle de la richesse nationale, alors ce fut un succès retentissant.

Le monde a été clairement berné par les Nations-Unies, le tribunal pénal international, le gouvernement des Etats-Unis, les gouvernements britanniques et français et bien sûr par l’OTAN dans sa mission de “responsabilité à protéger”. Autoriser le renouvellement de ces actes criminels qui ont ravagés la Libye serait inconcevable. C’est pourtant exactement ce que demande Amnesty International à la Fédération de Russie.

Avec une demande intitulée: “Russie, plus d’excuses, agissez contre le bain de sang en Syrie”, Amnesty tente de manière perverse, de retourner les violences et les troubles clairement fomentés par l’occident en Syrie, comme étant quelque part le résultat du refus de la Russie de capituler devant la perspective d’une autre intervention de l’OTAN. Une intervention, qui soit dit en passant, est certaine de créer encore plus de violence, de divisions ethniques et de bains de sang en Syrie, en même temps que le pillage par les entreprises occidentales avides de remplir le vide laissé quand l’establishment nationaliste syrien sera éliminé comme il le fut en Libye.

Le rapport d’Amnesty cite les statistiques de mortalité fabriquées par l’ONU et qui ne sont exclusivement basées que sur les rapports de l’opposition syrienne, avant de critiquer le positionnement des troupes syriennes et de son équipement autour de la ville de Homs, qui est reconnu depuis récemment comme la bases d’opérations de militants lourdement armés. Amnesty demande ensuite de manière réthorique: “combien de victimes devront –elles souffrir avant que la Russie ne prenne une attitude décisive envers les crimes contre l’humanité commis en Syrie ?” On pourrait tout aussi bien répondre par cette question: combien de victimes doivent encore souffrir avant que le monde ne prenne l’attitude nécessaire contre Wall Street et la City de Londres dans leur carnage global perpétré de la Libye à la Syrie, en passant par l’Iran, l’Irak et les montagnes et villages d’Afghanistan ?

Amnesty conclut son ultimatum en demandant que la Russie arrête de vendre des armes à la Syrie, et ce alors même que les gouvernements occidentaux, par le biais de l’OTAN et ses clients des états arabes continuent eux à suppléer de manière constante des armes, des fonds et même des combattants étrangers au mouvement d’opposition syrien.

Amnesty est financée et gérée par le ministère des affaires étrangères américain et le gros business

D’aucun pourrait se demander pourquoi Amnesty International travaille clairement en contradiction avec son propre objectif de mission qui est de “protéger les personnes à qui on refuse la justice, la liberté, la vérité et la dignité où que ce soit”. Notre premier indice vient de qui en ce moment est le patron de l’association: Suzanne Nossel en est sa directrice exécutive.

Nossel a terminé une pige comme secrétaire assistante des organisations internationales auprès du ministère des affaires étrangères états-unien, avant d’avoir été nommée à la tête d’Amnesty International. Elle fut également vice-présidente des opérations stratégiques pour le Wall Street Journal et fut une consultante médiatique pour McKinsey & Co (membre fondateur corporatiste du Council on Foreign Relations – CFR -). La manipulation de l’opinion publique est une de ses spécialités, une qui est certainement pleinement utilisée en ce qui concerne la Syrie.

Nossel alors au ministère des affaires étrangères, parle du “printemps arabe” créé par les Etats-Unis et le rôle des Etats-Unis dans le soutien des groupes d’opposition. Elle parle au National Iranian American Council et elle cite spécifiquement la Brookings Institution pour bâtir le cas sur les abus des droits de l’Homme en Iran. On peut se demander si Nossel ne s’est pas négligemment inspirée de rapport de la Brookings “Which path to Persia”, qui conspire ouvertement pour renverser le régime iranien en soutenant une “révolution colorée”, en armant des groupes terroristes dûment répertoriés (tout comme les Etats-Unis le font maintenant en Syrie), et provoquer l’Iran dans une guerre dont elle ne veut absolument pas. Nossel continue de manière évidente son travail de déstabilisation de nations souveraines en utilisant comme levier la cause des droits de l’Homme au sein d’Amnesty International.

Comment Amnesty International peut-elle être considérée comme impartiale alors qu’elle est gérée par une femme qui représente clairement les intérêts américains, à la fois gouvernementaux et au travers de l’establishment industrio-financier, est quelque chose de complètement sidérant.

Le pire est qu’Amnesty International est également financièrement soutenue par le gouvernement et le monde des affaires international. Amnesty International reçoit des fonds du spéculateur de Wall Street George Soros et de son Open Society Institute ainsi que du département pour le développement international britannique, la commission européenne et d’autres fondations financées par la grosse industrie.

Amnesty International est compromise par un conflit d’intérêt conséquent qui voit son organisation être financée de manière disproportionnée et gérée par des représentants de Wall Street et de Londres. Il est très clair que non seulement Amnesty International est une organisation compromise, mais ils utilisent sans scrupule également comme levier, la noble cause des droits de l’Homme afin de perpétrer un agenda politique qui les sert, ce qui dans le cas de la Syrie veut dire, changement de régime en faveur de créer dans le pays un état client de l’occident.

Les troubles en Syrie sont soutenus en sous-main par les Etats-Unis et sont planifiés de longue date

La Syrie a été programmée pour un changement de régime depuis au moins 1991. En 2002, le secrétaire aux affaires étrangères John Bolton ajouta la Syrie à “l’axe du mal”. Il sera révélé plus tard que les menaces de Bolton contre la Syrie se concrétisèrent par un soutien et un financement des groupes d’opposition à l’intérieur de la Syrie et ce au cours des gouvernements d’à la fois Bush et Obama.

Dans un artice de CNN d’Avril 2011, le porte-parole du ministère des affaires étrangères Mark Toner déclara: “Nous n’essayons pas de miner le gouvernement de la Syrie. Ce que nous essayons de faire en Syrie, au travers de notre soutien à la société civile, est de construire le genre d’institutions démocratiques, que franchement nous essayons de construire dans bien des pays dans le monde. Ce qui est différent, je pense, dans cette situation est que le gouvernement syrien perçoit ce type d’assistance comme une menace sur son contrôle du peuple syrien.”

Les remarques de Toner arrivèrent juste après que le Washington Post ne fuite des câbles indiquant que les Etats-Unis avaient financé des groupes de l’opposition syrienne depuis au moins 2005 et qu’ils continuaient aujourd’hui.

Dans un rapport de l’AFP d’Avril 2011, Michael Posner, le secrétaire d’état auprès du ministère des droits de l’homme et du travail déclara que “le gouvernement des Etats-Unis a budgetisé 50 millions de dollars les deux dernières années pour développer des technologies nouvelles pour aider les activistes à se protéger contre les arrestations et les poursuites des gouvernements autoritaires.”

Le rapport en vint à expliquer que les “Etats-Unis organisent des sessions d’entrainement pour 5 000 activistes dans différentes parties du monde. Une session qui s’était tenue au Moyen-Orient six semaines auparavant avaient réuni des activistes de Tunisie, de Syrie, d’Egypte et du Liban, qui retournèrent dans leur pays avec pour objectif d’entraîner leurs collègues sur place”. Posner ajouta: “Ils s’en retournèrent et il y eut des ondes de choc en retour”. Cette “onde de choc” fut bien sûr le “printemps arabe” et dans le cas de la Syrie, l’origine des troubles coutant menaçant de déstabiliser la nation et d’inviter à une intervention étrangère.”

Plus récemment, des révélations montrant que les militants syriens sont en fait armés, entraînés, financés et même rejoints sur les champs de bataille par le groupe islamique armé de Libye, une organisation listée comme terroriste par le ministère des affaires étrangères états-unien, ne fait que souligner d’autant plus la nécessité du gouvernement syrien du président Assad de tenter de restaurer l’ordre à tout prix. Le journal britannique le “Telegraph” rapportait en Novembre 2011 que le leader du groupe armé islamique libyen, Abdul Belhaj, avait rencontré les leaders de l’Armée Syrienne Libre sur la frontière turco-syrienne. Il fut rapporté que Belhaj promettait des armes et de l’argent (qu’il reçoit tous deux de l’OTAN), ainsi que d’envoyer des combattants libyens pour entraîner et se battre aux côtés des militants syriens.

Le Réseau Voltaire confirmait les rôles de Belhaj et de son groupe islamique libyen non seulement à assister les militants syriens mais en fait les menant dans la déstabilisation en règle de la Syrie par l’OTAN.

A en juger par les dix ans de guerre globale dans laquelle les Etats-Unis sont engagés au nom de “combattre les terroristes”, on peut légitimenebt se demander pourquoi les Etats-Unis et Amnesty International protestent et non pas applaudissent les tentatives de la Russie de renforcer la position d’Assad contre les tentatives de déstabilisation de son pays par des terroristes d’origine étrangère comme cela est vérifié. Une fois de plus, comme en Libye, il apparaît que le monde est trompé par ce qui est de manière grandissante un cirque géopolitique compromis ,forcené et illégitime centré autour de la City de Londres et de Wall Street.

Amnesty parle pour Wall Street et Londres et non pas pour les droits de l’Homme.

Qui va signer la pétition d’Amnesty pour soutenir leur demande envers la Russie ? Sera-ce le même groupe de personnes qui se laisse impressionner et berner dans l’escroquerie qui implose maintenant de “Kony 2012” ? De manière ironique, Amnesty International est sur le bateau qui coule depuis un moment, avec cette pétition adressée au président Obama intitulée “Mettons fin à l’utilisation des enfants-soldats”, qui déclare dans une de ses parties: “Je commande le gouvernement des Etats-Unis d’assister les efforts pour l’arrestation de Joseph Kony….”

Amnesty a pris en compte la propagande de guerre de l’ONG Invisible Children, ne donnant pas seulement une excuse à AFRICOM (US Army Africa Central Command) pour établir une présence en Ouganda, mais d’avertir que tous les groupes armés “dans la région” peuvent être utilisés pour justifier une expansion d’AFRICOM sur le continent africain.

Il n’y a aucune raison pour laquelle la Russie devrait tenir compte des mots d’Amnesty International, qui a simplement remis au goût du jour les demandes et désirs de financiers et industriels de Wall Street et de la City de Londres, sous le déguisement de mauvais aloi de “préoccupations humanitaires”.

http://resistance71.wordpress.com/2012/03/18/ingerence-en-syrie-amnesty-international-totalement-assujettie-a-lempire-y-va-de-sa-propagande/

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Amnesty International (organisation mondialiste)   14/7/2012, 17:15

Amnesty International et Human Rights Watch : les mercenaires de l’Empire

Sous la présidence d’Obama, l’impérialisme étasunien a endossé les habits de protecteur des peuples de la planète grâce à une rhétorique humanitaire bien ficelée qui sert aujourd’hui à enrober chaque agression, chaque violation de la loi internationale, chaque guerre de pillage et/ou de conquête.

Les anciens colonisateurs européens et leurs cousins d’Amérique, naguère enrichis par le génocide des Indiens et l’esclavage africain, veulent nous faire croire qu’ils protègent aujourd’hui les peuples qu’ils massacraient hier. Mais si la liberté, voire la vie, des peuples de couleurs ou non-chrétiens, n’avaient jusqu’ici que peu d’intérêt pour les défenseurs des valeurs démocratiques, force est de constater que, dans la configuration géopolitique actuelle, les droits de l’homme sont devenus le mot d’ordre de l’Empire. Et les soi-disant organisations occidentales spécialisées dans la défense des droits humains occupent une place stratégique de premier plan.

Parmi ces organisations, Amnesty International et Human Rights Watch. Elles dépensent ainsi toutes les deux une grande partie de leur énergie à soutenir les États-Unis et leurs affidés, pourtant bien connus pour piétiner allégrement la souveraineté des pays les plus faibles comme s’ils incarnaient à eux seuls le droit international.

Á la mi-mai, des milliers de manifestants pacifistes ont protesté contre le sommet de l’OTAN à Chicago. Dans le même temps, Amnesty International organisait un contre-sommet dont les rangs étaient formés de militants favorables à l’intervention de l’Oncle Sam en Afghanistan. La tristement célèbre Madeleine Albright, qui estimait il n’y a encore pas si longtemps que la guerre en Irak et l’embargo, pourtant responsable de la mort de milliers d’enfants, se justifiaient, s’est naturellement joint à ce macabre cortège.

L’ancienne secrétaire d’Etat (sous l’ère Bush, excusez du peu) et l’ONG ont depuis estimé que la présence étasunienne en Afghanistan devait se prolonger autant que nécessaire pour le bien des femmes afghanes. Un exemple parmi d’autre de la collusion entre les uns et les autres…

Et une position d’autant plus incompréhensible que les États-Unis ont dépensé des milliards de dollars dans une joint-venture avec le Pakistan et l’Arabie saoudite pour aider les islamistes à renverser le président Mohammed Nadjibullah qui, soutenu par l’Union soviétique et animé par des idées progressistes, avait pourtant plaidé la cause des femmes afghanes.

Aujourd’hui, Amnesty International et Human Rights Watch accusent de concert la Chine et la Russie d’être des ennemies des droits humains en Syrie parce que ces pays ont tous deux refusé de jouer la carte de l’intervention militaire dont on connaît désormais les conséquences en Libye.

Lorsqu’Amnesty International et Human Rights Watch font activement campagne en faveur d’une guerre, il est curieux de constater que cette dernière colle systématiquement aux plans de l’Empire.

Ces deux organisations humanitaires ont fourni une grande partie des munitions durant la guerre aux rebelles libyens tout en se faisant caisse de résonnance de la propagande étasunienne en faisant croire au monde entier qu’un massacre imminent allait se perpétrer à Benghazi.

Ces deux associations pratiquent en réalité l’imposture à l’échelle planétaire, feignant d’un côté de s’occuper des droits humains et soutenant de l’autre les États-Unis et leurs affidés dans leurs guerres impérialistes tout en se drapant des oripeaux du droit international.

Amnesty International et Human Rights Watch sont bel et bien de parfaits mercenaires de l’Empire.

http://lavoixdelalibye.com/?p=5305

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Amnesty International (organisation mondialiste)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amnesty International a présenté le documentaire Les Invisibles
» Le repas du soir = organisation !!!
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» International Savona Salsa Festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: