Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 05:19

Il nie avoir tout rapport, mais les journalistes de Reuters, après enquête, ont trouvé la main du machiavélique homme d’affaire derrière le mouvement. Une organisation anticapitaliste Canadienne, Adbusters, avait préparé un vrai lancement publicitaire du mouvement, une campagne marketing extrêmement sophistiquée, avec pour objectif de décalquer le printemps arabe à New York. Adbusters est financé par Soros par l’intermédiaire de sociétés écrans, destinées à brouiller les cartes et empêcher de remonter jusqu’à lui. Entre 2007 et 2009, Soros a versé 3,5 millions $US au Centre Tides, une organisation basée à St Francisco, et qui sert de plaque tournante pour distribuer les fonds. Parmi les destinataires, on trouve la Fondation Ford, et… Adbusters, qui a reçu 185.000 dollars entre 2001 et 2010, et dont la raison d’être est la destruction du capitalisme, l’arrêt de la consommation, dans la logique communiste. L’un des fondateurs d’Adbusters, Kalle Lasn, 69 ans, a déclaré à Reuters que l’idée de l’opération contre Wall Street lui est venue avec le Printemps Arabe, et qu’il travaille dessus depuis le 13 juillet. Belle spontanéité, pour un mouvement qui a été lancé le 17 septembre : nos journalistes auraient besoin de cours de recyclage, eux qui continuent à soutenir que le mouvement est sorti « tout seul » du mécontentement des consommateurs.

L’hypocrite agitateur (c'est avec l'argent des riches qu'il invente des slogans qui dénoncent les riches qui volent aux pauvres, et il a construit une solide campagne publicitaire, lui qui réclame la disparition de la publicité) a également déclaré « que les idées de Soros sont excellentes », que l’argent dont dispose l’organisation vient de la vente des magazines, et qu’il « aimerait bien que George Soros l’aide financièrement », mais « il ne nous a jamais donné un centime ». Adbusters a reçu 26.000 dollars de Soros pour les seules années 2007-2009. Et Gorges Soros a nié être au courant des liens entre l’argent qu’il a versé à Adbusters et Wall-Street.

Sans surprise

Le fait que les médias Français n’en parlent pas est naturel : les journalistes de l'AFP ne lisent pas l'anglais et ils ne connaissent pas Reuters. Le résultat est que les médias mentent sur le mouvement d'occupation de Wall Street, et mentent lorsqu'ils écrivent qu'il s'agit d'un mouvement sans leader. Le scénario du financement de l'opération Wall Street en rappelle un autre, celui du puissant lobby américain J-Street, mais la surprise ne s’arrête pas là, nous le verrons plus loin.

J-Street

J-Street, bien déguisé en lobby pro-israélien afin d’attirer des riches et crédules Juifs américains, a ses entrées chez Obama, et il est dirigé par des alter-Juifs. Il affiche des prises de positions farouchement antisionistes, et étrangement très en phase avec les demandes des Palestiniens. Suite aux révélations du Washington Times, il s'est avéré que J-Street, dont le batard français s'appelait J-Call, et qui niait tout rapport avec Soros, avait reçu 750.000 dollars du milliardaire, lequel est un ennemi acharné d’Israël.

De Wall Street à Tel Aviv…

En plein mois d’août, un mouvement démarrait, à Tel Aviv, pour protester contre la vie chère et les prix de l’immobilier, avec installation de tentes sur le boulevard Rothschild et dans plusieurs villes israéliennes. Là encore, le mouvement fut qualifié de populaire, totalement apolitique et spontané par les médias locaux, information reprise telle quelle par les médias européens. Sauf qu’en regardant ce mouvement « populaire et apolitique » de plus près, quelques observateurs attentifs s’aperçurent que la porte parole du mouvement, Daphni Leef, était – mais ce devait être un hasard – une activiste radicale d’extrême gauche, qui travaille – par un hasard tout aussi fortuit – comme éditrice Vidéo pour l'Organisation Non Gouvernementale de George Soros, du nom de « New Israel Fund ». Une explication sur le « New Israel Fund », et la boucle est bouclée. Le NIF est le navire amiral d’une nébuleuses de petites associations israéliennes d’extrême gauche, qui vit sur un budget de 25 millions de dollars par an.

Dans un Wikileaks (4) du 25 février 2010, sa présidente, Hedva Radovanitz, expliquait au responsable politique de l’Ambassade des Etats Unis à Tel Aviv, que « le NIF travaillait en coulisses au travers d’une multitude d’associations pour empêcher le vote de la loi israélienne qui oblige les ONG à révéler l’origine des fonds qui les alimentent ». Elle ajouta que selon elle « dans cent ans, Israël sera à majorité arabe, et la disparition de l’État Juif ne sera pas la tragédie que craignent les Israéliens, car le pays sera devenu beaucoup plus démocratique ». Les enquêtes menées entre autres par l'organisation Im Tirzu ont révélé que le NIF reçoit ses fonds d’un institut, l’« Open Society Institute » qui appartient à, vous avez deviné, George Soros.

En avril 2011, soit trois mois avant le mouvement de protestation du mois d’août à Tel Aviv, Stanley Greenberg, qui a travaillé pour l’OSI, présentait un plan qui faisait appel à des relais sociaux et des réseaux de protestations de l’ultra gauche, afin de créer une nouvelle majorité contre le gouvernement et renverser Benjamin Netanyahu. Une partie du financement venait d’une organisation philanthropique appartenant au millionnaire Daniel Abraham, ancien membre du « Groupe de Crise » de George Soros. Le directeur de son organisation s’appelle Robert Wexler, ancien membre du Congrès, membre de J-Street, et… ancien conseiller d’Obama pour le Moyen-Orient. Là encore, aucun média n’avait intérêt à dévoiler le pot aux roses, car l’objectif de cette nébuleuse est de renverser Netanyahu, et les journalistes israélien, comme ailleurs, sont très ancrés à gauche. Le NIF mobilisa donc les protestataires, acheta des tentes, réalisa un manuel d’activisme, et finança l’opération – comme à Wall Street.

Il fit également appel au mouvement des Rabbins pour les droits de l’homme, lesquels reçoivent des fonds de l’OSI et de la fondation Tides. Lors d’une soirée évènement, les Rabbins ont même décerné des récompenses au Président du New Israeli Fund et à celui de l’Open Society Institute. Comme pour Wall Street, le plan développé par Greenberg à Tel Aviv consistait à éclater le mouvement en une infinité de tous petits groupes et organisations afin de faire croire à l’existence d’une multitude de revendications, venant de gens très différents, apolitiques, populaires, spontanées, désordonnées, voire difficiles à concilier sous une seule bannière. Pour Wall Street, vous noterez combien les médias insistent sur ces aspects.

…et de Tel Aviv à la place Tahrir

Les plus perspicaces retrouveront ici l’empreinte d’un autre mouvement « spontané », « populaire », qui a démarré de manière « désordonnée » par les plaintes « d’une multitude de gens différents » « sans leader », au sujet du prix du pain, et qui s’est terminé par la chute de Mubarak, aidé au bon moment par Obama.

1.http://www.reuters.com/article/2011/10/13/us-wallstreet-protests-origins-idUSTRE79C1YN20111013
2.http://www.washingtontimes.com/news/2010/sep/24/soros-funder-liberal-jewish-american-lobby/?page=all
3.http://frontpagemag.com/2011/09/22/the-soros-plot-to-topple-netanyahu/
4.http://www.cablegatesearch.net/search.php?q=Hedva+Radovanitz&qo=0&qc=0&qto=2010-02-28

http://www.drzz.fr/reuters-derriere-les-protestataires-de-wall-street-le-multi-milliardaire-soros/
Revenir en haut Aller en bas
ziril
Admin


Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 12:17

Bonjour Arcandiste, Smile


Juste pour rappeler que l'on traite le sujet ici aussi:
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7229p15-actualites-crise-aux-usa#71446

C'est un doublon certes, mais c'est le genre d'information qui le mérite. Une manipulation aussi grossière et son cortège d'idiots utiles qui tombent béatement dans le panneau...


Pour information:


Un mouvement "spontané" ou pas, aura les plus grandes difficultés du monde à déboucher sur quelque chose de constructif si deux paramètres de base ne sont pas identifiables.


L’idéologie et la cohésion.



L’idéologie permet de fédérer les membres du mouvement.

La cohésion est la base d'une structure hiérarchisée (vertical/horizontal) qui permet ensuite d'envisager des stratégies sur du long terme.



Tout ça pour dire, que ces mouvements "spontanés" regroupant diverses tendances idéologiquement inconciliables et sans aucune cohésion seront de par leur structure intrinsèque voués à l’échec.

Mon conseil avant de rejoindre un mouvement:

Connaissez l’idéologie qui sous-tend le mouvement.
Connaissez sa structure en identifiant en premier lieu ses financiers.
Connaissez l'histoire personnelle du ou des leaders.
et sur la longueur:
Scrutez les moindres faits et gestes de son leader en oubliant pas qu'au moindre comportement déviant, méfiance!


Avec ce minimum requis, vous éviterez quelques écueils que nos intriguants aiment élaborer pour nous perdre.


Un autre paramètre important:

Cette guerre est d'ordre spirituelle (n'en déplaise aux athées). Si vous êtes du coté de Dieu, l'argent n'a au mieux qu'une place secondaire. Si le mouvement auquel vous appartenez vous demande plus d'investissement pecunier que personnel, je vous conseil de vous mettre en mode: "méfiant"! What a Face
Autre chose. Si le mouvement auquel vous appartenez hait une religion et en fait son fond de commerce, c'est qu'il est d'essence maléfique. Auquel cas vous travailleriez consciemment ou pas pour Satan... Wink



_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi



Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 13:52

Trouvé en bas de l'article:
Citation :
À propos de Jean-Patrick Grumberg:
Jean Patrick Grumberg,
journaliste, éditeur du site Drzz.fr et Drzz.info, photographe de rue,
membre du conseil d'administration de la Chambre de Commerce et
d'Industrie Israël France et ancien lobbyiste. A vécu à Paris, Los
Angeles et s'est établi entre Israël et la Californie. Fondateur en 1976
d'Hifissimo, site pionnier de vente qu'il a revendu en 2007. Président
de l'association "Laissez Nous Travailler".

Et je ne sais pas trop quoi en penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 14:11

nemandi a écrit:
Trouvé en bas de l'article:
Citation :
À propos de Jean-Patrick Grumberg:
Jean Patrick Grumberg,
journaliste, éditeur du site Drzz.fr et Drzz.info, photographe de rue,
membre du conseil d'administration de la Chambre de Commerce et
d'Industrie Israël France et ancien lobbyiste. A vécu à Paris, Los
Angeles et s'est établi entre Israël et la Californie. Fondateur en 1976
d'Hifissimo, site pionnier de vente qu'il a revendu en 2007. Président
de l'association "Laissez Nous Travailler".

Et je ne sais pas trop quoi en penser.

je lisais de temps à autre les avis de Jean Patrick Grumberg sur son site Hississimo au début des années 2000 au temps ou j'etais passionné de haute fidélité. Il était tres connu dans ce millieu, mais je ne l'ai jamais rencontré. il possédait 3 ou 4 magasins de haute fidélité et ses produits se vendaient comme des petits pains. Il me semble avoir acheté une paire d'enceinte chez lui ( je ne suis plus très sûr) par correspondance puisqu'il pratiquait régulièrement des fins de séries à des prix très interressants. je ne savais même pas qu'il avait vendu son enseigne, mais il se disait à l'epoque, qu'il était malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 14:33

nemandi a écrit:
Trouvé en bas de l'article:
Citation :
À propos de Jean-Patrick Grumberg:
Jean Patrick Grumberg,
journaliste, éditeur du site Drzz.fr et Drzz.info, photographe de rue,
membre du conseil d'administration de la Chambre de Commerce et
d'Industrie Israël France et ancien lobbyiste. A vécu à Paris, Los
Angeles et s'est établi entre Israël et la Californie. Fondateur en 1976
d'Hifissimo, site pionnier de vente qu'il a revendu en 2007. Président
de l'association "Laissez Nous Travailler".

Et je ne sais pas trop quoi en penser.

j'ai fait quelque recherche sur Jean-Patrick Grumberg ancien patron de Hiffissimo: il suffit d'aller sur le site homecinema.fr ou il était tres tres connu. un fil lui a été ouvert. il était pour le travail le dimanche: il est passé a france inter, france television, 20 minutes et C dans l'air , bref la presse semble avoir été aux petits oignons avec lui:

voici ce qu'il déclarait en 2006:

Citation :
[Tonio] a écrit:
FGO a écrit:
je viend de voir notre JPG ses propositions sur le travail le dimanches ne sont pas initerressantes et tout au moins ca se discute AMHA

si j'ai tout compris car le reportage a ete rapide : il propose au salarier qui choisi de travailler le dimanche 2 jours de récupérations au choix et un salaire plus elevé
FGO
Je suis déçu il était même pas dans le 20 minutes ...

Jean-Patrick Grumberg
Citation :

Bonjour,

1- si, j'étais dans le 20'.
2- les propositions que je fais font rupture avec la situation actuelle, car, retenez bien cela, les 180 métiers qui ont des dérogations traitent le dimanche comme un jour banal, et ne donnent rien de plus à leurs employés pour le dimanche.
a) le salarié qui souhaite travailler le dimanche a la liberté de le faire,
b) deux jours de repos consécutifs,
c) un salaire majoré de 40 ou 50%,
d) le salarié peut changer d'avis à tout moment, et il peut renoncer au travail du dimanche, sans qu'on puisse le licencier, si par exemple sa situation perso est modifiée.

Et pour blinder mon affaire, j'ai proposé aux pouvoirs publics de faire un essai pendant un an, et ensuite, on fait le point avec les syndicats, les employés, le public, les concurrents, etc...


http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=29787951&start=1710
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    19/10/2011, 14:47

Derniere chose sur Jean-Patrick Grumberg qui rédige sur le site drzz

il pouvait toujours venir en 2006, donner ses leçons de moral à 2 balles sur les media Français, sur le "travailler plus pour gagner plus en travaillant le dimanche ( ce qui entre nous est une vaste fumisterie avec la flexibilité du travail ), mais monsieur vit dorénavant, devinez ou ? .....à Tel Aviv ( apres avoir fait son blé en france ) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    1/11/2011, 16:59

Mikhaïl Gorbatchev déclare qu’Occupy Wall Street signale un Nouvel Ordre Mondial émergent




Par VC | 22 Octobre, 2011

Alors que le mouvement Occupy Wall Street se poursuit, certains
visages improbables apparaissent apportant leur soutien au mouvement, et
certains scénarios encore plus improbables sont présentés comme des
« solutions ». Alors que la plupart des manifestants appellent au retour
de la démocratie de base et à l’arrêt de la règle illégale de banques
internationales, vous avez des personnalités qui travaillent pour
l’exact opposé – un grand, gros, gouvernement socialiste mondial –
apportant leur soutien au mouvement. George Soros et Mikhaïl Gorbatchev,
deux des plus virulents mondialistes de l’élite au monde, ont en effet
travaillé pendant des années pour un Nouvel Ordre Mondial et tout ce
qu’il implique.

OWS piège t-il les gens dans la dialectique hégélienne, où soutenir
les manifestants revient à soutenir un Nouvel Ordre Mondial ? Voici ce
que Gorbatchev a déclaré le 20 Octobre au Lafayette College.

« Nous récoltons les conséquences d’une stratégie qui n’est pas
propice à la coopération et au partenariat, à la vie dans une nouvelle
situation mondiale. Le monde a besoin d’objectifs qui rassemblent les
gens. Certaines personnes aux Etats-Unis ont poussé l’idée de créer un
empire mondial américain, et ce fut une erreur dès le départ. D’autres
en Amérique réfléchissent maintenant à l’avenir de leur pays. Les
grandes banques, les grandes sociétés, paient encore les mêmes gros
bonus à leurs patrons. Y a t-il jamais eu une crise pour eux?… Je crois
que l’Amérique a besoin de sa propre perestroïka. La situation du monde
entier ne s’est pas développé correctement. Nous avons vu la
détérioration là où il aurait dû y avoir un mouvement positif.


Mon ami le regretté Pape Jean-Paul II l’a dit mieux que moi. Il a
dit: « Nous avons besoin d’un Nouvel Ordre Mondial, qui soit plus
stable, plus humain et plus juste. » D’autres, dont moi, ont parlé d’un
Nouvel Ordre Mondial, mais nous sommes toujours confrontés au problème
de la construction d’un tel ordre mondial…les problèmes de
l’environnement, de l’arriération et de la pauvreté, les pénuries
alimentaires… tout cela parce que nous n’avons pas un système de
gouvernance mondiale. Nous ne pouvons pas laisser les choses comme elles
étaient auparavant, quand nous voyons que ces manifestations se
déplacent même vers de nouveaux pays, que presque tous les pays
connaissent maintenant ces protestations, que les gens veulent du
changement. Alors que nous sommes confrontés à ces défis, ces
problèmes soulevés par ces mouvements de protestation, nous allons
progressivement trouver notre chemin vers un Nouvel Ordre Mondial
».

- Site web du Lafayette College

Source: vigilantcitizen


http://infoguerilla.fr/?p=12351
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don nimmin



Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Uccupy Wall street (ce que les médias français ne montrent pas)   19/11/2011, 08:45

Salut à tous,

Je vous invite à visionner les différentes vidéos de mon confrère Luke de WAC NY, les moyens sont mis en oeuvres pour déloger les occupants de wall street.

http://www.youtube.com/user/wearechange

Luke Rudkowski fais un vrai boulot de journaliste



Don
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/wearechangeparis
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    1/12/2011, 12:59

Paranoïa sécuritaire chez les milliardaires de Wall Street


Face au mouvement des « indignés » américains, les requins de la finance dépensent des milliers de dollars pour assurer leur sécurité. Des craintes qui font les affaires des sociétés de protection.




Ils appellent lorsqu’ils apparaissent sur la liste des 400 Américains les plus riches établie par le mensuel Forbes. Ils appellent lorsque sont publiés les classements annuels des fonds spéculatifs les plus performants, lorsque leur nom est mentionné par un journaliste de la chaîne d’information financière CNBC ou que leurs enfants se rendent à l’étranger. Et, ces jours-ci, ils appellent parce que les manifestants du mouvement Occupy Wall Street nourrissent un ressentiment à leur égard qui les inquiète de plus en plus.
Les richissimes banquiers, les gestionnaires de fonds spéculatifs et les cadres des sociétés de capital-investissement de New York font depuis longtemps appel à des agences de sécurité privées pour les protéger eux et leur fortune. Alors que Wall Street fait face à une hostilité grimpante, les grands financiers redoublent de prudence. Pour les sociétés de protection des personnes, qui offrent aux plus fortunés des services spécialisés tels des systèmes de sécurité résidentiels très élaborés ou encore la possibilité d’être suivi par des gardes du corps vingt-quatre heures sur vingt-quatre, le mouvement Occupy Wall Street est une véritable aubaine. « Cette année, nous devrions doubler notre chiffre d’affaires à New York, voire plus encore », indique Paul M. Viollis, cofondateur de Risk Control Strategies (RSK), une société qui compte parmi ces clients plusieurs hauts dirigeants de Wall Street.

Les services de protection destinés aux plus riches ont connu un premier pic d’activité au moment de la crise financière de 2008. En avril de cette année-là, un mois après l’effondrement de la banque d’investissement Bear Stearns, Lloyd C. Blankfein, le PDG de Goldman Sachs, a fait construire un portail de sécurité de deux mètres de haut pour contrôler l’accès à sa propriété des Hamptons. [Située à l'extrémité est de Long Island, cette enclave est le rendez-vous balnéaire de l'élite new-yorkaise.] A la même époque, le siège social de la banque d’investissement Lehman Brothers, une institution financière qui allait s’effondrer quelques mois plus tard, s’est doté d’un chien renifleur de bombes. En 2010, les Yes Men, deux spécialistes en canulars, ont encouragé leurs partisans à procéder à l’arrestation citoyenne du milliardaire et gestionnaire de fonds spéculatifs John A. Paulson. Selon une source proche du dossier, l’entreprise de Paulson aurait embauché des gardes du corps supplémentaires.

La récente explosion de colère a cependant accru le facteur de risque. Il y a deux semaines, à l’occasion de la « marche des millionnaires », les manifestants ont fait étape devant la demeure de Paulson, ainsi que devant les domiciles de Jamie Dimon, PDG du holding financier JPMorgan Chase, et de Stephen A. Schwarzman, milliardaire et cofondateur de la banque d’investissement Blackstone Group. L’une des pancartes brandies par les militants montrait la tête de Lloyd C. Blankfein promenée au bout d’une pique. Des scènes comme celles-là poussent les dirigeants à renforcer leurs équipes de sécurité internes en faisant appel à des sociétés privées spécialisées.

Le PDG d’une grande banque a récemment appelé Risk Control Strategies parce qu’il venait de recevoir un courriel anonyme de menaces visant sa famille. Deux vigiles ont rapidement été dépêchés à son domicile. Un autre client, également haut dirigeant à Wall Street, a récemment demandé à Paul M. Viollis d’envoyer des hommes en civil sur l’esplanade Zuccotti [où campent les militants du mouvement Occupy Wall Street] pour tenter de savoir si les manifestants avaient l’intention de lui faire du mal, à lui ou à ses collègues. [Paul M. Viollis affirme qu'il refusera probablement cette mission.] Ainsi, tandis qu’Occupy Wall Street se répand à travers le pays, même les dirigeants dont le visage n’est pas connu du grand public s’inquiètent pour leur sécurité.

La protection des personnes les plus aisées est un secteur encore modeste, mais les services proposés se diversifient de plus en plus. Il existe désormais des sociétés qui vendent des assurances contre le kidnapping et d’autres qui proposent de vérifier les antécédents des employés de maison. D’autres encore proposent de remplacer les fenêtres d’une résidence par un vitrage pare-balles en polycarbonate ou de construire une salle sécurisée avec des murs en acier trempé.

Parmi les plus récentes avancées technologiques du secteur, les « contre-mesures de surveillance technique » sont les plus nombreuses. Elles permettent de détecter la présence de dispositifs électroniques d’espionnage à la maison, au bureau, ainsi que dans les chambres d’hôtel et les voitures. Paul M. Viollis estime que le volume d’affaires de son entreprise dans ce domaine a triplé cette année. Cela est dû en grande partie au nombre croissant de gestionnaires de fonds spéculatifs qui croient faire l’objet d’enquêtes officielles, et de cadres du secteur financier qui craignent l’espionnage industriel. Les prestations des sociétés de sécurité privées ont cependant un coût élevé. Pour l’embauche d’un seul garde du corps bien entraîné – ou d’un « professionnel de la protection personnelle », comme on dit dans le jargon du secteur – , il faut compter 200 dollars [145 euros] l’heure et, pour un chauffeur à plein-temps, 150 000 dollars [110 000 euros] par an. Un balayage approfondi pour la détection de dispositifs de surveillance coûte 13,90 dollars [10 euros] le mètre carré, et le prix d’un système de surveillance résidentiel complet oscille entre 100 000 [72 000 euros] et 1,5 million de dollars [1 million d'euros].

Howard A. Shapiro, directeur de la technologie d’Insite Security, raconte qu’un haut dirigeant d’entreprise l’a récemment contacté pour l’aider à préparer sa fuite du pays en cas de renversement du gouvernement fédéral. Il voulait notamment savoir combien d’or il devait garder à portée de la main et comment fuir le pays à bord d’un sous-marin en cas d’incident majeur. « Cet homme dépensait tout son argent pour assurer sa sécurité », dit Howard A. Shapiro. « Nous n’encourageons pas ce genre de comportement. » En cette période de turbulences pour les patrons de Wall Street, la sécurité n’a pas de prix. « Il est impossible de protéger quelqu’un à 100 % », souligne Paul M. Viollis, « mais il est possible de s’en approcher. »

http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=7252

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrix



Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Occupy Wall Street    22/3/2012, 14:54

Répression aux Etats Unis mars 2012




« Toute personne croyant qu’une croissance exponentielle peut continuer à jamais (infini) dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding, économiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech



Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    15/5/2012, 03:36

Quand la police offre de la drogue à des manifestants d'occupy.




je rajoute une info personnelle, car ayant suivi et participé plus ou moins activement à certaines périodes les indignés, donc je suis allé à Bruxelles lors du 8 au 15 octobre 2011, j'avais entendu une affaire de même, à partir du 8 au soir il fallut aller dans une ancienne université (HUB à Koekelberg) où les marcheurs arrivant de plusieurs pays ce sont donc rejoins et installés pendant plusieurs jours.
Les choses s'organisant plutôt dans une très bonne dynamique les premiers jours, l'information circulait un soir (le 10 ou le 11 octobre) que 3 kilos d'herbes avaient étés donnés ainsi que des champignons hallucinogènes et qui furent donnés/partagés à qui en voulais ou à qui passais par là.
Personnellement je n'ai pas vu la distribution de mes yeux mais plusieurs des personnes avec qui je convergais là-bas avaient pu en avoir et en consommer.

Par contre les conditions ne sont pas vraiment les mêmes car en Belgique la consommation d'herbe est légale, et de plus il n'y avait pas de troc info/drogues.
Mais peut-être bien des tests car de partout la police film le mouvement des indignés et d'occupy à chaque interpellations et aussi quand il y a des campements ou de loin aussi.

Quoi qu'il arrivent cela nous montre bien la guerre de l'information, la corruption et la volonté des états et de ceux qui les dirigent de vouloir nous contrôler tel des pantins sous peine d'un autre attentat ou je ne sais quoi d'autre encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
infoalternative



Nombre de messages : 34
Age : 36
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Re: Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros    31/5/2012, 00:28




Une fois de plus on observe la manipulation et les non dits servant le statut quo.

Les méthodes bien connu de l’establishment qui décrédibilise les mouvement pacifiques, on voit ici le mouvement Occupy Wall Street accusé d’avoir participé à un attentat en Ohio

alors qu’un ancien agent du Fbi affirme que la méthode est bien connu de fabriqué des faits de toutes pièces.

En cette année 2012 ou la crédibilité du systeme libéral va être mise à rude épreuve et pour cause autant au USA qu’en Europe la crise et la précarité ne fait que commencer.

Le renforcement de politiques liberticides et répressives sont très fortement envisageable dans les mois qui viennent pour contenir la colere des peuples et l’établissement du Patriot act renforcé aux Usa en est la preuve.

Le bon peuple qui ne rentrera pas dans le rang sera assimilable à des terroristes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infoalternative.unblog.fr
 
Occupy Wall Street - L’occupation de Wall Street est un coup monté par Soros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Showmystreet
» The wall of Shame
» BP - WALL STREET GATE ...
» Street Art.
» Google Street View

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: