Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que penser de Avaaz.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Que penser de Avaaz.org    7/12/2011, 11:59

Ayant moi-même relayé et soutenu des pétitions conçues par ce site, il me semble au moins aussi important de relayer certaines critiques émises sur le Net à propos de Avaaz et de son mode de fonctionnement et de son éthique discutables à bien des titres, je m'en rends compte seulement maintenant Embarassed




Qui est AVAAZ ? C'est quoi AVAAZ ?

Je reçois régulièrement des emails ou des visites sur ce blog à propos d'AVAAZ. Les sites qui permettent d'avoir un avis sur cette organisation américaine sont peu nombreux et ceux qui le sont en français encore moins. J'ai été volontaire pendant 3 mois avec AVAAZ au sein de l'"action factory" pour la préparation du sommet de Copenhague. Mes remarques sont donc principalement basées sur cette expérience de mai à juillet 2009.

Le but d'Action Factory (l'usine à actions) était pour AVAAZ de tester le fonctionnement d'un groupe de quelques dizaines de militants volontaires (avec une petite indemnisation) sur le terrain, mobile d'un pays à l'autre, pour mener une campagne complémentaire aux pétitions sur Internet. En 2009 le sommet de Copenhague était dans la ligne de mire de toutes les organisations donc le thème de cet Action Factory fut le climat et plus précisément la signature d'un "bon" accord par les gouvernements.

J'ai laissé tomber, Complètement dégouté par l'autoritarisme de cette organisation qui ne nous laissait aucune initiative contrairement à ce qui était annoncé dans l'email pour recruter. Les décisions sur les actions à mener étaient prises d'avance à New-York, et la gestion du groupe de militants était concentré dans les mains d'une seule personne (qui est tout de même restée une amie après des moments houleux).

C'est une mentalité à l'américaine : c'est-à-dire une vision de réussite et où on voit le monde comme 'génial', 'sensass', 'cool', 'géant'. Une mentalité, de plus, qui a beaucoup de mal à s'adapter aux cultures locales : quasiment aucun travail avec des organisations locales ou qui travaillent déjà sur le sujet. Les textes sont très polis, sans polémique ni critique trop sévère, pour avoir un maximum de signatures et ne pas froisser les politiques (je n'ai pas vu de campagnes anticapitalistes ou contre une entreprise). Les correspondants locaux que j'ai croisés en Italie ou en France sont des bénévoles motivés, mais c'est souvent leur première expérience militante, sans opinion politique, sans contact avec les autres ONG locales. En bref : malléables et pas formés à gérer une communauté de milliers de contacts par email.

AVAAZ confond email et membre, et annonce allègrement des millions de membres alors que des personnes ont seulement signé une pétition en ligne. A ma connaissance il n'y a pas de système de carte d'adhérent. Avoir un email dans une base de données ne créé pas un membre, et les personnes qui signent sont loin d'être des militants d'après les contacts rencontrés lors des mes 3 mois avec eux (quand les 'membres' qui avaient répondu présents par email se déplaçaient réellement)

Attention au SPAM ! Une fois qu'AVAAZ a récupéré un email, celui-ci reçoit des tonnes de mails, soit d'AVAAZ soit des spammeurs qui piratent leur base de données. Voir aussi en anglais : AVAAZ Spam : http://verbo.se/dont-sign-avaazorg-petitions

Le plus grave pour moi : l'organisation est obscure (un petit groupe basé à New-York et qui se déplace constamment par avion) et sans but politique clair (ils se définissent comme opportunistes et par exemple ont fait campagne pour un accord à Copenhague sans préciser leurs positions sur la finance carbone, les agrocarburants ou le nucléaire). J'ai demandé plusieurs fois lors des Action Factory d'avoir des explications plus précises sur leur campagne climat, au sein de mon groupe, puis à notre référent à New-York, puis à d'autres 'responsables'. Après un mois, j'ai eu un appel sur mon téléphone portable (alors que nous étions constamment sur Skype) en Allemagne depuis les Etats-Unis. Pendant assez longtemps, 30min à 1h, j'ai eu deux personnes qui ont critiqué mon manque de confiance, de ne pas 'croire' à AVAAZ (mais ce n'est pourtant pas une religion ?). Je n'ai eu sur le fond qu'une brève réponse : AVAAZ mène des campagnes opportunistes en fonction de l'air du temps, et ne veux pas perdre du temps comme les organisations traditionnelles à réaliser des analyses poussées qui sont une perte de temps...

Leur travail est très pro, mais me semble plus venir d'une agence de communication que d'une action réfléchie dans le cadre d'une campagne à long terme : les textes qui amènent à signer une pétition sont courts et généraux, tous sur le même format. Comme si signer une pétition sans aucune autres campagnes derrière pour donner du poids à la demande était suffisant ! Pour le G8, il n'y a jamais eu de discussion sur l'illégitimité de ce sommet alors que c'est une position largement répandue dans des organisations qui sont loin d'être révolutionnaires. Au final, il y a eu une photo de quelques militants d'AVAAZ qui ont offert une carte postale géante au 1er ministre de Grande-Bretagne pour lui demander un 'bon' accord à Copenhague

AVAAZ utilise de l'auto-référencement pour expliquer son nom qui signifierait 'voix' en plusieurs langues : les seuls explications viennent de leur site web. C'est anecdotique ce débat autour du nom de cette organisation, mais c'est aussi l'un des sujets les plus fréquents sur le web. Quand je leur demandais ce qu'était AVAAZ, d'où venait ce groupe, j'avais la même phrase qui revenait en boucle, apprise par cœur et publiée sur leur site.

Le message change. Nous devions mener des actions (en fait des shows à destination de la presse uniquement) avec des messages changeant d'un jour à l'autre. En Italie durant le G8 nous avons même du annuler au dernier moment une action qui devait porter un message (+2°C) moins radical que celle du groupe AOSIS qui représente à l'ONU les petits états et états insulaires (+1,5°C).

Au final, c'est une organisation peu crédible à mes yeux. Sans doute un bon début pour accrocher des personnes jamais politisées ou pas encore militantes, mais sans doute un très mauvais choix pour mener des campagnes sérieuses ou radicales.

http://avenirclimat.info/index.php?post/2010/08/13/Qui-est-AVAAZ



Voir également ce lien :
http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/20020-avaazorg/





Comment Avaaz crée le buzz autour des OGM

Bien que ce billet ait été publié en mars 2010, il garde toute son actualité tant que le règlement de l'initiative citoyenne à l'échelle européenne ne sera pas mise en place début 2011. Je vous engage à ne pas signer la pétition, mais plutôt à contacter plusieurs eurodéputés de votre circonscription par mail ou par téléphone pour connaître leur position sur les OGM.

Voilà que la barre des 300 000 signataires a été franchie par Avaaz. Il faut dire que comme toute bonne chaine ou comme tout hoax, le message appelant à signer la pétition circule beaucoup.

Le principe est enfantin : jouer sur la crédulité des gens qui propageront le message avec d'autant plus de ferveur qu'ils sont convaincus de la pertinence du message.

Ici Avaaz, que personne ne connaissait il y a encore deux semaines, a lancé une pétition européenne dans le but de récolter le fameux million de pétition pour faire bouger la Commission européenne grâce au Traité de Lisbonne en demandant un moratoire sur les OGM. Or, je vois dans la démarche quelques petits soucis :

on ne sait pas encore comment marche le droit de pétition alors que la mise en œuvre du traité de Lisbonne ne date que de quelques mois : combien de pays membres doivent être représentés chez les pétitionnaires et dans quelle proportion pour que la procédure marche ?
le fait que des citoyens extracommunataires puisse signer rend peu crédible la démarche, même si le principe est louable
ce texte n'est pas tout à fait une pétition, puisque l'exposé des demandes n'est pas clair (quels sont les critères de l'indépendance de l'expertise ? ce n'est pas indiqué ici). Depuis une semaine, l'exposé a d'ailleurs été modifié.
pourquoi ce texte n'est pas appuyé par le réseau européen Green10 (regroupant Greenpeace, WWF,...) ou aucune des associations membres ?

Avaaz a certainement réussi son coup : renforcer son nombre de contacts grâce au buzz. Mais l'initiative de la pétition, si elle est peut-être bienfondée, demande surtout à être jugée sur son efficacité.

Un nouvel article sur le site du Parlement Européen ajoute d'autres problèmes :

les pétitions en ligne ne seront même pas forcément reconnues pour des raisons de fiabilité des signatures. On ne sait même pas qui va vérifier les signatures.
l'objet de la pétition doit-il être vérifié avant le lancement du recueil des signatures pour la pétition ? Si oui, par qui ? Comment ?

Ce nouvel outil de pétition à l'échelle européenne est un premier pas vers l'écoute active des citoyens. On peut parier que les réseaux européens associatifs vont être les premiers à utiliser cet outil pourtant assez limité dès qu'il sera en place début 2011. Il est presque étonnant que l'article parle de démocratie directe, alors le pouvoir de contrainte de la pétition est purement symbolique.

Ajout du 20 avril : La Commission Européenne a publié ce mois-ci une proposition de réglementation . Désormais le Conseil européen et le Parlement doivent se mettre d'accord. Une chose est sûre pour Avaaz, il est fort probable que les éléments qu'ils collectent ne soient pas suffisants : il est question de demander beaucoup plus d'éléments d'identification des personnes, comme par exemple le numéro de carte d'identité ou de sécurité sociale. Cela pose désormais le problème habituel de la protection des données personnelles.

http://demosocio.blogspot.com/2010/03/comment-avaaz-cree-le-buzz-autour-des.html

Sur avenirclimat, toutes les pages faisant référence à Avaaz :
http://avenirclimat.info/index.php?tag/avaaz



Une discussion vraiment très intéressante à lire sur le forum de on nous cache tout et qui donne des pistes sur qui se cache derrière Avaaz:

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/17508-larnaque-co2-et-copenhague/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DesEspoirs2



Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    9/5/2012, 00:36

Un mail reçut d'Avaaz :

Citation :
Urgent - Méga attaque sur Avaaz

Chères amies, chers amis,



Le site Internet d'Avaaz subit une attaque massive. D’après un expert, elle serait menée par un gouvernement ou une grande firme. Nous tenons le choc, mais cette attaque risque d’entraver notre action future. Nous avons un besoin urgent de constituer un Fonds de défense pour renforcer notre sécurité -- montrons à nos agresseurs qu'ils ne nous réduiront pas au silence et que leurs assauts ne nous rendront que plus forts:



En ce moment-même, le site Internet d'Avaaz subit une méga attaque. Un expert nous a affirmé qu'une attaque d'une telle envergure est certainement portée par un gouvernement ou une grande entreprise - ces assauts sont massifs, simultanés, sophistiqués et menés depuis le monde entier pour anéantir notre site.

Nous nous y étions préparés. Nos campagnes alimentées par le pouvoir citoyen ont été courageuses, et nous avons mis à mal les pires dirigeants au monde -- des régimes syrien et chinois à Rupert Murdoch, en passant par les magnats du pétrole et du crime organisé. La dictature syrienne a qualifié notre représentant local "d'homme le plus dangereux au monde" et une enquête britannique vient de révéler des e-mails échangés entre l’agence de presse de Murdoch et des hauts-fonctionnaires britanniques, qualifiant notre campagne contre Murdoch de “leur plus grande preoccupation”. Il m’est souvent arrivé de rester éveillé toute la nuit en me demandant quand ces gens allaient s’en prendre à nous.

Et voilà c’est arrivé. Alors que nous voulons lancer des campagnes urgentes sur les océans, les forêts et la Syrie, l'attaque en cours depuis 36 heures non-stop menace la poursuite de notre action. Grâce à son très haut niveau de sécurité, notre site tient le coup, mais cela ne suffira pas. Nous devons montrer à ces entités puissantes que quand ils attaquent Avaaz, ils attaquent les gens. Et que le pouvoir citoyen ne peut pas être intimidé ou bâillonné, cela ne le rend que plus fort. Cliquez ci-dessous pour faire un don qui alimentera un Fonds de défense d'Avaaz pour renforcer notre sécurité, et montrons à nos agresseurs que nous sortiront grandis de toutes leurs attaques:

https://secure.avaaz.org/fr/massive_attack_on_avaaz_french/?vl

Les autorités gouvernementales ont été alertées de l'attaque. Mais nous avons besoin en toute urgence de constituer un Fonds de défense pour nous aider à:
renforcer drastiquement la sécurité du site afin qu'aucune attaque ne parvienne à nous empêcher d’agir
recruter des hackers et des techniciens de haut-niveau pour gérer nos systèmes, nous défendre et tester nos défenses
renforcer la sécurité physique de nos effectifs les plus menacés dans des pays comme le Liban et la Russie
prendre une série d'autres mesures pour améliorer nos technologies et notre sécurité
Avaaz canalise nos voix partout dans le monde, des valeureux opposants tibétains, russes et syriens prêts à tout risquer pour leur liberté, aux peuples indigènes de Bolivie qui empêchent leur forêt d'être coupée en deux. Ces personnes sont confrontées à de terribles menaces. Repousser cette attaque n'est qu'une bataille de plus dans notre lutte pour la démocratie.

Des millions d'entre nous se sont mobilisés pour empêcher les grosses firmes et les gouvernements de censurer et contrôler Internet. Aujourd’hui l'un d'eux essaie de nous censurer. Nous tenons le coup jusqu'à présent, et grâce à nos super systèmes informatiques financés par les membres, nous pouvons lancer cet appel en toute sécurité. Mais nos campagnes futures sont réellement menacées. Nous devons agir et montrer que ces manœuvres ne font que nous renforcer:

https://secure.avaaz.org/fr/massive_attack_on_avaaz_french/?vl

Avaaz parvient à résister à des gouvernements et à de grandes firmes uniquement parce que nous reposons sur une force, une légitimité et un financement exclusivement citoyen. Nous n'acceptons aucun financement provenant de gouvernements, d'entreprises, de fondations, ou même de grands donateurs individuels. C'est aujourd’hui très rare pour une grande organisation de la société civile, mais 100% de nos fonds proviennent de petits dons en ligne, et nous n'acceptons aucun don de plus de 5 000 euros. C'est comme ça que nous restons indépendants, et c'est aussi pour ça que nous menaçons tous ceux qui font passer le pouvoir avant les citoyens. Continuons à être cette menace!

Avec espoir et détermination,

Ricken et toute l'équipe d'Avaaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kshatriya

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    26/5/2012, 17:27

Vu l'opinion du site sur la question Syrienne, ainsi que du soutien d'Al Gore... J'ai un sérieux doute quant à l'indépendance de cette structure.

C'est un GreenPeace Bis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
artoss57

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 35
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    8/8/2012, 21:06

Beaucoup de choses snt manipulées par les US de reporters sans frontières en passant par amnesty ou greenpeace, le fait est les USA, mais la france aussi sont des maitres dans l'art de la desinformation et de la manipulation, mais pour le public tout ravi du spectacle des marionnettes ne veut pas ne peut pas voir les marionnettistes... Internet peut lever un coin du voile mais bon... Aavaz a le mérite de réunir des centaines de milliers de signature en peu de temps de manière assez visibles, c'est un des rares avantages, le reste nous amuse.
Ricken Patel est le fondateur et vous l'aurez compris ce qu'il est Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsYloW

avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    9/8/2012, 10:06

Avaaz... Ou comment mieux contrôler la dissidence.

En regardant vite fait le parcours du "vénérable" Patel, on se rend vite compte qu'il se balade tranquille sur l'échiquier...
Ça me rappelle certaine conférences pour les aspartames ou les consultant "scientist" sont rémunérer par Mc gros ou caca cola.
De même l'indépendance de cette marionnette ne fais aucun doute.

"Ricken Patel est un citoyen anglo-canadien, ancien consultant pour l'International Crisis Group1, l'Organisation des Nations Unies, la Fondation Rockefeller, l'Université de Harvard2, la Fondation Gates, CARE International et "l'International Center for Transitional Justice", en Sierra Leone, au Libéria, en Afghanistan, au Soudan et à New York et co-directeur de Faithful America3. Il est membre du Think Tank "Res Publica" et connu pour avoir promu l'ONG Avaaz.org4 dont il est le « directeur exécutif »"
Source wikiki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    17/11/2012, 01:45


Avaaz: un écran de fumée occultant les bombes libératrices
à uranium appauvri

Dominique Guillet

http://www.liberterre.fr/liberterres/meta-mafia/avaaz.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    21/11/2012, 19:08

Les pétitions qui défendent Kokopelli :
mise au point de Dominique Guillet


dénonçant Avaaz comme un outil des ploutocrates du Nouvel Ordre Mondial - 15 Novembre 2012



Dernière édition par c.isme le 24/3/2013, 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    22/11/2012, 11:35

Ca fait un moment que ça me travaille mais je ne savais pas trop le mettre en forme ou cracher sur l'hôpital mais bon, quand l'hôpital n'est pas...

Ayant été manifester sur occupons la défense l'année précédente, avaaz nous avait proposé leur soutien afin de créer une pétition pour "occupons la défense" en tout cas c'est comme ça que c'était convenu afin de nous aider à tenir le coup.
De plus la défense est régie par des lois qui dépassent celles de France car c'est un haut lieux financier européen.
Après quelques argumentaires délivrés à avaaz, dont nous n'avions pas eu de nouvelles pendant une à deux semaine puis il y eu une pétition pour soutenir "Nous sommes les 99%" dispatché entre les 4 coins du monde ne proposant que de financer un sondage qui n'a jamais abouti (à ma connaissance).

C'est uniquement avec les mouvements d'occupy france et autre que cela c'est joué.(entre autre,... si c'est pas parti pour le Parti de Gauche, ou encore la FM car il y avait son petit lot même dans les (co-)organisateurs d'occupons la défense)

Avaaz demandais 10 000 dons, au 22nov. 2011 ils en avaient récoltés 18 559 d'une valeure non communiqué (aux manifestants d'occupy défense).
Aujourd'hui ils y en a plus de 20 000
Au final l'argent n'a pas été réclamé ou pas réparti (ou tout dépend par qui), et du coup n'aura servi à rien à par faire une pétition de plus pour avaaz.

J'ai quitté les indignés après cette étape car c'était devenu du n'importe quoi à la défense.(maintenant ils opèrent en cité ou en réseau et ça fonctionne beaucoup mieux, je suppose)

la pétition en question:
https://secure.avaaz.org/fr/fund_the_99_poll/?cl=1412411502&v=11265

PS: désolé pour la réédition, j'avais omi un détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 34
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Que penser de Avaaz.org    3/12/2012, 18:59

Je relaye un article sur la supercherie Avaaz !

http://www.legrandsoir.info/avaaz-un-ecran-de-fumee-occultant-les-bombes-liberatrices-a-uranium-appauvri.html

Citation :

1er décembre 2012
Polémique. Avaaz, la “voix” occulte du complexe militaro-industriel qui cherche à semer le chaos de la guerre ?
Avaaz : un écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri
Dominique Guillet

Peu de temps après l’opération psychologique spéciale dénommée 9/11, le Général Wesley Clark, ancien général en chef de l’OTAN (Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord) rencontre, au Pentagone, un officier d’état-major qui le convie à consulter un document confidentiel émanant du Ministère de la Défense US et stipulant que, dans les 5 années suivantes, sept pays seront envahis (“libérés” dans le langage Orwellien) par les USA : l’Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l’Iran.

Le Général Wesley Clark, en retraite, s’est exprimé publiquement plusieurs fois à ce sujet : « C’était une déclaration stupéfiante : l’armée servirait à déclencher des guerres et à faire tomber des gouvernements et non pas à empêcher les conflits. Nous allons envahir des pays. Mes pensées se bousculaient. J’ai mis ça de côté, c’était comme une pépite que vous conservez. Un groupe de gens a pris le contrôle du pays avec un coup d’État politique, Wolfowitz, Cheney, Rumsfeld… je pourrais nommer une demi-douzaine d’autres collaborateurs du Projet pour un Nouveau Siècle Américain (PNAC). Ils voulaient que le Moyen-Orient soit déstabilisé, qu’il soit chamboulé et placé sous notre contrôle ». (1)

Est-ce donc une coïncidence si l’organisation dénommée Avaaz a soutenu les interventions militaires en Libye (19 / 20 / 21) et en Syrie (25 / 26 / 27 / http://www.avaaz.org/en/us_and_india_stop_syrias_merchants_o...) ? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes de la Somalie (2 / 3 / 4) ? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes du Soudan (5) en accusant, par ailleurs, le très diabolisé Iran de livrer des armes (7 / 8) ? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes de l’Iran (9 / 10) ?

Qui sont donc ces “activistes Avaaz” impliqués très concrètement, en 2012, dans des opérations de déstabilisation de la Syrie (11) ?

L’organisation Avaaz n’est-elle pas tout simplement une tête de pont de la CIA, un gigantesque écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri de l’Impérialisme Occidental ?

A l’automne 2009, en rédigeant mes quatre articles sur l’arnaque du réchauffement climatique anthropique (13), je découvris que cette organisation sollicitait les activistes pour récolter des fonds, en l’espace de quelques jours, à hauteur de 150 000 dollars afin de créer un blog durant le Sommet de Stockholm. « Il ne nous reste plus que quelques jours. Si d’ici lundi, nous pouvions collecter 150 000 dollars, Avaaz pourrait engager les grands moyens sur ce projet : construire une carte du monde et un blog dans le style de Twitter permettant de relier tous les événements organisés pour le climat le 21 septembre ; mettre en place une base de données téléphoniques mondiale pour permettre à des milliers d’entre nous d’inonder nos dirigeants de coups de téléphone ; et enfin engager une équipe de professionnels pour faire la différence sur le terrain médiatique, face aux puissants lobbys industriels et pétroliers ».
150 000 dollars financés par des militants naïfs pour créer un blog !! On croit rêver. A l’époque, je pensais qu’Avaaz n’était qu’une ONG frauduleuse, une de plus, une Organisation pour Niaiser les Gogos, dont l’objectif unique est de soutirer beaucoup d’argent aux activistes et dont l’outil principal est fondé sur des pathologies modernes, la pétitionnite aiguë et la conjugaison débridée du verbe “cliquer”. Et il est clair qu’Avaaz excelle en tant que gigantesque machinerie à cliquer/glaner des dollars/euros. Il n’est que de consulter, sur internet, l’une de ses campagnes, en 2009, pour lever des fonds, à grands renforts de petits montants :

« C’est un moment d’une importance cruciale pour l’Iran et pour le monde. Nous pouvons aider à faire connaître la vérité en organisant de toute urgence un sondage post-électoral rigoureux auprès des citoyens iraniens, en leur téléphonant pour leur demander pour qui ils ont voté et en publiant les résultats dans les médias. Plus d’un tiers des votes sont en jeu - et notre sondage pourra ainsi prouver qui dit la vérité . Si nous arrivons à recueillir 119 000 € dans les prochaines 24 heures, nous pourrons publier les résultats avant que le Conseil des gardiens de la Constitution ne rende publics les résultats de son propre recomptage des voix. Si nous arrivons à recueillir plus d’argent, nous pourrons étendre la portée de cette campagne. Nous avons un besoin urgent que 10 000 d’entre vous donnent un petit montant. Aidez à financer le sondage dès maintenant en utilisant le formulaire sécurisé fourni ci-dessous. » (10)

On se demande d’ailleurs ce qui est sécurisé chez Avaaz car la phrase suivante apparaît en rouge gras : « $228,449 ont fait un don pour aider financer un sondage pour la vérité en Iran ». Où apparaît-elle ? Sur le site d’Avaaz France car aujourd’hui, en novembre 2012, il est toujours possible d’appuyer sur le bouton Paypal pour contribuer financièrement à ce sondage, pour le moins, très “post-électoral”. Après vérification de la même campagne sur son site US, il s’avère que la maison mère s’est répandue en plates excuses, en 2009, à propos de l’impossibilité d’effectuer le dit sondage à cause de la corruption en Iran. A l’époque, Avaaz proposa aux ponctionnés, en toute sincérité bien entendu, de récupérer leur dû - en envoyant un mail - ou de le mettre à disposition d’une autre campagne qu’ils venaient juste de lancer pour sécuriser un internet libre en Iran !! (12)... et pour sécuriser la cagnotte chez Paypal.

Car Avaaz a besoin d’argent, de beaucoup d’argent, pour organiser ses pétitions virtuelles à partir de quelques ordinateurs, et surtout pour les rémunérations de ses cadres. Car affirmons-le, haut et fort, les cadres chez Avaaz ne sont pas rémunérés avec des cacahuètes virtuelles : le fondateur et directeur exécutif, Ricken Patel, a ainsi touché, en 2010, la modeste somme salariale de 183 264 dollars (15 200 dollars par mois) - en légère augmentation par rapport à ses salaires de 120 000 dollars des années précédentes - tandis que le directeur de campagne, Ben Wikler, a touché 111 384 dollars de salaire. Cette même année 2010, Avaaz a déclaré sur sa feuille de revenu (form 990) : 921 592 dollars de “frais de campagnes et de consultance”, 182 196 dollars de “frais de voyages”, 262 954 dollars de “frais de publicité”, 404 889 dollars de “frais de technologie d’information”, etc, etc. Tout cela pue l’arnaque financière et le copinage archi-dollarisé. Parmi ses quelques frais de gestion, Avaaz a payé Milena Berry (et son mari Paul), pour un travail de consultance IT (technologie d’information), la bagatelle de 245 182 dollars en 2009 et de 294 000 dollars en 2010. Malgré la très haute rémunération de Milena Berry, qui se présente comme la technicienne en chef de la gestion informatique de l’organisation, Avaaz a fait appel à la générosité des dons, afin de renforcer son système informatique, suite à une prétendue cyber-attaque en mai 2012. Sans commentaires.

L’organisation Avaaz ne semble d’ailleurs pas très pressée de publier sa déclaration de revenus pour 2011, ce que l’on comprend fort bien de par la pléthore d’articles, émergeant sur internet, afin de dénoncer cette organisation frauduleuse. A la mi-novembre 2012, la “form 990” est toujours absente de son site alors que l’audit du rapport financier a été délivré par son cabinet comptable de New-York (Lederer, Levine et Associates), le 19 juin 2012.

Avaaz a été créé en 2006 par MoveOn.org et Res Publica. “Avaaz”, dans différents langages de l’Asie et de l’Europe de l’est signifie “la voix”. La voix silencieuse, derrière Avaaz et Res Publica, est celle de trois individus : Tom Perriello, un ancien membre du Congrès US, Ricken Patel, consultant chez de nombreuses entités contrôlées par les psychopathes prédateurs, et Tom Pravda, un ancien diplomate d’Angleterre consultant pour le Ministère de l’Intérieur US.

Parmi les autres fondateurs d’Avaaz se trouvent Eli Pariser (le directeur exécutif de MoveOn), Andrea Woodhouse (consultant pour la Banque Mondiale), Jeremy Heimans (le co-fondateur de GetUp ! et de Purpose), et l’entrepreneur Australien David Madden (le co-fondateur de GetUp ! et de Purpose).

MoveOn, le co-fondateur d’Avaaz, a distribué, en 2002, par le biais de son Comité d’Action Politique, 3 millions et demis de dollars à 36 candidats politiques au Congrès US. En novembre 2003, MoveOn reçut 5 millions de dollars du spéculateur milliardaire George Soros. Ricken Patel a, d’ailleurs, déclaré publiquement que l’Open Society Institute de George Soros (renommé Open Society Foundation en 2011) était l’un des membres fondateurs d’Avaaz.

Qui est George Soros ? L’un des prédateurs psychopathes à la direction du CFR (Council for Foreign Relations) et l’un des membres du Groupe Bilderberg. Le CFR et le Groupe Bilderberg sont deux des pseudopodes de la baudruche dénommée “Nouvel Ordre Mondial”. Le CFR et le Groupe Bilderberg ont été créés par les Rockefellers, la famille responsable de nombreux maux qui sévissent sur la planète. Pour mémoire, la Fondation Rockefeller a promu les lois eugénistes aux USA dès le début du siècle passé ; elle a financé le Nazisme avant et durant la seconde guerre mondiale ; elle a financé les recherches génétiques, dès 1945, et donc tout le secteur des chimères génétiques ; elle a lancé la dévastatrice Révolution Verte...


Avaaz fut, en juin 2009, l’un des partenaires dans la campagne Tcktcktck lancée par Havas, aux côtés d’EDF, de la Loyds Bank... et de 350.org, une organisation financée par la Fondation Ford, la Fondation Rockefeller, le Rockefeller Brothers Fund et le milliardaire George Soros.

George Soros est le financeur incontournable de toute cette mouvance d’ONGs aux objectifs occultes. Durant l’été 2009, l’Open Society Institute (de Soros) donna une subvention de 150 000 dollars à Avaaz. En sus de cette subvention, Avaaz reçut de Res Publica (financée par Soros) 225 000 dollars en 2006, 950 000 dollars en 2007 et 500 000 dollars en 2008. La Foundation to Promote Open Society (de Soros) donna à Avaaz, en 2008/2009, 300 000 dollars de soutien général et 300 000 dollars pour la campagne (sur l’arnaque) climatique durant laquelle Avaaz a particulièrement brillé dans son expertise pour susciter de l’argent non virtuel afin de combattre un réchauffement climatique virtuel avec des pétitions tout aussi virtuelles. Ricken Patel ne précise d’ailleurs, nulle part, dans sa croisade contre le réchauffement climatique anthropique, comment il effectue la rédemption de “l’empreinte carbone” générée par les émoluments grandioses de ses bons amis au sein d’Avaaz (une redistribution des libéralités généreuses de la clique de Soros alors qu’Avaaz prétend effrontément que l’organisation ne reçoit de l’argent que de dons individuels !!!) et de “l’empreinte carbone” générée par ses très hauts salaires chez Avaaz ! Il s’agit vraisemblablement d’une rédemption virtuelle.

Et, qui plus est, nous ne sommes pas allés vérifier si les multiples casquettes de Ricken Patel généraient de multiples “empreintes carbone” liées à de multiples salaires. En effet, il est le co-fondateur et co-directeur de Faith in Public Life (une grosse organisation chrétienne) ; il est consultant pour International Crisis Group, pour la Fondation Rockefeller, pour la Fondation Bill Gates, pour l’ONU, pour l’Université Harvard, pour CARE International, pour International Center for Transitional Justice ; il est le co-fondateur et co-directeur de DarfurGenocide.org ; il est le co-fondateur et directeur de Res Publica. Etc, etc, ad nauseam.

Dans la clique des fondateurs d’Avaaz - dont l’idéologie est fondée sur la pratique du clic-clic et le syndrome du petit montant - Patel n’est pas le seul à arborer de multiples casquettes. On retrouve Tom Perriello dans la consultance ou la direction chez : National Council of Churches of Christ, Catholics United, Catholics in Alliance for the Common Good, Faithful America, Faith in Public Life, Center for a Sustainable Economy, Center for American Progress Action Fund, Youth and Environmental Campaigns, E-Mediat Jordan, International Center for Transitional Justice, Res Publica, The Century Foundation, l’ONU, Open Society Institute, etc, etc. Il oeuvra avec le Reverend Dr. James Forbes sur des concepts de “justice prophétique”. Tom Perriello soutient l’opération psychologique spéciale dénommée “guerre à la terreur” qui fut lancée par Bush et prolongée par Obama. Sa vision d’Israël participe du conte de fée : il considère ce pays comme l’une des « créations les plus spectaculaires et excitantes de la communauté internationale » au 20 ème siècle et est convaincu qu’il « existe une relation stratégique et morale permanente entre les USA et Israël ». Etc, etc, ad nauseam.


Le grand amour que Tom Perriello éprouve pour Israël n’empêche nullement Avaaz de lancer une pétition pour soutenir les malheureux Palestiniens persécutés par l’Etat Sioniste ! Et c’est là que réside le grand génie stratégique d’Avaaz pour enfumer les militants et activistes sincères : Avaaz promeut, de temps en temps, de “nobles” causes : les abeilles, les Palestiniens... et même Kokopelli. Avaaz a même lancé une pétition pour mettre les banquiers en prison, ces mêmes banquiers qui ont promu avec Avaaz la législation “cap and trade” (JP Morgan Chase, Bank of America... ) ou avec lesquels les fondateurs d’Avaaz collaborent dans l’International Crisis Group (Morgan Stanley, Deutsche Bank Group...).

Avaaz atteint des sommets de grand guignolesque lorsque l’organisation lance une campagne pour stopper la “guerre contre les drogues”. Le 3 juin 2011, la marionnette Ban Ki-moon reçoit des mains de Ricken Patel - accompagné de Richard Branson, le fondateur de Virgin - une pétition de 600 267 personnes : “End the War on Drugs”. De quoi parle-t-on ici ? D’une campagne de dépénalisation du cannabis, de l’ayahuasca, des champignons psilocybes et du peyotl ? Ou bien d’une campagne pour stopper la guerre contre la gangrène sociale que constitue la commercialisation tout azimut de l’héroïne et de la cocaïne ? Gageons qu’il s’agit bien de la seconde alternative. L’héroïne et la cocaïne constituent les deux sources les plus généreuses des caisses noires de la mafia des psychopathes prédateurs tout autant que des liquidités des grandes banques internationales. La présence de l’Alliance Occidentale en Afghanistan s’explique, entre autres, par le contrôle de l’opium dont 95 % de la production mondiale est concentrée dans ce pays. Quels sont les journalistes, dignes de ce qualificatif, qui ont informé le public quant au scandale gigantesque du blanchiment de centaines de milliards de dollars de l’argent de l’héroïne et de la cocaïne par les grandes banques internationales (
23 / 24) : HSBC, Wells Fargo, Bank of America....?

Toutes ces campagnes ne constituent qu’un gigantesque écran de fumée pour occulter toutes les finalités odieuses qu’Avaaz soutient au service de l’Impérialisme Occidental : la destruction de la Libye, la déstabilisation de la Syrie, la déstabilisation de l’Iran, la déstabilisation de la Bolivie d’Evo Morales..

Toutes ces opérations de destruction et de déstabilisation de pays souverains sont promues par Tom Perriello dont les visions bellicistes (“pro-war”) ne sont un secret pour personne.

Dans une vidéo (14), Tom Perriello, est présenté comme l’honorable directeur de E-Mediat Jordan, une organisation localisée en Jordanie, un pays limitrophe de l’Irak et de la Syrie. Il s’adresse aux jeunes de cette organisation (“un centre d’entraînement, de technologies et d’outils”) qui sont prêts, déclare-t-il, « à se sacrifier pour leur pays », à savoir à servir de chair à canon pour l’avancement de l’Impérialisme Occidental.

En mai 2009, alors que 60 membres du Congrès US votèrent contre l’attribution de 97 milliards de dollars supplémentaires dans les guerres d’Irak et d’Afghanistan, Tom Perriello vota pour.

En mars 2010, une réception fut organisée par deux organisations de coloration pseudo-verte “League of Conservation Voters” et “Environmental Defense Action Fund” pour lever des fonds pour la réélection de Tom Perriello au Congrès US. MoveOn.org, le co-fondateur d’Avaaz, lui attribua 100 000 dollars pour sa campagne de réélection.

En mars 2010, alors que 60 membres du Congrès US votèrent contre la prolongation de la guerre en Afghanistan, Tom Perriello vota pour.
Le 27 juillet 2010, Tom Perriello vota contre le retrait des troupes US du Pakistan.

Le 27 juillet 2010, alors que 115 membres du Congrès US votèrent contre l’attribution de 33 milliards de dollars supplémentaires dans la guerre d’Irak, Tom Perriello vota pour.

Le 30 juillet 2010, Tom Perriello vota contre les régulations (HR 3534) visant à encadrer les forages de pétrole en haute mer et vota en faveur de la suspension d’un moratoire imposant des gardes-fous sur les dits forages en haute mer.

Le 15 décembre 2011, Tom Perriello devint le directeur de CAP Action, l’une des branches du Center for American Progress. Dans la revue Democracy Journal, après avoir vanté le “succès” de l’intervention militaire en Libye, il déclara :

« Aujourd’hui, Kadhafi est mort et le peuple Libyen peut, pour la première fois depuis des décennies, jouir de l’opportunité d’une gouvernance responsable et démocratique... Il n’y a pas eu de décès dans les troupes Américaines. Les combattants insurgés et la vaste majorité de la population ont célébré la victoire comme une libération et les Syriens courageux, qui quotidiennement risquent la mort en s’opposant à leur propre régime répressif, se sont réjouis de la chute de Kadhafi. Tous ces accomplissements ne sont pas de petits exploits pour ceux qui se soucient de la dignité, de la démocratie et de la stabilité... »

Ce sont effectivement de grands exploits qui caractérisent la “libération” de la Libye qui fut le pays le plus riche de l’Afrique : un chaos social généralisé, des attentats quotidiens, des luttes intestines continuelles, sans oublier les 50 à 100 000 civils Libyens libérés à jamais de “l’oppression” de Kadhafi en mourant sous les bombes à uranium appauvri de l’Occident.

Que ce soit au travers des conceptions bellicistes de ses fondateurs ou de ses propres campagnes de déstabilisation et d’invasion militaire de pays souverains, Avaaz est clairement une organisation complice de crimes de guerre.

Je n’ai ni le temps ni l’envie de sonder plus avant les profondeurs d’immoralité de cette organisation crapuleuse. Je renvoie les lecteurs et lectrices à de nombreux articles et témoignages qui commencent à poindre sur internet (29 / 30 /31 / 32 ) et, en particulier, aux quatre excellents rapports d’investigation rédigés au Canada par Cory Morningstar. (
15 / 16 / 17 / 18).

Ce dont je suis convaincu, c’est que l’énorme rideau de fumée mis en place par Avaaz par le biais de campagnes “humanistes” en faveur des Palestiniens, des abeilles, de la forêt Amazonienne ou de Kokopelli... est en train de s’estomper rapidement. Avaaz est la “voix” occulte du complexe militaro-industriel qui cherche à semer le chaos de la guerre sur toute la planète.
Avaaz, bas les masques !

Dominique Guillet. Le 14 novembre 2012
URL de cet article 18499
http://www.legrandsoir.info/avaaz-un-ecran-de-fumee-occultant-les-bombes-liberatrices-a-uranium-appauvri.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
 
Que penser de Avaaz.org
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Penser positif??
» ça vous fait penser à quoi ?
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Avaaz
» A mon tour de penser vaccin !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: - Liens internet importants-
Sauter vers: