Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   9/1/2012, 18:34

Aymeric Chauprade





Notice biographique

Né en 1969, en France de père aquitain et de mère bretonne, Aymeric Chauprade est docteur en science politique de la Sorbonne, diplômé de Sciences Po Paris mais également diplômé en mathématiques et en droit international.

Dès 1994 il se lance dans le métier d’éditeur pour le compte d’Ellipses (éditeurs des classes préparatoires et des Grandes écoles). Il contribue depuis quinze ans au développement du catalogue au profit de plusieurs départements (mathématiques, physique, science politique) et est aujourd’hui l’un des plus anciens directeurs de collection de cette maison.

Entre 1995 et 1997 il s’investit dans la Francophonie institutionnelle et publie en 1996 la première étude approfondie sur l’espace économique francophone. Sa rencontre avec François Thual, géopoliticien réputé et spécialiste du fait religieux, est un tournant. Editeur de François Thual (notamment « Les conflits identitaires » en 1995 qui vont contribuer fortement au retour de la géopolitique en France), Aymeric Chauprade se lance avec son auteur et ami (alors conseiller du groupe centriste au Sénat) dans la rédaction d’un imposant « Dictionnaire de géopolitique » qui sortira en 1997. Jusqu’alors, il n’existait en France que le Dictionnaire dirigé par Yves Lacoste, lequel n’était qu’un assemblage hétérogène d’articles sans unité.

Le Dictionnaire de géopolitique

Le « Dictionnaire de géopolitique » d’Aymeric Chauprade et François Thual s’impose d’emblée comme une référence, notamment dans les milieux de défense et des affaires étrangères. Alors responsable de la géopolitique au Collège interarmées de Défense, Thual fait entrer Chauprade en 1998 dans la très prestigieuse École de Guerre. En 1999, soutenu par son maître en géopolitique, Chauprade publie une « Initiation à l’analyse géopolitique » qui devient le manuel « officiel » de géopolitique pour les officiers supérieurs français en formation dans les diverses écoles. Dès cette époque, sa géopolitique fait de l’identité l’un des principaux facteurs de l’histoire.

Constantes et changements dans l’histoire…

En 2000, Chauprade soutient à la Sorbonne sa thèse de science politique portant sur les fondements de la géopolitique (mention la plus haute avec les félicitations à l’unanimité). Puis il publie, quelques mois avant le 11 septembre 2001, un imposant volume de géopolitique « Géopolitique constantes et changements dans l’histoire » qui est salué par la presse (Le Figaro parle de « nouveau Bainville ») et connaît le succès commercial. En 2007, la 3e édition paraît. Ce manuel de 1200 pages a été, durant 8 ans, le manuel officiel de l’École de Guerre acheté par celle-ci et distribué aux 400 officiers français et étrangers.

Une renommée internationale

Désormais chef de file incontesté d’une nouvelle école réaliste de géopolitique française (grâce à ce manuel ainsi qu’à la Revue Française de géopolitique qu’il a fondée et dirige), Chauprade développe un important carnet d’adresses international. Il est invité à prononcer des conférences dans de nombreuses écoles de guerre à l’étranger, et aussi dans des universités. Il obtient la chaire de géopolitique au Collège des Forces armées royales de Rabat en 2003 et ne la quittera plus. De même à l’Ecole Supérieure de Guerre de Tunis dès 2005. Il est invité en Suisse, en Croatie, en Indonésie, en Chine, en Syrie et dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. Plusieurs écoles de guerre étrangères lui demandent des missions de conseil pour développer leur propre département d’analyse et d’enseignement de la géopolitique.

Chauprade qui a participé à la création d’un mastère de géopolitique à l’Université Paris-I Sorbonne et obtenu une chaire d’histoire des idées politiques en Suisse, à l’Université de Neuchâtel, se concentre de plus en plus sur l’enseignement militaire supérieur. Parallèlement à ses activités universitaires, il crée sa propre société de conseil pour répondre aux demandes d’expertise de grands groupes français ou de banques suisses.

La défense des peuples et des civilisations face au mondialisme

Défenseur de l’indépendance nationale et de l’équilibre multipolaire, farouche partisan d’une alliance avec la Russie et d’une politique arabe forte, ses analyses ne lui valent pas que des amis. En 1999, Chauprade affirme que la participation de la France au démantèlement de la Yougoslavie est une erreur. En 2003, sur les plateaux de télévision, face à de nombreux intellectuels pro-américains qui fustigent le refus du président Chirac d’associer la France à la guerre contre l’Irak, Chauprade défend la politique d’exception de la France. Il condamne l’ingérence humanitaire, qui est le masque des intérêts américains. Marqué par son expérience au Liban et en particulier par le souvenir des massacres de civils libanais en 1996 au Sud-Liban, il défend le droit des Palestiniens à se doter d’un État tout autant que celui des Israéliens à défendre leur État-nation et ne cache pas son mépris du terrorisme, quelque soit la justesse d’une cause.

Défenseur de la liberté des peuples du Sud face à l’ingérence occidentale, Aymeric Chauprade se refuse tout autant à faire silence sur le sort des peuples européens au motif qu’il est politiquement dangereux d’en parler. Très tôt, dans ses ouvrages, il pose le problème des fortes colonies de peuplement originaires d’Afrique et d’Asie qui s’installent en Europe occidentale tandis que vieillissent les populations de souche européenne. Bien que se refusant à tout prosélytisme en cours (à la différence des tenants de l’idéologie dominante), il ne cache pas ses amitiés nationalistes françaises et européennes et collabore activement avec la Radio libre « Radio Courtoisie » (Radio du « Pays réel  et de la Francophonie »). C’est sans doute cette prise croissante de risque afin de ne rien céder au politiquement correct, autant que la qualité de ses écrits et de ses conférences, qui feront la réputation d’Aymeric Chauprade dans l’armée française. Infiniment plus aimé et respecté que son ministre de tutelle, il sera finalement sacrifié par celui-ci sur injonction d’un lobby, juste avant le retour de la France dans les structures intégrées de l’OTAN, mais non sans avoir pu dire ce qu’il pensait du rapprochement avec l’OTAN, du déclin des moyens de l’armée française, livre blanc après livre blanc, de la stigmatisation injuste et dangereuse de l’Iran, du droit de la Russie à se protéger des ingérences américaines et de bien d’autres sujets…

Choc des civilisations contre politiquement correct

Fin janvier 2009, Aymeric Chauprade publie un nouvel ouvrage de géopolitique, grand public, à fort tirage et où l’ensemble de sa vision géopolitique apparaît clairement : le projet dominateur d’Amérique monde y est démonté soigneusement, de la périphérie russe à l’endiguement de la Chine en passant par l’Amérique Latine. L’alliance objective entre l’Amérique et l’islam radical y apparaît clairement et le premier chapitre sur le 11 septembre suggère une remise en question du dogme officiel. Le 5 février 2009 Jean Guisnel, journaliste de la gauche pro-américaine attaque violemment Chauprade dans un article du Point, pour délit de « révisionnisme » sur le 11 septembre. Dans la même journée, le ministre de la Défense annonce, sur le porte-avions Charles de Gaulle, qu’il met fin avec effet immédiat au poste de celui qui était, de fait, le dernier représentant de la tendance gaullienne en politique étrangère parmi les experts de défense. La France réintégrant l’OTAN, l’épuration des éléments gaulliens est clairement engagée.

En quittant les écoles militaires françaises (non seulement le Collège interarmées de défense, mais aussi le Centre enseignement supérieur aérien, l’École militaire de spécialisation à l’Outre-mer, l’Institut des Hautes études de défense nationale…) Aymeric Chauprade laisse à plus de 4000 officiers supérieurs français et plus de 1000 officiers étrangers appelés à jouer un rôle important dans leur pays un ouvrage fondamental (Géopolitique, constantes et changements dans l’histoire) et le souvenir de cours très majoritairement appréciés. Reste à savoir ce que M. Morin lèguera quant à lui aux militaires français, hormis des bases fermées, des effectifs réduits, des moyens diminués et pire encore que cela, un sentiment croissant d’humiliation…

Vers le monde multipolaire…

Fort de ses dix années passées au « top niveau » de l’enseignement militaire supérieur français et de sa réputation internationale en matière de géopolitique (tous ses ouvrages sont des succès commerciaux vendus à plus de 20 000 exemplaires chacun), Aymeric Chauprade est désormais professeur invité dans de nombreuses universités et se consacre à l’édition, à l’écriture ainsi qu’au conseil international. Profondément attaché à son pays et à sa civilisation, il ne compte pas « s’installer dans l’exil » mais entend bien, dans les années à venir, contribuer au réveil identitaire des Européens et tenir toute sa place dans la reconstruction politique d’une France libérée.*



source: http://www.realpolitik.tv/aymeric-chauprade/

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   9/1/2012, 18:39

Interview exclusive du géopoliticien A. Chauprade: une vision géopolitique qui ne cède rien au politiquement correct





Citation :

Le géopoliticien français Aymeric Chauprade, directeur de la Chaire de Géopolitique du Collège interarmées de défense de 2002 à 2009, nous a accordé une interview filmée à l’occasion de la sortie de la nouvelle édition de son atlas de géopolitique Chronique du choc des civilisations, du 11 Septembre au printemps arabe de 2011.

M. Chauprade provoqua une polémique à la parution début 2009 de la première édition de Chronique du Choc des civilisations, dont les 15 premières pages suggéraient une remise en question du dogme officiel sur le 11-Septembre en faisant notamment état des arguments du "Mouvement international pour la vérité sur le 11/9". Dans un article du Point du 4 février 2009, il fut accusé par le journaliste Jean Guisnel de complaisance envers les « théories du complot sut le 11-Septembre ». Cela lui valut d'être immédiatement destitué de ses fonctions de professeur au Collège interarmées de défense, sur une décision expresse du ministre de tutelle Hervé Morin. Le professeur de géopolitique est désormais consultant international et professeur invité dans de nombreuses écoles de guerre et universités à l’étranger.

Dans cet entretien, M. Chauprade nous livre sa vision géopolitique qui ne cède rien au politiquement correct et il y réaffirme son interprétation dissidente du 11-Septembre. Cet attentat serait probablement l’oeuvre de l’Etat profond américain, et s’inscrirait dans une utilisation de longue date du terrorisme par des services de renseignement. Dans le terrorisme international tel qu’il le conçoit, des illuminés islamistes (ou autres) sont utilisés pour commettre des attentats par des services Etatiques, dont des agents infiltrent les cellules terroristes.

Pour plus d'info, www.ReOpen911.info
Le site francophone d'information sur les attentats du 11 Septembre



PS: Pour ceux comme moi qui ne l'avaient pas encore visionnée, je vous recommande chaudement cette interview.

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   3/10/2013, 12:29

UDTFN 2013.09.14 Aymeric CHAUPRADE, ralliement au FN

Citation :
Université d'été du Front national, 14 septembre 2013, discours d'Aymeric CHAUPRADE, géopolitologue et professeur d'université, qui rend un hommage appuyé a l'action politique de JMLP et annonce son engagement au côté de MLP
source: http://www.dailymotion.com/video/x1578z0_udtfn-confe-rence-d-aymeric-chauprade_news

Dans l'ensemble cela reste un très bon discours. (pour une première, c'est pas du Jean Roucas)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Chauprade frère la truelle dégénéré et pro-sioniste   16/8/2014, 20:52

Ce type est un escroc et un mythomane hypocrite,doublé d'un agent clair et net de la Judéo-Maçonnerie (secte dont il est membre naturellement) au service du grand plan global de subversion mondialiste.

Tout dans sa dialectique et ses raisonnements fallacieux transpire le sophiste,pro lumière et pro judéo-sioniste sur tous les plans derrière les apparences (le "Pilpoul" n'étant jamais le fruit du hasard).

S'il a pu dire quelques bons trucs pour tromper les gens dans le passé (et ainsi manipuler les esprits pour empêcher de comprendre qui il est et qui il sert vraiment),cela répond au plan bien arrêté (et à la stratégie bien connue) du gâteau empoisonné.

Un peu de vérité pour mieux faire passer le poison et les grands mensonges.

Il n'y a qu'à voir les deux vidéos de cet article (contenant des citations de sa propre main) pour comprendre ce qu'il est,ce qu'il sert,c'est explicite et très révélateur.

Citation :
La Mascarade Chauprade


Aymeric Chauprade s’est permis ce que vinkraut (OGM issu du croisement de Botul et de Finkie !) n’aurait jamais osé, malgré une chutzpah hautement pathologique, née de la fusion des deux ! L’analyse (sic) géopolitique « patriotique » de Chauprade n’est qu’un alignement pathétique des positions du FN vis-à-vis du sionisme mondialiste !  Ils rentrent, lui et les cadres du FN, dans le rang de la politique présentable républicano-maçonnique. Il serait aussi intéressant que M. Chauprade nous explique avec quel argent on ira bombarder un énième front immense ; En rabotant les misérables retraites de nos anciens peut-être ? Il est évident qu’il est plus sérieux et utile de lire les 5 derniers chapitres de La faillite du monde moderne pour se faire une idée autrement plus sérieuse de géopolitique actuelle.

Partie 1 :



Partie 2 :



source : http://www.lelibrepenseur.org/2014/08/15/la-mascarade-chauprade/

Edit/ nouveau lien de la vidéo (contenant l'intégralité de celle-ci : partie 1 + 2), la partie une n'étant plus accessible :




PS : j'ai ajouté fichier collabo derrière le nom de ce grand imbécile. Fouet


Dernière édition par paralleye le 5/6/2016, 20:28, édité 1 fois (Raison : Ajout d'un lien vidéo suite à l'indisponibilité de la partie une)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   18/8/2014, 08:49

Si j'ai bien comprit la manoeurvre d'LLP, il fait de la pub à Chauprade pour que plus de franc maçon se sentent proche du FN et donc se "nationalisent" et y adhèrent afin, et par là, de faire une stratégie de promotion/diabolisation et "effet de boule de neige" entrainant tout un "paquet d'imbéciles francs maçons" sur le chemin du front national ?

A non ça c'est pour la quenelle excusez-moi je me suis tompé de topic.... j'ai peur que ça pique, mais bon.... des fois de bonne humeur et de bon matin avec l'esprit du soleil levant et de l'air frais.
"faut bien rire, y nous reste que ça les copains" Dieudonné, je suis plutôt juste puisque je fesais la même chose avec l'UPR, d'ailleurs bientôt avec Asselineau; Dieudonné se sera "auto-diabolisé" tout seul sans l'aide du CRIF....



De Gaulle aussi comme il le sait, par contre Chauprade devrait savoir maintenant que les frappes US sont nulles et non avenues càd inefficaces à ce que disent certains militaires US.
Les grands patrons de la stratégie US (ceux qui sont au dessus des militaires US) veulent juste bombarder ou ça déborde de trop de la carte qu'ils ont eux même mise en place. Et puis sauver la civilisation avec des missiles HellFire et après se plaindre que les USA soit vu comme le "grand satan".
Je trouve qu'il n'y a pas à argumenter de plus....non?

Enfin pour une fois qu'ils ont un peu de franchise on ne va pas s'en plaindre à notre tour....

...Avec LLP c'est encore dommage d'avoir une critique qui passe tout le texte à la trappe donc une critique uniquement à charge... c'est souvant se que je remarquais dans les commantaires sur internet des vidéos de LLP, les gens sont trop facilement angoissés voir agacés par les parties "émotionnelles" ou de "verbiages" (même K.Seba à plus de talant pour chambrer (taquiner) avec humour un contradicteur) qui passent de trop par dessus le reste. Moi je m'adapte bien au style quelqu'il soit, be water my friend, mais j'ai mes préférences.

PS: j'ai pas encore lu le texte de Chauprade en entier mais c'est pas un "méchant" pour moi. Et personne ne l'autorisera à écraser l'E.I, malheureusement. Autant filer une bombe nucléaire française à l'E.I pour pousser israel à se démerder puisque en géopolitique tout n'est question que de saloperie et de vice, ce genre de répartie je la doit plus à un Moualek qu'à un Soral, quoique Soral disait que pour les intérêts de la France la chute de l'URSS n'était pas si souhaitable.
Disons que les 2 s'accumulent.


Citation :
La France doit participer militairement à la destruction de l'Etat islamique en Irak


Communiqués / 11 août 2014 / Mots-clés : Chrétiens, Irak, Islamisme radical /

Communiqué de Presse d’Aymeric Chauprade, Député français au Parlement européen, Conseiller de Marine Le Pen sur les questions internationales


L’existence de l’Etat islamique en Irak, autoproclamé Califat islamique mondial et auquel sont en train de se rallier nombre d’imams et de mouvements sunnites radicaux dans le monde (jusqu’en Indonésie) est le résultat tout à la fois de la politique américaine de destruction du régime de Saddam Hussein à partir du début des années 1990 et de la politique française de destruction des régimes libyen et syrien à l’instigation du Qatar et de l’Arabie Saoudite, sous les présidents Sarkozy puis Hollande. On ne le dira jamais assez fort : les Chrétiens de Syrie et d’Irak, et avec eux l’ensemble des minorités non sunnites (Yazidis, Alaouites, Chiites) sont aujourd’hui massacrés du fait même des erreurs stratégiques américaine, britannique et française en Libye et en Syrie à partir de 2011, lesquelles ont favorisé l’expansion du djihadisme dans tout le Moyen-Orient. Faut-il rappeler en effet que jusqu’au sage accord russo-américain de septembre 2013 sur les armes chimiques syriennes, le gouvernement de Hollande-Fabius réclamait encore à ses alliés une guerre contre le régime de Bachar al-Assad et envoyait des armes aux rebelles islamistes ? Il est pour le moins étonnant de voir aujourd’hui Mr Fabius se contenter de superviser l’envoi de colis humanitaires aux Chrétiens et Yazidis lesquels subissent les conséquences apocalytiques de ses erreurs stratégiques !


Pour le Front national, le principe de non-ingérence militaire doit rester un principe clé de la défense d’un monde multipolaire fondé sur le respect des souverainetés nationales.
Néanmoins, deux motifs fondent à nos yeux l’exception à la non-ingérence :


1/ lorsque la sécurité de la France est en jeu.


2/ lorsque l’honneur de la France est en jeu.


Dans le cas irakien, ces deux conditions sont réunies. Pôle de référence djihadique mondial mais également point attracteur d’islamistes de nationalité française, l’Etat islamique doit rapidement être détruit, faute de quoi il est promis à un grand avenir.


Le contrôle qu’il exerce sur des zones pétrolifères d’importance majeure lui permettra d’ajouter à sa détermination fanatique des capacités militaires fortes. Sans appui américain et plus largement occidental, les Etats syrien (de noyau alaouite et chrétien) et irakien (de noyau chiite) seront balayés et avec eux l’Etat libanais ami de la France.


La France doit rapidement montrer à ces Etats qu’elle est encore un acteur politique majeur du Moyen-Orient. Notre alignement servile derrière le Qatar et l’Arabie Saoudite voulu par Sarkozy et validé par Hollande est largement responsable de la situation dramatique actuelle et il y a urgence à redéfinir notre politique au Moyen-Orient en renforçant nos relations avec la Syrie, l’Irak et l’Iran. L’influence de la France au Moyen-Orient, autant que sa sécurité intérieure future, sont directement en jeu dans la question des Chrétiens d’Irak.


Mais il s’agit aussi d’une question d’honneur. Certes laïque, la France n’en est pas moins historiquement une nation catholique, fille aînée de l’Eglise. Elle a, depuis les Croisades et la libération du tombeau du Christ, un devoir particulier envers ses frères chrétiens d’Orient. Ces Chrétiens d’Irak et de Syrie, mais aussi les autres minorités non sunnites, qui sont aujourd’hui victimes de massacres, de viols, de décapitations ne peuvent être abandonnés à leur sort. Il en va de notre honneur de se poser en protecteur de ces femmes chrétiennes aujourd’hui réduites en esclavage et vendues dans les souks des villes contrôlées par l’Etat islamique. Nos colis humanitaires ne répareront pas les erreurs stratégiques funestes des gouvernements Sarkozy et Hollande. Il faut aller plus loin.


L’intervention de l’aviation américaine en appui des forces gouvernementales irakiennes et des forces kurdes est un choix stratégique juste. Dans les plus brefs délais, le gouvernement français doit associer nos capacités aéronavales aux forces aériennes américaines dans le but de consolider les forces chiites et kurdes qui tentent de résister à la progression de l’Etat islamique.
Il devrait également être demandé à nos services de renseignement et nos forces spéciales d’oeuvrer à la mise hors d’état de nuire des djihadistes français partis combattre en Syrie et en Irak. Il n’est pas concevable en effet, pour la sécurité des Français, de laisser revenir sur notre territoire des hommes qui auront acquis une telle expérience militaire, qui se seront autant affranchis des règles de la civilisation en commettant des exactions atroces (égorgements, décapitations, viols…), et qui même derrière les barreaux d’une prison constitueront les nouveaux référents djihadiques susceptibles d’accélérer l’islamisation radicale de nos populations délinquantes.

http://www.frontnational.com/2014/08/la-france-doit-participer-militairement-a-la-destruction-de-letat-islamique-en-irak

C'est le genre de chute que j'aime bien:

Irak - Lancement de la guerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   18/8/2014, 20:23

c.isme a écrit:
...Avec LLP c'est encore dommage d'avoir une critique qui passe tout le texte à la trappe donc une critique uniquement à charge...

Je laisserai le concerné te répondre s'il le veut, mais je me doit néanmoins de réagir avant tout à cette contre-vérité que tu instaures ici.

Je me demande bien pourquoi d'ailleurs.

Le texte de ce Chauprade n'est rien d'autre que de l'enfumage rempli de positions contradictoires et d'inversions hallucinantes de la réalité,de mensonges sournois multiples,le tout sous fond de philo-judaïsme,de pro-sionisme et d'anti-Islam primaire.

Il est clair là-dedans que s'il insère "à dessein" quelques petites touches de vérité,cela ne lui sert que de caution à sa subversion judéo-mondialiste compatible,propagande insidieuse beaucoup plus large et présente aux quatre coins de son texte complètement fallacieux.

Histoire d'entuber les gogos en somme.

Pourquoi feintes-tu de ne pas comprendre la stratégie du gâteau empoisonné ici ???

S'il y a lieu de charger ce texte et de le montrer pour ce qu'il est,une véritable imposture intellectuelle et morale,c'est précisément à cause de l'esprit qui en constitue le fond idéologique de même qu'historique,les conneries et autres contres-vérités qu'ils disséminent à dessein un peu partout.

Ce Chauprade est un imposteur et un collabo, jouant son rôle de tartuffe au service du plan mondialiste,un point c'est tout,et il faut le dénoncer pour ce qu'il est.

Il représente,comme tous ces entubeurs à la tête du Front National (Le Front national ou plutôt "La cage aux folles" pour reprendre le mot qui caractérise extrêmement bien ces crapules véreuses et que j'ai entendu lors d'une dernière vidéo sur eux, de la part du tandem nationaliste Rouanet/Ploncard),ce que l'on appelle "un compagnon de route" du mondialisme,un escroc infiltré servant une cause opposée à ce qu'il prétend en apparence.

Sinon que cherches-tu as faire dans ce sujet si ce n'est de la provocation délibérée et une tentative absurde de rebondir sur un autre topic, en disant des bêtises pareilles,bêtises dont tu es seul responsable d'ailleurs :

c.isme a écrit:
Si j'ai bien comprit la manoeurvre d'LLP, il fait de la pub à Chauprade pour que plus de franc maçon se sentent proche du FN et donc se "nationalisent" et y adhèrent afin, et par là, de faire une stratégie de promotion/diabolisation et "effet de boule de neige" entrainant tout un "paquet d'imbéciles francs maçons" sur le chemin du front national ?

A non ça c'est pour la quenelle excusez-moi je me suis tompé de topic.... j'ai peur que ça pique, mais bon....

Tu t'es trompé de topic non je ne pense pas,c'est plutôt que tu cherches à relancer ici par un moyen ou par un autre,en te couvrant derrière un "pseudo-humour" des plus douteux (mais la mayonnaise ne prend pas),la polémique sur le sujet, quand bien même là-bas tu te plaçais fallacieusement en position de pleurniche victimaire,dès qu'on réagit de manière efficace et argumentée aux âneries diverses que tu as postées en rapport avec cette histoire.

Petite pleurniche comme quand tu disais :


c.isme a écrit:
Encore...c'est lassant, j'avais dit à Nex que je ne voulais plus....haaaa...bon, allons'y...

[...]

J'espère ne plus remettre les pieds dans ce billet sans avoir à chaques vidéos de quenelles postées dans un autre billet voir débarquer à l'infinie ces tergiversations. Je l'espère vraiment.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8167p30-le-putride-mouvement-de-la-quenelle-et-son-esprit-corrupteur-satanique?highlight=putride

Ce même topic ou tu as été pris en flagrant délit de traficotage du sens premier de mes textes (t'amusant à n'en citer que des des parties tronquées de leur sens total puis de leur donner un contexte faux en cherchant à leur faire dire ce qu'elles ne disent pas) et ou tu as cherché à semer une division,notamment entre admins de ce forum, par des allusions mesquines.

Et maintenant tu reviens ici relancer par des allusions entre les lignes ce topic (ce qui prouvent que tu n'as toujours rien compris à ce qui a été dit-là-bas d'ailleurs) de manière directe,quand tu pleurniches là-bas même "que tu ne veut plus,que c'est lassant" (et blablabla) ?


Remarquable de voir ces deux citations l'une à côté de l'autre en tout cas,venant de toi dans deux topics différents,tu viens de faire ce que l'on appelle ici, une bourde révélatrice,quand à ce que tu dit et ce que tu penses vraiment !

J'espère ne pas t'y reprendre encore une fois, car il y a une limite à ce que l'honnêteté intellectuelle et la droiture accepte,en ce qui concerne le foutage de gueule et l'hypocrisie,surtout sur un forum comme le notre.

A bon entendeur.

c.isme a écrit:
PS: j'ai pas encore lu le texte de Chauprade en entier mais c'est pas un "méchant" pour moi.

Ah bon ???

Mais pourtant tu as sans aucun doute visionné les vidéos par contre et toutes les citations qu'elles contiennent !

On va pas les ressortir une à une quand-même,les passages sont assez explicites là-dessus et il suffira de les voir,elle sont présentes dans la double-vidéo au-dessus.

On va juste prendre cet exemple tiens.

Faudra que tu m'expliques alors, comment on peut après "ça", ne pas considérer ce personnage comme un ennemi alors que, selon ses propres dires, il parle de :


Citation :
[...] refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale.


Israël n’est pas l’ennemi de la France. La France n’a aujourd’hui qu’un véritable ennemi : le fondamentalisme islamique sunnite.

Certes Israël est aujourd’hui encore très lié aux États-Unis mais ceux-ci commencent à s’en détourner et Israël adopte une posture multipolaire en construisant des relations fortes avec la Russie, l’Inde, la Chine. A moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique."
https://www.youtube.com/watch?v=y_6C5Mc-cnE (à partir de 32 min 37s)

Mais qu'est-ce que cela si ce n'est la preuve que ce type est un ennemi à combattre absolument,un agent à la solde du sionisme et un adepte du choc des civilisations, donc un tartuffe au service du plan mondialiste,ce même mondialisme qui apparemment n'est rien d'autre qu'un "ennemi imaginaire" à ses yeux (sic !).

Quand aux "constructions intellectuelles simplistes" (sic !),l'on aura tôt fait de comprendre que le simpliste ici,ou plutôt l'escroc notoire, c'est le grand mythomane Chauprade,qui a certainement tout intérêt à occulter ce genre de liens et ce genre d'ouvrages :



http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6070-qu-est-ce-que-la-franc-maconnerie?highlight=franc+-ma%E7onnerie


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8064-philippe-ploncard-d-assac-la-maconnerie-le-complot-mondialiste?highlight=ma%E7onnerie


https://archive.org/search.php?query=copin-albancelli%20AND%20collection%3Atoronto (Le Pouvoir occulte contre la france et le monde chrétien,en 2 tomes)

La conjuration antichrétienne (tome 1)
http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=265 (tome 2)
http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=275 (tome 3)

Les sociétés secrètes et la société (tome 1)
http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=341 (tome 2)
http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=389 (tome 3)


De même qu'est ce qu'Israël,si ce n'est le Sionisme, et qu'est ce que le Sionisme,si ce n'est un ennemi au sens le plus large du terme autant pour la France,que pour toutes les nations d'ailleurs ou il se trouve, et à plus forte raison pour la Chrétienté toute entière,de même qu'un attrape-nigaud au service d'un plan plus large talmudo-maçonnique et kabbalistique,intrinsèquement mondialiste !!!


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5547-synthese-sur-l-histoire-de-sion?highlight=synth%E8se

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t1944-l-entite-sioniste-cette-colonie-appellee-israel-n-a-plus-la-cote?highlight=sioniste


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution

On notera aussi sa propagande à l'antisémitisme parfaitement absurde qui revient à maintes reprises, et l'on renverra pour cela aux ouvrages fondamentaux d'Hervé Ryssen pour bien comprendre le sujet (tu devrais les lire LLP, car cela constitue le point faible argumentaire de tes vidéos) :

http://herveryssen-leslivres.hautetfort.com/

On passera sur les allusions grotesques d'alliances avec l'extrême gauche et autres groupes marginaux dégénérés types banlieusards anti-france, car l'on sait très bien que tout ce syncrétisme d'imbéciles participent eux aussi du plan judéo-maçonnique (l'extrême gauche n'est rien d'autre qu'une excroissance de la Maçonnerie par le truchement du Communisme),et aucun "nationaliste" (ps - terme à utiliser plutôt que celui de "patriote" utilisé à dessein par l'escroc Chauprade,terme qui au final est sujet à caution pour des raisons de déviations évidentes de principes,principes expliqués dans l'ouvrage "Le nationalisme français" http://idata.over-blog.com/5/87/52/60/OUVRAGES.jpg ) instruit ne pourra jamais prendre au sérieux les arguments de pacotilles du sieur Chauprade sur une "possible alliance formée" avec de tels gens,dont il feinte de s'inquiéter.

En fait,tout cela ne fait que confirmer que l'escroc Chauprade n'a aucune idée ni même aucuns principes en harmonie avec un quelconque esprit de "résistance authentique".

C'est un entubeur,tout simplement.

C'est d'ailleurs pour cela qu'il embrasse le Sionisme et Israël en retour !


A quoi servent les positions de ce Chauprade,ses impostures intellectuelles et ses mensonges grossiers et hypocrites sous fond de Pilpoul talmudique à presque chaque lignes, si ce n'est à pousser au conflit des civilisations entre personnes de confessions différentes dans cette nation,et à plus forte raison à s'inscrire en droite ligne du plan judéo-maçonnique/satanique-luciférien de Gouvernement mondial devant amener les européens,et donc les français,qui nous concerne en premier lieu ici, à se ranger au côté du monde sioniste contre les musulmans au profit d'un Ordo Ab Chaos,culminant dans la future Troisième Guerre Mondiale qu'ils préparent.

“ La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t3773-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial?highlight=pike

bien revoir ce sujet pour en comprendre les raisons :


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution

PS : aussi pourquoi cet escroc de Chauprade use t-il du terme de "Révolution mondiale" contre un "ennemi mondialiste imaginaire" quand on sait qu'il s'agit précisément et bien au contraire du plan du mondialisme lui-même (bien réel ne lui en déplaise) ,cette Révolution Mondiale, plan judéo-maçonnique illuministe et satanique dans son essence et opposée aux nations et à la chrétienté.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8057-nesta-webster-la-revolution-mondiale?highlight=r%E9volution+mondiale

Qu'est ce que ce Chauprade si ce n'est un véritable escroc,un méchant loup déguisé en brebis à la solde de l'ennemi judéo-maçonnique,un traitre à notre cause !

Et comme par hasard,qu'apprend-t-on,c'est que le type est franc-maçon bien sûr !!!

Citation :
A. Chauprade est bien franc-maçon (la preuve en image) !


Posté le Lundi 30 juin 2014 | Commentaires fermés




Voici le fac-similé de la page 3 du n° de février de la revue La Politique de P. P. D’Assac. On y voit la fiche d’inscription d’A. Chauprade à la GLNF ayant pour parrain un certain F. Thual dont j’ai parlé dans ma précédente vidéo. Il porte le n° de matricule 48022 et a été initié à la loge de la lyre de Salomon le 23 mai 1997 à l’âge de 28 ans. Reste à savoir comment le FN qui fustigeait la secte maçonnique s’est-il laissé infiltrer de la sorte par les frères la truelle ?! Rappelons ici que la loge de la lyre de Salomon est aussi celle d’Alexandre Ahmed Djouhri, ami de Sarközy, ex-braqueur et grand intermédiaire en armement et autres magouilles de la politique de la France-Afrique criminelle (Page 332 du livre de P. Péan, La république des mallettes). Cette loge a été fondée par un proche de C. Pasqua, Antoine Pagni. Elle est considérée comme très influente comme le précise P. Péan. Rappelons également la mainmise de la GLNF sur l’Afrique et ses pantins (voir la vidéo avec F. Stifani, grand maître de cette obédience). L’avocat G. Collard est également franc-maçon et fait partie du cercle proche de Marine Le Pen. On comprend mieux les positions islamophobes de plus en plus affirmées de Marine Le Pen ainsi que la dédiabolisation médiatique du parti le plus haï de France, il y a encore si peu.



Fiche d’initiation d’A. Chauprade à la GLNF.

  • Source : La Politique, page 3, P. P. d’Assac. Février 2014.


http://www.lelibrepenseur.org/2014/06/30/a-chauprade-est-bien-franc-macon-la-preuve-en-image/

Regardez aussi la vidéo n° 2 de "La mascarade chauprade" pour voir de quelle façon la Franc-maçonnerie a volée au secours du frère Aymeric pour nier son appartenance maçonnique avec des arguments tellement honteux d'hypocrisie et de manipulation que cela ne fait que confirmer encore,et définitivement, cette appartenance et son implication.

Il va falloir que tu m'expliques avec tout cela c.isme,de manière claire et sans chercher à obscurcir ton explication d'une dialectique verbeuse longue mais sans fond, ta prise de position envers ce type,et en quoi cette personne ne serait pas comme tu l'affirmes "un méchant",c'est-à-dire un ennemi (car c'est bien de cela qu'il s'agit ici),paré qui plus est d'une peau de brebis (galeuse,cela va de soi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   18/8/2014, 23:22

"Il va falloir que tu m'expliques avec tout cela c.isme,de manière claire "

Pour quoi faire ? Il y a des gens qui seront et comprendront autant dans les détails que globalement quels sont les outils du système qui se jouent contre nous ou de ces mêmes outils qui peuvent être utilisables dans ce que l'on pourrait espérer, ou qu'ils espèrent, pour et à leurs avantages, présents ou futurs, contre ces premiers du dit "système". Quelque soit le bord donc du notre aussi.

Ceux qui se trompent ou qui pensent tromper les autres, même en l'avouant comme Chauprade, le fait en partie, ou veullent le montrer en partie, jouent à un jeu et pour différentes personnes qui les lirons. Qu'il s'y risque si là est son destin.

Plus particulièrement m'étant intéresser aux stratégies militaires je suis parfaitement au courant par exemple du sacrifice que fit le FLN sur sa propre population musulmane à ces fins, et bien que la propagande soit sioniste dans certains aspects du Chauprade on ne peut que comprendre pourquoi les médias égyptiens (comme j'ai pu le constater) jouent de la corde "du sacrifice de population" vis-à-vis du HAMAS. Je pense bien entendu que l'omision de faits joue plein pot sur cette question. "l'armée" ou les "frères musulmans" en égypte, encore un déchirement plein d'artifices.
La même chose pour nos soldats en Afgha, la même chose sous tant de régimes et à tant d'époques sur les populations et leurs sacrifices, Hiroshima en est à gerber comme Fukushima. J'ai avant tout comprit qu'un "politique" ou la politique est un art, de Richelieu à Talleyrand, de Pétain à De Gaule ils ne sont que des instrument et instrumentent eux aussi à leur tour. Que Chauprade ait ces démons ou ces sacrifices, rien dans mes propos ne les feront s'absoudre aux yeux de quiconque ici, c'est l'histoire qui le jugera comme pour les autres. Et l'histoire est elle même un drôle d'art au final.

Il y a bien des gens qui utilisent ou déforment les choses à leur aventage même ici, et qui n'ont jamais reçu de réponses "de manière claire" même avec argumentations à l'appui qu'ils auraient pu offrire*, "expliquer les choses" "clairement" que ceux qui ont soif boivent. Je n'ai moi même pas pu offrire de réponses "claires" à de nombreuses personnes ici. Et j'ai aussi parfaitement comprit qu'il était impossible de faire "comprendre" ce que je pense à des personnes qui ne chercheront jamais à comprendre ce que je pense, quelque soit les explications.

Le texte de Chaupradre est lui même compartimenté en 8 paragraphes, fait plutôt une critique complémentaire à LLP sur tout ces aspects car mon avis n'engage que moi, et que pour ma part j'avouerais avec plaisir qu'il (Chaupade) peut me compter parmis ceux qui souhaitent la fin d'israel (et un démantèlement du nucléaire total), sans aucun soucis n'étant pas dans le jeu politique mon détâchement n'empêche en rien ma compréhension de son texte. Qu'il soit MF est secondaire en ce que je comprends, qu'il a lui même bu, de sa propre volonté, bu le virus de la politique. Il est donc prêt à se salir les mains, c'est son choix.
"Je n’ai qu’une priorité, impérieuse, c’est le peuple français, et mon combat politique ne s’articule pas autour de la lutte contre le sionisme!"

C'est clair, et pas clair, qui penserait que jouer vraiment français ne peut en conséquence avoir une influance sur la secte ? Encore que, quand on le connait on se demande bien pourquoi ailleurs il demande à certains "compatriotes" de "rester dans la place" jusqu'au jour J. C'est à double tranchant, chacun comprendra à sa mesure.

C'est comme le dit LLP, que je résume "vous croyez bien qu'ils ne vont pas se laisser avoir par l'infitration, c'est ces gens qui infiltrent pas le contraire."
Moi je vois ça différemment, pour moi ce sont tous plus ou moins des girouettes qui suivent le vent. Ils y a ceux qui se prennent le vent de face et ceux qui avancent de travers. "Marine" est loin d'être un prénom abscons, et elle fait des vagues Wink
J'ai bien comprit les risques, chacuns ces risques.

Pour être plus nationaliste ou patriote que Chauprade j'avouerais que si le "diable politique" était de mes cordes, je prendrais tous les chrétiens d'orient en France, ceux qui veulent l'asile, a une autre époque se sont bien ceux là qui firent "pression" selon Jacob Kaplan pour un détail historique encore une fois très emmerdant pour la secte. Je dirais de plus avec ce "diable": les soldats français n'ont rien à faire en Irak, les G.I ont déjà tout piquer et nos musées sont déjà bien remplit des casses passés de l'histoire de France. Mais je lui loin d'être un cadre de parti je pense.

J'ai toujours eu comme tout le monde un avis non pur ou non pleinement homogène vis à vis des autres, c'est une liberté qu'à aussi LLP. La question des EMI ou NDE en est un exemple. Sur la lettre de Pike aussi il faudrait s'entendre, au delà des sentiments, savoir de quoi on parle. La citer en entier quoi, déjà. Pour le reste le ping pong sur l'antisémitisme d'un bord ou d'un autre (Chauprade ou LLP) ça ne m'intéresse pas. ET là je fais comme LLP vis à vis de Chauprade je ne parle que de ce qui nous différencie.
C'est à dire beaucoup et si peu à la fois.

A décharge LLP, en a-t-il besoin? Le jour ou je verrais une connerie dite sur lui ben je ferais comme avec les autres. Réviser au plus juste. Je ne cherche pas moins autre chose.

________________________

Sur la lettre de Pike l'avis documenté de Pierre Hillard m'intéresserait. J'attends aussi bien entendu les arguments promis d'un Reynouard sur sa thèse. Pour la copie de Ploncard je ferais comme la copie du projet "opération northwoods" j'attends un peu plus qu'un seul et unique document.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t3773p105-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial

*
Druide a écrit:
Citation :
Albert Pike to Mazzini, August 15, 1871: Three World Wars?
- by Terry Melanson, Oct. 5th, 2010
"Ou comment (...) William Guy Carr a dit, que le Cardinal Caro y Rodriguez di Santiago (Chili) a dit, que The Cause of World Unrest a dit, que le mystificateur avoué Gabriel Jogand-Pagès alias Dr Bataille alias Leo Taxil a dit au sujet de Albert Pike et Giuseppe Mazzini dans Le diable au XIXème siècle, v.II, 1894, p.605 (en fait pp.594-606). Vous me suivez?"
"Or, how Michael Haupt said, that William Guy Carr said, that Cardinal Caro y Rodriguez of Santiago, Chile said, that The Cause of World Unrest said, that the confessed hoaxer Gabriel Jogand-Pagès aka Dr. Bataille aka Leo Taxil said about Albert Pike and Giuseppe Mazzini in Le diable au XIXe siècle, v. II, 1894, p. 605 (but actually pp. 594-606). Got it?"
http://www.conspiracyarchive.com/Articles/Pike-Mazzini_Three-World-Wars.htm

Il y en a pas beaucoup, mais voici une source qui démystifie une fois pour toute ce mythe de la "lettre de Pike à Mazzini sur les 3 guerres mondiales" impliquant les communistes, nazis et illuminati sionistes.

Ça viendrait de ce mystificateur Léo Taxil alias "Dr Bataille"... Les barrueliens errent précisément dans ces milieux.

La source de cette lettre c'est le livre Pawns on the Game de W.G.Carr. Et même là, il ne cite pas intégralement il reprend dans ses propres mots. Sauf une seule citation qui se veut intégrale mais qui ne parle pas des "3 guerres mondiales":
Citation :
Nous lâcherons les nihilistes et les athées, nous provoquerons un profond cataclysme social qui dans toute son horreur montrera clairement aux nations les effets d'un athéisme absolu origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens obligés de se défendre eux-même contre la minorité révolutionnaire mondiale exterminerons les démolisseurs de la civilisation et les masses déçues par la Chrétienté dont les esprits déistes seront à partir de ce moment sans boussoles à la recherche d'un idéal , sans savoir vers quoi tourner son adoration recevrons la vrai lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer enfin révélé aux yeux de tous. Manifestation qui suivra la destruction de la Chrétienté et de l'athéisme simultanément soumis et exterminés en même temps."

Or il ne donne aucune source précise à cette citation, il ne fait que prétendre que le british museum possède cette lettre!

!!

Ce n'est que dans "Satan Prince de ce monde" ("Satan Prince of this world") qu'il donne une source: le Cardinal Rodriguez du Chili (De Chile)

W.G.Carr in Satan Prince of this World a écrit:
   Pike explained what is intended to happen in a letter he wrote to his director (Mazzini) of the W.R.M. August 15, 1871. This letter is quoted elsewhere. It is catalogued in the Library of the British Museum, London, England [9] and has been quoted from and referred to by dozens of authorities and students of the W.R.M., including Cardinal Rodriguez of Chile. (See page 118 of The Mysteries of Freemasonry Unveiled, 1925. English translation, 1957.)

   [...]

   [9] The Keeper of manuscripts recently informed the author that this letter is NOT catalogued in the British Museum Library. It seems strange that a man of Cardinal Rodriguez’s knowledge should have said it WAS in 1925.
   - William Guy Carr, Satan: Prince of this World (pdf scan by Haupt), p. 22

Si on consulte la source donnée par Carr, celle du Cardinal de Chile, on arrive à ceci, mais encore une fois, il n'est nullement question de trois guerres mondiales!

Citation :

   In The Cause, the work of Monseigneur Jouin, concerning the Protocols, and the work of Witchl, are given the names of all the Jews who have been in the government of the Soviet and thus it is shown that the Jews are realizing their plan, for which they counted on Masonry as a blind and servile instrument.

   The other indication of the participation of Masonry in the Revolution and the present upheaval in Russia is a letter in Le Diable au XIXème Siècle (1896), attributed to Albert Pike, “Sovereign Pontiff of Universal Masonry”, assisted by ten Ancients of the Grand Lodge of the Supreme Orient of Charleston to the very illustrious Joseph Mazzini, dated August 15, 1871. What I have said of the document previously mentioned, The Protocols, I say of this one: Authentic or not, the letter had been published long enough before the events, not to be an invention accommodated post factum. Its publication is catalogued in the British Museum of London and the plan attributed to Pike is also in part in Le Palladisme Of Margiotta, p. 186 published in 1895. It is a plan to destroy Catholicism, to throw the Pope out of Italy and force him to seek refuge in Russia; and then, when the autocratic empire had become the citadel of Papal Christianity, “we,” continues the author of the letter, “shall unleash the Nihilists and Atheists, and we shall provoke a formidable social cataclysm which in all its horror will show clearly to the nations the effect of absolute atheism, origin of savagery and of the most bloody turmoil. Then everywhere, the citizens, obliged to defend themselves against the world minority of revolutionaries, will exterminate those destroyers of civilization, and the multitude, disillusioned with Christianity, whose deistic spirits will be from that moment without compass, anxious for an ideal, but without knowing where to render its adoration, will receive the true light through the universal manifestation of the pure doctrine of Lucifer brought finally out in the public view, a manifestation which will result from the general reactionary movement which will follow the destruction of Christianity and atheism, both conquered and exterminated at the same time” (The Cause, p. 77 ff).
   - The Cardinal of Chile, The Mysteries of Freemasonry Unveiled (Christian Book Club of America, 2006), pp. 115-6 ( fig 6 and 7 )

Il appert donc que selon les dires mêmes du Cardinal, c'est le texte "Le diable au XIXème siècle" qui est catalogué et non pas la lettre elle-même. W.G. Carr a confondu les deux en affirmant que la lettre elle-même était cataloguée au British Museum.


Si on cherche dans le livre du Cardinal au sujet de The Cause of World Unrest, on est amené à la page 8, à la section “References and Abbreviations”, l'item no.19: “The Cause of World Unrest 1920”.

The Cause of World Unrest est une compilation d'articles parus dans le London Morning Post en juillet 1920. (Ils ont peut-être été écrits par Ian Colvin, éditeur du journal H. A. Gwynne, et Nesta Webster).
Si on regarde le livre on note que le Cardinal s'est trompé de page, c'est p.50-52 et non pas 77 et suivantes:

Citation :
   In the year 1896 there appeared in Paris a curious publication called Le Diable au XIXe Siècle. It was an attack upon Freemasonry, and came out in parts, illustrated with grotesque and repulsive engravings. The name on the title-page is Dr. Bataille, but it is stated in the British Museum Catalogue that the real authors were Gabriel Jogand-Pagès and Charles Hack. The book, with evident knowledge and a show of authority, set out to trace the connection between Freemasonry and revolutions, but its sensationalism and the extremely doubtful character of some of the documents produced brought it into disrepute. It is now forgotten, and yet it contains a good deal that can be verified from other sources, and some things also which seem to be verified by recent events. In particular there is a letter - or an alleged letter - said to have been written by Albert Pike, the "Sovereign Pontiff of Universal Freemasonry," assisted by the Ten Ancients of the Grand Lodge of the Supreme Orient at Charleston, to "the very illustrious brother" Giuseppe Mazzini. This letter is dated (in Masonic style) August 15, 1871, and sets forth an anti-clerical policy which Mazzini is to follow in Italy. The measures proposed, including secular education, the expulsion of the religious orders, and so forth, need not detain us. What is to our purpose occurs towards the end of the letter, on page 605 (vol. ii.). The writer explains that owing to the working out of this policy the Pope may be driven at some future time out of Italy, and that established religion will then find its last refuge in Russia. And the letter proceeds:

   “That is why, when the autocratic Empire of Russia will have become the citadel of Papal Christianity (adonaïsme papiste), we shall unchain the revolutionary Nihilists and Atheists, and we shall provoke a formidable social cataclysm, which will demonstrate clearly to the nations, in all its horror, the effect of absolute unbelief, mother of savagery and of the most bloody disorder. Then, everywhere, the citizens, obliged to defend themselves against the mad minority of revolutionaries, will exterminate these destroyers of civilization, and the multitude, disillusioned of Christianity, whose deist soul will up to that moment be without compass, thirsting for an ideal, but not knowing where to bestow their worship, will receive the True Light, by the universal manifestation of the pure Luciferian doctrine, at last made public, a manifestation which will arise from the general movement of reaction following the destruction of Atheism and Christianity, both at the same time vanquished and exterminated.”

   Now this letter is at least as old as 1896 (if it is a forgery); if it is genuine, it is as old as 1871. It must therefore be considered remarkable, whether as a forgery or as a genuine document. For it predicts what has happened in Russia, and it claims for its authors that they were preparing to bring about what has happened.
   - H. A. Gwynne (ed.), The Cause of World Unrest (no date, no publisher, no ISBN specified [cover - fig 9]), pp. 50-52 (see fig 10, 11, 12, as well as 13; also, an OCR PDF scan of the original 1920 edition)

Voilà qui nous donne la source, le volume et la page exacte de la source de la lettre! Cela résout la confusion de Carr sur le catalogue du british museum. Et on voit que ces sources sont quasiment identiques (sauf quelques détails mineurs dus à la traduction de l'espagnol à l'anglais):

Citation :

"The Cause" (1920)

“shall unchain the revolutionary Nihilists and Atheists, and we shall provoke a formidable social cataclysm, which will demonstrate clearly to the nations, in all its horror, the effect of absolute unbelief, mother of savagery and of the most bloody disorder. Then, everywhere, the citizens, obliged to defend themselves against the mad minority of revolutionaries, will exterminate these destroyers of civilization, and the multitude, disillusioned of Christianity, whose deist soul will up to that moment be without compass, thirsting for an ideal, but not knowing where to bestow their worship, will receive the True Light, by the universal manifestation of the pure Luciferian doctrine, at last made public, a manifestation which will arise from the general movement of reaction following the destruction of Atheism and Christianity, both at the same time vanquished and exterminated.”

Rodriguez (1957 English edition)

“shall unleash the Nihilists and Atheists, and we shall provoke a formidable social cataclysm which in all its horror will show clearly to the nations the effect of absolute atheism, origin of savagery and of the most bloody turmoil. Then everywhere, the citizens, obliged to defend themselves against the world minority of revolutionaries, will exterminate those destroyers of civilization, and the multitude, disillusioned with Christianity, whose deistic spirits will be from that moment without compass , anxious for an ideal, but without knowing where to render its adoration, will receive the true light through the universal manifestation of the pure doctrine of Lucifer brought finally out in the public view, a manifestation which will result from the general reactionary movement which will follow the destruction of Christianity and atheism, both conquered and exterminated at the same time”


Carr (1958 edition)

“shall unleash the Nihilists and Atheists, and we shall provoke a formidable social cataclysm which in all its horror will show clearly to the nations the effect of absolute atheism, origin of savagery and of the most bloody turmoil. Then everywhere, the citizens, obliged to defend themselves against the world minority of revolutionaries, will exterminate those destroyers of civilization, and the multitude, disillusioned with Christianity, whose deistic spirits will be from that moment without compass (direction), anxious for an ideal, but without knowing where to render its adoration, will receive the true light through the universal manifestation of the pure doctrine of Lucifer brought finally out in the public view, a manifestation which will result from the general reactionary movement which will follow the destruction of Christianity and Atheism, both conquered and exterminated at the same time.”

Et après tout ça, voilà ENFIN où se trouve cette supposée lettre LE DIABLE AU XIXÈME SIÈCLE
http://renneslechateau-fr.com/rennes-chateau-rdv/franc-maconnerie-rennes-chateau-t123-30.html#p2025
cela provient du chapitre du livre LE DIABLE portant justement sur cette prétendue lettre de Pike à Mazzini. Le problème c'Est qu'Encore une fois il y a aucune mention de 3 guerres mondiales impliquant les communistes, nazis et illuminati sionistes!! Et ça vient du Dr Bataille, alias Léo Taxil le Maître mystificateur s'il en est!

Druide a écrit:
Au cas où la source disparaîtrait... (Notez qu'on n'y parle nulle part d'illuminati orchestrant 3 guerres mondiales, de nazis, d'islam contre sionisme, etc.)

C'est hautement ennuyeux et obscurantiste, désolé.

Citation :

« LE PLAN DES CHEFS SECRETS »

"Le Diable au XIXème siècle", par le Docteur BATAILLE,
Tome 2, chapitre XXXV, pages 594 à 606.


« Dans les premiers jours du mois d’août 1871, c'est-à-dire moins d'un an après la constitution du Palladisme (rite suprême), le "docte pontife luciférien", Albert Pike reçut de Mazzini une importante lettre. Le chef d'action politique de la franc-maçonnerie universelle invitait le chef suprême et dogmatique de la secte à tracer un plan de campagne précis en vue de la destruction du catholicisme romain.

"L’unité de l'Italie, disait-il, n'a jamais été considérée par nous comme un but, mais comme un moyen."

Albert Pike réunit ses dix conseillers des heures solennelles, les membres du Sérénissime Grand Collège des Maçons Emérites, et soumit à leur examen la question posée par le très illustre frère Giuseppe Mazzini.

De cette réunion des onze plus hautes lumières de la secte infernale, de ce conciliabule diabolique qui dura sept jours (du 9 au 15 août), sortit, mûrement délibéré, et inspiré sans aucun doute par Satan en personne, le document suivant (traduit du texte original qui est en latin):

« Le Sérénissime Grand Collège des Maçons Emérites, réuni sous la présidence du Très illustre, Très Puissant et Très Divinement Eclairé Frère LIMMUD-ENSOPH , Grand-Maître Conservateur du Palladium Sacré, Souverain Pontife de la Franc-maçonnerie Universelle, a reçu avec respect la Noble et Digne Voûte émanant du très illustre, Très Puissant et Très Eclairé Frère EMOUNAH-SHEMED, chef d'Action Politique et Grand Dictateur Président du Souverain Directoire Exécutif, datée du premier jour de la Lune Ab, dix-huitième jour du cinquième mois de l'an de la Vraie Lumière 000871, et, sous l'œil du Tout-Puissant Divin Maître EXCELSUS EXCELSIOR, l'a prise en considération, a examiné les questions d’intérêt suprême qui y sont exposées, puis, après délibération, a fixé les conditions légitimes qui de ce jour auront force de loi.

(Suit une formule diabolique d'introduction au discours, que votre dactylographe a censuré par prudence)

« La destruction du mauvais catholicisme, ne pouvant être opérée d'un seul coup, et l’édification du bon catholicisme, demandant également de long travaux, sont deux oeuvres parallèles, auxquelles il faut s'employer en même temps, de telle sorte que, lorsque le temple d'Adonaï, mine de toutes parts, sera prêt à s'effondrer à jamais dans sa ruine totale, la même impulsion qui l’anéantira découvre, aux yeux de l’humanité dûment préparée, le temple, jusque-là caché, de notre Divin Maître.

« Lucifer Dieu-Roi verra alors le monde entier se consacrer à lui et l'adorer; sa religion sera dès lors vraiment catholique.

« Le titre de catholique n'appartient pas, en effet, ne saurait appartenir à la superstition romaine. Il est certain, par révélation, que son nombre d’apogée n'atteindra jamais le quart de la population du globe; cela est écrit dans le livre des cieux. D'autre part, la religion d'Adonaï a eu son maximum de domination, et il est visible qu'elle est en décroissance.

« Il nous est nécessaire d'envisager la situation religieuse de l’humanité, si nous voulons agir sûrement dans l'œuvre double de destruction du temple d'Adonaï et l’édification du temple de Lucifer. Ce coup d'œil préliminaire nous donnera courage et bon espoir dans la réalisation des promesses divines; car il nous montrera que l'avenir est à nous, et que le titre de catholiques est réservé à nous seuls.

« Un milliard quatre cent millions d'habitants, telle est la population du globe terrestre. Sur ce nombre, le catholicisme romain compte seulement deux cent dix millions d'adeptes.

« Toutefois, nous devons classer les adeptes des religions par groupes.

« Le groupe chrétien est à subdiviser ainsi : catholiques romains, deux cent dix millions; protestants, cent vingt millions; orthodoxes, que le pape de la superstition appelle schismatiques quatre-vingt millions.

« Il faut placer les mahométans, deux cents millions.

« Observons que la vérité est connue des prêtres du védisme (groupe indien), et que les mahométans, sans avoir encore la vérité, ont grand nombre de leurs prêtres inspirés par elle.

« Deux cent trente-trois millions d’idolâtres, fétichistes ou adorateurs de diverses idoles, sont appelés à disparaître avec la civilisation, non comme individus, mais comme religionnaires. Les missionnaires du catholicisme romain les veulent conquérir; or, le catholicisme romain aura lui-même disparu avant que cette conquête ait été accomplie fractionnellement d'une façon sérieuse.

« La religion israélite compte sept millions d'adeptes; ce petit groupe n'a pas de tendance à se laisser entamer par le catholicisme romain; il nous est promis par la révélation.

« Enfin les statisticiens estiment à vingt-huit millions les libres-penseurs déistes répandus sur la surface du globe, et les athées à deux millions. Les uns et les autres sont surtout des déserteurs du groupe chrétien.

« Or, il ne convient pas de considérer tout l'ensemble du groupe chrétien comme éloigné de la vrai lumière au même degré. Le protestantisme, dans ses multiples fractions, sauf une minorité infime, est composé d'adeptes qui raisonnent, cherchent constamment la vérité, et, par conséquent, la trouveront; c'est d'eux que nous viennent les plus fidèles du Dieu-Bon. Tout au contraire, les orthodoxes ou schismatiques sont la proie promise au Dieu-Mauvais, ainsi qu'il est écrit dans le livre des cieux. Mais, quand les orthodoxes se seront réunis au catholicisme romain, celui-ci ne comptera pas trois cent millions d'adeptes.

« La conversion des protestants au Temple de la Vraie-Lumière sera graduelle, dit la révélation; celle des mahométans sera déterminée entière et inopinée par un grand événement qui se produira sous le sixième souverain pontificat du bon catholicisme. De cela, il résulte que trois cent vingt millions d'âmes seront éclairées, loin être vouées, un jour quelconque, aux ténèbres de la superstition maudite.

« Selon la révélation, le catholicisme romain ira donc toujours en décroissant, soit par les conquêtes d'âmes que nous ferons sur lui, soit par les désertions qui augmenterons le nombre de libres-penseurs déistes, et nous savons que ceux-ci sont en état de transition et nous sont finalement promis.

« D'autre part, nous n'avons pas à nous préoccuper de état de transition du groupe indien; car ses prêtres sont d'ores et déjà dans la vraie lumière.

« C'est pourquoi, à l'heure marquée dans le livre des cieux, c'est à dire quand le catholicisme romain aura atteint son dernier maximum d'adeptes par la réunion des orthodoxes ou schismatiques, il trouvera en face de lui plus d'un milliard de catholiques lucifériens.

« La question se résume, en conséquence, à ceci: il faut que nous soyons prêts, lorsque nous nous trouverons être un milliard et plus, faisant enfin flotter haut nos étendards, à produire l'explosion qui fera sauter le Temple d'Adonaï; alors, en d'autres termes, la superstition devra être tellement impuissante et ruinée, que ses adeptes viendront d’eux-mêmes se fondre dans nos rangs, - et les miracles éclatants qui ouvriront leurs yeux nous sont promis, - et que, s'il reste à ce moment encore quelques prêtres obstinés à vouloir prêcher le Dieu-Mauvais, leur extermination s’exécutera sans aucune difficulté.

« Comment donc tout doit-il être dirigé pour que nous parvenions graduellement et paisiblement à cette échéance inéluctable?

« La tactique est variable, selon que nous manœuvrons en pays ou domine l’élément catholique romain ou bien en pays ou domine l’élément protestant, pour parler ici du groupe chrétien.

« L'œuvre principale est celle qui a pour but de transformer les catholiques romains en libres-penseurs déistes. Nous devons nous y appliquer de toutes nos forces; car ce sera la transition du plus grand nombre. L’expérience a démontré que peu nombreuses sont les âmes privilégiées qui s'arrachent d'un seul bon à l’abîme de l'obscurantisme pour prendre leur vol hardi dans l’éther des divines et vivifiantes lumières.

« Pour cela, il faut conquérir les sièges du gouvernement de ces peuples; tout est là. Soit dans les républiques, soit dans les états monarchiques, nous devons faire promulguer des lois, annihilant partout l'influence des prêtres de la superstition et de leurs auxiliaires, les moines qui se mêlent au peuple et les nonnes qui entretiennent les âmes dans l'erreur, en se couvrant du manteau d'une trompeuse bienfaisance. Il faudra, d'une part, au moyen de la presse dont nous inspirons les écrivains, montrer combien est avilissante pour la dignité humaine l’aumône des mauvais catholiques, et cela en faisant ressortir que l'individu a droit au bien-être par des réformes sociales et non par des secours d'une routinière charité, et, d'autre part, au moyen des parlements législateurs ou n'importe comment, disperser les congrégations impopulaires, ruiner adroitement celles que des préjugés profanes à ménager encore, en un mot, faire disparaître tout ce qui est moine ou nonne.

« Dans l'ordre intellectuel, spécialement, il faut obtenir des pouvoirs publics la neutralité de l’école, afin que le prêtre ni aucun de ses auxiliaires n'y pénètrent plus désormais; ensuite, on arrivera à détourner les parents de la pensée, qu'ils pourraient avoir dans les premiers temps de la neutralisation, de faire donner à leurs enfants l'enseignement catholique romain en dehors de l’école neutralisée. En effet, empêcher que les nouvelles générations aient l'intelligence oblitérée par le mensonge des mauvais dogmes est un point capital. Mais il faudra, en même temps, prendre des mesures sérieuses pour que l'enseignement officiel reste neutre et ne tombe pas dans l’athéisme; la neutralité nous suffit, c'est à dire l’étouffement de toute tendance à insinuer dans les jeunes cerveaux les faux dogmes adonaïtes. Il existe, en effet, en l’âme humaine un sentiment inné qui pousse l'individu vers un idéal divin, qui lui fait comprendre instinctivement l'existence d'un être suprême, surnaturel facteur, organisateur et moteur de l'univers. Ce sentiment, en le laissant librement s’épanouir, c'est à dire sans le diriger criminellement vers la superstition, religion du Dieu-Mauvais, flottera d'abord dans la demi-lumière d'un déisme vague, mais non contaminé par le souffle empesté du catholicisme romain; puis quand l'heure sera venue ou le Dieu-Bon se montrera, seul vraiment digne des adorations de l’humanité, c'est à lui qu'iront toutes les aspirations indécises des enfants devenus hommes; et ainsi, en éloignant d'Adonaï l'enfance et l'adolescence, nous vouerons à Lucifer, par le seul fait du penchant de la nature, la maturité des nouvelles générations. Il est donc de nécessité absolue que l'instituteur nettement athée soit éliminé de l’école, s'il s'y introduisait après que nous en aurons chassé le prêtre adonaïte, et que les livres d'instruction, mis entre les mains des enfants, tout en étant expurgés des dogmes menteurs du catholicisme romain, posent en principe, mais sans définition précise, l'existence d'un être suprême.

« Pendant que les nouvelles générations seront ainsi formées, il faudra combattre l'adonaïsme dans les esprits, par toutes sortes de publications démontrant combien est à la fois monstrueuse et ridicule l’idée de la divinité, telle que les prêtres de la superstition la représentent. Dans cette lutte, on ne devra pas négliger le pamphlet, la satire, la moquerie, qui frappent les masses bien mieux que les dissertations savantes. N'oublions jamais que Voltaire a fait à notre cause, en couvrant de ridicule le catholicisme romain. Mais ce n'est pas pour le plaisir de plaisanter et de rire qu'il convient d'adopter cette excellente tactique : en discréditant les dogmes mensongers et le culte adonaïte, nous discréditerons les ministres de cette religion détestable; nous arriverons peu à peu à faire déserter ses églises. En effet, nous ne devons pas compter uniquement sur le résultat des lois obtenues; car, lorsque nous serons parvenus à faire priver totalement le clergé catholique romain des subventions octroyées par les Etats, il obtiendra des compensations pécuniaires par les sommes qu'il soutirera directement aux fanatiques demeurant dans une crédulité incurable. Or, on ne diminuera le nombre de ces malheureux exploités, qu'en discréditant toutes institutions du catholicisme romain; il faut que les individus ayant le moindre bon sens en arrivent à se considérer eux-mêmes comme ridicules chaque fois qu'ils auraient la faiblesse de recourir aux sacrements de la superstition; de la sorte, par crainte des railleries, ils se déshabitueront d'entretenir les prêtres imposteurs. Il sera bon de donner alors toute latitude aux charlatans de la pire espèce, à la lie des faux devins, dont le vil métier est une escroquerie évidente; la presse inspirée par nous établira des comparaisons entre ceux-ci et les ministres d'Adonaï, et les confondra dans la même moquerie et la même réprobation.

« D'autre part, par tous les moyens législatifs ou autres, on restreindra le recrutement du sacerdoce catholique romain. On accomplira une œuvre salutaire en donnant aux jeunes prêtres la connaissance réelle de la vie sociale, que leur montrent sous de faux aspects. Il sera nécessaire d'avoir des femmes sûres, qui se dévoueront à les initier aux bienfaits du Dieu-Bon. Les résultats à obtenir seront fructueux; car il se produira de deux choses l'une: ou le prêtre adonaïte, une fois qu'il aura goûté aux joies suaves que la barbarie papale lui interdit, se retirera du clergé et sera alors la démonstration publique de ce que la nature condamne le célibat systématique et absolu; ou bien, il demeurera dans la caste sacerdotale, et alors il sera à nous secrètement, non comme allié, mais comme tout à fait nôtre, et il nous rendra les plus précieux services pour miner le temple d'Adonaï.

« De n'importe quelle façon et en toute circonstances, il faut le vide autour du prêtre catholique romain, et il faut encore que ce clergé, devenant de plus en plus méprisé, honni, conspué, soit diminué en nombre, sans s’arrêter à aucune considération pour obtenir ce résultat. D'une part, on multipliera les sociétés de plaisirs citadins ou champêtres, les cercles, les fêtes non religieuses, etc.; d'autre part, on préconisera hardiment et partout, comme on le ferait pour une doctrine, ce mot d'ordre anticatholique-romain: "Pas de prêtres à la naissance ! pas de prêtre au mariage ! pas de prêtre à la mort ! " et l'on favorisera la création de toute association de solidaires établie avec ce programme. Enfin, on signalera, à grand bruit, comme un scandale, tout fait dont un prêtre adonaïte sera l'auteur et qui sera de nature à discréditer la corporation sacerdotale; que s'il s'agit cependant d'un fait non mauvais par lui-même, mais seulement en contradiction avec la cruelle loi de chasteté prétentieusement revendiquée par le papisme, voulant faire croire que son clergé est au dessus de la nature, dans ce cas, il conviendra de n’ébruiter la chose que si l'auteur de l'infraction aux règlements ecclésiastiques n'est pas jugé capable de devenir notre agent secret.

« Voilà la marche à suivre, pour l'ensemble de tous les pays du groupe chrétien.

« En particulier, nous devons arrêter un moment nos regards sur l'Italie. Là, la franc-maçonnerie, tout en suivant à la lettre la ligne de conduite que nous venons de tracer, aura le devoir, en outre, de travailler, avec la plus grande activité et sans jamais se lasser, à l'abrogation de la loi qui vient être votée il y a trois mois et sur laquelle le Chef d'Action Politique a appelé notre attention . On commencera par attaquer à outrance le système des deux souverainetés dans un même pays, dans la même capitale; on fera ressortir l’inconvénient résultant d'un double corps diplomatique, dont la moitié sera accréditée auprès d'un italien tiaré en état de conspiration permanente contre sa propre patrie. Cette campagne de la maçonnerie italienne devra être secondée par la maçonnerie des pays ayant un ambassadeur auprès du pontife de la superstition romaine; on déposera des motions pour la suppression de ces ambassades; on insistera sur ce point, que le fait de l'existence des ambassades auprès dudit pontife dépend uniquement de la magnanimité de l'Italie qui a bien voulu reconnaître à un chef de la secte, désormais sans territoire, le caractère et les prérogatives du souverain. Ensuite, on attaquera l’inviolabilité si imprudemment octroyée aux congrégations ecclésiastiques formant la haute administration spirituelle du siège suprême de la superstition romaine. On suscitera des conflits entre l’autorité politique nationale et n'importe quels chefs relevant de l’autorité pontificale. On ne négligera aucune occasion d'exciter le peuple contre la personne même de l'occupant de ce siège maudit, afin que, s'il venait à sortir de son Vatican, il y ait des troubles. Il faudra habituer l'opinion publique italienne à considérer comme un embarras dangereux la présence du pape dans le pays.

« Lorsque l'opinion publique sera mûre pour accepter l'expulsion du pape votée par un parlement à majorité maçonnique, il conviendra qu'un des nôtres dépose un projet de loi dans le sens que voici:

« Art. 1 - L'Italie ne reconnaît aucune religion d'Etat.
« Art. 2 - L'Eglise chrétienne, précédemment dite catholique, pour continuer à avoir le droit au libre exercice de son culte, devra être exclusivement italienne en Italie.
« Art. 3 - Ses évêques sont autorisés à se réunir en conseil général national et à nommer l'un d'entre eux Patriarche pour la Péninsule, la Sardaigne et la Sicile.
« Art. 4 - Le pape actuel est éligible à cette dignité, à la condition qu'il renoncera à toute direction supérieure chrétienne autre que celle de l'Eglise d'Italie.
« Art. 5 - Le Patriarche chrétien d'Italie n'ayant aucunement le caractère de souverain, nul ambassadeur étranger ne peut être accrédité auprès de lui.
« Art. 6 - Le Sacré-Collège des cardinaux cesse d'exister, ainsi que les Congrégations dites du Saint-Office, du Concile, de la Propagande, des Rites, de l'Index, des Indulgences, et, en un mot, tout comité supérieur ecclésiastique fonctionnant en vue d'une administration universelle soit spirituelle soit financière.
« Art. 7 - Les titres de Cardinal et d’Archevêques sont abolis; tous les Évêques sont sur le même pied vis-à-vis du pouvoir civil, à l'exception du Patriarche, qui est le premier évêque italien et qui, dans les cérémonies officielles de l'Etat, prendra place entre les présidents de Cours de Cassation et le président de la Cour des Comptes.
« Art. 8 - Chaque évêque administre son diocèse sous le contrôle de l'Etat; les Évêques n'ont à se référer au Patriarche qu'en ce qui concerne les questions d'ordre purement spirituel ou liturgique.
« Art. 9 - Tout acte du Patriarche, qui sera commis en violation de la présente loi, entraînera sa destitution immédiate et son bannissement.
« Art. 10 - Tout évêque, qui sera reconnu complice du Patriarche violateur de la loi, encourra la peine de l'emprisonnement en forteresse, cinq ans à dix ans, et sera, en outre, dégradé en présence du peuple assemblé sur la place publique ou parvis de la cathédrale de son diocèse.
« Art. 11 - Une Commission Centrale des Cultes, composée d'autant de membres laïques qu'il existe de diocèse, et dont les membres seront nommés par le Parlement, centralisera tous les rapports des autorités civiles sur les actes d'administrations ou autres relatifs aux diocèses et formera un conseil supérieur permanent chargé de trancher tous les différents entre les Évêques et leurs subordonnés ecclésiastiques, à l'exception des questions d'ordre purement spirituel ou liturgique restant soumises à la seule juridiction suprême du Patriarche.
« Art. 12 - Les Curés seront élus par les fidèles, votant au scrutin secret, et demeurant attachés inamoviblement à leur paroisse; les Curés actuels, déclarés éligibles par la présente loi, mais non imposée aux fidèles, seront soumis, dans six mois à dater de ce jour, à la confirmation de leur fonction et titre par le libre suffrage de leurs paroissiens.
« Art. 13 - Les Évêques seront nommés par le patriarche sur la présentation du gouvernement choisissant trois candidats; néanmoins, les Évêques actuels, qui accepteront le présent règlement de la question religieuse, resteront en fonctions; tout évêque non-acceptant redeviendra simple prêtre, sera pourvu d'un vicariat de paroisse rurale par son successeur à la direction du diocèse, et restera à jamais inéligible à une Cure.

« En même temps que ce projet de loi sera déposé à la Chambre des députés d'Italie, une copie, qui en aura été envoyée au préalable, dans tous les pays infectés de catholicisme romain, aux journaux rédigés par les nôtres, sera aussitôt publiée partout, avec de vifs éloges. Un concert d'articles célébrera la sagesse des libéraux italiens, en leur attribuant le mérite d'avoir trouvé une si bonne solution de la question religieuse. On s'appliquera à mettre en lumière l’absurdité de la situation existant jusqu'alors: combien il est mauvais pour l'Italie d'avoir un de ses citoyens conspirant contre la patrie, en tant que chef irréductible d'une religion se prétendant universelle et faisant profession de se placer au-dessus des autorités légitimes du pays; combien il est mauvais pour les autres nations d'avoir chacune un véritable Etat organisé dans l'Etat, avec tout un personnel de prêtres, en réalité fonctionnaires dépendant d'un souverain étranger. Les journaux inviteront les députés progressistes de leur pays à présenter promptement un projet de loi semblable, affranchissement du joug extérieur le clergé national de ce culte dit catholique, et le constituant en sacerdoce libre d'une religion dont les fidèles n'auront, avec ceux pratiquant le même culte en une autre contrée, rien de commun que la croyance. Une grande agitation sera ainsi créée dans les divers pays ou les adeptes du catholicisme romain sont en nombre, et, par les moyens légaux, au moyen d'une entente générale émanant de la franc-maçonnerie, on procédera à un morcellement de la religion malfaisante.

« Ces évènements ne s'accompliront ni dans vingt ans ni dans trente ans. On les provoquera lorsque le catholicisme romain sera déjà tout à fait discrédité, lorsque les vieilles femmes et quelques fous incurables seront seuls à former sa clientèle de partisans, et lorsqu'une notable partie de son clergé nous sera secrètement acquise.

« Quand se produiront les circonstances favorables, si tel ou tel pays ayant été mieux travaillé que d'autres, a déjà supprimé totalement le budget des cultes et réduit les prêtres de la superstition aux offrandes des fidèles, rendues de plus en plus restreintes par des obstacles légaux, dans ce cas, il sera utile, dans ce ou ces pays, de rétablir les subversions de l'Etat aux membres des divers clergés et même de se montrer généreux envers les prêtres de l'adonaïsme qui accepteront la nouvelle situation. On proclamera bien haut que l'Etat, voulant protéger la religion dès l'instant qu'elle n'est plus un prétexte de complots avec étranger, doté magnifiquement le corps sacerdotal. Rien ne devra être négligé pour assurer le morcellement de la religion d'Adonaï et lui enlever son caractère d’internationalité. C'est là, en effet, ce qui permettra, un peu plus tard, de l'extirper complètement et d'une façon définitive.

« On ne saurait donc trop agir en vue d'amener un jour ce résultat si important, sans se laisser décourager jamais par les difficultés de l'entreprise.

« Au surplus, nous devrions nourrir dans nos cœurs non seulement l'espoir, mais même la certitude, que l'accomplissement du morcellement de l'adonaïsme n'est pas une chimère; car cela nous est promis par la révélation, au livre intitulé "De la Rédemption", dans l’APADNO.

« Il est dit que le Pape de la superstition, siégeant à Rome à l’époque du morcellement, refusera d’acquiescer à la nouvelle situation de son Eglise, et qu'il lancera ses foudres, désormais impuissantes, contre les gouvernements participant à cette grande œuvre de salut social. Alors, il sera abandonné par une multitude de ses prêtres dans les divers pays, attendu que beaucoup auront été gagnés d'avance à nous; l'Italie l'expulsera, et la Papauté maudite sera errante et obligée de rentrer quelque temps dans les ténèbres; car les gouvernements porteront des peines sévères contre ceux qui lui maintiendraient leur adhésion et qui conspireraient ainsi avec elle.

« Mais il est écrit aussi que le Pape-Errant, pasteur d'un troupeau dispersé, pilote de la barque désemparée de Céphas, et sixième successeur de l'homme d'orgueil sous qui s'est écroulé le pouvoir temporel du pontificat infâme, sera recueilli, après expulsions sur expulsions, par l'autocrate slave, qui affectera de lui rendre de grands honneurs. L'adonaïsme tentera alors de se reconstituer comme avant l'expulsion de Rome; le Pape-Errant étant près de mourir en Russie, l'autocrate impérial se prosternera à ses pieds, et les nations pratiquant jusque-là l'orthodoxie, c'est à dire le religion schismatique d'Orient, se rallieront assez rapidement à l'ancien catholicisme romain, vomi d'Italie. Le Pape-errant, à son lit de mort, sera joyeux de voir ces nouveaux adeptes remplacer les occidentaux récemment séparés de son Eglise, et, au sein des nations qui auront opéré le morcellement de l'adonaïsme, il aura encore des fidèles, ceux-ci se cachant pour se livrer aux pratiques de la superstition réprouvée; avant d'expirer, il aura maintenu l’épiscopat aux évêques du schisme d'Orient, et il aura institué, parmi eux, des cardinaux grecs et russes. Son successeur sera un slave; le siège de la Papauté adonaïte sera établi dans la ville septentrionale de Pierre, sous la réserve de reconquérir Rome. Mais ce sera en vain que l'autocrate impérial, dans l'espoir d’étendre sa domination, se fera le croisé de l'adonaïsme; ses efforts n'aboutiront point, et l'Eglise naguère romaine demeurera morcelée dans les nations de l'Occident européen. Ainsi, la Russie sera le dernier refuge et le dernier rempart de l'adonaïsme se prétendant catholique.

« Chez les peuples occidentaux, dès que le nouveau régime religieux sera légalisé, il faudra supprimer radicalement ces propagandistes dangereux qui s'intitulent missionnaires et vont chez nos frères d'Asie, ainsi que chez les idolâtres d'Afrique et d'Océanie dont la conversion doit être notre œuvre, porter le mensonge de leurs prédications empoisonnées. Les gouvernements interdiront, sous les peines les plus sévères, ces émigrations détestables, qui sont de nature à créer d'incessants conflits avec les nations asiatiques, dont la foi, devenue alors parfaitement éclairée par les efforts des sages prêtres tibétains unis à notre maçonnerie auxiliaire des Indes et de la Chine, devra être respectée. Et, sans attendre l’époque éloignée de ces événements, tout maçon a, dès à présent, le devoir de combattre, par la plume et la parole, les missionnaires dits catholiques et de souffler dans le monde profane le mépris d'eux et une haine inextinguible. Ces missionnaires sont nos plus mortels ennemis. Quiconque, franc-maçon, ne les combattra pas, sera tenu pour traître; quiconque s'associera à leur action néfaste ou seulement l'appuiera par un éloge public sera frappé de mort.

« Enfin, il sera bon d'entretenir, dans les basses classes de toute nation, le ferment des idées révolutionnaires, même celles des socialistes les plus portés aux extrémités violentes. L’athéisme étant mauvais par lui-même et détournant de son vrai but toute œuvre de rénovation humanitaire antichrétienne, il nous faut le canaliser et le mêler aux doctrines sociales les plus exagérées, qui sont destinées à l’insuccès final, ne pouvant qu'occasionner un bouleversement momentané, immédiatement suivi d'une énergique réaction. Or d'une part, nous discréditerons au dernier degré la théorie superstitieuse de la divinité, de telle façon que les peuples encore imprégnés d'adonaïsme s'en détacheront peu à peu et finiront par n'y plus croire aucunement, et les derniers prêtres de l'adonaïsme morcelé, émietté, seront tout à fait acquis à nous dans les temps du nouveau régime religieux, lequel sera un état de transition, comme le déisme libre-penseur; d'autre part, nous nous garderons bien d'arracher de la multitude la croyance au surnaturel divin, mais nous nous bornerons à proclamer en toute occasion l'existence d'un être suprême, sans faire connaître publiquement encore nos saintes traditions et nos révélations mystiques. Ainsi le veut le Dieu-Bon.

« C'est pourquoi, lorsque l'empire autocratique de Russie sera devenu la citadelle de l'adonaïsme papiste, nous déchaînerons les révolutionnaires nihilistes et athées, et nous provoquerons un formidable cataclysme social, qui montrera bien aux nations, et dans toute son horreur, l'effet de l'incroyance absolue, mère de la sauvagerie et du plus sanglant désordre. Alors, partout, les citoyens, obligés de se défendre contre la minorité folle des révoltés, extermineront ces destructeurs de la civilisation; et les innombrables désabusés de l'adonaïsme, dont l’âme déiste sera jusqu’à ce moment restée sans boussole, ayant soif d'idéal, mais ne sachant à quel dieu décerner leurs hommages, recevront la Vraie Lumière, par la manifestation universelle de la pure doctrine luciférienne, rendue enfin publique, manifestation qui surgira du mouvement général de réaction, à la suite de l’écrasement de l’athéisme et de l'adonaïsme, tous deux vers le même temps vaincus et exterminés.

« L'enfantement de la religion de Lucifer Dieu-Bon, s’établissant à jamais sans rivale sur le globe terrestre, ne saurait être une opération instantanée, ni d'un an, ni d'un lustre, ni d'un siècle. L'œuvre durable est celle qui se crée par progression lente. Le XIXème siècle a vu la conception du vrai et bon catholicisme; le XXème siècle sera le siècle de la gestation, pour amener sûrement la parturition à son terme fixé dans le livre des cieux (29 septembre 1996 de l’ère chrétienne alors finie).

« Ecrit et donné en Solennelle Voûte, et signé, aux pieds du Palladium Sacré, par le Souverain Pontife de la Franc-Maçonnerie Universelle et par les dix Anciens composant le Grand Collège des Maçons Emérites, au Suprême Orient de Charleston, en la Vallée chérie du Divin Maître, le 29e et dernier jour de la Lune Ab de l'an 000871 de la Vraie Lumière (15 août 1871, ère vulgaire). »

Tel est le plan secret, qui, formule et résume la tactique et les espérances de la secte.

N'y a-t-il pas lieu de prononcer, pour conclure, la mystérieuse réponse du mot sacré des chevaliers Kadosch?

« Pharasch-Chol. » Tout est expliqué.

(Fin du texte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   1/9/2014, 15:23

En ce qui concerne le topic "Albert Pike et le plan luciférien de Gouvernement mondial",notamment la très longue double-citation de druide qui vient d'être postée par c.isme ici, et qui tend à développer un complet h.s. dans le topic,j'ai répondu là-bas en consacrant une étude complète sur le sujet.

Elle décortique les liens intimes en plus de la réalisation surprenante de ces deux plans occultes ("Plans des trois guerres mondiales" et "Plan des chefs secrets"),plans qui loin de s'opposer entre eux ou de prouver une mystification quelconque de l'un ou de l'autre,tendent plus à se rejoindre de manière diabolique,ce qui met à nue les calembredaines et une fois de plus les manipulations honteuses et malhonnêtes de druide (déjà multiples dans le topic en question).

Je vous invite donc à lire la suite dans le sujet approprié :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t3773p105-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial#87021

Fin du h.s merci.

Revenons à notre petit frère la truelle,le bien nommé Ayme(f)ric Chauprade Razz...

Le site "breizatao.com" et son franc-parlé bien à lui,a consacré un article très intéressant et parfaitement révélateur sur le zigotto de service (restez prudents quand même sur les positions que peut prendre le site breizatao par rapport à l'état-nation,un poil tendancieuse par moment je trouve).

Article très intéressant car il permet de bien comprendre le sens vicieux et habile de la manipulation dialectique utilisée par le frère la truelle Aymeric dans ses déclarations.

Le voici :

Citation :
Chauprade fait allégeance à Israël et dénonce “l’immigration zéro”



“La gloire n’est plus qu’une denrée coloniale.”
Jules Renard

BREIZATAO – ETREBROADEL (12/08/2014)

Aymeric Chauprade, dans un article récent, a voulu définir la ligne géopolitique qui est la sienne. Ce député européen du Front National, passant jadis pour un opposant au lobby pro-israélien et néo-conservateur, entend induire dans ce qui est un véritable ralliement récent à l’entité sioniste nombre de nationalistes européens. Une analyse critique s’impose.


Le christianisme factice d’Aymeric Chauprade

Nous soulignons d’emblée qu’Aymeric Chauprade, en tant que député FN, est devenu à ce titre l’obligé de la main qui le nourrit. Bien sûr l’intéressé, comme quiconque, peut défendre toutes les positions qui lui semblent bon d’adopter. L’objet de cet article n’est pas tant de condamner Aymeric Chauprade que d’éclairer les esprits qui ont pu être et sont encore intéressés par les analyses de ce dernier et qui pourraient, sans y prêter attention, se voir entraînés dans l’évident ralliement pro-sioniste de ce géopolitologue.

“Comment comprendre le formidable bouleversement des monarchies européennes à la fin du XVIIIe siècle, et surtout la Révolution française sans s’interroger sur la responsabilité de la franc-maçonnerie dans le triomphe des idées nouvelles des Lumières ?” (1)

Comment comprendre que l’auteur de ces déclarations, en 2009, était lui-même un franc-maçon initié à la Grande Loge Nationale de France depuis 1997 ? (2)

C’est en substance le genre d’interrogations que suscitent Aymeric Chauprade quand on s’intéresse à lui. Chauprade est ainsi matricule 48022 au sein de la GLNF et a été initié à la loge de la lyre de Salomon le 23 mai 1997 à l’âge de 28 ans. La loge de la lyre de Salomon est aussi celle d’Alexandre Ahmed Djouhri, ami de Sarközy, ex-braqueur et grand intermédiaire en armement et autres magouilles de la politique de la France-Afrique criminelle (3). Cette loge a été fondée par un proche de C. Pasqua, Antoine Pagni. Elle est considérée comme très influente, particulièrement dans les rapports entre la France et ses anciennes colonies :




Il n’est un mystère pour personne que le ministère de la Défense est perclus de maçons, ce qui est également vrai Outre-Atlantique. Appartenance maçonnique de tradition anglo-saxonne sans laquelle l’évolution professionnelle y est considérablement rendue plus difficile.

Certes, Aymeric Chauprade n’est pas comptable des agissements des membres de sa loge. Mais il l’est de ses fréquentations politico-professionnelles et, puisque cela influence sa pensée, ainsi que de celles de nature spirituelle.

Aymeric Chauprade a été initié en maçonnerie par le même homme qui l’a soutenu dans son ascension dans les affaires de Défense : François Thual. Cet homme a quitté la Grande Loge Nationale de France en 2003 pour fonder la Grande Loge pour des Cultures et de la Spiritualité avant de devenir, en 2011, Grand Maître de la Grande Loge Mondiale de Misraïm. Ces courants maçonniques dits “spiritualistes” se distinguent du Grand Orient, rationnaliste et “philosophique”, de par leur tradition variablement déiste, panthéiste, gnostique, ésotériste, etc. Le relativisme et le confusionnisme religieux y sont communs.

Sans surprise, nombre de maçons de cette sensibilité gnostique affectent de témoigner de leur “spiritualité chrétienne”, allant même jusqu’à souligner l’absence d’incompatibilité entre maçonnisme et christianisme. Ce sont là à la fois un mensonge et un profond dévoiement de la vérité chrétienne, condamnés par l’Eglise Catholique qui au surplus interdit de communion tout franc-maçon, déiste ou non :

“Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.”

Paradoxalement, il n’est donc pas contradictoire qu’Aymeric Chauprade souligne régulièrement son attachement à la “civilisation chrétienne”, car il est en cela fidèle à l’enseignement gnostique selon lequel les divers aspects du divin existent au travers de différentes “traditions religieuses”, qu’elles soient chrétiennes, bouddhistes, musulmanes (notamment soufis et chiites), etc. Mais ces traditions ne sont jamais que des fragments subordonnés au travail ésotérique en loge qui en est, selon eux, la super-structure en voie d’édification.

Cet élément est essentiel pour comprendre l’approche géopolitique multipolariste d’Aymeric Chauprade, comme celle d’Alexandre Douguine et de nombreux “traditionnalistes” gnostiques ou apparentés.

Les rapports intimes qu’entretient Aymeric Chauprade avec l’Eglise Catholique ne sont pas ici le sujet abordé. En revanche, la “posture” chrétienne de l’intéressé a des conséquences significatives sur le discours qu’il produit et doit donc être revue et corrigée à la lumière de cette même foi chrétienne.

Aymeric Chauprade déclare sa flamme à Israël…

N’ayant pas admis sa mise à l’écart de son poste de professeur de géopolitique à l’Ecole de Guerre par le lobby pro-israélien et atlantiste, en 2009, suite à un papier de l’agent Jean Guisnel (actif au journal Le Télégramme), Aymeric Chauprade s’était alors posé en dénonciateur de la “mise sous tutelle de la France” par ce même lobby. Ainsi écrit-il en 2009 :

“Au Figaro magazine, ma critique de l’immigration et ma défense de la civilisation, ça passait plutôt bien, mais quand ils se sont aperçu que mon Europe à moi était vraiment européenne et que je cherchais autant à la libérer de l’invasion islamique que de l’emprise sionisto-américaine, alors les choses sont devenues plus compliquées.”

Dans un récent article très détaillé sur “sa” ligne géopolitique, l’observateur constate d’énormes évolutions.

De “l’emprise sionisto-américaine” dont il voulait libérer “son Europe à lui” et qu’il dénonçait publiquement en 2009, Aymeric Chauprade est passé à des déclarations beaucoup plus conciliantes :

“Vis-à-vis d’Israël, la France ne doit pas céder au piège émotionnel, mais conserver une politique équilibrée. Quand on défend un monde fondé sur la souveraineté, on défend aussi la souveraineté d’Israël et son droit à la sécurité.”

Israël et ses partisans ne semblent donc plus exercer “d’emprise” en France, ni sur l’Europe. En tout cas, plus au point d’être dénoncés. Et si Aymeric Chauprade se fait le chantre de la “souveraineté d’Israël” comme de son “droit à la sécurité”, il adopte en revanche un ton beaucoup plus agressif avec les Palestiniens :

“Si l’on me confiait le Ministère de la Défense français et que mon pays était agressé par des roquettes alors oui je ferai le maximum pour avoir zéro mort du côté français et pour infliger des pertes maximales à mon ennemi.”

Il s’agit d’un syllogisme assez grossier. Aymeric Chauprade entend, par cette comparaison volontairement abusive, faire  s’identifier le lecteur français avec les dirigeants israéliens. Mais cette comparaison est par nature fallacieuse : les Français sont des autochtones et les autochtones dont la souveraineté est violée, en Palestine, est celle des Palestiniens. Peu importe, Chauprade met son lecteur français dans le processus “technique” de l’autodéfense, omettant soigneusement de rappeler le contexte historique de la colonisation juive dans ce pays.

Comme il est exclu de penser qu’Aymeric Chauprade ignore qu’on ne peut séparer un événement présent de son contexte historique, pareil procédé ne peut relever de l’ignorance. Il s’agit donc de malhonnêteté.

“Oui les images d’enfants palestiniens démembrés m’écœurent. Seulement depuis 2011 nous a-t-on montré les images d’enfants chrétiens ou alaouites syriens massacrés par les djihadistes rebelles armés par Paris, Londres et Washington ? Nous a-t-on montré les images de civils libyens carbonisés dans leurs immeubles par des frappes de l’OTAN ? Nous a-t-on montré les images de civils de Donetsk pulvérisés par des tirs d’artillerie ukrainiens ?”

Nouveau syllogisme. Aymeric Chauprade nous fait subitement passer des enfants palestiniens massacrés à ceux de Syrie, de par la seule analogie de la qualité des victimes. C’est l’artifice rhétorique qu’utilisèrent récemment les “amis d’Israël” dans les médiats et que l’on peut résumer ainsi : “Oui, nous tuons des enfants, mais nous en tuons beaucoup moins qu’en Syrie. Alors, préoccupez-vous d’abord de ce pays-là et ne nous emmerdez pas”.

Ainsi donc Aymeric Chauprade fait s’évaporer aux yeux du lecteur les conditions même du conflit entre juifs et Arabes de Palestine. Car voici ce même lecteur perdu dans les sables de Damas, sans qu’il ait eu le temps de reprendre son souffle.


Aymeric Chauprade ne voit plus les juifs… qu’il courtise pourtant

Mais pour mieux faire passer les massacres de l’entité sioniste en contrebande, Chauprade, sachant qu’il s’adresse à un public essentiellement nationaliste, s’emporte avec des trémolos dans la voix sur “les frappes de l’Otan” en Libye, les “djihadistes” de Syrie ou encore “les tirs d’artillerie ukrainiens” du Donetsk.

Mais comment ne pas rappeler qu’en Libye, comme en Syrie ou en Ukraine, un certain Bernard Henri Lévy a été un des principaux artisans du soutien diplomatique français à l’agression ? Rappelons comment il résumait la chose :





Comment Aymeric Chauprade peut-il éviter de mentionner que les bombardements du Donbass servent les intérêts directs du milliardaire israélien Ihor Kolomoyskyi ? Que le coup d’état d’Ukraine fut une affaire de facture cosmopolite, le nouveau président de l’Ukraine étant, le hasard fait bien les choses, l’oligarque juif Piotr Porochenko. Le nouveau maire de Kiev, le non moins juif Vitali Klitschko ? Le premier ministre, le juif Arseni Yatsyenyuk ? Que l’égérie “démocrate” Julia Tymochenko appartient elle aussi à l’antique tribu ?

Au final, le lecteur en vient à dénoncer et poursuivre de sa haine les diplomates américains, anglais et français, sans oublier les “artilleurs ukrainiens” de notre éminent géopolitologue. Les juifs, eux, ont disparu de l’équation.

Qu’Israël ait désormais comme ministre des Affaires Etrangères un juif de Roumanie d’extrême-droite, Avigdor Lieberman, se proposant de “lancer une bombe nucléaire sur Gaza”, n’émeut pas le conseiller en “géopolitique” de Marine Le Pen. Et ce malgré les près 2000 morts incinérés par les bombes israéliennes au mois de juillet.

En revanche, notre homme a en réserve des considérations sur le Hamas :

“Les Palestiniens de Gaza ont choisi de donner le pouvoir à un mouvement, le Hamas, dont l’objectif n’est pas de construire une réelle souveraineté palestinienne à côté d’Israël, mais de détruire Israël. À partir du moment où un peuple amène au pouvoir un mouvement qui n’a d’autre objectif que de harceler son voisin militairement surpuissant, il ne peut s’attendre à autre chose que le malheur.”

Sauf que le “voisin” dont parle Aymeric Chauprade est le “squatteur” pour tout Palestinien ayant un minimum d’honneur. Que notre géopolitilogue appartienne à un parti hypnotisé, comme le reste de “l’Occident démocratique”, par l’idole païenne qu’est l’entité sioniste, est une chose. Qu’il se félicite d’une telle ligne dite “raisonnable” aboutissant à reconnaître la verrue cosmopolite en Terre Sainte, une autre liberté qui lui appartient.

Qu’il fasse passer un tel positionnement pour “européen” et nationaliste, il faut là réagir et appeler le public à ne point se fourvoyer.

Et comme nous l’avons vu précédemment, quand il en parle, Chauprade prend le soin de faire débuter le conflit israélo-palestinien en juin 2014, circonvenant son lecteur qui, dans le fil de sa lecture, ne revient pas aux causes de la guerre et ne peut donc la comprendre.

Résumons. Voici l’Arabe en guenilles peu “constructif” et manquant d’assez de bon sens pour céder l’intégralité de sa terre aux colons juifs venus le spolier il y a 90 ans. Et qui, soulignons-le, continuent de le coloniser en Cisjordanie, à le réduire dans des enclaves cernées militairement et soumises à un embargo strict. Quand il ne voit pas sa femme, sa fille ou sa mère écrasée par un missile israélien.

Cette “souveraineté palestinienne” à “côté d’Israël” que nous vend Chauprade sera-t-elle celle qui demain légitimera l’existence d’états afro-musulmans en Europe et notamment en France, “à côté” des autochtones ?

S’allier aux juifs contre les musulmans : la rhétorique néo-conservatrice d’Aymeric Chauprade

Quoiqu’il en soit, Aymeric Chauprade a les yeux de Chimène pour l’entité sioniste et ses ramifications mondiales. Brandissant le spectre de l’immigration africaine et islamique, le voici nous présentant soudain Israël comme une entité fort présentable et même très amicale :

“A moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique. Les Européens de l’Ouest se trouvent dans le même bain que les Israéliens. Par conséquent, je ne vais pas attendre que mon pays soit repeuplé par une majorité de musulmans radicalisés pour déclencher le grand soir contre un capitalisme dit apatride ! Je n’ai qu’une priorité, impérieuse, c’est le peuple français, et mon combat politique ne s’articule pas autour de la lutte contre le sionisme !”

Notre géopolitilogue n’a donc pas remarqué le rôle de la LICRA, dont celui de ses membres Alain Jakubowicz et d’Arno Klarsfeld, vétéran de Tsahal, dans cette immigration de masse. Il n’a pas non plus remarqué le rôle de ces millionnaires israéliens qui paient, rubis sur l’ongle, des mosquées à la “racaille de banlieue”, tel Robert Harush à Montereau. Le même qui rénovait celle d’Ashkelon, terre volée aux Arabes !

Il n’a pas du remarquer non plus que la président de SOS Racisme est l’israélo-sénégalaise Cindy Léoni. Ni finalement les inlassables prêches des intellectuels juifs pour l’édification d’une société sans frontières, qu’elles soient raciales, religieuses, ethniques ou sexuelles, dans tous les pays blancs.

Parce qu’il s’agit non pas d’une question “française”, mais blanche, concernant tous les pays où vivent des peuples de souche européenne.

N’est-ce pas d’ailleurs le CRIJF qui, en de multiples occasions, a appelé à parvenir à l’édification d’une telle société ? A l’instar de son homologue qu’est l’ADL américaine ?

Ecoutons Jacques Attali résumer, devant un public juif, le point de vue de ces intellectuels sur la question de l’islam et de l’immigration en Europe et en France :






Et pour faire bonne mesure, d’autres intellectuels juifs parler sur le même sujet :





Ainsi, Aymeric Chauprade nous propose de lutter contre des “musulmans radicalisés”, sans nous dire qui, en premier lieu, à travers le monde, a oeuvré à une telle radicalisation et qui, surtout, les a fait venir par millions dans les pays européens, criminalisant la résistance identitaire, d’abord et avant tout par le jeu de lois liberticides, d’associations terroristes, d’agents logés dans tous les appareils d’état, singulièrement aux USA et en France.

Relevons la formule de Chauprade : “le capitalisme dit apatride”.

Goldman Sachs
n’est pas “dite” apatride. Elle l’est. Et elle mène l’Occident “démocratique”. Et ce n’est pas une banque islamique. Ni catholique.

Ce piège consistant à choisir entre les masses immigrées et le judaïsme bancaire cosmopolite est vraisemblablement le danger le plus éminent pour les nationalistes, le piège auquel oeuvrent dans l’ombre certains agents douteux.

C’est ce raisonnement qui a poussé Pravy Sektor à faire allégeance, en Ukraine, au sein de l’ambassade d’Israël, au sionisme international. Cette extrême-droite compatible avec la finance levantine moyennant le feu vert pour une ratonnade, soigneusement encadrée par les équivalents de Bernard Henri Lévy, veillant au grain, est le plus sûr ennemi de la cause européenne et chrétienne.

Pourtant, Aymeric Chauprade ose affirmer :

“Car un vrai patriote français doit être capable de hiérarchiser les dangers qui menacent la France, de refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France.”

De Goldman Sachs à l’empire de Rupert Murdoch, jusqu’aux troupes de Tsahal bombardant Gaza et Arno Klarsfeld traquant les nationalistes dans les tribunaux, tout ceci ne serait qu’un “ennemi mondialiste imaginaire” !

N’en jetez plus, la coupe est pleine. Chauprade a sacrifié la droiture sur l’autel du racisme à la petite semaine, des combinaisons lepénistes et des sirènes généreuses du judaïsme bancaire et médiatique.

Qu’au moins il ne mêle pas le christianisme à ce ralliement pitoyable à la pieuvre.

David Duke répond à Aymeric Chauprade

Heureusement, nous ne sommes pas assez dupes pour nous laisser abuser par le plan de carrière du franc-maçon Chauprade et de ses nouveaux amis homosexuels du FN en attendant ceux de l’ambassade d’Israël.

Peut-être est-ce sa nouvelle allégeance qui lui vaut un retour en grâce auprès des institutions ? N’a-t-il pas reçu des mains de Bernard Cazeneuve un prix pour un de ses travaux, l’actuel ministre de l’Intérieur, maçon, qui déclarait : “Évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est faire une relecture historique frelatée qui a rendu la France peu à peu nauséeuse”.

Quoiqu’il en soit, référons-nous en matière d’immigration et de sionisme à David Duke, en visionnant cette vidéo qui édifiera les plus interrogatifs :




Et si, comme Aymeric Chauprade, vous doutez de la nature “apatride” d’un certain “capitalisme”, cette autre vidéo devrait éclairer votre conception des rapports entre judaïsme et Wall Street.




Après avoir sauvé les juifs, Chauprade a un ennemi à nous désigner

Dans son article, une fois son secours apporté à la secte cosmopolite et après avoir assuré “qu’Israël n’est pas l’ennemi de la France”, conformément aux ordres de Marine Le Pen qui a lié son destin à l’entité sioniste, notamment grâce à l’aide de l’avocat franco-israélien Gilles William Goldnadel, Aymeric Chauprade a un nouvel ennemi à nous désigner.

Mais avant, rappelons cette citation du maître en date de 2009 :

“L’islamisme est venu remplacer le communisme comme ennemi. Pour les États-Unis, l’islamiste est le nouvel ennemi permettant de justifier son emprise sur l’Europe et sur une large partie du monde”.

Voici ce que le même déclare en 2014 :


“Il y a un enjeu essentiel dans la destruction de ce califat. C’est qu’il a muté du statut de califat régional au statut de califat mondial. Son calife s’est proclamé calife mondial et il a obtenu le ralliement de plusieurs imams radicaux influents dans le monde islamique sunnite, dont un en Indonésie le plus grand pays musulman du monde. Le risque de propagation est évident et les Américains l’ont compris. Il faut impérativement écraser sous un déluge de feu ces fous qui mutilent les femmes, les vendent comme esclaves sur les marchés de Mossoul, assouvissent sur elles leurs instincts criminels et inondent le monde de leurs vidéos macabres.”


Une croisade démocratique contre des islamistes en Irak, en Syrie et ailleurs, moyennant des actions armées d’ampleur, voilà la nouvelle position d’Aymeric Chauprade ! En somme, les armées d’Europe et celle des USA doivent garantir la sécurité d’Israël et verser leur sang pour ce nouvel allié de première classe.

Tout ça pour ça !

Fini l’islamisme “créé de toute pièce par les USA” afin de bouleverser le Moyen-Orient ! On croirait lire du Daniel Pipes dans le texte. A n’en pas douter, les participants de la Gay Pride de Tel Aviv seront reconnaissants envers Chauprade pour veiller à leur sécurité, eux dont les dirigeants, depuis des décennies, alimentent le feu des guerres ethno-confessionnelles dans toute cette région, à commencer par le Liban, chrétien.

Mais les musulmans ont un défaut visiblement insupportable pour le “géopolitologue du FN” :

“Un pan entier et important de la population de nationalité française d’origine arabo-maghrébine et musulmane n’est plus seulement antisioniste, il est antisémite.”

Ah, le sublime outrage ! Si on voulait bien les tolérer vaguement musulmans, “antisémites”, voilà qui est de trop ! Il faudra donc les égorger pour ce crime.

Les mêmes marqueurs, les mêmes ressorts. La question juive demeure la plume qui délimite le  révolutionnaire nationaliste du bourgeois conservateur prêt à négocier son plat de lentilles. Que feraient, au fond, ces Français encravatés sans leurs juifs ?

Et Chauprade, de menacer, sûr d’avoir le regard désormais bienveillant de Tel Aviv au dessus de son épaule :

“Ceux des musulmans sunnites qui s’assimileront choisiront d’intégrer l’héritage d’une France chrétienne, laïque et d’accepter que leurs compatriotes Juifs puissent aimer Israël comme eux-mêmes aiment la terre de leurs ancêtres, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie.”

Admettons qu’il soit question de souveraineté nationale. Qui peut croire à la détermination de ceux qui, pour se croire dotés d’une once d’autorité, se sentent contraints de la quémander auprès du CRIJF ? Voici donc Chauprade, et avec lui le FN, demandant le feu vert de Tel Aviv pour préparer la soi-disante “grande ratonnade” que jamais ces gens n’auront de toute façon le courage de mener, quand bien même pourraient-ils la faire.

Incohérence de la logique géopolitique de Chauprade

Chauprade se veut un “réaliste”, selon la logique périmée des états-nations. Cette logique nourrit le cynisme en matière de politique étrangère, réduisant la finalité d’une telle politique à la seule satisfaction d’intérêts dits “nationaux”. Car vous le savez, les intérêts de Véolia, Areva ou de la banque Lazare sont ceux des petits Berrichons ou Auvergnats, intérêts pour lesquels ils meurent à la guerre, comme au Mali, avec un badge tricolore pour faire bonne mesure. Du moins, Chauprade le pense-t-il et vous invite-t-il à faire de même.

Depuis 1914, il semblait que le mythe de l’état-nation comme alpha et omega de la pensée politique avait été convaincu d’absurdité, précisément parce que le mondialisme fait des oligarchies nationales et étatiques ses obligées et que le patriotisme territorial n’est d’aucune aide dans cette guerre contre l’internationale bancaire et cosmopolite. A cette ambition mondiale de domination, il n’est pas de réponse nationale, mais uniquement de réponse globale. Le fascisme fut, par exemple, une de ces réponses.

Peu importe cependant et admettons qu’Aymeric Chauprade, le “réaliste”, ait raison. Lisons-le :

“Nous avons mené une guerre pour rien en Afghanistan dans laquelle de nombreux soldats sont morts pour la France et des milliers d’autres y ont perdu un membre, un œil, une aptitude physique ou mentale.”

Relisez bien cette phrase car elle est écrite de la main d’un des “plus importants géopolitologues” français.

“Nous avons mené une guerre pour rien en Afghanistan”. Et puis : “de nombreux soldats sont morts pour la France”.

Ces soldats sont morts pour rien. Mais quand même “pour la France”.

Chauprade ne s’aperçoit même pas de l’absurdité de sa phrase. Ou, pire, cède-t-il au conformisme bourgeois du culte du drapeau qui fait avaler, justement, toutes les saloperies cosmopolites depuis 1914.

Son logiciel national se heurte au constat qu’il dresse par ailleurs sur “l’inutilité” de cette guerre. Mais le “patriotisme”, cet “ultime refuge de la canaille” selon le mot de Samuel Johnson, aveugle notre “stato-nationaliste”, qui loin d’avoir “réinventé” quoique ce soit ne fait que ressasser les sempiternelles obsessions de l’exceptionnalisme français.

Osons une correction : en Afghanistan, ce ne fut pas une guerre “pour rien”. Ce fut une guerre identique à celle de 1914, c’est-à-dire, une guerre des oligarchies pour le partage du monde, avec le sang du petit peuple qui pour survivre s’enrôle dans cette “fiction d’armée nationale”, putain de toutes les banques.

C’est à ce genre d’impasse que mène le fameux “réalisme”. Mais au delà, hormis l’inanité de la perspective de notre géopolitologue, notons qu’il se laisse paradoxalement aller au même idéalisme que celui qu’il dénonce chez les “impérialistes moraux” du monde “unipolaire” défendu par les USA et les tenants des “droits-de-l’homme”. Et cet idéalisme se focalise sur “la destruction de l’islam” unifié sous la bannière du Califat de l’Etat Islamique. Ce qui n’est, en d’autres termes, qu’une croisade démocratique.

Mais l’Afghanistan ne fut-il pas une guerre menée, également, contre “les burqas” des femmes afghanes ?

Il semble que finalement Chauprade trouve à ce genre de guerre démocratique une justification. Ce qu’il définit comme ceci :

“Je défends la reapolitik mais jamais contre l’honneur de la France.”

“L’honneur de la France”, nouveau concept mou, propre à tous les travestissements, après ceux de “démocratie” ou du “fardeau de l’homme blanc”, qui ne déboucherait qu’à la réalisation des mêmes entreprises, au profit des mêmes agioteurs, moyennant de bonnes campagnes de presse.

Mais n’est-il pas le propre de l’universalisme jacobin français que de vouloir façonner le monde à son image et de s’en faire gloire à peu de frais et n’est-ce pas la véritable finalité du nationalisme “républicain” français ?

Chauprade, “stato-nationaliste”, retourne aux vomissements de la Troisième République.

Le secours aux Chrétiens d’Orient : l’imposture

Mais l’imposture atteint probablement son paroxysme quand Chauprade légitime une adhésion de la France, et par extension de l’Europe, aux bombardements américains en Irak, pour “sauver les Chrétiens” :

“Nous devons aider les Chrétiens à rester chez eux, à défendre leurs villages, leurs églises, car ils étaient les premiers sur la Terre d’Orient. Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes. Moi qui suis le premier à m’opposer à la folle politique des États-Unis en Ukraine, je sais aussi refuser le systématisme et dire que les Américains ont fait le bon choix en aidant le gouvernement irakien.”

Ce conte de fée de frappes américaines pour “sauver les Chrétiens” prêterait à sourire si elle ne validait pas, justement, la fiction entretenue à ce sujet par les USA sous direction cosmopolite.

Qui peut croire qu’Aymeric Chauprade est assez naïf pour penser un instant que les mêmes gouvernements américain et français – aidés du sionisme international – qui ont organisé la destruction des Chrétiens de Syrie au moyen d’une guerre civile, seraient entrés en action pour “sauver les Chrétiens” d’Orient ?

En frappant Irbil, les USA sont venus au secours des Kurdes et de leur principal centre d’extraction pétrolière. Kurdes que les Américains et Israéliens forment militairement afin de garder une main mise sur l’Irak, de plus en plus influencé par l’Iran. Si Irbil tombe, c’est une récession qui menace l’Europe, exposée aux importations irakiennes de pétrole.

Les frappes américaines sont, une nouvelle fois, des frappes visant à sécuriser les intérêts énergétiques et politiques des Etats-Unis et d’Israël, mais aussi de tenir sous influence une Europe dépendante qui pourrait être tentée de regarder vers la Russie.

Tout ceci, dès le premier jour, fut largement commenté aux USA.

Pourtant, Chauprade nous propose en guise de grille de lecture, de triviales histoires de musulmans à la barbe trop longue et aux manières trop médiévales. L’exact argumentaire qui nous fut vendu du temps de l’Afghanistan et de ses femmes qu’il fallait “libérer”.

Chauprade dénonce l’immigration zéro


Ces revirements sont motivés politiquement par le soucis de se soumettre complètement à la direction frontiste, totalement acquise à la démocratie d’inspiration levantine. Cette direction dont chacun connait les penchants homosexuels et qui craint que l’islam n’interdise, un jour, la sodomie. Le tout mâtiné d’une vague “défense” de la “civilisation chrétienne” qu’un Philippot renie chaque fois qu’il taille une pipe à son mignon pour la plus grande gloire de la France de Saint Louis.

Mais passons au sujet final : l’immigration. Et là encore il nous citer l’intéressé :

“A titre personnel, je ne crois pas à l’immigration zéro. Ni pratiquement, ni moralement. Pratiquement, parce que le rayonnement de la France passe aussi par la possibilité, pour des étudiants sérieux venus du monde entier de pouvoir apprendre le Français et étudier en France. Moralement, parce que je ne vois pas au nom de quoi nous serions condamnés à accepter ceux qui nous empoisonnent la vie et refuser ceux qui peuvent apporter à la France.”

Ne nous trompons pas, l’immigration zéro ne fut jamais un critère de résistance. Relevons que le RPR en 1991 avait pour ligne l’immigration zéro, soit davantage que ce dont parle Chauprade :





Brandissant son improbable religion française laïcarde et son Vatican qu’est “l’état-nation”, le géopolitologue du FN se soucie du “rayonnement de la France dans le monde”. Ou plus exactement, du rayonnement du monde en France, moyennant l’invasion de “talents” venus du tiers-monde, car chacun comprend que ce n’est pas par des Suédois, des Canadiens ou des Polonais que sont prises d’assaut les universités françaises, par ailleurs d’une médiocrité insigne.

Chauprade, prisonnier de sa religion patriotique, excipe tantôt la religion chrétienne, tantôt le judaïsme, tantôt le métissage “par le haut” d’une immigration “enfin positive”. Ce graal démocratique jamais trouvé, malgré 40 ans d’efforts incessants et de milliards dépensés.

Discussion sur le sexe des anges, “la morale” et autres fadaises pour éviter de traiter réellement le problème central : la submersion par des races étrangères des populations européennes, que ce soit par le “haut”, grâce à Chauprade et ses futurs nègres congolais diplômés en agronomie, ou par le bas grâce à des réfugiés “chrétiens” qui tourneront aussi maquereaux que ceux d’Ethiopie échoués en Suède ou en Norvège.

Il y a finalement une cohérence dans ce fatras d’idées. Et cette cohérence c’est l’adhésion à un parti faisant lui même un avec l’existant, cet existant, somme de tous les reniements réalisés au nom de la démocratie et du judaïsme. Il n’est pas moins infect parce qu’il encule les mouches à droite que lorsqu’il les encule à gauche.

Chauprade veut maintenir nombre de ses compatriotes dans le bain actuel, avec quelques réserves de principe. Telle est la malédiction de la démocratie moderne, elle emmène invariablement ses partisans vers le tas de fumier, avec Israël et Sodome pour guides, la maçonnerie comme témoin, la gloire et l’argent pour religion.

Bon vent Aymeric, nous ne te regretterons pas.

(1)  “Sacrifié sur l’autel de l’OTAN et des intérêts israélo-américains, Aymeric Chauprade nous en dit plus !” Aymeric Chauprade, propos recueillis par Eugène Krampon, Réfléchir & Agir (ISSN 1273-6643), nº 32, été 2009, p. 32-33

(2) La Politique, page 3, P. P. d’Assac. Février 2014

(3) Page 332 du livre de P. Péan, La république des mallettes

http://breizatao.com/2014/08/12/chauprade-fait-allegeance-israel-et-denonce-limmigration-zero/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)   5/6/2016, 20:36

Citation :
Génocide arménien : l’ignare et franc-maçon A. Chauprade se ridiculise encore !



Le frère la truelle Aymeric Chauprade n’a pas hésité à se ridiculiser lamentablement dans un tweet stupide dans lequel il affirme que le génocide arménien a été commis par l’empire ottoman. Il suffit de lire la fiche très officielle de Wikipedia (extrait ci-dessous) pour comprendre que ce massacre inhumain a été réalisé par ses frangins de la secte maçonnique des Jeunes Turcs (ou Comité Union et ProgrèsCUP), issus de la maçonnerie sabbataïste et très liée à la maçonnerie française. Il sera très compliqué de démontrer le contraire puisque le sultan Abdelhamid II a été renversé en 1909, que les jeunes Turcs Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha ont pris le pouvoir depuis et que le massacre a débuté en avril 1915, sous leur autorité.


C‘est un massacre tout à fait classique dans l’histoire de la maçonnerie puisque la France maçonnique de la révolution en commettra un sur son propre peule en massacrant des centaines de milliers de Vendéens et autres royalistes sur tout le territoire. Mais il est vrai que nous ne pouvons pas en vouloir à M. Chauprade, lui l’élève de François Thual, grand maître du rite maçonnique Memphis Misraïm, importé en Europe par le sabbataïste Cagliostro… Tout s’explique.

Pour finir, il est très curieux que le président turc Recep Tayyip Erdoğan ne le dise pas, n’explique pas clairement qui ont été les commanditaires de ce massacre qui n’a rien à voir avec l’islam ou le peuple turc. C’est la preuve qu’il est partie prenante de ce complot messianiste, autrement la riposte eut été spontanée et très simple pour laver l’honneur et l’histoire de son pays.




Citation :
Le Génocide arménien (Հայոց ցեղասպանություն : Hayots tseghaspanoutyoun en arménien, Ermeni Soykırımı en turc) est un génocide perpétré d’avril 1915 à juillet 1916, voire 1923, au cours duquel les deux tiers des Arméniens qui vivent alors sur le territoire actuel de la Turquie périssent du fait de déportations, famines et massacres de grande ampleur. Il est planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l’époque, le Comité Union et Progrès (CUP), plus connu sous le nom de « Jeunes-Turcs », composé en particulier du triumvirat d’officiers Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha, qui dirige l’Empire ottoman alors engagé dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Empires centraux. Il coûte la vie à environ un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et d’Arménie occidentale.

source : http://www.lelibrepenseur.org/genocide-armenien-lignare-et-franc-macon-a-chauprade-se-ridiculise-encore/

En effet cette diversion de Chauprade en dit long... et se comprend facilement quand l'on sait pour qui roule ce sale type Fouet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités Aymeric Chauprade (fichier collabo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Transfert de fichier lourd via Megaupload
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» [résolu]impossible de publier un fichier .ged
» astuce :Basculement d'un fichier Heredis d'une version 11 à une version 8 et vice versa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: