Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   7/2/2012, 13:04

Aurelien a écrit:
J'ai longtemps hésité à poster sur ce sujet car il est difficile de résumer en quelques lignes ce qui devrait tenir dans un livre.
De plus il est difficile d'apréhender le domaine de l'ésotérisme ainsi que l'idéologie spirituelle qui sous tend le NOM.
Donc ce sera là un bref résumé plus ou moins argumenté mais j'espére que le message sera quand même passé.

Bon, Odin et Cie de quoi s'agit t'il ? de l'antéchrist, de Satan, du croque-mitaine ?
Est ce un personnage, une entité ou bien une force ?

Pour commencer je rassemble quelques éléments sur le sujet et je croise les données.

Odin : Odin, le pére des Dieux Nordiques est représenté comme un homme âgé, barbu et borgne. Deux corbeaux Hugin (la pensée) et Munin (la mémoire) lui racontent à l'oreille ce qu'ils ont vu.
C’est le dieu de la guerre et la connaissance Odin avait en propre la toute-puissance, la science universelle, et à l’occasion la ruse et la tromperie.
Son oeil il l'a donné en échange de la connaissance, en contrepartie il a perdu la faculté de l'intuition.

Antéchrist : un individu qui apparaitra à la fin des temps afin de tromper les croyants. Il sera doté d'une immense faculté de séduction.
Borgne selon l'Islam (voire certains passages de la bible).
Il apparaitra en Iran, beaucoup de juifs le suivront.

Satan: Ange déchu qui fit croquer à Adam et Eve le fruit de l'arbre de la connaissance avec pour résultat de les expulser du paradis tous nus et honteux.

Il voit tout de suite qu'il y a des recoupements.
En ce qui concerne le NOM, son symbole le plus évident est celui de l'oeil, seul ou au sommet d'une pyramide. C'est devenu une signature occulte inondant films, livres, chansons en plus des billets de banque.

La plupart des gens prendront ces histoires à la lettre dans le sens littéral alors que pour celui qui sait décoder les symboles ira au dela de l'allégorie et en tirera un enseignement.

De quoi parle t'on?
En fait c'est de connaissance qu'il s'agit.

Il existe 3 types de connaissances :
La premiére est celle des sens, vue, gout, ouie etc...
La majorité des hommes sont restreint à celle ci.
Pour résumer ce qui ne se voit pas, ni se touche n'existe pas.
Ils sont coupés du monde des idées et incapables de raisonner par eux mêmes.
C'est à eux que s'adressent les rituels religieux dont ils sont incapables de connaitre la signification. ils agissent comme des automates et attendent qu'on leur donne des ordres.

La deuxiéme est la connaissance intellectuelle. Certains hommes ont la faculter d'examiner la nature, de connaitre les lois qui la régissent et de la soumettre à sa volonté.
L'intellect est le régne de la science, de la technologie, de la logique et de la raison.
Seule une minorité d'individus sont capables de raisonner.
Si, en occident en moins de 3 ou 4 siécles, les tours de verres ont remplacés les égouts à l'air libre des villes du moyen-âge, c'est grace à l'intellect, qui peut le nier ?

La troisiéme catégorie concerne un type de connaissance spirituelle inexprimable dans la mesure où le systéme éducatif en formatant nos esprits a fait en sorte qu'il n'existe pas de mots, ou de concepts pour l'appréhender.
En parler c'est comme parler d'une couleur à un aveugle.
Dire que cela concerne le domaine de l'intuition et de l'instinct, c'est être bien vague. L'intellect ne suffit pas pour rentrer dans ce monde qui est celui de l'âme et de l'esprit.
Les guides spirituels parlent de connaissance effective, c'est à dire qu'il faut l'expérimenter pour savoir de quoi il s'agit.
Néanmoins beaucoup de gens ont l'intuition qu'il existe quelque chose au dela du plan matériel, une force intelligente qui régit la nature.
Les cathares et les anciens égyptiens pratiquaient ce genre de connaissance.

http://novusordoseclorum.discutforum.com/nouvel-ordre-mondial-f1/l-occultisme-en-question-t1339.htm

A notre époque la plus grande arnaque qui soit est celle de la science matérialiste.
Tout est mis en oeuvre pour cacher la dimension spirituelle de la création.
Definition Wikipédia :

Citation :
Le matérialisme considère que la matière construit toute réalité et s'oppose au spiritualisme pour lequel c'est l'esprit qui est la substance de tout. Matérialisme et spiritualisme sont des philosophies sur la nature de l'être. D'une façon générale, le matérialisme rejette l'existence de l'âme, de l'esprit, de la vie éternelle, ou de Dieu. Il considère que la conscience, la pensée et les émotions sont les conséquences de mécanismes matériels. Le matérialisme considère que le monde résulte de mécanismes matériels, sans but et sans signification et que l'esprit est une illusion.

D'ou provient il ?
D'Iran !
Citation :
en 529 l’empereur Justinien ferme les écoles de philosophie grecques et les chasse de l’empire. et c’est vers la Perse qu’ils émigrèrent, où ils fondèrent la très mystérieuse académie de Gundishapur.

Les sages de Gundishapur tendirent leurs efforts vers un certain but : ils visèrent une science globale qui aurait dû remplacer les efforts de l’âme de conscience, mais qui aurait fait de l’être humain un simple homme terrestre, qui l’aurait coupé de son avenir véritable, de l’entrée dans le monde spirituel : des hommes sages seraient apparus, mais des hommes pensant sur un mode matérialiste, de purs hommes terrestres ; leur regard aurait été assez profond pour percevoir la dimension spirituelle du monde terrestre – le terrestre suprasensible – mais ils auraient été coupés de l’évolution prévue pour l’homme par ses créateurs (…) Et l’intention était bien réelle de submerger par cette science, non seulement la région, mais tout le monde civilisé de l’époque, en direction de l’Asie et de l’Europe. »

Ceci ne put avoir lieu, et ce par suite de l’apparition inopinée du courant retardataire de l’Islam, mais qui détourna si totalement la force initiale de l’académie de Gundishapur qu’elle en neutralisa d'emblée l’impact satanique initialement prévu. Ce sera finalement l’arabisme qui exploitera le fruit matérialiste émoussé de l’école de Gundishapur, et ce sera par ce biais “arabisé“ que l’Occident héritera,mais bien plus tard, la connaissance de la philosophie païenne et la science d’Aristote.

http://spfc441.blogspot.com/2008/12/islam.html

(à suivre)

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   8/2/2012, 01:05

enildem a écrit:


Bonjour,
Je vais vous rapporter des connaissances antiques, un patrimoine partagé par beaucoup de chercheurs spirituels communément appelé gnose.

Cette connaissance est elle même utilisé par le courant de mystique juive autrement appelé kabbale.

Il ne faut pas y voir une chose négative mais bien un effort de recherche pour connaitre les réalités surnaturelles de notre monde.

Ainsi, dans les écrits retrouvé dans le désert qui jouxte la mer morte, il y un texte très instructif sur l'organisation du monde.

Ce texte s'appelle l" ascension d'Isaïe.

Isaïe est un prophète qui est martyrisé par un roi Manassé. Le diable appelé Béliar s'est établit dans le coeur de Manassé afin qu'il serve de marionnette pour satan.

Isaïe à prophétisé la tyrannie de Manassé. En somme il a reçut la vision que la royauté de Manassé serait utilisé par le diable pour faire le mal.

Voilà pour l'introduction.

Ensuite Isaïe est mis à mort par Manassé. Mais Isaïe ou plutôt son essence, son âme est emporté par un ange pour traverser les 7 cieux.
Et c'est là que ça devient interressant pour nous.

Isaïe nous dresse un plan des réalités surnaturelles qui dominent notre monde. Cette description est similaire à la description des kabbalistes juifs.
Juste au dessus de notre monde il y a ce qu'il appelle le firmament. Là sont prisonnier les anges déchus, satan et ses puissances. C'est à dire qu'il y a un anges qui dirige et pleins d'autres qui le servent.

Cette partie du ciel est soumise à la discorde. Ils se battent les uns les autres par envie, par jalousie et pour le pouvoir. En fait notre monde est le reflet de ce qu'il se passe là. Car ces anges déchus on pouvoir sur ce monde.
"Je vis sammaël et ses puissances (anges); il y avait là un grand combat et les anges de satant, et chacun enviait l'autre. Et comme il en est là haut, ainsi en est il sur la terre : car ici sur la terre il y a ressemblance de ce qui est dans le firmament."

Ainsi, la partie basse du ciel ou firmament a beaucoup d'influence sur notre monde. Et il est certain que les gens de pouvoir sur terre communiquent avec eux.

Au dessus il y a les 7 cieux. Les 5 premiers sont imparfaits et les le 6e et 7e sont ceux interdits aux humains. C'est les cieux de Dieu.

Jésus réside au 7e ciel et descendra pour détruire satan et le firmament. Alors notre monde sera directement sous influence des 7 cieux et plus du firmament.

L'ascension d'Isaïe révèle également d'autres connaissances. Isaïe laisse son vêtement de peau lorsqu'il est ravi par l'ange. Il revêt alors l'apparence d'un vêtement de lumière. Il est alors fait d'esprit. Cela fait référence aux témoignages récents de mort imminente ou certains personnes peuvent rencontrer des membres décédés de leur familles mais habillé de lumière. Certains témoins d'expérience de mort imminente vont dans le firmament et ont une expérience effroyable... Nous pouvons mettre en relation ces textes antiques et ces témoignages contemporain de mort imminente.

Ainsi, ces réalités existent mais nous sont cachés. C'est ce qu'on appelle l'occulte. Ces savoirs ancestraux sont soigneusement écartés du grand public car si tous le monde connaissait la structure du monde et bien satan n'aurait pas autant de facilité pour s'amuser avec l'humanité.

Aussi nous pourrions véritablement connaitre la source du mal ici bas.
Nous verrions que les mauvais gens hébergent satan dans leur coeur et par ce moyen satan controle des gens de pouvoir sur cette terre et la met à feu et à sang.

Cette réalité est à mon avis véritable. Les kabbaliste étudient cela depuis plus de deux mille ans. Le savoir de la kabbale a été détourné et utilisé par les satanistes pour rentrer en contact direct avec satant et obtenir son soutient. Voilà pourquoi on parle de rite satanique. Ce sont des rites dédiés aux anges déchus prisonniers dans le firmaments.

Mais Jésus d'après "l'ascension d'Isaïe" doit venir mettre un terme à la domination satanique. Ainsi, le firmament disparaitra avec tous les anges déchus. Et se sera véritablement la fin de la souffrance ici bas.


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   8/2/2012, 01:30

aurelien1818 a écrit:


Bonjour à tous
Plutôt que de se prendre la tête avec les textes mystiques kabballo-occultistes qui au prix d'intenses contorsions intellectuelles démontrent inévitablement que l'homme est un démiurge createur et que les anges sont des êtres capables de se rébeller contre Dieu (attention à ne pas se polluer l'esprit), je préfere la voie de connaissance réelle.

Je pense en effet qu'en matiére spirituelle une authentique expérience vécue est 1000 fois plus enrichissante que son équivalent livresque.
En fait les livres ne servent qu'à préparer le terrain.

On a vu que le théme des reptiles a été abordé dans la bible notamment au chapitre de la génése lors des épisodes de la chute de l'homme et du déluge.
Si même déluge est raconté dans plusieurs autres récits comme celui de Thot, d'Utnapitchin c'est qu'il expose un mystére crucial concernant la nature humaine : Le parasitage de notre code génétique par un prédateur venu des ténébres.

A notre époque d'autres auteurs comme notamment les fréres Washovsky realisateurs de Matrix et l'ethnologue Carlos Castanéda le racontent à leur maniére.
Ce dernier expose aussi une méthode pour les débusquer et les mettre hord d'état de nuire.
Je connais moi même un truc trés simple qui permet de mettre en évidence ce parasitage, je l'expliquerais à la fin.
Si certains demandent à voir pour croire, ils vont être servis, attention au choc...
Extrait de " Le voyage définitif " de Carlos Castaneda, le texte est assez long mais 100% intérréssant, je n'arrive pas a retrancher quoi que ce soit
Citation :
L'obscurité s'était installée très rapidement, et le feuillage des arbres qui, un instant plus tôt, était d'un vert éclatant, paraissait à présent beaucoup plus sombre et dense. Don Juan me dit que si je regardais avec une grande attention la couleur foncée du feuillage, sans focaliser mes yeux et avec une sorte de regard en coin, je verrais une ombre fugitive traverser mon champ de vision.
" C'est le meilleur moment de la journée pour faire ce que je te demande. Il va te falloir un moment pour trouver en toi le degré d'attention nécessaire. Ne t'arrête pas avant d'avoir entrevu cette ombre noire. "
Je vis effectivement se profiler une étrange ombre noire sur le feuillage des arbres, une ombre qui partait et revenait, puis diverses ombres évanescentes se déplaçant de droite à gauche, de gauche à droite, ou s'élevant très haut en l'air. On aurait dit de gros poissons noirs, de gigantesques espadons volants
. J'étais complètement absorbé par cette vision qui finit par m'effrayer. Il faisait désormais trop sombre pour voir le feuillage, mais je distinguais toujours ces ombres noires fugitives.
" Qu'est-ce que c'est, don Juan ? Je vois des ombres noires s'agiter partout.
- C'est l'univers à l'état naturel, me répondit-il, l'univers incommensurable, non linéaire, délivré du joug de notre syntaxe. Les sorciers mexicains d'autrefois furent les premiers à voir ces ombres et ils les suivirent partout. Ils les voyaient comme tu les vois, et ils les voyaient également sous forme d'énergie circulant dans l'univers. Et ils ont alors fait une incroyable découverte. "
Il se tut et me regarda. Ses pauses étaient toujours très étudiées et il savait me tenir en haleine.
" Qu'ont-ils découverts, don Juan ?
- Ils ont découvert que nous ne sommes pas seuls, me dit-il aussi clairement qu'il le put. Venu des profondeurs du cosmos, un prédateur est là, qui toute notre vie nous maintient sous son emprise. Les êtres humains sont prisonniers et ce prédateurs est notre seigneur et maître. Il étouffe toute velléité de protestation ou d'indépendance et nous empêche d'agir librement. "L'obscurité alentour semblait réduire ma faculté d'expression. S'il avait fait jour, j'aurais éclaté de rire, mais en pleine nuit, je me sentais comme muselé, paralysé.
" Il fait nuit noire, me dit don Juan, mais si tu regardes du coin de l'œil, tu vas continuer à voir ces ombres fugitives aller et venir autour de nous. "
Il avait raison. Je pouvais toujours les voir et leurs mouvements me donnaient le tournis. Don Juan alluma la lumière, ce qui eut pour effet de tout dissiper.
" Te voilà arrivé, grâce à tes seuls efforts, à ce qui était pour les anciens chamans le " cœur du sujet ". Je tourne autour du pot depuis longtemps en te laissant entendre que quelque chose nous retient prisonniers. Nous sommes effectivement tous prisonniers ! C'était un fait énergétique pour les sorciers d'autrefois.
- Pourquoi ce prédateur exerce-t-il ce pouvoir sur nous comme vous le dites, don Juan ? Il doit y avoir une explication logique !
- Il y a une explication, me répondit don Juan, qui est extrêmement simple. Ils nous tiennent sous leur emprise parce que nous sommes leur source de subsistance. Ils ont besoin de nous pour se nourrir, et c'est pour cela qu'ils nous pressurent implacablement. Exactement comme nous qui élevons des poulets pour les manger, ils nous élèvent dans des " poulaillers " humains pour ne jamais manquer de nourriture. "
Je me sentir secouer négativement la tête. Je ne pouvais exprimer mon violent sentiment de malaise et de révolte, et mon corps s'agitait pour le faire remonter à la surface. Je tremblais de la tête aux pieds sans pouvoir me contrôler.
" Non, non, non, m'entendis-je dire. C'est absurde, don Juan ! Ce que vous dites est horrible. Cela ne peut tout simplement pas être vrai, ni pour les sorciers, ni pour des gens normaux, ni pour personne.
- Et pourquoi ? me répondit calmement don Juan. Pourquoi donc ? Parce que cela te met en fureur ?
- Oui, cela me met en fureur, répliquai-je. Ce sont des idées monstrueuses !
- Eh bien, je ne t'ai pas encore tout dit. Ecoute moi jusqu'au bout et on verra comment tu te sens. Attention, je vais t'infliger un choc ! Ton esprit va subir de terribles attaques, et tu ne pourras pas fuir, parce que tu es pris au piège ; non parce que je te retiens prisonnier, mais parce que quelque chose en toi t'empêchera de partir, même si cela te rend fou de rage. Alors, rassemble tes forces ! "
Don Juan avait raison. Je ne serais pas parti de chez lui pour un empire, et pourtant j'abominais toutes les idioties qu'il était en train de me débiter.
" Je vais faire appel à ton esprit analytique, me dit don Juan. Réfléchis un moment, et dis-moi comment tu peux expliquer la contradiction entre, d'une part, l'intelligence de l'homme sur le plan scientifique et technique et, d'autre part, la stupidité de ses systèmes de croyances ou l'incohérence de son comportement. Ce sont les prédateurs, disent les sorciers, qui nous ont imposé nos systèmes de croyance, nos idées sur le bien et le mal, nos mœurs sociales. Ce sont eux qui suscitent nos espoirs et nos attentes, nos rêves de succès ou notre peur de l'échec, eux encore qui insufflent dans notre esprit convoitise, avidité et lâcheté et qui le rendent prétentieux, routinier et égocentrique.
- Mais comment s'y prennent-ils, don Juan ? lui demandai-je, de plus en plus irrité par ses paroles. Ils nous chuchotent tout cela dans le creux de l'oreille pendant notre sommeil ?
- Non, ils ne procèdent pas aussi bêtement, me répondit don Juan en souriant. Ils sont extrêmement efficaces et organisés, et pour s'assurer de notre obéissance, de notre docilité et de notre apathie, ils ont accompli une manœuvre extraordinaire - extraordinaire, bien sûr, sur un plan stratégique, mais horrible du point de vue de ceux qui en sont victimes. Ils nous ont donné leur esprit ! Tu m'entends ? Les prédateurs ont remplacé notre esprit par le leur, qui est bizarre, incohérent, grincheux, et hanté par la peur d'être percé à jour.
" Tu n'as jamais souffert de la faim, poursuivit-il, et tu as pourtant une sorte d'angoisse à propos de la nourriture. C'est celle du prédateur qui redoute continuellement qu'on découvre son manège et lui coupe les vivres. Par le biais de l'esprit humain qui est en réalité le leur, les prédateurs nous inculquent ce qui les arrange pour améliorer leur sécurité et avoir moins peur.
- Peut-être tout cela est-il vrai, don Juan, mais si c'est le cas, il y a là quelque chose d'odieux qui me répugne et m'oblige à prendre le parti contraire. Et comment font-ils pour nous manger ? "
Don Juan me fit un large sourire. Il avait l'air de bien s'amuser. Il m'expliqua que les sorciers voyaient les nouveaux-nés et les bébés comme d'étrange boules d'énergie lumineuse, recouvertes de haut en bas d'un revêtement brillant, un peu comme si une housse en plastique enveloppait étroitement leur cocon d'énergie. C'était cette couche brillante de conscience, me dit-il, que consommaient les prédateurs. Et lorsque les êtres humains atteignaient l'âge adulte, il n'en restait qu'une étroite bande à hauteur des orteils qui permettait tout juste à l'humanité de survivre.
.
Après une pose suffisamment longue pour me permettre de récupérer, je demandai à don Juan : " Mais puisqu'ils voient les prédateurs, pourquoi les sorciers mexicains, anciens ou actuels, ne font-ils rien ?
- On ne peut strictement rien faire, me dit tristement don Juan d'une voix grave, hormis se discipliner au point qu'ils ne puissent nous toucher
. Et comment demander à nos semblables d'affronter les rigueurs d'une telle discipline ? Ils réagiraient en riant et se moquant de nous, et les plus agressifs d'entre eux s'énerveraient et nous tabasseraient. Ce n'est pas qu'ils ne nous croiraient pas ! Il y a au tréfond de chaque être humain une connaissance ancestrale, viscérale, de l'existence des prédateurs. "
Mon esprit analytique jouait au yo-yo. Tout ce que me racontait don Juan était grotesque, absurde, et en même temps me semblait raisonnable, très simple. Toutes les contradictions humaines s'expliquaient. Mais comment prendre tout cela au sérieux ? Don Juan me poussait sur le trajet d'une avalanche qui m'emporterait à jamais.

(…) Don Juan continua à enfoncer le clou toujours plus profondément. " Les sorciers mexicains d'autrefois voyaient le prédateur. Ils l'ont appelé planeur parce qu'il jaillit de l'espace. Il n'est pas beau à voir. C'est une grande ombre, d'un noir impénétrable, qui fonce vers le sol et se pose lourdement. Ces sorciers ne savaient pas exactement quand il avait fait son apparition sur terre. Dans leur idée, l'homme avait sans doute été à une époque un être complet doué d'une conscience prodigieuse lui permettant d'accomplir d'incroyables prouesses - tous ces exploits que nous retrouvons aujourd'hui dans nos légendes mythologiques. Ces facultés semblaient par la suite avoir disparu pour donner l'être humain actuel, un être diminué, comme abruti par des sédatifs. "
J'aurai dû me mettre en colère, le traiter de paranoïaque, mais je ne sais trop pourquoi, ce genre d'indignation toujours latente chez moi m'avait quitté. Quelque chose en moi avait même dépassé ce stade où je me disais : " Et si c'était vrai ? " Face à don Juan qui me parlait cette nuit là, je sentais au plus profond de mon être que tout ce qu'il me disait était vrai, mais en même temps, avec une force égale, que tout ce qu'il me disait était complètement absurde.
" Que voulez-vous dire, don Juan ? " lui demandai-je faiblement.
" Ce que je veux dire, c'est que nous avons affaire à forte partie. C'est un prédateur très malin et bien organisé, qui procède méthodiquement pour nous neutraliser et nous empêcher d'être la créature magique que nous étions destinés à être. Nous ne sommes plus désormais qu'une source de ravitaillement et n'avons d'autres rêves que ceux d'un animal que l'on élève pour sa viande : des rêves banals, conventionnels et imbéciles. "

(…) " Ce prédateur, me dit don Juan, est évidemment un être inorganique. Mais il n'est pas pour nous complètement invisible comme le sont les autres. Je suis sûr que les enfants le voient, et devant l'horreur que leur inspire cette vision, ils préfèrent ne plus y penser. Et même s'ils cherchaient à mieux le voir, tout le monde autour d'eux les en dissuaderait. "
Description de ce qu'est un être inorganique, page 231 dudit livre : " Les vieux chamans ont découvert que l'ensemble de l'univers est constitué de deux forces jumelles opposées, mais complémentaires. Ainsi notre monde a un jumeau, un monde opposé et complémentaire peuplé par des êtres doués de conscience, mais dénués d'organisme, auxquels ils avaient donné le nom d'êtres inorganiques. (…) L'ensemble de l'univers regorge de toutes sortes de mondes où la conscience peut être organique ou inorganique. "

" La seule alternative qui reste à l'humanité, continua don Juan, est la discipline. Seule la discipline a un effet disuasif. Mais je n'entends pas par ce terme une affreuse routine où l'on saute du lit tous les jours à cinq heures du matin pour s'asperger d'eau glacée ! Pour un sorcier, la discipline est la faculté d'affronter sereinement les difficultés imprévues. Il la considère comme un art : l'art de faire face à l'infini sans broncher, non pour faire étalage de sa force, mais pour lui témoigner son admiration et son respect.
- En quoi la discipline des sorciers peut-elle avoir un effet dissuasif ?
- Les sorciers disent qu'elle rend la couche brillante de conscience inconsommable pour le planeur, me dit don Juan en scrutant mon visage comme pour y déceler un signe d'incrédulité. Il est alors perplexe. Je suppose qu'il n'a jamais entendu dire qu'une couche brillante de conscience pouvait ne pas être comestible. Et cette perplexité ne lui laisse d'autre issue que de s'abstenir de poursuivre son infâme activité.
" A partir du moment où les prédateurs ne la mangent plus, notre couche brillante de conscience se développe. En simplifiant à l'extrême, on pourrait dire que, grâce à leur discipline, les sorciers éloignent les prédateurs, ce qui permet à leur couche brillante de conscience de se reformer et de retrouver progressivement sa taille normale. Les sorciers d'autrefois la comparaient à un arbre qui atteint sa hauteur et son volume si on ne le taille pas. Et à mesure que le niveau de conscience s'élève au-dessus des pieds, de nouveaux modes de perception surgissent automatiquement.
http://conspiration.ca/repto_draco/castaneda_ombres_noires_reptil.html
beaucoup livres de cet auteur sont dispo sur ne net en PDF.

Le théme de ces ombres a déja abordé sur ce forum.
http://novusordoseclorum.discutforum.com/nouvel-ordre-mondial-f1/les-predateurs-psychiques-t95.htm

Mon truc:
Par un aprés midi ensoleillé entre 3 et 5 h asseyez vous dans un endroit avec des passants (parc, jardin, place etc...) et essayez de le visialiser dans une vue d'ensemble de ce genre.

Le truc c'est de ne pas de concentrer sur un point précis de la scéne mais d'essayer de la voir dans son ensemble.

Si vous suivez les instructions à la lettre vous verrez quelque chose juste au dessus des têtes, je ne dit pas quoi c'est une surprise affraid
A ceux qui verront que ça marche et pour qui les doctrines ésotériques cesseront d'être des discours intellectuels alambiqués et dénués de substance mais constitueront une réalité tangible, je leur dit :
Bienvenue dans la matrice cheers



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   8/2/2012, 05:25

paralleye a écrit:


Pour tout ce qui touche à la Réforme (un sujet très vaste),et des personnages historiques comme Calvin ou Luther,qui lui sont indissociablement liés,c'est comme toujours,il y a deux histoires,la version officielle,mensongère,enseignée aux masses,et camouflant les intérêts de ceux qui conspire contre l'humanité et contre Dieu,et une version "officieuse" et occulte,soigneusement cachée par ceux-là même qui ont tout intérêts à rester dans l'ombre,une version ou se trouve la vraie cause des évènements...

Ces gens,que l'on nomme "Synagogue de Satan",adeptes de principe talmudique et anti-chrétien,sataniques,sont derrière la Réforme,ils sont les "pères de la Réforme" et le Protestantisme est leur fils.

La Réforme leur a servit principalement à deux choses,sans s'attarder sur d'autres avantages qu'il serait trop long d'énumérer ici :

I/ La première,ce fut de scinder le Christianisme en diverses branches et de le diviser en son sein,en créant des schismes pour mieux l'affaiblir de l'intérieur et ainsi provoquer des conflits perpétuels et de la confusion dans les dogmes et les principes.

Diviser pour mieux régner,comme toujours,une technique vieille comme le monde...

II/La seconde,par le Christianisme ainsi affaiblit,et avec par ce moyen l'Autorité Sacerdotale dépositaire et garante de la Tradition chrétienne en Occident,c'est à dire "l'Eglise Catholique",ainsi diminuée et parasitée dans la tâche qui lui incombe de défense de celui-ci,permettre aux sectes sataniques,talmudiques et aux sociétés secrètes d'essences affiliées de se développer et de prospérer sur le territoire occidental chrétien,de grandir en influence et en force,ce qu'elles n'auraient pas pu faire sans cet affaiblissement préalable et indispensable provoqué sur le sol chrétien.

La Franc-Maçonnerie spéculative est sortie grâce à la Réforme,ce n'est qu'une suite logique d'une même conspiration antichrétienne/talmudique-satanique qui s'est développée sur de nombreux siècles,après le passage de Jésus-Christ sur Terre (c'est d'ailleurs leurs descendants qui l'ont assassiné,le Christ...à méditer !).

Dans les grandes lignes "récentes" et l'évolution de cette conspiration antichrétienne et satanique,voici un court schéma (les "........." représentent une évolution dans le temps) :

Réforme/affaiblissement et scindement du Christianisme,permettant le développement d'influence des sectes antichrétiennes limitées jusque-là par celui-ci............avènement de la GRANDE secte anti-chrétienne j'ai nommé la Franc-Maçonnerie,puis développement de celle-ci de plus en plus..........Aboutissement de ce développement et de son travail de sape en profondeur pendant tout le XVIII° siècle : Révolution Française et destruction de la Monarchie chrétienne du Royaume de France,naissance de la République,puis développement de celle-ci (Révolution Française) en Révolution Européenne et Mondiale (je passe les détails ce serait trop long),émergence de principes républicains à plus ou moins long terme partout ou elles aboutissent,le Christianisme est affaibli toujours plus. Résultat de cette Révolution Mondiale : naissance d'idéologies subversives et sataniques au quatre coin de la planète - Marxisme puis Communisme (Révolution bolchevique de 1917),Socialisme,Capitalisme,etc,etc - tous basés sur des principes d'inversions des valeurs et dégénérés,laïques et antichrétiens,anti traditionnels (car aucune tradition ne sera épargnée). Idéologies crées d'ailleurs dans un seul but,s'affronter et s'auto-détruire mutuellement,pour générer le chaos tant espéré (Ordo Ab Chaos maçonnique,stratégie de la thèse-antithèse,résultat : Synthèse,ou le Phoenix maçonnique).

Résultat et aboutissement de cet abject travail au XX° siècle :

Première Guerre Mondiale
(1914-1918) Deuxième Guerre Mondiale (1939-1945)

Deux Sacrifices géants planétaire,des "chrétiens" s'entretuent par millions,pour des histoires de patriotisme,d'idéologies diverses insensées,alors qu'ils devraient être unis par une seule et même foi... (c'est triste à dire,mais le matériel règne sur le spirituel dans les esprits pour en arriver là...c'est le fruit d'un long travail d'inversion des valeurs de la Judéo-Maçonnerie sur plusieurs siècles qui l'a permis,car rien n'arrive jamais par hasard,et aussi la faiblesse des bons,coupable de l'avoir laissé faire)

Conséquence ultime : Règne absolue de la Haute-Finance internationale Luciférienne et Talmudique,une Troisième Guerre Mondiale étant en préparation par eux,devant leur permettre d'aboutir à un Gouvernement Mondial unique et à l'avènement de l'Antéchrist,permettant d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial tant espérer par la Synagogue de Satan.

Il s'en est passée des choses,depuis la Réforme...

Et pour ceux qui pensent que tout ceci est le fruit de mon imagination,voyez ce rapport du B'Naï B'Rith (haute-maçonnerie juive) datant de "1935" :

Citation :
« Tant que subsistera parmi les gentils une quelconque conception morale de l’ordre social, et tant que toute Religion, tout Patriotisme, toute dignité n’auront pas été liquidés, notre règne sur le monde ne pourra venir ... Nous avons encore un long chemin à suivre avant de pouvoir détruire notre principal opposant : l’Église Catholique.
« Nous devons graver en nos esprits que l’Église Catholique est l’unique institution qui s’est dressée et se dressera sur notre chemin aussi longtemps qu’elle existera. Par son travail méthodique et par ses enseignements éducatifs et moraux, l’Église catholique va maintenir chez ses fils une mentalité telle qu’elle les rendra beaucoup trop respectueux d’eux-mêmes pour qu’ils se soumettent à notre domination et au futur Roi d’Israël.
« Pour cette raison, nous nous sommes attachés à trouver le meilleur chemin pour attaquer efficacement l’Église dans ses fondements mêmes. Nous avons répandu l’esprit de la Révolution et du faux libéralisme parmi les nations des gentils afin de parvenir à les convaincre de s’éloigner de leur Foi et de les amener à avoir honte de professer les préceptes de leur religion et d’obéir aux commandements de leur Église. Nous avons amené bon nombre de ceux-ci (les gentils) à se transformer en athées, et qui plus est, à se glorifier de descendre du singe (les Darwinistes). Nous leur avons inculqué de nouvelles théories,en réalité impossibles à réaliser, telles que le communisme, le socialisme et l’anarchisme, qui, maintenant, servent nos projets. Les gentils, stupides, les ont acceptées avec grand enthousiasme, sans même se rendre compte que ces théories sont nôtres et qu’elles constituent notre plus puissant instrument contre eux-mêmes ...
« Nous avons couvert l’Église catholique des plus abominables calomnies. Nous avons falsifié son histoire et sali ses plus nobles activités. Nous lui avons imputé la méchanceté de ses ennemis et nous avons attiré ces derniers plus près, à nos côtés ... Nous avons transformé son clergé en objet de haine et de ridicule ... Nous avons réussi à faire considérer la pratique de la religion catholique comme un anachronisme et une perte de temps ...
« Et les gentils, dans leur stupidité, ont prouvé être plus bêtes que ce que nous pensions et espérions ... ils ne valent pas mieux qu’un troupeau de brebis. Laissons-les paître dans notre champ jusqu’à ce qu’ils soient assez gros pour être sacrifiés à notre futur roi du monde ...
« Nous avons fondé de nombreuses associations secrètes qui travaillent pour notre finalité, sous nos ordres et direction. Nous avons fait un honneur, un grand honneur aux gentils en leur permettant de se joindre à nous dans nos organisations qui, grâce à notre or, sont aujourd’hui plus florissantes que jamais. Maintenant, il reste dans notre secret que ces gentils qui, en s’unissant à nous, trahissent leurs propres et plus précieux intérêts, ne doivent jamais savoir que de telles associations sont de notre création et servent nos projets ...
« L’un des triomphes de notre franc-maçonnerie est que
ces gentils qui arrivent à être membres de nos loges, ne peuvent jamais soupçonner que nous les utilisons pour construire leurs propres prisons sur les terrasses desquelles nous allons ériger le trône de notre roi universel d’Israël ;
et jamais ils ne doivent savoir que nous leur faisons forger les chaînes de leur propre servitude à notre futur roi du monde ».
Et le rapport B’nai-B’rith continue :
« Nous allons maintenant exposer la façon dont nous avons avancé dans notre oeuvre pour accélérer la ruine de l’Église catholique et comment nous avons pénétré dans ses plus intimes cercles, amenant même une partie de son clergé à se transformer en pionniers de notre cause ... »
... Nous avons pris des mesures pour provoquer une scission au sein de l’Église catholique. Permettez-moi de vous expliquer comment ceci fut réalisé.
« Nous avons poussé quelques-uns de nos fils à s’intégrer au corps
catholique avec la mission explicite de travailler beaucoup plus
efficacement pour la désintégration de l’Église catholique, en créant en son sein des situations scandaleuses. En cela nous avons suivi le
conseil de notre prince des Juifs qui dit si sagement : Faites de
quelques- uns de nos fils des cardinaux et des évêques pour qu’ils
détruisent l’Église ...
« Nous sommes les pères de toutes les révolutions, y compris de celles qui parfois se tournèrent contre nous.
Nous sommes les maîtres suprêmes de la guerre et de la paix. Nous
pouvons nous enorgueillir d’être les créateurs de la Réforme ; Calvin fut l’un de nos fils ; il était d’origine juive et fut habilité par l’autorité juive et stimulé par la finance juive pour remplir son rôle dans la Réforme. »

« Martin Luther fut influencé par ses amis juifs, et son complot contre l’Église se vit couronné de succès, grâce au financement juif ... »
« Grâce à notre propagande, à nos théories du
libéralisme et à nos fausses interprétations de la liberté, les esprits de nombreux gentils furent préparés pour embrasser la Réforme ; ils se séparèrent de l’Église pour tomber dans notre piège.
Et de ce fait l’Église catholique fut sensiblement affaiblie et son autorité sur les rois des gentils a pratiquement été réduite à rien. »
« Nous sommes reconnaissants aux Protestants ... , de l’admirable appui qu’ils apportèrent dans notre lutte contre la puissance de la civilisation chrétienne et dans nos préparatifs pour l’avènement de notre suprématie sur le monde entier et sur les royaumes des gentils. »
« Nous avons réussi à détruire la majorité des trônes européens. Le reste suivra dans un très proche avenir. La Russie a déjà accepté notre règne. La France avec son gouvernement maçonnique se trouve en notre pouvoir. L’Angleterre dépendante de notre finance se trouve sous nos talons ; et notre espoir pour la destruction de l’Église catholique se trouve dans le protestantisme. L’Espagne (7) et le Mexique sont deux instruments en
nos mains. De nombreux autres pays, y compris les États Unis d’Amérique, sont déjà soumis à nos plans.
« Mais l’Église catholique est toujours vivante ... Nous devons la détruire sans merci et sans le moindre retard. La plus grande partie de la presse mondiale est sous notre contrôle ; faisons en sorte qu’elle excite violemment la haine du monde contre l’Église catholique. Intensifions nos activités pour empoisonner la moralité des gentils ; ceux-ci doivent êtres amenés à détester le patriotisme et l’amour de leurs familles, à considérer leur foi comme une honte, leur obéissance à l’Église comme une servitude dégradante, de façon à ce qu’ils deviennent sourds aux appels de l’Église et aveugles à ses avertissements contre nous ... »
« Rappelons-nous que tant que nos ennemis de l’Église catholique seront actifs, nous ne pourrons jamais devenir les maîtres du monde ... et rappelons-nous également que le futur Roi d’Israël ne règnera jamais sur le monde tant que le pape de Rome ne sera pas détrôné, de même que tous les autres monarques des gentils régnants sur la terre » (8-).


(7-)Rappelons que ce document a été publié en 1936, donc avant l’arrivée au pouvoir du Général Franco qui a puissamment contribué à sauver la Chrétienté et a donné, à ce moment, un coup d’arrêt brutal à l’expansion du communisme et de la révolution, ce pourquoi nous lui devons notre vive reconnaissance et nos prières. Depuis sa mort ; le libéralisme et la démocratie ayant repris les rênes du pouvoir, la monarchie ne durera pas, le Pouvoir occulte y redevenant tout puissant.
(8 -) L’action Judéo-Maçonnique dans le Concile, p. 6 à 11 citant Catholic Gazette, de février 1936 (voir note 6 ci-dessus)

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6184-rapport-d-une-conversation-du-bnai-brith-1935

En gros,ces criminels ont crée le Protestantisme dans le seul but de détruire le Christianisme en l'affaiblissant,les protestants sont non seulement trompés et trahis,mais ils seront sacrifiés à la fin (voir le début du rapport B'Naï B'Rith).

Bref,je demande à tout mes frères chrétiens (qu'il soit catholiques,protestants),et même à tout mes frères croyants sincères quelle que soit leur foi,de comprendre qui est l'ennemi car le temps presse !


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   8/2/2012, 06:08

AldousOrwell a écrit:


La mise en perspective du protestantisme
A partir des aveux du "frère" Vincent Peillon .



à 1:58 - "Parce qu'ils ont la religion protestante, qui est une religion qui correspond à la République, à la Modernité, parce qu'elle est une religion de libre examen"



La laïcité - "Religion du libre examen"



Ici, un formidable aveu à 06:36 - "Nous n'avons pas le protestantisme"


Il confirme presque mot à mot ce que René Guénon écrivait dans "La crise du monde moderne" à propos du Protestantisme:

Citation :
C'est sur cette rupture avec la tradition que nous devons encore insister, puisque c'est d'elle qu'est né le monde moderne, dont tous les caractères propres pourraient être résumés en un seul, l'opposition à l'esprit traditionnel; et la négation de la tradition, c'est encore l'individualisme. Ceci, du reste, est en parfait accord avec ce qui précède, puisque, comme nous l'avons expliqué, c'est l'intuition intellectuelle et la doctrine métaphysique pure qui sont au principe de toute civilisation traditionnelle ; dès lors qu'on nie le principe, on en nie aussi toutes les conséquences, au moins implicitement, et ainsi tout l'ensemble de ce qui mérite vraiment le nom de tradition se trouve détruit par là même. Nous avons vu déjà ce qui s'est produit à cet égard en ce qui concerne les sciences; nous n'y reviendrons donc pas, et nous envisagerons un autre côté de la question, où les manifestations de l'esprit antitraditionnel sont peut-être encore plus immédiatement visibles, parce qu'il s'agit ici de changements qui ont affecté directement la masse occidentale elle-même.

En effet, les « sciences traditionnelles » du moyen âge étaient réservées à une élite plus ou moins restreinte, et certaines d'entre elles étaient même l'apanage exclusif d'écoles très fermées, constituant un « ésotérisme» au sens le plus strict du mot; mais, d'autre part, au second plan, et c'est le côté secondaire de la religion, nous voulons dire la morale, qui prit la première place : de là cette dégénérescence en « moralisme » qui est si sensible dans le Protestantisme actuel. Il s'est produit là un phénomène parallèle à celui que nous avons signalé à l'égard de la philosophie; la dissolution doctrinale, la disparition des éléments intellectuels de la religion, entraînait cette conséquence inévitable : partant du « rationalisme", on devait tomber au «sentimentalisme», et c'est dans les pays anglo-saxons qu'on en pourrait trouver les exemples les plus frappants. Ce dont il s'agit alors, ce n'est plus de religion, même amoindrie et déformée, c'est tout simplement de « religiosité », c'est-à-dire de vagues aspirations sentimentales qui ne se justifient par aucune connaissance réelle ; et à ce dernier stade correspondent des théories comme celle de l' « expérience religieuse » de William James, qui va jusqu'à voir dans le « subconscient » le moyen pour l'homme d'entrer en communication avec le divin. Ici, les derniers produits de la déchéance religieuse fusionnent avec ceux de la déchéance philosophique l' " expérience religieuse " s'incorpore au « pragmatisme , au nom duquel on préconise l'idée d'un Dieu limité comme plus « avantageuse » que celle du Dieu infini, parce qu'on peut éprouver pour lui des sentiments comparables à ceux qu'on éprouve à l'égard d'un homme supérieur; et, en même temps, par l'appel au «subconscient », on en arrive à rejoindre le spiritisme et toutes les « pseudo-religions » caractéristiques de notre époque, que nous avons étudiées dans d'autres ouvrages.

D'un autre côté, la morale protestante, éliminant de plus en plus toute base doctrinale, finit par dégénérer en ce qu'on appelle la « morale laïque », qui compte parmi ses partisans les représentants de toutes les variétés du « Protestantisme libéral », aussi bien que les adversaires déclarés de toute idée religieuse ; au fond, chez les uns et les autres, ce sont les mêmes tendances qui prédominent, et la seule différence est que tous ne vont pas aussi loin dans le développement logique de tout ce qui s'y trouve impliqué. En effet, la religion étant proprement une forme de la tradition, l'esprit antitraditionnel ne peut être qu'antireligieux ; il commence par dénaturer la religion, et, quand il le peut, il finit par la supprimer entièrement. Le Protestantisme est illogique en ce que, tout en s'efforçant d' « humaniser » la religion, il laisse encore subsister malgré tout, au moins en théorie, un élément supra-humain, qui est la révélation ; il n'ose pas pousser la négation jusqu'au bout, mais, en livrant cette révélation à toutes les discussions qui sont la conséquence d'interprétations purement humaines, il la réduit en fait à n'être bientôt plus rien; et, quand on voit des gens qui, tout en persistant à se dire « chrétiens », n'admettent même plus la divinité du Christ, il est permis de penser que ceux-là, sans s'en douter peut-être, sont beaucoup plus près de la négation complète que du véritable Christianisme. De semblables contradictions, d'ailleurs, ne doivent pas étonner outre mesure, car elles sont, dans tous les domaines, un des symptômes de notre époque de désordre et de confusion, de même que la division incessante du Protestantisme n'est qu'une des nombreuses manifestations de cette dispersion dans la multiplicité qui, comme nous l'avons dit, se retrouve partout dans la vie et la science moderne.

D'autre part, il est naturel que le Protestantisme, avec l'esprit de négation qui l'anime, ait donné naissance à cette « critique » dissolvante qui, dans les mains des prétendus « historiens des religions » (Note personnelle amusante: Vincent Peillon est historien de la "pensée républicaine"), est devenue une arme de combat contre toute religion, et qu'ainsi, tout en prétendant ne reconnaître d'autre autorité que celle des Livres sacrés, il ait contribué pour une large part à la destruction de cette même autorité, c'est-à-dire du minimum de tradition qu'il conservait encore;
la révolte contre l'esprit traditionnel, une fois commencée, ne pouvait s'arrêter à mi- chemin. On pourrait faire ici une objection : n'aurait il pas été possible que, tout en se séparant de l'organisation catholique, le Protestantisme, par là même qu'il admettait cependant les Livres sacrés, gardât la doctrine traditionnelle qui y est contenue ? C'est l'introduction du « libre examen » qui s'oppose absolument à une telle hypothèse, puisqu'elle permet toutes les fantaisies individuelles ; la conservation de la doctrine suppose d'ailleurs un enseignement traditionnel organisé, par lequel se maintient l'interprétation orthodoxe, et, en fait, cet enseignement, dans le monde occidental, s'identifiait au Catholicisme. Sans doute, il peut y avoir, dans d'autres civilisations, des organisations de formes très différentes de celle-là pour remplir la fonction correspondante ; mais c'est de la civilisation occidentale, avec ses conditions particulières.



En bref :

Le protestantisme est un golem du monde moderne, républicano-compatible, maçonnico-compatible et de manière générale, "libre examen" oblige, compatible avec tout ce que l'homme livré à lui-même (c'est-à-dire "libéré" de la doctrine") peut produire avec toute la relativité que cela comporte, donc l'absolu disparait, pour aboutir finalement à l'individualisme tel que l'entendent désormais tous nos contemporains si fiers d'êtres "modernes".
Ce n'est pas un hasard si individualisme anglo-saxon est si profond. C'est parce qu'il se justifie, se donne bonne conscience grâce à une religion vidée de sa substance, réduite à une pauvre morale pratique, une éthique, un vulgaire code de déontologie.
Tout ceci est avéré, ce n'est pas "un point de vue" (si cher au "point de vue protestant"). Cela a même été confirmé par des études bassement profanes comme celle du sociologue Max Weber dans "L’éthique protestante et l'esprit du capitalisme", œuvre majeure de la sociologie moderne.




Que la paix soit sur vous.



Tonino a écrit:


Et judéo-compatible, c'est le plus important.

Affaiblir l’Église Chrétienne en la divisant a l’intérieur, c'est la raison même de l'existence du protestantisme.


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   21/11/2012, 15:26

paralleye a écrit:


Article intéressant à lire si l'on se cantonne au point de vue purement ethnico-racial de la question,bien que tout cela mérite vérification approfondie.

Là ou le bât-blesse gravement,c'est qu'il émane d'un site juif talmudique dégénéré remplis de manipulations extrêmement retorses et variés, toutes plus mensongères les unes que les autres,cherchant à embrouiller et constamment à fausser les pistes sur la nature réelle du Judaïsme,et sur son rôle majeur de subversion dans l'histoire.

Tout ça n'est pas gratuit,loin de là.

Site en question,qui joue à outrance la carte de "l'antisémitisme" et de la "pleurniche des pauvres victimes juives des oppresseurs" (chrétiens,nazis,etc...bref grotesque en plus d'être un habile mensonge déjà démonté maintes fois !),et qui feinte notamment,par des mensonges encore, de dédouaner le Talmud en le présentant comme un ensemble de "livres de paix" (LOL !),tout en se gardant bien de mentionner les versions "non-censurées" soigneusement cachées aux non-juifs.

La question la plus simple qu'il faut se poser est : s'il n'y avait vraiment rien à cacher dans ces fameux recueils des "rabbins de Babylone" (les descendants des assassins du Christ, soi-dit en passant,à méditer longuement...),pourquoi les autorités rabbiniques se donnent tant de mal à garder tout cela dans l'ombre encore aujourd'hui ?

Site présentant la Thora comme un livre "saint",alors que la haine fanatique du non-juif est une constante qui revient à chaque instant dans ce livre.

Suffit de le lire,c'est pas compliqué,et vous verrez de quoi il en retourne.

Site qui évite soigneusement de parler de " Jésus Christ",on comprendra facilement pourquoi avec ce qui précède. (à ce propos,que dit le Talmud de Jésus-Christ,ce site se garde bien d'en parler...)

Article et site en question qui affiche son opposition au Sionisme pour flatter les gogos,mais qui joue constamment la carte de la victimisation des juifs et de sa persécution par les chrétiens "fanatiques" ,dans la plus pure inversion accusatoire de la réalité ,et en se gardant bien de mentionner les causes réelles qui ont valu aux juifs les représailles méritées et les expulsions qu'ils ont légitimement recueillis dans toutes les nations aux cours de tout les siècles suite à leurs crimes (représailles constamment due à l'usure,à la corruption et au vol pratiqués dans chaque pays ou ils passaient et ou ils en avaient le pouvoir,quand ce n'était pas au terrorisme pur et simple lorsqu'ils en eurent les moyens,comme dans la Russie tsariste au XIXème et au début du XXème siècle).

Par le mensonge encore,site qui tente de présenter le Sionisme comme l'ennemi du Judaïsme,histoire d'embrouiller définitivement la question pour que personne n'y comprenne plus rien,ce qui est tout à fait gravissime !

Mais peut-être l'auteur de ce site n'est-il lui-même qu'un suggestionné inconscient.

En vérité,le Sionisme n'est qu'une "extension" extrêmement virulente et assez récente,avec une mission messianique bien précise,du plan de domination mondiale pluri-séculaire du Judaïsme international.

Tout ce qui fut dit précédemment de ma part,ne le croyez pas à la lettre,vérifiez par vous-même.

On lira avec la plus grande attention, notamment,pour citer quelques exemples primordiaux, le livre "La Controverse de Sion" de Douglas Reed,disponible à ce lien,qui expose clairement tout ça :

#https://hotfile.com/dl/164762649/4523735/Synthse_sur_lhistoire_de_Sion.rar.html

Une autre étude absolument indispensable si l'on veut savoir de quoi on parle sur le Judaïsme, est le monumental travail de Copin-Albancelli en deux tomes sur le Pouvoir Occulte.

Le drame maçonnique : le pouvoir occulte contre la France :

http://archive.org/details/ledramemaonniq00copi

Le drame maçonnique : la conjuration juive contre le monde chrétien

http://archive.org/details/ledramemaonni00copi

Petite description de ces deux livres ici :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6070p75-qu-est-ce-que-la-franc-maconnerie#80730

Inutile de dire que tout cela est bien antérieur au "Sionisme",qui n'en est que la suite logique,provenant de la même source maléfique,dans la continuation du plan à longue échéance de la Synagogue de Satan.

Un indispensable pour finir,la conjuration antichrétienne de MGR Delassus,en trois tomes :

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_1)_000000176.pdf

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_2)_000000265.pdf

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_3)_000000275.pdf


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2481
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   25/1/2013, 01:56

Tonino a écrit:


Le new age - nouvel âge

Pour tous comprendre et tout savoir sur le new age voici l’enregistrement audio de cette conférence faite par M. l’abbé Lafitte :

http://notredamedesdons.net/2777/le-nouvel-age/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...   18/6/2013, 11:49

Post en doublon d'un article visible ici :
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8056-etienne-couvert-de-la-gnose-a-l-ocumenisme#84344
Oyagaelewee, un grand Merci pour tous tes apports sur ce forum et dans d'autres lieux d'échanges...

oyagaelewee a écrit:


Tome 1 : mega.co.nz #!CYdHBRaI!aZlqKUd1IJkZmSuWsjNC61W55i9z6AtSOx3JD_J7S4w

Tome 2 : mega.co.nz #!SQFSxarZ!KcK_FWOQGhGq9lFSQDF7xWek-vt5WCM9nvZZMy_Xi-E

Tome 3 : http://www.chire.fr/A-121270-la-gnose-universelle.aspx

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Spiritualité : ésotérisme - Gnose - Kabbale - New Age...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» spiritualité et esotérisme
» absolu bijoux minéraux ésotérisme
» La Bouqala, cérémonie ésotérique algérienne
» Se rappeler de ses rêves
» L'esotérisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Sauvegarde de l'information essentielle-
Sauter vers: