Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités de Flamby 1er - François Hollande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   11/2/2012, 15:27

Flamby le maitre pâtissier chez les maçons. cyclops
Oral de rattrapage. session 2012
François Hollande chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   11/2/2012, 15:45

Enorme !! Merci pour la trouvaille Nonwo Bien

En complément :


Grand oral au Grand Orient


Pour la première fois, le Grand Orient de France, principale obédience maçonnique du pays, invite les candidats à la présidentielle à débattre devant les frères.

Elle a pris place sous la voûte étoilée du temple maçonnique Arthur-Groussier, rue Cadet à Paris. Autour d’elle, une assemblée de francs-maçons arborant sautoirs bleus et jaunes, silencieux et concentrés. Mardi soir, Eva Joly est venue "plancher" devant les membres du Grand Orient de France (GODF). La candidate écologiste à la présidentielle n’en est pas à sa première "tenue blanche", réunion maçonnique où le conférencier est un profane, mais c’est la première fois qu’elle s’y colle dans les murs de l’hôtel du Grand Orient.

Officiellement, la candidate d’EELV a accepté l’invitation pour défendre un idéal républicain qu’elle dit partager avec les maçons. Mais, en pleine campagne présidentielle, tout soutien est bon à prendre. Si le vote franc-maçon ne fait sans doute pas une élection, mieux vaut ne pas le négliger. Par le passé, Lionel Jospin et Ségolène Royal ont boudé les loges. Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, eux, les avaient flattées. Aujourd’hui, les candidats semblent tous prêts à se façonner une image "maçonnico-compatible", à tendre la main aux "fils de la Lumière".

Tous les "grands", à l’exception de Marine Le Pen, ont été invités aux "Grands échanges 2012" du GODF, qui compte 50.000 initiés. Un grand oral au cours duquel ils doivent convaincre sur les sept valeurs de l’obédience : démocratie, laïcité, solidarité sociale, citoyenneté, environnement, dignité humaine et droits de l’homme. "Nous posons les mêmes questions aux candidats. On ne leur demande pas de prouver qu’ils sont les meilleurs, on les juge plus sur leur philosophie politique que sur leur politique pragmatique", explique Guy Arcizet, grand maître du GODF.

François Bayrou a ouvert le bal le 27 septembre, suivi de Jean-Luc Mélenchon, François Hollande, Hervé Morin, Eva Joly… Nicolas Sarkozy, toujours pas candidat, n’a pas répondu à l’invitation. Un questionnaire du GODF lui a été adressé mardi. "Il trouvera un autre moyen de s’adresser aux maçons", soutien l’ancien grand maître du GODF Alain Bauer, proche du chef de l’État. "Il semble préférer la forme du banquet républicain, comme ce fut le cas en 2007." Lors de la dernière campagne, Nicolas Sarkozy avait fait forte impression aux 800 convives du dîner organisé par l’association Dialogue et démocratie française (D & DF), qui rassemble des maçons de toutes les obédiences. "Des proches du président m’ont soufflé qu’il viendrait, assure Patrice Hernu, président du club maçonnique. Ce n’est plus qu’une question de calendrier. C’est également le cas pour François Hollande."

"Nos Grands échanges sont éloignés de l’esprit des dîners de réseau à l’américaine, façon D & DF", souligne Guy Arcizet. Pas question pour le grand maître de donner de consigne de vote, ce qui serait contraire à l’éthique maçonne. "Nous ne sommes pas partisans", répète le grand maître, lui-même membre du PS. "Nous avons des frères UMP au Grand Orient. Ils ont le droit de penser qu’ils peuvent défendre la dignité humaine aussi bien que les autres ; pour eux, Sarkozy a représenté en 2007 une alternative républicaine. » Un conseiller de l’ordre confie que la tenue blanche de Hollande a occasionné une belle affluence. "Le temple Groussier n’a pas suffi, des frères ont été refusés."
Le "temps où les loges ne recevaient pas les politiques"

Au sein de la maçonnerie, l’initiative du GODF fait débat. La Grande Loge de France (30.000 membres) s’abstient ainsi de recevoir les candidats à la présidentielle. Même discours à la Grande Loge féminine de France (13.000 membres). "Nous ne nous immisçons pas dans la controverse politique, insiste Denise Oberlin, la grande maîtresse. Mais libre aux sœurs d’aller les écouter ailleurs." Au sein même du Grand Orient, des voix dissonent. "On est bien loin du temps où les loges s’interdisaient de recevoir les hommes politiques en période électorale", déplore un membre de la loge Combats, à Paris.

Gérard Contremoulin, conseiller de l’ordre chargé des dérives sectaires au GODF, a voté contre l’initiative lors du convent (assemblée générale) du mois d’août. « Ce n’est pas le rôle des obédiences, et puis cela nous oblige à faire un tri dans les candidats. Pas question par exemple de faire venir Marine Le Pen. Des maçons se sont aussi émus de la venue de Jean-Luc Mélenchon, qui est certes un frère, mais qui représente aujourd’hui l’extrême gauche." "Guy Arcizet a décidé de faire peser l’obédience dans l’élection présidentielle. C’est du lobbying, déplore un jeune initié. Après, difficile de contredire la presse lorsqu’elle titre sur les francs-maçons en campagne!"

Adeline Fleury - Le Journal du Dimanche

samedi 14 janvier 2012
http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Le-Grand-Orient-invite-les-candidats-a-la-presidentielle-a-debattre-454500/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   14/2/2012, 13:14

FRANÇOIS HOLLANDE, CANDIDAT NUISIBLE POUR L'ÉGLISE CATHOLIQUE


Citation :
François Hollande, le candidat antichrétien par excellence. Un article concernant le grand favori des présidentielles 2012 est en préparation. En attendant, voici une pertinente vidéo réalisée par l'Institut Civitas

http://johanlivernette.com/index.php?option=com_content&view=article&id=310:video-de-la-semaine-francois-hollande-lantichretien

Anti-catholique, mais aussi anti-chretien, anti-musulman, anti-religion, en sommes : anti Dieu, pro GODF, pro babylone.. un vrai sataniste ce flan!

Rothschild n'a pas eu de si belle marionette informe depuis longtemps, même sous sarko 1er c'était pas si mal.. La chute continue, le trou à l'aire très profond affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   15/2/2012, 19:08

François Hollande & le Nouvel Ordre international




Nouvel Ordre Mondial - Hollande

Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   24/4/2012, 17:51

Aurelien a écrit:


Il y a deux trucs de louche sur cette photo, saurez-vous trouver lesquels ? Suspect



Spoiler:
 


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   25/4/2012, 11:58

Le signe satanique, fo arreter le délire ! le petit doigt n'est pas tendu et le pouce n'est pas écarté de la main ! mais il est vrai que l'on peut tout imaginer !

main sous la veste, OK c'est la signature des Francs Maçon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   7/5/2012, 12:12

Source inconnue, message reçu par mail...


Citation :


Hollande.

Et maintenant ? Le changement ? Mouahah

Un mec, qui, rappelons le, à exactement les mêmes opinions économiques que celui qui est viré, il est juste moins énervé, moins corrompu, moins. Et moins... mais quand hollande va s’asseoir à la table européenne (merci au MES and Co) il ne fera que dévider la même pelote ...

En France, on élit un "moins pire" pour sortir le "pire», et par le "vote soi disant utile" du premier tour, on passe d'un cauchemar à un autre sans espoir concret de changement et le cynisme est juste gagnant, rien de neuf sous le ciel, 5 ans, assumez…

flanby va ruiner la France.

Redoublez de méfiance, le laminage en règle de la société va continuer, telle est la décision des banquiers et du gros business transnationaux. La gauche-caviar est revenue au pouvoir avec sa litanie de promesses non tenues, de trahison du peuple, de démantèlement de la société au profit de l’argent roi.

Le nouveau prince de la république a certifié aux banquiers et à la bourse de la City de Londres qu’il “n’était pas dangereux”, pour leurs intérêts…

Nous allons maintenant COMME PRÉVU !!! Assister au déclin de l'euro, de la France, de l'Europe, peut-être jusqu'à l'éclatement de l'UE.


Rebelote en 2017 etc. …


Le truc marrant à observer dans les jours les semaines qui viennent, ça va être de voir comment les conseillers va-t'en-guerre kazhars de Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa (Attali, BHL, Finkelkraut et autres) vont tourner leur vestes et devenir les indispensables cautions morales de cette nouvelle présidence !!!

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   7/5/2012, 21:04

Je trouve que notre nouveau président est flantastique ! Hourra ! Youpi


Détournement de la série animée Inspecteur Gadget, avec le Docteur Gang incarné par Rothschild au rire démoniaque et Madchat le chat expressif du Docteur Roth, dégustant une flute de champagne tout en assistant à la retransmission télé annonçant la victoire du Flanby, incarné par François Hollande.

Une télé au fond rose Bisounours hypnotisant (couleur du Parti Socialiste), mettant en scène le résultat des élections, avec un Flanby symbolisant François Hollande prêt à s’écraser sur une foule écervelée, l’acclamant par un cri marquant un fort enthousiasme : YOUPIII !
Dans l’ombre de ce très joyeux tableau, Docteur Roth du haut de son très luxueux château savoure sa victoire avec son fidèle Rothchat, par un rire macabre et cynique à l’égard de ce bon peuple français, heureux de se faire enflambiser.
Je vous propose donc de communier avec son rire !


http://joelecorbeau.com/dieudonne/le-flanby-rothschild-100-umps/725
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   8/5/2012, 13:47

EN IMAGES : Avec qui peut gouverner Hollande ?

A ne regarder que si vous avez l'estomac bien accroché !!! Beurk

http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/presidentielle-2012-tous-les-resultats/20120507.OBS5121/en-images-avec-qui-peut-gouverner-hollande.html#photo

Deux trois exemples histoire de bien flipper !!! affraid













_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   11/5/2012, 03:44

Une micro information, hier je regardais la fiche wikipédia de Hollande et il était indiqué comme son nom de naissance "François Gérard Georges Nicolas Hollande" mais aujourd'hui c'est "François Gérard Georges Hollande" bref connais t-on le vrai nom complet de flamby ?

Non ça doit être un petit malin qui a rajouté le prénom.

Généalogie de Hollande
http://www.gennpdc.net/lesforums/index.php?showtopic=99447

____

Infographie
Carte : les 333 circonscriptions où M. Hollande est arrivé en tête

Le Monde.fr | 08.05.12 | 15h52

http://www.imagepics.eu/images/AK0v1.jpg

____


Composition du Gouvernement Flamby premier
Gouvernement Ayrault : 34 ministres, dont 17 femmes


• M. Jean-Marc AYRAULT, Premier ministre


• M. Laurent FABIUS, ministre des affaires étrangères

• M. Vincent PEILLON, ministre de l'éducation nationale

• Mme Christiane TAUBIRA, garde des sceaux, ministre de la justice

• M. Pierre Moscovici, ministre de l'économie, des finances et du commerce extérieur

• Mme Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé

• Mme Cécile DUFLOT, ministre de l'égalité des territoires et du logement

• M. Manuel VALLS, ministre de l'intérieur

• Mme Nicole Bricq, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie débarquée au 21 juin 2012
Spoiler:
 


• M. Arnaud MONTEBOURG, ministre du redressement productif

• M. Michel SAPIN, ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

• M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la défense

• Mme Aurélie FILIPPETTI, ministre de la culture et de la communication

• Mme Geneviève FIORASO, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche

• Mme Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des droits des femmes, porte-parole du Gouvernement

• M. Stéphane LE FOLL, ministre de l'agriculture et de l'agroalimentaire

• Mme Marylise LEBRANCHU, ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

• M. Victorin LUREL, ministre des outre-mer

• Mme Valérie FOURNEYRON, ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

• M. Jérôme CAHUZAC, ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et du commerce extérieur, chargé du budget

• Mme George PAU-LANGEVIN, ministre déléguée auprès du ministre de l'éducation nationale, chargée de la réussite éducative

• M. Alain VIDALIES, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

• Mme Delphine BATHO, ministre déléguée auprès de la garde des sceaux, ministre de la justice

• M. François LAMY, ministre délégué auprès de la ministre de l'égalité des territoires et du logement, chargé de la ville

• M. Bernard CAZENEUVE, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des affaires européennes

• Mme Michèle DELAUNAY, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de la dépendance

• Mme Sylvia PINEL, ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée de l'artisanat, du commerce et du tourisme

• M. Benoît HAMON, ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et du commerce extérieur, chargé de l'économie sociale et solidaire

• Mme Dominique BERTINOTTI, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée de la famille

• Mme Marie-Arlette CARLOTTI, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées

• M. Pascal CANFIN, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé du développement

• Mme Yamina BENGUIGUI, ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, chargée des Français de l'étranger et de la francophonie.
Spoiler:
 

• M. Frédéric CUVILLIER, ministre délégué auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable, et de l'énergie, chargé des transports et de l'économie maritime

• Mme Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique

• M. Kader ARIF, ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants.


http://www.gouvernement.fr/gouvernement/composition-du-gouvernement



French American Foundation – Le Siècle : match nul
Sans compter les ministres délégués

Citation :

La politique du couple Hollande – Ayrault n'ayant à mon sens que peu de surprises à offrir, c'était le seul vrai suspens de cette nomination de gouvernement : quelle organisation oligarchique et mondialiste allait rafler le plus de postes de ministres ?


Le gouvernement nommé par Jean-Marc Ayrault sous la présidence de François Hollande se compose donc comme suit :

Président : François Hollande. (FAF, Le Siècle)

Premier Ministre : Jean-Marc Ayrault.

Ministre des Affaires étrangères : Laurent Fabius. (Bilderberg, Le Siècle)
Ministre de l'Éducation nationale : Vincent Peillon.
Garde des Sceaux, Ministre de la Justice : Christiane Taubira.
Ministre de l'Économie, des Finances et du Commerce extérieur : Pierre Moscovici. (FAF, Le Siècle, Le Cercle de l'Industrie)
Ministre des Affaires sociales et de la Santé : Marisol Touraine. (FAF)
Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement : Cécile Duflot.
Ministre de l'Intérieur : Manuel Valls. (FAF,Bilderberg, Le Siècle)
Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie : Nicole Bricq.
Ministre du Redressement productif : Arnaud Montebourg. (FAF) (Arnaud Montebourg (2000) toujours en liste au 20 mai 2012 sur le site de la FAF)
Ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social : Michel Sapin. (Bilderberg)
Ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian.
Ministre de la Culture et de la Communication : Aurélie Filippetti. (Le Siècle)
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : Geneviève Fioraso (députée de Grenoble).
Ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement : Najat Vallaud-Belkacem. (FAF)
Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire : Stéphane Le Foll.
Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique : Marlyse Lebranchu.
Ministre des Outremers : Victorin Lurel.
Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative : Valérie Fourneyron (maire de Rouen).

Sur vingt femmes et hommes politiques, nous avons donc :

six membres de la French American Foundation


cinq membres du club Le Siècle


trois membres du groupe Bilderberg


un membre du Cercle de l'Industrie


C'est donc une belle victoire à égalité pour la French American Foundation, cette officine de Washington créée dans le but de faire le lien entre les États-Unis et la France et d'installer aux plus hauts postes de cette dernière de dociles agents pro-états-uniens. Elle réussit l'exploit de placer un de ses membres au poste de président et s'offre également le prestigieux ministère de l'économie. Un beau score donc.


Score tout a fait honorable également pour le club de collusion Le Siècle, réunissant le gratin de l'oligarchie française – des médias aux grands patrons en passant par les hommes politiques –, bien qu'on eut pu s'attendre à le voir remporter la compétition face à la French American Foundation. Il faut toutefois noter que certain ministres peuvent avoir adhérer au club récemment et ne soient donc pas pris en compte ici. Au contraire, l'adhésion à la French American Foundation semble être officielle et lui laisse peu de chances de disposer de réserves ministérielles. Un léger avantage pour Le Siècle sur ce point donc. Autre bon point, le Siècle occupe également de très beaux postes : outre le président et le ministre de l'économie, également membres de la French American Foundation, appartiennent au Siècle le ministre des affaires étrangères et le ministre de l'intérieur !


Bien que ne disposant que de trois membres, le club du Bilderberg fait une entrée plus qu'honorable dans le gouvernement socialiste. En effet, même s'il n'atteint qu'un peu plus de la moitié du score de la French American Foundation ou du Siècle, son importance sur le plan international accorde un prestige encore plus grand à ses trois poulains. Le club du Bilderberg obtient donc les ministères des affaires étrangères, de l'intérieur et celui, moins primordial, du travail.


Le Cercle de l'Industrie, était, il faut l'avouer, un peu hors-compétition, puisque tous ses membres à l'exception de ses deux vices présidents, sont les patrons des plus grandes entreprises françaises. Il est donc tout à fait normal qu'on ne retrouve qu'un seul de ses membres dans le nouveau gouvernement.


Évidemment, le lecteur un tant soi peu attentif aura remarqué que plusieurs membres du gouvernement appartiennent à plusieurs de ces organisations. Toutefois, sur les vingt membres du gouvernement, en incluant le président, neuf de ses membres appartiennent aux organisations sus-citées, c'est-à-dire très légèrement moins que la moitié. Évidemment, cela représente un minimum dans la mesure où l'appartenance de certains ministres à de semblables organisations puisse ne pas être connue.


En tout cas, pour ceux qui en doutaient encore : le changement, c'est maintenant ! Le processus de mondialisation "modérée" (dixit le faux-cul Montebourg) va pouvoir se poursuivre après la récente comédie électorale.

source
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EFFZuuVFlkNROzxikb.shtml




Dernière édition par c.isme le 2/7/2012, 10:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   18/5/2012, 11:17

Emmanuel Macron, un banquier d'affaires chez Rothschild nommé secrétaire général adjoint de l'Elysée


22 novembre 2011 : Audition de M. Emmanuel MACRON, gérant au sein de Rothschild & Cie, ancien Inspecteur général des finances par la Délégation à la prospective et à l'évaluation des politiques publiques dans me cadre de l'avis intitulé : "Prospective et démocratie".


A 34 ans, Emmanuel Macron, qui est l'un des inspecteurs des finances les plus brillants de sa génération, devient secrétaire général adjoint de l'Elysée, plus particulièrement chargé de l'économie. Se trouve ainsi reconnu le rôle-clé que cet énarque et banquier d'affaires de gauche a joué dans l'élaboration du projet présidentiel de François Hollande.

Depuis des mois, M. Macron partageait son temps entre la Banque Rothschild, dont il a été nommé associé-gérant en 2011, et la préparation de l'alternance. Il avait constitué autour du candidat socialiste une équipe de "jeunes technos" de gauche, appartenant souvent comme lui à l'inspection des finances mais pas exclusivement.

Cette équipe a planché le soir et le week-end pendant des semaines pour préparer dans le moindre détail le programme du futur président. Elle a trié dans les propositions que lui soumettait le groupe de la Rotonde, composé des économistes Jean Pisani-Ferry, Philippe Aghion, Elie Cohen, Gilbert Cette, etc. Elle a aidé Jérôme Cahuzac, président (PS) de la commission des finances de l'Assemblée nationale, à rédiger une première version du collectif budgétaire et fiscal, de la loi de programmation des finances publiques et du projet de loi de finances (PLF) pour 2013.

Fils de médecins, titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) de philosophie, M. Macron fut de 1999 à 2001 assistant du philosophe Paul Ricoeur. Ce défenseur de l'indépendance de la presse a été membre du comité de rédaction de la revue Esprit. En 2007, il était rapporteur général adjoint de la commission Attali pour la libération de la croissance française. Il dispose à ce titre d'une vision large des forces et des faiblesses de l'économie française. En 2008, il fut chargé de mission auprès de Jean Bassères, à l'époque où ce fabiusien, nommé depuis directeur général de Pôle emploi, était à la tête de l'inspection générale des finances.

Ouvert et accessible, plus sensible aux compétences des personnes avec lesquelles il travaille qu'à leur corps d'origine, M. Macron est un haut fonctionnaire qui sait faire confiance et déléguer. C'est du moins ce qu'en dit Sandrine Duchêne, qui travaille depuis des mois avec lui.

Cette collaboration est appelée à durer : la directrice du département conjoncture de l'Insee va quitter son poste pour rejoindre, dès mercredi, l'Elysée. Elle y sera chargée de macroéconomie et de finances publiques.

Claire Guélaud

Source texte : http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/16/emmanuel-macron-un-banquier-d-affaires-nomme-secretaire-general-adjoint-de-l-elysee_1702135_823448.html

Source photo : http://www.lecese.fr/content/questions-emmanuel-macron

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mansour

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Le nouveau gouvernement français vu par une Barcelonaise   22/5/2012, 21:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://micaours.blogspot.fr
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   3/7/2012, 12:31

Hollande rend hommage au terroriste et ancien
Premier ministre israélien Yitzhak Shamir


Yitzhak Shamir est mort le 30 juin 2012 à l’âge de 96 ans. Outre ses deux mandats de Premier ministre de l’État sioniste (1983-1984 et 1986-1992), Shamir était aussi connu pour avoir commandité des attentats et assassinats dans les années 30 et 40.

Dans les années 30, il est membre de l’Irgun, organisation sioniste armée responsable d’attentats contre des Palestiniens arabes (250 morts).

Dans la décennie suivante, Shamir intègre le groupe Stern, dont les attaques terroristes visent cette fois davantage les Britanniques, dans le but d’obtenir le départ de ces derniers et la création d’un État juif.

Ainsi, en 1944, le groupe Stern assassine lord Moyne, ministre d’État britannique pour le Moyen-Orient ; en septembre 1948, Shamir est l’un des commanditaires de l’assassinat du comte Bernadotte, représentant des Nations unies pour cette région.

En 1984, il succède à Menahem Begin à la direction du Likoud. Sa politique à l’égard des Palestiniens était radicale : pour une colonisation massive.

En 1993, il quittera le Likoud en jugeant la position de Netanyaou trop modérée sur cette question...

Dans un communiqué du 30 juin, le président de la République française François Hollande a rendu hommage au dévouement de Shamir envers l’État sioniste. Plutôt que d’évoquer attentats meurtriers et assassinats, Hollande a préféré l’euphémisme en parlant d’une personnalité « engagée, dès son plus jeune âge, dans la fondation de l’État d’Israël auquel il était indéfectiblement attaché ».

Soucieux probablement lui aussi d’assurer ses arrières, le président a ensuite rappelé, bien sûr, les liens d’amitié franco-israélienne que Shamir aurait contribué à renforcer durant ses mandats.

Une opération de séduction de la communauté organisée s’appuyant aussi sur l’émotion, Hollande a bien entendu ajouté à son communiqué un hommage au « courage exemplaire » de Shamir face à la maladie d’Alzheimer, et présenté ses « condoléances à la famille et aux proches de Yitzhak Shamir, au peuple et gouvernement israéliens ».

En ce qui nous concerne, nous présenterons plutôt nos condoléances aux familles de tous ceux que Yitzhak Shamir, directement ou indirectement, a contribué à tuer toute sa vie durant.


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Hollande-rend-hommage-au-terroriste-et-ancien-Premier-ministre-israelien-Yitzhak-Shamir-12670.html

Le Point (source AFP) : http://www.lepoint.fr/monde/hollande-rend-hommage-a-la-forte-personnalite-de-yitzhak-shamir-01-07-2012-1479596_24.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   13/7/2012, 01:06

3ème réunion du groupe des amis du peuple syrien discours d’ouverture du président de la république, M. François Hollande

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Messieurs les Secrétaires généraux,

Mesdames, Messieurs,

C’est une circonstance dramatique qui nous réunit aujourd’hui à Paris, la situation de la Syrie est chaque jour plus éprouvante. Elle appelle donc une mobilisation de la communauté internationale. Elle doit se situer à un niveau exceptionnel.

Je vous suis donc très reconnaissant d’être venus si nombreux, plus de 100 pays sont ici représentés, la moitié de la planète. C’est un encouragement pour la cause que nous portons mais c’est aussi un soutien majeur pour tous ceux qui, en Syrie, aspirent à la liberté. Je veux donc les saluer, ces militants de l’opposition syrienne. Ils sont courageux. Ils sont déterminés. Ils sont fiers. Ils ont pris leur destin en main. Certains arrivent tout juste de Syrie et y retourneront bientôt. Je veux leur exprimer, au nom de la France - et j’en suis convaincu - en votre nom, tout notre soutien. Je vous invite, d’ailleurs, à les rencontrer dans la Maison du peuple syrien que nous avons aménagé pour eux et que je viens de visiter avec Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères.

Le peuple syrien vit une violence d’une ampleur inouïe. Ce n’est pas la première fois dans son histoire mais là, la répression dure depuis 17 mois et elle a causé la mort de plus de 16.000 personnes, pour la plupart des civils, des femmes, des enfants. Des dizaines de milliers ont été blessés. Combien sont emprisonnés, torturés ? Combien ont disparu ? Combien sont déplacés, contraints de vivre dans la précarité, dans leur propre pays, cachés ou dans des pays voisins où déjà de nombreux Syriens ont trouvé refuge. C’est un bilan terrible que je dresse avec vous. Il est insupportable pour la conscience humaine, insupportable aussi pour la sécurité internationale. Car la situation est d’autant plus dangereuse que le régime syrien n’a d’autre stratégie qu’une escalade dans les massacres. Ce régime pense, comme d’autres avant lui, que c’est l’effroi qui dissuadera le peuple de revendiquer sa liberté alors que c’est la violence qui conduit de nombreux Syriens à rejoindre chaque jour l’opposition. Mais c’est ce déchaînement qui peut conduire à la guerre civile et c’est la raison pour laquelle nous devons arrêter ce processus. C’est une nécessité humaine et politique.

Nous le devons au peuple syrien, nous le devons aussi aux voisins de la Syrie, qui subissent la crise et craignent à juste raison pour leur avenir. Nous le devons aussi pour les principes qui nous guident pour l’avenir de notre planète. La sécurité et la stabilité de la région menacent la paix dans le monde. C’est pourquoi, par la voix de Laurent Fabius, j’ai confirmé la disponibilité de la France pour accueillir cette troisième réunion des Amis du peuple syrien. Après celles de Tunis et d’Istanbul qui ont, à chaque moment, représentées une étape importante de la mobilisation de la communauté internationale. Je saisis l’occasion de notre rassemblement d’aujourd’hui pour réaffirmer l’engagement de la France à soutenir le peuple syrien, à lui permettre d’exercer son droit légitime à la liberté, de choisir son gouvernement et de décider pour lui-même de son avenir. L’engagement de la France rejoint le vôtre et je veux, malgré toutes les difficultés, vous exprimer ma confiance dans le mouvement que nous avons engagé. Déjà, la France a pris, avec ses partenaires européens, des mesures de sanction significatives contre le régime syrien. Aux Nations unies, avec vous, nos efforts communs ont permis l’adoption d’une résolution claire de l’Assemblée générale. Nous avons, en outre, obtenu que soit créé des mécanismes d’enquête qui sont des outils précieux pour démentir la propagande absurde de Bachar Al-Assad et d’établir ainsi la réalité des faits.

Aujourd’hui, notre réunion, ici à Paris, doit se fixer un but : encourager le Conseil de sécurité à prendre le plus vite possible ses responsabilités pour mieux soutenir le plan de sortie de crise présenté par l’envoyé spécial, Kofi Annan. Voilà le but que nous devons rechercher.

Ma conviction est que le plan Annan reste le moyen le plus sûr de faire cesser ces violences et de mettre en œuvre une transition politique maitrisée. Je veux saluer l’effort exceptionnel des pays qui ont accepté de fournir des personnels à la mission d’observation des Nations unies en Syrie. C’est vrai qu’elle connaît des difficultés mais elle reste indispensable.

Kofi Annan a pris l’initiative d’organiser une réunion importante à Genève le 30 juin dernier. Son résultat n’est pas entièrement satisfaisant mais il constitue un pas dans la bonne direction, ce pas vers un engagement sincère de tous les participants à soutenir le principe d’une transition politique et les moyens d’y parvenir, y compris en prenant des mesures fortes au Conseil de sécurité. Nous n’y sommes pas encore mais nous progressons.

Dans ce contexte, notre Groupe des Amis de la Syrie peut jouer un rôle important. D’abord, manifester notre soutien au peuple syrien mais aussi fournir une solution politique pour sortir de la crise. Notre groupe est ouvert à tous ceux qui partagent cet objectif, quelles que soient leurs différences, quelles que soient leurs sensibilités. Nous sommes prêts à travailler avec quiconque est de bonne volonté. Nous continuerons à nous mobiliser dans toutes les instances possibles et avec tous les partenaires et notamment aux Nations unies.

Je veux m’adresser à ceux qui ne sont pas là, à ceux qui nous reprochent de nous ingérer dans les affaires intérieures d’un État. Je veux leur dire qu’au moment où nous en sommes de la crise syrienne, il n’est plus contestable que cette crise est devenue une menace pour la paix et la sécurité internationales. Il faut donc en tirer les conséquences.

Bachar Al-Assad doit partir, un gouvernement de transition doit être constitué, c’est l’intérêt de tous. A ceux qui soutiennent que le régime de Bachar Al-Assad, aussi détestable soit-il, peut permettre d’éviter le chaos, je veux leur dire, qu’ils auront le régime le plus détestable et le chaos. Et ce chaos menacera leur intérêt.

À ceux aussi qui s’inquiètent pour l’équilibre de la région, je peux les comprendre, je peux les entendre. Je dois leur rappeler que nous avons un intérêt commun à travailler ensemble et que notre seul objectif c’est le retour à la stabilité et, en aucune façon, une stratégie d’influence que nous mettrions en œuvre.

Voilà, Chers Amis de la Syrie, ce que je voulais vous dire ce matin. Avec un appel pour que nous prenions cinq engagements aujourd’hui.

Le premier, c’est le refus de toute impunité pour tous les crimes commis en Syrie. Ils relèveront de la justice internationale.

Second engagement, c’est l’application de sanctions économiques financières à l’égard du régime syrien et une implication réelle et effective.

Troisième engagement, c’est le renforcement de notre soutien à l’opposition démocratique en lui fournissant tous les moyens et notamment ceux de la communication.

Quatrième engagement, c’est l’organisation d’une aide humanitaire efficace pour venir en soutien à la population syrienne. Et le dernier engagement, c’est la promesse que la communauté internationale aidera le peuple syrien à reconstruire ce beau pays, ce grand pays le jour venu.

Je forme donc le vœu que notre réunion de Paris accélère les recherches d’une solution politique à cette transition.

Notre nombre aujourd’hui, notre mobilisation, notre cohésion sont autant de signes encourageants pour le peuple syrien et inquiétants pour le régime. L’enjeu, c’est de hâter le moment de la transition car une chose est certaine, c’est que le régime de Bachar Al-Assad ne tiendra pas. Sa chute est inéluctable et l’avènement de forces démocratiques en Syrie sera ce que nous pourrons en décider ensemble et le plus tôt sera le mieux.

Je vous appelle donc à cette mobilisation, et je vous demande, en ce moment si difficile pour le peuple syrien d’observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes des violences en Syrie.

François Hollande

http://www.voltairenet.org/3eme-reunion-du-groupe-des-amis-du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   13/7/2012, 10:04

Il a la classe le représentant des zombies avec sa manche de chemise qui dépasse d'un côté et pas de l'autre. geek
Les anglais en rigolent encore.


_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   19/8/2012, 01:36

Poster collector, c'est clair lol! ça change des talonnettes...

un petit lien sur notre gelée royale, histoire de pas faire un doublon.

France-Bahreïn : quand François Hollande reçoit un dictateur (le 23 juillet 2012 selon l'article du Point)
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6458p15-actualites-arabie-saoudite-bahrein#80243

----

Hollande, l’ami du dictateur Hamed ben Issa Al Khalifa, souverain du Bahrein





7 août 2012 : François Hollande reçoit chaleureusement le roi du Bahreïn à l’Élysée

source
http://www.u-p-r.fr/actualite/monde/manifestations-au-bahrein-alignement-de-l-ue-et-de-la-politique-francaise-sur-washington
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   27/9/2012, 07:36

Déclaration de François Hollande à la 67e
Assemblée générale de l’ONU

Citation :


Monsieur le Président,
Monsieur le Secrétaire général,
Mesdames et Messieurs les Représentants de vos Etats,

C’est la première fois que je m’adresse à cette tribune aux Nations unies. Je le fais avec émotion parce que je mesure ce que l’ONU fait pour notre monde, ce qu’elle a été pour notre histoire. Je le fais aussi avec responsabilité car la France est membre permanent du Conseil de sécurité et a donc des devoirs. Je viens rappeler aussi à cette tribune des valeurs qui n’appartiennent à aucun peuple, qui ne sont la propriété d’aucun continent, qui ne sont le privilège d’aucune fraction de la population. Je viens parler au nom de valeurs universelles que la France a toujours proclamées, des droits qui sont ceux de tout être humain où qu’il vive : la liberté, la sûreté, la résistance à l’oppression.


Ces valeurs et ces droits sont encore trop souvent bafoués dans notre monde sur lequel pèsent trois grandes menaces que nous devons regarder en face. La première, c’est la menace du fanatisme qui nourrit les violences. Nous les avons encore vues ces derniers jours. La seconde, c’est l’économie mondiale affectée par une crise qui entretient des inégalités insupportables. La troisième menace c’est le dérèglement du climat qui met en péril la survie de notre planète.

C’est la mission des Nations unies que de relever ces défis et de trouver, ensemble, des réponses justes et fortes. Justes parce que sans la justice, la force est aveugle. Fortes parce que sans la force, la justice est impuissante.

Je viens aussi dire la confiance que la France porte dans les Nations unies. Ces dernières années nous avons été capables, ensemble, de mettre fin à des conflits meurtriers, prévenir des affrontements.

Mais en même temps que nous envoyons 100 000 casques bleus qui agissent au nom des Nations unies, et je veux leur rendre hommage, en même temps par division, par blocage de nos propres institutions, par inertie, l’ONU est incapable d’empêcher la guerre, les exactions, ou les atteintes aux droits des peuples. Alors, j’en tire au nom de la France une conclusion : si nous voulons rendre le monde plus sûr, il nous appartient de prendre nos responsabilités.

Comment ?

D’abord, en réformant notre organisation, l’ONU.

Le Conseil de sécurité doit mieux refléter la réalité du monde d’aujourd’hui. C’est pourquoi je rappelle une fois encore que la France soutient la demande d’élargissement formulée par l’Allemagne, le Japon, l’Inde et le Brésil. Elle est également favorable à une présence accrue de l’Afrique, y compris parmi les membres permanents. Siéger au Conseil de sécurité, ce n’est pas jouir d’un privilège au nom de l’histoire. Pas davantage satisfaire une ambition liée à la puissance économique. Siéger au Conseil de sécurité, c’est prendre l’engagement d’agir pour la paix dans le monde.

Car nous devons agir. Agir ensemble et agir vite, car il y a urgence.

La première des urgences s’appelle la Syrie.

L’Assemblée des Nations unies a plusieurs fois dénoncé les massacres perpétrés par le régime syrien, demandé que les responsables des crimes commis soient jugés et souhaité une transition démocratique. Mais encore aujourd’hui le calvaire de la population se poursuit. 30 000 morts depuis 18 mois. Combien de morts encore devons-nous attendre avant d’agir ? Comment admettre cette paralysie de l’ONU ?

J’ai une certitude : le régime syrien ne retrouvera jamais sa place dans le concert des nations. Il n’a pas d’avenir parmi nous. C’est pourquoi, j’ai pris la décision au nom de la France de reconnaitre le gouvernement provisoire, représentatif de la nouvelle Syrie, dès lors qu’il sera formé. Ce gouvernement devra lui-même donner des garanties pour que chaque communauté en Syrie soit respectée et puisse vivre en sécurité dans leur pays.

Sans attendre, je demande que les Nations unies accordent dès maintenant au peuple syrien toute l’aide, tout le soutien qu’il demande, notamment que soient protégées les zones libérées, et que soit assurée une aide humanitaire aux réfugiés. Quant aux dirigeants de Damas, ils doivent savoir que la communauté internationale ne restera pas inerte si, par malheur, ces dirigeants venaient à utiliser des armes chimiques.

L’autre urgence est de lutter contre la plus grave des menaces qui pèse sur la stabilité du monde : je veux parler de la prolifération des armes nucléaires. Depuis des années, l’Iran ignore les exigences de la communauté internationale, s’affranchit des contrôles de l’AIEA, ne respecte pas sa propre parole, et pas davantage les résolutions du Conseil de sécurité. J’ai moi-même souhaité qu’une négociation puisse sincèrement avoir lieu et qu’il y ait des étapes qui soient fixées. Là encore cette négociation n’a pas abouti. La France n’accepte pas cette dérive qui menace la sécurité de la région mais, nous le savons, aussi la paix dans le monde. Je veux donc dire ici de nouveau que nous sommes prêts à prendre de nouvelles sanctions, non pas pour punir le grand peuple iranien, mais pour dire à ses dirigeants qu’il convient de reprendre la négociation avant qu’il ne soit trop tard.

La troisième urgence est de trouver enfin une issue au conflit israélo-palestinien.

Le statu quo que nous connaissons n’est pas une réponse. C’est une impasse. La France là encore, j’en prends l’engagement, contribuera de toutes ses forces à restaurer les bases d’une négociation devant déboucher sur la coexistence de deux Etats dont chacun sait bien qu’elle est la seule solution pour qu’il puisse y avoir une paix juste et durable dans cette région.

La dernière urgence, et c’est peut-être la première qui doit nous mobiliser cette semaine, est le Sahel. La situation créée par l’occupation d’un territoire au Nord Mali par des groupes terroristes est insupportable, inadmissible, inacceptable, pas seulement pour le Mali qui est affecté par ce mal terroriste mais pour tous les pays de la région et au-delà de la région, par tous ceux qui peuvent être frappés un jour par le terrorisme. L’Union Africaine, que je salue, la CEDEAO ont déclaré être disposées à prendre des décisions courageuses. Les autorités du Mali viennent de nous saisir. Alors il n’y a pas de temps à perdre. La France, je l’annonce ici, soutiendra toutes les initiatives permettant que les Africains eux-mêmes règlent cette question dans le cadre de la légalité internationale avec un mandat clair du Conseil de sécurité. Oui, il faut que le Mali retrouve l’intégrité de son territoire et que le terrorisme soit écarté de cette zone du Sahel.

Mesdames, Messieurs, le rôle de l’ONU est de répondre à l’urgence. Mais il n’y a pas que l’urgence, il y a aussi une ambition qui doit nous mobiliser tous ensemble : celle du développement.

La Conférence de Rio, j’y ai participé, a été une étape : décevante pour les uns, encourageante pour les autres. Je considère que nous avons aujourd’hui un agenda qui doit permettre de concilier, de conjuguer la croissance économique, la réduction de la pauvreté, le progrès social, la protection de l’environnement... Voilà ce que nous avons à faire dans la durée.

Nous avons devant nous le rendez-vous de l’accord sur le climat en 2015. J’annonce ici que la France est disponible pour accueillir, à cette date, la conférence des Nations unies pour les changements climatiques. Parce que je veux que nous réussissions ensemble à relever ce défi.

Parallèlement, je rappelle qu’une des déceptions de Rio a été le fait que nous ne puissions pas nous mettre d’accord pour la création d’une Organisation des Nations unies pour l’environnement. Cela reste l’objectif de la France, créer cette agence de l’environnement qui serait située en Afrique parce que c’est un continent qui a été trop longtemps délaissé et qui affronte des périls climatiques, et c’est aussi un beau symbole que de confier à l’Afrique cette future agence mondiale pour l’environnement. Puisque je parle de développement, je veux aussi que nous regardions franchement la réalité : nous n’atteindrons pas les objectifs du millénaire sans ressources nouvelles. Chacun connait les contraintes budgétaires de nos Etats respectifs. C’est pourquoi à cette tribune des Nations unies je lance un appel en faveur des financements innovants. Avec eux, nous donnons tous les moyens à nos organisations pour lutter efficacement contre les maladies, le SIDA, le paludisme... Et je veux saluer le succès d’UNITAID qui a été financé par la taxe sur les billets d’avion. Voilà la voie qui a été ouverte. Aujourd’hui nous devons franchir une seconde étape, je la propose, à travers l’instauration d’une taxe sur les transactions financières, à laquelle d’ailleurs plusieurs pays européens ont donné leur accord de façon à ce que les mouvements de capitaux puissent être freinés ou, s’ils ne le sont pas, que par cette taxe, ils puissent financer le développement et la lutte contre les fléaux sanitaires. La France s’est dotée de cette taxe. La France a même pris un autre engagement : de reverser une partie des produits de cette taxe, au moins dix pour cent, pour le développement et pour la lutte contre les fléaux sanitaires et les pandémies.

Tel est le message que je voulais vous adresser : faisons en sorte qu’une taxe à l’échelle du monde puisse être mise en place sur ces transactions financières et que son produit puisse être affecté à son développement et à la lutte contre les pandémies. Ce serait un bel exemple de ce que j’appelle la mondialisation de la solidarité. Voilà ce qui est aujourd’hui une des plus belles idées que le monde soit capable de porter.

Mais la Mission des Nations unies n’est pas simplement de lutter contre l’instabilité financière ou de faire en sorte que le développement soit une grande cause. C’est aussi de lutter contre toutes les formes d’instabilité.

Je pense au trafic de drogue, fléau touchant les pays de production, de transit et de commercialisation. Face aux narcotrafiquants, à leurs alliances avec les réseaux terroristes, là encore les Nations unies doivent bâtir une stratégie mondiale de lutte contre la drogue et la mettre en œuvre. De la même manière, les trafics d’armes représentent aussi un très grave danger. La France est résolument engagée dans la conclusion d’un traité universel sur le commerce des armes.

Ce que l’ONU doit aussi défendre, doit aussi promouvoir, c’est une conception du monde fondée sur les droits et libertés fondamentales.

Les « printemps arabes » ont montré que ces valeurs étaient universelles, valaient pour tous les continents, pour tous les pays. Je veux saluer ce qui s’est produit en Tunisie, en Libye, en Egypte.

C’est vrai que les transitions ne sont pas faciles, qu’il y a des risques, qu’il peut y avoir des allers-retours, que les violences peuvent tenter de faire disparaitre les acquis et les progrès. La France appuiera les nouvelles autorités politiques issues d’élections démocratiques dans ces pays pour combattre sans aucune complaisance, l’extrémisme, le fanatisme, la haine, l’intolérance et les violences, quelles que soient les provocations qu’elles peuvent rencontrer, parce qu’il n’y a pas de justification à la violence, jamais.

La France veut être exemplaire, non pas pour faire la leçon mais parce que c’est son histoire, c’est son message. Exemplaire pour porter les libertés fondamentales, c’est son combat, c’est aussi son honneur.

C’est la raison pour laquelle la France continuera de mener tous ces combats : pour l’abolition de la peine de mort, pour les droits des femmes à l’égalité et à la dignité, pour la dépénalisation universelle de l’homosexualité, qui ne peut pas être reconnue comme un crime mais au contraire comme la reconnaissance d’une orientation, et nous continuerons à nous battre pour la protection des civils. Je rappelle que cette Assemblée a été capable d’affirmer un principe : les Etats ont tous la responsabilité d’assurer la sécurité de leurs civils. Et si un Etat vient à manquer à cette obligation, c’est à nous, à l’ONU, d’engager les moyens de l’assumer à sa place. N’enterrons pas cette promesse parce qu’elle peut être utile. Je pense notamment à ce qui se produit dans la République démocratique du Congo, où les civils sont les principales victimes des affrontements et où les ingérences doivent cesser le plus rapidement possible.

Voilà les principes et les orientations que la France portera, défendra aux Nations unies. La France a confiance dans les Nations unies. Elle sait qu’aucun Etat aussi puissant soit-il ne peut régler les urgences, mener le combat pour le développement, venir à bout de toutes les crises. Aucun Etat ne le peut mais en revanche si nous sommes ensemble alors nous serons à la hauteur de nos responsabilités. La France veut que l’ONU soit le centre de la gouvernance mondiale. Mais est-ce que les Etats qui forment notre Organisation veulent que ce soit là le principe et l’objectif ?

Je le dis avec gravité quand il y a de la paralysie, quand il y a de l’inertie, quand il y a l’inaction, alors l’injustice, l’intolérance peuvent trouver leur place.

Ce que je veux vous faire comprendre à cette tribune c’est que nous devons agir, agir pour prendre nos responsabilités, agir pour régler les urgences, la Syrie, la prolifération nucléaire, le Sahel, agir aussi pour un autre monde, pour qu’il soit celui du développement, agir pour les financements innovants, agir pour qu’il y ait une lutte contre les fléaux sanitaires, agir, agir toujours, agir ensemble, soyons à la hauteur de la mission qui nous a été confiée et de l’attente des peuples, voilà le message de la France.

François Flamby Hollande


Source
http://www.voltairenet.org/Declaration-de-Francois-Hollande-a

Les forces spéciales françaises vont renforcer leurs effectifs au Sahel
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-forces-speciales-francaises-vont-renforcer-leurs-effectifs-au-Sahel-14009.html

----

Pour le plaisir
DIEUDONNE..."Le changement c'est maintenant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   5/10/2012, 19:29



François Hollande à l’ONU : l’explication de texte

par Thierry Meyssan

Prenons François Hollande au sérieux : écoutons et analysons son discours à la tribune des Nations Unies. Quel est donc le « message de la France » qu’il est venu proclamer devant la plus prestigieuse des assemblées ?
Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 4 octobre 2012

Citation :

Le premier discours de François Hollande à l’Assemblée générale des Nations Unies était attendu par toutes les chancelleries. Le nouveau président français allait s’adresser directement à la communauté internationale pour lui présenter sa conception de la manière dont on peut prévenir des conflits.

Le discours avait été minutieusement préparé sous la houlette du conseiller diplomatique Jean-Paul Ortiz, et soigneusement répété par M. Hollande pour une lecture fluide à la tribune.

Las ! Le résultat de ce show est particulièrement décevant : le président a enfilé diverses prises de position sans être capable de les argumenter. Chacune répondait aux intérêts de lobbies particuliers ou de courants au sein du gouvernement, mais rassemblées, elles constituaient un ensemble incohérent.

Au-delà de cet amateurisme politique, le plus choquant aura été d’entendre le président de la République, gardien des institutions, mutiler la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1789, pourtant placée en préambule de la Constitution. Il a abandonné l’idée que la propriété soit un « droit naturel et imprescriptible », et il a dénié au Peuple palestinien le droit de résister à l’oppression.

Écoutez, regardez :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   13/10/2012, 09:45

Lapsus de Flamby :-))




_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   6/11/2012, 09:07

Lapsus de Hollande: la"stragédie"de l'affaire Merah



_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6013
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   9/11/2012, 08:57

Kikadikoi : la Hausse de la TVA



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   13/12/2012, 13:59

Les Juifs de François Hollande

Mai 2012.
Par Jacques BENILLOUCHE pour Terredisrael.com (la voix des israéliens francophones et de leurs amis).


Les juifs de France et d’Israël ont axé leurs attaques sur l’influence néfaste des pro-palestiniens parmi les socialistes et leurs amis et ont ainsi donné la majorité de leurs voix à Nicolas Sarkozy. Cependant la garde rapprochée de François Hollande comporte de nombreux juifs qui ne rejettent pas leur identité et qui resteront juifs à vie selon la Halakha, la loi juive.



Juifs actifs

Bien que les juifs arrivés au pouvoir ne montrent jamais beaucoup de zèle quand il faut défendre Israël, par crainte de se voir reprocher une position communautaire non objective, ils sont cependant en mesure d’infléchir la politique du gouvernement. Certes, des personnages célèbres, comme l’américain Henri Kissinger ou le chancelier autrichien Bruno Kreisky, ont prouvé dans le passé qu’ils avaient un positionnement politique indépendant de tout sentiment de solidarité communautaire et parfois même volontairement anti israélien.

De nombreux juifs sont actifs dans le comité de campagne de François Hollande et parmi eux, quelques uns se verront gratifiés d’un poste ministériel en cas de victoire socialiste. Leur identité juive n’est aucune garantie pour Israël.


Famille en Israël


Pierre Moscovici n’a jamais caché ses origines juives. Il avait même annoncé, à une émission de télévision, que la moitié de sa famille vivait actuellement en Israël, après avoir quitté la Roumanie. Cela n’en fait pas bien sûr un sioniste. Mais il pourrait instiller une dose d’équilibre dans la politique pro-arabe du Quai d’Orsay. On le voit aussi bien comme premier ministre que comme secrétaire général de l’Elysée où il aurait la main sur toutes les questions politiques.


Julien Dray a lui aussi une grande famille en Israël, dont son frère qui vit dans une implantation. Il avait été clair à propos de la guerre de Gaza : «Dans cette situation il y a d’abord un agresseur, évidemment le Hezbollah qui a pris la responsabilité d’ouvrir les hostilités en tirant des roquettes sur les populations israéliennes. Israël a répondu. Nous pensons que sa réaction est légitime au regard de l’agression». Il avait soutenu Ségolène Royal en 2007, ce qui pourrait lui valoir un coup de pouce de sa part pour entrer au gouvernement. Mais ses ennuis judiciaires et la suspicion d’avoir reçu une proposition d’être ministre d’ouverture de Nicolas Sarkozy, risquent de le plomber. Sa proximité avec DSK pourrait le disqualifier vis-à-vis du nouveau président.


Coming out


Vincent Peillon
a fait son «coming out» juif il n’y a pas longtemps, à l’occasion de «l’appel à la raison» Jcall, qu’il avait signé avec Daniel Cohn-Bendit, Elie Barnavi, Bernard Henri-Levy, Zeev Sternhell et Avi Primor. Sa grand-mère maternelle est juive. Sa mère, sœur du médecin Etienne-Emile Baulieu et de l’économiste Suzanne de Brunhoff, est chercheuse. En 2009, il avait célébré la Bar-Mitsva de son fils Elie à la synagogue de la Place des Vosges à Paris. Pour la circonstance, Vincent PEILLON, qui a épousé en seconde noces la journaliste Nathalie Bensahel, avait mis les tefillins et était monté à la Torah. Agrégé de philosophie, il serait nommé ministre de l’Éducation Nationale.


François Rebsamen, dont l’origine est d’Alsace-Lorraine, est juif et franc-maçon. Il est responsable des problèmes sécuritaires auprès du candidat socialiste. Il avait été chef de cabinet du ministre de l’intérieur Pierre Joxe. Il aspire à être ministre de la sécurité intérieure, sinon ministre de l’intérieur
.
Les militants


Harlem Désir a tenu quelques mois l’intérim du secrétariat général du parti socialiste et souhaite remplacer Martine Aubry qui ne rempile pas. Son père est martiniquais tandis que sa mère est juive alsacienne. Licencié de philosophie, il a dirigé l’UNEF et présidé SOS Racisme. Député européen, il est vice-président du groupe socialiste européen depuis 2004.


Chef des Verts et proche des sociaux démocrates en Allemagne, Daniel Cohn-Bendit, qui avait pris position dès avant le premier tour pour la candidature unique socialiste, pourrait créer la surprise. Au soir du premier tour, il avait damé le pion à Éva Joly en annonçant, avant elle, son soutien à François Hollande. Connaissant à fond les arcannes de la politique à laquelle il a été nourri dès son adolescence, bénéficiant d’une aura depuis 1968 et parlant parfaitement l’allemand, il pourrait faire un excellent ministre des affaires européennes, capable de peser sur les décisions d’Angela Merkel. Il serait en mesure de lui exposer la position française dans le cadre d’entretiens qui ne souffriraient pas de la lourdeur des interprètes.


Les femmes et les amis


Deux femmes entourent François Hollande. Adeline Hazan, d’origine égyptienne, quinqua du PS, députée européenne depuis 1999 est maire de Reims et a été présidente du Syndicat de la Magistrature de 1986 à 1989. Dans le cadre de la parité imposée par le futur président, elle pourrait bien hériter du poste de ministre de la Justice.


Michèle Sabban, vice-présidente du Conseil d’Ile-de-France est née en Tunisie. Diplômée des Beaux Arts, elle siège depuis près de vingt ans au Conseil Régional comme vice-présidente.



Enfin, sur le plan des amis non juifs d’Israël, le nom de Jean-Michel Casa, directeur de l’Union européenne au Quai d’Orsay, est avancé pour occuper le poste de sherpa, conseiller diplomatique à l’Élysée. Il avait été remplacé en 2009 par Christophe Bigot au poste d’ambassadeur de France en Israël qu’il occupait depuis 2006.Tous les noms qui ont été cités dans l’article figure dans l’organigramme de l’équipe de campagne de François Hollande.


http://www.terredisrael.com/infos/?p=51155

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3021
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   6/1/2013, 11:40

Nous vivons une époque formidable
Analysons un peu la situation du président normal :

- Notre Président Normal est contre le mariage, sauf pour les homosexuels,
- Notre Président normal ne s’est donc pas marié avec Ségolène Royal avec qui il a conçu 4 enfants : Thomas en 1984, Clémence en 1986, Julien en 1987, et Flora en 1992.
– En même temps, notre Président normal a eu une autre fille , ELSA en 1988 avec Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, candidate au poste de Maire, avec l’appui de Delanoë.

- Pendant cet interlude, Ségolène Royal a eue une aventure charnelle avec Jean Marc Ayrault…
Comme elle s’est fait virer de La Rochelle, et qu’elle avait jeté son dévolu sur le perchoir de l’Assemblée nationale, il lui reste à larguer son amant marocain André Hadjez, et se recoller avec le 1er ministre AYRAULT, on prend les paris… !!!.

- Maintenant, notre Président normal est en couple avec Valérie Trierweiler, du nom du mari dont elle n’a pas encore divorcé car elle souhaiterait que l’on ne sache pas qu’elle est en fait Valérie Massonneau, petite fille du fondateur de la banque Massonneau et Cie, qui sera rachetée par le Crédit de l’Ouest, lui même racheté par CIC Ouest.
– Par ailleurs, Valérie Massonneau est actionnaire de la chaîne Direct 8, et a déclaré en 2011 un revenu annuel de 3 millions d’euros. Elle ne doit pas savoir que notre Président normal n’aime pas les riches !!…??
La maitresse actuelle de notre Président normal, tout en conservant son poste à Paris Match, possède un Cabinet à l’Élysée, avec toute l’administration et les avantages correspondants.

Bref, notre Président normal nomme premier ministre celui qui se tapait sa compagne officielle, et vit avec une rentière qui fait semblant d’être pauvre et qui prend des initiatives comme si elle était la présidente…!!!

Jamais un mot dans la presse (en ce qui concerne Trierweiler-Massonneau)…
Tout est normal.

DLP arbrijou & jsalmon72

Source:
http://www.jclaurent.fr/blog/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   6/1/2013, 17:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Flamby 1er - François Hollande   14/1/2013, 11:55

Photo prise lors du dernier déplacement de Flamby en Algérie le 19 décembre dernier.


_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités de Flamby 1er - François Hollande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» François Hollande : "Une crise, quelle crise ?"
» Migrants : la lettre ouverte de trois généraux à François Hollande.
» Les actualités de la Marine Française
» A Olivet, François Hollande " entend " les militaires
» Vœux 2017 : comment François Hollande va soigner sa sortie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: