Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Benjamin Fabre - Franciscus, eques a capite galeato - Un initié des sociétés secrètes supérieures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2403
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Benjamin Fabre - Franciscus, eques a capite galeato - Un initié des sociétés secrètes supérieures   5/3/2012, 00:13

Benjamin Fabre - FRANCISCUS, EQUES A CAPITE GALEATO - Un initié des sociétés secrètes supérieures

http://www.archive.org/details/franciscusesques00fabr

("clik droit" de la souris sur le petit pdf à gauche,"enregistrer le lien sous",pour l'archiver sur votre disque dur)

Citation :
Franciscus,esques a capite galeato, 1753-1814, un initié des société secrètes
supérieures : portraits et documents inédits : nombreuses reproductions
en photogravures (1913)

Préface de Copin-Albancelli.

Il s'agit d'un vieux livre datant du début du siècle dernier,qui fut plus ou moins le point de départ de la fameuse "Polémique sur les Supérieurs Inconnus".

Le livre la "Polémique sur les Supérieurs Inconnus" est disponible à ce lien,posté par le membre endoftimez :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t4516p300-rene-guenon

endoftimez a écrit:
Voici la Polémique sur le Supérieurs Inconnus, en scan haute définition (2 fichers à cause de la taille).

sendspace.com ux1taf

sendspace.com 6acjwr

Bonne lecture study .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Nombre de messages : 471
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Benjamin Fabre - Franciscus, eques a capite galeato - Un initié des sociétés secrètes supérieures   5/3/2012, 17:57

Pour ceux qui liront le livre, le fameux eques a capite galeato n'est autre que Le Marquis de Chefdebien d’Armissan né et domicilié à Narbonne. Un personnage à étudier donc.

Edit 1 : Je commence à comprendre pourquoi ce genre de "brulots" selon le langage de l'ennemi, est marqué d'infamie. La préface seule brûlerait les doigts du gentil et les yeux de l'historien subventionné.

Résumé :

C'est qu'ils y vont fort les lascars ; fort et documenté, percutant et précis. Et vas y que je t'allonges les fables humanistes sur le billot, que je t'y éviscère les Lumières de la Révolution, que je t'y dégonfle certaines baudruches royalistes et que je t'y mette à mort la FM de France, aussi pontifiante que manipulée. C'est le fil rouge du bouquin, en effet ; qui tire les ficelles du petit théâtre ? Qui préside à cette "Société Secrète" ? Tout ça est plaisant à l’œil car bien écrit, factuel, parfois drôle, souvent ironique.

De 1721 à l'Empire, l'histoire est remise par l'auteur sur les rails de la réalité. Réalité maçonnique d'abord : sa naissance, son histoire, ses manigances internes et luttes de pouvoirs fratricides... mais pas seulement. Elle ne serait, en ce qu'elle est affichée, que l'excroissance d'une nébuleuse occulte, la fille bien née d'une famille nombreuse : RC, martinistes, kabbalistes, illuministes, théosophes...etc. La FM officielle de France, GLNF, GO etc, n'est, en ce siècle révolutionnaire, qu'une vaste mise en réseau de l'élite. Magistrats, nobles, bourgeois, officiers, commerçants et religieux s'y côtoient gaiement, s'affublent de grands noms et cérémoniels pompeux. Les plus hauts gradés d'alors ne sont pas nécessairement les plus éclairés ni les plus influents. On se coopte entre amis. On place des pions comme le duc de Chartres (d'Orléans) à la "grande maîtrise du GO" à des fins politiques. Il s'agit de paraître sous contrôle et de sang honnête, d'attirer le cochon de bonne famille. Il s'agit enfin, d'y répandre un poison invisible qui finira d'incuber la Révolution française. Le rêve des maçons : un monde sans rois, sans religions, sans frontières, sans peuples. Un monde "fraternel". C'est la grande République Universelle.

Anecdote : le duc de Chartres, prince de sang royal, démissionnera de ses fonctions en 1793 et sera, quelque mois plus tard, passé à l'échafaud. L'inventeur de cette machine à couper des têtes, le fameux guillotin, était un frère, "premier orateur de la chambre des provinces".
Les frères nobles ne seront pas épargnés. Ces cochons de sang bleu, "dupes éternels", ont servis mais furent sacrifiés au même titre que les clercs. Tout cela, à dessein.

La Société Secrète : Derrière ces réalités triviales, l'auteur tente de connaître les véritables maîtres et instigateurs occultes. En FM, il retient quelques noms importants :

- Savalette de Langes
- Willermoz
- le héros du livre, le marquis de Chefdebien
- Saint-Martin
- Bacon de la Chevalerie
- Thory
- Pyron
- Martinès

Ceux-là et quelques autres traversent les tumultes historiques sans être inquiétés. Ils n'ont pas de hautes fonctions mais sont parfaitement éclairés et respectés. Chefdebien semble même parfois donner des ordres qu'on s'empresse d’exécuter même dans les plus hautes sphères maçonniques. Ils savent surtout -pour certain- qui commande réellement. Ils sont les relais directs du pouvoir occulte et agissent incidemment hors de la lumière, fut-elle maçonnique.
L'auteur semble voir en le triptyque Kabbale juive - Rose-Croix - Martinisme une clé importante de compréhension. Le pouvoir se jouerai en ces nébuleuses enceintes, entre influences orientales et juives. Un mystérieux maître ressort : le "docteur FALC" qu'on dit être "le chef de tous les juifs" selon les mots fascinés de Savalette lui-même (p.84). Ce "vieillard de souabe" de type "non-européen", serait le grand rabbin Falck-Schelck.

(à suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Nombre de messages : 471
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Benjamin Fabre - Franciscus, eques a capite galeato - Un initié des sociétés secrètes supérieures   6/3/2012, 14:44

Je complète mon résumé (en cours) par une demande :

Quelqu'un pourrait-il mettre tout cela en perspective avec "la polémique des supérieurs inconnus" évoquée par paralleye voir avec les analyses de Guenon ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Benjamin Fabre - Franciscus, eques a capite galeato - Un initié des sociétés secrètes supérieures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'étrange destin de Benjamin Button
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» photo siege iseos BBconfort avec benjamin 1 mois et demi
» une non-initiée...
» Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Livres/Archives/Documents etc...-
Sauter vers: