Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 16:51

Attention

Topic ouvert pour alléger la rubrique actualité. Un minimum de modération est demandée. Tout propos excessivement ou volontairement polémique ainsi que toute info non sourcée seront éliminés par la modération.



Bardamu a écrit:


Fusillade devant un collège juif à Toulouse

Un professeur de religion et ses deux enfants ont été tués et deux autres enfants grièvement blessés lundi matin devant un collège juif de Toulouse par un homme à scooter qui a ouvert le feu.Selon des sources policières, le tueur était muni de deux armes, dont une qui serait de même calibre 11.43 que celui utilisé pour tuer les parachutistes à Montauban et à Toulouse.


15H40 - "Réponse commune" - François Hollande, qui s'est rendu au collège-lycée Ozar Hatorah, déclare qu'il "faut tout faire pour que les actes antisémites et le racisme amènent une réponse commune et ferme de toute la République".

15H22 - Un collège-lycée tranquille - L'établissement Ozar Hatorah est le principal établissement d'enseignement confessionnel juif de Toulouse. Créé en 1983, il accueille 200 élèves scolarisés de la 6e à la terminale. "C'est un petit lycée de centre-ville sans gros problèmes, avec de très bons résultats, 100% de réussite au bac et 90% de mentions", selon un responsable de la communauté. Situé dans le quartier résidentiel de la Roseraie, il intègre notamment un internat de filles et de garçons d'une capacité de cinquante élèves et une synagogue. Par leur tenue les adultes et les élèves qui fréquentent l'établissement sont aisément reconnaissables, les garçons portent une kippa, et l'homme décédé était identifiable comme rabbin".

15H19 - LES ETATS-UNIS CONDAMNENT "L'HORRIBLE ATTENTAT" DE TOULOUSE PAR LA VOIX DE LEUR AMBASSADEUR A PARIS -


15H12 - Militaires "néo-nazis" - Le site de l'hebdomadaire Le Point évoque une "piste" après le meurtre des trois militaires de Montauban et Toulouse. Sans citer de sources, le site rappelle qu'en 2008, le 17e régiment de génie parachutiste de Montauban "s'était fait tristement connaître" avec la dénonciation en son sein de trois militaires, des "branquignols" proches des mouvements "néonazis". Trois soldats avaient été renvoyés."Le portrait type de ces sinistres personnages correspond aux maigres signalements dont disposent les enquêteurs pour identifier le tueur fou de Toulouse : tout en muscle, tatoué et vêtu de noir", écrit LePoint.fr.

15H07 - Pas de TV pour Le Pen - France 2 a décidé d'annuler son émission "Spéciale présidentielle" ce soir à 22H15 avec comme invitée principale Marine Le Pen. La candidate du FN avait demandé le report de cette émission, durant laquelle elle devait débattre avec Arnaud Montebourg et Eva Joly, par respect pour les victimes.

15H03 - Marche à Paris - L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) appelle à une marche silencieuse à 20H30 à Paris. Elle se déroulera après une lecture de psaumes en début de soirée à la synagogue Nazareth, dans le IIIe arrondissement.

15H01 - "Submergé par l'émotion". Les mots sont du ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui visite l'école frappée par le drame. "Comme tous mes compatriotes, je suis submergé par l'émotion après cet évènement très grave, c'est un acte antisémite qui a été porté contre des enfants juifs".

14H57 - FRANCOIS HOLLANDE ARRIVE A SON TOUR SUR LES LIEUX DU DRAME -

14H53 - Fillon annule - Le Premier ministre ne se rendra pas dans le Rhône, où il devait notamment tenir un meeting de soutien à Sarkozy, à la suite des "événements tragiques survenus" à Toulouse.

14H50 - LE PREMIER MINISTRE ISRAELIEN BENJAMIN NETANYAHU CONDAMNE UN "MEURTRE ODIEUX DE JUIFS, DONT DES PETITS ENFANTS" -

14H38 - Office religieux - Une synagogue du centre de Toulouse tiendra un office religieux à la mémoire des victimes, à 17H00.

14H31 - "Démon" - Nouvelles réactions en Israël. Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, estime que "seule une personne possédée par le démon peut massacrer de cette façon des enfants dans une école". Le président de la Knesset, le parlement, Reuven Rivlin, souligne que cette attaque est dirigée contre les juifs et Israël. "Des enfants juifs et un enseignant ont été tués ce matin parce qu'ils étaient Juifs".

14H27 - La volonté de Sarkozy - Le chef de la diplomatie Alain Juppé commente le déplacement de Sarkozy sur Twitter. "La présence de @NicolasSarkozy atteste de la volonté de faire en sorte que l'auteur de cet assassinat soit arrêté et déféré dt la justice AJ". Dans un second tweet: "C'est aussi la volonté d'assurer la protection des établissements juifs notamment. J'y suis tout particulièrement attentif à Bordeaux. AJ"

Hommage

14h02 - Carnaval annulé - Le carnaval prévu mercredi et tous les événements festifs des prochains jours à Toulouse sont annulés ou reportés "car Toulouse et sa région sont traumatisés", a annoncé le maire (PS) Pierre Cohen, qui a évoqué un traumatisme qui pourrait être "aussi fort que la tragédie AZF".

13h58 - Rassurer - A Marseille, le préfet de la région Paca a réuni les représentants de la communauté juive pour "les assurer de son soutien et de son aide et pour rassurer l'ensemble de nos concitoyens de confession israélite, notamment les parents d'élèves et les responsables d'établissements gérés par la communauté juive".

13h25 - HOMMAGE MARDI A 11H00 - La minute de silence annoncée par Nicolas Sarkozy aura lieu demain "à 11h00 précises" dans tous les établissements scolaires du pays, précise le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, qui a accompagné le chef de l'Etat au collège-lycée Ozar Hatorah.

13h16 - Débat annulé? - Marine Le Pen demande à France 2 de reporter son débat avec Eva Joly et Arnaud Montebourg, prévu ce soir dans l'émission Mots croisés. "Suspendre le temps politique aujourd'hui est un signe de compassion et de solidarité", estime-t-elle.

13h13 - Moyens exceptionnels - Nicolas Sarkozy et François Fillon ont demandé "que des moyens exceptionnels soient engagés pour la conduite de l'enquête et pour la sécurisation des écoles et des lieux de cultes", indique Matignon dans un communiqué. La lutte "contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de xénophobie" reste "un engagement fort et constant du gouvernement", ajoute François Fillon.

13h07 - Ne pas céder à la terreur - "Nous ne devons pas céder face à la terreur, (...) les écoles doivent continuer de fonctionner, les gens doivent pouvoir continuer de pratiquer leur religion", déclare Nicolas Sarkozy.

12h53 - "Cohésion sociale" - Ce sont "l'ensemble de nos concitoyens qui sont visés" par la fusillade, souligne le président de la Licra, Alain Jakubowicz, qui appelle à une "cohésion sociale" des Français autour de ce drame. L'association SOS Racisme évoque elle la possibilité d'une série de "crimes racistes".

12h44 - "Interpellé" - Le président Nicolas Sarkozy se dit "interpellé par les similitudes du mode opératoire", mais ajoute qu'il "faut attendre les résultats de l'enquête judiciaire".

"Horreur préméditée"

12h38 - Unité nationale - Le pays a besoin "des gestes les plus forts d'unité nationale", affirme le candidat du MoDem François Bayrou, qualifiant la fusillade de Toulouse de "tuerie antisémite". "C'est une horreur préméditée dont on voit les intentions perverses et haïssables", a-t-il dénoncé auprès de l'AFP. Le leader centriste se rendra à une cérémonie de recueillement à la grande synagogue de Toulouse.

12h32 - Vigilance aussi en Belgique - La ministre belge de l'Intérieur demande aux services de police d'exercer une "vigilance particulière" des intérêts juifs en Belgique, "en particulier des lieux d'enseignement juifs".

12h31 - "Effroyable" - Au terminal Ouest d'Orly, en attendant François Hollande qu'il doit accompagner à Toulouse, l'ancien président du Conseil représentatif des institutions juives Théo Klein évoque un événement "effroyable", mais ne souhaite pas faire plus de commentaire sans connaître les tenants et aboutissants de l'enquête.

12h29 - TRAGEDIE NATIONALE - La fusillade de Toulouse est une "tragédie nationale", dit Nicolas Sarkozy, qui décrète une minute de silence dans les écoles mardi.

12h28 - Odieux - La Commission européenne condamne un "crime odieux", par la voix de son président José Manuel Barroso.

12h27 - Indignation - Le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Bernard Podvin, exprime sa "très vive indignation". "Il n'y a pas de mots pour condamner cet acte effroyable mené contre des personnes sans défense", dit-il."Ce soir à 17H45, un temps de prière sera consacré à Notre Dame à l'intention des victimes".

12h26 - Franco-Israélien - L'adulte tué dans la fusillade devant l'école juive de Toulouse était un Franco-Israélien originaire de Jérusalem, a indiqué un proche de la victime à l'AFP. "Jonathan Sandler était parti en septembre dernier pour une mission de deux ans pour enseigner les matières juives à Toulouse".

12h22 - Soutien musulman - Le président du Conseil français du Culte musulman, Mohammed Moussaoui, s'est dit "horrifié" par "cet acte criminel indescriptible". Il a tenu "à exprimer toute sa solidarité et celle des musulmans de France" à l'ensemble de la communauté juive.

12h20 - PREMIERE - Cette fusillade est la première visant des juifs depuis celle menée contre le restaurant Goldenberg, rue des Rosiers à Paris, le 9 août 1982, qui avait fait 6 morts et 22 blessés.

12h18 - Vols - Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a quitté l'aéroport d'Orly pour Toulouse peu avant midi dans un vol spécialement affrété. Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande était lui attendu sous peu à Orly, où il devait prendre un vol régulier pour Toulouse.

12h09 - Retrouver l'auteur - Le Congrès juif européen (EJC), par la voix de son président Moshe Kantor, demande aux autorités françaises de "tout faire" pour retrouver l'auteur de la fusillade.

12h03 - Des milliers d'enquêteurs - L'ensemble des services de la Direction centrale de la police judiciaire ont été saisis pour l'enquête, soit des milliers d'hommes et de femmes, selon une source policière.

11h59 - Blessé - La personne très grièvement blessée dans la fusillade est un adolescent de 17 ans, qui se trouve entre la vie et la mort dans un hôpital toulousain, selon le procureur de Toulouse Michel Valet.

Campagne présidentielle suspendue

11h56 - Campagne "suspendue" - Benoît Hamon, porte-parole du PS, déclare que la campagne est "suspendue pour honorer la mémoire des victimes"."Au nom du PS", il exprime son "horreur" face à cet "assassinat antisémite".

11h49 - "On a eu très peur " - "Je suis arrivée à l'école pour faire la prière, raconte une écolière de 6 ans, Alexia. Cinq minutes après, on a entendu des coups de feu, on a eu très peur. Nous avons été ensuite pris en charge, regroupés dans une salle, nous avons prié tous ensemble en attendant que nos parents arrivent".

11h46 - Emotion - Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, dit sa "plus vive émotion". "Après les meurtres de Montauban, ceux de Toulouse semblent indiquer une démence raciste des criminels. S'il est trop tôt pour en être sûr, il est certain que cela ajouterait l'ignominie au crime".

11h37 - NICOLAS SARKOZY EST ARRIVE SUR LES LIEUX DU DRAME -

11h36 - L'ANTITERRORISME SAISI - Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi des trois enquêtes sur la fusillade de Toulouse et les meurtres de militaires à Toulouse et Montauban, des "faits qualifiés d'assassinat et tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste", a déclaré le procureur de Paris.

11h34 - Surveillance renforcée bis - Le ministère de l'Intérieur annonce un renforcement de la surveillance autour de "tous les lieux confessionnels en France et particulièrement aux abords des écoles israélites".

11h32 - Horrifié - L'ambassadeur d'Israël en France, Yossi Gal, se rend à Toulouse pour "rencontrer les chefs de la communauté juive, les autorités françaises et les familles des victimes". Israël est "horrifié" et se fie à Paris "pour faire toute la lumière" sur cet événement, a dit le ministère israélien des Affaires étrangères.

11h26 - "Réponse juive" - Pour la Conférence européenne des rabbins, cette fusillade est "un acte de barbarie" qui "aura une réponse juive"."S'il y a des gens qui veulent effrayer la communauté juive, notre réponse est que nous ne nous laisserons pas intimider".

11h22 - Acte "barbare" - "C'est la France toute entière et tous les Français qui sont atteints. Cet acte ignoble et barbare ne saurait rester impuni", réagit le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer sur Twitter.

11h16 - Duflot émue - "Très émue à l'annonce d'une fusillade devant l'école de Toulouse. Pense aux familles et aux enfants", a tweeté à 8h50 Cécile Duflot, première figure politique à réagir.

11h13 - Victimes - Les personnes tuées sont un enseignant en religion de 30 ans, ses enfants de 6 et 3 ans, et un autre enfant de dix ans.

Attentat "obscurantiste"

11h10 - Surveillance renforcée - Un périmètre de sécurité a été établi autour de tous les établissements scolaires juifs de Toulouse, a indiqué la secrétaire générale de la préfecture.

11h05 - Attentat "obscurantiste" - Pour certains des membres de la communauté juive de Toulouse, il s'agit d'un acte antisémite. "C'est un attentat antisémite, abominable, obscurantiste, ce qu'on voit de pire. On a tiré sur des gosses", déclare Charles Bensemoun, père d'un enfant à l'abri dans l'établissement.

11h00 - Le Pen condamne - La candidate du FN à l'Elysée, Marine Le Pen, condamne "la fusillade criminelle qui a frappé une école privée juive à Toulouse" et demande "aux pouvoirs publics de tout mettre en oeuvre pour empêcher un nouveau drame".

10h56 - Minute de silence - Le Conseil de Paris a observé à son ouverture une minute de silence pour les victimes de la fusillade."Notre émotion est immense, la France est blessée à travers ces drames", a déclaré le maire Bertrand Delanoë.

10h48 - Appel à la vigilance - Sur LCI, le grand rabbin de France Gilles Bernheim demande aux autorités de "tout mettre en oeuvre pour arrêter au plus vite le ou les coupables et renforcer la sécurité dans les écoles et les synagogues". "Nous invitons la communauté juive à la plus grande vigilance".

10h46 - Sur tout - Le tueur de Toulouse "a tiré sur tout ce qu'il y avait en face de lui", précise le procureur. L'homme a utilisé une arme, sans doute du 9 mm, à l'extérieur du collège et cette arme s'est enrayée, ont dit des sources policières. A l'intérieur de l'établissement, il a eu recours à une autre arme de calibre 11.43 cette fois, ont précisé ces sources.

10h43 - Hollande solidaire - François Hollande se rend immédiatement à Toulouse "par solidarité" avec la communauté juive.

10h42 - Sarkozy bientôt sur place - Le président Nicolas Sarkozy part "immédiatement à Toulouse", en compagnie du ministre de l'Education nationale Luc Chatel, du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Richard Prasquier et du grand rabbin de France Gilles Bernheim.

10h38 - Similitudes - Des éléments sérieux laissent supposer un lien entre la fusillade de ce matin et les meurtres des militaires, selon le procureur. Une source proche de l'enquête avait indiqué précédemment que cela "ressemble beaucoup (...). On est inquiets".

10h35 - QUATRE MORTS - La fusillade a fait quatre morts, dont trois enfants selon un nouveau bilan du procureur de la République de Toulouse.


http://actu.orange.fr/france/fusillade-devant-un-college-juif-a-toulouse-en-direct-afp_533272.html





nemandi a écrit:


Et beh, il n'y a pas eu autant de mobilisation pour les militaires tués à Montauban dis donc...





Bardamu a écrit:


Tu trouves ça anormal ? Sans minimiser la mort de ces militaires qui est un fait grave, un soldat qui se prend une balle, même en temps de paix, c'est qu'on le veuille ou non moins révoltant que l'assassinat de jeunes enfants. Tu ne trouves pas ?





nemandi a écrit:


Je ne dis pas le contraire Bardamu.

En soi, une mort par assassinat me demeure une atrocité.

Ce que je crains là, pour Toulouse, c'est la dérive vers une instrumentalisation de ces morts; et que ça fasse comme en 1990, avec la profanation du cimetière de Carpentras, et la loi Fabius-Gayssot dans la foulée qui nous tombe sur le coin du nez.





Bardamu a écrit:


Mon questionnement Nemandi, c'est juste que ta phrase précédente me semblait ambiguë sur ce point précis de l'injustice et de l'inanité de ces morts violentes.

Par contre je suis d'accord, l'instrumentalisation en cours est odieuse à cause de la différence de traitement qui est faite suivant que les enfants assassinés appartiennent ou non à une communauté.

Minute de silence, condoléances internationales, surmédiatisation tout azimut, ils étaient où les outragés quand des dizaines de milliers de gosses crevaient de faim sous l'embargo en Irak et des dizaines d'autres brûlaient vifs sous le phosphore israélien à Gaza pendant l'opération Plomb Durci ?

Ces enfants lâchement assassinés aujourd'hui, c'est affreux, inacceptable et révoltant mais ça révèle aussi, aux travers du traitement qui est réservé à cette info, la nature profondément perverse et malhonnête des médias qui manipulent l'opinion.





Comandirej a écrit:


nemandi a écrit:

Je ne dis pas le contraire Bardamu.
Ce que je crains là, pour Toulouse, c'est la dérive vers une instrumentalisation de ces morts; et que ça fasse comme en 1990, avec la profanation du cimetière de Carpentras, et la loi Fabius-Gayssot dans la foulée qui nous tombe sur le coin du nez.

Tes craintes sont justifiées, l'instrumentalisation a déjà commencé et va s'amplifier de plus en plus.

D'ailleurs, je vais beaucoup plus loin que toi dans mes réflexions mais il y a eu meurtre d'enfants ce qui rend impossible, sans preuves, d'exprimer des doutes ou des réserves sans être traité de monstre.

Je peux quand même dire que je ne crois pas au crime antisémite et que je ne sais pas à qui profite le crime mais, certainement pas à Marine.





Bardamu a écrit:


Comandirej a écrit:

Je peux quand même dire que je ne crois pas au crime antisémite et que je ne sais pas à qui profite le crime mais, certainement pas à Marine.

Ces propos me paraissent totalement déplacés Comandirej. Il y a une forme d'irrespect ou d’indécence dans cette phrase que je ne peux comprendre. Ce topic n'étant pas un lieu de débat, je propose que ce dernier s'arrête là tant que des éléments concrets ne nous permettront pas de comprendre ce qui s'est passé aujourd'hui à Toulouse et pourquoi.





menthe_verte a écrit:


Salam, Salut, Shalom

C'est horrible. la directrice a décrit les images des vidéosurveillances.
L'assassin, après avoir tué le père et ses 2 enfants (6 et 3 ans) entre ds l'enceinte de l'établissement, attrape une petite et lui met une balle dans la tête.

Qu'Allah fasse miséricorde aux victimes et qu'Il stoppe cet animal.

Il devient de plus en plus inhumain, passé de militaire à l'exécution d'enfants, il ne faut plus avoir de coeur. même un animal ne se comporterait pas ainsi.

Ce qui m'inquiète ça reste la possibilité que ce malade soit musulman et se dise en jihad.






Comandirej a écrit:


Sans vouloir être indécent et irrespectueux, et sans volonté de lancer un débat, je poste cet article qui n'est probablement pas la vérité mais qui donne matière à réflexion. Quelques commentaires sous l'article sont assez pertinents.

Citation :
Toulouse. La tuerie qui sauvera Sarkozy ?

« La seule chance pour Sarkozy de remporter cette élection réside dans un événement exogène à la campagne, un événement international, exceptionnel ou traumatisant ». La messe est dite.



« La seule chance pour Sarkozy de remporter cette élection réside dans un événement exogène à la campagne, un événement international, exceptionnel ou traumatisant. »

Ce n’est pas de moi, c’est de Christophe Barbier, le patron de l’Express, ami de Carla et de Nicolas. Selon cet observateur avisé de la faune politique, « seul un cataclysme capable de fédérer les Français autour de son président peut offrir une chance de réélection à Sarkozy ». Barbier disait ça, avec justesse, la semaine dernière dans l’émission « C Dans l’Air », sur France 5.

Depuis l'ignoble tuerie de Toulouse dans une école juive et l'exécution de nos soldats par un spectre évanescent roulant en scooter, une question me torture l'esprit : Est-ce que Sarkozy et « la vermine » qui l’entoure sont capables de commettre un acte délictueux susceptible de forcer le destin ? Un false flag, un attentat sous fausse bannière destiné à renverser l'opinion en pleine élection présidentielle, est-il possible dans notre pays ?

Sarkozy.jpgPour ma part, et c’est un pressentiment purement subjectif, le doute est grand. Au regard de l'ensemble de son oeuvre depuis cinq ans, j'ai l'intuition que Nicolas Sarkozy est apte aux pires turpitudes. Un type qui fut l'intime des pires salopards de la création tels Berlusconi, Bachar el-Assad ou Poutine, un individu conseillé au sein même de l’Elysée par l'extrême-doite de Patrick Buisson, un aventurier cynique capable de déclencher une guerre en Libye pour se refaire une santé dans les sondages, ce type-là, oui, est en mesure de provoquer le pire pour sauver sa tête et son petit pouvoir personnel. (Amok) Et, sans revenir sur la longue liste des saloperies qui ont émaillées son quinquennat des ténèbres, j'évoquerai juste les menaces de mort proférées contre les témoins gênants de l’affaire Bettencourt-Sarkozy (Lien).


Pas de coïncidences en période électorale

Une telle folie serait d’autant plus compréhensible, de son point de vue de bête traquée, que les socialistes se montrent menaçants en lui promettant les foudres de la justice pour l’après 6 mai. « Manuel Valls, le directeur de la communication de campagne de François Hollande, a assuré que Nicolas Sarkozy avait "peur" de n’être pas réélu parce qu’il craignait de perdre l’immunité présidentielle. » Lien.

Je ne crois pas aux coïncidences en période électorale et j'en reviens donc à la question. Sarkozy et son entourage nauséabond sont-ils des ordures capables de faire assassiner des Français pour remporter une élection qui sauverait leurs peaux, leurs privilèges, leur fric, leur liberté ?

En attendant de le savoir, « le sortant » vient de geler l’élection présidentielle sur son terrain, celui de l’insécurité, en profitant de circonstances exceptionnelles ; comme évoqué par Christophe Barbier. A partir d’aujourd’hui si la DCRI et la PJ, aux ordres de l’Elysée, font savamment feuilletonner l’affaire jusqu’en avril ou mai prochain, le bon peuple n’aura plus d'autre choix que de voter Sarkozy, le président fort d’une France forte, pour les protéger d'un spectre évanescent roulant en scooter.

Et ce sera reparti pour cinq ans de plus au Fouquet’s. C’est cousu de fils blancs, au bonheur des riches.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/toulouse-la-tuerie-qui-sauvera-112867


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 18:04

Le dernier article a été retiré d'Agoravox

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 18:20

Je poste sous spoiler, pour ceux que cela pourrait intéresser, les commentaires de l'article d'Agoravox.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 18:29

Merci pour le signalement Aurélien Bien


EDIT
Article et commentaires conservés pour le moment car accessibles en vignette dans le cache de Google. Faites une sauvegarde car susceptibles d'être effacés très vite...

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 18:50

Important PROPAGANDE JUIVE Important
Citation :

Published On: Tue, Mar 20th, 2012

SCOOP : L’Iran et le Hezbollah derrière les attentats de TOULOUSE

(mise à jour , 18:04) je confirme mon information et apporte un élément nouveau accablant :
La France a reçu des menaces suite à sa collaboration avec Israël, lors du passage conjoint d’une frégate française et de deux navires de guerre israéliens par le Canal de Suez vers la Mer Rouge .
Selon des sources US, très haut placées
Les attentats qui frappent la France sont commandités par les Mollahs iraniens en représailles aux sanctions financières européennes SWIFT dont le dossier a été conduit par la France.


(L’Union européenne a décidé aujourd’hui d’interdire l’accès au réseau de transferts interbancaires Swift aux institutions iraniennes qu’elle sanctionne en raison du programme nucléaire de Téhéran, selon un communiqué.

Les sanctions de l’UE concernent actuellement 116 individus et 442 sociétés, dont la Banque centrale d’Iran. Elles visent à assécher les sources de financement du régime, accusé par les Occidentaux de chercher à se doter de la bombe atomique sous couvert d’activités nucléaires civiles.

L’UE précise dans un communiqué publié jeudi qu’elle a “décidé d’interdire la fourniture de services spécialisés de messagerie financière aux personnes et entités faisant l’objet d’un gel des avoirs” en Iran.

Un responsable européen a indiqué sous couvert d’anonymat que cette décision, approuvée à l’unanimité des 27, allait principalement affecter les paiements passant par la coopérative Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication), par l’intermédiaire de laquelle le secteur des finances effectue ses transactions financières dans le monde entier.

Swift a confirmé dans son communiqué avoir “reçu l’ordre d’interrompre ses services de communications en direction des institutions financières iraniennes visées par les sanctions européennes”.

La décision de l’UE, qui sera officialisée par une publication au journal officiel européen vendredi, “oblige Swift à agir”, a déclaré dans le communiqué son président, Lazaro Campos, qui a souligné qu’interrompre ses services envers les banques constituait “un acte exceptionnel et sans précédent de la part de Swift”.
Le responsable interrogé a précisé que les discussions se poursuivaient par ailleurs pour finaliser sous forme d’un règlement les modalités de l’embargo graduel sur le pétrole que l’Europe a décidé d’imposer à l’Iran en février. “Cela prendra encore quelques semaines”, a-t-il indiqué.)
Les Etats-Unis également menacés ont mis en place un système de protection équivalent à la France en prévision d’attentats similaires.



La sécurité a été renforcée lundi autour des synagogues et des établissements juifs de New York, à la suite de la tuerie dans une école juive de Toulouse, dans le sud-ouest de la France.

“Même s’il n’y pas de menace spécifique connue contre la ville de New York, le NYPD (police new yorkaise) a décidé, à titre de précaution, de renforcer la protection des quartiers juifs et des institutions juives”, a déclaré Paul Browne, porte-parole de la police new-yorkaise.
Selon un haut responsable sécuritaire, les attentats terroristes sont l’oeuvre d’une cellule dormante Iranienne (et Hezbollah) ,
Il n’y aurait pas un mais plusieurs terroristes ; les similitudes opérationnelles ne serai qu’un leurre en préparation d’autres attentats.
NOUS SOMMES DONC EN GUERRE, et personne n’ose publiquement en parler.
JE VOUS INVITE TOUS A REDOUBLER DE VIGILANCE, de ne pas retomber dans les habitudes quotidiennes, et ce quel que soit l’endroit ou vous habitez
MARCO ROBIN pour TERRE PROMISE

SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 21:15

Pour l'article posté par Panisse ci-dessus, la propagande pour faire accepter un conflit armé avec l'Iran au peuple français, nous sera confirmée dès que les mass-médias s'aligneront tous vers cette piste, voir même des arrestations officielles d'iraniens.




Un billet vient d'être publié sur RenovatioTV:

Massacre Toulouse - Débrieffing à Chaud - Un False Flag?


Hum... Nul doute que ce carnage est l'oeuvre de l'empire, du terrorisme d'état. Il rappelle trait pour trait le professionalisme du massacre du fou/commando/maçon BREVIC.

Ma peine est grande, mais elle l'est tous les jours, années après années, au vues des millions d'enfants assassinés, affamés, empoisonnés, torturés, violés, parfois sacrifiés sur l'hotel de satan, et ce par une petite clique de criminels décadents et tout puissants, qui viennent nous tirer la larme aujourd'hui. Pourquoi ne pleurent-ils pas les autres jours de l'année...?

J'ajouterai que le tueur de Toulouse doit particulièrement bien connaitre les officines d'opérations spéciales para-gouvernementales, dites "barbouzes", qu'il est financé et entrainé par eux et ne "travaille" certainement pas tout seul, qu'il a surement subi des programmations mentales et autres lavages de cerveau (MK), que la date du carnage n'est pas anodine et ouvre la page d'un scénario infernal déjà écrit pour le mois à venir jusqu'à l'élection, que cet êvenement est le début d'un processus de terreur et de division visant à faire passer encore plus de lois liberticides et à asservir définitivement les peuple... Et enfin, quand on l'attrapera, si on l'attrappe, qu'il ne se rappellera de rien si ce n'est qu'il est un vilain frontiste iranien complotiste ...


Lire la suite:
Arrow http://www.renovatiotv.com/blog/massacre-toulouse-debrieffing-a-chaud.html



__________________________________________




PRENEZ VOS PRECAUTIONS DANS ABSOLUMENT TOUT LE SUD DE LA FRANCE MAIS AILLEURS EGALEMENT. NOS SOURCES NOUS CONFIRMENT QU'IL N'Y A PAS UN TUEUR, MAIS DES EQUIPES DE TUEURS, ELLES NE SAVENT PAS COMBIEN EXACTEMENT CAR ELLES PENSENT QUE CES OPERATIONS NE SONT QUE LE DEBUT DE PLUS VASTES OPERATIONS TERRORISTES LIEES AUX EVENEMENTS INTERNATIONAUX (GRECE, SYRIE). CES TUEURS, SNIPERS, A CAMERAS, SONT ISSUS DES FORCES ARMEES INTEGREES AUX RESEAUX TERRORISTES CLANDESTINS DE L'OTAN, OU CEUX CLANDESTINS DE LA J-TASK FORCE DU PENTAGON QUI 'FILMENT LEURS EXPLOITS'.

source:
http://islamic-intelligence.blogspot.fr/2012/03/urgent-comme-annonce-sur-ce-blog-israel.html

(Je ne connaissais pas ce site, est-il fiable ? Parcequ'avec ce genre de mise en alerte, ils rentrent dans le schéma "propagande de terreur", chère à nos dirigeants)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   20/3/2012, 23:20

Citation :
Nul doute que ce carnage est l'oeuvre de l'empire, du terrorisme d'état. Il rappelle trait pour trait le professionalisme du massacre du fou/commando/maçon BREVIC.

Est ce un hasard si une loge maçonnique s'est dépéchée d'exprimer ses plus sincéres condoléances ?



_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 00:12

De mon côté, je penche pour un "MK Ultra"; cette réflexion m'est venue à la suite du témoignage de la personne qui dit avoir croisé le tueur dans un bar, ou un tabac, et qui a dit avoir vu son regard glacial, sans expres​sion(ce qui me fait penser à un état hypnotique).
Par contre, je n'arrive pas à retrouver la vidéo pour la mettre dans le message, si quelqu'un la trouve.

Et le but de cette manœuvre? Refaire, pour Sarkozy, comme il avait fait lors de la prise d'otage de Neuilly en passant pour un "héros" à des fins électoralistes (ou amener un chaos social et décréter un état de guerre et annuler les élections présidentielles); ou alors faire monter un peu plus le conflit de culture qu'ils espèrent; préparer les masses pour l'intervention en Iran?
L'avenir nous le dira.

Bon, par contre, cette histoire traumatise pas mal les enfants.
J'ai fait un atelier théâtre dans l'heure qui a suivie la minute de silence, avec un groupe de filles de 6è, du côté de Bordeaux, et elles ont peur.
Le simple bruit d'un scooter qui passait en a angoissé une.
Plein de pourquoi; et des sanglots dans la voix quand elles essayent d'en parler, ce sont elles qui sont venues sur le sujet, et on les a laissées parler le temps d'aller à la salle pour leur permettre d'évacuer un peu; mais on sens que ça les a bien marquées cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 00:13


Comme vous je connais les statistiques des attentats terroristes (Asselineau les a reprise) mais je garde toutes les possibilités en tête.
Pour moi les victimes militaires et les victimes civiles je ne les attribue pas au même tueur, même si c'est le même pour les deux cas il y a quelque chose qui a changé dans son crâne. Il est vrai que ça pourait ressembler à l'affaire Brevic = une cible gouvernemantale (qui n'a pas fait de mort) et une cible civil avec des enfants et ado. Sauf que je n'es pas connaissance de mort juifs ou d'origine étrangère en Norvège.
Ici l'état est touché de part ces militaires.
On a la aussi un ou des personnes qui ont un planning précis.

Vous vous attendiez pas à un truc pour ce 19 mars anniversaire de déclaration de guerre à la Lybie et pour le 11 mars aussi. Pour la réplique du 15 mars je ne sais pas.

Zapping du 15 mars 2011 (y'a une bourde de F. Bayrou que je ne connaissais pas d'ailleurs)

De toute façon ont savaient tous qu'un truc allait arriver pour les élections et ce n'est que le début j'imagine.

http://www.atlantico.fr/decryptage/fusillade-ecole-juive-toulouse-reaction-intrumentalisation-islamisme-extreme-droite-gilles-william-goldnadel-313333.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 04:35

Attention

Aurelien a écrit:



Soral parle de la tuerie de Toulouse 1 mois avant qu'elle n'ait lieu !


(à partir de 2mn 50s)


Soral prévoit la tuerie de Toulouse + d'1 mois à... par pensetouseul

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t4278p360-actualites-alain-soral

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 06:07

Toulouse: un suspect retranché se revendique d'Al-Qaïda

Citation :
e suspect "était dans le collimateur de la Direction centrale du renseignement intérieur

TOULOUSE Une opération du RAID, unité d'élite de la police française, était en cours mercredi matin à Toulouse dans le cadre des tueries qui se sont produites dans cette ville et à Montauban (sud-ouest), ont indiqué à l'AFP des sources proches de l'enquête.

Selon les mêmes sources, un homme de 24 ans se revendiquant d'Al-Qaïda était retranché dans un pavillon. Deux policiers ont été légèrement blessés dans l'opération.

"Dans sa discussion avec le RAID, il se revendique d'Al-Qaïda", a dit une source proche de l'enquête.

Selon cette source il s'était rendu dans la région frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan.

Le suspect "était dans le collimateur de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), comme d'autres, depuis les deux premiers attentats (ndlr:contre des militaires les 11 et 15 mars). La police judiciaire a alors apporté un élément très précieux qui a boosté l'enquête", a indiqué une source proche de l'enquête.

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, arrivé à Toulouse après la tuerie dans une école juive lundi, s'est rendu sur place.

Des policiers portant des casques et des gilets pare-balles sombres ont bouclé ce quartier très résidentiel de Toulouse, pas très éloigné de l'école où trois enfants juifs et un rabbin ont été tués lundi, a constaté un journaliste sur place.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/389327/toulouse-un-suspect-retranche-se-revendique-d-al-qaida.html

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 12:57

Je n'arrive plus à mettre la main sur un article (sujet ?) posté sur le forum concernant l'émergence des ces "loups solitaires" qui deviendront les futurs terroristes et idiots utiles dans la perte de nos libertés ( lois liberticides - patrioct act à l’européenne ).

Les médias s'acharnent à rappeler que l'identification de l'adresse IP de l'assassin de Toulouse a été primordial pour l’arrêter. Ils vont donc nous vendre plus de caméras, plus de sécurité sur le net, un fichage biométrique de toute la population ( vu qu'on a rien a se reprocher on devrait l'accepter...) etc etc...mais toujours moins de liberté.

Sans compter que cet incident va, encore plus, fragiliser la cohabitation inter-communautaire en France...(Cf vidéo d'Alain Soral ci-dessus !)

Bref si qqn retrouve ce sujet/article qui traitait de ces nouvelles formes de terrorisme, je suis preneur ( il date d'au moins 1 année).

++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2481
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   21/3/2012, 17:10

Bonjour jayabs Smile,

J'ai retrouvé ce sujet fort intéressant,c'est peut-être celui dont tu parles :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5406-tuerie-du-college-dawson-2006-et-infiltration-policiere-des-fora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 02:03

Toulouse : La Chine dénonce une manipulation

http://das-baham.over-blog.com/m/article-102014187.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 03:21

al_ankabout a écrit:
Toulouse : La Chine dénonce une manipulation

http://das-baham.over-blog.com/m/article-102014187.html


Non mais c'est quoi ce site de connards de manipulateurs.

Le communiqué OFFICIEL de la Chine par Xinhua :
Citation :

La Chine condamne la tuerie dans une école en France
2012-03-21 19:18:33 xinhua

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a déclaré mercredi que la Chine condamnait la récente tuerie devant une école en France.

"Nous condamnons la violence contre les civils, particulièrement contre des élèves innocents", a indiqué M. Hong lors d'une conférence de presse en commentant la tuerie devant l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse en France, qui a causé la mort d'un professeur, de ses deux enfants et d'une autre élève.

M. Hong a également exprimé ses condoléances et sa profonde sympathie aux familles des victimes.

Les responsables français ont indiqué mercredi matin que la police avait cerné le repaire du principal suspect, et que son frère avait été arrêté.

SOURCE


EDIT : Pas étonnant que cette fausse info soit reprise par les microcéphales de chez Islametinfo : http://islametinfo.com/2012/03/21/la-chine-crie-a-la-manipulation-le-jeune-est-un-punk-le-crif-criait-a-lislamisme-avant-meme-les-enqueteurs/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 08:03

Panisse a écrit:
al_ankabout a écrit:
Toulouse : La Chine dénonce une manipulation

http://das-baham.over-blog.com/m/article-102014187.html


Non mais c'est quoi ce site de connards de manipulateurs.

Le communiqué OFFICIEL de la Chine par Xinhua :
Citation :

La Chine condamne la tuerie dans une école en France
2012-03-21 19:18:33 xinhua

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a déclaré mercredi que la Chine condamnait la récente tuerie devant une école en France.

"Nous condamnons la violence contre les civils, particulièrement contre des élèves innocents", a indiqué M. Hong lors d'une conférence de presse en commentant la tuerie devant l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse en France, qui a causé la mort d'un professeur, de ses deux enfants et d'une autre élève.

M. Hong a également exprimé ses condoléances et sa profonde sympathie aux familles des victimes.

Les responsables français ont indiqué mercredi matin que la police avait cerné le repaire du principal suspect, et que son frère avait été arrêté.

SOURCE


EDIT : Pas étonnant que cette fausse info soit reprise par les microcéphales de chez Islametinfo : http://islametinfo.com/2012/03/21/la-chine-crie-a-la-manipulation-le-jeune-est-un-punk-le-crif-criait-a-lislamisme-avant-meme-les-enqueteurs/

Merci pour l'info, je ne sais pas du tout ce que vaut le site qui fournit l'info, en tout cas la propagande bat son plein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 10:33

En tout cas, cet événement commence à soulever des questions...




Toulouse, Montauban : la grande manip’ ?

On y est ; ce matin, au réveil, on se retrouve dans un quartier de Toulouse a priori tranquille, cerné depuis ce matin par une meute de policiers. Et sur le téléviseur, un homme fort disert, que l'on sent bien rongé par une satisfaction intérieure. Claude Guéant, ministre de l'intérieur, qui nous annonce beaucoup de choses sur ce qui est en cours là-bas. Le fait que le "Breivik français" a été cerné dans la nuit, et que c'est tout autre chose que ce que j'ai pu annoncer ici. A savoir un "salafiste", "algérien" d'origine, annonce-t-il, avec une certaine satisfaction, visible sur un visage qui se voudrait impassible. Un Claude Guéant bien prolixe au point d'indiquer beaucoup trop de détails qui à l'analyse risquent fort de se retourner contre lui. Car ce que nous dit ce matin l'homme de l'art, c'est que ça fait longtemps que ses services suivaient ces exploits. D'où un doute énorme qui émerge aussitôt sur la manipulation du personnage, dont le potentiel de dangerosité était connu de toute la police française depuis au moins un an. L'étranger en avait même averti la France, nous assène sans sourciller un ministre décidément bien en langue matinale...

Claude Guéant ce matin, au micro de BFM, dont on peut ici saluer les équipes pour leur étonnnante réactivité, donne beaucoup (trop) d'indications sur l'opération qui est encore en cours, indique en effet d'emblée que l'homme avait été logé par son adresse mail dès le premier meurtre, grâce à l'IP avec laquelle il avait posté ses réponses à la petite annonce pour la vente de moto du militaire toulousain. Selon Claude Guéant, toujours, c'est de chez sa mère qu'il aurait contacté le militaire vendeur de moto. L'ordinateur dont il s'est servi a été retrouvé depuis chez le frère de l'individu, qui serait lui aussi d'une tendance salafiste radicale. Dés le premier meurtre, on savait donc qui il était, et où il habitait. Etonnant premier aveu ministériel. Mais visiblement on n'est donc pas intervenu : pourquoi, voilà bien tout le problème, où le début du mystère Guéant. Le même Claude Guéant, toujours, affirmant peu après qu'il savait beaucoup de choses sur l'individu. Sans avoir pour autant décidé d'intervenir après déjà quatre meurtres... Et en attendant d'en avoir quatre de plus, davantage représentatifs dans l'opinion pourrait-on dire, selon le dessein souhaité (la fabrication d'un dégoût et d'un rejet très fort). Rappelons que le premier meutre de Toulouse, qui avait mis la puce à l'oreille à beaucoup d'observateurs, par sa méthodologie particulière (une balle en pleine tête au travers du casque d'un motard qui était aussi le maréchal des logis-chef Imad Ibn-Ziaten) remonte au 11 mars, soit il y a aujourd'hui 10 jours exactement. Ce jour-là, avec l'adresse IP obtenue du site du "Bon Coin", les policiers français savaient déjà qui était le meurtrier, et où il habitait. Une telle recherche ne prend pas trois jours, loin de là Surtout quand on connaît le degré d'équipement de la police française, équipée du matériel retrouvé, je vous le rappelle, en Libye. Un internaute bien au fait de la chose le précise en effet : "soulignons aussi que les enquêteurs ont pu utiliser le décret relatif à la conservation des données, paru au JO en mars 2011. Celui-ci précise que les hébergeurs, comme Leboncoin.fr par exemple, doivent conserver une foule d’informations afin de simplifier les enquêtes judiciaires : identifiant, protocoles de connexion, adresses IP, dates et heures des opérations, etc. Ce décret était attendu depuis 2004, date de la promulgation de la LCEN, la loi sur la confiance dans l'économie numérique". Là, ils pouvaient même le faire légalement...

Mieux encore, ou plutôt pire. Mohmmed Merah, à défaut d'être connu en France par les services de Claude Guéant, était déjà connu ailleurs. Au Pakistan. Qui avait transmis courant 2011 une fiche précise et inquiétante sur ces activités dans le pays. Là où visiblement on lui avait appris à se servir d'un 11,43 et d'une Uzi, ce qui me l'avait fait confondre avec un militaire entraîné. "Le suspect a séjourné deux fois au Pakistan, en 2010 et en 2011. Il a été arrêté à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, sans doute lors de son second séjour en 2011. Les autorités afghanes ont prévenu la police française, qui a inséré son nom à partir de cette date dans les fichiers des renseignements généraux," précise même le Figaro. Les autorités françaises étaient donc au courant depuis l'année dernière qu'un individu extrêmement dangereux et entraîné aux armes de guerre habitait en France, à Toulouse. Elles avaient son nom, Mohammed Merah, et l'adresse de son habitation. On imagine difficilement qu'il n'ait pas été surveillé, comme le précise ce matin sur BFM, Rachid M'Barki, le présentateur, qui, visiblement à d'excellents contacts avec la police (à un moment, ce matin il fera comprendre à son collègue qu'il possède des infos émanant d'une source spéciale), un M'Barki affirmant sans hésiter que la DCRI le surveillait depuis longtemps déjà. Une DCRI ou un certain Squale, le fameux Bernard Squarcini mouillé jusqu'au coup dans l'imbroglio Pakistanais du versement de commission occulte et d'une enquête elle aussi pipée) si proche du pouvoir (c'est un intime de Sarkozy) fait le jour et surtout la nuit. On imagine mal ce même Squarcini ne pas s'être mêlé du cas Merah. Et de ne pas en avoir fait part à celui qui aujourd'hui se retrouve fort disert devant les caméras de télévision. Incroyable ministre de l'intérieur, qui affirme calmement que ça faisait longtemps qu'il connaissait a dangerosité de l'individu, en rappelant ses exploits au Pakistan. L'homme était manifestement fiché, ce que confirme encore BFM, qui indique même que le suspect était connu pour avoir manipulé des armes au Pakistan : là où il est devenu aussi adroit qu'un militaire, pourrait-on dire.

"Selon le Point, la sous-direction antiterroriste de la PJ a fouillé parmi une liste d'une centaine de personnes proches de la mouvance islamiste qui s'étaient rendues en Afghanistan et au Pakistan. Une dizaine était localisée dans la région toulousaine. Selon une source proche de l'enquête, l'homme pourrait avoir été arrêté en Afghanistan pour des "faits de droit commun", sans que l'on puisse en savoir plus. "Le suspect était sous surveillance de la DCRI", a indiqué ce mercredi Claude Guéant" précise déjà l'Express. Des voies de fait à l'étranger, dans un dossier transmis à la France avec un tampon "individu dangereux à surveiller"... et que l'on aurait laissé aller à sa guise sans exercer dessus de surveillance particulière ? Impossible à croire, à moins d'avoir une police en dessous de tout. Ou d'en avoir une avec quelqu'un au dessus... qui avait décidé de laisser vaquer à ses occupations bientôt meutrières.
L'autre point étant plus récent, celui de la demande de repeindre le scooter dans une concession Yamaha de la région, peut-être bien celle qui avait été intelligemment interviewé par des journalistes avant hier, et qui annonçait que ces vérifications étaient "normales". Celui-là était déjà au courant de beaucoup de choses, très certainement. L'homme aurait en plus demandé de retirer le tracker GPS de son scooter... "une puce permettant de géolocaliser l'engin en cas de vol, a indiqué une de ces sources. Le dernier modèle de scooter TMax est en effet équipé en série de ce système de localisation" précise encore l'Express. Un scooter volé, donc, dont on pouvait savoir où il se déplaçait ! Un scooter lui aussi utlilisé dès le premier assassinat : difficile d'imaginer que la police n'est pas songé à vérifier le déplacement de ce véhicule. Au premier décès de cette histoire on avait donc le nom, l'adresse de l'auteur et mêle les déplacements de sa machine... avouez que l'on peut, au moins pour les 6 victimes suivantes, une faillite complète de l'action de la police. Ou un attentisme décidé en haut lieu, ce qui revient au même à vrai dire. Pourquoi avoir autant attendu, pourquoi avoir attendu que l'individu s'en prenne à une école juive, qui aurait pu ainis être épargnée, voilà bien le problème ce matin, à entendre pérorer un ministe de l'intérieur bien au courant de tout... depuis le 11 mars dernier.

Pour appuyer l'impression de manipulation, au même moment au sortir de l'Elysée avec un conseil des ministres avancé exprès (pour des raisons autre que l'événement en cours paraît-il, celle comme quoi Nicolas Sarkozy voulait recevoir des membres représentatifs du culte) c'est Luc Chatel, on le sait membre du cercle présidentiel restreint, qui s'avance et non un autre pour affirmer que la police à été remerciée lors de ce conseil des ministres "pour avoir agi aussi vite". Alors qu'au même moment on apprenait qu'elle aurait mis plus d'un an à s'en occuper de près, du personnage ! Il y a bien une instrumentalisation des événements qui a été décidée, il y a bien tentative d'emballer un paquet d'information ne marchant que dans un seul sens. Un sens connu : un sens "bushien".

Une impression dont les traces sont apparues hier soir, avec ce très étrange entretien d'un autre personnage qui n'a pas su tenir sa langue et failli même faire tout capoter. Hier, à 18H42, un Claude Guéant beaucoup moins disert annonçait encore qu'il possédait bien des informations : « Beaucoup d'informations arrivent aux services », a indiqué le ministre de l'Intérieur à sa sortie du commissariat central de Toulouse où sont regroupés les enquêteurs. Claude Guéant a précisé que « toutes nécessitent un approfondissement » et que « certaines pistes sont plus crédibles que d'autres », selon notre journaliste sur place. « L'enquête avance », a indiqué le ministre, sans souhaiter donner plus de précisions." Quelque temps aurparavant, les enquêteurs avaient annoncé que la piste d'extrême droite que j'avais évoquée n'était plus au premier rang des recherches. Exit l'extrême droite, cela voulait déjà dire la piste islamiste, la seconde depuis le début. Mais c'est un autre individu qui allait intriguer : "un rabbin de Neuilly", comme l'avait appelé Le Nouvel Obs. "L'enquête avance à grands pas", a déclaré mardi à Toulouse le rabbin David Zaoui, directeur du Beth Loubavitch de Neuilly-sur-Seine, en précisant qu'il connaissait "intimement" le président Nicolas Sarkozy et qu'il l'avait eu au téléphone récemment. "L'enquête avance de manière très certaine et très rapide", a affirmé le rabbin Zaoui, au lendemain de la fusillade qui a fait quatre morts dont trois enfants dans un collège juif de Toulouse. "Je ne peux pas vous en dire plus mais on a des affirmations que l'enquête avance à grands pas", a-t-il assuré." Celui-là ; c'est sûr, on lui avait avoué quelque chose en très haut lieu. L'information étant datée de 15H50, on peut supposer que le fameux rabbin Zaoui ait été averti vers l'heure du déjeûner de la progression de l'enquête. Par qui, cela reste à déterminer : or c'est quelqu'un qui connait particulièrement bien Nicolas Sarkozy, comme le prouve de nombreuses photos de rencontres, bien avant qu'il ne devienne président. Hier, vers midi, quelqu'un savait déjà que l'histoire aurait une fin proche.

L'équipe au pouvoir vient donc manifestement de nous rejouer un épisode sur lequel je vais revenir, celui de la Gare du Nord en 2007, qui avait précédé l'annonce de l'entrée en lice de Nicolas Sarkozy dans la candidature présidentielle. Là aussi, on pouvait parler de manipulation, ce que je vais vous démontrer bientôt, à l'époque où Sarkozy n'était que ministre de l'intérieur. Il sera très intéressant dans les jours à venir de vérifier comment le salafisme de Mohammed Merah a été alimenté. L'idée d'aller les chercher du côté des sites connus, type SITE Group ou Intel Center est à travailler. Pendant longtemps, on l'a vu, la veuve de celui qui avait tué Massoud avait alimenté un blog où venaient s'inscrire les djihadistes qui se faisaient tous après pincer à leur retour du Pakistan. Un système bien rôdé. Depuis, elle est en prison pour 8 ans en Belgique, après avoir connu une impunité totale en Suisse, avant de revenir à Bruxelles. Aujourd'hui, un autre ministre de l'intérieur nous annonce avec un aplomb incroyable qu'il a fini par retrouver après plein d'efforts de sa police un individu qu'un autre état lui avait recommandé de surveiller pour sa dangerosité. Il en connaissait le nom et en avait l'adresse depuis plus d'une année. Je laisserai maintenant à Claude Guéant et à Nicolas Sarkozy le temps de formuler des excuses ou leur repentir pour leur inaction coupable ayant mené à l'assassinat de juifs dans le pays. La même chose pour les militaires tués eux aussi de sang froid. lls possédaient toutes les clés pour empêcher ces tueries. Et ne les ont manifestement pas utilisées.

Le même Nicolas Sarkozy qui vient paraît-il de "féliciter les services de police pour la rapidité de l'enquête", mercredi lors d'une déclaration après sa rencontre avec les représentants des communautés juive et musulmane, tandis que le suspect était toujours cerné dans un quartier résidentiel de Toulouse'" apprenait-on. Ou l'art d'être cynique, ajouterais-je. Du grand art, que ce duo Guéant-Sarkozy, du grand art... dans la manipulation, à ressortir des limbes Al-Qaida, cité à plusieurs reprises ce matin par Claude Guéant, un mouvement que tout le monde a annoncé moribond : cela faisait au moins une année qu'ils connaissaient tous deux les penchants terroristes de l'individu qui vient de leur offrir sur un plateau la grande peur dont s'est servi G.W.Bush pour se faire réélire en 2008. Ce dernier avait alors exhumé une vidéo grotesque d'un Ben Laden la barbe teinte, en espérant se faire élire sur le thème de la peur entretenue. La bande vidéo mentionnait le président français, laissant entendre qu'elle a été réalisée après son élection en mai 2007. Le son, en réalité, était en décalage complet avec les mouvements des lèvres avaient noté les observateurs.
"La campagne américaine 2004 fut d’une dureté incroyable, reposant sur des bases extrêmement populistes et qui s’appuya sur les attaques de 2001 pour faire oublier un très mauvais bilan économique et social. De plus, Georges W Bush et son équipe travaillèrent à totalement déconstruire l’adversaire démocrate John Kerry, en le présentant comme un homme lâche, un menteur et un faible. La campagne Sarkozy version 2012 est identique en tous ces points. Même le conseiller Karl Rove peut être vu comme un Patrick Buisson à l’américaine" avaient finement noté des journalistes. Aujourd'hui, on a devant nous un coupé-collé de la deuxième campagne de G.W.Bush. "Comme le président français, l’américain était en 2004 dans une mauvaise posture et battait des records d’impopularité. Cependant, avec l’aide de son conseiller spécial Karl Rove, il a déplacé la campagne sur des enjeux sociétaux et nationaux, en affirmant sa nette opposition au mariage gay et à l’avortement, mais aussi en se posant comme le seul homme capable de défendre les Etats-Unis face à la menace terroriste. Un virage à droite toute qui rappelle singulièrement celui que Nicolas Sarkozy est en train d’effectuer".

Il ne manquait que le volet terroriste avant hier encore. Ce qu'il manquait encore à Sarkozy, Guéant l'a fait, pour paraphraser une publicité célèbre. Aujourd'hui, on assiste à un coupé-collé de cette campagne au ras des pâquerettes menée outre-Atlantique. Souhaitons que les français fassent de même que ce qu'ont pu faire les américains en choisissant un autre personnage que ce G.W.Bush bis, prêt à toutes les manipulations de l'opinion pour réussir ses noirs desseins...

Je ne pensais même pas hier encore qu'ils oseraient. Ils ont osé.

lien

Ou encore:




Assassinats de Toulouse et Montauban: à qui profite le crime?


Alors même que ces lignes sont écrites, la grande majorité des médias ont suspendu leur programmation habituelle et retransmettent en direct l'intervention des forces spéciales au domicile du présumé auteur des assassinats perpétrés à Toulouse et Montauban au cours des derniers jours. Les interventions de Nicolas Sarkozy sont suivies à la trace et les déclarations émanant des autorités sont reprises en boucle. Mais avant de commenter plus exhaustivement cette affaire, revenons un peu en arrière et penchons-nous sur son contexte.

Cui Bono ?

Comme souligné avec une grande justesse par Franklin Delano Roosevelt :
« En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »
Aucun événement politique n'étant le fruit du hasard, la première question à se poser est donc : « Cui Bono ? » c'est-à-dire : « À qui profite le crime ? »

Situation préélectorale



C'est un euphémisme que d'affirmer que la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy était jusqu'à présent mal engagée.

Quelques mois seulement après le début de son mandat, la côte de popularité de Sarkozy a commencé à plonger ; elle s'est stabilisée fin 2007 et depuis, reste à un niveau particulièrement faible. [url=http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Popularité/Nicolas Sarkozy]Quels que soient les instituts de sondages concernés[/url], approximativement deux tiers des sondés expriment une opinion négative quant au président sortant.



© CSA
Parallèlement, les concurrents de Sarkozy en général, et Hollande en particulier, cumulent des côtes de popularité flatteuses. Ainsi, entre mai 2011 et mars 2012, la popularité de François Hollande a fluctué entre 42 et 56 %.



© Delitsdopinion.com
De fin 2010 à début 2012, les sondages pronostiquaient un deuxième tour Hollande-Sarkozy, et les intentions de vote donnaient une avance confortable à Hollande, comprise entre 10 et 20 points sur la période. Ainsi, selon les derniers sondages effectués en février 2012, Hollande se voyait crédité de 56 voire 57 % des voix contre 43 à 44 % pour Sarkozy.



© Le Figaro
On notera que malgré ces écarts marqués, un des rares domaines où Sarkozy surnageait était celui de la lutte contre l'insécurité, où il était crédible aux yeux de 41 % des Français contre 19 % seulement crédités à Hollande.

À ce stade, la victoire de Sarkozy semblait donc relever de l'impossible, à moins d'un miracle ou du moins d'un événement savamment orchestré...


Le « terrorisme islamique » frappe encore

Un mois et demi avant le premier tour des présidentielles réapparaît donc l'hydre du terrorisme islamique. Une première attaque survient à Toulouse le 11 mars, au cours duquel un militaire français musulman perd la vie. Une deuxième attaque à Montauban le 15 mars fait trois victimes supplémentaires (deux militaires musulmans et un militaire antillais). Finalement une troisième attaque frappe Toulouse le 19 mars et fait 4 victimes juives.

Deux jours plus tard, le 21 mars, le RAID encercle le bâtiment résidentiel où vit le « terroriste » et très rapidement, deux « preuves » cruciales sont obtenues :

- Le frère du suspect détiendrait de la poudre explosive utilisée au cours de la série d'attentats de 95.
- Le suspect aurait jeté par la fenêtre un Colt 45, l'une des armes utilisées au cours des assassinats susmentionnés.

À l'instar des passeports miraculeusement retrouvés intacts au sommet des décombres du WTC et des Corans découverts dans des véhicules de location, le public se voit offrir deux preuves qui établissent que ces actes abominables sont le fruit du terrorisme islamique et que l'individu ciblé est bien l'auteur des assassinats qui ont ravagé le Sud-Ouest.


L'instrumentalisation



Le lundi 19 mars, Nicolas Sarkozy se rend personnellement à Toulouse, intervient publiquement et, les yeux rivés à la caméra, invective l'assassin et promet de le trouver et de lui faire rendre des comptes. Il se pose en sauveur providentiel des Français face à l'odieuse menace.
Sous les feux de tous les projecteurs, Sarkozy se lance dans une croisade personnelle contre le mal incarné : le vil terroriste islamique.
Moins de 48 heures après l'intervention télévisuelle de Sarkozy, l'assassin est identifié, sa résidence littéralement assiégée et les membres de sa famille placés en garde à vue.
Sarkozy occupe l'intégralité de la scène médiatique: rencontre des représentants des différents cultes, allocution publique à Toulouse, intervention à Montauban, rencontre des policiers blessés à Toulouse, cérémonie donnée en mémoire des militaires de Montauban, présence dans le quartier de la Côte Pavée avant l'assaut du RAID, rencontre des familles de victimes.
Le maître mot repris ad libitum dans les discours de Sarkozy est « Unité ». Unité au sein de la population, unité entre les religions, unité nationale...
Comment Sarkozy, qui n'a cessé de détruire la cohésion sociale et la solidarité (stigmatisation des chômeurs, immigrés, Roms, musulmans, fonctionnaires, grévistes, RMIstes...) peut-il légitimement invoquer une unité qu'il n'a cessé d'affaiblir ?
En fait, l'unité à laquelle Sarkozy fait allusion est celle qu'il souhaite cristalliser autour de sa candidature, car seule une nation unie autour de son leader est en mesure de faire face à l'adversité.
Sarkozy joue ici sur plusieurs tableaux :
- Il devient le sauveur qui a permis de neutraliser l'assassin.
- Étant donné les « liens » de ce dernier avec les mouvances islamiques, la menace demeure, et Sarkozy, fort de son résultat, se pose en protecteur ultime de la nation contre les menaces terroristes à venir.
- L'intervention militaire décidée en Afghanistan par Sarkozy, soi-disant pour traquer Oussama Ben Laden et neutraliser le terrorisme, devient moins discutable.
- La question de la sécurité revient au premier plan et, comme mentionné précédemment, c'est un des rares domaines où Sarkozy est plus crédible que Hollande aux yeux d'une majorité de Français.

En effet, le « hasard des événements » n'aurait pu être plus favorable à la candidature jusqu'alors désespérée de Sarkozy.


Hystérisation par hypermédiatisation

Vous noterez l'hypermédiatisation de l'événement alors que chaque jour, depuis des années, en Afghanistan ou en Palestine, des innocents meurent, tués de façon gratuite, dans un silence assourdissant.
Depuis quelques jours, la grande majorité des médias ont suspendu leur programmation habituelle et retransmettent en direct l'évolution de cette affaire nationale. Aujourd'hui même, l'intervention des forces spéciales au domicile du présumé auteur des assassinats est suivie minute par minute.

L'objectif est d'hystériser suffisamment la population pour la plonger dans un état de
suggestibilité. Au-delà d'un certain seuil, d'un certain niveau de stress, l'individu devient hypersucceptible et peut accepter l'inacceptable.

Dans ce cas l'objectif est atteint par :



- La gravité des actes commis, dont des tirs à bout sur des enfants
- La variété des cibles laissant penser à chacun qu'il est menacé
- La répétition des assassinats introduisant en France le concept relativement nouveau et d'autant plus traumatisant de tuerie en série
- La multiplication de témoignages directs (voisine de l' « assassin», riverain de l'école juive, témoins de la tuerie de Montauban) stimulant la « résonance limbique », c'est-à-dire une transmission inconsciente d'un puissant état de stress du témoin aux auditeurs/spectateurs.
- La série d'attentats durant plus d'une semaine exposant les Français à une période de stress longue et continue
- Et bien sûr l'hypermédiatisation, qui comme en 2001 avec la retransmission en boucle de l'attaque du WTC soumet la population à la répétition hypnotique d'un événement hyper traumatisant.

Dans ses expériences de conditionnement menées sur des chiens, Ivan Pavlov a mis en lumière le phénomène d'« inhibition transmarginale » où, au-delà d'un certain niveau de stimuli (peur, souffrance, fatigue,...) le sujet entre dans un profond état de passivité, une paralysie mentale et physique totale quel que soit le stimuli auquel l'animal est soumis (froid, chaud, chocs électriques,...)




Plus récemment, dans son ouvrage essentiel La stratégie du choc ,Naomi Klein a montré comment la terrorisation d'une population humaine (via les tortures, la propagande, un climat de peur...) la rend malléable et prête à accepter les mesures qui lui sont les plus défavorables.

À ce titre, on ne peut ignorer que le dénouement de cette interpellation se fait attendre. Le domicile du suspect a été encerclé dès 3 h du matin ce mercredi 21 mars. 18 heures plus tard, le « dialogue » se poursuit. Pourquoi un tel délai ? Les autorités ont peut-être des difficultés à expliquer de manière crédible pourquoi un terroriste défendant la cause palestinienne s'en est pris à des soldats musulmans qui n'avaient pas effectué une seule mission en Afghanistan alors que nombre de soldats chrétiens basés à Toulouse ou à Castelsarrasin en sont revenus les mains couvertes de sang ?

Une autre raison pourrait être la volonté de prolonger la période de stress et d'inquiétude vécue par des millions de Français rivés à leur téléviseur ou à leur poste de radio et attendant fébrilement une conclusion à cette série d'événements particulièrement angoissants.

Au final, comme Tatcher avec la guerre des Malouines ou Hitler avec l'incendie du Reichtag, le leader qui revêt, à tort ou à raison, le rôle de sauveur face à la menace écrasante est plébiscité par le peuple hystérisé recherchant à tout prix un protecteur contre la menace parfois créée de toute pièce par ce dernier. Face à un grand péril, le peuple s'en remet à la protection offerte par l'ordre établi, même si celui-ci était honni l'instant d'avant. Ce processus n'est pas sans rappeler les tactiques du pompier pyromane, officiant dans le cas présent au niveau politique et à l'échelle des nations.


Sort de l' « assassin »

Il semble fort probable que sous peu, l' « assassin » aura été éliminé: « suicide » par balle ou par explosif qui permettrait de dédouaner les autorités qui auraient tenté jusqu'au bout d'entretenir le dialogue, ou élimination du « terroriste » par les membres du RAID (évidemment en légitime défense) si un suicide ne pouvait être provoqué ou simulé.
Ce scénario servirait un double objectif. A l'instar de Lee Harvey Oswald, il permettrait de faire taire le « coupable » et ainsi lui faire endosser parfaitement le rôle, les agissements et les motivations qui étayent la thèse officielle, et d'autre part, de stimuler un lien inconscient entre les autorités et ceux qui ont cru voire soutenu leurs thèses. À la manière de ces meurtres commis dans de petites communautés où tout le monde connait l'identité des coupables, mais se tait et se retrouve lié par un secret inavoué et honteux. Voilà peut-être la véritable union sacrée que Sarkozy a à l'esprit.


Perspectives

A court terme la réélection de Sarkozy semble inéluctable.




Peut-être ne sera-t-il même pas nécessaire d'avoir recours aux 4 % des votes « comptabilisés » par des machine à voter électroniques (mises en place par Sarkozy juste avant son élection....) et dont la faillibilité n'est plus à prouver.

Avant même cette réélection, on peut prédire de vastes « coups de filet dans les milieux islamistes » et l'entretien d'un climat d'angoisse et de stigmatisation des minorités arabo-musulmanes par les médias de masse.

Pour ce second mandat et comme aux États-Unis après les événements du 11 septembre 2001, la France devrait connaître une montée du totalitarisme: stigmatisation des minorités en général et des populations arabo-musulmanes en particulier, fichage des citoyens, réductions des libertés civiles, développement des caméras de surveillance, durcissement des condamnations, généralisation de la répression...

La mise en place du plan Vigipirate écarlate en Midi-Pyrénées nous donne un avant-goût de ce qui attend la France, puisqu'il s'agit concrètement du dernier niveau avant l'application des mesures d'exception prévues par la Constitution de 1958 (article 16, état d'urgence).


lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
menthe_verte



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 11:38

Salam, Salut, Shalom,

Il semblerait que l'assassin soit mort.

http://www.lepoint.fr/societe/en-direct-toulouse-guerre-d-usure-entre-mohamed-merah-et-le-raid-22-03-2012-1443858_23.php

Citation :
11 h 46. D'après les informations du Point.fr, un des hommes du Raid serait légèrement blessé au pied.

11 h 45. D'après les informations du Point.fr, Mohamed Merah qui gît au sol porte une sacoche sur lui dont le contenu n'est pas identifié. Les policiers n'excluent pas qu'il puisse y avoir des explosifs à l'intérieur.

11 h 44. Mohamed Merah aurait été abattu alors qu'il tentait de fuir une kalachnikov à la main, selon LCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 12:31

Mohamed Merah : les images d'un homme souriant


Que Dieu lui fasse miséricorde malgré le mal qu'il a fait.

Il n'etait de toute façon que le dernier maillon de la chaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 14:57

Sarkozy propose de punir les internautes qui visitent des sites faisant l'apologie du terrorisme



PARIS (AP) — Le président Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi que les personnes consultant régulièrement des sites incitant au terrorisme ou se rendant à l'étranger pour y être endoctrinées seraient "punies pénalement".

"La République doit être implacable pour défendre ses valeurs. Elle ne tolérera ni embrigadement ni conditionnement idéologique sur son propre sol", a déclaré le chef de l'Etat après l'opération policière dans laquelle est mort le suspect dans les tueries de Toulouse et Montauban, Mohamed Merah.

"Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement", a affirmé le président Sarkozy lors d'une allocution à l'Elysée.

"Toute personne se rendant à l'étranger pour y suivre des travaux d'endoctrinement à des idéologies conduisant au terrorisme sera punie pénalement", a-t-il ajouté.

"La propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant dans le code pénal avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte antiterroriste", a promis Nicolas Sarkozy. AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120322.FAP1899/sarkozy-propose-de-punir-les-internautes-qui-visitent-des-sites-faisant-l-apologie-du-terrorisme.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 16:24

Tueur de Toulouse : le Raid, bras armé de Sarkozy

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/tueur-de-toulouse-le-raid-bras-arme-de-sarkozy_1096478.html

Petit ajout :

Entretien avec M.Jean-Michel Vernochet à propos de la tuerie de Toulouse. (très intéressant)

http://french.irib.ir/analyses/interview/item/177504-jean-michel-vernochet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wiilwaal

avatar

Nombre de messages : 327
Age : 34
Localisation : Points vitaux
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 17:51


D'après les informations du Point.fr, Christian Ételin, avocat de Mohamed Merah, qui avait proposé au bâtonnier de Toulouse de se rendre dans l'appartement de son client pour lui parler et essayer de "le faire redescendre sur Terre", selon son expression, s'est vu refuser sa demande par la justice. "Il faudra leur demander pourquoi", explique Marie-Christine Ételin, qui défend aussi Mohamed Merah.

src: http://www.lepoint.fr/societe/en-direct-toulouse-guerre-d-usure-entre-mohamed-merah-et-le-raid-22-03-2012-1443858_23.php

Pourquoi selon vous ? Ils disaient tous le vouloir vivant mais encore une fois nous n'aurons pas tous le développements de l'affaire ni une idée de la personnalité de Mohammed Merah avec tous ces témoignages contradictoires.

Un proche du jeune homme, animateur de prévention jeunesse dans son quartier d'enfance déclare :

"Quand j'ai appris son nom par les médias, j'ai été bouleversé. Quand j'ai connu Mohamed, il avait un cœur. J'ai du mal à accepter qu'il ait pu faire ça, surtout à des enfants"

"je ne peux m'empêcher d'avoir des doutes sur ces séjours en Afghanistan. Mais s'il y a été, il a été récupéré"

"mais ce garçon, je vous l'assure au quotidien, il… tenait la porte aux vieilles dames !"


cfr : http://www.melty.fr/fusillade-a-toulouse-portrait-de-mohamed-actu99913.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=sN8Cq5HEBug
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 19:12

Je relaie ici un message posté sur le forum ALTERINFO, que j'avais lu à l'époque (Juin 2011) et auquel j'ai pensé suite à ce fait "divers" qui restera dans les annales...

Il nous a été donné d’apprendre par diverses voies et autres sources crédibles, qu’une série d’attentats sur le sol français visant des populations innocentes « seraient » en préparations dans le cadre de la campagne électorale présidentielle 2012, parallèlement aux campagnes islamophobes et racistes délibérément orchestrées en sous main par des officines occultes avec la complicité bienveillante des autorités françaises elle mêmes.

Tout ce scénario ne viserait rien que moins à mettre au banc de la société française une frange importante de citoyennes et citoyens dont la confession religieuse semblerait être subitement devenue un sujet de controverses et de suspicions, fruit d’un imaginaire en mal d’ennemis, et dont le seul but serait de détourner l’attention des françaises et des français, dont nous faisons partie, de l’enlisement de nos gouvernants dans des affaires nombreuses et plus scabreuses les unes que les autres, mettant à nues l’indigence et l’incompétence à offrir des perspectives d’avenir et mettre un terme au dépeçage du contrat social et à la précarisation voulue et décidée.

Les citoyennes musulmanes et les citoyens musulmans ne sont en rien responsables de la déroute et de l’enlisement de la France dans des crises successives dont ils sont d’ailleurs pour la plupart les premières victimes sociales et économiques.

Les citoyennes musulmanes et les citoyens musulmans de France dénoncent tout acte de violence sous toutes les formes possibles et imaginables dont pourraient être victimes qui que ce soit dont eux-mêmes et qui viserait à les stigmatiser plus encore qu’ils ne le sont déjà, à tord.

Les calculs étroits politiciens qui n’hésiteraient pas à mettre en péril la vie ’innocentes vies humaines pour parvenir à leurs fins, seront à mettre sur le compte des innombrables crimes commis au nom d’intérêts occultes illégitimes inavouables et dont les citoyennes musulmanes et les citoyens musulmans ne sauraient être les boucs émissaires.


http://www.alterinfo.net/Presidentielles-2012-Attentats-False-Flag-et-consequences-pour-les-musulmans-francais_a59848.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 50
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 21:38

Il s'agit bel et bien d'une manipulation du gouvernement Sarkozy

Mohamed Merah, la police savait, c'est un putain de coup d'éclat pour faire remonter l'opinion publique de l'actuel président.... c'est répugnant !

Toulouse. Une proche témoigne : "J'ai alerté la police à de nombreuses reprises"

La nouvelle de l'identité de l'auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban lui a "coupé les jambes". Mohamed Merah est l'homme qui a agressé sa fille et tenté "d'embrigader" son fils adolescent, il y a deux ans. Cette femme, qui a souhaité conserver l'anonymat, veut "absolument témoigner". Selon elle, "la police savait". C'est une femme "en colère" qui s'exprime.


"Je suis sidérée. Il a fallu que tous ces gens soient tués pour que Mohamed Merah soit enfin arrêté. C'est un énorme gâchis...". Selon cette mère de famille qui réside dans l'ancien quartier où vivait l'auteur présumé des tueries de Montauban et Toulouse, "la police savait tout de la dangerosité de cet individu et de sa radicalité". "J'ai porté plainte contre Mohamed Merah deux fois et j'ai relancé à de très nombreuses reprises. En vain."

Une petite partie des faits qu'elle évoque ont été révélés dans la journée par de nombreux médias, sur la base du témoignage d'une femme, Malika. Celle-ci rapportait un incident datant de 2010 où Mohamed Merah, menaçant, était apparu dans le quartier des Izards, en treillis sombre, encagoulé, un sabre à la main et criant "Allah Aqbar". "C'est nous qu'il menaçait ce jour là, révèle notre témoin anonyme, que nous appellerons Aïcha. Et c'est aussi ce jour là qu'il a agressé mes enfants."

"Il a forcé mon fils à regarder d'insoutenables videos"
La veille, le fils d'Aïcha, alors âgé de 15 ans, est apostrophé par Mohamed Merah. "Il est monté dans sa voiture. Il lui a fait écouter un CD de chants, en lui faisant croire que c'était le Coran." Les chants sont en fait des appels à partir au combat. "Il a conduit mon fils à son domicile, là où il est encore retranché. Dans son appartement, il y avait un immense Coran dans son salon et plusieurs grands sabres accrochés au mur. Il en a décroché un, puis lui a imposé de regarder des vidéos d'Al Qaïda." Les scènes sont "insoutenables". Des femmes exécutées d'une balle dans la tête, et des hommes égorgés. "Mon fils m'a appelé. On a finalement pu le récupérer. Il est resté enfermé là bas de 17h à minuit...".

"Un moudjahidin"
Aïcha porte plainte, ce qui provoque la colère de Mohamed Merah. "Il est venu devant chez nous. Il m'a menacée et frappée. Il disait que j'étais athée et que je devrais payer comme tous les Français. Il n'arrêtait pas de répéter qu'il était un moudjahidin et qu'il mourrait en martyr, qu'il effacerait de la Terre tous ceux qui tuaient des Musulmans... Il disait aussi que lui et ses amis viendraient prendre mon fils et qu'il ne me resterait plus que mes yeux pour pleurer". Le surlendemain, Mohamed Merah s'en serait pris à son fils : "Pourquoi t'as tout raconté à ta mère ?". "Il l'a frappé, reprend celle-ci, et ma fille est intervenue. Il l'a rouée de coups. Il y avait beaucoup de monde, mais personne n'a bougé".

De ces scènes de violence (elle évoque aussi un flash-ball avec lequel il aurait menacé son neveu), Aïcha a "tout gardé" : "la robe de sa fille tâchée de sang et déchirée, le dépôt de plainte, les courriers de relance, des photos et les certificats médicaux..."

Une plainte "très circonstanciée" déposée en juin 2010
L'avocat d'Aïcha, Me Mouton, confirme qu'une "plainte très circonstanciée" a bien été déposée. "Le 25 juin 2010", complète Aïcha. "J'ai relancé à de nombreuses reprises. On ne m'a jamais dit quelle suite avait été donnée", poursuite la mère de famille. L'avocat, qui "répond de la sincérité de sa cliente", confirme encore : "La maman a été entendue, mais j'ignore si une enquête a été déclenchée et si, oui, quelle suite lui a été réservée."

Depuis qu'Aïcha a appris que l'auteur présumé des tueries de Montauban et Toulouse était Mohamed Merah, elle est "terrorisée". "Il nous a menacés de mort. Il m'a fait le signe de l'égorgement. J'essaie de protéger ma famille, mais j'ai peur." Elle reparle de Mohamed Merah. "Si vous le voyiez, vous lui offririez le café. Il semble doux comme un agneau et on lui donnerait le bon dieu sans confession... Il a un double visage. Il pouvait subitement changer de comportement. Il pouvait boire une bière et partir, deux minutes plus tard, en courant pour aller faire sa prière."

"C'est son frère le cerveau"
Sans le savoir, Aïcha confirme les déclarations que nous avions recueillies en fin de matinée auprès de "proches" du jeune homme. L'un d'eux, se faisant appeler "Ben's", avait évoqué "le changement de Mohamed, après la venue d'un groupe d'extrémistes dans le quartier". "Il avait revêtu l'habit traditionnel. Il interpellait les jeunes sur la religion. Puis il y a eu des rumeurs de séjours en Afghanistan. Moi, quand je l'ai revu, il y a quelques mois, il était sur une moto, habillé à l'occidentale. Il faisait un rodéo. Il avait une crête décolorée sur la tête et un gros tatouage, style maori, sur le crâne". C'est cette crête blonde qu'évoque spontanément Aïcha. "C'est pour cela, et pour ses opinions extrémistes qu'il s'était fait refouler des mosquées", explique Aïcha.

La mère de famille rapporte également "les rodéos en scooter et en voiture". "Il s'en vantait. Il était aussi très pressant avec les jeunes filles du quartier." Mais pour Aïcha, c'est le frère de Mohamed, Abdelkader, qui est "le cerveau". "C'est lui qui lui a bourré le crâne. C'est lui qui partait souvent à l'étranger, en Egypte." Ce soir Aïcha se dit "à bout de forces". "Pourquoi, malgré tous mes signalements, Mohamed Merah n'a-t-il pas été arrêté ? Nous l'avons encore vu la semaine dernière. Il nous narguait. J'ai tout raconté à de nombreuses reprises à la police et à la préfecture. Et aujourd'hui, on en est là. C'est incompréhensible et révoltant."


http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/toulouse-une-proche-temoigne-j-ai-alerte-la-police-a-de-nombreuses-reprises-exclusif-21-03-2012-1640838.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012   22/3/2012, 22:03

Aucune trace du séjour de Mohamed Merah en Afghanistan et Pakistan




"Le Pakistan et l'Afghanistan, mais aussi les forces américaines et celles de l'Otan dans ce pays, assurent n'avoir aucune trace des séjours de Mohamed Merah, contrairement aux déclarations des autorités françaises", a rapporté jeudi l'AFP.
Aucune trace du séjour "du tueur de Toulouse" n'a été retrouvée dans ces pays. Même les forces américaines, fortement présente dans cette région du monde, n'ont trouvé aucune trace du séjour de Mohamed Merah dans un camp d'entraînement djihadiste. Et pourtant, le procureur de la République de Paris, François Molins, avait évoqué un séjour en Afghanistan - en 2010-, et au Pakistan pour deux mois en 2011. Intercepté lors d'un contrôle routier par la police afghane, il avait été remis aux militaires Américains qui l'avaient renvoyé en France par le premier avion, selon lui. De la mi-août à la mi-octobre 2011», il s'est rendu, au Pakistan cette fois, un séjour écourté car il a contracté l'hépatite A.
«Nous cherchons davantage d'informations sur cet individu avec nos partenaires militaires français et le gouvernement afghan, mais pour l'heure, nous n'avons aucune information sur son éventuelle détention par l'Isaf (la Force internationale de l'Otan) ou l'armée américaine», qui en compose plus des deux tiers, a déclaré à l'AFP Jimmie Cummings, porte-parole de l'Isaf.
Les autorités et le renseignement afghans ont également assuré n'avoir pas d'information sur la présence de Merah. Au Pakistan, plusieurs hauts responsables des forces de sécurité et des services de renseignements, l'ISI (Inter-Services Intelligence), ont affirmé aussi à l'AFP n'avoir aucune trace de son passage dans leur pays. Les informations fournies par le ministère de l'Intérieur français sont-elles réellement fiables ?
Les précisions des services afghans, pakistanais et américains ont de quoi jeter le iscrédit sur ces informations et remettent carrément en doute la crédibilité des autorités françaises...

La Rédaction de NessNews avec AFP


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
 
Les assassinats de Toulouse le 19 mars 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salon des séniors du 29 au 31 mars 2012 - Paris
» Confession d'un craquage.... Màj du 25 mars 2012
» [Mars 2012] MBAB
» Exposé du 17 mars 2012 - Logiciel GeneWeb par Daniel ORANGE
» 24-25 MARS 2012 - Changement d'heure!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: