Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualité Henry Makow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Actualité Henry Makow   3/7/2012, 09:59

Salut à tous!

Je vous présente ce site que j'administre et où je traduis les articles originaux du professeur Henry Makow.

http://henrymakow.wordpress.com/

N'hésitez pas à me faire part de vos suggestion,

Merci à tous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Henry Makow - Enfin lisible en Français!!   5/7/2012, 09:46


Site relayant les excellents articles d'Henry Makow traduits en français par votre serviteur,

http://henrymakow.wordpress.com/

N'hésitez pas à acquérir son ouvrage ; c'est une bombe thermonucléaire... Génial2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Le premier meurtre d’Hitler    6/7/2012, 12:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   6/7/2012, 12:54

Bonjour Jevola Very Happy

Je comprends que tu veuilles diriger le lecteur vers ton blog mais le forum ne fonctionne pas vraiment comme ça.

Prends note de ce lien, il pourra t'être utile si tu veux faire connaitre ton blog.
http://www.netvibes.com/outilswebgratuit#Alternatif

Tu peux aussi intégrer l'adresse de ton site dans ta signature.

Merci de ta compréhension.


Le premier meurtre d’Hitler

Hitler assassina sa nièce de 24 ans à cause d’une relation triangulaire bisexuelle impliquant le dirigeant Nazi et son garde du corps chauffeur, Emil Maurice.



De dire qu’Hitler était un psychopathe et un tueur peut paraître redondant, mais peu d’entre nous savent qu’il fit sa première victime en la tuant de ses propres mains. Cela fut passé sous silence et n’a que peu fait l’objet d’étude encore aujourd’hui. Les historiens occidentaux sont aussi déterminés que les Nazis à protéger la réputation du Fuhrer.

Le 18 septembre 1931, il tira sur sa nièce bien aimée Geli Raubal, 24 ans. Le meurtre fut présenté comme un suicide par le ministre de la justice bavarois, un allié politique.

Cependant le corps de Raubal était fortement contusionné et son nez était brisé. Une lettre inachevée indiquait qu’elle voulait quitter l’appartement de son oncle pour s’en aller à Vienne. Elle fut enterrée dans un cimetière catholique qui interdisait le suicide.

Le triangle amoureux bisexuel qui conduisit au meurtre de Raubal révèle le véritable caractère pervers d’un homme que beaucoup de « patriotes » admirent toujours.

Bien qu’homosexuel, Hitler aimait la compagnie de blondes aux formes généreuses et de brunes qui rentrait dans le moule Nazi. Raubal était la fille de la demi-sœur de Hitler et sa cuisinière. De dix-neuf ans sa cadette, elle faisait preuve d’une extraversion désinvolte qui illuminait chaque pièce dans laquelle elle pénétrait. Hitler paraissait toujours détendu lorsqu’elle était aux alentours.

« J’aime Geli et je pourrai l’épouser », déclara Hitler à son ami Heinrich Hoffman. (Mais) « Je veux rester célibataire. Alors je me réserve le droit d’exercer une influence sur son cercle d’amis jusqu’à ce qu’elle trouve enfin l’homme qu’il lui faut. » (Hoffman, Hitler était mon Ami, 1955)

Le rival d’Hitler n’était autre que son propre chauffeur et garde du corps bisexuel, Emil Maurice. En décembre 1927, Hitler empêcha sa nièce d’épouser Maurice et il le renvoya. L’année suivante, Raubal écrivit à Maurice :

« Oncle Adolf insiste pour que nous attendions deux ans. Penses-y Emil, deux années entières sans pouvoir s’embrasser quelquefois et toujours sous la surveillance de l’oncle Adolf. Je ne puis te donner que mon amour et ma fidélité inconditionnelle. Je t’aime tant. Oncle Adolf insiste pour que je poursuive mes études. » (24 décembre 1928)


EMIL MAURICE

Dans Mein Kampf, Hitler décrit une bagarre dans une brasserie lorsque des communistes essayèrent d’interrompre un événement. Il s’émerveille sur la manière dont ces « vaillant guerriers », bien que sanglant, « balayèrent littéralement l’ennemi hors de la taverne… avec à leur tête, mon splendide Maurice. »

Maurice était un des membres pionner de la SA et plus tard des SS. Lui et Hess rédigèrent Mein Kampf sous la dicté d’Hitler ; et tout comme Hess, Maurice fut un des amants d’Hitler. Après qu’ils furent relâchés de prison, Maurice devint le garde du corps personnel d’Hitler et son chauffeur. Il accompagna Hitler au cours de la purge de 1934 et s’occupa personnellement des gens qui étaient devenus des fardeaux.

« Il est absolument inconcevable que Maurice ne soit pas reconnu comme juif », écrit Dr. Judith Reisman. (En considérant) « son apparence, sa famille, et la très haute probabilité de sa circoncision… la concupiscence homosexuelle surpasse facilement la haine antisémite. »

lorsqu’il fut plus tard établi que Maurice avait un arrière grand-père juif, Hitler fit une exception pour lui et sa famille. Comme un juif sur seize était déjà exempté des lois de Nuremberg, Maurice, qui devint un général SS, était probablement plus juif encore. Les lois raciales Nazie était une convenance, principalement conçu pour persécuter les juifs non-Sionistes et justifier la formation d’un état Juif.

Malgré ses prouesses en tant que videur, Maurice, un horloger de formation, avait un tempérament artistique, et jouait de la guitare lors des réunions Nazi. Raubal, musicienne aussi, s’épris de lui au cours de ses visites à la prison Landsberg en 1924 à l’âge de 16 ans. Ainsi débuta une romance passionnée qui grandit avec le temps.

LA DÉPRAVATION D’HITLER

Pour rédiger son livre, Glen Infield interrogea Wilhelm Stocker, un garde SS de l’appartement d’Hitler. Stocker déclara que lorsque son oncle Adolf était absent, Geli avait de nombreux prétendants.

Comme il gardait ses secrets, Geli lui déclara que « parfois Hitler lui faisait faire des choses dans l’intimité de sa chambre qui la rendait malade, mais lorsqu’on lui demandait pourquoi elle ne refusait pas de les faire, elle haussait les épaules et disait qu’elle ne voulait pas le perdre au profit d’une femme qui ferait tout ce qu’il voulait. »

Gregor Strasser, un dirigeant Nazi qui convoitait Geli déclara qu’elle lui avait confié que le dictateur Nazi la forçait à uriner et déféquer sur lui. Strasser était un des dirigeants Nazi qui se rendit à l’appartement d’Hitler après le meurtre pour décider d’une version de l’histoire. Hitler voulait le présenter comme un « accident ». Mais la rumeur courrait déjà que Raubel s’était suicidé en utilisant l’arme d’Hitler.

Strasser fut assassiné au cours de la purge de 1934.


LE MEUTRE DE RAUBAL


Michael Dean rapporte qu’après avoir quitté le service d’Hitler, Maurice attaqua en justice le parti Nazi pour licenciement abusif et remporta une coquette somme. Il ouvrit une boutique d’horlogerie à quelques rues de l’appartement d’Hitler et repris sa relation avec Raubal.

Apparemment elle tomba enceinte et voulu aller à Vienne pour avoir son bébé. Hitler fut furieux de cette trahison et refusa de lui accorder sa permission. Lorsqu’elle le défia, il la tua.

Il n’est pas établi clairement quelle trahison était la plus importante au regard d’Hitler car il nourrissait des sentiments à la fois pour Raubal et pour Maurice.

Quoi qu’il en soit, la relation d’Hitler avec Maurice résista. Maurice devint un officier SS et Hitler le protégea contre des rivaux irrités d’avoir à recevoir des ordres de la part d’un juif.

La conclusion est qu’avant qu’Hitler ne tue indirectement des millions de gens, des juifs et des non juifs, il avait d’abord trempé ses mains dans le sang de sa jeune nièce qu’il était censé aimer. Des millions de gens choisirent de suivre un meurtrier et un psychopathe. Rien n’a changé.

Posted by henrymakow on juillet 6, 2012
http://henrymakow.wordpress.com/2012/07/06/le-premier-meurtre-dhitler/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Hitler et Bormann étaient des traitres   16/7/2012, 11:46

Hitler et Bormann étaient des traitres

http://henrymakow.wordpress.com/2012/07/16/hitler-et-bormann-etaient-des-traitres/


Hitler était le plus brillant agent secret de l’histoire. Comme le charmeur de rat, il conduisit un peuple ciblé au désastre.

Par Henry Makow Ph. D.

Par le passé, j’ai présenté la preuve que Martin Bormann, l’homme qui signait le chèque du salaire d’Hitler, était un agent Soviétique (Illuminati) ; mais je n’étais pas certain qu’Hitler ait été la dupe de Bormann ou un traitre conscient.

Le témoignage du Général Reinhard Gehlen, chef des services de renseignements allemands en Russie, suggère que la dernière option est la bonne.

Dans ses mémoires, « The Service » (World Pub.1972) Gehlen déclare que lui et le l’Amiral Canaris, chef de l’Abwehr, en était venu à suspecter qu’il y avait un traitre au sein du commandement suprême allemand. Tous deux s’étaient rendu compte que les Soviétiques recevaient « des informations détaillées et rapides… sur des décision rendues au plus haut niveau. »

Ils soupçonnaient tous deux Martin Bormann, l’adjoint du Führer et chef du Parti Nazi.

« Nos soupçons furent largement confirmés lorsque, indépendamment l’un de l’autre, nous découvrîmes que Bormann et son groupe opéraient un réseau non surveillé de transmission radio et l’utilisaient pour envoyer des messages codés à Moscou.

Lorsque les agents de l’OKW reportèrent cela, Canaris demanda une enquête ; mais des instructions lui parvinrent qu’Hitler en personne avait interdit la moindre intervention : il avait été informé à l’avance de ces Funkspiele, ou « faux messages radio », et les avait approuvé. » (p.71)

Malgré le fait que des informations vitales continuaient de fuiter, Gehlen et Canaris laissèrent les choses ainsi. « Aucun de nous n’étaient dans la position de dénoncer le Reichsleiter (Bormann) avec la moindre chance de succès. »

Dans son ouvrage « Hitler’s Traitor » Louis Kilzer estimait que Bormann valait à lui tout seul cinquante divisions Soviétiques.

Après la guerre, Gehlen, qui dirigeait le BND (l’agence de renseignement ouest allemande) parvint à confirmer la trahison de Bormann. « Au cours des années 1950, je parvenais à recueillir deux rapports séparés en provenance de l’autre côté du rideau de fer, précisant que Bormann avait été un agent Soviétique… »

Le fait qu’Hitler protégeait Bormann confirme qu’il était aussi un traitre actif. Les deux servaient les banquiers francs-maçons Illuminati, c’est à dire le syndicat Rothschild, basé à Londres. Les Illuminati étaient également derrière Staline et le Communisme, sans mentionner Churchill, et Roosevelt.

En fabriquant la guerre, les Illuminati ont répandu le chaos sur l’humanité dans le but ultime d’établir une dictature mondiale.

Pensez au 11/09, au « Patriot Act », au TSA. Derrière le voile de la démocratie et de la lutte contre le terrorisme, ils construisent un état policier.

LES BÉVUES DÉLIBÉRÉES D’HITLER

Au cours de l’hiver 1941-42, Gehlen et ses généraux avaient conclu que la campagne de Russie avait échoué « non parce qu’elle ne pouvait pas être remporté militairement ou politiquement, mais parce que les interférences continues d’Hitler avaient produit tant de gaffes élémentaires que la défaite était devenu inévitable. » (98)

Malgré le fait qu’Hitler ait couvert le traitre Bormann, Gehlen n’était pas parvenu à l’évidente conclusion, que les « bévues élémentaires » d’Hitler étaient délibérées.

Dans son livre, Gehlen détaille certaines de ces bévues.

L’État-Major voulait concentrer ses ressources pour capturer Moscou. Hitler insista pour disperser les efforts sur trois fronts.

L’État-Major s’aperçut que les Soviétiques allaient capturer la Sixième Armée à Stalingrad, et demandèrent un repli stratégique. Hitler mit son veto à cela et 200 000 des meilleures troupes allemandes (et son irremplaçable armement) furent tués et capturés.

Pour remplacer ces pertes, l’État-Major voulait recruter des millions de volontaires au sein des rangs anticommunistes, c’est à dire les russes, les ukrainiens, les lithuaniens, etc.

« Après 20 ans d’injustice arbitraire et de terreur, le rétablissement des droits humains élémentaires comme la dignité de l’homme, la liberté, la justice et le droit de propriété, unissaient chaque habitant de l’Empire Soviétique dans un élan de soutien commun envers les Allemands. » (81)

La Wehrmacht commença à construire un régime nationaliste autour du dissident russe charismatique, le général Vlasov.

En effet, un tel mouvement, était le pire cauchemar de Staline, d’après son fils qui devint prisonnier de guerre.

« La seule chose que mon père craignait est l’émergence d’un régime nationaliste s’opposant à lui. Mais c’est une étape que vous n’avez jamais franchie. » Déclara Yakov à ses interrogateurs Nazis. « Parce que nous savons que vous n’êtes pas venu pour libérer notre pays, mais pour le conquérir. » (80)

Staline savait qu’il pouvait avoir confiance en Hitler, un compagnon de route Illuminati, pour accepter sa chute. Hitler n’essaya même pas de tromper les slaves au sujet de ses sinistres intentions, et au lieu de leur soutien, gagna leur haine implacable.

CONCLUSION

La Deuxième Guerre mondiale fut la mystification la plus énorme de l’histoire. Un culte de juifs sataniques et de francs-maçons, financés par le syndicat Rothschild, est responsable de la destruction de plus de soixante millions de vies.

Hitler prouva par ses actes qu’il était un traitre. Il fut porté au pouvoir par les Illuminati afin de détruire l’Allemagne pour qu’elle se fonde parfaitement dans le Nouvel Ordre Mondial.

Le rôle d’Hitler fut catastrophique pour l’Allemagne. Mais que pouvait bien attendre l’Allemagne d’un vagabond viennois et d’un prostitué homosexuel?

Le parallèle avec Obama est évident. Comme Hitler, il n’est pas un natif des Etats-Unis et a un passé homosexuel louche. Il travaille pour les Illuminati. Sa mission est de détruire les Etats-Unis pour que les américains acceptent le gouvernement mondial.

L’exemple d’Hitler révèle la dimension inattendue de la trahison. Si nous échouons à tirer les leçons des erreurs du passé, nous sommes voués à les répéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
nikemsi



Nombre de messages : 171
Age : 35
Localisation : Réunion
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   2/8/2012, 10:48


Le livre de Makow c'est plus que de la bombe, c'est de l'ordre de la quenelle cosmique universelle !
J'ai encore écrit un article à son sujet sur mon blog : http://ndeloffre.blogspot.com/2012/07/lisez-ce-livre-illuminati-le-culte-qui.html

Ruez-vous sur ce bouquin !!! Achetez-le !

+++

Nikemsi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ndeloffre.blogspot.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6052
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   2/8/2012, 15:51

Votre enthousiasme fait plaisir à voir, mais... N'ayant pas encore lu cet ouvrage, je ne peux que me fier aux quelques articles du site en français. Je le trouve léger au niveau des sources, on est loin du travail remarquable d'un Epiphanius (*) par exemple.

L'Empire s'y entend pour semer la subversion et décrédibiliser ceux qui cherchent la vérité ou encore semer les fausses pistes et embrouiller les bonnes. Un bon marqueur pour savoir l'intégrité d'un auteur spécialisé dans la face cachée de l'Histoire, c'est de décortiquer ce qu'il révèle sérieusement sur le rôle des juifs. Pour l'instant il ne me semble pas que ce soit sa priorité à part quelques allusions aux très contreversés Protocoles. Par contre, son acharnement à dégrader l'image des dirigeants nationaux-socialistes du IIIème Reich me semble totalement décalé face à l’âpreté de l'actualité présente. Ça sent le point Godwin à tous les coins de page son site !!

Quitte à passer pour le parano de service, je recommande une lecture critique de cet auteur qui sort dont ne sait où de manière bien opportune et avec pas mal de moyens apparemment ! Je m'attaque d'ici peu à la lecture de cet ouvrage et repasserais dans ce topic pour un avis peut-être moins négatif. D'ici là, à tous, vigilance cyclops

(*) Epiphanius : Maçonnerie et Sectes Secrètes Publications du "Courrier de Rome"
http://librairiefrancaise.fr/516-maconnerie-et-sectes-secretes-le-cote-cache-de-l-histoire-epiphanius-.html
Ca c'est du travail sérieux !! Bien

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djambo-ji



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2012

MessageSujet: bien jouez   5/8/2012, 14:29

merci et tres interessant je savais deja cette énorme manipulation de masse quand javais jadis vu que rockfeller avait achetez lhistoire de la seconde guerre mondiale pour 157000 dollars mais avec ca tout prend son sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
b.h.j.



Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   9/8/2012, 21:46

Ce sont des salades. Que des affirmations, aucune preuve documenté. Écoutez de l'histoire sérieuse au lieu de rabacher la propagande des vainqueurs, qui sont les mêmes qu'aujourd'hui.

http://www.propagandes.info/product_info.php/pourquoi-je-plaide-lacquittement-pour-hitler-video-p-1782
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
b.h.j.



Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   9/8/2012, 21:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Clarification   17/8/2012, 12:58

http://henrymakow.wordpress.com/2012/08/17/clarification/

Posted by henrymakow on Août 17, 2012 in Articles

Je l’ai déjà dit ailleurs. Lorsqu’il s’agit de dissonance cognitive, la simple vérité doit être rétablie et répétée.

Par Henry Makow Ph.D.

L’humanité a été colonisée par un culte satanique, les Illuminati. Le genre humain est possédé sataniquement.

Nous subissons une attaque psychologique constante de la part d’un ennemi invisible. La société porte déjà les stigmates du « politiquement correct », un concept issue du parti Communiste.

Ce n’est certainement pas l’image renvoyée par les médias de masse. Les Illuminati utilisent les médias de masse pour nous tromper et nous dégrader.

Les Illuminati sont les banquiers juifs centraux kabbalistes et leur vaste réseau de francs-maçons qui contrôlent les monopoles commerciaux, les gouvernements, les services de renseignement, les églises, les groupes de réflexions… virtuellement tout ce qui a de l’importance.

Ils utilisent la dette pour réduire en esclavage la race humaine sous une dispensation satanique. Observez le symbolisme occulte des Jeux Olympiques si vous avez encore le moindre doute à ce propos.

Les Illuminati sont responsable du Communisme, (l’État est un substitut qui permet aux banquiers de tout posséder.) Le Communisme appartient au même culte satanique.

En Occident, les objectifs Communistes sont poursuivis sous le vernis du « Libéralisme ».

Dans les Protocoles des Sages de Sion, les banquiers kabbalistes déclarent qu’ils doivent saper « toutes les identités collectives sauf la nôtre. » Les quatre piliers de l’identité humaine sont la religion, la race, la nation et la famille.

Ils détruisent la famille en sabotant le genre sexuel et l’institution du mariage.

Ils introduisent la « libération sexuelle », le « féminisme », les « droits des gays » et le « mariage gay » pour détruire les normes hétérosexuelles et leurs institutions.

Qui peut nier qu’ils sont déjà parvenus à accomplir cela ? Qui osera nier qu’ils sont les véritables « haïsseurs » qui ont déjà détruit la vie de millions de gens ?

Ils présente cela comme le « progrès », « le changement social », « la liberté d’expression », « l’indépendance ». Ils prétendent qu’il s’agit d’une évolution spontanée, alors qu’en fait il s’agit bien d’ingénierie sociale perpétrée par l’élite.

Qui peut bien vouloir s’en prendre à l’amour entre un mari et sa femme en apprenant aux femmes que les hommes sont des violeurs et que le mariage est une « oppression » ? Des Satanistes.

Qui oserait nier qu’une femme ait besoin du soutien d’un mari pour élever ses enfants ? Des Satanistes. (Quarante pour cent des enfants naissent de mères célibataires aux USA de nos jours.)

Qui oserait nier qu’un enfant ait besoin d’être élevé par une mère aimante et non une « fournisseuse de soin » ? Des Satanistes.

Qui nierait qu’un enfant ait besoin de la présence régulière d’un père ? Des Satanistes.

Qui chercherait à redéfinir l’institution du mariage, sacrée aux yeux de 98% de la population, pour satisfaire moins de 5% d’entre elle ? Les Satanistes.

Quiconque nie l’existence de Dieu et d’un ordre moral naturel franchit la première étape pour devenir un Sataniste. L’athéisme est en pleine ascension aux États-Unis.

DÉFIANT DIEU

Le but des Satanistes (c’est à dire les Illuminati) est de renverser l’ordre moral naturel, de quelque part nier les différences des genres sexuels qui définissent la nature entière. Le but et de tirer la langue au Créateur en utilisant toute forme de comportement antinaturel et dépravé.

Ainsi, ils attaquent tout ce qui est sain et naturel, pur et bon.

Ils pratiquent et promeuvent la maladie, la guerre, la dysfonction et la déviance pour servir leur propre dessein. Ils promeuvent la promiscuité, la pédophilie, la pornographie, et éventuellement la bestialité.

Tout comme un Chrétien pratiquera sa religion en faisant le bien, ils adorent Satan en faisant ce qui est dépravé.

Prenez la guerre. Seul un Sataniste peut en déclencher une.

Ils appellent ça « changer le monde ». Ils sont des « agents de changement ».

Mais le monde devient-il meilleur ?

Non, parce que « changer le monde » signifie en fait de le modifier en fonction des critères sataniques. C’est, d’après eux, le sens du « progrès ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Le Dieu de la Kabbale   17/8/2012, 13:41

http://henrymakow.wordpress.com/2012/08/17/le-dieu-de-la-kabbale/

Le Dieu de la Kabbale

« Ça n’est plus de la manière dont le monde fonctionne aujourd’hui. Nous sommes à présent un empire, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité – judicieusement si vous voulez – puis nous agissons encore, créant d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez aussi étudier, et c’est de cette façon que les choses se déroulent. Nous les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, resterons à étudier ce que nous faisons. »
Un initié de Washington

Par Henry Makow Ph.D,

« Pour les kabbalistes, Dieu est une Mer infini d’Être (En Sof) sans aucune limite ; il est donc sans attribut, sans désir et ou volonté d’aucune sorte. Il est totalement incompréhensible. » Jacob Agus, La Signification de l’Histoire Juive (1963) p.286

Pourquoi devrions nous soucier du « Dieu de la Kabbale » ?

La Kabbale est la religion « secrète » du monde moderne, la folie occulte des banquiers Illuminati et de leur laquais Francs-maçons. Comme vous pouvez le voir, le « Dieu » de la Kabbale ne ressemble aucunement au Dieu véritable.

Dieu n’a aucun attribut ? Aucune volonté ni désir ? Il est totalement incompréhensible ? C’est une recette pour les Satanistes. Quiconque ayant la moindre notion de Dieu sait que c’est tout l’opposé qui est vrai.

Dieu est moral. D’où tirons-nous nos critères ? De l’âme et de la conscience, le Dieu à l’intérieur ! La soif de Dieu est ce qui nous défini en tant qu’êtres humains.

Dieu est la seule réalité. Il est constitué d’idéaux spirituels absolus existant dans une dimension spirituelle indépendante de nous. Ces idéaux sont la vérité, la bonté, l’harmonie, la justice, la paix, l’amour et la beauté. Lorsque nous sommes dans un état de conscience de Dieu, ils deviennent évidents. Nous captons ce signal comme celui d’une radio.

Dieu n’a ni volonté ni désir ? Sa volonté est que nous réalisions ces idéaux. Dieu veut se connaître à travers la connaissance qu’a de lui sa création.

Nous ne pouvons pas nous sentir bien sans être bon. C’est le drame cosmique dans lequel nous sommes engagés.

Totalement incompréhensible ? C’est ce qu’ils souhaitent. L’essence de toute religion et que nous pouvons connaître Dieu et lui obéir. Nous devons nous transformer pour le connaître. Dieu est la boussole et la bénédiction que nous cherchons vraiment.

LES FAUX DIEUX

Les kabbalistes sont des Satanistes. Ils ont accompli un bon travail en bannissant Dieu en prétendant qu’il est anthropomorphique. Ils ont créé un homme de paille qu’ils pouvaient aisément discréditer.

Ils souhaitent Le supplanter et nous obliger à adorer leur Dieu Lucifer, qui représente leur rébellion contre Dieu et l’ordre naturel & spirituel.

L’humanisme laïc, la déification de l’homme, est vraiment la déification des kabbalistes.

Ils définissent la réalité. Nous vivons dans un monde créé par les kabbalistes : les guerres, le sexe, l’argent. En monopolisant les médias et le système éducatif, ils créent une matrice. Ils nous retiennent en otages mentalement et spirituellement.

« Nous sommes déjà parvenu à posséder l’esprit des communautés goy… ils regardent avec les lunettes que nous plaçons sur le nez. » (Protocoles de Sion, 12)

LE PARADOXE

On pourrait penser que le fait de déifier l’homme aurait pour effet de l’ennoblir. Paradoxalement le contraire est vrai. En déifiant l’homme, nous éliminons notre connexion avec Dieu.

En faisant cela, l’homme est dégradé au niveau d’un animal. Son âme et ses aspirations spirituelles sont niées. Dieu est ce qui nous rend humains. Sans notre connexion à Dieu (les idéaux spirituels), nous sommes des animaux.

Le « modernisme » est une fraude, une tentative vouée à l’échec de définir la réalité sans aucune référence au Créateur. L’homme moderne s’est engagé dans la mauvaise voie. C’est pourquoi il se regarde constamment le nombril, cherchant Dieu dans la charpie.

C’est pourquoi l’homme moderne est obsédé par le trivial et le naturalisme (les fonctions corporelles), pensant que tout ce qui est humain est divin et donc profond. Ça n’est pas vrai.

Sans notre connexion à Dieu, nous ne sommes rien que des cochons poussant des cris. C’est de cette manière que les Illuminati nous voient. Nous sommes les goyim, leur bétail.

Dieu est moral.

Les kabbalistes le haïssent ainsi que nous, parce que nous détenons Dieu dans notre âme.

Jusqu’à ce que fassions face au fait que la société moderne est infiltrée et contrôlée par des Illuminati Satanistes (Francs-maçons) occupant toutes les positions clefs, l’humanité demeurera prisonnière de leur sort magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   29/8/2012, 12:14


ANCIEN BILLET

Hitler ne voulait pas la seconde guerre mondiale 17/4/2009

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2422-hitler-ne-voulait-pas-la-seconde-guerre-mondiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: La Collaboration entre les Illuminati Britanniques et les Nazis   26/9/2012, 23:24

http://henrymakow.wordpress.com/2012/09/25/la-collaboration-entre-les-illuminati-britannique-et-les-nazi/

Cet article constitue un important rappel du fait que la Deuxième Guerre mondiale fût organisée par les Illuminati pour dégrader et détruire l’Europe et l’ordre Chrétien du monde. Toutes les guerres sont conçues dans le but de favoriser l’avènement d’un Nouvel Ordre Mondial satanique.

par Henry Makow Ph.D.

À la veille du jour J du 6 juin 1944, des centaines d’actes de sabotage furent commis par la Résistance Française – à une exception près.

Il n’y en eut aucun de perpétré dans le nord et le nord-ouest, là où ils étaient pourtant le plus nécessaires.

A cet endroit, les réseaux « Prosper » et « Scientifique » avaient été purgés par la Gestapo en 1943. Le jeune dirigeant courageux de « Prosper », Francis Anthony Suttill, 34 ans, languissait dans un camp de concentration.

Lui et un bataillon d’agents britanniques furent plus tard exécutés, parmi 10 000 autres membres de la résistance française. Cent soixante avions cargo d’armes – 2600 containers – y compris des tonnes de munitions et d’explosifs furent saisis par les Nazis.

Qui était responsable de cette débâcle ?



D’après l’ouvrage abondamment documenté du producteur de la BBC Robert Marshall : « All the King’s men » (Collins, 1988) le coupable n’était autre que le franc-maçon homosexuel vice-président du MI-6 : Sir Claude Edward Marjoribanks Dansey (1876-1947).

Dansey avait délibéremment placé un agent double, Henri Dericourt, au cœur de l’organisation Prosper. Dericourt, un pilote français, était responsable de l’organisation du largage nocturne d’agents et de matériel depuis et vers la France.

Il maintenait son point de contact, le SS Sturmbannfuhrer Karl Baumelburg, à la tête du contre-espionnage en France, au courant de toutes les allées et venues, y compris le courrier qui circulait de part et d’autre. En retour, la Gestapo permettait aux opérations de se dérouler ce qui jouait en faveur de Dericourt, le faisant paraitre loyal.

Le MI-6 plaça son propre agent Nicolas Bodington au sein des services des opérations spéciales pour se porter garant de Dericourt et bloquer tous les efforts des agents du contre-espionnage pour découvrir le traitre. Bodington rencontra même Baumelburg lors d’une visite à Paris en 1943. Ils se connaissaient tous deux depuis l’avant-guerre. C’était Bodington qui avait présenté Baumerlburg à Delicourt.

Après la guerre, Dericourt confirma avoir travaillé pour Dansey.

Pourquoi le MI-6 se serait-il engagé dans ce genre de trahison ?

Marshall fournit une explication. Lorsque Churchill forma un gouvernement de coalition en 1940, le contrôle ministériel de l’un des services de renseignement avait été promis à Labour. En conséquence, le service des opérations spéciales (Special Operations Executive – SOE) fut coupé du MI-6 et utilisé pour des opérations de sabotage.

(Dericourt)

En représailles, Dansey et le MI-6 décidèrent de saboter le SOE en plaçant Dericourt au cœur de son réseau principal, et l’instruisirent de le trahir auprès de la Gestapo.

Après que le réseau Prosper soit tombé, Dansey et son supérieur, Sir Stewart Menzies, firent campagne pour que le SOE soit dissout. En 1946 il fut restitué au MI-6.

Comme le réseau était de toute façon perdu, ils firent en sorte que l’Illuminati Winston Churchill convoque l’héroïque Francis Suttill à une rencontre privée au cours de laquelle Churchill lui confia que le jour J aurait lieu à Calais en septembre 1943.

Ils étaient confiants que les méthodes de torture de la Gestapo suffiraient à extraire ce renseignement juteux à Suttill ou à ses confrères. (Ce fut bien le cas mais les Nazis ne furent pas dupes, et transférèrent même des divisions de la France en Russie.)

LA VERITABLE RAISON

Je ne peux pas croire que le MI-6 saboterait les efforts de guerre à cause d’une rivalité bureaucratique.

Il y avait des dizaines de diversions possibles et bien moins couteuses avant le jour J.

Mon hypothèse est que les Illuminati avaient infiltré et pris le contrôle des instances dirigeantes de tous les adversaires en temps de guerre.

La guerre véritable n’était pas entre les alliés et les puissances de l’Axe mais plutôt entre ce culte satanique et l’humanité.

La guerre n’était juste qu’un prétexte pour détruire l’élite génétique : les dirigeants naturels, les patriotes et les idéalistes. Il s’agissait du génocide de l’Occident, qui aurait pu dans le futur offrir une résistance à leurs plans Luciférien d’un gouvernement mondial.

Et qui était le mieux préparé que ces agents SOE hautement entrainés qui étaient prêts à sacrifier leurs vies pour leur pays ?

Le MI-6 avait déjà assassiné un dirigeant naturel britannique, un politicien colonial, le Comte d’Errol.

LE MASSACRE SATANIQUE

Henri Dericourt avait un respect immense pour l’homme qu’il trahissait. Il définissait ainsi Francis Suttil : « magnifique, fort, jeune, courageux et plein de décision, une sorte d’Ivanhoé. »

(Suttill)

Lorsque Suttill fut arrêté le 23 juin 1943, les Nazis lui montrèrent le dossier de Dericourt. Ils savaient tout du réseau Prosper. Tout ce qu’il restait à Suttill était de sauver sa peau d’agent.

Il négocia un accord où en échange du fait que ses agents et les résistants français seraient traités en prisonniers de guerre, il révèlerait où les caches d’armes étaient situées. Il parvint même à ce qu’Heinrich Himmler signe l’accord.

La Gestapo « balaya la campagne comme une faux fauche les blés. Aussitôt, des centaines de français et de françaises furent envoyés en prison dans le nord de la France. A Fresnes, les gens étaient incarcéré parfois jusqu’à six par cellule. »

Bien sur les Nazis ne tinrent pas leur promesse. Les Illuminati ne pouvaient pas permettre à Suttill et à ceux de sa trempe de survivre. C’était précisément le but de la guerre. Ils ne pouvaient pas leur permettre de découvrir que les Illuminati, y compris le Premier Ministre, les avaient trahis, eux et l’effort de guerre.

Francis Suttill fut pendu dans le camp de concentration de Sachenhausen, le 24 mars 1945.

(Andrée Borrel)

Andrée Borrel, 25 ans, la commandant en second de Suttill, reçue une injection mortelle puis fut incinérée à Natzweiler en juillet 1944.

Les agents Gilbert Norman, John MacAllister, Frank Pickersgill, Johnny Barrett et Robert Benoist furent pendus à Gross Rosen en septembre 1944.

(Noor Inyat Khan)

Noor Inyat Khan, 30 ans, leur opérateur radio, fut gardée enchainée à Pforsheim puis envoyée à Dachau où elle fut fusillée.

Rien n’a subsisté du sort de centaines d’autres agents, britanniques et français. « Francis Suttill employait 144 agents à temps plein au sein de son réseau, mais lorsque vous comptez tous ceux qui étaient connectés au réseau Prosper, le nombre se monte à 1015. »

Après la guerre, les officiers de la Gestapo confirmèrent qu’Henri Dericourt était leur agent, responsable de l’implosion des réseaux de résistance dans le nord de la France.

Néanmoins, les enquêtes et les procès furent entravés par le MI-6 et Dericourt continua sa carrière comme pilote. Il devint impliqué dans le trafic d’héroïne et mourut dans un crash aérien au Laos le 22 novembre 1962.

PLUS SUR DANSEY

En juin 1943, Patrick Reilly, un assistant du chef du MI-6 Stewart Menzies fut choqué de voir Dansey applaudir.

« Excellente nouvelle Reilly ! S’exclamait-il. « Un des gros réseau de SOE en France viens d’être démantelé ! »

Reilly pensa naturellement qu’il « était indubitablement un homme méchant. » Un de ses collègues déclarait notamment : « Dansey est le seul homme véritablement diabolique que j’ai jamais rencontré. »

Né en 1874, Dansey jouit d’une longue carrière remplie de distinction, œuvrant à maintenir l’Empire Britannique (c’est-à-dire Illuminati).

D’après Anton Chaikin, en 1911, William Rockefeller (le frère de J.D. Président de la Standard Oil et fondateur de la Citibank) avait employé, « par l’intermédiaire de ses relations privées au sein de l’élite, un officier agent secret britannique de haut rang nommé Claude Dansey… afin de réorganiser les services de renseignements de l’armée U.S. comme auxiliaires des services secrets britanniques. »

Dansey s’employa à organiser les dirigeants Francs-maçons des groupes controlés par les banquiers Illuminati en constituant un service de renseignement informel appelé la « Section Z. » Lorsque le MI-6 fut mortellement compromis par la capture de deux agents à Venlo en Hollande en 1939, la Section Z devint la colonne vertébrale du MI-6.

Ainsi, nous voyons que le MI-6 et la CIA, ainsi que la plupart des services de renseignement, n’ont jamais été au service des intérêts nationaux. Ils ont toujours servi les banquiers Illuminati et leur dessein d’établir une tyrannie mondiale appelée : « gouvernance mondiale », « internationalisme » et « globalisme ».

Les traitres Illuminati ne firent pas que sacrifier des milliers d’agents. Ils mirent en péril l’effort de guerre allié et la vie de millions de soldats. Cela me conduit à m’interroger sur le fait que l’effort de guerre Nazi ait également pu être saboté, afin que les alliés puissent triompher en Normandie.

Il est difficile de parler de trahison lorsque les forces dominantes de la société sont engagées dans des activités de traitrise ainsi que dans la recolonisation des nations démocratiques indépendantes par un cartel bancaire international maçonnique.

CONCLUSION : LA GUERRE EST UNE MASCARADE MORBIDE

La guerre est orchestrée par les Illuminati. Utilisant leurs agents en politique et les médias, elle est conjurée par des mages noirs pour dégrader, démoraliser et détruire l’humanité.

La guerre est une orgie satanique où les bons sont sacrifiés aux méchants, qui se nourrissent de leurs âmes. Des millions de patriotes répondent à l’appel pour « défendre la liberté » et meurent pour rien.

En se basant sur leurs antécédents, nous ne devons pas sous-estimer la dépravation des banquiers Illuminati, et les mesures qu’ils prendront pour réduire l’humanité en esclavage.

Sachant ce que nous savons de ces démons, comment pouvons-nous douter qu’ils furent derrière le 11/09 et d’innombrables autres atrocités, certaines très récentes ?

La société est attaquée par un cancer qui menace d’être fatal à moins qu’il ne soit diagnostiqué bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: La doctrine kabbaliste de la « Destruction » est à l’origine de toute guerre   2/10/2012, 14:32


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/02/la-doctrine-kabbaliste-de-la-destruction-est-a-lorigine-de-toute-guerre/

Pourquoi les Sionistes sont-ils toujours à l’avant-garde pour promouvoir les guerres, passées et présentes ?

Cet article suggère que toutes les guerres sont conçues pour tuer et affaiblir les goyim, qui ne sont rien d’autre que des dupes volontaires.

Par Henry Makow Ph.D

La Doctrine Kabbaliste de la Destruction fournit la clef de compréhension des évènements mondiaux.

D’après la Kabbale, qui est la doctrine secrète du Judaïsme et de la Franc-maçonnerie, « le mal et les catastrophes sont des facteurs endémiques du processus de création. Sans mal il ne peut y avoir de bien, sans destruction, la création ne peut pas s’accomplir. » (La Kabbale : Une introduction au mysticisme Juif, par Byron L. Sherwin, p.72)

Les kabbalistes pensent que l’ordre ancien (chrétien) doit être détruit sans pitié afin que le nouvel ordre mondial (satanique), basé sur la Kabbale, puissent être construit.

D’où la devise Illuminati : « l’Ordre émergeant du chaos ». D’où le Manifeste Communiste promouvant la destruction de la nation, de la religion et de la famille ainsi que le transfert de la propriété privée aux banquiers Illuminati, se tenant derrière l’Etat.

La doctrine de la destruction explique pourquoi les guerres et les révolutions ont été caractérisées par une orgie gratuite de génocide, de terreur et de destruction.

Cela explique le bannissement de Dieu du discours public et l’acceptation largement répandue de l’obscénité, de la pornographie et de l’occulte en général. Cela explique l’attaque sur le genre sexuel et la promotion de l’homosexualité auprès des hétérosexuels.

Cela explique pourquoi l’humanité semble maudite par des crises et des catastrophes sans fin – économiques, politiques et naturelles. Je pense qu’elles sont toutes conçues par les Illuminati pour attaquer et détruire tout ce qui témoigne de l’ordre divin – spirituel ou naturel.

LES ILLUMINATI

Le présent ordre des Illuminati provient de l’hérésie satanique juive Frankiste Sabatéenne des 17ème et 18ème siècles. Les banquiers et la moitié des juifs d’Europe adoptèrent cette pestilence et la répandirent auprès des élites goy à travers la Franc-maçonnerie.

Ainsi, les juifs Illuminati personnifient le rôle « juif » dans la destruction de la civilisation.

Par exemple, dans l’ouvrage « You Gentiles » (Vous les Gentils) (1924) Maurice Samuel écrit :

« En tout, nous sommes les destructeurs – y compris les éléments de destruction vers lesquels nous nous tournons pour trouver un soulagement… Nous les juifs, nous, les destructeurs, resterons les destructeurs à tout jamais. Rien de ce que vous ferez ne rassasiera jamais nos besoins et nos demandes. Nous détruirons toujours tout parce que nous voulons un monde à notre image. » (p.155)

En 1928, Marcus Ravage, un biographe juif des Rothschild a écrit un essai intitulé : « The Real Case Against the Jews. »

« Vous n’avez pas encore commencé d’apprécier la profondeur réelle de notre culpabilité. Nous sommes les semeurs de discorde. Nous sommes les pervertisseurs. Nous avons pris votre monde naturel, vos idéaux, votre destinée et les avons ravagés. Nous avons été à l’origine pas simplement de la dernière grande guerre mais de pratiquement toutes vos guerres, pas seulement du soulèvement bolchévique mais de toutes les autres révolutions majeures de votre histoire. Nous avons fomenté la discorde, la confusion et la frustration au sein de votre vie personnelle et publique. Nous le faisons encore. Personne n’est capable de dire combien de temps nous continuerons à le faire. »

(THE CENTURY MAGAZINE, JANVIER 1928, Vol.115, No.3, pp. 346-350)

La plupart des juifs (et des démocrates/gauchistes en général) sont inconscients de ce complot kabbalistique. Ils ont été dupés par les appels fallacieux des idéaux de la « justice sociale » et de « l’égalité ».

POURQUOI LA KABBALE EST SATANIQUE

La religion signifie « se tourner vers l’intérieur » c’est-à-dire de « connaitre et d’obéir » à Dieu. Dans toutes les véritables religions, Dieu inclut les idéaux spirituels absolus : l’amour, la vérité, la justice, la bonté, la beauté, l’harmonie – purs et inaltérés. Dieu n’est rien si ce n’est moral – c’est-à-dire bon.

Le mal est l’absence de Dieu, tout comme les ténèbres émanent de l’absence de la lumière.

La Kabbale est satanique parce qu’elle dit que le mal fait partie de Dieu : « Dieu a deux attributs ; tous deux sont essentiellement un ; ce que nous expérimentons comme le mal est aussi divin que ce que nous expérimentons comme bon. »

D’où l’expression devenue la norme d’aujourd’hui : « C’est tout bon. »

L’exégèse kabbalistique poursuit :

« Beaucoup de textes de la Kabbale, y compris le Zohar, disent que la tâche ne consiste pas à détruire le mal mais à le faire retourner vers sa source – d’inclure la gauche à l’intérieur de la droite », selon la métaphore Zoharique, « de relever les étincelles déchues » dans le sens Lurianique du terme. Dans l’Hassidisme de Chabad, il est prescrit que le mal existe comme faisant partie de la révélation Divine elle-même. En effet, penser que le mal est vraiment séparé de Dieu est, en soi, l’essence du mal, ce en quoi consiste précisément l’illusion de la séparation. »

« Laissant de côté la réalité du mal séparé, et acceptant vraiment que la sitra achra [l’impureté, l’occulte, le mal] est un côté de la Divinité, est facile sur le papier et très difficile en réalité… Pourtant, d’une certaine manière il est possible de le faire, cette notion change complètement la vie. Tout porte donc la marque de la Divinité. »

Les kabbalistes croient également en la « rédemption à travers le péché », c’est-à-dire en la transgression délibérée de l’Ancienne Loi en commettant le mal (l’adultère, l’inceste, la pédophilie). La destruction de la civilisation (c’est-à-dire le chaos) provoquera le retour du Messie (l’Antéchrist) qui reconstruira le monde en fonction des exigences des kabbalistes, les banquiers Illuminati jouant le rôle de Dieu.

Dans la vraie religion, vous n’obéissez pas à Dieu en faisant le mal.

Les kabbalistes croient aussi que Dieu est inconnaissable et n’a pas de forme. Par contraste, la religion véritable suppose que Dieu est présent dans l’âme humaine. Obéir à cette voix (la conscience) est ce qui fait de nous des êtres humains.

LA POSSESSION SATANIQUE

Appelez-le illuminisme, sécularisme, luciferianisme, humanisme ou paganisme : tout provient de la Kabbale.

La civilisation occidentale moderne ne possède aucune légitimité morale (et aucun avenir) parce qu’elle est basée sur une rébellion contre Dieu, qui représente la voie de notre développement spirituel.

L’humanité a été détournée par des psychopathes dont l’intention est de détruire « l’Ordre Ancien » pour construire à la place une dystopie bizarre, solipsiste, violente et dépravée.

Ces psychopathes contrôlent le crédit de notre gouvernement et les médias de masse. Ainsi, ils parviennent à acheter nos dirigeants et à duper la société afin qu’elle embrasse sa propre chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Les médias jubilent à propos du déclin de la famille – Pourquoi ?   3/10/2012, 11:15

http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/03/les-medias-jubilent-a-propos-du-declin-de-la-famille-pourquoi/

La jubilation concertée des médias de masses canadiens au sujet du déclin de la famille révèle leurs véritables racines sataniques communistes.

Par Henry Makow Ph.D.

Lorsque les trains rentrent en collision, vous ne voyez pas les médias de masse taper dans leurs mains.

Lorsque le chômage augmente, les médias adoptent encore un ton sombre.

Lorsque des ouragans font des ravages, les merdias connaissent encore la différence entre le haut et le bas. Tout cela n’est pas bénéfique.

Alors lorsque le recensement canadien de 2011 montre que le mariage et la famille sont en déclin, pourquoi les médias sont-ils prit d’un vertige positiviste ?

« La famille canadienne est en voie de transition » disent les gros titres. « Les familles recomposées deviennent la norme nationale. » « Les unions de même sexe comptent le groupe à la croissance la plus rapide de couples mariés. » « Les couples sans enfant surpasse le nombre de familles » (Extraits du journal Ottawa Citizen, 20 septembre, pp. A2-A3)

Ce qui devrait résonner comme une alerte est unanimement salué comme un progrès. Pourquoi ?

« Les familles nucléaires traditionnelles – les couples mariés avec des enfants compte à présent pour moins d’un tiers des familles, 31,9%, claironne un journaliste. « C’est bien moins que les 37,4% du recensement de 2001. »

« Le conservatisme social est mort ! » déclare-t-il.

Qu’est-ce que la famille nucléaire a bien pu faire pour récolter un tel mépris ?

Pourquoi le fait qu’un homme et une femme tombent amoureux, qu’ils se marient, restent ensemble et élèvent leurs enfants est-il si menaçant ?

Pourquoi le fait d’élever des enfants dans un environnement entièrement stable, avec des parents comme modèles, est-il si répugnant ?

Je vais vous dire pourquoi. Parce que la famille nucléaire est la construction la plus saine pour la procréation.

L’humanité, tout spécialement l’Occident, est sataniquement possédée. Le satanisme est l’inversion du bien et du mal, de la vérité et du mensonge. C’est la raison pour laquelle la dégradation est considérée comme un progrès.

L’humble famille nucléaire se tient en travers du chemin du Nouvel Ordre Mondial.

En définitive, comme les homosexuels, nous sommes censés avoir des relations sexuelles mais pas des enfants. L’Etat s’occupera de la reproduction. Ceci est derrière la poussée de la promotion de l’homosexualité.

L’ORIGINE

Le cartel des banques centrales tient le monde entre ses griffes à travers la « dette ». Il est constitué de juifs kabbalistes et de francs-maçons regroupés au sein d’un culte satanique appelé les Illuminati. Sa mission est de remplacer Dieu par le symbole de leur rébellion : Lucifer.

L’essence du Nouvel Ordre Mondial est que nous vénérions Satan à la place de Dieu. C’est ce qui constitue la « Nouveauté ».

Le cartel des banques centrales contrôle les grandes entreprises. Les grandes entreprises contrôlent le gouvernement et les médias. Tous deux conduisent la société comme le rang inférieur des Illuminati en tant que serfs/troupeau de bétail.

Les banquiers veulent transférer leur monopole sur le crédit en un monopole sur tout le reste. Le mariage et la famille doivent être détruits parce que les gens tirent leur identité et le sens de leur existence à partir des rôles familiaux. La famille doit disparaître (ainsi que la nation, la race et la religion) afin que nous puissions embrasser notre nouvelle identité.

La destruction de la famille est le principe du Manifeste Communiste Illuminati.

Le Communisme a toujours été basé sur le capitalisme monopolistique, où les banquiers centraux, derrière la façade de l’Etat, possèdent et contrôlent tout et tout le monde.

Malgré la rhétorique, c’est vers là que nous sommes dirigés. Et les médias de masse sont conçus pour nous y conduire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Le Coran dépeint la Kabbale comme une apostasie   3/10/2012, 13:17


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/03/le-coran-depeint-la-kabbale-comme-une-apostasie/


« Malgré les suspicions persistantes parmi les Chrétiens, les chercheurs reconnaissent qu’il n’existe pas de tradition antisémite dans l’Islam », déclare le chercheur respecté David Livingstone, qui est un converti à l’Islam.

Ce qui est important est que l’Islam offre une approche différente à la compréhension du problème des « Juifs ». Il les critique, mais il les considère quand même comme des Gens du Livre, alors ils sont une communauté religieuse respectée, malgré leurs vices.

Ainsi à travers l’histoire, au sein des empires islamiques, les Juifs, les Musulmans et les Chrétiens ont vécu côte à côte. Les Juifs étaient même autorisés à maintenir leur propre chef, et à se gouverner suivant leurs propres règles, même s’ils s’agissaient de la loi Talmudique corrompue. Je pense que cela en dit beaucoup au sujet de la grande miséricorde de Dieu, et il faut y voir une leçon pour chacun d’entre nous sur la manière dont nous devons traiter les autres, même si nous savons qu’ils se trouvent dans l’erreur.

Par David Livingstone (pour henrymakow.com)

L’Islam déclare que le Judaïsme bénéficia initialement de la révélation Divine mais qu’il tourna plus tard le dos à Dieu. Par « Judaïsme » nous entendons la Kabbale et le Talmud.

D’après le Coran, Dieu avait établi une alliance avec les Israélites et les avait choisis parmi toutes les nations, pour agir en tant que son représentant sur terre.

Il leur fut donné 10 commandements simples, dont l’esprit est résumé par l’affirmation suivante : « fait aux autres comme tu voudrais qu’ils te fassent », c’est-à-dire la règle d’or.

Et [rappelez-vous] lorsque Nous établirent l’alliance avec les Enfants d’Israël, [leur enjoignant], « Ne vénérez rien excepté Allah ; faites le bien à vos parents, aux orphelins, et aux nécessiteux. Et parlez aux gens convenablement et établissez la prière et acquittez-vous de l’aumône. » Vous vous êtes ensuite détournés – à l’exception d’un petit nombre d’entre vous – vous vous êtes écartés… (2:83)

Le Coran poursuit alors en listant les nombreuse faveurs consenties au peuple juif, et leur rappelle les miracles extraordinaires dont ils furent témoins, et néanmoins, ils continuent de rejeter la véritable soumission à Dieu.

Pendant des siècles Dieu envoya des prophètes pour avertir les Israélites de cesser de vénérer les dieux des Cananéens, Baal et Astarté, pour lesquels ils érigeaient des piliers phalliques, et se livraient aux sacrifices humains et à d’autres abominations.

Finalement, ils furent avertis que s’ils ne cessaient pas, ils seraient pris en captivité. C’est en effet ce qui se produisit au tournant du sixième siècle avant J.C., lorsque Nabuchodonosor s’empara presqu’entièrement de la population pour la retenir prisonnière à Babylone, une période connu comme l’Exil.

Le Coran relate :

Nous avons décrété dans le Livre, à l’adresse des fils d’Israël : « Vous sèmerez deux fois le scandale sur la terre, et vous vous élèverez avec un grand orgueil ». (17:4)

Lorsque l’accomplissement de la première de ces deux promesses est venu, nous avons envoyé contre vous certains de nos serviteurs doués d’une force terrible. Ils pénétrèrent à l’intérieur des maisons et cette promesse se réalisa. (17:5)

C’est à Babylone qu’un certain nombre de juifs captifs commirent l’ultime acte d’apostasie. Au lieu d’abandonner le culte de Baal, ils l’incorporèrent dans une nouvelle « interprétation » du Judaïsme.

Finalement connue comme la Kabbale, il comprenait des éléments de magie babylonienne et d’astrologie, et considérait secrètement Lucifer comme le véritable Dieu de la Bible, le comparant avec les divers anciens dieux mourant.

Mais ce n’était pas tous les juifs qui furent responsables, mais un groupe parmi eux qui se rendirent coupables d’apostasie, et comme le Coran le clarifie :

Ils ont approuvé ce que les démons leur racontaient touchant le règne de Salomon. Salomon n’était pas incrédule, mais les démons sont incrédules. Ils enseignent aux hommes la magie, et ce qui, à Babylone, avait été révélé aux deux anges Harout et Marout. Ces deux-là n’instruisent personne sans dire : « Nous ne constituons qu’une tentation. Ne sois donc pas incrédule. »

Les démons apprennent auprès d’eux les moyens de séparer le mari de son épouse ; mais ils ne peuvent nuire à personne, sans la permission de Dieu. Et le peuple apprend ce qui lui nuit et ne lui ait d’aucun bénéfice. Mais les Enfants d’Israël savaient certainement que quiconque faisait l’acquisition de ces vanités n’aurait aucune part dans la vie future. Le troc auquel ils ont consenti est vraiment détestable – s’ils savaient ! (2:102)

Ces juifs apostats déguisèrent alors leur poursuite de la domination mondiale en prétendant œuvrer à l’accomplissement de la prophétie biblique. Leur mode opératoire, basé sur le Luciferianisme, devint l’équivalent de « la fin justifie les moyens ».

Mais à la place, ils en vinrent à considérer ne devoir leur responsabilité morale qu’envers eux-mêmes, supposant faussement que le fait d’être « choisis » signifiait que Dieu les préférait à tous les autres. Comme le Coran le déclare :

Dis : « Si la demeure dernière auprès de Dieu vous est réservé de préférence à tous les hommes, souhaitez donc la mort, si vous êtes sincères ». (2:94)

Ils corrompirent ainsi davantage le concept pour signifier que l’alliance était inconditionnelle, et donc, que la promesse de Dieu de la propriété de la terre d’Israël, ou Sion, était pour toujours, et qu’ils étaient finalement destinés à diriger le monde, par la venue de leur Messie tant attendu.

Essentiellement, les juifs perdirent de vue le véritable « Esprit de la Loi », raison pour laquelle ils furent chatié par Jésus, qui leur rappela que la base de la Loi était d’aimer son prochain, et que le prochain était tous les autres êtres humains, pas seulement leurs coreligionnaires.

Mais bien que le message de Mohammed soit venu corriger la corruption du message de Dieu par les Juifs et les Chrétiens, il prédit que les Musulmans tomberaient aussi dans la même erreur, « comme un lézard dans un trou ».

Et cela est advenu, les Musulmans aussi ont maintenant perdu l’Esprit de la Loi, et sont donc engagés dans des controverses mesquines et oppressés par des dirigeants despotiques, échouant à vivre selon les préceptes des véritables croyants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Le Talmud – « Un océan de non-sens »   8/10/2012, 13:55


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/08/le-talmud-un-ocean-de-non-sens/

Goldwin Smith, 1823-1920, Professeur Honoraire d’Histoire Moderne à l’Université d’Oxford. Sur internet, beaucoup l’assimile faussement à un suprémaciste juif pour avoir déclaré : « Seul le juif considère sa race comme supérieure à l’humanité, et est pressé de voir non son ultime mélange avec les autres races, mais son triomphe sur elles et son ascension finale sous la direction d’un Messie tribal. »)

[Note de l’éditeur : 90% des juifs n’ont aucune idée de ce qu’est le Talmud qui, avec la Kabbale, constitue la base du Judaïsme. Néanmoins, cet article peut expliquer pourquoi beaucoup de Juifs se sont éloignés du Judaïsme.]

« Il est impossible de trouver moins de sagesse, moins d’éloquence, et moins de haute moralité, imbriqué dans un vaste recueil de tout ce qui est totalement sans valeur pour l’humanité – pour ne rien dire de ces passages indélicats et même obscènes – dans toute autre œuvre littéraire nationale du même acabit. »

Par Goldwin Smith

Extrait de « Nouvel éclairage sur la question juive » 1891

Des deux travaux, auxquels les intellectuels juifs se consacrèrent principalement au cours du Moyen-âge, [un] la Kabbale est rendu à n’être que le témoignage d’un non-sens mystique.

De l’autre, le Talmud, le révérend F. W. Farrar, D.D., F.R.S., assurément pas un comptenteur des juifs, dans sa préface à un recueil (Extraits Talmudiques. Compilés et traduits par Paul Isaac Hershon), déclare :

… « Mais pourtant je m’aventure à dire qu’il serait impossible de trouver moins de sagesse, moins d’éloquence, et moins de haute moralité, imbriqué dans un vaste recueil de tout ce qui est totalement sans valeur pour l’humanité – pour ne rien dire de ces passages indélicats et même obscènes – dans toute autre œuvre littéraire nationale du même acabit. Et même parmi les résidus de pensées véritables et saintes de valeur, je doute qu’il n’y en ait pas même une qui n’ait été longtemps anticipée, et qui n’ait pas été plus noblement mis en valeur dans les Ecritures de l’Ancien et du Nouveau Testament. »

Ce jugement est pleinement basé sur les extraits qui suivent, et qui sont présentés par M. Hershon, un chercheur hébreu reconnu, partant d’un principe impartial. Il est accrédité par d’autre critiques indépendants, tels que Thirlwall, qui a parlé du Talmud comme d’un océan de non-sens. L’auteur ne se prononcera pas, bien qu’il considère la traduction latine de la Mishna comme une des tâches les moins plaisantes de la vie d’un étudiant. La présentation contrefaite du Talmud du Dr. Deutsch à laquelle Dr. Farrar se réfère, est une invitation à la prudence. Au détour de chaque page du recueil talmudique nous trouvons de telles choses :

– « Il y a deux choses que Dieu voulu créer la veille du Sabbat, qui ne furent cependant pas créées jusqu’à ce que le Sabbat soit accompli. La première fut le feu, qu’Adam sous une suggestion divine découvrit en frottant deux pierres l’une contre l’autre ; et la deuxième fut la mule, produite par le croisement de deux animaux différents. » — P’sachim, vol.54, col 1.

– « Les rabbins ont déclaré qu’il y avait trois raisons pour lesquelles une personne ne devait pas pénétrer dans une ruine : 1. Parce qu’il peut être suspecté de nourrir de mauvaises intentions ; 2. Parce que les murs peuvent tomber sur lui ; 3. Et à cause des mauvais esprits qui fréquentent de tels lieux. » — Berachoth, vol.3, col 1.

– « La pierre qu’Og, le Roi de Bashan, menaçait de lancer sur Israël fait l’objet d’une tradition délivrée sur le mont Sinaï. « Le campement d’Israël que je vois, dit-il, s’étend à trois miles ; je dois donc former une montagne à trois miles et la jeter sur eux. »

Alors il le fit, et trouvant une telle montagne, la jucha sur sa tête, mais le Tout-puissant – béni soit-il ! – envoya une armée de cafard contre lui, qui rongèrent tant la montagne sur sa tête qu’elle finit par glisser de ses épaules, sur lesquelles il ne put plus la remettre, parce que ses dents, saillantes, l’avaient rivée sur lui. » — Berachoth, vol. 54, col. 2.

– « Trois choses sont désignées comme respectueuses des ongles des mains : celui qui les coupes et les enterres est un homme pieux ; celui qui les brule est un homme vertueux ; mais celui qui les jette est un homme mauvais, car la malchance peut en advenir, si une femme marche sur eux. » — Moed Katan, vol.18, col 1.

ENCORE PLUS DE NON-SENS

La taille d’Abraham, d’après les Talmudistes, égalait celle de 74 hommes mis ensembles. Sa nourriture, ses vêtements, et sa force étaient ceux de 74 hommes. Il construisit pour abriter ses 17 enfants de Keturah, une citée d’acier, dont les murs était si hauts que le soleil n’y pénétrait jamais.

Il leur donna un bol plein de pierres précieuses, dont l’éclat leur fournissait de la lumière en l’absence du soleil. Il avait une pierre précieuse suspendue à son cou, devant laquelle toute personne malade guérissait, et lorsqu’il mourut, Dieu suspendit la pierre au soleil.

Avant son époque il n’y avait pas de barbe ; mais comme beaucoup confondaient Abraham avec Isaac, Abraham pria Dieu qu’il lui donne une barbe pour le distinguer de lui, et cela lui fut accordé. Tout le monde a un millier d’esprits malfaisants à sa gauche, et dix mille à sa droite.

L’affluence dans les écoles est causée par leur agglutination. Si quelqu’un découvre des traces de leur présence, il doit tamiser quelques cendres sur le sol à côté de son lit, et le matin suivant il verra des traces de pas semblables à celles des oiseaux.

S’il voit les démons lui-même, il doit bruler les restes de naissance d’un premier né chaton, la descendance d’un premier né chat noir, mettre un peu de ces cendres dans ses yeux, et il ne manquera pas de voir ces démons.

Les apophtegmes médicaux et physiques du Talmud ne prouvent pas la moindre science : « l’hydropisie est un signe de péché, la jaunisse une marque de haine sans cause, l’amygdalite purulente un signe de calomnie » ; « six choses possèdent une vertu médicinale : le choux, la pulmonaria, la betterave, l’eau, certaines parties des animaux, et de l’opinion de certains, les petits poissons. »

Les extraits de M. Hershon abondent de non-sens sur ce sujet aussi absurde que du charlatanisme. D’autres parties de ces travaux ne sont que des grossièretés orientales, et une fierté des enseignements rabbiniques qui traite l’illettrisme presque comme un crime, considérant les illettrés comme un américain considère le nègre.

Les écrits les plus superstitieux des chrétiens ne pourraient pas être teintés de plus de démonologie et de sorcellerie, ni les chroniques monacales plus remplies de fables si grossières. Peu mettrait le Talmud, tel que présenté par M. Hershon, ou la Kabbale, au-dessus des œuvres d’auteurs comme Anselme, d’Aquin, l’auteur de Imitatio Christi, les auteurs des hymnes et des compositions liturgiques du Moyen-âge chrétien ; ou, dans le domaine de la science, au-dessus des travaux de Roger Bacon.

Nous avons parlé, comprenons-le bien, du Talmud comme l’œuvre et le monument de l’intelligence et de la moralité juive des temps obscurs ; nous n’avons pas parlé de l’intelligence et de la moralité des juifs de notre époque.

La culpabilité est constamment portée sur la Chrétienté pour avoir par sa bigoterie barbare, réprimée l’action bénéfique de l’intelligence juive, qui n’aurait autrement pas pu illuminer le monde civilisé. La réponse est apparemment trouvée dans la Kabbale et le Talmud.

Par les travaux de l’historien juif [Heinrich] Graetz, il semblerait que l’orthodoxie rabbinique n’était pas moins opposée que l’orthodoxie papale à la science, la philosophie et la culture. Nous sommes portés à croire, que finalement, la bigoterie talmudique et l’obscurantisme prévalaient, lorsque le Judaïsme fut sauvé par Moïse Mendelssohn, qui lui-même devait son émancipation à Lessing. Nathan le Sage est un philosophe et un philanthrope du dix-huitième siècle, pas un Juif Talmudique.

Exemples de contenus semblables du Talmud :

Le Talmud de Babylone, la version acceptée et préférée, enseigne qu’Adam avait commis la bestialité.

« Yebamoth 63a. déclare qu’Adam eut des relations sexuelles avec les animaux du Jardin d’Eden. » 27.

Cela impliquerait qu’Adam soit resté dans le Jardin et n’ait pas été expulsé après le péché originel, ou qu’il était en train de commettre cet acte avant les évènements qui causèrent son expulsion avec Eve.

Le Talmud fait ailleurs la promotion d’une telle impureté à travers des enseignements obscènes à propos de la bestialité et de rapports sexuels avec des enfants !

« Yebamoth 59b. Une femme qui a des rapports avec une bête est éligible pour épouser un prêtre Juif. Une femme qui a des rapports avec un démon est aussi passible d’épouser un prêtre Juif. » 28.

« Sanhedrin 55b. Un Juif peut épouser une fillette de trois ans (spécifiquement âgée de trois ans « et un jour »). » 29.

« Sanhedrin 54b. Un Juif peut avoir des rapports avec un enfant tant que l’enfant a moins de neuf ans. » 30.

Kethuboth 11b. « Lorsqu’un homme a des rapports avec une petite fille ça ne fait rien. » 31.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Réapprendre l’amour hétérosexuel   23/10/2012, 20:26


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/20/reapprendre-lamour-heterosexuel/

Réapprendre l’amour hétérosexuel

La promotion de l’homosexualité est une manœuvre délibérée pour affaiblir les hétérosexuels et former une race d’esclaves. Face à cet insidieux assaut psychologique incessant, nous devons nous rappeler comment fonctionne l’hétérosexualité.

Par Henry Makow Ph. D.

Je suis né en 1949. Mes années de formation ont coïncidé avec une campagne pour déstabiliser la société en promouvant l’homosexualité et le lesbianisme (en utilisant le « féminisme » comme couverture).

Spécifiquement, ma génération a été programmée pour croire que les hommes et les femmes ne sont pas seulement égaux mais aussi identiques.

Le résultat c’est que beaucoup d’entre nous souffrent d’un développement arrêté causé par la suppression de nos instincts hétérosexuels naturels .

Personnellement, j’ai atteint l’âge de 48 ans sans être capable de comprendre la masculinité ou la manière de se comporter avec une femme. J’étais dépourvu de standard de virilité et n’avait ainsi rien à quoi me conformer. Similairement, toutes les femmes que je rencontrais étaient confuses ou abimées. Comme on pouvait le prévoir, j’ai traversé deux échecs conjugaux et mon développement personnel fut entravé.

Les Illuminati veulent des gens rabougris, frustrés, distraits et confus. Il s’agit d’une vaste entreprise criminelle. La dernière chose qu’ils souhaitent est d’avoir à faire à des êtres humains pleinement développés et fonctionnels.

Les deux fondatrices de la « deuxième vague » du féminisme, Gloria Steinem et Betty Friedan sont toutes deux des agents Illuminati. Dans de précédents articles j’ai montré comment tout en prétendant être des femmes « moyennes », elles étaient en fait des activistes professionnelles, c’est-à-dire des agents provocateurs. Steinem travaillait sous couverture pour la CIA tandis que Friedan avait été un écrivain du Parti Communiste pendant 20 ans. Le féminisme émergea entièrement formé du Parti Communiste des Etats-Unis.

LE PARADIGME HÉTÉROSEXUEL

Je voudrais tenter de contrer cette programmation de la part des élites, en présentant un paradigme basé sur mon intuition, mon expérience et mon observation. Il représente une compréhension dont j’aurais aimé pouvoir disposer lorsque j’avais 18 ans. Avant de commencer, je souhaite déclarer que mon intention n’est pas de dire aux autres comment ils doivent vivre. Je laisse ça aux féministes.

Je pense que l’amour et le mariage hétérosexuel est la voie conçue pour trouver l’accomplissement, la transcendance et au final Dieu. Cela explique pourquoi nous sommes tellement obsédés par cela. En outre, la famille hétérosexuelle est essentielle pour élever correctement une nouvelle génération et se trouve donc être indispensable à la société.

L’hétérosexualité appartient au cycle de la vie et n’est donc pas une « préférence sexuelle ». Elle est centrée sur la séduction, le mariage, et la famille (parentalité). La plupart des hétérosexuels ont besoin du mariage et de la famille pour accomplir leur destinée.

Le mariage est une union sacrée au sein de laquelle un homme et une femme deviennent « un » par l’amour. Un enfant est l’expression de cette unité. Le mariage s’actualise lorsque l’esprit masculin sous la forme de l’amour possède la femme.

L’amour hétérosexuel reflète l’amour de Dieu pour la création (la nature). L’homme transmet l’amour de Dieu (l’esprit) à la femme, qui représente la création. Il plante sa graine, qui représente son esprit. Elle la nourrit et crée ainsi un nouvel être humain.

Contrairement à ce qu’on nous a dit, la femme a besoin d’être possédée par l’amour d’un homme. Similairement l’homme a le besoin psychologique fondamental de posséder une femme par son amour.

L’ÉCHANGE DU POUVOIR CONTRE L’AMOUR

Les hommes veulent le pouvoir, les femmes veulent l’amour. Le mariage hétérosexuel est l’échange des deux.

Les femmes ont besoin d’expérimenter le pouvoir par l’amour. Les hommes ont besoin d’exprimer leur amour comme pouvoir. L’échange du pouvoir féminin contre l’amour de l’homme se trouve au cœur de la relation hétérosexuelle.

La cour implique de gagner la confiance de la femme afin qu’elle abandonne son pouvoir. L’homme lui présente une vision de la vie à deux. Il lui dit en résumé : « Suis-moi. Ne fait qu’un avec moi. J’utiliserai mon pouvoir en notre nom à tous les deux. »

Les femmes aiment en faisant confiance. Une femme cède à son mari le pouvoir et il s’en sert pour l’aimer. Cela est reflété par l’acte sexuel. D’un abandon parfait émane l’amour parfait.

Cette dynamique ne finit jamais. Le mari dirige mais il essaie de conquérir l’assentiment de sa femme. Mais si un homme abroge ce contrat en ne se comportant pas avec amour, il perd son pouvoir.

Psychiquement, l’acte sexuel est toujours un acte de possession de la femme par l’amour de l’homme. Rien ne peut changer cela. Ainsi, il est dégradant pour un homme comme pour une femme de s’adonner au sexe sans amour.

L’amour hétérosexuel implique l’abandon de soi. L’homme et la femme se sacrifient réciproquement dans leur domaine respectif. Cela n’est pas RIGIDE, mais la sphère d’action masculine est le monde extérieur et celle de la femme est le foyer. Tous deux sont également importants. L’homme sacrifie ses intérêts égoïstes pour créer les conditions sociales et physiques pour que la famille prospère. Il est le « Créateur » de son petit monde, le berger de sa famille. Les femmes sélectionnent les hommes sur cette base.

En contraste, les femmes sont psychologiquement spécialisées dans le monde intérieur émotionnel. La femme crée le foyer, l’environnement vital émotionnel et spirituel qui nourrit le mari et les enfants. Les femmes sollicitent et créent l’amour et l’intimité.

LE POUVOIR FÉMININ

A un certain niveau, une femme véritablement féminine renonce au pouvoir et aux exigences du monde masculin. Elle règne en commandant l’amour d’un homme.

Elle lutte pour compléter plutôt que supplanter. Elle se spécialise dans ces indispensables qualités qui n’ont rien à voir avec le monde vide et coupe gorge de l’argent et du pouvoir. Je pense à la grâce, à la beauté, la sagesse et la bonté. Qui peut nier que ces qualités fassent amèrement défaut de nos jours ?

Un mariage réussi est la seule chose qui satisfasse l’appétit sexuel. Un couple heureux n’éprouve pas le désir d’avoir des relations avec d’autres personnes. A leurs yeux, le sexe avec un étranger est semblable au fait de se balader nu à travers un centre commercial bondé. Le sexe est pour eux l’expression intime de leur union. L’épée est dans son fourreau. Ils sont complets, entiers, ils ne font qu’un.

Afin d’arrêter notre développement, l’élite a frappé le cœur de l’union hétérosexuelle : la confiance.

Le féminisme a conditionné les femmes à voir les hommes comme des prédateurs et la famille nucléaire comme une exploitation. Il enseigne aux jeunes femmes à chercher le pouvoir et à rendre les hommes inutiles.

Les femmes ont besoin d’être compétentes, mais la quête féministe de l’égalité que tout le monde soutient, n’est en réalité qu’un masque cynique pour ce qui est une attaque dévastatrice sur les institutions hétérosexuelles.



(En haut, une femme moderne, c’est à dire Illuminati)

L’élite utilise toujours des dérivatifs pour manipuler les évènements. Les féministes pensent qu’elles sont des rebelles alors qu’en fait elles sont pour la plupart, les pions involontaires d’une élite secrète puissante centrée autour des empires Rothschild-Rockefeller-Morgan.

L’hétérosexualité est l’échange du pouvoir contre l’amour. Ainsi deux ne font plus qu’un. En demandant « l’égalité », les deux sexes sont neutralisés. Le but ultime est de détruire les institutions du mariage et de la famille et de créer ainsi une race d’esclave. L’Etat s’occupera de la reproduction et l’endoctrinement sera ainsi complet.

CONCLUSION

A cause du plan de l’élite, la famille s’est effondrée en à peine 40 ans. Depuis 1960, le taux de mariage a décliné d’un tiers, le taux de fertilité a presque été divisé par deux, et le taux de divorce a plus que doublé. Plus de la moitié de tous les premiers nés sont conçus hors du mariage. Plus d’un tiers des enfants américains vivent séparés de leur père biologique.

La pathologie sociale (par la déstabilisation) est l’objectif de l’élite. On dit aux jeunes hommes et femmes que les rôles hétérosexuels sont des « stéréotypes » tandis que l’homosexualité est « naturelle ». Les féministes aliènent délibérément les femmes envers leurs maris. Les lois contre la violence domestique sont conçues pour tuer les familles. Elles empêchent les hommes d’exercer une direction et une autorité qui sont en fait ardemment désirées par les femmes.

En conclusion, les Illuminati déstabilisent la société par l’avancement d’un « Nouvel Ordre Mondial ». Notre développement psychique est volontairement arrêté au stade de la séduction juvénile. Nous sommes délibérément affamés d’amour, bombardés d’images pornographiques, manipulés et distraits. Ce qui a été vendu comme la « libération sexuelle » n’est en fait que l’esclavage à l’égard de nos instincts primaires.

Les hétérosexuels ont besoin du mariage et des enfants pour accomplir leur destin divin. A la place de servir Dieu et leur famille, les femmes sont embrigadées comme petits soldats du Nouvel Ordre Mondial, et les hommes sont émasculés ou jeté à la dérive.

La déstabilisation de la société sous le masque du féminisme est un assaut sur notre droit divin d’être humain. Cette attaque contre l’amour a une origine satanique et païenne. Elle s’attaque au cœur de la relation entre Dieu et sa création, ainsi qu’à la relation de l’humanité envers Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Actualité Henry Makow   23/10/2012, 20:29

Londres est le Quartier Général du Terrorisme Mondial

http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/08/londres-est-le-quartier-general-du-terrorisme-mondial/



Par Henry Makow Ph. D.

Être pulvérisées est le prix que les populations de l’Occident paieront périodiquement pour leur acceptation insouciante de l’hypocrite guerre contre le terrorisme des banquiers centraux. Ce prix pourrait passer d’attentats isolés à des attaques biologiques voire une possible guerre nucléaire.

La « guerre contre le terrorisme » est une sorte de gadget à tout faire, utilisé pour mettre en place un état policier mondial (c’est-à-dire un « gouvernement mondial ») et servir de justification à des guerres sans fin. Les attentats de Londres déclencheront inévitablement des appels en faveur d’une union sécuritaire des USA et de l’Europe.

La terreur occasionnelle est toujours utilisée pour influencer l’opinion publique. Juste à temps, les médias de masse possédés par les banquiers tracent des parallèles avec les bombardements de Londres au cours de la Deuxième Guerre mondiale. La comparaison avec cette guerre hypocrite provoquée par les banquiers contre les états nations et l’humanité est plus évocatrice qu’ils ne veulent l’avouer. Churchill du aiguillonner Hitler pour qu’il bombarde Londres en bombardant Berlin de nombreuses fois. (Voir David Irving, Churchill’s War (1992))

La véritable terreur ne s’exerce jamais au hasard. Elle est dirigée, tout comme la politique israélienne d’assassinats ciblés. Si les attentats de Londres étaient véritablement d’origine musulmane, ils auraient pris pour cible Chatham House (abritant le RIIA), la Banque d’Angleterre ou le MI-6, qui sont les mondialistes se trouvant derrière la mascarade.

LE FOYER DES TERRORISTES

Le quartier général du « terrorisme islamique » est la City de Londres où l’establishment Anglo-américain sponsorise les « Frères Musulmans » radicaux.

Dans un rapport très explicite, le chercheur perspicace basé à Hawaii Peter Goodgame conclut : « Oussama Ben Laden n’est pas, ni n’a jamais été, le dirigeant du mouvement islamiste international qui est dirigé par les Frères Musulmans. »

Goodgame poursuit : « Oussama Ben Laden a été utilisé efficacement comme figure de proue pour la branche militante de la fraternité afin d’assumer la responsabilité de ses atrocités, mais il n’en est pas le maitre d’œuvre… dans la même logique, les Frères Musulmans sont un outil des mondialistes basés en Angleterre dont l’objectif principal est de renverser l’ordre mondial établi et créer un nouveau système mondial unique de gouvernance globale. »

Goodgame cite l’ancien officier du renseignement britannique, le Dr. John Coleman, qui révèle que les Frères Musulmans est un ordre maçonnique secret créé par les grands noms des services secrets britanniques au Moyen Orient : T.E. Lawrence, Bertrand Russell et St. John Philby afin de « maintenir le Moyen Orient dans un état arriéré pour que sa ressource naturelle, le pétrole, puisse continuer à être pillée. »

Les Frères Musulmans ont été utilisés pour vérifier des mouvements nationalistes conduits par des personnages comme Nasser, Bhutto et le Shah d’Iran qui ont essayé de développer leurs pays. Sans les britanniques, « l’Islam radical serait resté un mouvement minoritaire répressif illégitime qu’il a toujours été, et le Moyen Orient serait resté stable et prospère », explique Goodgame.

Les Frères Musulmans constituent maintenant une faction puissante de l’oligarchie globale. Goodgame cite Robert Drefuss, l’auteur de « Hostage of Khomeini » (1980) :

« Les véritables Frères Musulmans sont… les banquiers et les financiers secrets qui se tiennent en coulisse, les membres des anciennes familles arabes, turques ou perses dont la généalogie les place au sein de l’élite oligarchique, par des associations d’affaire lucratives avec la noblesse noire européenne, et tout spécialement l’oligarchie britannique.

Et les Frères Musulmans ne sont que de l’argent. Ensemble, ils contrôlent probablement plusieurs dizaines de milliard de dollars en liquidité, et en contrôlent des milliards d’autre dans… tout, du pétrole à la banque en passant par le trafic de drogue, le commerce illégal d’armes, et la contrebande d’or et de diamants. En s’alliant avec les Frères Musulmans, les Anglo-américains n’investissent pas seulement dans un racket de terroristes à louer ; ils sont les partenaires d’un empire financier mondial… »

En fabricant une guerre factice entre le fondamentalisme islamique et l’Occident, les mondialistes parviennent à s’en prendre à leur véritable ennemi : l’humanité. Tirant les ficelles, ils s’assureront que les états occidentaux et musulmans soient dégradés et finalement complètement subjugués par leur règne odieux.

LA GUERRE EST UN RACKET

Les mondialistes ont depuis longtemps utilisé la guerre pour subvertir, démoraliser et détruire la civilisation Occidentale. Ils ont soutenu les Nazis et les Soviétiques au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont créé le spectacle que fut la Guerre Froide. Ils lièrent les mains des USA tout en soutenant Ho Chi Minh au Vietnam.

Qui sont-ils ? Egalement appelés les Illuminati, ils représentent une recrudescence de l’alliance entre la finance Rothschild et l’aristocratie européenne secrètement coordonnée par un dogme satanique caché au sein de la Franc-maçonnerie.

Ils planifient un nouveau féodalisme qui appauvrira les classes moyenne, dépeuplera et réduira en esclavage les masses, et laissera seulement les riches servis par une technocratie. Le monde ressemblera de plus en plus à un pays du tiers monde répressif gouverné par le FMI, l’ONU et la Banque Mondiale.

Les mondialistes sont concentrés sur la Banque d’Angleterre dominée par Rothschild, le MI-6 et la société secrète de la Table Ronde, qui a engendré le Royal Institute of International Affairs. Les branches américaines comprennent le Council on Foreign Relations, la CIA et les fondations Rockefeller qui s’assurent toutes que le peuple américain continu de financer et de renforcer une tyrannie mondiale. La famille Bush doit sa prééminence à cette kabbale depuis que le grand père Prescott Bush aida à financer les Nazis.

Le Sionisme est supposé représenter « l’Occident » dans cette fausse guerre avec l’Islam. Les américains (et maintenant les anglais) sont en train d’être conditionnés pour devenir comme les israéliens, victimes d’actes quotidiens de « terrorisme musulmans. » Lorsqu’un attentat suicide frappe Jérusalem, Benjamin Netanyahu déclare : « Que l’explosion ait lieu à Bali, Moscou, New York ou Jérusalem nous sommes tous unis dans une guerre contre un ennemi terroriste commun. » Juste à temps, les médias nous disent tous en cœur « nous sommes tous en Afghanistan maintenant. »

D’après le journaliste suisse Richard Labeviere (« Dollars for Terror : The United States and Islam » 2000) l’Islam radical est un « ennemi complémentaire essentiel » au Sionisme, qui recherche l’hégémonie régionale. D’après le « Mémorandum Yinon » (1982), Israël a l’intention de fragmenter les pays arabes en plusieurs petits cantons formés sur des critères ethniques. Aucun d’entre eux ne sera capable de défier Israël, qui, tout comme les USA sont un instrument jetable de leur feuille de route mondialiste. (207)

Le mouvement terroriste palestinien du « Hamas » est un produit des Frères Musulmans. D’après Labeviere, il sert les intérêts de l’aile droite israélienne, et a reçu des financements secrets du « Shin Beth » israélien. (203-205). Ainsi, les attentats suicide palestiniens ont joué le jeu d’Ariel Sharon.

Pendant ce temps, aux USA, les « attaques terroristes musulmanes » sont une excuse pour poser les fondations d’un état policier. Ces attaques peuvent servir de prétexte pour déclarer la loi martiale, suspendre les élections et s’occuper des dissidents, c’est-à-dire quiconque n’adhère pas au mensonge.

Cela peut paraitre incompréhensible aux yeux des américains à présent alors que l’économie est maintenue. Une fois que les USA se seront acquittés du sale boulot des mondialistes, les taux d’intérêts pourraient grimper et les américains couverts de dettes pourront être dépouillés de leurs biens, comme ils le furent pendant la Grande Dépression.

LA PATRIE DE LA SECURITE

Le Homeland Security Act est conçu pour contrôler toutes les agences chargées de faire respecter la loi pour que les éléments de la CIA et du Mossad puissent cibler les américains en toute impunité, comme ils le firent le 11 septembre. Les agences américaines furent conçues pour rester indépendante afin qu’elle puisse se surveiller l’une l’autre.

La loi est aussi conçue pour autoriser George W. à placer ses sbires à des positions de pouvoir. Souvenez-vous, il est le produit d’un culte satanique, les « Skull and Bones. » Cela parait morbide mais le vingtième siècle nous a déjà fourni bien des précédents. Les Illuminati étaient derrière les massacres de masse et la terreur des Nazis et des Communistes. Notre position est comparable à celle des juifs européens qui ignorèrent les avertissements sur l’holocauste.

Il y a même une disposition dans le Homeland Security Act contre les dénonciateurs. Pourquoi ? Une autre disposition autorise les campagnes de vaccinations obligatoires tout en accordant aux fabricants de vaccins l’immunité. Pourquoi ? Le programme « Total Information Awareness » pointera du doigt tous les fauteurs de troubles en surveillant toutes leurs communications personnelles et leurs transactions financières, même nos emprunts à la bibliothèque. Vous n’avez pas attaqué le WTC. Pourquoi êtes-vous ciblés ?

Quelle est la justification pour cette destruction de la liberté, que Bush est censé protéger ? En 46 mois depuis le 11 septembre 2001, il n’y pas eu une seule attaque terroriste aux USA malgré l’invasion américaine sanglante de l’Afghanistan et de l’Irak. Il n’y a eu aucune arrestation significative ni inculpation d’un seul prétendu terroriste.

Si « Al Qaeda » a été capable de planifier le 11 septembre, ne croyez-vous pas qu’ils auraient pu remettre ça ? Ne vous méprenez-pas : je suis reconnaissant envers le Mossad et la CIA pour nous avoir épargné. Mais les américains ne méritent tout simplement la liberté s’ils acceptent cette ruse évidente et ses conséquences menaçantes.

En conclusion, l’humanité est entre les griffes d’une conspiration diabolique multigénérationnelle. Un cartel satanique criminel a subverti toutes les institutions sociales et érige lentement une brutale dictature globale. Nos dirigeants économiques et culturels sont des pions volontaires et involontaires. Ils sont en train de fabriquer une guerre hypocrite entre l’Islam et l’Occident de manière à permettre la subjugation des deux.[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Les États-Unis sont une Kleptocratie   23/10/2012, 20:31



http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/23/les-etats-unis-sont-une-kleptocratie/

Kleptocratie : le règne des voleurs

Un documentaire de 2010 traitant de la « crise du crédit » ayant remporté l’oscar, montre comment le secteur bancaire considère le peuple américain comme sa proie, tels des loups convoitant des moutons. Ces dirigeants ont placé leurs coursiers à la Maison Blanche et rien ne peut les arrêter.



« Les goyim sont un troupeau de moutons et nous sommes leurs loups. Et vous savez ce qui se passe lorsque les loups s’emparent du troupeau ? » Protocoles des Sages de Sion – 11

La Kleptocratie, alternativement cleptocratie ou cleptarchie, (du grec κλέπτης – kleptēs, « voleur » et κράτος – kratos, « pouvoir, règne », d’où le « règne des voleurs ») est une forme de corruption politique et gouvernementale où le gouvernement n’existe que pour accroitre la fortune et le pouvoir politique personnel de ses officiants et de la classe dirigeante, aux dépends du reste de la population.

Par Henry Makow Ph. D.

“Inside Job”, le film sur la crise du crédit de 2007 n’est pas une manipulation Illuminati ni un travail de commande.

Il transcrit plutôt notre situation de manière austère. Le complexe bancaire-gouvernemental est une kleptocratie dirigée par les banquiers centraux Illuminati. Ils sont là pour voler notre argent, et nous réduire en esclavage pour s’assurer que nous ne nous rebellions jamais. Ils ont perpétré le 11/09 et la « guerre contre le terrorisme » comme un prétexte pour établir un Etat policier géré par DHS-FEMA.



Le réalisateur Charles Ferguson montre comment les Juifs Illuminati et leurs compères Francs-maçons, ont engrangé des millions en créant une bulle de produits dérivés basés sur les prêts immobiliers de type subprime. Après qu’ils eurent vendu ces produits douteux à leurs propres clients, ils parièrent que la bulle exploserait, et s’assurèrent que cela se produise bien.

Puis lorsque le géant de l’assurance AIG, qui avait garanti ces paris (appelés « credit default swaps » permutation du risque d’impayé) en fut gavé, ils forcèrent le contribuable américain à renflouer AIG pour récupérer leur mise. Non 50 cents par dollar, mais $1 par dollar.

Les renards gardent le poulailler. Hank Paulson, l’ancien PDG de Goldman Sachs était le Secrétaire du Trésor US. Goldman Sachs réalisa $20 milliards sur leur credit default swaps d’AIG.


(La moitié des 249 membres du Congrès sont millionnaires comme Nancy Pelosi, en haut)

Les politiciens à la solde des banquiers comme la parlementaire Nancy Pelosi menacèrent du chaos ou d’installer la loi martiale si les contribuables américains ne se pliaient pas à la volonté des banquiers.

Les américains furent saignés de $2 à 20 trilliards, personne ne sait vraiment, tandis que les banques autour du globe étaient ravagées.

Le documentaire montre à quel point ce comportement fait partie d’un modèle de dépravation. Les banquiers qui arnaquent les clients le jour, s’adonnent la nuit à des orgies sexuelles sous l’emprise de la drogue.

Le film montre que les américains sont divisés en deux catégories : les loups et les moutons. La vaste majorité sont des moutons qui se font tondre. A part les banquiers eux-mêmes, il y a toute une classe de régulateurs, de journalistes, d’universitaires et autres professionnels qui prospèrent en obscurcissant la fraude. Le film se régale de montrer les excuses bancales de la « classe dirigeante ».

Les politiciens sont les plus grosses prostitués. Clinton et Bush ont ouvert la voie à la crise du crédit en rejetant toute régulation. Obama n’a rien fait pour traduire en justice les banquiers ou prévenir un autre effondrement.

Oui, un petit nombre de gens courageux et honnêtes ont essayé en vain de prévenir le public et d’empêcher la catastrophe. Ils ont été ignorés ou rejetés.

Même après l’effondrement, un Oscar, et 98% d’opinions favorables, « Inside Job » n’a rapporté que $8 millions.

Par contraste, le Fahrenheit 9-11 de Michael Moore, qui met le blame sur les Saoudiens à la place de la CIA et du Mossad pour le 11/09, a engrangé $222 millions, le plus gros succès de l’histoire pour un documentaire.

Les Illuminati contrôlent la distribution des films et le battage médiatique.

Un autre exemple de cette kleptocratie en action est le scandale de Bernard Madoff. Un autre excellent documentaire, Chasing Madoff (2011) montre que les banques gagnaient tellement d’argent en alignant les moutons, qu’elles se moquaient bien qu’il s’agisse d’un schéma de Ponzi ou pas. The SEC (les « régulateurs ») ont adopté l’attitude des banquiers.

LA DÉMOCRATIE EN ACTION

Le problème le plus important auquel l’Amérique fait face n’a même pas été discuté lors du débat présidentiel. Il s’agit du déficit budgétaire. Si ces $700 milliards de coupes budgétaires et d’augmentation de taxes sont mis en place, cela pourrait donner lieu à une récession.

Il y a des suppositions indiquant qu’Obama y mettra son veto à moins qu’il n’y ait une hausse des taxes sur les riches. Assurément, le débat de l’autre soir aurait dû être consacré à cela plutôt qu’à la « politique étrangère. »



La plupart de la « dette » n’a pas besoin d’être remboursée. Elle a été créée à partir de rien par les banquiers centraux. Payer des intérêts constitue la principale source de profit pour la kleptocratie et se trouve être le cœur de ce système bancaire frauduleux.

Si le GOP gagne le contrôle de la Présidence et du Congrès, tous les types de biens seront mis sous pression. C’est pourquoi je pense qu’Obama va gagner. Les 47% viendront à sa rescousse, plus les 5% restant qui voient le vent tourner.

D’une manière ou d’une autre, la Kleptocratie continuera de prospérer.

CONCLUSION

« Inside Job » démontre clairement qu’un véritable changement démocratique n’est pas possible aux USA. Les élections sont une mascarade conçues pour légitimer la Kleptocratie.

Mais aussi longtemps qu’il se trouvera des moutons voulant être des loups, et espérant s’échapper ou en profiter personnellement, la Kleptocratie continuera.

Certains moutons se réveillent. Quatre-vingt-dix pour cent des américains sont insatisfaits des résultats du Congrès, un record jamais égalé. Et une estimation précise que 90 millions d’américains ne voteront pas le 6 novembre.

Pour le prix de quelques avions de combats, les campagnes des élections pourraient être financées publiquement et les US seraient une réelle démocratie. A la place, la « démocratie » est une imposture qui permet la Kleptocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Les Illuminati ont fondé les États-Unis pour faire progresser le Nouvel Ordre Mondial   29/10/2012, 19:44


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/les-illuminati-ont-fonde-les-etats-unis-pour-faire-progresser-le-nouvel-ordre-mondial/

La plupart des Américains se moquent à la moindre mention de la conspiration, mais leur pays a été créé par la Franc-maçonnerie et ils n’en ont pas la moindre idée. Les francs-maçons ont rédigé la Constitution et signé la Déclaration d’Indépendance. Les Franc-maçons déguisés en Indiens jetèrent le thé dans le port de Boston. Paul Revere et ses Minutemen, George Washington et la plupart de ses généraux, étaient tous francs-maçons. Le marquis de Lafayette était évité jusqu’à ce qu’il ait été initié. Au moins 20 des 42 présidents américains étaient des « frères ».



La Franc-maçonnerie est l’Église de Lucifer se faisant passer pour un ordre mystique philanthropique. C’est une façade pour les banquiers centraux Illuminati (Francs-maçons & kabbalistes juifs) qui ont créé les États-Unis comme un véhicule pour faire avancer leur Nouvel Ordre Mondial.

Selon les termes de Manley P. Hall, « Nous devons également parfaire le plan des âges, mettant en place ici le mécanisme d’une fraternité mondiale des nations et des races.» (« Le Destin Secret de l’Amérique », 1944, p. 3)

Les francs-maçons présentaient aux américains des idéaux valides – les libertés civiles, l’égalité des chances et pas de taxation sans représentation. Mais elles n’étaient que des séductions conçues pour conquérir le pouvoir. Comme vous l’avez sans doute remarqué, ces promesses ne sont pas tenues.

La plupart des historiens ne vous diront pas cela. Mais il se trouva pourtant un historien qui a révélé la vérité. Bernard Fay (1893-1978) était un français diplômé de Harvard. Il est considéré comme un « anti-maçon » parce que son livre de 1935, « La Révolution et la Franc-maçonnerie : 1680-1800 » est l’un des très rares à révéler l’ampleur de la participation maçonnique dans les révolutions françaises et américaines.

Il a eu accès aux archives maçonnique aux États-Unis et en Europe. Son livre est en fait une représentation sympathique de la Franc-maçonnerie sans aucune référence à sa nature occulte. Cependant, en tant que Français de Vichy, il a ensuite aidé les Nazis à identifier les Francs-maçons au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Il a été emprisonné après la guerre, mais gracié par Charles De Gaulle en 1952.

L’AMÉRIQUE FRANC-MAÇONNE

Fay explique que dans les années 1770, les États-Unis se composait de 13 colonies isolées avec différents gouvernements, affiliations religieuses, coutumes, profils raciaux et structures sociales et politiques. Il y avait des rivalités intenses et des antagonismes de longue date. Une lettre mettait trois semaines à atteindre la Géorgie et le Massachusetts.



«La maçonnerie a entrepris seule de jeter les bases de l’unité nationale en Amérique parce qu’ [en tant que société secrète], elle pouvait se propager dans toutes les colonies et travailler de façon constante et silencieusement. Elle a créé une classe limitée, mais très importante de personnes avec un sentiment de l’unité américaine sans lesquelles… il n’y aurait pas eu d’États-Unis.» (p. 230)

«En 1760, il n’y avait pas de ville, grande ou petite, où la maçonnerie n’avait pas tissé sa toile. Partout elle prêchait la fraternité et l’unité.» (230)

Benjamin Franklin, qui était le Grand Maître d’une loge française, a recueilli des millions de francs cruciaux au financement de l’armée de George Washington. Il fut le premier à présenter un plan concret de collaboration militaire et une fédération politique à un Congrès représentant toutes les colonies. Il a établi une chaîne de journaux maçonniques dans toutes les colonies. Vous pouvez imaginer où il avait trouvé l’argent.

Fay explique que George Washington et son armée hétéroclite ont gardé l’esprit d’indépendance en vie. Il a organisé de nombreuses loges militaires et a participé à leurs activités. Le 27 décembre 1778, il mena un défilé après que Philadelphie ait été reprise :

« Son épée au côté, en tenue maçonnique complète, et ornée de tous les bijoux et insigne de la Fraternité, Washington marcha à la tête d’une procession solennelle des 300 frères à travers les rues de Philadelphie vers Christ Church, où un service maçonnique divin eu lieu. Ce fut le plus grand défilé maçonnique qui avait jamais été vu dans le Nouveau Monde. » (246)



«Tous les officiers de confiance de l’état-major de Washington étaient francs-maçons, et tous les généraux de premier plan de l’armée étaient francs-maçons : Alexander Hamilton, John Marshall, James Madison, le général Greene, le général Lee, le général Sullivan, Lord Stirling, les deux Putnams, le général Steuben, Montgomery, Jackson, Gist, Henry Knox et Ethan Allen étaient francs-maçons. Ils se rassemblaient tous autour de leur maître maçon de Washington et ils se rencontraient tous au « Temple de la Vertu » une structure grossière formant un carré, long de quarante pieds sur soixante, d’une hauteur d’un étage, pourvu d’une entrée unique qui était flanquée de deux piliers… L’atmosphère qui entourait Washington était maçonnique et on peut dire que le cadre de son esprit était maçonnique.» (P. 250)

Imaginez si Washington avait montré la même dévotion envers le christianisme!

Fay souligne un «curieux» degré de coordination entre les francs-maçons aux Etats-Unis et les armées britanniques :

« Il semblait même probable que l’inoubliable et mystérieux laxisme de certaines campagnes militaires anglaise en Amérique, en particulier celles des frères Howe, étaient délibérées et en raison de la volonté maçonnique du général anglais de parvenir à un règlement pacifique…» (251)

LA REDDITION DE CORNWALLIS

Dans ce contexte, il est pertinent de rappeler l’aveu du général Cornwallis, quand il se rendit au général Washington à Yorktown (19 octobre 1781.)

Jonathan Williams a enregistré dans ses «Légions de Satan» (1781,) que Cornwallis a révélé à Washington qu’«une guerre sainte allait maintenant commencer sur l’Amérique, et lorsqu’elle sera terminée l’Amérique sera supposément la citadelle de la liberté, mais ses millions d’habitants resteront inconsciemment des fidèles sujets de la Couronne.»

La Couronne représente les Illuminati (c’est à dire les actionnaires de la Banque d’Angleterre.) Cornwallis a poursuivi en expliquant ce qui apparaît comme une contradiction :

«Vos églises seront utilisées pour enseigner la religion juive, et en moins de deux cents ans, la nation tout entière va travailler pour un gouvernement mondial divin. Ce gouvernement qu’ils croient être divin sera l’Empire Britannique. Toutes les religions seront imprégnées de Judaïsme sans même que cela soit remarqué par les masses, et elles seront toutes sous le joug de l’œil invisible qui voit tout du Grand Architecte de la Franc-maçonnerie.»

Dans un discours de 1956, le sénateur Joseph McCarthy renvoya à ces propos :

«Cornwallis savait bien que sa défaite militaire n’était que le commencement de la catastrophe mondiale qui deviendrait universelle et que les troubles se poursuivraient jusqu’à ce que le contrôle de l’esprit puisse être accompli par une fausse religion. Ce qu’il avait prédit est en train de se passer. Une brève esquisse de l’histoire religieuse américaine et nous avons vu la Maçonnerie infuser chaque église en Amérique par leur religion phallique secrète.»

Notre rôle est analogue à celui des nobles français qui ont collaboré à la Révolution Française, puis ont été massacrés. Fay écrit : «Tous ces nobles n’avaient pas hésité à prendre le parti révolutionnaire, même si cela devait leur coûter leur rang, leurs biens et leur vie.» (P. 287)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Les Francs-maçons mettent en scène le théâtre politique   29/10/2012, 19:45


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/les-francs-macons-mettent-en-scene-le-theatre-politique/

Lorsque vous serrez une main, le pouce se dirige naturellement vers le haut ou se prolonge en ligne droite.

Lorsqu’il pointe vers le bas, sur les jointures, vous signalez que vous êtes un membre du plus grand culte satanique du monde, la Franc-maçonnerie, et que vous êtes dévoué à accomplir son objectif d’un gouvernement mondial sous le règne de l’Antéchrist.



Lisez ce que Stephen Knight a écrit sur la poignée de main maçonnique dans « The Brotherhood » (1983) : Le maître maçon applique une pression distincte, avec son pouce droit entre les doigts de l’autre doigt du milieu et le troisième » (p. 132) Comparer la récente poignée de main de Larry King avec Ahmadinejad avec celle de la couverture du livre de Stephen Knight. Je sais qu’Ahmadinejad est censé être l’un des « bons gars » pour beaucoup. C’est juste pour amener les Américains à rejeter leur pays. Il a été désigné pour ce rôle. Les Maçons (c’est à dire les Illuminati) contrôlent les deux côtés de chaque conflit.

Stephen Knight a été empoisonné et mourut deux ans seulement après avoir publié « The Brotherhood ». Ce qu’il dit à propos de la société britannique s’applique sans aucun doute à tout le monde : La culture et la politique sont une mascarade tranquillement contrôlées par ces disciples de Lucifer. En d’autres termes, l’humanité est sous l’emprise d’un culte satanique. Des millions de gens sont complices de leur propre asservissement.

Knight montre comment les Francs-maçons contrôlent secrètement tous les aspects de la société britannique. Il y a 500 000 francs-maçons en Angleterre. Les loges sont associées à chaque collectivité locale, la police, les banques, les unités militaires, les hôpitaux, les universités, les églises, la cour et bien sûr Westminster.

Ce qui passe pour de la politique est essentiellement des membres de la Loge se présentant aux responsabilités pour décider de comment adopter l’ordre du jour maçonnique. Knight documente la façon dont les francs-maçons se donnent à chaque occasion la préférence en matière d’embauche, de promotion et d’affaires. Les non-maçons sont continuellement harcelés. Il n’est pas exagéré de dire que le Royaume-Uni est une tyrannie maçonnique.

L’ironie est que les francs-maçons de bas rang ne se rendent pas compte de cela. Ils furent officiellement interdits de lire le livre de Knight. C’est ainsi que les sociétés secrètes fonctionnent : en dupant leurs membres.



La Franc-maçonnerie représente une conspiration contre la société qui a été jusqu’à faire de la trahison la norme, et de rendre hors la loi toute mention de la conspiration. La Franc-Maçonnerie est une extension de la conspiration « juive » par la création d’un establishment de Gentil pour faire son appel d’offre. Le complot juif est à son tour un instrument des banques centrales qui souhaitent utiliser les Juifs et les francs-maçons pour protéger leur monopole sur le crédit (création monétaire) et transformer ce monopole dans le contrôle sur chaque aspect de votre vie. D’où la fausse «guerre contre le terrorisme.»

Tout candidat en lice pour la présidentielle américaine ou la vice-présidence se doit d’être une marionnette. Autrement, ils renonceraient à la dette et insisteraient pour que les États-Unis reprennent le contrôle de son propre crédit (c’est à dire de créer de l’argent sans dette.) Les médias de masse sont gérés par les Francs-maçons.

Le franc-maçon juif Bill Maher a sorti un film « Religuousity » se moquant de la religion. Il y a trois singes sur les affiches (ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire, etc.) chacun portant les symboles du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam. La religion est une tentative d’obéir à Dieu. Dieu nous parle par l’intermédiaire de notre conscience. Apparemment, les lucifériens comme Maher s’oppose à tout ce qui pourrait donner de l’autonomie aux personnes contre leur tyrannie. Il est recommandé d’être tolérant à l’égard de l’homosexualité et de la pornographie, mais pas envers l’Esprit de Dieu qui aide les gens à distinguer le bien du mal.

Consultez les vidéos YouTube de Bill Maher faisant le signe satanique «des cornes de boucs» et échangeant des poignées de main maçonniques avec des personnalités comme Ben Affleck et Ron Paul.

Les banquiers maçonniques ne pourraient pas perpétuer cette mascarade s’ils n’étaient pas propriétaires des médias de masse. Ils ne pourraient pas utiliser des pervers et des criminels comme les présidents et les sénateurs, si la presse était libre. Ils ne pourraient pas perpétrer une atrocité comme le 11/09 si les médias disaient la vérité.

Dans ma propre ville, le Winnipeg Free Press pontifie sur les «fauteurs de vérité toxiques sur le 11/09» déclarant que le Mossad a joué un rôle. Devinez quoi – la presse «libre» est détenue par deux membres du B’nai B’rith, c’est à dire les francs-maçons juifs, Bob Silver et Ron Stern. Quelle coïncidence!

Il y a une vidéo de la BBC de l’ancien secrétaire au Trésor Henry Paulson faisant le signe maçonnique « triangulaire » (une pyramide avec les doigts) autour de la troisième minute. Paulson a réussi à augmenter la dette nationale à 11 trilliards de dollars la semaine dernière. Sous l’administration Illuminati de George W. Bush, la dette nationale a doublé! Il a dépensé autant que toutes les administrations qui l’ont précédé. Le Franc-maçon du Prince Hall Barack Obama l’a surpassé.

N’oubliez pas que chaque dollar de dette nouvelle est un dollar dans la poche des banquiers centraux. Finalement, la dette sera utilisée pour nous asservir. Regardez l’Islande, où les citoyens ordinaires ont été mis à contribution pour la dette des banques privées. Chaque citoyen américain est responsable de plus de 40 000 dollars de dette publique.

CONCLUSION

Le public continuera à croire qu’il y a une différence entre les bouffons postulant aux responsabilités publiques. Il continuera à avoir foi dans les médias. Mais quelques-uns d’entre nous savons que la race humaine est sous l’emprise d’un vicieux culte satanique. Et quand il sera trop tard, le reste de la population le saura aussi. Dans l’intervalle, nous devons nous préparer au pire et espérer que tout se passera au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: La Franc-maçonnerie est basée sur la Kabbale   29/10/2012, 19:46


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/la-franc-maconnerie-est-basee-sur-la-kabbale/

Depuis les soi-disant «Lumières», l’humanité est peu à peu tombée sous le charme de la Kabbale. Ce que nous avons appris à prendre pour du «progrès» est en fait la résurgence d’un culte satanique païen ancien de la fertilité, incarné par la Kabbale. Le «dieu» de la Kabbale n’est pas Dieu du tout. Il est Lucifer. Les Juifs Illuminati et leurs alliés francs-maçons sont furtivement occupés à ériger un Nouvel Ordre Mondial dédié à Lucifer.



Selon le chercheur doué, David Livingstone, le plan de Lucifer a été formulé dans la cabale du VIème siècle avant J.C., lorsque les Juifs étaient détenus en captivité à Babylone. Selon la Bible, cet exil était une punition pour l’adoption du paganisme de leurs voisins, les Cananéens. Ils s’étaient appropriés l’ancien culte du dieu de la mort, Lucifer. Parmi les pratiques odieuses prescrites par ce culte étaient les «mystère» des rites impliquant de la musique, des substances intoxicantes, le sexe orgiaque et le sacrifice humain.

La Kabbale est basée sur d’anciennes mythologies païennes qui racontent l’histoire d’un dieu originel ayant créé l’univers, et d’un dieu usurpateur (Lucifer) qui finit finalement par le vaincre et vient à gouverner l’univers à sa place.

Lucifer est la progéniture de Dieu le Père et de son épouse, la Déesse. Mais le dieu-fils épouse également sa mère. Le Dieu-fils a été identifié avec le soleil tandis que la Déesse a été identifiée avec la planète Vénus, le premier objet céleste aperçu au lever du soleil.

«Essentiellement, le dieu et la déesse étaient considérés comme deux aspects d’un seul dieu. » écrit Livingstone dans son dernier livre «S’abandonner à l’Islam». «En tant que tels, les autres noms de Satan étaient «Prince de l’Aurore» ou «Fils de l’Aube».

Lucifer, qui illustre le mal, était connu comme un «Dieu mourant», car chaque hiver, il mourrait et descendait aux enfers où il régnait sur les esprits des morts. La Kabbale est un culte sexuel lié au cycle des saisons. Il est défini par l’accouplement incestueux du dieu et de la déesse pour assurer la fertilité.

Lucifer exige des sacrifices. Il doit être apaisée pour éviter sa malfaisance et la diriger contre ses ennemis. Le sacrifice le plus bénéfique est l’abattage d’un enfant. Livingstone, explique :

«Ceci [les sacrifices d'enfants] était devenu la base de ce culte dans le monde antique. Les rituels de la mort et de la résurrection imitaient celui du dieu [Lucifer.] Les participants ingéraient des substances intoxicantes et dansaient sur de la musique afin d’atteindre un état d’extase, ou de possession par un djinn [démon], par lequel ils croyaient obtenir des pouvoirs surnaturels tels que le changement de forme, la clairvoyance et d’autres pouvoirs magiques. Dans cet état, ils faisaient égorger un enfant, mangeaient sa chair et buvaient son sang afin que le dieu puisse renaître en eux.»



LES SACRIFICES RITUELS ET LES ORGIES CARACTÉRISENT LE CULTE ILLUMINATI

Les transfuges Illuminati témoignent que ces pratiques se poursuivent aujourd’hui. Livingstone dit que ces rituels impliquent généralement des orgies sexuelles où un prêtre et une prêtresse personnifient le Dieu et la Déesse au cours d’un « Mariage Sacré ». Ils deviennent possédés et produisent un « fils de dieu » qui devrait alors régner comme roi.

Livingstone déclare que c’est la base d’un culte satanique qui domine aujourd’hui le monde. «Il est cette religion secrète qui est considérée comme l’occultisme. Ses partisans font avancer le plan satanique pour un Nouvel Ordre Mondial, et l’élimination de l’Islam.» (Pp. 11-13)

À la lumière de ce contexte, nous pouvons apprécier à quel point les enseignements kabbalistes sont pernicieux. Par exemple, ils enseignent que Dieu n’a pas d’attributs. Cela est satanique. Dieu est moral, la différence entre le bien et le mal, le faux et le vrai, le beau et le laid. Pas étonnant que l’humanité ait perdu sa capacité de discernement.

Encore une fois, la Kabbale enseigne que la relation entre l’homme et Dieu est sexuelle et érotique, et que la sensualité et l’ivresse sont religieuses. C’est satanique. L’explication de Livingstone de la Kabbale explique pourquoi le sexe (la promiscuité, la pédérastie, l’inceste) est utilisé pour dégrader et diaboliser les êtres humains et pourquoi le modernisme est un sort kabbalistique.

Selon Livingstone, les Juifs mélangèrent ce paganisme avec la magie babylonienne et l’astrologie, et appelèrent la Kabbale une «interprétation» du Judaïsme. Ces kabbalistes ont déguisé leur ordre du jour luciférien de domination du monde en préparant le monde pour la venue de leur supposé «Messie».



LA FRANC-MAÇONNERIE ET LE CHOC DES CIVILISATION

David Livingstone décrit la propagation de la Kabbale :

« Les prétendus philosophes grecs ont été les premiers importants kabbalistes. Quand les Juifs furent libérés de leur captivité par l’empereur perse, Cyrus le Grand, de nombreux kabbalistes se répandirent dans diverses parties du monde, notamment en Grèce et en Egypte. Le Platonisme et les philosophies Orphique et Dionysiaque ont été influencées par la Kabbale.

De la Grèce et l’Egypte, les pratiques kabbalistiques se propagèrent à travers l’Europe où elles étaient connues comme de la sorcellerie. Mais les influences les plus importantes furent l’humanisme de la Renaissance, et l’émergence des Rose-Croix. Le mouvement Rose-Croix a été initialement démantelé à la suite de la guerre de Trente Ans, mais un certain nombre d’entre eux trouvèrent refuge en Angleterre où ils fondèrent la Franc-maçonnerie.

Avec l’avènement des Illuminati, les francs-maçons furent responsables de ce grand projet des Lumières, dont le but était de supplanter l’autorité Chrétienne, en passant par les révolutions Américaine et Française. L’objectif de ces révolutions a été de créer des sociétés laïques, au sein desquelles le Christianisme, et toute religion, d’ailleurs, devaient être définitivement séparées de «l’État». Libérés de ces contraintes, les Illuminati pourraient faire progresser leur pouvoir à travers la banque, parce que jusque-là le Christianisme avait largement interdit la pratique de l’intérêt bancaire usuraire.

L’interprétation kabbalistique de l’histoire voudrait nous faire croire que cette évolution du sécularisme est un progrès. Nous sommes amenés à croire que la Démocratie est le produit final de l’évolution humaine éloignée de toute superstition religieuse. Cependant, alors que cette évolution a été une prérogative de l’Occident, l’Orient est encore engluée dans un stade plus primitif, obstinément adhérant à l’idée de «théocratie», c’est le monde de l’Islam.

Et donc, pour l’accomplissement du progrès kabbalistique, ce dernier obstacle doit être éliminé, avant l’imposition définitive d’une hégémonie occulte sur l’humanité. D’où le «Choc des Civilisations» menant au règne de l’Antéchrist.

Nous-y voilà donc. La laïcité est un masque pour la résurgence de la Kabbale, du Paganisme et du Satanisme. C’est cela le progrès!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
jevola

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Le Pape est-il Catholique?   29/10/2012, 19:47


http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/le-pape-est-il-catholique/

« Lorsque le moment sera finalement venu de détruire la cour papale… nous apparaitrons comme ses défenseurs… Par cette diversion nous pénétrerons au cœur de la place et n’en ressortirons pas avant d’être certain qu’elle soit complètement ruinée. » (Protocoles des Sages de Sion-17)



Le Jour de l’An 2004, l’ancien pape Jean-Paul II a appelé à un « nouvel ordre mondial… sur la base des objectifs de l’Organisation des Nations Unies. »

Lorsqu’un chef de file mondial utilise cette terminologie, cela ne peut signifier qu’une seule chose. Il fait partie de la conspiration luciférienne pour créer un gouvernement mondial totalitaire.

Selon Piers Compton, un ancien prêtre Catholique, la papauté a effectivement été subvertie par les Illuminati en 1958, lorsque Jean XXIII est devenu Pape. Ce fut le point culminant d’une campagne de 200 ans pour infiltrer et détruire l’Église Catholique.

Piers Compton était le directeur littéraire de l’hebdomadaire Catholique L’Univers pendant 14 ans. Il documente ses revendications dans « La Croix brisée », (1981) un livre qui est presque impossible à trouver car il a été mystérieusement retiré quelques semaines après sa sortie. Il est maintenant disponible en ligne.

Compton fait remonter la phase moderne de la conspiration luciférienne à Adam Weishaupt qui a établi les Illuminati, le 1er mai 1776.

« [Weishaupt] a été soutenue financièrement, comme la plupart sinon tous les dirigeants anarchistes, par un groupe de banquiers de la maison Rothschild. Ce fut sous leur direction que les plans à longue portée mondiale des Illuminati ont été établis. » (Cool

En 1783, les Illuminati prirent le contrôle d’une grande partie de la Franc-maçonnerie, qui coordonna secrètement le mouvement révolutionnaire (le Libéralisme, le Socialisme et le Communisme.) D’après David Bay, « les sociétés secrètes comme les « Skull and Bones » ont toujours fonctionné comme l’église de Satan, en tant que seul moyen de passer le flambeau de génération en génération. »

Les Illuminati considéraient l’Église catholique comme leur principal ennemi et l’avaient condamné à la ruine. En 1818, leur loge italienne a publié une série d’instructions permanentes qui comprenaient : « Nous avons besoin d’un pape pour nous-mêmes… afin de lancer plus sûrement un assaut contre l’église… » L’objectif était « l’anéantissement complet du Catholicisme et même en fin de compte de la Chrétienté. Si le Christianisme devait revivre, même sur les ruines de Rome, il devrait un peu plus tard revivre et vivre. » (13-14)

LE PAPE LÉON XIII



Dans une encyclique du 8 décembre 1892, le Pape Léon XIII a identifié deux Royaumes. « L’un est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir, la véritable Église de Jésus-Christ, et ceux qui désirent de tout leur cœur être unis avec elle… L’autre est le royaume de Satan… ceux qui refusent d’obéir à la loi divine et éternelle, et qui ont de nombreux objectifs qui leur sont propres dans le mépris de Dieu, et beaucoup s’en prennent également à Dieu. »

Tout au long de l’histoire, ils ont été en conflit.

« De nos jours, cependant, les partisans du mal semblent s’être concertés ensemble, et être aux prises avec véhémence, conduit ou aidé par cette association fortement organisée et généralisée appelé les Francs-maçons. Ne faisant plus aucun secret de leurs fins, ils se dressent maintenant hardiment contre Dieu Lui-même. »

Ironiquement, lorsque Léon XIII mourut en 1903, un Franc-maçon, le cardinal Rampolla Mariano, fut presque élu pape. L’empereur François-Joseph d’Autriche mit son veto à sa nomination au dernier moment.

Les Illuminati durent attendre encore 55 ans pour prendre le contrôle de la papauté. Lorsque le pape Pie XII est mort en 1958, un cardinal Franc-maçon Roncalli Angello, devint le Pape Jean XXIII.

Comme on pouvait s’y attendre, son premier acte fut de commencer à retirer l’élément de la Révélation Divine de l’enseignement Catholique, et d’embrasser le naturalisme, le matérialisme et le Communisme. Ces mesures furent prises lors du Concile oecuménique de 1962 et Vatican II en 1965.

Par conséquent, Malachi Martin, un ancien jésuite, a prédit que l’Église catholique romaine ne serait plus reconnaissable d’ici l’année 2000. « Il n’y aura pas de contrôle centralisé, pas d’uniformité dans l’enseignement, pas d’universalité dans la pratique et le culte, la prière, le sacrifice et le sacerdoce. » (63)

LE PAPE PAUL VI



Le cardinal Giovanni Montini, qui a succédé à Jean XXIII comme le Pape Paul VI en 1963, était également un Franc-maçon et un socialiste. (En 1944, le Pape Pie XII l’avait démissionné de son poste de Secrétaire d’État du Vatican pour avoir conduit des négociations secrètes avec les Communistes. (53)

Paul VI révéla ses vraies couleurs, dans un discours à l’Organisation des Nations Unies en 1965 : « C’est votre tâche ici de proclamer les droits et les devoirs fondamentaux de l’homme. Vous êtes les interprètes de tout ce qui est permanent dans la sagesse humaine ; on pourrait presque dire de son caractère sacré. » (67)

Cette répudiation de l’autorité spirituelle de l’église a été symbolisée par le don de Paul de l’Anneau du pape et de sa croix pectorale au Secrétaire général U Thant, qui les a vendus à une vente aux enchères. (71)

L’Organisation des Nations Unies a été mise en place sur un terrain donné par les Rockefeller comme une façade pour la dictature luciférienne de l’élite. Sa charte a été fondée sur la Constitution de la Russie soviétique et ses dirigeants étaient des Communistes. Sa chapelle est dédiée au paganisme et géré par le Lucis Trust (anciennement Lucifer Trust) qui s’occupe également de toutes ses publications.

LA CROIX BRISÉE

Paul VI a également adopté un symbole sinistre utilisé par les satanistes au Sixième Siècle, qui a été ranimé par Vatican II.

Il s’agit d’une croix tordue ou cassée sur laquelle est monté une représentation répulsive et déformée du Christ. Les magiciens noirs et les sorciers du Moyen Age l’utilisaient à des fins occultes. Elle représentait la « Marque de la Bête ».

Compton : « Or, non seulement Paul VI, mais aussi ses successeurs, les deux Jean-Paul ont porté cet objet et brandit pour être vénéré par les foules qui n’avaient pas la moindre idée de ce qu’il représentait pour la lutte contre le Christ. » (72)

Paul VI a aboli le serment antimoderniste, l’Index des livres interdits, et a révisé les lois canoniques. L’histoire et les textes écrits à partir d’un point de vue catholique ont été réédités. Il a encouragé des théologiens «humaniste» comme Edward Schillebecekx qui enseignait que « l’homme le plus honnête et naturel est celui qui ne croit en rien. » (105)

En 1976, le journal Borghese publia une liste de 125 membres du clergé de haut niveau qui étaient Francs-maçons en contravention avec la loi de l’Église. Elle comprenait leurs dates d’initiation et leur nom de code secret pris à partir du Registre Italien des Sociétés Secrètes. Compton reprend la liste, qui comprend les chefs de Radio Vatican et la presse, les membres de l’enseignement Catholique ainsi que de nombreux hauts fonctionnaires, Cardinaux et Archevêques.

Comme Paul VI était pape, rien ne fut fait. Sonnant comme le franc-maçon qu’il était, Paul déclara en 1969 : « Nous sommes sur le point d’être témoin d’une plus grande liberté dans la vie de l’Église… moins d’obligations et des interdictions moins actives. Les disciplines officielles seront réduites… toute forme d’intolérance sera abolie. » (104)

Cette attitude s’explique par des rapports mentionnant que de 1936 à 1950, le futur Paul VI faisait partie d’un réseau d’espionnage Communiste, propriétaire d’une partie d’une chaîne de bordels et finançant des films érotiques. (110)

LES PAPES JEAN PAUL I ET II

Alibino Lucano, le cardinal de Venise devint le pape Jean-Paul Ier, le 26 Août 1978. Il était également un «gauchiste convaincu», mais il a pu prendre ombrage des manigances financières du Vatican parce qu’il fut trouvé mort un mois plus tard. Il n’y eut pas d’autopsie.

Le Pape Jean-Paul II, Karol Wojtyla, lui succéda. Wojtyla est le premier non-italien depuis 1522, et le seul pape venant d’un pays derrière le rideau de fer. Compton fait remarquer que tandis que l’autre Cardinal polonais Wyszynski n’avait « jamais cédé un pouce » aux communistes, Karol Wojtyla s’est opposé à cette attitude et a collaboré. L’abbé de Nantes s’est exclamé : « Nous avons un Pape communiste ! »

Pendant le conclave au cours duquel il a été élu, Karol Wojtyla fit la lecture d’un livre de principes marxistes. Dans sa première encyclique, il salua Paul VI pour avoir « révélé le vrai visage de l’Eglise » et l’avoir aligné « avec l’esprit du temps. » Il alla même jusqu’à dire que les adversaires de Vatican II ne peuvent pas être considérés comme des fidèles. »(172)

Dans une lettre du 1er septembre 1981 il déclara : « la tradition Chrétienne n’a jamais soutenu le droit de la propriété privée comme absolu et inviolable. » Cela contredit de nombreuses encycliques qui stipulent que la propriété privée est « une incitation nécessaire à l’entreprise humaine » et conforme à la sagesse divine et aux lois de la nature.

Le Pape Pie XII : « Seule l’entreprise privée peut fournir au chef d’une famille la saine liberté dont il a besoin pour mener à bien les tâches qui lui sont attribuées par le Créateur pour le bien-être physique, spirituel et religieux de la famille. » (174)

Le Communisme (la propriété de l’État) est une façade derrière laquelle les banquiers et les capitalistes monopolistes sont propriétaires de tout.

Le 27 novembre 1983 le Pape Jean-Paul II a publié une bulle papale qui a légalisé l’adhésion à des sociétés secrètes pour les Catholiques Romains.

Alors que soi-disant prêtre célibataire, Compton suggère que le comportement de Wojtyla ressemblait à celui d’un artiste bohème. Il fut impliqué dans le théâtre en Pologne et a écrit une pièce sur la prostitution. Compton reproduit des photos de lui quand il était un Evêque ou Cardinal. Il est avec une femme et un enfant sur une plage. L’enfant monte sur lui. Ils ressemblent beaucoup à une famille.

En 1960, il publia un livre « Amour et responsabilité » qui prônait l’amour sexuel et décrit à la fois la physiologie et la psychologie du sexe. Il déclara à un auditoire de jeunes français : « l’union corporelle a toujours été le langage le plus fort que deux personnes peuvent avoir l’une pour l’autre. »

CONCLUSION

Rédigé du point de vue de 1981, Compton a prédit que les enseignements traditionnels de l’Eglise continueront d’être édulcorés.

Vers la même époque, Malachi Martin a déclaré : «L’Eglise chrétienne est en décomposition, n’a rien à dire et est en voie de disparition. » Il a ajouté que les autres grandes religions subissaient le même sort et a prédit l’émergence «d’une religion mondiale avec une structure et des institutions», gérées par une «grande bureaucratie». Et de cela naîtra la catastrophe ultime. »

Finalement, nous devons apprendre que la vraie liberté réside dans l’obéissance à Dieu. L’alternative consiste à devenir l’esclave de Lucifer. La barbarie du siècle dernier n’était pas une aberration, mais un signe avant-coureur de l’avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrymakow.wordpress.com/
 
Actualité Henry Makow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» le chateau de fontaine-henry
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: