Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Topic Justice et Magistrature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3069
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Justice: Qui nettoiera les écuries d'Augias ?   15/8/2011, 00:03

17 novembre 2007



Je vais dire du bien de Rachida Dati. Visiblement, le nouveau Garde des sceaux méprise les magistrats et le système judiciaire français. Moi aussi. Cela fait longtemps que je me promets d'écrire
là-dessus, en fait depuis que j'ai vu les deux vidéos que je citerai plus loin. J'avais donc annoncé ce texte un peu trop tôt :
http://geopolis.over-blog.net/article-12417022.html
, puis le temps qui passe, l'écœurement...

De quoi s'agit-il ? De réfugiés. Non, pas du Darfour, des réfugiés français. Des Français contraints de trouver refuge à l'étranger, et en particulier des enfants français réfugiés à l'étranger parce que leur vie ici en France est menacée. Incroyable ? Et pourtant, il y a depuis une dizaine d'années plusieurs enfants français et leurs proches auxquels des pays réputés civilisés commeles USA ou la Suisse ont accordé l'asile politique, parce que s'ils restent en France ils n'échapperont pas aux viols, aux tortures et à la mort...

Le premier cas dont je me souviens est celui de la petite Lauriane Kamal, 4 ans lorsque l'affaire débute à Nice en 1993. Lauriane se plaint à son père des sévices qu'on lui fait subir lors de
soirées très particulières dans les back-rooms des clubs échangistes où la traîne sa mère divorcée. Parmi les bourreaux qui abusent d'elle et d'autres enfants, elle cite des magistrats dont un
certain "juge Renard"... Les expertises médicales accréditent ses propos. Le père porte plainte. Et c'est là que tout se complique. Un juge ne saurait instruire un dossier dans lequel son nom
risque d’apparaître, nous dit-on. C'est pourtant le juge Jean-Paul Renard, doyen de l'instruction au tribunal de Nice, qui va instruire celui-ci et mettre tout en œuvre pour que l'enquête n'aboutisse jamais, avec la complicité de plusieurs de ses collègues. Menacé, harcelé et privé de son avocat, Karim Kamal emmène sa fille aux USA en avril 1994 et demande l'asile politique, qu'ilobtiendra de la justice fédérale américaine en 2001. Mais entretemps, Lauriane a été ramenée de force par la diplomatie française, qui s'est démenée comme s'il s'agissait d'une affaire d'Etat, eton ne sait pas trop ce que la fillette - jeune fille aujourd'hui - est devenue. "Je reste fasciné par la débauche de moyens et d’énergie qui ont été utilisés pour étouffer l’affaire Kamal", disait son avocat, Me Grattirola, que les magistrats niçois étaient parvenus à faire suspendre.

En 2001 toujours, le procureur Eric de Montgolfier soulevait un pan de la chape qui recouvre cette affaire : "Je n’ai pas de conviction sur le fait qu’il y ait ou non des magistrats pédophiles.
Mais les anomalies de procédure ont mis de l’eau au moulin de ceux qui voulaient répandre ce genre de rumeurs. Un avocat s’est vu intimer l’ordre de se dessaisir d’un dossier parce qu’il impliquait un magistrat. Un plaignant a été désigné comme suspect. Des accusés ont été traités comme des victimes. Une déchéance d’autorité parentale [celle du père] a été décidée dans des conditions étonnantes. Ce dossier est ce qu’il y a de plus exemplaire dans ce qu’on a pu appeler les dysfonctionnements au sein du tribunal de Nice". Et d'ajouter : "Il faut que nous sachions : y a-t-il oui ou non des pédophiles au sein du tribunal de Nice ?", mais il en est resté là. Depuis, rien.

Le juge Renard a bien été jugé et condamné par la 17e chambre du Tribunal correctionnel de Paris en 2006, mais juste pour violation du secret professionnel dans une autre affaire impliquant sa loge maçonnique, la GLNF. Une mise à la retraite anticipée en 2004, suivie de 5.000 euros d'amende, ce n'est pas cher payé pour une pareille raclure, impliquée dans moult affaires du milieu niçois. Et une retraite de doyen des juges, ça lui permet de passer ses vacances en Thaïlande peinard.





Honoré Daumier, Les gens de
justice




Lithographies parues dans Le Charivari entre 1845 et 1848



L'affaire Kamal n'est pas la seule de ce genre que la magistrature aura tout fait pour étouffer. En août 1994, de retour d'un week-end chez leur père, le petit P., 5 ans, et sa sœur M., 8 ans, présentent un comportement étrange qui, pour tout observateur un peu averti en psychologie, ne laisse pas de doute sur ce qu'ils viennent de subir. Le garçonnet involue et se met à ramper comme un bébé. Sa sœur court s'enfermer dans la salle de bain et passe des heures à se laver et se relaver... Suivront cauchemars, crises de larmes et autres troubles. La fillette refuse dès lors catégoriquement de retourner chez son père. Son frère, trop jeune, n'a pas encore cette force. Mais chaque fois qu'il rentre de ces "week-ends diaboliques", comme les appelle un de leurs bourreaux, son corps est couvert de bleus. Peu à peu, les enfants parviennent à parler. Leurs témoignages font froid dans le dos, à défaut d'émouvoir la justice qui, comme on verra, n'en a cure.
Un reportage a été consacré à l'affaire sur France 3, en vain pour l'instant, "Viols d'enfants : la fin du silence ?" (Envoyé spécial, mars 1999), que l'on peut revoir ici :

http://www.dailymotion.com/video/xxhsj_reportage-complet


Les enfants décrivent des viols collectifs, des simulations de mutilation et d'exécution (sur eux-mêmes) et des meurtres effectifs (sur de petits maghrébins), des mains coupées dans des bocaux, des têtes décapitées plantées sur des piques servant de torchères, et tout un cérémonial costumé mélangeant ésotérisme, soucoupisme et inversion des symboles chrétiens, autrement dit satanisme...
qui n'est pas sans rappeler le salmigondis de doctrines des francs-maçons. Le père, un ostéopathe parisien, et son avocate, Me Monique Smadja-Epstein, que je préfère ne pas qualifier, prétendent que tout ça c'est la lecture de Tintin ! On entend tout de même le parâtre avouer à mots à peine couverts : "Je pense avoir une personnalité complexe..., fascinée par le sordide..., par la
puissance de ça... Je deviens échauffé quand je parle de ça... Ce qu'il est possible de faire avec un enfant, j'en sais quelque chose." Et plus loin : "L'inceste est une pulsion qui remue chacun
de nous-mêmes". (sic)

Et que fait la justice ? Eh bien la commissaire divisionnaire Nicole Tricard, qui dirige la Brigade de protection des mineurs de Paris, a mieux à faire que d'ordonner des filatures. Le parâtre est opportunément informé de sa mise sur écoute. Et la juge d'instruction... Ah, la juge d'instruction ! Son nom n'est pas donné dans le reportage, mais ce doit être Marie-Paule Moracchini, 1ère
juge d'instruction au tribunal de Paris, déjà célèbre pour sa prestation dans l'affaire de l'assassinat du juge Borrel et pour avoir fait durer 17 (dix-sept) ans l'instruction d'une plainte pour
escroquerie et exercice illégal de la médecine visant la Scientologie. Dans cette dernière, elle a perdu, dit-elle, plusieurs liasses du dossier que la chambre d'accusation lui demandait de
transmettre et, au mépris du code de procédure pénale, prétend n'en avoir conservé aucun double...

L'instruction qui nous occupe ici aura été du même acabit. Sous prétexte d'une reconstitution des faits, la jugesse convoque la petite M. dans son bureau, sans avocat. Là, elle force la
fillette à s'agenouiller devant son parâtre et à mimer une fellation... Sans commentaire. Ce ne sont pas les aberrations de procédure qui ont manqué. Ainsi en mars 1997, le père est inculpé de
viol sur mineurs, mais un mois plus tard la justice l'autorise à reprendre ses enfants. En avril 1998, nouvelle confrontation devant la juge. L'avocate qui défend les enfants n'est pas conviée,
mais à sa place entre en scène Me Patricia Guertzon-Blimbaum, du barreau de Paris, qui, pour tout conseil, va suggérer à M. de la boucler !





Maître Chapotard lisant dans un journal judiciaire l'éloge de
lui-même par lui-même


Une autre affaire, qui a surgi en 1997, concerne une petite alsacienne de 4 ans, S., que ses père, grand-père et grand-mère indignes conduisaient régulièrement à Paris pour des soirées du même
genre que celles évoquées ci-dessus, et non seulement du même genre, mais sans doute les mêmes qu'ont vécu P. et M. puisque les lieux décrits se sont révélés identiques et que les enfants ont
depuis reconnu sur photos leurs abuseurs respectifs. S. dessine elle-aussi des meurtres d'enfants ("Ils ont tué Marguerite") et a une peur panique de tout ce qui ressemble à un homme... 6 mai
1999 : Le palais de justice de Paris refuse de lier les deux affaires.

Pire. La garde de ses deux fillettes est retirée à la mère de S. Elles se sont depuis réfugiées à l'étranger. Même chose pour la mère de P. et M. : contrainte par la justice de confier à nouveau
ses enfants pour des week-ends pédophiles, elle a préféré quitter la France. Cela, c'était il y a sept ans. Et depuis, rien.





Vous avez perdu votre Procès...


On peut rapprocher l'inertie, pour ne pas dire la forfaiture, dont la justice a fait montre dans ces affaires, d'autres faits. Par exemple, le maintien dans ses fonctions du juge Philippe Zamour,
pourtant surpris à se masturber en pleine audience au tribunal d'Angoulême. Ou encore le juge d'application des peines de Colmar Alain Hahn qui, en 2003 et 2004 successivement, malgré l’avis
formel des experts psychiatres, avait fait libérer les violeurs et tueurs multi-récidivistes Patrick Gateau et Pierre Bodein, pour leur permettre de violer et éventrer à leur guise. Sarközy avait
promis des sanctions. On attend toujours.

Cas isolés ? Que dire pourtant du témoignage des enfants du juge Pierre Roche, dont le père, une parfaite crapule, entre autres crimes et dépravations, se plaisait à brûler à la cigarette une
prostituée qui s'avère être le principal témoin de l'affaire Alègre à Toulouse ? Avant d'être assassiné, ledit juge n'avait-il pas évoqué sa propre participation à des viols et sacrifices
d'enfants... Cf. http://www.dailymotion.com/video/xoxv6_magistrat-assassine.
C'est tellement énorme qu'on préfère ne pas y croire. Mais, dira-t-on, le risque d'erreur judiciaire... Outreau, tout ça.

Outreau, parlons-en. Voici un juge, Fabrice Burgaud, qui s'acoquine avec une incestueuse mythomane pour l'inciter à mouiller le plus de monde possible. Voici un juge qui, dans le cadre de cette
affaire de pédophilie d'Outreau, fait arrêter et incarcérer des personnes qui n'habitent pas Outreau, n'y ont jamais mis les pieds, n'ont pas été nommées par les enfants, ni même par la mythomane
en question et ont tous les alibis du monde, comme l'huissier de Samer en Pas-de-Calais et son épouse. Pourquoi ? Excès de zèle ? Certainement pas. Pour qu'il y ait du zèle, il faudrait au moins
un soupçon de début de commencement de preuve à charge. Ce n'était pas le cas. Alors ? Souvenez-vous. En 2001, on est en pleine affaire Dutroux en Belgique et la question de réseaux pédophiles
est sur la place publique. C'est ce qu'on dit pour excuser le juge. Cela n'excuse rien ; ça l'accable. Pourquoi mettre en prison sous l'accusation de pédophilie des gens que l'on sait innocents ?
Pourquoi après ce premier scandale médiatique, les innocenter avec fracas, tambours, trompettes, grands discours et séances cathartiques télévisées, quand on sait la justice d'ordinaire si peu
encline à avouer ses fautes les plus criantes ? Pourquoi, sinon pour paralyser et terrifier le simple quidam à l'idée qu'il aurait pu être l'un de ces innocents salis, jetés au cachot... Mais
après tout cela, a-t-on réformé la justice ? L'a-t-on purgée de tous ses juges véreux ? Non. Alors, de quelle souris a finalement accouché cette montagne ? Je n'ai même pas vu de souris, juste la
réaffirmation que les juges, quoiqu'ils fassent, sont au-dessus des lois.

Si la Rachida veut faire tomber des têtes, qu'elle ne s'en prive pas !





Grand escalier du Palais de justice


http://geopolis.over-blog.net/article-13866315-6.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Pacte 2012 pour la Justice   11/11/2011, 18:30

j'ouvre ce sujet suite au visionnage d'une vidéo témoignage d'un policier dont le fils fût sauvagement tuer par un groupe de jeune en 2009, qui furent tous relâchés après d'humiliantes conclusions de la "justice française".

Cette vidéo à été posté sur le site de Johan Livernette, je la poste donc avec le titre qui se touve sur son site :

Ainsi va la justice dans notre chère France talmudo-maçonnique…


http://johanlivernette.com/index.php?option=com_content&view=article&id=270:videos-de-la-semaine-fausse-justice-faux-manifestants-et-faux-sites-internet-alternatifs

Cette affaire, et les faits décrit dans cette vidéo sont très grave, et montre l'état de dissolution dans lequel se trouve le système judiciaire et policier dans notre pays, une catastrophe qui n'a pu prendre prise que par la grande folie de nos politiques.

Cette vidéo n'est pas seulement un témoignage, mais aussi un appel pour soutenir une organisation : Pacte 2012 pour la Justice

Attention ! Site suspect en terme d'hameçonnage (spam ou cookies agressifs) - Lire les posts suivant celui ci avant de cliquer sur ce lien :

http://www.pacte2012.fr/

Rattaché à cette association : www.institutpourlajustice.com

Pour ce qui est de l'appel à signé, je ne vous engage qu'à vous renseigner sur les fondateurs et responsables de cette association loi 1901 :

http://www.publications-justice.fr/experts

Aussi sur la médiatisation de cette association :

Attention ! Site suspect en terme d'hameçonnage (spam ou cookies agressifs) - Lire les posts suivant celui ci avant de cliquer sur ce lien :

http://www.pacte2012.fr/presse.html

Ont dit souvent que le diable se cache souvent sous de bonne intention, ce n'est pas de la paranoia, mais je ne peut que vous recommander d'être prudent avec ce que l'ont signe, et d'en savoir plus sur les objectif judiciaire précis.

De plus si c'est à ce jour en France à des associations de devoir faire du poids sur la justice, c'est vraiment qu'il faut remplacé se système au plus vite.

Bref, j’espère des réactions instructive..


Dernière édition par Bardamu le 11/11/2011, 23:02, édité 2 fois (Raison : Rajout des avertissements)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   11/11/2011, 18:46

Je poste un commentaire trouver sur le site de Johan Livernette qui me semble intéressant :

Franck a écrit:
Ce pauvre policier dont le fils fut assassiné n'a pas conscience que ce genre d'abomination n'est en rien le symptôme d'un dysfonctionneme nt de la justice mais bel et bien la marque d'un projet voulu par l'oligarchie. L'objectif est de monter les français du bas les uns contre les autres car face à de telles injustices beaucoup de Français accumulent haine et rancoeur et le jour où tout cela explosera peu d'entre eux seront distinguer le grain de l'ivraie...Ainsi pendant que les masses populaires s'épuiseront à s’entre-tuer les oligarques extatiques savoureront le spectacle morbide une coupe de champagne dans la main.

Je pense que les Français devrait arrêter de chercher justice auprès du système judiciaire. Il n'y a rien à attendre de cette institution sataniste truffée de pédophiles, de voleurs... Ce policier n'aurait jamais dû porter plainte mais se faire justice seul.

Bien sur il ne s'agit pas de dénigré le combat du père de la victime en question, mais d'être réaliste politiquement. Par ailleurs, mise à part la seule réaction dans ce sens ci-dessus, trouver, je vous laisserais observé la nature des commentaires se trouvant sous les vidéos par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   11/11/2011, 19:21

Merci pour tes conseils de prudence Lore Smile

Déjà, ce site semble très offensif sur le plan hameçonnage, les liens vers lui ont été supprimés sur d'autres forums, notamment les pages débats/actualités du site de Warez http://forum.downparadise.ws , pour ce motif : "spam agressif" Question Sûrement pas sans raison à mon avis.

Je conseille donc d'éviter la fréquentation de ces pages ou de les limiter au strict minimum.

Je conseille également de ne répondre à aucune demande sur ce site.

Un membre du forum m'avait envoyé hier un lien vers une page qui démontrait que ce site est une opération de propagande, elle a été effacée avant que je ne puisse l'enregistrer. Pour autant que je m'en souvienne, la conclusion de cette analyse rejoignait le commentaire que tu cites Lore :

Ce pauvre policier dont le fils fut assassiné n'a pas conscience que ce genre d'abomination n'est en rien le symptôme d'un dysfonctionnement de la justice mais bel et bien la marque d'un projet voulu par l'oligarchie. L'objectif est de monter les français du bas les uns contre les autres car face à de telles injustices beaucoup de Français accumulent haine et rancœur et le jour où tout cela explosera peu d'entre eux seront distinguer le grain de l'ivraie...Ainsi pendant que les masses populaires s'épuiseront à s’entre-tuer les oligarques extatiques savoureront le spectacle morbide une coupe de champagne dans la main.



@Makoto : si tu as conservé une copie de cet article, peux-tu la copier-coller ici ? Merci Smile

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   11/11/2011, 19:36

Sur cette page, les "experts" qui sont derrière cet appel : http://www.publications-justice.fr/experts


Un qui n'en est pas à un coup d'essai !!!

Gilles-William Goldnadel......... Du CRIF

http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I08319736/debat-gilles-william-goldnadel-face-a-tawfik-mathouthi.fr.html

Bon, là je suis sur autre chose, vraiment désolé Embarassed pas le temps de creuser mais ça me semble signé cette histoire !!

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   11/11/2011, 21:06

Tu me conseil quoi Bardamu, de mettre un avertissement en rouge avant les liens pour ne pas signé?

Si oui, peut tu rapidement le faire, car je ne vais pas passer sur le forum avant au moins deux heures. Et merci pour ton intervention. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   11/11/2011, 21:11

OK je m'y colle Lore Smile A chacun de suivre le conseil ou pas mais il faut prévenir, c'est le moins que l'on puisse faire...

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   12/11/2011, 05:00

Bonjour à tous,

Voila ce que j'ai trouvé en cherchant 5mn sur le net:

Je voulais rajouter avant cela que j'ai un ami informaticien qui m'a assuré que le site en question n'était pas clair niveau "phishing" donc je confirme ce point.

Citation :
..."D’autres rappellent, comme le statisticien des prisons Pierre-Victor Tournier, que la présidente de l’IPJ, Marie-Laure Jacquemond, est liée à deux associations ultra-libérales, SOS Education et les Contribuables associés."
article complet: http://www.liberation.fr/societe/0101590975-un-institut-pour-la-justice-au-lobbying-tres-adroit

http://www.dailymotion.com/video/xg5iyf_quart-d-heure-de-celebrite-de-xavier-bebin_news
Xavier Bébin : Délégué général de l'association "institut pour la justice" qui est à l'origine de ce "pacte 2012" donc

A creuser donc (structures et personnages cités) .... personnellement la vidéo en début de topic m'avait vraiment mis très mal à l'aise, malgré que le fait divers soit véridique, cette vidéo en voix off semblait "surjouée" à certains moments et surtout le coté martelage "marketing" de fin m'avait limite foutu la nausée.

J'ajouterai juste que la véracité des faits ne doit pas être votre seul critère pour aller signer cette pétition, qui pourrait en effet être hélas lancé dans un but de récupération... D'adresses mails, tout d'abord voir plus.

Voici, pour info, les critères de validité formels d'une pétition en ligne :

"Question1 : EXPIRATION
La pétition donne-t-elle une date limite pour la collecte de signature ?
Malheureusement, dans les cas (rares) d'une vraie cause, la pétition
continue à circuler bien après sa "date de péremption"...

Question 2 : LE BUT
Est-ce que le message a une cible définie et un objectif déclaré ?
Indique-t-il clairement quelles étapes ou quels résultats sont attendus ?

Question 3 : INTEGRITE
Est-ce que quelqu'un coordonne la pétition pour être sur qu'elle sera
adressée à la partie/autorité concernée et sous une forme appropriée.
Généralement on vous demande d'envoyer vos "signatures" directement à la
partie/autorité qu'on essaie d'influencer.

Question 4 : VIE PRIVEE
Il y a-t-il une autre méthode suggérée pour signer la pétition telles que un
website, un numéro de téléphone, une adresse postale ? Est-ce que le message
explique clairement ce qui adviendra des adresses collectées et si la
pétition réfère à un site web, ce site fait-il état d'une déclaration
relative aux données personnelles ?

Question 5 : SERIEUX
Est-ce que le message explique clairement qui va collecter et compiler les
signatures ? N'oubliez pas qu'alors que la plupart des créateurs
d'e-petitions ne vérifient pas avec leur provider d'adresse e-mail et se
retrouvent assez vite avec un compte clôturé. La majorité des providers
interdisent les chaines de lettres.

Question 6: SPONSORS
Est-ce que l'auteur de la pétition se fait connaitre clairement et donne des
moyens de le contacter ? Une action politique ou sociale bien planifiée aura
généralement un site web ou un numéro de téléphone qui vous permettra
d'avoir plus d'information ou de vous porter volontaire pour les aider. Bien
entendu la plupart des instigateurs de ce genre de pétition, préfèrent se
cacher derrière l'anonymat d'une adresse e-mail.

Question 7: VALIDITE
La pétition contient-elle des faits et des statistiques avec références ? En
d'autres mots, les faits peuvent ils être vérifiés ou devez vous vous
contenter de les prendre pour argent comptant ? Dans la plupart des cas, la
chose pour ou contre laquelle vous signez n'existe même pas."

Et les réponses, rapidement : 1 : pas explicité, avant l'élection peut-on supposer, alors "oui" ; 2 : on peut répondre "oui" ; 3 "oui" ; 4 : "oui" pour la déclaration de confidentialité (sans références à une quelconque inscription à la CNIL) mais "non" pour la signature papier ou le téléphone ; 5 : plutôt "non" (même si ce n'est pas une chaîne, on ne dit pas qui compile les signatures et les transmet aux candidats) ; 6 : "oui" pour l'adresse papier, "non" pour le téléphone ; 7 : "non" sans hésiter, les chiffres sortant de nulle part.

Soit un score de 4 sur 7 : pas mal, mais insuffisamment sérieux. Après, ça dépend des (fausses) croyances que vous avez sur le système judiciaire français

De plus les chiffres avancés sont fantaisistes.

Par exemple, un rapport de la documentation française de 2002 n'a compté que 28.719 peines de prison non exécutées, et pas 80.000 - et ce n'était pas forcément par manque de place (11,5 % de grâce présidentielle et 15,5 % d'absence de domicile connu) :

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/024000226/0000.pdf

Et c'est pareil pour l'assertion suivant laquelle un détenu ne fait que 1/2 de sa peine (en vrai, c'est plus des 2/3, mais il faut que je retrouve le lien).

en cherchant aussi un peu sur les membres de cette association
http://www.institutpourlajustice.com/l-institut/organisation

Axelle Theillier, présidente

et j'ai souvent retrouver son nom sur d'autres sites mais plus complet cette fois ci....

Citation :
Axelle Meerman-Theillier, Présidente de l’Institut pour la Justice, a annoncé le 28 juin 2008 la nomination de Philippe Schmitt à la présidence du Comité d’Orientation de l’Institut pour la Justice.
http://france-espoir.net/france_espoir_forum/viewtopic.php?t=18011

Citation :
Initiative : ■ La pétition d’une mère de famille, Axelle Meerman-Theillier
http://www.libertepolitique.com/actualite/49-archives/3713-le-fil-de-la-semaine

très intéressant aussi de s'intéresser au CV de ce Yannick Twarogowski, "Assistant aux relations institutionnelles et à la communication" dans cette même association.
http://www.institutpourlajustice.com/institut-pour-la-justice/site-institutionnel/contact

Citation :
N/C - Courant Attaché de presse - Institut pouir la Justice
Paris
N/C - Courant Cabinet du Ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique
N/C - Courant Attaché de presse - Cabinet du Ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique
Paris
N/C - Courant Cabinet du Ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique
http://www.yatedo.fr/p/Yannick+Twarogowski/normal/699ce189c1c55d4f05414ede613168ed

personnellement je me suis arrêté là (pour l'instant ) mais cela ne sent pas bon, enfin c'est juste mon instinct de détective qui parle en ce moment ... je peux me tromper bien sur.

bien à vous amis éveillés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thezog.wordpress.com/
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   13/11/2011, 12:05

Magnifique apport Makoto cheers , ça c'est de l'exposition et de la réflexion, il est clair que cette organisation est plus que louche, encore un travail de manipulation, parlant au nom de la "Justice" alors qu'il sont pour la plupart des proches du pouvoir, et surtout des sionistes soutenant tsahal en allant même jusqu'à soutenir l'attaque sur Gaza de 2009...

Quelle hypocrisie, il est sur que ces gens n'en ont rien à faire des causes qu'il prétendent défendre dans la majorité, mais que par contre il sont en train de mener un travail politique et médiatique dans de simples intérêts particuliers.

Les mêmes soutiens gauchistes de la manipulation "SOS racisme" depuis 30 ans, les instigateurs de la ligne du fascisme anti-fasciste absurde entrainant les situations actuelles venant à présent tenter de nous sensibiliser sur une politique qu'il ont créée de toute pièce.

On sait qui vous êtes et vous ne nous aurez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   15/11/2011, 10:57

Bonjour : On vient de m'envoyer un petit dossier, je n'ai pas fini de la lire mais c'est pas mal je crois.

http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/11/12/Attention-manip-%3A-le-pacte-2012-de-l-Institut-pour-la-Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   15/11/2011, 11:51

Merci Lore cheers Je recommande comme toi chaudement la lecture de cet article et celle des commentaires qui lui succèdent !! Un seul mot :

EDIFIANT !! Bien

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   15/11/2011, 12:56

737 messages et pas des moindres depuis le 12 novembre Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   2/8/2012, 16:09

Lettre ouverte à Philippe Courroye, comédien et martyr (syndicat de la magistrature)


Le syndicat de la magistrature a su verser sa petite larme.
http://www.syndicat-magistrature.org/Lettre-ouverte-a-Philippe-Courroye.html Compatissons avec lui. C'est grâce à notre ami de Ménilmontant http://menilmontant.typepad.fr/7avous/2012/07/justice-lettre-au-martyr-courroye.html que le lien vers cette pieuse missive nous est parvenu, et non grâce à une quelconque courroie de transmission.


Citation :



Monsieur,

C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons pris connaissance du vibrant plaidoyer pro domo que Le Figaro vous a offert de réciter dans ses colonnes le 24 juillet[1].

Ainsi, vous seriez la « victime d’une procédure d’exception », d’un « traitement inique » (et unique), point d’orgue d’une véritable « chasse à l’homme » orchestrée par « certaines organisations » dans le but de vous « lyncher ».

Bigre ! Mais que font les défenseurs des droits de l’Homme ?

Fort heureusement, votre « indépendance d’esprit », votre « force de caractère » et votre « ténacité », comme vous dites, vous permettent de faire face à cette épreuve atroce avec flegme, car vous n’êtes pas de « ceux qui subissent » ou « qu’on attelle » ou qui mettent « un genou à terre » ou qui cèdent aux « injonctions politiques ou syndicales », etc.

Vous êtes, en effet, l’indépendance incarnée. Il est vrai que nous aurions pu nous en rendre compte plus tôt...

Ainsi, lorsque vous déjeuniez avec Jacques Chirac au domicile de l’homme d’affaires François Pinault quelques mois avant de requérir un non-lieu dans le dossier des emplois fictifs de la Ville de Paris[2], vous militiez en réalité pour une justice indépendante et ouverte sur la société. De même, lorsque vous invitiez à dîner Nicolas Sarkozy, alors chef de l’exécutif[3], il est désormais clair que vous défendiez avec panache l’honneur des procureurs. Et vous poursuiviez ce combat courageux en acceptant de ce même Nicolas Sarkozy, qui vous donnait du « cher Philippe », les insignes d’Officier de l’Ordre National du Mérite[4].

C’est également votre « ténacité » qui vous a conduit, lorsque survint « l’affaire Woerth-Bettencourt », à concentrer vos forces contre un majordome indiscret et une comptable trop bavarde, à faire appel d’un supplément d’information embarrassant, à faire examiner les factures téléphoniques de plusieurs journalistes et de l’une de vos collègues et... à ne pas ouvrir d’information judiciaire, jusqu’à ce qu’il ne vous soit plus possible de faire autrement[5].

Autre illustration de votre remarquable « indépendance d’esprit » : cet enregistrement révélé par Mediapart dont il résulte que Patrick Ouart, alors conseiller pour la justice de Nicolas Sarkozy, était informé de la décision de classement sans suite que vous alliez rendre un mois plus tard concernant la plainte de la fille de Madame Bettencourt…[6] Peut-être votre « force de caractère » avait-elle besoin du renfort de l’Elysée : même les héros ont leurs faiblesses.

A l’évidence, ces faits ont été très mal interprétés et nous devons aujourd’hui confesser notre aveuglement idéologique. De même avons-nous injustement toussé lorsque Le Canard enchaîné a révélé que vous aviez dîné à votre domicile avec trois personnes directement concernées par des dossiers judiciaires parisiens intéressant le groupe Casino : Jean-Charles Naouri, PDG dudit groupe (et accessoirement employeur de votre épouse), Maître Paul Lombard, avocat de Casino, et Patrick Hefner, alors patron de la Brigade financière de Paris[7]. Interrogé sur vos multiples aventures gastronomiques, vous aviez répondu : « Je déjeune et je dîne avec qui je veux ». Ce qui dénote une farouche indépendance – et une sensibilité éthique à fleur de peau.

Certes, vous avez trouvé parfaitement normal d’être nommé procureur de Nanterre sans avoir jamais exercé dans un parquet de première instance et, surtout, contre l’avis du Conseil supérieur de la magistrature. Certes, nul ne vous a entendu protester contre la mutation-sanction par Rachida Dati du procureur général Marc Robert, annulée depuis par le Conseil d’Etat – celui-là même que vous saisirez (en invoquant le cas Robert ?) si le CSM valide le projet de la Chancellerie vous concernant. Certes, vous n’avez jamais réclamé de changement de statut pour les magistrats du parquet et, en particulier, vous n’avez pas jugé utile de signer la récente résolution de la Conférence nationale des procureurs de la République en ce sens[8]. Mais il n’est jamais trop tard pour se révolter et dénoncer « un signal très négatif pour l’indépendance de la justice » ou une décision « politique ».
Il est vrai aussi qu’on vous dit fort peu présent au palais de justice de Nanterre et que la souffrance au travail est chaque jour plus palpable dans votre service. Mais même un « grand magistrat » – pour reprendre les mots de votre avocat[9] – ne peut pas être partout. Quant à vos collègues du parquet de Nanterre, ils peuvent bien demander leur mutation… De fait, ils sont de plus en plus nombreux à la souhaiter.

Vous êtes parfait, surtout ne changez rien. Lorsque vous déclarez « Je ne dis pas que je ne me suis jamais trompé – quel homme ne commet-il pas d’erreurs ? », vous faites bien de ne pas préciser lesquelles et de vous en tenir à cette clause de style, il n’est jamais bon de se remettre trop sérieusement en question. Vous risqueriez, sinon, d’épargner un peu l’institution judiciaire. Lorsque vous êtes questionné sur le suicide d’un substitut dont vous étiez le supérieur, vous avez raison de vous retrancher derrière l’enquête sommaire du parquet de Créteil, d’accuser les syndicats de magistrats de « récupération abjecte » et d’occulter que, le 7 juin dernier, le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) des Hauts-de-Seine a demandé, à l’unanimité des fonctionnaires et magistrats présents, qu’une inspection soit ordonnée à la suite de ce drame. La meilleure défense n’est-elle pas l’attaque et l’omission ? Qu’importe, au fond, que le Syndicat de la magistrature se soit gardé de toute conclusion hâtive, demandant seulement à son tour que toute la lumière soit faite[10]. On peut préférer l’ombre, après tout.

Qu’il nous soit permis, enfin, de vous remercier pour cette phrase magnifique : « Afin de préserver mon indépendance, je n’ai jamais été affilié à un syndicat ou à un parti ». Venant de vous, quel hommage !

Il appartient désormais au CSM – et à lui seul – de se prononcer sur le projet de mutation dans l’intérêt du service dont vous faites l’objet. Bien sûr, certains observateurs verront dans votre intention affichée de quitter la magistrature un chantage peu glorieux – et dans l’évocation d’une éventuelle « double peine » une ultime indécence, même si ce qui vous arrive n’est objectivement pas agréable ni facile à vivre. D’autres s’étonneront de vous voir dédaigner le poste d’avocat général près la Cour d’appel de Paris et se demanderont de quelle promotion vous rêviez. D’autres enfin trouveront honteux que le grand bénéficiaire d’un système vicié en devienne soudain le pourfendeur et se présente comme un bouc émissaire après avoir tant profité du pouvoir. Laissez-les donc à leurs médisances !

Bien cordialement,

Pour le Syndicat de la magistrature,

Matthieu Bonduelle, président


[1] http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/07/24/01016-20120724ARTFIG00557-courroye-je-suis-victime-d-une-procedure-d-exception.php
[2] Le Monde, 16 mai 2009.
[3] L’Express, 12 novembre 2009.
[4] L’Express, 12 novembre 2009.
[5] Cf. Notre lettre ouverte au Conseil consultatif de juges européens » en date du 6 octobre 2010 : http://www.syndicat-magistrature.org/Atteintes-a-l-independance-de-la,1318.html
[6] http://www.mediapart.fr/journal/france/110211/bettencourt-les-juges-perquisitionnent-chez-eric-woerth?page_article=2
[7] Le Canard enchaîné, 8 avril 2009.
[8] AP, 8 décembre 2011.
[9] AFP, 20 juillet 2012.
[10] Cf. Notre lettre ouverte à la garde des Sceaux en date du 20 juin 2012 : http://www.syndicat-magistrature.org/Situation-du-parquet-de-Nanterre.html

http://bab007-babelouest.blogspot.fr/2012/08/lettre-ouverte-philippe-courroye.html


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3069
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Topic Justice et Magistrature   2/9/2012, 16:41

Quelques extraits du film "Une justice parallèle",
pour que les personnes ayant encore pleine confiance dans le pouvoir
judiciaire puisse comprendre certaines 'aberrations' (le mot est faible)
et ainsi en être moins déstabilisé si un jour elles y sont confrontées
(Ce que nous ne souhaitons à personne).

Bien entendu, le trafic d'influence maçonnique n'est pas systématique
dans chaque jugement, mais pour les dossiers de pédocriminalité, on
retrouve les mêmes 'dysfonctionnements' que ceux décrits dans la vidéo suivante.







http://www.youtube.com/watch?v=iTNK97RTIM0

Le pourquoi du secret de la FM:
http://leschroniques.net/ana_secret_fm.htm

Les réseaux de pouvoirs et les réseaux pervers:
http://www.conscience-vraie.info/reseaux-pouvoir.htm



Franc-Maçonnerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   27/3/2015, 00:38


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Topic Justice et Magistrature   22/5/2015, 12:09

LITIGES VERROUILLÉS PAR DES RÉSEAUX AFFAIRISTES DE RELATIONS !!!

PLACEMENTS ABUSIFS D'ENFANTS PAR LES SERVICES DE L’ÉTAT !!!

POLICE ET JUSTICE SOUS LA COUPE DE LA FRANC-MAÇONNERIE !!!

JUSTICIABLES LÉSÉS !!!

HÉRITAGES DÉTOURNÉS !!!

NOTABLES PÉDOCRIMINELS PROTÉGÉS !!!

BRUTALITÉS POLICIÈRES !!!

CORRUPTION DANS LES TRIBUNAUX !!!




Deux sites à explorer et sauvegarder




_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Topic Justice et Magistrature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Justice et l'Injustice
» Justice à l'américaine
» OGM - Monsanto débouté par la justice allemande
» Nous devrions avoir sof de Justice !!
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Franc maçonnerie dégénérée-
Sauter vers: