Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   4/10/2012, 00:53

J'ouvre ce sujet après la lecture du livre "Le Livre Noir De La Révolution Française" (ISBN:978-2-204-08160-3) et l'émission "L'Ombre D'Un Doute: Napoléon Était-Il Franc-Maçon?" (si quelqu'un peut mettre la vidéo dans ce fil).

En recoupant ces deux choses, il m'est venu une réflexion.
A savoir. Est-ce que la franc-maçonnerie, via Napoléon, a cherchée à assoir sa "puissance", après la "Révolution", avec ce système d'Empire, pour calmer un peu toute cette populace agitée et remettre un peu d'ordre dans tout le bordel qu'ils ont mis?
Ou bien (et cela implique que la réponse à la première question est oui), voyant que leur système d'Empire était trop proche de celui de la Monarchie, qu'ils ont combattue et présentée comme quelque chose de mauvais; en essayant toujours de calmer, réduire, le bordel qu'ils avaient mis, après plusieurs tentatives d'Empire, se sont-ils dit qu'il fallait un truc plus souple, moins dans la forme royaliste, et que de ce fait est arrivée "La République"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2387
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   4/10/2012, 16:47

nemandi a écrit:






J'ouvre ce sujet après la lecture du livre "Le Livre Noir De La Révolution Française" (ISBN:978-2-204-08160-3) et l'émission "L'Ombre D'Un Doute: Napoléon Était-Il Franc-Maçon?" (si quelqu'un peut mettre la vidéo dans ce fil).

En recoupant ces deux choses, il m'est venu une réflexion.
A savoir. Est-ce que la franc-maçonnerie, via Napoléon, a cherchée à assoir sa "puissance", après la "Révolution", avec ce système d'Empire, pour calmer un peu toute cette populace agitée et remettre un peu d'ordre dans tout le bordel qu'ils ont mis?
Ou bien (et cela implique que la réponse à la première question est oui), voyant que leur système d'Empire était trop proche de celui de la Monarchie, qu'ils ont combattue et présentée comme quelque chose de mauvais; en essayant toujours de calmer, réduire, le bordel qu'ils avaient mis, après plusieurs tentatives d'Empire, se sont-ils dit qu'il fallait un truc plus souple, moins dans la forme royaliste, et que de ce fait est arrivée "La République"?

Le cas Napoléon est un cas intéressant à analyser,car il représente bien l'hypocrisie maçonnique es ses tactiques adaptées aux circonstances.

Après le chaos terrible et le bain de sang monumental de La Révolution française,initiée,planifiée par la Franc-Maçonnerie et ses arrières-loges,il a fallu à celle-ci au bout d'un moment un retour à un certain "équilibre social",pour consolider les acquis et les principes sortis de la Révolution.

En fait,on a assisté avec "l'épisode Napoléon" à de la cuisine maçonnique classique :

"Solve et Coagula" ("dissoudre et reconstruire") en clair a une phase de l'Ordo Ab Chaos planifiée et voulue par les circonstances engendrées,celle du carnage révolutionnaire.

Napoléon dès lors dans l'esprit de la Franc-Maçonnerie représente la Révolution couronnée,institutionnalisée,opérant la phase de "restauration" nécessaire à l'extension des principes révolutionnaires dans toute l'Europe (grâces aux "conquêtes" napoléoniennes).

Il fut très certainement franc-maçon,de haut-grade,de l'espèce dite des "idiots utiles",manipulé par les arrières-loges et le Pouvoir Occulte,raisons pour laquelle ils se sont débarrassés de lui quand il ne fut plus utile au "Grand Oeuvre" ou qu'il risquait de devenir une menace.

La lecture de l'introduction du livre de Benjamin Fabre,"Franciscus Eques a Capite Galeato" faite par un expert de la question maçonnique, Copin-Albancelli,explique bien comment tout ceci fonctionne,faut vraiment lire ça :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7568-benjamin-fabre-franciscus-eques-a-capite-galeato-un-initie-des-societes-secretes-superieures?highlight=eques

Ce que fut Napoléon,un idiot utile, est très bien résumé par ce passage :


(Introduction page X)

Le livre de Phillipe Ploncard D'Assac, intitulé "La Maçonnerie" est aussi très instructif sur la période napoléonienne,voici ce qui est dit,après avoir expliqué d'abord le chaos révolutionnaire provoquée par "la Veuve",il poursuit sur Napoléon:

Citation :

Désormais,la maçonnerie ayant ouvert la brèche dans l'édifice social,pour que la Révolution survive,il lui fallait impérativement rétablir l'ordre,sans en détruire son idéologie.

Il lui fallait un Bonaparte.

Voilà pourquoi la Maçonnerie appuiera le Consulat,puis l'Empire tant qu'il lui servira à diffuser ses idées à travers l'Europe.

L'épopée guerrière de l'Empire fait rêver d'une grandeur retrouvée.

Pourtant,non seulement elle se terminera en désastre,mais l'administration impériale était entre les mains de la maçonnerie.

Le préfet de police de napoléon,Dubois,est franc-maçon.
Fouchet,Talleyrand et nombre de hauts dignitaires sont maçons.
Napoléon nomme grand-maître du Grand-Orient son frère Joseph,maçon comme ses autres frères.

C'est en rassurant,que la maçonnerie allait poursuivre sa progression,se répandre à travers l'Europe avec les armées impériales,créant,à mesure de leurs conquêtes,des loges dans les villes conquises.

"En Russie,en Pologne,en Hollande,en Italie,nota l'historien maçon Albert Lantoine [1],les loges militaires sont là" et un autre écrivain maçon,Clavel [8] écrit :
"A peine nos soldats s'établissaient dans une ville soumise à nos armes,chaque régiment s'empressaient de tenir Loge,convoquait à des assemblées les Maçons de la localité,instituait des loges".

L'historien allemand Eckert [8] note aussi :

"La maçonnerie se flattait partout de l'espoir qu'avec,et par la dictature napoléonienne,elle réunirait tous les peuples dans un seul royaume de Frères et réaliserait ainsi tous les buts de l'Ordre".
Toujours le rêve maçonnique de la République universelle.

Pour n'avoir pas compris davantage que Louis XVI la nature essentiellement destructrice de la Maçonnerie,Napoléon en tombera victime à son tour,trahi par ses maréchaux aux ordres de la Maçonnerie anglaise et cosmopolite,tel Grouchy n'arrivant pas à Waterloo...

Les "idiots "utiles" de la monarchie finissante avaient ouvert la porte à la Révolution,en l'aidant à miner le pouvoir monarchique.
A son tour l'Empire remplissait son rôle en "normalisant" la Révolution,en l'institutionnalisant dans les législations qui,désormais,allaient régir la société.

Il l'avait exportée à travers l'Europe,avait affaibli les puissances continentales,servi les desseins de la Maçonnerie.

En cela l'Empire aura rempli le même rôle que le communisme,deux siècles plus tard,en participant à la destruction de l'ordre social chrétien par la diffusion de l'idéologie maçonnique.

Cette tâche accomplie,il sera plus utile à l'Angleterre,base arrière de la maçonnerie,de le détruire,d'autant que les ambitions dynastiques de l'Empereur présentaient pour elle un danger.

Comme en 1789-93,Londres veillait et les Rothschild en profiteront pour établir leur fortune sur les malheurs de la France impériale à Waterloo.

L'affaire mérite d'être rappelée car elle explique nombre d'évènements et de guerres programmées sur le même schéma :
Les Rothschild,prévenus par leurs informateurs de la défaite de Napoléon avant tout les autres,vendirent leurs actions puis firent courir le bruit de la "victoire" napoléonienne.

La panique de la place boursière de Londres fit s'effondrer les cours,ce qu'attendaient les Rothschild pour racheter les actions au plus bas,encaissant ainsi la double plus value,lorsque la vérité fut connue.

(Phillipe Ploncard d'Assac,"La Maçonnerie" p171-174, Chapitre "La normalisation de la Révolution")

Conclusion : si Napoléon à été mis au pouvoir et à été soutenu pendant toute une décennie par la Maçonnerie et le Pouvoir Occulte qui la dirige,c'est tout simplement parce qu'il était utile à la cause de la Révolution et en symbiose avec ces principes fondamentaux.

Il y a notamment un passage tiré du livre "la Conjuration antichrétienne tome I" d'Henry Delassus,qui nous fait comprendre que dans "la guerre des idées et des principes",car c'est la que tout se joue au final,Napoléon fut encore une fois à la hauteur des attentes des chefs secret de la Révolution qui se servait de lui,car celui-ci oeuvra habilement à faire la promotion des principes révolutionnaires dans le domaine ô combien important de l'enseignement,par l'instauration de l'Université laïque.

Passage édifiant s'il en est (p.211-212),que celui du livre La Conjuration antichrétienne, qui cite notamment l'imbécile révolutionnaire abruti et sans aucun doute franc-maçon,Duruy,qui,sous son langage de serpent voulant faire la promotion du modernisme et de la Révolution,nous montre bien ce que la Révolution doit à Napoléon :







Portrait de l'idiot-utile Napoléon et symbole de reconnaissance maçonnique :



http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5783-main-cache-et-francs-maconnerie?highlight=main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   4/10/2012, 18:23


Je pense que la question est réglée mais on trouve deux tômes des oeuvres de Napo dans la section vert ici:

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5754-ebooks-et-livres-sur-les-societes-secretes-rose-croix-franc-macons

Au dernier message de lorelianeGTQ.
On sais jamais. A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Jérémie

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   5/10/2012, 17:17

Napoléon était un opportuniste. C'est la première chose à savoir sur lui quand on étudie sa vie.
Il était FM comme ses frères pour prendre le pouvoir, se prétendait catholique devant le peuple français, musulman en Égypte, juif... non pas quand même, vu ce qu'il en dit. Grosourire
Il n'avait de culte que pour le veau d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   5/10/2012, 23:52

Voici les 2 vidéos de l'émission "L’Ombre D’Un Doute: Napoléon Était-Il Franc-Maçon?"

Partie 1:






Partie 2:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
Floriano75



Nombre de messages : 92
Age : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Les Napoléon et les loges   27/11/2012, 16:31

Les accointances d'un Napoléon avec la maçonnerie n'est pas étonnant puisqu'il a exporté en parti, les idée de la Révolution.
Napoléon III c'est le même patatrak ! A ce sujet vous pouvez écoutez Bernard Fay sur le site des Amis de Saint François de Sales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://florianrouanet.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   28/11/2012, 13:10

Napoléon est l'homme qui tombe à pique, la franc maçonnerie n'a de cesse de combler de petites soubrettes l'entourage du général, cet entourage est intéressant à étudier.

Napoléon parvient au pouvoir par le coup d'état du 18 brumaire qui est organisé chez son épouse Joséphine de Beauharnais, futur impératrice elle même soubrette issu d'une famille de soubrette :


BEAUHARNAIS Marie Josèphe Rose
Joséphine de Tascher de la Pagerie (Trois-Ilets, Martinique, 23 juin 1763 – Malmaison, 29 mai 1814). Elle est issue d’une famille créole de la Martinique. Elle épouse à Noisy-le-Grand le 13 décembre 1779, un officier, Alexandre de Beauharnais. Celui-ci est membre, ainsi que son frère ainé François, marquis de Beauharnais, des loges Sainte Sophie et La Fidélité. Joséphine fut vraisemblablement initiée à Strasbourg, lorsque le général de Beauharnais tenait garnison à l’armée du Rhin. Joséphine prend l’habitude, suivant l’identité de son destinataire, d’ajouter un signe maçonnique : il s’agit de deux ou trois barres parallèles ou bien de trois points disposés soit en ligne, soit en triangle, soit entre deux barres. Dans une lettre du 17 janvier 1782, adressée à Bacon de la Chevalerie, elle lui écrit : « Cher Frère ». Sous l’Empire, c’est d’ailleurs en ces termes qu’elle écrit encore au « Très Illustre Frère » Cambacérès. Elle est issue d’une famille créole de la Martinique. Elle épouse à Noisy-le-Grand le 13 décembre 1779, un officier, Alexandre de Beauharnais.

Celui-ci est membre, ainsi que son frère ainé François, marquis de Beauharnais, des loges Sainte Sophie et La Fidélité. Joséphine fut vraisemblablement initiée à Strasbourg, lorsque le général de Beauharnais tenait garnison à l’armée du Rhin.

Un fils, Eugène, est venu au monde en 1781, puis en 1783, une fille, Hortense. Elle se sépare en 1783 de son mari, puis devient veuve en 1794 après l’exécution de son époux pendant la Terreur. Elle devient une des égéries du Directoire et la maîtresse de Barras. Elle rencontre alors Bonaparte qui la nomme Joséphine. A la consternation du clan Bonaparte, le jeune général l’épouse le 9 mars 1796.

Franc-Maçonne, elle s'emploie à raviver la Maçonnerie d'Adoption dont elle est la Grande Maîtresse. Son fils fut également un maçon de qualité : vénérable d’honneur de la loge Saint-Eugène, qui a pris pour titre distinctif son prénom, il devient Grand Maître du Grand Orient d’Italie et Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil d’Italie. Couronnée impératrice le 2 décembre 1804, elle joue son rôle dans la prise de contrôle de la maçonnerie par le régime. Après avoir assisté à Strasbourg à une tenue mixte, le 15 septembre 1805, Joséphine s’emploie, avec plus ou moins de succès, à raviver la maçonnerie d’adoption dont elle est la Grande Maîtresse, ainsi que de l’atelier Sainte Caroline, dont le vénérable d’honneur est son beau-frère Murat. Son divorce avec l’empereur est prononcé le 15 décembre 1809 ; elle conserve toutefois son titre d’impératrice.


BEAUHARNAIS Eugène
Il est le fils du vicomte Alexandre de Beauharnais, un officier de l'armée royale, et de la créole Marie-Josèphe de Tascher de la Pagerie, que l'Histoire connaît plus volontiers sous le prénom que lui donnera son second époux : Joséphine. Membre de la famille impériale française, fils adoptif de l'Empereur, avec prédicat d'Altesse impériale, vice-roi d'Italie, prince de Venise, grand-duc de Francfort, duc de Leuchtenberg et prince d'Eichstätt.

Initié à la Franc-maçonnerie, Eugène de Beauharnais était également Grand maître du Grand Orient d'Italie et du Suprême conseil italien, après avoir été Vénérable d'honneur de la loge Saint-Eugène, qui a pris pour titre distinctif son prénom, à l'Orient de Paris.

Eugène de Beauharnais meurt le 21 février 1824 à Munich, d'une attaque d'apoplexie, à l'âge de quarante-deux ans. Ses funérailles sont grandioses, le deuil étant conduit par son beau-père le roi de Bavière en personne. Il est sincèrement pleuré dans sa belle-famille et par le peuple de Bavière qu'il avait su séduire par son intelligence et la droiture de son caractère. Le couple ayant particulièrement bien marié ses enfants, Eugène de Beauharnais est ainsi l'ancêtre de la plupart des dynasties régnantes d'Europe (actuels roi de Norvège, Suède, Danemark et Grèce).



Le beau frère de Joséphine de Beauharnais, MURAT Joachim qui épouse la soeur de Napoléon, Caroline Bonaparte :


MURAT Joachim
Fils d’un aubergiste, Joachim Murat se distingue lors de la campagne d’Italie en 1796 : il est promu général de brigade le 10 mai 1796, puis sert en Egypte. En 1800, il épouse Caroline Bonaparte et accompagnera Napoléon tout au long de sa carrière. Le 20 avril 1800, il est nommé commandant de la cavalerie en Italie.

Il se fait initier le 26 décembre 1801, à Milan, à la loge « L’Heureuse Rencontre ».

Maréchal d’Empire en 1804, il s’empare de Vienne l’année suivante.

Sa carrière maçonnique se poursuit brillamment : le 5 avril 1805, il devient Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France et, le 30 septembre il est élu Premier Grand Surveillant. Nommé Grand Amiral et prince de l’Empire, Grand Aigle de la Légion d’Honneur, il reçoit les duchés de Berg et de Clèves en 1806.


L’année 1808 voit Murat continuer son ascension aussi bien dans le corps maçonnique que dans la société profane : il est vénérable de « La Colombe », une loge qui change bientôt son titre contre celui de « Sainte-Caroline » en l’honneur de son épouse, la sœur de l’Empereur.

Le 15 juillet de la même année, il devient Joachim 1er roi de Naples et de Sicile.

Le 27 octobre 1809, il fonde le Grand Orient du royaume de Naples dont il devient le Grand Maître. Il est Très Puissant Souverain Grand Commandeur et Grand Maître du Conseil Suprême des Puissants et Souverains Grands Inspecteurs Généraux pour le royaume des Deux-Siciles.



Et pour finir une petite dernière soubrette au cv croustillant, j'ai nommé Caroline Fourest Marie Annonciade NAPOLEON, femme du zigoto du dessus et soeur de l'idiot utile :


Caroline Marie Annonciade NAPOLEON
Troisième sœur de l’empereur, elle est devenue une princesse française en 1804, grande duchesse de Clèves et de Berg en 1806, puis reines de Naples et des Deux-Siciles le 15 juillet 1808. Elle reste comtesse de Lipona après 1815.

Epouse, depuis le 20 juillet 1800, de Joachim Murat, elle exerce le rôle de Grande Maîtresse des loges d’adoption du royaume des Deux-Siciles.

Jeunesse

Maria-Annunziata Bonaparte fut baptisée à Ajaccio le 25 mars 1782. Elle était la troisième et dernière fille de Charles Bonaparte et de Maria Letizia Ramolino, et leur avant-dernier enfant, le dernier étant Jérôme Bonaparte.

Pendant son enfance, sa famille ayant peu d'argent, elle reçut une éducation rudimentaire dans un couvent de religieuses, et dut probablement travailler comme couturière. En juin 1797, Napoléon Bonaparte fit venir sa famille à Mombello, où Caroline assista le 14 juin au mariage de ses sœurs Élisa et Pauline. Lors de leur voyage de noces dans les lacs italiens, Caroline fit la connaissance de Joachim Murat, aide de camp de Napoléon, dont elle tomba amoureuse. Grand séducteur, soupçonné d'avoir eu une liaison avec Joséphine de Beauharnais, Murat ne fut d'abord pas accepté par Napoléon comme prétendant pour sa sœur. Napoléon estimait également que l'éducation de Caroline était insuffisante, c'est pourquoi il l'envoya en 1798 au pensionnat de jeunes filles de Madame Campan à Saint-Germain-en-Laye. Caroline y eut pour camarades, notamment, Hortense et Stéphanie de Beauharnais ; Hortense, en particulier, devint son amie. Après la fin de la campagne d'Égypte, Napoléon invita Caroline et Hortense chez lui pour participer aux réceptions qu'il donnait ; Caroline y rencontra à nouveau Murat. À l'approche de Brumaire, Caroline fut renvoyée au pensionnat. Après le coup d'État du 18 brumaire, Murat se rendit en personne chez Madame Campan pour annoncer la nouvelle à Caroline. Cependant, Napoléon était toujours réticent à l'idée de marier sa sœur à Murat ; il envisagea de la donner au général Jean-Victor Moreau. Mais celui étant déjà fiancé à Mademoiselle Hulot, Napoléon finit par donner son consentement à Murat. ....

Site internet intéressant de la loge maçonnique Fidélité et Prudence ( Laughing rabbit Laughing )

Le site de la loge rebaptisé abjuration et égarement

Léxique maçonnique
Revenir en haut Aller en bas
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.   23/10/2013, 12:56

1813 La bataille des Nations :
L' Europe Entière Contre Napoleon




Citation :
Publiée le 7 mai 2013

Octobre 1813 , Napoléon songe à rassembler ses troupes sur Leipzig et livrer une grande bataille pour y prendre l'avantage sur les Alliés. Le 14 se déroule le combat de cavalerie de Liebertwolkwitz ; le 16 c'est la bataille de Wachau avec un modeste avantage aux troupes françaises. Le 18 a lieu la bataille dite des Nations, la plus importante de toutes les batailles napoléoniennes au niveau des effectifs engagés. Napoléon retraite de manière honorable mais il abandonne la Saxe et par le même coup l'Allemagne. C'est la fin de la Confédération du Rhin et, pour paraphraser Talleyrand, le commencement de la fin...
La bataille de Leipzig (16-19 octobre 1813), aussi appelée la bataille des Nations, fut la plus grande confrontation des guerres napoléoniennes, et fut une défaite subie par Napoléon Ier mais sans résultat décisif pour l'un ou l'autre camp.
http://french.ruvr.ru/2013_10_17/10-faits-qui-ont-marque-la-bataille-des-Nations-9130
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Leipzig_%281813%29
http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20131021.OBS1943/photos-6-000-figurants-reconstituent-une-defaite-de-napoleon.html



Armée française
Contingents étrangers
Total des armées napoléoniennes
Pourcentage des contingents étrangers
An XIII
437 359
55 953
493 312
11,3 %
An XIV
498 659
43 248
541 907
8 %
1806
485 957
45 753
532 710
8,6 %
1807
599 255
133 301
733 556
18,2 %
1808
753 006
116 679
869 685
13,4 %
1809
775 679
193 413
969 092
20 %
1810
693 009
74 648
767 657
9,7 %
1811
836 413
89 985
926 398
9,7 %
1812 (A)
992 000
407 760
160 725
1 399 760
1 152 725
22,3 %
http://rha.revues.org/6752
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
 
Napoléon Bonaparte et la Franc-Maçonnerie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tombeau d’un fils de Napoléon Bonaparte se trouve au cimetière Saint-Charles
» Napoléon - espoir des Polonais
» Les conquêtes de Napoléon 1er
» Le Havre - Rue Cochet abbé sanvic chapeau de napoléon 1872 1875 1812 1836 1845 1866 archéologue conservateur musée des antiquités rouen
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Franc maçonnerie dégénérée-
Sauter vers: