Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2482
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien   14/10/2012, 18:50

Le Nouvel Ordre Mondial de Satan est la résurrection de ses principes et la domination de ceux-ci sur ceux de Dieu,c'est le retour en force de l'ancien ordre de chose matérialiste et paganistique qui prévalait avant que le Christ ne l'abolisse par sa venue sur Terre.

Pour comprendre cette vérité d'une importance capitale,il faut étudier l'époque qui s'est produite entre la fin du Moyen-âge Occidental et le début de l'époque moderne,la "Renaissance".

Il faut lire notamment "La conjuration antichrétienne de MGR Delassus",qui développe tout cela en détails,et bien plus encore.

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_1)_000000176.pdf

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_2)_000000265.pdf

http://www.liberius.net/livres/La_conjuration_antichretienne_(tome_3)_000000275.pdf


C'est assez édifiant,car on peut suivre la trace du Pouvoir Occulte à ce moment-là,par le jeu des idées qui se sont produites,qui vont germer petit à petit grâce à certains "cercles d'influences" (les "Humanistes" de l'époque).

Il y a là une clé primordiale de l'histoire en fait,car c'est le point de départ d'un mouvement irrésistible qui ne s'arrêtera plus...

La Réforme,l'émergence de la Franc-Maçonnerie universelle,les Lumières du XVIIIème siècle,la Révolution française et son extension au niveau mondial ensuite,jusqu'aux deux grandes guerres mondiales du XXème siècle,et la troisième qui se prépare,n'en sont que la suite logique, planifiée et jamais abandonnée de ce mouvement séculaire,dans un but arrêté et qui n'a jamais changé,l'éradication définitive du Christianisme.

Les forces occultes derrière ce mouvement ne sont pas nées à la Renaissance bien sûr,car elles ont travaillées dans l'ombre pendant des siècles pour pouvoir arriver à cet "état de fait",mais il s'est passé quelque chose à ce moment-là,une sorte de point décisif atteint,qui va leur permettre de prendre le dessus, et de grandir,grandir,grandir...

Jusqu'au nom même de cette fameuse période,la "Renaissance",eh bien renaissance de quoi donc ???

Mais de "EUX" précisément,de leurs idées !

Qui sont "EUX" si ce n'est la Synagogue de Satan,le Clergé Luciférien,la Contre-Eglise au service du Mal.

La venue du Christ les a vaincus et les a renvoyés dans les ténèbres de ce monde,s'en suit alors une période de développement du Christianisme pendant 1 400 ans,où la Tradition s'installe puis prospère,où la civilisation chrétienne brille de mille feux.

Puis vient la "Renaissance",et là le cours de l'histoire s'inverse,le Christianisme commence à décliner,et n'a fait que décliner toujours plus depuis,sans jamais s'arrêter,pour en arriver à ce que l'on voit aujourd'hui,à une déchéance et une apostasie quasi générale,amenant une subversion et un esclavage spirituel de l'humanité à un point tel que le mot "goy" du Talmud prend tout son sens... (goy = bétail en langage talmudique,terme servant à désigner les non-juifs)

La "Renaissance",c'est le fameux "Novus Ordo Seclorum" (le "Nouvel Ordre
des siècles")
,qui n'a aucune intention de stopper sa marche en avant,mais bien au contraire celle de se développer jusqu'à une domination définitive sur le Christianisme,jusqu'à une extinction totale de celui-ci et des principes qu'il représente (amour,foi,charité,entraide,sacrifice de soi,etc...),ce qui sera couronné dans leur esprit par l'avènement de l'Antéchrist à la tête du Gouvernement mondial,qui imposera sa Nouvelle Religion à l'humanité,qui n'est rien d 'autre qu'une résurrection de l'ancienne,une inversion totale de celle prônée par le Christ.

La plupart des gens l'accepteront,car déjà complètement corrompus intérieurement (âme et esprit) et donc prêts à la recevoir,les autres seront éradiqués impitoyablement.

D'où la période de grande tribulation prophétisée dans l'Evangile,période de l'Apocalypse qui précédera le retour du Christ et sa victoire définitive sur les forces de Lucifer,forces ayant à leur tête le Judaïsme talmudique,la Maçonnerie universelle et à sa suite tout les esclaves du Monde moderne corrompus intérieurement par les principes de la Renaissance.

Principes poussant les gens à s'abaisser au rang de bétails,à rechercher le culte de l'égo plutôt que l'humilité,à rechercher la jouissance matérielle plutôt que l'élévation spirituelle et la sainteté,à rechercher les biens temporels plutôt que les valeurs d'élévations intemporelles,à suivre la voie des médias qui déifient les premiers,au lieu de ceux du Christ et de l'Evangile qui appellent au second.

La grille de lecture de l'histoire est d'une éclatante limpidité,avec la clé spirituelle adéquate.


Dernière édition par paralleye le 14/10/2017, 01:20, édité 1 fois (Raison : Correction orthographique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien   14/10/2012, 20:46

Merci 'Para".

Je me permet de mettre ici un lien vers un livre qu'il faut lire pour comprendre qui dirige et inspire ce Nouvel Ordre Mondial demoniaque:

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7727-2-000-ans-de-complot-contre-l-eglise?highlight=eglise
Revenir en haut Aller en bas
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2482
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien   14/10/2012, 21:53

Très bonne suggestion de livre Tonino, merci. Smile

On peut encore citer le volumineux ouvrage "Maçonnerie et sectes secrètes,le côté cachée de l'histoire (nouvelle édition 2005)" d'Epiphanius,en complément du tiens,et qui contient aussi énormément d'informations sur tout ça :



http://www.google.com/search?hl=fr&q=Ma%C3%A7onnerie%20et%20sectes%20secr%C3%A8tes%2Cle%20c%C3%B4t%C3%A9%20cach%C3%A9e%20de%20l%27histoire&psj=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&bpcl=35277026&biw=747&bih=506&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=iw&ei=0xd7UJPNF4jB0QXJuIAQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2482
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien   14/10/2017, 00:32

Citation :
La Trinité infernale de notre déclin


source : https://www.youtube.com/watch?v=zfwsbKxnDjM

Voici une excellente vidéo qui montre très bien la filiation fondamentale qui existe entre ces trois étapes désastreuses du projet mondialiste-messianique que sont la Renaissance, la Réforme et la Révolution.

Ces trois calamités d'essences sataniques sont indissociables, car elles participent d'un même projet occulte.

Leurs influences nocives et les conséquences délétères qu'elles ont engendrées sont incontestables autant sur les âmes que sur les sociétés occidentales dans leur ensemble.

Le seul reproche que l'on peut faire à cette petite synthèse est de ne pas mentionner le lien capital qui existe à la racine de cette subversion "RRR".

Je parle de la Gnose kabbalistique.

Cette idéologie satanique est le fer de la lance et l'élément fondamental de subversion spirituelle qui relie le tout, et qui cimente le grand projet messianique du Pouvoir Occulte.

Un Pouvoir Occulte d'inspiration juive apocalyptique, faut-il le rappeler.

Celle-ci (la Gnose kabbalistique, tirée de l'ésotérisme juif) est la sève principale qui a inspirée la Renaissance et ses idées de types déviées "panthéistes et humanistes", idées qui ont corrompues graduellement la société occidentale en l'éloignant progressivement de la morale et des principes évangéliques (avec tout ce que cela sous-tend d'occultisme et de magie par derrière : suffit de voir les écrits des plus grands "penseurs" de la Renaissance : tout rejoint l'alchimie, particulièrement cette alchimie déviée dite de la "main gauche" et la Kabbale).

Voilà la "pseudo-spiritualité" qui essaimait dans les esprits de l'époque.

On notera d'ailleurs à ce sujet un ouvrage intéressant, qui mérite d'être creusé :

Citation :


« Les ésotérismes contre la tradition chrétienne ».
Il s'agit du troisième livre de la trilogie « la guerre des gnoses ».
 
4e de couverture:
« Il n'y a pas de Moyen Age, donc pas de Renaissance.
Aprés avoir rappelé que la culture de l'Antiquité païenne avait toujours été connue en Occident avant 1453, date officielle de la Renaissance, Alain Pascal montre qu'il n'y a pas une mais deux formes de renaissance, l'une chrétienne qui est principalement artistique, et l'autre anti-chrétienne qui est gnostique et kabbalistique.
Cette seconde renaissance, qui est à proprement parler " la " Renaissance (avec un grand R), est une imposture car elle est une " seconde naissance " de la gnose née de la compromission de l'ésotérisme juif avec l'ésotérisme égyptien. En effet, ce mouvement ne fait pas revenir la culture d'Athènes, mais celle d'Alexandrie, la culture hellénistique qui avait soumis le passé païen occidental à l'ésotérisme oriental.
Si donc elle influence l'art, la Renaissance n'est pas artistique, mais " religieuse " et doit être inscrite dans la Guerre des gnoses qui sous-tend l'Histoire depuis la Révolution chrétienne. Tel est bien sûr le thème principal de ce livre qui s'inscrit comme le troisième volet de cette Guerre des gnoses qui commençait par La pré-Kabbale et se poursuivait dans Islam et Kabbale contre l'Occident chrétien.
Gnostique et kabbalistique, la Renaissance marque une rupture et une régression dans la civilisation de l'Occident chrétien, et l'auteur en tire la conséquence sur l'Humanisme, mais également sur la philosophie des droits de l'homme qui descend de cet Humanisme.
Comme dans ses précédents ouvrages, Alain Pascal scrute l'histoire secrète de la Renaissance non pour elle-même, mais en fonction de l'actualité. L'imposture de la Renaissance est actuelle puisque nous vivons les Temps modernes. En s'attaquant à la Renaissance, ou plus exactement à son mythe, l'auteur vise à l'évidence notre époque, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il n'en partage pas les " valeurs " ni le conformisme. »

http://editions-cimes.fr/38-la-renaissance-cette-imposture-alain-pascal-9782911202704.html

A lire avec recul et objectivité, en connaissance de cause des faiblesses de cet auteur, dont on a parlé ici :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8474-alain-pascal-etude-sur-la-gnose-la-maconnerie-la-kabbale-etc

Une chose est claire par contre, pour ceux et celles qui ont creusé attentivement cette période catastrophique de la Renaissance : celle-ci a en fait eu deux effets subversifs majeurs, qui, loin de s'opposer, se rejoignent intrinsèquement et se complètent dans le projet mondialiste de subversion à grande échelle des esprits.

Le premier fut un pseudo-rationalisme naissant (d'essence antropomorphique) complètement dégénéré (et couvert d'une parure pseudo-scientifique), couplé au second, qui fut un ésotérisme décadent (d'inspiration magico-kabbalistique), ésotérisme qui avait pour but de "combler le vide", celui laissé par la perte et/ou la tiédeur de la foi dans les principes du Christ des âmes de l'époque.

La nature ayant horreur du vide, quand l'esprit et la Parole de Dieu quitte le coeur et l'âme des hommes, celle-ci se voit remplacer par "autre chose", par une parodie qui prend sa place.

Ce n'est pas pour rien que l'on dit que "Lucifer se change en ange de Lumière", pour mieux égarer les âmes : la différence étant que cette lumière n'éclaire plus l'homme, elle l'aveugle... et là est la raison d'être première de la "Renaissance".

C'est celle d'une certaine "idéologie", dont j'ai parlé dans mon premier message.

A méditer.


-----------------------------------------------------------------------------------------------

Concernant la "Réforme", cette plaie béante qui blessa la Chrétienté à mort en la divisant en deux camps opposés à grande échelle (l'Eglise fut blessé à la tête à ce moment-là et particulièrement affaiblie), ce fut la continuation logique de cette stratégie qui a pris son envol à la "Renaissance".

Le crime profita bien évidemment à celle qui avait tout intérêt à voir ce chaos s'installer dans la Chrétienté : la Synagogue.


Celle qui voue une haine à mort au Christ, aux chrétiens et à l'humanité non-juive dans son ensemble http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8189-preuves-irrefutables-montrant-que-le-judaisme-est-une-religion-satanique-et-que-son-dieu-jehovah-est-un-demon.


Ce n'est pas un hasard si Calvin était d'origine juive et financé par la finance juive de l'époque.

Il était "missionné".

Luther, lui, n'était pas juif, mais il fut lui aussi financé et soutenu par cette engeance judéo-talmudique (ce fut le prototype même de l'idiot-utile !).

Il se retourna plus tard contre le Judaïsme, quand il compris certaines choses, mais ce fut trop tard.

Cette utilité du Protestantisme (et de ses portes-paroles de l'époque) au service du complot mondialiste-messianique est logique, car le Protestantisme est une violation intrinsèque de la Parole du Christ.

Un mauvais arbre ne peut produire que de mauvais fruits, et donc ne peut provoquer qu'une catastrophe.

C'est ce qui s'est produit avec la Réforme.

D'ailleurs un convent du Bnai B'rith s'en est vanté au début du siècle dernier.


Citation :
« Nous avons poussé quelques-uns de nos fils à s’intégrer au corps catholique avec la mission explicite de travailler beaucoup plus efficacement pour la désintégration de l’Église catholique, en créant en son sein des situations scandaleuses. En cela nous avons suivi le conseil de notre prince des Juifs qui dit si sagement : Faites de quelques- uns de nos fils des cardinaux et des évêques pour qu’ils détruisent l’Église ...

« Nous sommes les pères de toutes les révolutions, y compris de celles qui parfois se tournèrent contre nous.

Nous sommes les maîtres suprêmes de la guerre et de la paix. Nous pouvons nous
enorgueillir d’être les créateurs de la Réforme ; Calvin fut l’un de nos fils ; il était d’origine juive et fut habilité par l’autorité juive et stimulé par la finance juive pour remplir son rôle dans la Réforme. »

« Martin Luther fut influencé par ses amis juifs, et son complot contre l’Église se vit couronné de succès, grâce au financement juif ... »

« Grâce à notre propagande, à nos théories du libéralisme et à nos fausses interprétations de la liberté, les esprits de nombreux gentils furent préparés pour embrasser la Réforme ; ils se séparèrent de l’Église pour tomber dans notre piège. Et de ce fait l’Église catholique fut sensiblement affaiblie et son autorité sur les rois des gentils a pratiquement été réduite à rien. »

« Nous sommes reconnaissants aux Protestants ... , de l’admirable appui qu’ils apportèrent dans notre lutte contre la puissance de la civilisation chrétienne et dans nos préparatifs pour l’avènement de notre suprématie sur le monde entier et sur les royaumes des gentils. »

http://www.barruel.com/lucifer-et-le-pouvoir-occulte-franquerie.pdf (page 20 et suivantes)

Peut-on être plus clair ?

Ce passage est cité aussi, et en intégralité, dans l'exposé sur le "credo sabbataïste-frankiste", dont le lien important est rappelé plus bas.

Voir aussi cet ouvrage de Jean Lombard, qui démontre, entre autre chose, que le Calvinisme fut le piège à con qui légitima l'usure (donc le vol), notamment grâce à son retour corrompu à l'Ancien Testament (AT) dégénéré :

Jean Lombard - La face cachée de l'histoire moderne


Pour la dégénérescence satanique de la Torah falsifiée et de l'AT, voir le lien sur le Judaïsme déjà cité juste au-dessus.

Et bien évidemment, ce lien non moins important qui démontre, preuves à l'appui comme toujours, ce que j'explique plus haut sur la nature déviée du Protestantisme.

Réfutation des sophismes du Protestantisme servant la cause de Satan et du Nouvel Ordre Mondial.


Il est important que nos frères chrétiens, dont beaucoup sont sincères je n'en doute pas, mais trompés dans l'illusion du protestantisme, prennent conscience de ses fondamentaux principiels, et de ce qu'ils impliquent de violation de la Parole de Dieu et du Christ.

Car Satan se joue d'eux, comme il se joue d'innombrables autres personnes en ce bas-monde.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Quand à la Révolution http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5522-la-revolution-francaise?highlight=la+r%E9volution+fran%E7aise , encore une fois conclusion logique (et dramatique) de la Renaissance et de la Réforme, il est à peine besoin de rappeler ici qui est derrière celle-ci : toute l'inspiration de la Haute-Maçonnerie et des arrières-loges (celles qui ont ourdies cette Révolution) fut complètement kabbalistique de A jusqu'à Z !!!

Nous avons très largement développé ces points capitaux d'une extrême importance dans ce sujet, qui constitue une énorme synthèse de toute la problématique mondialiste :

Le credo Sabbataïste-Frankiste,doctrine infernale de la Synagogue de Satan pour la Révolution



Un dernier petit détail, à propos d'Anacharsis Clootz, dont il est question dans la vidéo présenté en début de ce message, et la promotion de sa "République universelle" (tirée de son livre du même nom).

Ce sinistre personnage n'était pas simplement "prussien" comme le dit cette vidéo, il était surtout "juif prussien"... ce qui éclaire beaucoup mieux le "pourquoi du comment" de son livre de propagande révolutionnaire.

C'est le projet messianique juif, et sa "République universelle", n'est autre que le "Gouvernement Mondial", celui voulu et appelé de leurs voeux par les élites juives dégénérées (Jacques Attali troll du B'nai B'rih en tête, mais aussi Rothschild, Warburg, Rockefeller etc etc...)


Vous l'aurez compris, pas de hasard dans ce monde.

Quand à la nature intrinsèquement perverse et vicieuse de la "République ("la République est la Franc-Maçonnerie à découvert, comme la Franc-Maçonnerie est la République à couvert" http://novusordoseclorum.discutforum.com/t1436p1000-photo-symbolique#91039 dixit la Franc-Maçonnerie elle-même !!!), je vous laisse juge de sa nature à l'aide de ce lien :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5819p125-actualites-de-johan-livernette#91254

-----------------------------------------------------------------------------------------------


PS : Le passage de MGR Gaume sur ce qu'est la "Révolution", cité dans cette vidéo intitulée "La Trinité de notre déclin", est juste exceptionnel de clarté, et ce rappel est l'un des autres points forts présent dans cette synthèse.

Cette citation est certainement l'une des meilleures qui soit pour saisir l'essence satanique de la Révolution (car comme nous l'avons prouvé dans le "credo sabbataïste-frankiste", Révolution s'oppose à Révélation. L'une est d'essence satanique et luciférienne, l'autre est d'essence Divine).

Concluons donc ce message qui rappelle les fondamentaux du complot mondialiste-messianique, par cette citation de MGR Gaume en intégralité :

Citation :
" Si, arrachant le masque de la Révolution, vous lui demandez : Qui es-tu ? Elle vous dira : " Je ne suis pas ce que l'on croit. Beaucoup parlent de moi et bien peu me connaissent. Je ne suis ni le carbonarisme qui conspire dans l'ombre, ni l'émeute qui gronde dans la rue, ni le changement de la monarchie en république, ni la substitution d'une dynastie à une autre, ni le trouble momentané de l'ordre public. Je ne suis ni les hurlements des Jacobins ni les fureurs de la Montagne, ni le combat des barricades ni le pillage, ni l'incendie ni la loi agraire, ni la guillotine ni les noyades. Je ne suis ni Marat, ni Robespierre, ni Babeuf, ni Mazzini, ni Kossuth. Ces hommes sont mes fils, ils ne sont pas moi. Ces choses sont mes oeuvres, elles ne sont pas moi. Ces hommes et ces choses sont des faits passagers, et moi je suis un état permanent.
 
" Je suis la haine de tout ordre religieux et social que l'homme n'a pas établi et dans lequel il n'est pas roi et Dieu tout ensemble ; je suis la proclamation des droits de l'homme contre les droits de Dieu ; je suis la philosophie de la révolte, la religion de la révolte; je suis la religion armée ; je suis la fondation de l'état religieux et social sur la volonté de l'homme au lieu de la volonté de Dieu! En un mot, je suis l'anarchie ; car JE SUIS DIEU DETRONE ET L'HOMME A SA PLACE. Voilà pourquoi je m'appelle révolution : c'est à dire renversement, parce que  je mets en haut ce qui, selon les lois éternelles, doit être en bas, et en bas ce qui devrait être en haut "


Mgr Gaume, La révolution, Recherches historiques, t. I, p. 18, Lille, Secrétariat Société Saint-Paul, 1877, cité in Jean Ousset, Pour qu'Il règne, DMM, Niort 1998, p. 122).

http://citeetculture.over-blog.com/article-revolution-qui-es-tu-40909149.html

Vous trouverez les ouvrages de MGR Gaume en pdf à ce lien ci-dessous, avec bien d'autres livres remarquables (que je vous conseille d'archiver et de lire) :

http://www.liberius.net/theme.php?id_theme=22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la jupe .. nouvel etendard !!??
» Un nouvel éditeur en Normandie.
» Mondial-tv
» Réveillon nouvel an 2008
» Peut-on soutenir l'idée de construire un nouvel aéroport ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: