Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faut-il interdire les instruments de musique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Faut-il interdire les instruments de musique ?   8/12/2012, 17:35

Bonjour,

J'ai préféré poster le message dans "Débats/Divers" car je me questionne sur ce point tout en ayant un avis qui tend vers l'interdiction. Mais je comprendrai que ce post soit transferé dans la rubrique islam.

Aussi, j'essaie de comprendre pour quelles raisons les instruments de musique sont utilisés dans la majorité des pays musulmans et pour quelles raisons des artistes de confession musulmane utilisent des instruments de musique. Ce qui m'interesse n'est pas de convaincre, d'être pour ou contre mais d'aller au plus près de ce qui me semble être vrai et juste.

Suis-je extreme dans mes propos si je considère que les instruments de musique devraient être interdits et qu'on devrait remplacer ces instruments par nos cordes vocales ? Mes sources d'information ont-t'elles été déformées et/ou mal comprises ?

D'abord, je serai très attentif aux arguments des musulmans(nes) qui pensent que les instruments de musique ne devraient pas être interdits. Eventuellement, je souhaite savoir s'ils peuvent m'expliquer en quoi les sources que je vais citer ne sont pas fiables/exactes.

De plus, j'aimerais connaître l'avis des non musulmans(nes) et savoir ce qui est ecrit dans la torah et l'évangile à propos des instruments de musique.

Ce débat est évidemment ouvert aux personnes ayant d'autres croyances et aux non croyants. Chaqu'un peut exprimer ses arguments à partir de ses opinions personnelles et, dans la mesure du possible, en prenant appui sur des références qu'elles soient religieuses ou non.

I Mon point de vue est que pour être en cohérence avec le Coran, je devrais admettre que les instruments de musique soient interdits. En effet,

A - Allâh dit en s’adressant à Shaytan :

«Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leur biens et leurs enfants et fais-leur des promesses".
Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie.
»
[Sourate 17 - Verset 64]

Les savants ont dit à propos de ce Verset que la « voix » de shaytan signifie le chant, « al-ghina’ », et c’est aussi la parole de l’Imam Ibnu sharir at-tabari, , que l’on appelle Cheikh al mufassirine, c’est le Professeur des Savants de l’exégèse du Coran.

Ibnu kathir dit la même chose de ce Verset.

B - Allâh dit :

« Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de PLAISANTS DISCOURS pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. » [ Sourate 31 - Verset 6 ]

Ibn al-abbas , un des plus grands savants musulmans dans l’explication du Coran parce que le Prophète lui a fait une invocation, dit que ce verset fut révélé pour parler d’al-ghina (chant). Cette parole est rapportée par al-boukhari et le texte est authentique.

On a demandé le sens de ce verset à Ibnu Mas’oud (c'est lui qui a répandu la science du fiqh et du hadith en Iraq et c’est de lui qu’a pris Abou Hanifa une grande partie du fiqh) et il a dit : « Je jure par Allâh qu’il s’agit de « al-ghina » et il a juré cela trois fois.

Ikrima, élève de ibn al-abbas a été interrogé sur le même verset et il a répondu également que c’était les chansons.

Moujahid, un autre élève de Ibn al-abbas dit la même chose.

Ibnu Mas’oud disait : « Les chansons font pousser l’hypocrisie dans les cœurs» et d’autres savants disaient que les chansons faisaient pousser l’hypocrisie dans le cœur comme l’eau faisait pousser les plantes.

C - Allah dit :

« Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salât (prière), qui se détournent des futilités» [/b][Sourate 23 - Versets 1/2/3]


II Il me semble que selon les paroles du prophète paix bénédiction et salut sur Lui (pbsl) les instruments de musique sont interdits. En effet,

1 - Les savants qui ont autorisé les instruments de musique, ont critiqués le hadith suivant qu'on trouve dans le sahih al-Boukhari et dont la chaîne de transmission est continue et va de Al-Boukhari jusqu’au Prophète.

Selon ce hadith le prophète pbsl a dit :

« Il y aura des gens de ma communauté qui déclareront licite l’adultère, le port de la soie pour les hommes, la consommation du vin et les instruments de musique »

Lorsque Prophète pbsl dit qu’il viendra des musulmans qui déclareront licite cela veut dire que l’adultère, le port de la soie pour les hommes, la consommation du vin et les instruments de musique sont tous illicites sans exception.
La critique qu’ils ont portée à ce hadith, c’est de dire qu’il y a une coupure entre Al-Boukhari et Hicham ibnu Amar car il se pourrait que Al-Boukhari n’ait pas entendu le hadith directement de Hicham car Al-Boukhari n’a pas dit « Hicham m’a dit » mais « Hicham a dit ». Donc s’il y a coupure, le hadith est faible et ils l’ont mis à l’écart.
C’est Ibnu Hazm qui a vécu au 5ème siècle de l’Hégire qui a critiqué ce hadith et a dit qu’il était faible alors qu’il se trouve dans le sahih Al-Boukhari.

L’Imam Ibnu-l-qayyim,, dit en réponse à Ibnu Hazm : «... pour autoriser les instruments de musique, il a prétendu que le hadith dans Al-Boukhari etait coupé entre Hicham ibnu Amar et Al-Boukhari. Cette critique est tout à fait mensongère. D’une part, parce que Hicham ibnu Amar est le professeur de Al-Boukhari et d’autre part parce que Al-Boukhari a mis comme condition avant d’écrire son livre de n’y mettre que les hadiths authentiques."

De plus, ce hadith est rapporté par d’autres savants que Al-Boukhari et qui l’ont écouté directement de Hicham ibnu Amar. On le trouve entre autre dans le livre « Sounnan Abi Daoud ».

2 -
Le Prophète a dit que Allâh , vers la fin des temps, transformera ces gens qui ont autorisé , l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique, en singes et en porcs.Ce hadith se trouve dans le sahih al-Boukhari (n°1888 du sommaire en français).

3 - Anas ibnu Malik dit que le Prophète a dit : « Deux voix sont maudites dans cette vie et dans l’Au-delà : un instrument de musique dans les moments de joie ou bien un cri poussé dans les moments de malheur. »
Ibnu Hazm, dit que l’on ne sait pas qui a rapporté ce hadith. Les savants lui ont répondu que ce hadith est rapporté dans beaucoup de livres de la sounnah du Prophète , par plusieurs Imams, d’après plusieurs savants et même deux Compagnons : Anas et Aberrahman ibn Awf.

4 - D’après Ibn al-Abbas, le Prophète a dit : « Allah m’a interdit la consommation d’alcool, les jeux de hasard et al-kouba (instrument de musique qui ressemble à un tambour). »
5 - D’après Abdillâh ibnu Amar , le Prophète a dit : « Allah a interdit la consommation du vin, les jeux de hasard, al-kouba et al-khoubeira (une sorte de boisson fermentée) »

6 - Un savant rapporte une parole de l’Imam Ahmad qui a dit : « Je n’aime pas le tambour car le tambour est ce que l’on appelle « al-kouba » et « al-kouba » est interdit par le Prophète.

Extraits du coran et hadiths tirés du site sajidine.com après retranscription d'une conférence de Abou Abdilah Adil (je ne connais pas sa vision globale de l'islam et du monde).

Merci par avance de votre contribution à ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   8/12/2012, 19:20

Bonsoir Incassable,

Citation :
Suis-je extreme dans mes propos si je considère que les instruments de musique devraient être interdits et qu'on devrait remplacer ces instruments par nos cordes vocales ? Mes sources d'information ont-t'elles été déformées et/ou mal comprises ?

Je pense en effet qu'il est extrême de dire que les instruments de musique devraient être interdits. Si tu souhaite remplacer ces instrument par nos cordes vocales, il est à mon sens, inutile de vouloir supprimer le panel du matériel musicale. Tout est, toujours selon mon sens, dans l'utilisation de ces derniers.
Un chanteur par ses cordes vocales ou un musicien par son instrument, s'il est d'une nature disons pécheresse, fera, instrumentalement ou vocalement, généralement passer un mauvais message, je veux dire par là, qu'il va utiliser une information venant de l’extérieur, non propre à lui, dans le domaine de l'envie, de l'effet de mode, qui n'aura qu'un résultat impersonnel, donc, généralement dénué de sens.
L'inverse avec une personne lavé de tous péchés, qu'elle pratique la musique d'une manière vocale ou instrumental, fera ici, appel à une information venant de l'intérieur, dans l'ordre du ressentit, la vibration, la résonance, et portera à son entourage un message juste, plein de sens.

Citation :
Allâh, vers la fin des temps, transformera ces gens qui ont autorisé , l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique, en singes et en porcs.

Allah m’a interdit la consommation d’alcool, les jeux de hasard et al-kouba (instrument de musique qui ressemble à un tambour).

Allah a interdit la consommation du vin, les jeux de hasard, al-kouba et al-khoubeira (une sorte de boisson fermentée)

Une autre distinction, la musique en groupe et la musique en solo.
L'effervescence que partage un groupe de rock est bien différent de celui d'un orchestre symphonique. L'un mènera plus à la débauche, à l’extériorisation d'humeur, que l'autre, qui se vivra intérieurement.
Le tambour, djembé, tamtam, batterie; le rythme en faite, influence, selon ce que tu fais, du volume et de ta disponibilité d'écoute, les battement du cœur. Si il y a une accélération de rythme, selon le contexte et la nature de l'homme, cette excitation sera déchargé, emmagasiné ou canalisé.

Ta question est très intéressante, je n'est pas le temps de finir mais je reviendrai sur le sujet, en espèrent voir d'autre contribution. Very Happy


Dernière édition par Ironique le 8/12/2012, 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   8/12/2012, 19:43

et les anges qui jouent de la harpe alors ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   9/12/2012, 22:54


Comme celui-ci ? Smile Quand est il de la musique instrumental pour l'église ?
Revenir en haut Aller en bas
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   9/12/2012, 23:36

La manière dont peut être formulé une idée peut avoir un impacte considérable sur l manière dont cette idée sera perçus.
La musique a un véritable pouvoir, c'est un fait, nul ne peut nier que des idées décadente peuvent être véhiculées facilement avec un rythme entrainant.
Les médias ont un tel pouvoir qu'ils peuvent influencer de manière notable quel type de musique le publique sera susceptible d'écouter.
La musique, durant les soirées festive s'accompagne souvent d'alcool et de psychotrope.
Il va donc de soit qu'une religion ne peut tolérer cela si elle veut être cohérente.

Mas la musique ce n'est pas que cela, c'est aussi un jeu. La musique au niveau populaire peut aussi véhiculer la joie, accompagner les premiers contacte d'un couple qui se forme.

J'aurais tendance à dire que Dieu a doté les hommes du libre arbitre, une société ne souffrant d'aucun maux n'aurait aucun problème avec la musique. La musique n'est pas le problème, le problème c'est ce qui est fait avec. Alors c'est sur que si on retire la musique on règle certaines choses. C'est sur que si on retire le choix au gens, ils ne pourront plus se tromper.

Mais résout on le problème?

Il y des musique douces et belles doivent elles en souffrir ?

Le problème est vraiment la musique ou l’idolâtre qui en découle ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Réponses à Ironique et Hildegarde   9/12/2012, 23:43

Ironique :
Si j'ai bien compris :
Pour toi, un artiste qui utilise ou non un instrument de musique peut avoir :

- une intention mauvaise car influencée par des informations venant de son environnement (medias, effets de mode, ect) = sa zik n'a aucun sens

- ou une intention bonne parce qu'il écoute son coeur, ses émotions et qu'il n'est pas influencé négativement par son environnement exterieur ? = sa zik a du sens

Peux-tu preciser ta pensée ? Car je n'ai pas bien compris.
En effet, on peut être influencé par son environnement positivement ou négativement. Et tous les vrais artistes écoutent leur ressentis interieurs.

Considères-tu les instruments de musique comme un élément extérieur qui va influencer en bien et/ou en mal les artistes ? Dans ce cas, as-tu l'impression que la tendance globale penche plutot vers une influence des instruments bonne ou mauvaise ?
Cette tendance globale pencherait-elle du même côté s'il n'y avait pas d'instruments ?


Deuxièmement, tu fais la distinction entre musique en groupe et musique en solo mais est-ce plutot une distinction entre les styles de musique ?
Tu sais tu peux extérioriser une émotion et la vivre également fortement interieurement. Ce n'est pas indissociable.

Pour ce qui est du rythme, la voix peut également accelerer le débit ou le ralentir et produire les meme effets qu'un instrument à percussion.
Que veux-tu demontrer excactement ?

Hildegarde von b :

Dans quel évangile ou texte as-tu lu que les anges jouaient de la harpe ?N'est-ce pas une image ou symbolique ?

Dans le coran et les paroles rapportés du prophete paix bénédiction et salue sur lui, on peut lire qu'un ange qui s'appelle Israfil va souffler dans une sorte de trompette 2 ou 3 fois, une fois pour annoncer la fin du monde et pour foudroyer les derniers être humains en vie sur terre (sauf tous les musulmans déjà morts), et une fois pour ressusciter tous les morts et les rassembler devant leur Créateur.
A part cela, à ma connaissance rien ne mentionne l'existence d'instruments de musique au paradis, hormis des chants naturels magnifiques d'une beauté jamais entendue.

Mais s'ils y avait des instruments au paradis, ce serait toujours cohérent. En effet, il existe l'alcool et la fornication au paradis alors que l'alcool et la fornication hors mariage sont interdits sur terre (mais la fornication dans le mariage est encouragée, c'est une bonne action).
Il me vient une question : pourquoi le coran ne mentionne aucun instrument de musique au paradis alors qu'on y trouve du vin et la fornication ?
Il y a forcément une raison.

Seul Dieu est savant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3069
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   10/12/2012, 00:24

Interdire les instruments de musique, pourquoi pas ? Mais il faudrait également interdire les pinceaux et les couleurs ?

La musique, les notes de musiques relèvent des mathématiques, c'est divin. (et comme tout, dans ce monde de dualité, la musique peut élever ou au contraire plomber). Doit-on l'interdire pour autant ? Oui le chant est très important, mais lorsqu'il est accompagné d'instruments (je parle là de musique sacrée) cela démultiplie sa puissance.

L'instrument de musique acoustique est tout comme un boulier (mathématique), sauf que lui émet une vibration bien plus agréable à l'oreille lorsque les notes sont jouées harmonieusement.

Doit-on interdire une flûte ? un violon ? une guitare ? un accordéon ?.... etc.... Le NWO nous l'interdira peut-être un jour s'il en a les moyens. Le but étant aussi de limiter et stopper l'expression de l'individu (sauf s'il participe à la propagande déchue) - Et une personne s'exprimant sur un violon/un piano ou un harmonica chez elle se fait plus de bien qu'un anti-dépresseur, et il faudrait interdire l'accès à cette mathématique musicale qui, pendant un moment procure une grande détente et fait bouillir le cerveau droit ? (hémisphère que s'efforce d'atrophier l'éducation nationale) Le chant est une perle, c'est sûr, mais de là à interdire ce qui l'accompagne....

Peut-être que dans les textes cette interdiction était là pour mettre en garde et éviter la dérive actuelle de l'industrie musicale satanique , on y a pas échappé. Toujours est-il qu'il serait bizarre d'aller taper aujourd'hui sur l'épaule d'un joueur de guimbarde en lui disant que c'est interdit.......

PS: les chants religieux se passent bien d'instruments, il est vrai, les choeurs suffisent.

Soeur Marie Keyrouz:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   10/12/2012, 02:20

Nex

La voix a la fonction de transmettre un message parlé ou chanté alors que les doigts ne sont pas faits pour dessiner mais pour manier des outils comme des pinceaux. Il n'est donc pas logique d'interdire les pinceaux puisqu'on ne peut pas dessiner sans pinceau.

Je crois que l'absence d'instruments permettrait d'acceder à un niveau supérieur d'expression culturelle et artistique pour les raisons suivantes :

- Davantage de liberté d'expression artistique.
Car l'instrument doit respecter des temps definis et des règles mathématiques. Une musique à 3 temps comme la valse ou à 8 temps oblige l'artiste à s'exprimer à l'interieur de ces temps. En l'absence de ces règles auxquelles les instruments se soumettent, la voix peux s'exprimer plus librement,

- Il en découle une place plus grande laissée aux idées, au texte, mais jamais au detriment de la forme. La forme etant remplacée par d'autres formes d'expression sans instruments (des coeurs ou la voix non accompagnée) qui vont valoriser la beauté du texte et son sens.

- La beauté d'une chanson devrait tendre vers la simplicité, l'authenticité et la pureté du chant des oiseaux,

- Les masses ne seraient plus manipulées par des voix de robot et des musiques envoutantes, tribales et suggestives ayant la fonction d'une pub répétée x fois pour influencer les comportements de consommateurs. Les chansons actuelles ne poussent pas à s'élever spirituellement, mais à s'abrutir, à rester matérialiste, passif et consommateur, à banaliser l'immoralité et la violence et faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes,

- Enfin, beaucoup d'artistes à la voix moyenne voire médiocres, incapables d'écrire une chanson, changeraient de metier pour laisser place à de vraies voix.

Le NWO ne va jamais interdire les instruments de musique.
Car la puissance n'est pas dans l'instrument de musique, la puissance est dans les mots. Rien ne pèse plus lourd émotionnellement parlant et rien ne fait plus peur que la beauté d'un texte bien ecrit.

Posée autrement, la question serait comment lutter contre la propagnande du NWO est la reponse serait de leur oter tous les instruments de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   10/12/2012, 13:57

Citation :
Peux-tu preciser ta pensée ? Car je n'ai pas bien compris.
En effet, on peut être influencé par son environnement positivement ou négativement. Et tous les vrais artistes écoutent leur ressentis interieurs.

C'est vrai que ce n'est pas très clair tout ça Very Happy, sujet très vaste, et jouant moi même de la guitare (électrique/folk/classique), de la guimbarde et d'autre dans un avenir proche, mettre à plat n'est pas chose facile.
La musique instrumental est un art et ne peut être supprimé. Le problème réside dans l'évolution de se dernier, non plus perçu comme un art mais comme un divertissement, une perte de qualité qui se résume à une multitude de quantité, déqualifié. (chapitre VIII, le règne de la quantité, pour mieux comprendre cette chute)
Ce n'est pas l'instrument qui doit être supprimé mais la part dégénérescente de l'homme qui joue la musique de la même manière que sa chute, de moins en moins harmonisé.

Citation :
Considères-tu les instruments de musique comme un élément extérieur qui va influencer en bien et/ou en mal les artistes ? Dans ce cas, as-tu l'impression que la tendance globale penche plutot vers une influence des instruments bonne ou mauvaise ?
Cette tendance globale pencherait-elle du même côté s'il n'y avait pas d'instruments ?

La fabrication d'un instrument de musique est déjà un art à lui tout seul et je perçois donc cet instrument comme un outil, une ramification du pouvoir créatif. L'instrument n'est pas le problème, c'est la tendance global de l'homme qui par l'utilisation d'instrument matériel ou vocal, fait passer un message, bien souvent inconsciemment, à hauteur de sa dégénérescence, si je puis dire Smile.

Citation :
Deuxièmement, tu fais la distinction entre musique en groupe et musique en solo mais est-ce plutot une distinction entre les styles de musique ?
Tu sais tu peux extérioriser une émotion et la vivre également fortement interieurement. Ce n'est pas indissociable.

Pour se qui est de la distinction de la musique en groupe et en solo j'ai en effet donné une distinction sur les styles.
Mais je trouve qu'il y a des styles de musique que s'intériorise plus que d'autre. Je vais essayé d'être plus clair Shocked.
Par exemple, pour mon cas, quand je joue de la guitare électrique, en exploitant une rythmique rock, je vais avoir tendance à me laisser aller "corporellement". Je vais bouger la tête et le corps en rythme et si je me laisse vraiment aller, je vais finir debout sur la table basse, ampli à fond Laughing.
Si je joue de la guitare classique, dans un registre classique, je vais avoir tendance cette fois si à coller mon menton sur la caisse pour sentir la vibration de l'instrument, je n'aurai plus la même attitude, je vais ressentir les choses plus profondément, il n'y aura pas d’extériorisation superficielle, juste un mariage avec mon instrument qui rend la chose beaucoup plus émotive, qui demande une concentration intérieur à défaut d'une perte de substance extérieur.

Citation :
Pour ce qui est du rythme, la voix peut également accelerer le débit ou le ralentir et produire les meme effets qu'un instrument à percussion.
Que veux-tu demontrer excactement ?

Et bien, la vitesse du rythme, qui comme je le voie, sera déchargé, emmagasiné ou canalisé. Ecouter quelque chose de lent (Adagio, 70 battements minutes), ou de rapide (Allegro, 140 battements minutes), n'aura pas la même répercussion chez la personne. Difficile de rester transparent à l'écoute de ces différents rythmes.
Quand je dis déchargé, je pense à la musique rock, par exemple, qui est difficilement écoutable ou jouable si tu reste les fesses sur une chaise, c'est un genre de musique qui se vie plus extérieurement. Une discussion de soirée avec un fond de musique rock sera plus vivace et montera certainement plus vite dans les tours.
Emmagasiné et donc ensuite déchargé, pour le Jacky en voiture tuning, par exemple, qui va écouter de la trans/électro/ à toc, le cul posé sur son siège, ne risque pas de sortir de sa voiture en refermant la porte doucement et en aillant une attitude calme et posé par la suite.

Bon, tout se que j'ai dis dans le dernier paragraphe est purement expérimental Very Happy, j’espère avoir été plus clair, j'y reviendrai plus tard après réflexion. Je propose de regarder l'attitude de ces personnes dans les vidéos si après pour appuyer se que j'essaie d'expliquer. Bien regarder la manière dont ils vivent la musique, leurs mimiques et leurs activités gestuelles, selon le genre de musique joué et l'évolution de celle-ci (surtout pour la première vidéo).





Revenir en haut Aller en bas
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   11/12/2012, 00:40

la musique c'est aussi de la poésie,
faudra-t-il aussi interdire la poésie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: [b]@ Hildegarde :[/b]   15/12/2012, 17:44

@ Hildegarde :

Bonne nouvelle, il ne faudra pas interdire la poésie. En effet, le prophète aimait beaucoup les poèmes. D'ailleurs, les arabo musulmans pratiquaient beaucoup la poésie notamment sous forme de jeu improvisé. Et le coran c'est aussi une forme de poésie.

Dans mon message précédent j'explique que l'instrument de musique est en train de placer la beauté, le sens du texte au second plan.

A ma connaissance aucune musique instrumentale n'a jamais été sencurée.

Et la récitation du texte qui fait le plus peur à satan et ses associés, et qui va assurément connaître les pires censures est bien évidemment le Coran.
D'ailleurs, la psalmodie du coran est un art à part entière.

Tant que j'y suis, As-tu retrouvé le passage de l'évangile ou un autre texte dans lequel il est ecrit que les anges jouent de la harpe ? Je n'ai rien trouvé à ce sujet. Merci.

ps : n'ayant pas de connection wifi, je ne peux pas repondre rapidement ou avec précision aux messages.


Dernière édition par Incassable le 16/12/2012, 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Exception religieuse à l'interdiction   16/12/2012, 16:48

Exception religieuse à l'interdiction

Cheikh Al-Islam a dit : « Cependant, le Prophète avait autorisé certains divertissement à l'occasion des cérémonies de mariage et autres et avait permis aux femmes de battre le tambour à l'occasion des cérémonies de mariage ou des festins. Pour ce qui est des hommes, de son vivant, personne d'entre eux n'a jamais joué avec un tambour ou donné des applaudissements.
Il a été même dit dans le-Sahîh qu'il avait dit « Les applaudissement sont pour les femmes, mais les hommes doivent Louer Allah. Allah a maudit les femmes qui essayent de ressembler aux hommes et les hommes qui essayent de ressembler aux femmes. »

C'est dans ce contexte qu'il faut replacer le hadith rapporté par Aïcha : « Le Messager d'Allah entra chez moi, pendant que deux jeunes filles chantaient des chansons sur (la bataille de Bu'ath). Il s'étendit sur le lit en nous tournant le dos. Sur ces entre-faits, arriva Abou Bakr qui s'écria : « Des chants diaboliques dans la demeure du Messager d'Allah ! » Se tournant vers lui, le Messager d'Allah lui dit : « Laisse-les ! » Puis pendant que Abou Bakr n'y prenait point garde, je fis un signe aux deux jeunes filles qui sortirent. »
Et dans une autre version, le Messager d'Allah a dit : « O Abou Bakr, chaque peuple à ses jours de fêtes, or c'est notre fête aujourd'hui.
» (Les deux versions sont rapportés par Al-Boukhari, Mouslim, Ahmad et Ibnou Madjah)

C'est pourquoi certains ulémas soutiennent qu'Abou Bakr n'aurait pas engueulé ou blâmer qui que ce soit en présence de l'Envoyé d'Allah. Mais s'il l'a fait c'est parce qu'il pensait que le Prophète n'était pas attentif à ce qui ce passait.

Il ressort de ce Hadith que le Prophète et ses compagnons ne s'y étaient pas habitués, d'où son appellation « chants diaboliques ». Et en disant : « O Abou Bakr, chaque peuple à ses jours de fêtes, or c'est notre fête aujourd'hui. », le Prophète, venait de confirmer cette appellation. Cela veut dire que l'autorisation était liée au fait que c'était un jour de fête et qu'en dehors des jours de fête ou de mariage tel qu'indiqué dans certains hadiths, l'interdiction est de mise. »

Cheikh al-Albanî l'a bien détaillé dans son précieux ouvrage au chapitre de l'interdiction des instruments de musique. Le Prophète a donc autorisé le recours aux chanteuses les jours de fête, pour que, comme il le dit dans un hadith, « les polythéistes sachent que notre religion il existe des divertissements » .
Le hadith des deux petites chanteuses ne renferme pas quelque chose qui puisse indiquer que le Prophète les écoutait. Dans ce cadre, il faut signaler que l'interdiction ou l'autorisation est de mise selon que la personne écoute ou entende sans le vouloir. C'est le cas en ce qui concerne le regard, il est interdit lorsqu'il est jeté à dessein.

Il ressort également de ce hadith que la chanson est exclusivement réservée aux femmes. L'imam Abou Oubayda a défini le mot « daff » qui signifie tambour en arabe de la manière suivante : « C'est l'instrument que battent les femmes. » (Gharîb al-hadith 3/64)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: @ Ironique   16/12/2012, 17:38

Précisions sur le sens du verset 6 de la sourate 31 Louqman :

Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.

Abi Amama (que Dieu l'agrée) rapporte que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : "ne vendez pas les esclaves chanteuses, ne les achetez pas et ne cherchez pas à les connaître; car leur traite ainsi que l'argent qui en découle sont illicites".

C'est à ce propos que le verset suivant a été révélé.

Aujourd'hui, ces esclaves chanteuses sont les hommes éphéminés et les femmes perverties.
On cherche à les connaître et à suivre leur vie.
Résultat : nous sommes émus, emerveillés et concentrés en les écoutant et nous ne ressentons plus rien à l'écoute de la parode de Dieu.
Comment se fait-il qu'une personne va aimer écouter du metal, detester la musique classique et qu'il en sera tout autrement pour un autre ?
Dans les quartiers, un jeune va adorer le rap alors que ce même jeune aurait adoré le rock n'roll dans les années 60.
Je pense qu'il soit possible qu'en habituant ses oreilles à écouter un style de musique, un jeune pré-ado finisse par s'en accomoder et par l'aimer. Certains vont s'ouvrir vers d'autres styles de musique mais en général ils vont se limiter à quelques styles differents au cours de sa vie. L'amour envers un style de musique nous enferme culturellement dans ce style et l'ouverture vers d'autres styles ne se fait pas naturellement. Ainsi, nos grands-parents restent attachés au style de musique de leur époque.

Ceci expliquerait la raison pour laquelle une personne n'écoutant pas ou très peu de musique va naturellement s'émouvoir à l'écoute du coran.

Les coeurs des musiciens sont-ils purifiés grâce à la musique ? La musique developpe t'elle leurs bonnes moeurs, leur sagesse et leurs sentiments ou plutôt leurs mauvaises moeurs et leur tendance à desobeir à Dieu (alcool, drogue, fornication, danse et chant éphéminés pour les hommes, vocabulaire vulgaire et permissif, incitation à oublier l'au-delà...) ?!


@ Ironique


Evidemment que la musique est belle mais ce qui est beau n'est pas forcément bon.

Un guitariste passionné devient l'esclave des chansons. Lorsque le rythme s'accélère, il n'a pas d'autres choix que de le suivre et d'exterioriser des sentiments.

Il devient également esclave de son égo, de son orgueil et il doit faire un effort pour refouler ces perceptions et ne pas écouter les compliment de son public.
A ce titre, il peut même finir par se prendre pour une divinité à defaut de se prendre pour son idole, autre divinité.

Même un récitateur du Coran doté d'une belle voix et qui récite exclusivement pour Dieu se doit d'être vigilant par rapport à son égo, son ostentation et son orgueil.
D'ailleurs, dans les 3 premières catégories d'hommes à entrer en enfer pour alimenter son feu, on trouve des musulmans et notamment, des récitateurs du coran parce qu'ils ont appris et récité pour plaire aux gens et pas pour Dieu, des morts en martyrs et des riches ayant bcp pratiqué l'aumone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   16/12/2012, 20:09

l’imminence d'un changement de société me semble plus important qu'un débat sur les instruments de musique

chacun ses priorités

et comme j'aime la musique hors de question pour moi de blâmer les supports instrumentaux ou de continuer d'entretenir ton soliloque

et en + la musique aide à la méditation : à j-5, j'essaie d'élever mon niveau de conscience

que la paix soit sur toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   16/12/2012, 20:47

hildegarde von b a écrit:
l’imminence d'un changement de société me semble plus important qu'un débat sur les instruments de musique

chacun ses priorités

et comme j'aime la musique hors de question pour moi de blâmer les supports instrumentaux ou de continuer d'entretenir ton soliloque

et en + la musique aide à la méditation : à j-5, j'essaie d'élever mon niveau de conscience

que la paix soit sur toi

Mouai... Tu es pourtant membre d'un forum qui ratisse large, non ? Et rien ne t'oblige à participer à ce topic.

C'est ta troisième intervention sur ce topic et à chaque fois avec une pointe d'ironie (mépris?) simplement parce qu’il touche à ton paradigme et c'est bien dommage pour quelqu'un qui essaie d'élever son niveau de conscience.

Enfin, j'imagine que c'est dû au stress du 21/12. Razz




_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diorce



Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   16/12/2012, 21:39

Salut !!

Je confirme à mon niveau que pas mal de musique m'aide à élever mon niveau de conscience. Bien sûr pas le genre de musique commerciale.

Le fait que la musique peut reprogrammer une personne ne fait aucun doute pour moi. Suivant les fréquences utilisées dans la musique celles-ci peuvent être bénéfiques autant que mal fesante. Il n'y a qu'à en ressentir les vibrations pour comprendre, tout est vibrations.

Par contre cela fait 1 an que je ne regarde plus la TV. Et quand par malheur je l'allume, elle me prend vite la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chok



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   17/12/2012, 11:34

Salam aleykoum,

Je vais être net : j'en ai plus que marre de voir un énième débat pour savoir si la musique est harram ou pas.

Les savants ont donnés des avis divergents, libre à chacun de choisir celui qu'il estime le plus juste sans chercher à l'imposer aux autres.

Ce n'est pas à nous de débattre sur ce qui est licite ou non, mais aux savants. Cela fait des siècles qu'ils divergent sur ce sujet, alors ce n'est pas nous, avec nos maigres connaissances, qui allons le résoudre aujourd'hui.

Moi aussi je peux vous envoyer des fatwas de grands savants qui disent que la musiques est hallal, et au final on ne sera pas très avancés dans le débat.

Donc ce sujet ne sert absolument à rien si ce n'est diviser et éparpiller la communauté encore plus qu'elle ne l'est déjà, et sur des questions futiles en plus.

Et merci de ne pas me citer les Albani ou Ben Baz, ce sont des savants perfides qui ont travaillés pour le gouvernement apostats de l'Arabie et qui ont instrumentalisés l'islam pour servir les intérêts des USA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   17/12/2012, 15:30

@ Chok

Salam aleykoum,

Juste pour t'informer que sur ce forum, il est nécessaire d'associer une ou plusieurs sources à ses affirmations ("fatwas de grands savants qui disent que la musiques est hallal" et "Albani ou Ben Baz, ce sont des savants perfides qui ont travaillés pour le gouvernement apostats de l'Arabie").

Sinon malgré que je trouve futile et inutile, voir même contre-productif d'exprimer ses craintes de fin du monde (21/12/12) sur ce forum, ce n'est pas pour autant que je suis intervenu pour exprimer mon sentiment sur le topic qui en parle et auquel tu participes assez généreusement.


Citation :
Ce n'est pas à nous de débattre sur ce qui est licite ou non, mais aux savants

Un avis que partage avec toi l'élite mondialiste.


Citation :
Donc ce sujet ne sert absolument à rien si ce n'est diviser et éparpiller la communauté encore plus qu'elle ne l'est déjà, et sur des questions futiles en plus.

Ce n'est certainement pas un sujet futile. Ce qui divise les musulmans n'est pas le débat et l'information mais les manipulations et l'ignorance. Si tu soupçonnes qu'il y a dans ce topic une quelconque manipulation, je t'invite à le démontrer. En effet malgré que nous ayons des membres très attentifs aux tentatives de subversion, nul n'est infaillible.

Quelque soit la position des uns et des autres sur le sujet, il ne faut pas oublier que l'industrie musicale est l'une des armes majeures de l'élite mondialiste et qu'il n'existe pas un seul concept mondialiste qui soit positif pour l'humanité. C'est pourquoi, de mon point de vue, une réflexion profonde sur le sujet est toujours la bienvenue.


@ diorce.


Citation :
Je confirme à mon niveau que pas mal de musique m'aide à élever mon niveau de conscience

Peux-tu préciser si des musiques t'aident vraiment à élever ton niveau de conscience ou si tu ressens plutôt un sentiment de bien-être, de plénitude et de plaisir à son écoute ?
merci Smile

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]


Dernière édition par Comandirej le 17/12/2012, 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chok



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   17/12/2012, 16:22

Citation :
Juste pour t'informer que sur ce forum, il est nécessaire d'associer une ou plusieurs sources à ses affirmations ("fatwas de grands savants qui disent que la musiques est hallal" et "Albani ou Ben Baz, ce sont des savants perfides qui ont travaillés pour le gouvernement apostats de l'Arabie").

Voici ce que dit sheikh `Atiyyah Saqr :

Citation :

Regarder des films et écouter de la musique influent-ils sur le jeûne ?

lundi 25 novembre 2002
Question

Quelle est la position de l’Islam sur le fait de regarder des films et d’écouter de la musique pendant les journées de Ramadân ?
Réponse du Sheikh `Atiyyah Saqr
[1]

Les directives générales concernant le fait de regarder des films, des pièces de théâtre ou des feuilletons, ainsi que d’écouter de la musique, sont les suivantes. Si ces supports audio-visuels contiennent des paroles indécentes, suggérent de commettre un interdit quelconque, influent de manière néfaste sur les idées et le comportement de l’être humain, le détournent de ses obligations, ou alors s’ils sont accompagnés de choses interdites — telles que la consommation d’alcool, les danses mixtes, la promiscuité —, alors ils sont interdits, que ce soit pendant Ramadân ou en-dehors de Ramadân. Si ces supports audio-visuels sont dépourvus de tout cela, alors s’y adonner de manière immodérée est déconseillé. En revanche, il n’y a pas de mal si on s’y adonne quelque peu, afin de se détendre.

Le mois de Ramadân a néanmoins un aspect particulier. Il se définit par l’abstention de l’âme de toutes ses envies et par la formation à la maîtrise rationnelle de ses penchants. Cela ne peut se faire en s’abstenant uniquement de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles. Il s’agit là du strict minimum pour la validation du jeûne, dont se satisfait la majorité des gens, qui ne font cela que pour échapper au châtiment divin, se contentant d’une piètre récompense divine. D’autres, en revanche, tendent à la perfection dans tous leurs cultes : ils s’abstiennent de toutes les envies de l’âme, en particulier de ce que Dieu a interdit, comme le mensonge et la calomnie. Ils s’élèvent ainsi vers la perfection, en s’abstenant également de choses permises, s’efforçant à l’obéissance de Dieu durant ce mois en particulier, afin d’en ressortir avec une âme et un comportement purifiés de tout vice et ornés de toutes les vertus. Nous ne devons donc pas manquer l’occasion de ce mois durant lequel la récompense des bonnes actions est démultipliée par le jeûne diurne, les prières nocturnes (tarâwîh), et la récitation du Coran.

Perdre beaucoup de temps en regardant et en écoutant les diverses formes de divertissement est dommageable pour le croyant intelligent. Les responsables, quels qu’ils soient, devraient observer le caractère sacré de ce mois. Ils devraient ainsi donner l’occasion, pour les croyants qui jeûnent et qui prient, de se rapprocher de Dieu, au lieu de divertissements dont nous nous lassons à longueur d’année.

Quoiqu’il en soit, regarder ou écouter ces supports audio-visuels n’invalide pas le jeûne, sauf s’ils mènent à un rapport sexuel. Néanmoins, de nombreuses occasions d’adorer Dieu, de réciter le Coran, de regarder des émissions religieuses auront été manquées. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — dit : « Ramadân est venu jusqu’à vous : c’est un mois de bénédiction. Dieu vous en recouvre pour faire descendre sur vous Sa Miséricorde, pour effacer vos péchés, pour répondre à vos invocations. Dieu regarde à la manière dont vous vous concurrencez les uns les autres dans les bonnes actions, puis Il exprime la fierté qu’Il a de vous devant les Anges. Montrez donc à Dieu ce que vous savez faire. Car le démuni est en vérité celui qui a été privé de la Miséricorde de Dieu. » Que notre concurrence pendant Ramadân porte donc sur le bien, non sur le divertissement ni sur la réalisation des plaisirs.

Et Dieu est le plus Savant.

http://www.islamophile.org/spip/Regarder-des-films-et-ecouter-de.html

Citation :
Sinon malgré que je trouve futile et inutile, voir même contre-productif d'exprimer ses craintes de fin du monde (21/12/12) sur ce forum

Il n'y a pas de rapport. Mon sujet n'a pas été fait pour polémiquer sur des futilités. D'ailleurs, si tu avais lu le sujet en question, tu verras que je n'ai JAMAIS parler de fin du Monde (je ne suis pas dans ce délire) mais plutôt de l'écroulement du système (qui arrivera tôt ou tard, la question est de savoir quand).

Citation :
Un avis que partage avec toi l'élite mondialiste.

Non, juste un musulman humble qui ne se prend pas pour un savant.

Citation :
Ce n'est certainement pas un sujet futile. Ce qui divise les musulmans n'est pas le débat et l'information mais les manipulations et l'ignorance.
Vous n'avez pas à débattre sur le licite ou l'illicite sur ce genre question car vous n'êtes pas des savants. Laissez les faire leurs travail et arrêtez de vous prendre pour des savants alors que vous ne savez quasiment rien de la religion et ne savez même pas lire l'arabe.

Quel est l'utilité de ce sujet à part créé des débats stériles du type :

- "moi mon savant a dit que c'était harram"
- "non, mon savant a dit que c'était hallal, et c'est forcement lui qui a raison"
- "mais non, c'est mon savant qui raison et le tient à tord"
...

A quoi cela va nous avancer ? A une époque de division et de troubles, on a quand même mieux à faire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 11:19

Bonjour,

C'est quoi l'histoire du savant ? Il me faut une étiquette pour pouvoir débattre d'un sujet ? Comment ça marche ? Je vais lire quelque bouquin, je fais trois ou quatre pas de danse puis je vais récupérer un papier avec écrit "certifier savant" ? La bonne blague ...

Citation :
Vous n'avez pas à débattre sur le licite ou l'illicite sur ce genre question car vous n'êtes pas des savants. Laissez les faire leurs travail et arrêtez de vous prendre pour des savants alors que vous ne savez quasiment rien de la religion et ne savez même pas lire l'arabe.

Tu n'as certainement pas le droit de me dire à moi ou d'autre, de quel sujet je peux ou ne peux pas parler, tu n'es pas savants, non ?
Et puis, à quelle niveau je peux me dire savant ? Parce que je sais des chose tu sais ? Cela marche comment ? Par palier, bon point ? A partir de quel grade je vais pouvoir venir parler ici ? Et puis tes savants, comment ils savent que leurs savoirs est se qu'il faut que l'on sache ?

Citation :
Cela fait des siècles qu'ils divergent sur ce sujet, alors ce n'est pas nous, avec nos maigres connaissances, qui allons le résoudre aujourd'hui.

Ouai ... bas ça me fait une belle jambe ... Tu m’excusera mais moi je vais pas attendre de recevoir un courrier estampillent "certifier savant" pour que l'on me dise quelle direction prendre.

Il y a une chose que je sais par exemple, c'est que le sujet en question se trouve dans la catégorie Débats/Divers et donc par l'existence de cette catégorie je peux venir m’exprimer ici avec d'autres personnes pour pouvoir approfondir certain sujet. Tu pourra aussi remarquer le titre de sujet, Faut-il interdire les instruments de musique ?, et par la même occasion, relire tes messages et comprendre que le but de ton apport est belle et bien stérile.

Maintenant si tu veux participer de façon utile à la question ... nous t'écoutons.
Revenir en haut Aller en bas
diorce



Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 13:10

re,

Exemple de musique qui m'a été bénéfique et qui m'a guéri de certaines douleurs enfouies.

Musical Rapture de Frédéric delarue.

sa musique est en libre téléchargement et libre de droits d'auteur.

Aller sur son site pour la télécharger gratuitement pour les gens qui sont ouverts d'esprit. Perso je ne peux donner de lien sur ce forum pendant 7 jours.

De même ! faire une recherche sur votre moteur de recherche sur les fréquences Alpha, Bêta, Thêta et Delta.

elles sont utilisé pour l'hypnose, l'éveil, et aussi utilisé par les franc maçons et illuminati. bien que ses derniers ne veulent pas vous éveiller mais au contraire nous manipuler comme ils le font si bien depuis des lustres.

LA TV possède des sons qui ne sont pas vraiment audibles mais qui nous controle belle et bien sur nos activitées journalière et financière.

vous verrez que ce que j'avance n'est pas anodin ;-)

diorce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 15:31

Incassable, je pense que tu rentre beaucoup de chose dans le même panier, je suis on ne peut plus d'accord sur le fait que la musique industrielle est au service de la moral dégénérescente mondialiste, qu'elle manipule, endoctrine par des moyens perfide et sournois.
D'accord pour dire qu'un guitariste passionné devient l'esclave d'une chansons, au même rang d'un citateur du Coran qui sera esclave d'un texte, même si celui-ci est simplement divin.
Ma guitare possède 22 cases et 6 cordes donc 132 notes de musique pour m’exprimer tout comme je m'exprime vocalement avec mes deux cordes vocales, suis-je esclave de tout cela ?

Je pense après les divers apports que tu joins ici, que la vision des divers prophètes n'est autre qu'une mise en garde face à la faiblesse de l'homme et donc supprimer les instruments de musique ne soignera pas cette dégénérescence égotique mais l'occultera, faudrait-il aussi procéder à une ablation des cordes vocales ?

L'homme doit tout simplement (sunny) être purifié ? toute pratique artistique a ses dérive, supprimer l'instrument en revient à supprimer tout les sens, tous corruptible, l'ouï, l'odorat, la vue et cetera.
Mais je pense que nous somme d'accord pour dire que tout supprimer pour ne plus être soumis à quelconque tentation en revient à garder une boite corrompu sens plus aucun instrument pour échanger, alors que la plus logique des attitudes à avoir serai d'aller à la source du problème, éradiquer cette essence malsaine qui se sert de tous les instrument en sa possession pour continuer à vivre.


Dernière édition par Ironique le 19/12/2012, 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 15:44

diorce a écrit:
re,

Exemple de musique qui m'a été bénéfique et qui m'a guéri de certaines douleurs enfouies.

Musical Rapture de Frédéric delarue.

diorce

Je ne connais pas le bonhomme mais le logo de son organisation "La cathédrale des anges" est très clair quant à son orientation idéologique.


http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.cathedralofangels.org/who_we_are.html&prev=/search%3Fq%3DFr%25C3%25A9d%25C3%25A9ric%2Bdelarue%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26hs%3DxDy%26tbo%3Dd%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official&sa=X&ei=gGrQUPGpHKf54QTntYDwBA&ved=0CIQBEO4BMA8

Par ailleurs, concernant l'intervention de Chok, je crois qu'on peut passer à autre chose maintenant.

Il y a tellement de sujets passionnants sur ce forum que chacun peut y trouver son bonheur.

Exemple : http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7871-pourquoi-toute-cette-fascination-sur-les-romains

Merci de s'en tenir au sujet : Faut-il interdire les instruments de musique ?

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 17:24

@ Commendirej

Merci de m'avoir évité de recadrer le débat à ta place.

Ce qui se passe ici est très révélateur des raisons pour lesquelles nous ne savons plus vivre ensemble.

La 1ère leçon que j'en tire est que tant que nous ne saurons pas
- communiquer, c'est-à-dire mettre en commun des infos, des connaissances par la relation, établir un contact et maintenir un climat de confiance mutuelle qui va passer par le respect de soi et des autres car je suis capable d'exprimer mes idées, de comprendre l'univers de l'autre, je suis conscients qu'il a une opinion interessante à entendre et qu'il est capable de comprendre mon argumentation. En ce sens, notre intention n'est pas de piéger l'autre mais de mieux le comprendre et de nous rapprocher au plus près de la réalité. Parce que nous savons bien que nous pouvons avoir omis inconsciemment une info utile à la résolution d'un problème. L'autre peut aussi meconnaitre un problème, l'importance de celui-ci ou la capacité de le résoudre
- Etre bienveillant, c'est-à-dire avoir une disposition favorable envers quelqu'un, s'ouvrir à lui sans a priori, sans jugement et accepter qu'il puisse y avoir des points de vue différents, comprendre les autres, leurs choix sans forcément être d'accord. Il s'agit d'une attitude tournée vers l'autre avec le souhait de le comprendre et le decouvrir et ce, sans interfer sur sa propre histoire, sur son modèle du monde,

Tant que nous ne saurons pas communiquer avec bienveillance,
nous ne saurons pas trouver des solutions nos divergences.


En général, nous divergons sur les faits, les valeurs et les objectifs/méthodes :

- Les faits : donnée observable par chacun. L'opinion est une réflexion portée sur un fait et le sentiment est un ressenti par rapport au fait.
C'est en me basant sur des faits que je souhaite trouver des arguments solides. Malheureusement, nous n'avons pas tous les mêmes capacité d'analyse et de synthèse d'un texte ecrit.

Par exemple, lorsque "Chok" poste l'avis d'un savant contemporain.
Je lis l'avis en question et 1ère remarque :
Aucun fait. Aucun texte coranique cité. Le savant ne fait que donner son opinion avec intelligence et délicatesse mais en utilisant ce que l'on appele le raisonnement par analogie.
2ème remarque : La question concerne la musique + la TV. Lorsque l'imam dit qu'il n'y a aucun mal à cela si c'est pour se detendre, il est trop flou, général. Pire, il n'interprète même pas le coran ou la sounna puisqu'il ne les mentionne pas. A nous de deviner et de le croire même s'il n'avance aucun fait, aucune preuve théologique.
3ème remarque : cet avis interdit simplement d'écouter de la musique sous conditions.
Maintenant ce qui m'interesse, c'est de connaître l'argumentation des savants qui autorisent la musique. J'ai besoin de savoir sur quels faits ils s'appuient pour une raison simple, c'est que je ne sais pas.
A ma connaissance, les 4 écoles sunnites ne divergent pas sur cet interdit. Mais alors, qui diverge et en il s'appuient sur quels textes ?

Ensuite, je me demande qui est ce savant ? C'est un imam egyptien qui a étudié et qui a été imam dans la mosquée El Azhar (Histoire de cette mosquée, tendances ?) et qui a travaillé dans le gouverment de moubarak dans les années 80. Quel ont été ses positionnements sur les decisions de Moubarak ou des sujets comme l'excision qui a été interdite fin des années 90 ?

Qu'a-t'il pensé du fait suivant ?

"Le 24 février 2000, le pape Jean-Paul II a rendu une visite historique à l'iman de l'université Al-Azhar Mohammed Sayyed Tantaoui. À travers cette université et son chef, l'islam "modéré" égyptien a pu être appelé l'« arbitre de la pensée islamique moderne ». À l'issue de cette rencontre a été créé un Comité mixte pour le Dialogue établi par le Comité permanent d'Al-Azhar pour le dialogue avec les religions monothéistes et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, qui se réunit une fois par an au Caire ou à Rome le 24 février, date anniversaire de la rencontre.".

Et si je constate des faits douteux, alors je me tais et je laisse Dieu décider à ma place. Ce n'est pas à moi de dire que tel ou tel savant est corrompu parce que je ne sais pas s'ils ont le pouvoir d'influencer sur la politique de leur gouvernement et s'ils risquent leur vie en denonçant certaines injustices.
Seul Allah est savant.

- Les valeurs : elles indiquent ce qui est important pour nous dans notre vie. Elles sont source de motivation et nous satisfaire une valeur, on met en oeuvre des comportements.
Quand quelqu'un trouve un sujet sans interêt, il fait une omission inconsciente d'une info utile à la résolution d'une problématique. C'est le cas, lorsqu'une personne refuse de repondre à ma question quand je lui demande dans quel texte elle a lu que les anges jouaient de la harpe.
Réponse : omission de l'importance du problème, expression d'emotions et blocage (agressivité, passivité ou manipulation). Ici, c'est la passivité (fuite).

- Objectifs/méthodes : à developper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chok



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Faut-il interdire les instruments de musique ?   18/12/2012, 17:53

Citation :
Par exemple, lorsque "Chok" poste l'avis d'un savant contemporain.
Je lis l'avis en question et 1ère remarque :
Aucun fait. Aucun texte coranique cité. Le savant ne fait que donner son opinion avec intelligence et délicatesse mais en utilisant ce que l'on appele le raisonnement par analogie.
2ème remarque : La question concerne la musique + la TV. Lorsque l'imam dit qu'il n'y a aucun mal à cela si c'est pour se detendre, il est trop flou, général. Pire, il n'interprète même pas le coran ou la sounna puisqu'il ne les mentionne pas. A nous de deviner et de le croire même s'il n'avance aucun fait, aucune preuve théologique.
3ème remarque : cet avis interdit simplement d'écouter de la musique sous conditions.
Maintenant ce qui m'interesse, c'est de connaître l'argumentation des savants qui autorisent la musique. J'ai besoin de savoir sur quels faits ils s'appuient pour une raison simple, c'est que je ne sais pas.
Tu contredit le cheikh mais tu n'as pas 1/1000ème de ses connaissances.

Citation :
Ensuite, je me demande qui est ce savant ? C'est un imam egyptien qui a étudié et qui a été imam dans la mosquée El Azhar (Histoire de cette mosquée, tendances ?) et qui a travaillé dans le gouverment de moubarak dans les années 80. Quel ont été ses positionnements sur les decisions de Moubarak ou des sujets comme l'excision qui a été interdite fin des années 90 ?
Je ne sais pas pas, mais en tous cas il est bien plus fiable qu'Albani et sa clique (Ben Baz, etc) ces savants du pouvoir qui ont travailler pour le gouvernement apostat de l'Arabie et qui n'ont pas arrêter d'instrumentaliser l'islam pour servir les intérêts des USA.

Et Albani a fait les pires fatwas qu'on puisse imaginer, comme le fait qu'il est licite de téter le sein d'une femme étrangère :

" Il est autorisé à une femme d'allaiter directement par le sein un homme étranger à elle " [Enregistrement audio Al-Hudâ wa an-nûr ach-Chaykh al-Albânî].

Ou encore :

" Le Prophète n'est pas la meilleure des créatures " [At-Tawassul Anwâ`uhu wa Ahkâmuhu, Al-Albânî, p. 149, première édition, Maktabat al-Ma`ârif li an-Nachr wa at-Tawzî` - ar riyâdh].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Faut-il interdire les instruments de musique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faut il interdire les fessées ?
» "sevrer" ma grande de son biberon? est-ce bien necessaire?
» Faut-il interdire aux policiers de garder leur arme à la maison ?
» Normand en musique
» HISTOIRE DE LA MUSIQUE FOLK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: