Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hassen Chalghoumi - Fichier collabo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   14/5/2012, 12:02

Hassen Chalghoumi, le prototype de l'imam parfait selon la vision judéo-maçonnique.


-Les enfants de l'imam de Drancy scratch




Hassan Chalghoumi homme de lettres albino


"heuuuuuuu voilà heuuuuuuuu je souhaite vraiment que exercer l'islam de France
que la réalité notre avenir et y ra n'honneur"

Costume, cravate, rasé de près et des kilos de mensonges appris (tant bien que mal) par coeur. drunken




Sa pitoyable prestation face à MLP en mars dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   16/5/2012, 00:52

Lancement de la campagne "Chalghoumi DÉGAGE!"

Le Collectif pour la Dignité des Musulmans lance sa première campagne "Chalghoumi DÉGAGE" dans la ville de Drancy. Ce Collectif vise à promouvoir l'indépendance du culte musulman en France face aux multiples ingérences. Aussi bien celles venant du pouvoir, du CRIF, des pays du Maghreb ou d'ailleurs!


http://fr-fr.facebook.com/CollectifDigniteMusulmans
http://oumma.com/12740/lancement-de-campagne-chalghoumi-degage-video

ps: Je ne connais rien du collectif qui organise cette campagne mais l'imam Chalghoumi est une insulte monstrueuse faite aux musulmans, il est absolument nécessaire qu'il soit chassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   5/6/2012, 21:56

Finalement tout s'explique...

Edit Bardamu : la source Wink : http://jssnews.com/2012/06/05/hassem-chalghoumi-limam-des-juifs-en-visite-historique-en-israel/


Hassem Chalghoumi, « l’imam des juifs » en visite historique en Israël !






Hassen Chalghoumi, un chef de file religieux musulman français et président de
la française de la ‘conférence des imams, a effectué une visite
historique du lundi au mémorial Yad Vashem à Jérusalem. Il participera
cet après-midi à une conférence « religion et démocratie » organisée
par l’institut français de Tel-Aviv, en présence de nombreuses
personnalités religieuses et médiatiques françaises.



La visite de Yad Vashem a été particulièrement émouvante pour cet
homme d’origine tunisienne, 40 ans, qui sert aussi d’Imam à la mosquée
de Drancy, en banlieue de Paris, où les Juifs français ont été raflés
et déportés vers les camps d’extermination de Pologne pendant
l’Holocauste.

« Ce n’est pas [seulement] l’histoire du peuple juif, c’est notre
histoire à tous », a déclaré Chalghoumi à la suite de la visite. «En
protégeant cette histoire, nous protégeons l’histoire des minorités. »

« Je suis venu ici non pas parce qu’il s’agit d’une question juive,
mais parce que je suis un homme. Au nom de la haine et d’une certaine
idéologie, les gens ont tué plus de six millions d’êtres humains. Je
crois que parler de l’Holocauste, cette atrocité humaine, ne peut que
nous inciter à empêcher que cela se reproduise. »

La franchise de Chalghoumi sur l’antisémitisme et le négationnisme
lui a valu pas mal d’ennemis au sein de la communauté musulmane de
France. En mai 2006, son domicile a été saccagé à la suite d’une
cérémonie mémorielle de l’Holocauste qu’il a menée à Drancy. Sa
coopération avec les organisations juives de France lui ont valu
l’épithète d’«imam des Juifs».

Samedi, trois juifs ont été attaqués près de la ville de Lyon dans
le sud-ouest de la France par un groupe de dix hommes, probablement
d’origine nord-africaine. En Mars, 4 juifs, dont 3 enfants, ont été
abattus par un assaillant d’origine algérienne, Mohammed Merah.
Chalghoumi n’a pas hésité à lier sa visite de lundi aux attaques
antisémites à travers la France et l’Europe.

« Il y a une augmentation de la haine raciste et antisémite. Regardez la Grèce, la Pologne et la France. »


Lors de sa visite à Jérusalem, il a prié à la Mosquée Al Aqsa et a
rencontré le grand rabbin Yona Metzger et le maire de Jérusalem Nir
Barkat.

A Ramallah, il a aussi rencontré le ministre palestinien des
affaires religieuses. « J’espère un jour que des millions de musulmans
viendront ici [à Yad Vashem] en provenance d’Arabie saoudite, du Qatar,
d’Algérie… Puis il y aura la paix « , a t-il dit.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   6/6/2012, 12:06

Merci Aurelien pour cette information. J'en profite pour compléter le tableau Smile


conférence de presse à l'hôtel Sheraton de Tel Aviv. 04 mai 2012


Chalghoumi à 10:00 :"la majorité de nos concitoyens musulmans, tous ils pensent la même chose que moi, la majorité, sauf une minorité, on va dire trois ou quatre personnes. Ce sont des victimes du nationalisme arabe qui a diabolisé le monde juif avec la guerre des six jours, ce sont des victimes des médias..."

Mardi 5 juin, Chalghoumi a participé au forum “démocratie et religion ” à Tel Aviv en compagnie de Caroline Fourest, Alain Finkielkraut et Elisabeth Lévy en autres. A noter la présence de collabos tel que la cinéaste tunisienne Nadia El Fani, du journaliste et écrivain algérien Slimane Zeghidour, et de l’artiste plasticienne marocaine Majida Khattari.

http://identitejuive.com/limam-franco-tunisien-hassan-chalghoumi-participe-au-forum-democratie-et-religion-a-tel-aviv/
http://www.mag14.com/actuel/35-societe/656-hassen-chalghoumi-imam-tunisien-en-israel.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   10/6/2012, 19:25

Tout sur Chalghoumi, Larbin du CRIF et de Sarkozy



Un bon résumé de la situation à ne pas manquer. Bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   11/6/2012, 01:49

Pretty Imam

Détournement de l’affiche du film "Pretty Woman" , mettant en scène la complicité érotique tarifée entre le proxénète Gilles Bernheim et sa prostituée Hassen Chalghoumi, en lieu et place de Richard Gere et Julia Robert.

Hassen Chalghoumi érigé par les médias sionistes en leader d’opinion, en représentant des musulmans de France en soumission total à l’empire americano-sioniste, laissant supposer à l’ensemble des français que le musulman de France est nécessairement la caricature du bledard soumis au colon, comme en atteste son comportement et son expression approximative.

Un leader pour les musulmans de France à l’Islam perverti, choisi par le sionisme, incarné ici par Gilles Bernheim, ne peut représenter les intérêts des musulmans de France, et au contraire souille cette religion.

Conception du visuel réalisé en collaboration avec Zéon, merci à lui !

Joe Lecorbeau



source : http://joelecorbeau.com/dieudonne/pretty-imam/749
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
artoss57

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 35
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   11/6/2012, 05:31

La honte!faut le faire quand meme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   12/8/2012, 11:58

Faux-imam Chalghoumi : la vérité sur une escroquerie islamophobe.



Par Malika Bennabi.

Mosquée de Drancy & Conférence des Imams de France : business & trafic de Chalghoumi.



Le vrai imam de la mosquée de Drancy s’appelle cheikh Noureddine, imam d’origine comorienne. Cet imam a succédé à cheikh Houdeyyfa, imam d’origine égyptienne, ancien imam de Drancy depuis la construction de cette mosquée. Mais, parce que cet imam a refusé de suivre Chalghoumi dans son hystérie affairiste et islamophobe, Chalghoumi l’a chassé et dénoncé à la police comme islamiste sans-papier. Alors, il est parti et TOUS les dirigeants de la mosquée ont démissionné. Mais l’honneur de ces hommes pieux, honnêtes et généreux a été sali.
Chalghoumi n’a jamais été imam. Il n y’a aucune photo le montrant prêchant sur le Minbar, la chaire du Vendredi. Pourtant en juin 2009, avec les conseils et le financement du CRIF, il a créé la Conférence des Imams de France. Christine Boutin, l’ancienne ministre sarkozyste du logement, a été réquisitionné pour parrainer cette supercherie. Ce label lucratif pour se remplir les poches et ravir la couronne du représentant de l’islam de France. Cet écran de fumée pour salir, mystifier et embrumer l’image de l’islam, pour couvrir, justifier et enflammer l’islamophobie.

En 3 ans d’exercice, la Conférence des imams de France dont le trésorier a démissionné avec fracas, n’a enregistré aucun adhérent, aucun PV de réunion, mais elle a encaissé plusieurs subventions et soutiens : CRIF : Conseil Représentait des Institutions juives de France. ADL : Anti-diffamation Ligue, un lobby sioniste américain. Bnai Brith : la puissante loge maçonnique juive. Fondation Rothschild, dont le patronyme fait saliver et trembler la finance et la politique. Association France-Israël. UPJF : Union des Patrons des Juifs de France qui lui ont remis en 2011 le Prix de l’Amitié juive après l’avoir remis, l’année précédente, au ministre islamophobe Hortefeux…
Le couple de la honte Chalghoumi-Hortefeux : pile et face d’une même coupe nauséabonde !

Chalghoumi est donc un faux-imam, non pas parce qu’il n’a appris qu’une partie du Coran, mais parce qu’il le trahit. Même s’il était le fils du fondamentalisme Tabligh, Chalghoumi s’est révélé l’enfant gâté du despotisme du raïs tunisien et de l’affairisme des caïds et des vauriens… adopté par le sionisme parisien. C’est Jacques Attali qui a dit: « la bourgeoisie juive a décidé de financer les imams modérés. » mais c’est un faux-imam qui a raflé la mise !

Mosquée de Drancy : l’autre escroquerie !

La mosquée de Drancy est née d’un mensonge animé par des calculs politiciens. Comme l’a révélé Le Parisien dans son article « Quand le maire se félicite d’avoir menti… », le député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a caché aux habitants de se ville et mêmes aux élus de sa mairie le projet et le chantier de la mosquée qu’il était en train de construire. Lagarde a, ainsi, violé la laïcité et trompé les citoyens de Drancy. Officiellement, c’était une salle polyvalente. Une mosquée construite dans le secret, avec une forme architecturale bâtarde (apparence d’un gymnase), avec un emplacement éloigné des regards (entre une voie de chemin de fer et un terrain de foot), sans aucune communication, ne figurant même pas sur les panneaux de signalisation. Une mosquée née et inaugurée dans le plus grand secret, même le journal de la ville s’est gardé d’en parler ! Une mosquée dans l’ombre de Lagarde : érigée pour le servir et dirigée par son serviteur. Chalghoumi, qui tractait pour la campagne de Lagarde, a été parachuté par ce dernier Président de l’association qui dirige cette mosquée.
Le 14 février 2008 (soit un mois avant l’élection municipale), le conseil municipal a voté une convention d’occupation de cette salle entre la commune et l’association culturelle que préside Chalghoumi. Un bail renouvelable en février 2014… soit un mois avant la prochaine élection municipale ! Tout est calcul ! En contrepartie, Chalghoumi roule par Lagarde, et pas seulement pendant les élections !
Exemple, en Octobre 2009, Chalghoumi a placardé dans sa mosquée une virulente lettre recommandée adressée à Claude Bartolone pour défendre Lagarde. Extrait : « (…) déclarer et sous-entendre que la mosquée est née dans la nuit, en contrepartie d’un tractage électoral et de la soumission à un de vos adversaires politiques est une grave et néfaste insulte à notre communauté et à notre République. Je ne cesse de lutter contre les extrémistes, alors je suis scandalisé que des politiciens se réclamant de vous et de la laïcité, utilisent le lexique et les méthodes de l’Extrême-Droite. (…) je m’abstiendrai cette fois-ci de porter plainte, mais j’interpelle votre conscience pour interdire à vos collaborateurs de prendre la religion en otage, ou de jouer sur les divisions communautaires pour régler des comptes. (…) »

En profitant des fonds, fonctionnaires et services municipaux de Drancy, des bus aux HLM, de l’imprimerie aux techniciens, Chalghoumi est au service du seigneur sarkozyste de Drancy, Lagarde.
Chalghoumi utilise l’argent de la mosquée, l’argent de la mairie de Drancy (des contribuables français) et l’argent des Juifs pour nourrir ses folies de grandeur. Il utilise le titre d’imam pour couvrir ses bassesses. Chalghoumi venait en 2010 à la mosquée dans une Porsche beige. Il ne cesse de voyager et d’inviter beaucoup de monde dans les restaurants chics autour des Champs Elysées. Vanité, est-elle le dieu de Chalghoumi ?

Serviteur de l’ex tyran tunisien Ben Ali, du Député-Maire de Drancy Lagarde et de l’ex Président français Sarkozy.

Entre Botzaris, siège parisien du parti de l’ex-dictateur Ben Ali, et Carthage, son ex-palais à Tunis, Chalghoumi était un serviteur dévoué et zélé. Il a donné le nom de plusieurs fidèles de la mosquée de Drancy, dénoncés comme intégristes anti-tunisiens, des innocents qui ont eu des problèmes avec la police tunisienne. Il a été mandaté et financé par Sakhr Al-Materi, le gendre du tyran Ben Ali, pour ouvrir une radio islamique en France. En s’affairant pour Ben Ali et Sarkozy, Chalghoumi a tissé des liens avec la belle-famille d’Eric Besson jusqu’ à ce qu’il arrive à se vendre à Tarak Ben Ammar. Avec son jet-privé et sa chaîne Nessma Tv, le milliardaire anti-islamiste a séduit et mis Chalghoumi, le culoté affairiste à la calotte blanche, dans sa poche.

Avec Sarkozy, il a redoublé de servitude. Chalghoumi était un agent d’embrigadement de Sarkozy, il reste une séquelle néfaste du sarkozysme. Il reste une tache de la politique sarkozyste communautariste, clientéliste, électoraliste… Il a affrété un Bus entre la mosquée de Drancy et le meeting de Villepinte du 11 mars 2012. Dans ce meeting électoraliste, le faux-imam était assis au premier rang et il a été salué par le candidat Sarkozy. A plusieurs reprises, Chalghoumi a appelé à voter Sarkozy dans les médias. Il a organisé plusieurs diners électoralistes dans la mosquée de Drancy et dans lesquels il a traité les socialistes de racistes et véhiculé « les 10 raisons pour que les musulmans ne votent pas Hollande ». C’est Biancarelli, ex chef du pôle politique de l’Elysée, qui lui a dit ce qu’il fallait dire à Mme Le Pen lors de leur rencontre au Grand Journal de Canal+. Les ordinateurs de « sa» mosquée conservent les stigmates et les empreintes de leur utilisation pour la campagne et la propagande sarkozystes. En récompense, Chalghoumi a été reçu pompeusement par Sarkozy dans son bureau à l’Elysée et par Guéant dans son bureau à Beauvau.
Chalghoumi : le 2ème bureau de la politique cynique !

A plusieurs reprises, il a chassé les femmes musulmanes de leur salle de prière pour en faire une salle de réception en honneur à ses invités du CRIF, de l’UMP, de l’Elysée ou de Beauvau. Ainsi, il a organisé, pendant la dernière présidentielle, plusieurs diners en honneur du Préfet Moutouh, bras-droit du Ministre Claude Guéant qui a tenté de lui créer, sur-mesure, un CFCM anti-islamiste pro-sarkosyste (un machin baptisé le CFML : Conseil des Français Musulmans Libres); Préfet Lambert, patron du 93 qui a mis en quarantaine le faux-imam pandant plus d’un an et demi ; Patrick Karam, Monsieur Communautarisme de Sarkozy ; Olivier Biancarelli, Conseiller politique de Sarkozy… Chalghoumi a fait de la mosquée de Drancy un théâtre électoraliste bling-bling, un défilé politicien avec des meetings communautaristes autour de ripailles en réponse aux sirènes clientélistes du sérail…
Après les présidentielles, Chalghoumi a récidivé avec les législatives pour servir le petit Sarkozy : Lagarde. Comme démontré auparavant, Chalghoumi est un agent, électoral ou communautaire, de Lagarde ; surtout, depuis que le seigneur de Drancy lui a offert l’achat et la propriété de la mosquée de Drancy.

D’ailleurs, que sont devenus les chèques et les dons faits par des fidèles et des bienfaiteurs pour acheter cette mosquée (3,3 millions €) ? Ne sont-ils pas détournés pour nourrir le train-de-vie du seigneur de la mosquée de Drancy ? Avec quel argent Chalghoumi paie-t-il son cuisinier personnel ?

Mais il n’ya pas que la carotte pour asservir et assujettir les arrivistes sans foi ni loi. Lagarde, qui a essayé de censurer le livre Pour l’islam de France, n’a pas hésité à utiliser le commissaire de Drancy et des agents des RG pour intimider et embrigader le faux-imam.
Chalghoumi n’a jamais représenté l’islam de France. Il a représenté l’islam de Sarkozy, l’islam de Ben Ali, l’islam de Lagarde… Chalghoumi est au service du Pouvoir en place ; il représente l’islam des Services…
Chalghoumi ne représente pas l’islam des Lumières. Cette posture paternaliste est une imposture raciste. Une grenouille de bénitier affairiste nourrie par les magouilles clientélistes. Ce pantin folklorique est une insulte à la langue française. Cet indigène, indigent, indigeste et indigne, représente l’islam des béni oui-oui.

Chalghoumi est une caricature de la médiocrité. C’est un rejeton immature né de la violation de la laïcité et qui perpétue le viol de la laïcité. C’est le produit des relations incestueuses entre la politique et la religion. Ce machin narcissique est une machine de manipulation politique et d’ingérence policière dans l’islam de France.

Chalghoumi a attrapé le BHL, ce virus qui sévit dans le microcosme parisien, qui gangrène la République et dont Caroline Fourest est un fulgurant et inquiétant cas clinique : Bobards partout, Haine des autres, Louanges à soi. Chalghoumi n’est pas seulement le nom d’un syndrome de l’islamophobie, mais celui d’une infection morale entretenue par un cancer typiquement français : un clergé composé d’intellectuels faussaires. Alors, d’autres plaies et d’autres visages remplaceront la métastase Chalghoumi, mais la France restera infectée par le BHL.

Du djihadisme au sionisme : itinéraire d’un marchand de tapis.

La métamorphose de Chalghoumi (pour devenir la star du CRIF) est le résultat de la corbeille de ses gagne-pains qui s’est réduite comme une peau de chagrin. Au-delà de certains boulots comme Grand-frère à la RATP, de certaines ressources comme le RMI, autres allocations sociales ou la sous-location clandestine du sous-sol de son pavillon, Chalghoumi avait 3 ressources financières garanties: l’argent en noir des mosquées, les commissions de son agence de voyage pour le pèlerinage et son salaire de Fedex à l’aéroport de Roissy.

Entre 2004 et 2005, des notes des RG, Renseignements Généraux, dénoncent, comme l’a révélé Le Point et autres médias, Chalghoumi comme prédicateur intégriste qui prêche le djihad pour les hommes et le voile intégral pour les femmes. Chalghoumi était un leader du mouvement fondamentaliste Tabligh, il sillonnait les banlieues pour pratiquer le prosélytisme pakistanais. Chalghoumi devait être expulsé par le Ministère de l’Intérieur, mais il sera sauvé par l’intervention de Thami BREZ, ex Président de l’UOIF, vrai imam, avec un vrai DEA en sciences politiques et un vrai cœur. Mais Chalghoumi va le remercier en diabolisant l’UOIF et les Frères Musulmans.

En 2006, Fedex licencie Chalghoumi, lui retire son badge de l’aéroport CDG en écho aux accusations des RG qui le soupçonnaient d’être un recruteur djihadiste et par peur de ses activités de prosélytisme intégriste.

En 2007 les Etats-Unis interdisent leur territoire à Chalghoumi dont le passeport est profané par un tampon rouge. Malgré les mutations et les courbettes de l’ex-intégriste, l’ambassade américaine refuse de lui accorder un visa. Mais peut-être que le tapis rouge que lui a déroulé Tel-Aviv va lui ouvrir les portes de Washington. Les voies de l’odieux sont pénétrables !

En 2007, l’Arabie Saoudite retire à Chalghoumi le visa d’exploitation pour l’organisation des pèlerinages accordé à son agence, Hidaya Caravane. En fait, pendant plusieurs années, plusieurs pèlerins se sont plaints auprès de l’ambassade saoudienne de Paris des arnaques et des abus de Chalghoumi.

En 2008, Chalghoumi se retrouve sans ressources financières. Il a été chassé de la mosquée de Bobigny par les fidèles. Il a été chassé du restaurant la Pizzéria Royal par son ancien associé. Il a été chassé de l’aéroport Roissy Charles De Gaule par Fedex. Il a été chassé du business du hadj par l’Arabie Saoudite.

En 2008, Chalghoumi commence à piocher dans la caisse de la nouvelle mosquée de Drancy qui vient d’ouvrir ses portes. Dénoncé, mais protégé par le Maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, qui le garde malgré les mises-en-gardes des RG et des citoyens drancéens. Alors, plusieurs responsables démissionnent, comme Nabil Maati, l’ancien directeur du projet de la mosquée de Drancy.

En 2009, Chalghoumi « se vend aux Juifs » car la mosquée de Drancy n’avait plus l’argent suffisant pour entretenir son train de vie. En 2009, Chalghoumi se converti au sionisme en plein bombardement de Gaza par les avions de Tsahal. Pendant que des centaines de milliers de Français, de gauche comme de droite, de toutes les religions y compris le judaïsme, manifestaient contre les crimes de l’armée israélienne, Chalghoumi appelle, dans Le Parisien, à interdire les manifestations pro-palestiniennes en France.

Jackpot ! Il se fait connaitre immédiatement par les médias et se fait adopter par les mouvements sionistes.

En 2010 : il est la star du diner du CRIF. Il est l’avatar de Hirsi Ali. Il gagne 2 puis 3 policiers SPHP pour se protéger avec une garde prétorienne comme Ben-Ali. Pour faire taire les râleurs ou intimider ses détracteurs comme Rachid Mimouni, l’ancien trésorier cofondateur de la Conférence des Imams de France. L’argent du contribuable français pour financer le Bouclier-Anti-Crachats de Chalghoumi !

Depuis 2011 : il se vend chaque jour plus pour gagner plus, pour nourrir sa grosse tête et monnayer sa soumission grossière, pour entretenir ses courtisans et ses fêtes… et payer les voyages tunisiens et les repas quotidiens de sa protection policière.

Alors, Israël ouvre son cœur à Chalghoumi au point de croire qu’il est sorti de son ventre !

Tel-Aviv déroule le tapis rouge à Chalghoumi et écrase les Palestiniens sous un tapis volant de bombes, sous l’apartheid, la colonisation et les expulsions.
Tel-Aviv refoule et horrifie des milliers de pacifistes pro-palestiniens, de toutes les nationalités et de toutes les religions… et étreint et glorifie Chalghoumi.
Tel-Aviv écrase et enterre la pacifiste américaine Rachel Corrie sous un bulldozer… et fête et installe Chalghoumi sur un piédestal.

Chalghoumi, c’est une charrue racoleuse d’un certain sionisme…
Chalghoumi est une charnière pétroleuse entre l’islamophobie et le crétinisme.


De l’imam des juifs au donneur de leçons à la France et à l’Occident.

Dixit Chalghoumi sur Radio J et sur RCJ (Radio de la Communauté Juive) :


« Je suis fier qu’on m’appelle l’imam des Juifs ».
« C’est un honneur pour moi quand les sites islamistes mettent le drapeau d’Israël sur ma mosquée ».
Mais dans les autres médias, c’est un autre Chalghoumi qui coasse sa tristesse et qui hurle sa peur devant ceux qui l’accusent d’être l’imam des juifs. Qui demande qu’on le protège de ceux qu’il insulte. Combien a couté au contribuable français le menteur Chalghoumi à qui « on » a réquisitionné une centaine de CRS ou gendarmes pendant plusieurs mois et affecté 3 policiers SPHP quotidiennement depuis presque 3 ans.

L’antisémitisme de la serpillière que pratique Chalghoumi

Comme les antisémites classiques tels Le Pen, Chalghoumi pense que les Juifs accumulent l’argent et manipulent la politique et les médias. Mais, Chalghoumi a choisi de vendre sa religion et d’offrir un destin de bourricot pour les Veaux d’or du sionisme (CRIF, Sarkozy…) et pour les vautours de l’islamophobie (G-W Goldnadel, Sammy Ghozlan, le parrain paranoïaque de Chalghoumi et autres manipulateurs démoniaques).

Le Conseiller juif de l’imam :

C’est le titre qu’a accordé Chalghoumi à Bernard Koch en 2008. Un titre aussi stupide qu’abject, car Juif est une confession et non pas une profession. Ce Bernard Koch, [rémunéré avec l’argent de qui] a créé, début 2009, une page de soutien sur facebook aussi mensongère que dangereuse. Dixit : « L’Imam de Drancy, Hassen Chalghoumi fait l’objet d’une véritable « fatwa », un appel au meurtre, de la part d’Imams irresponsables et hostiles aux juifs et à la paix entre Israéliens et Palestiniens. » C’est faux ! Aucun imam, ni en France ni ailleurs, n’a émis de fatwas contre Chalghoumi.
Extrait du courriel adressé à M Juppé, ex Ministre des Affaire Etrangères: « L’imam de Drancy souhaite vous entretenir sur différents aspects de la vie internationale (Printemps arabe, Iran, conflit israélo-palestinien…) et sur quelques sujets de politique intérieur (l’islam de France et les élections à venir, la place du vivre-ensemble…) LOL !!!

La communauté juive est innocente des bassesses de Chalghoumi

C’est seulement pour des motifs d’enrichissement crapuleux que Chalghoumi a fricassé, à certains lobbys sionistes, un islam casher. C’est seulement Chalghoumi qui doit être passé au karcher.
Chalghoumi ne doit subir aucune violence. Contrairement à ce qu’il répète, les musulmans de France ne sont dangereux ni pour sa sécurité ni pour celle de la République. Il doit d’abord apprendre à parler avant de donner des leçons à 10 millions de musulmans en France ou à 1300 millions de musulmans dans le monde.
« Dégage ! » est le mot d’ordre que Chalghoumi doit entendre comme l’a fait son ancien maitre Ben Ali.
La communauté juive ne doit subir aucune offense. L’antisémitisme doit être combattu. Surtout à Drancy, antichambre de la Shoah. Les juifs doivent être respectés et doivent comprendre les musulmans pour qui Chalghoumi est leur filou-félon travesti en Neturei-Karta, un Drumont déguisé en rabbin, en tribun aiguisé par un français massacré à la tronçonneuse.
« Respect » est le mot d’ordre qui doit prévaloir dans les relations entre les juifs et les musulmans.

Chalghoumi : donneur de leçons aux musulmans et à l’Occident.

2/11/2011,
Dixit France soir : « L’imam Hassen Chalghoumi, dont la Conférence représente 80 imams en France [faux ! Elle représente 0 imams], reproche à l’Occident d’être « naïf et trop complaisant vis-à-vis des islamistes ». « Ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe est très grave. Quand le parti islamiste Ennahda accède au pouvoir en Tunisie, quand quarante pour cent des musulmans de France ont voté pour lui, je suis catastrophé. Je connais le double langage des islamistes, je suis musulman, je suis tunisien… Ces gens-là veulent instaurer la charia, et tout le monde se réjouit ».


France soir 21/1/2011 : Chalghoumi fait la Une avec un titre choc : L’interview qui dérange : Comment les musulmans doivent-ils se comporter en France ?
Quand Chalghoumi Fait la Une de France soir pour défendre le droit de Charlie-Hebdo de blasphémer le prophète de l’islam, il ne défend pas le droit d’expression mais son obsession d’être face aux caméras ! Même s’il parle très mal aux caméras, il fait tout et n’importe quoi pour qu’on parle de lui ! Au-moins, qu’il réponde à cette question : « pourquoi, M Chalghoumi, aviez-vous installé une caméra dans les toilettes de la mosquée de Drancy ? »

De la guerre contre l’islam par les musulmans.

Les plaintes policières du mouchard mégalomane, du pleurnichard mythomane.

Depuis plus de 2 ans, Chalghoumi a déposé une trentaine de plaintes. Une armure de lamentations ! Excepté une fois, la justice française n’a jamais donné suite à ce Chaplet de plaintes rabâcheuses, à cette diarrhée pleurnicheuse. S’il officiait en Tunisie, il aurait pu mettre la moitié des fidèles de sa mosquée en prison. Sa première plainte, relayée par les médias, a accusé ses détracteurs d’avoir agressé les fidèles et saccagé les meubles de sa mosquée. Dans une autre plainte, il a accusé 2 jeunes musulmans, venus photographier la fameuse Porsch garée dans le jardin de son pavillon, d’être venus pour « kidnapper » ses enfants. Mais il a déserté leurs procès, malgré la dangerosité de cette accusation, malgré sa convocation par le tribunal de Bobigny à plusieurs reprises. Le mensonge et la lâcheté vont de pair chez celui qui n’hésite pas à vendre sa religion, sa famille, son honneur pour la légion d’honneur médiatique. Dans sa fameuse interview dans Le Parisien, voici les deux phrases qui résument sa vision & sa mission : « La burqa est une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d’embrigadement islamiste.» & « Personnellement, mes trois filles vont à la piscine.» Sa raison d’être : s’auto-encenser e diaboliser l’ensemble de la communauté musulmane ; s’auto-glorifier et accuser les AUTRES musulmans d’être violents, intégristes, dangereux…

Les clichés néocolonialistes de certains journalistes.

Ainsi, Libération a consacré, le jour du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, le lendemain de l’équipée israélienne du nouvel ami de Lévy-Willard, un article biographique et hagiographique à ce Chalghoumi sanctifié car « menacé » et auréolé du titre « L’imam des lumières ». Sacré Gandhi ou le «Don Quichotte de l’islam », il y déclare : «j’essaie de faire un pont entre les peuples.» Rien que ça ! Un mégot essaie-t-il aussi d’illuminer la jungle ou de réduire une certaine civilisation en cendres ? Cet article ressuscite les clichés et les mensonges d’il y a 2 ans et qu’on peut résumer en 2 mots d’ordre ou en 2 titres : Marianne : « un imam en lutte contre l’islam sombre ». JSS : « 50 fanatiques du terrorisme palestinien dispersés à Drancy ».
Dans ce portrait, Chalghoumi déclare pour relativiser le fait que sa femme soit voilée : « Elle était voilée quand je l’ai rencontrée, mais ma mère, mes sœurs, ma fille de 14 ans, ne sont pas voilées. » Mensonges et mesquinerie… « Dévoiler » sa mère, mentir sur sa propre mère, abuser d’elle et des Français pour plaire, pour enjoliver son autoportrait parisien, quel culot! Puis, Chalghoumi n’a qu’une sœur. Elle est voilée. Et contrairement à lui, c’est une vraie lumière : elle est une grande chercheuse universitaire au Canada. Mais en France, quand il s’agit des musulmans, on cherche des incultes pour représenter le culte, du charbon pour représenter les Lumières, pour illuminer le mépris et allumer la haine…Ou prépare-t-on une nouvelle guerre contre le voile par des journalistes qui utilisent la femme musulmane comme champs de croisade ? Dans la même veine du rapport mensonger sur les «70 000 adolescentes victimes des mariages forcés en France » édité par le HCI, Haut Conseil à l’Intégration que présidait Blandine Kriegel, et du bidonnage de l’affaire Bintou par Le Point ? L’article de Lévy pour Libération est digne de l’idéologie des Bureaux arabes ou du journal L’Écho d’Alger avant l’indépendance de l’Algérie !

De Lahore à Tel-Aviv.

Il y a plus de 10 ans, après son arrestation par la police de Ben Ali, Chalghoumi, l’islamiste d’Ennahda a fui la Tunisie pour Damas puis Lahore. Il a passé 3 ans dans les madrasas du Pakistan. Peut-être, il a fréquenté les mêmes coins que Merah, le terroriste bien connu, lui-aussi, des RG. Comme Merah, Chalghoumi a trahi l’islam.
Il y a 3 ans, Chalghoumi l’intégriste est devenu un affairiste sioniste !
Il est devenu le musulman modèle des islamophobes.
Il y a plusieurs mois, Chalghoumi a été qualifié par BHL « Honneur de l’Islam »
et par Finkielkraut « Prophète de la paix ».
Il y a quelques semaines, Chalghoumi a été parachuté intellectuel en Israël.
On l’a présenté comme le représentant des imams français.
Netanyahou devrait créer un Prix Nobel de la bougnoulerie et de la traitrise.
Il y a quelques jours, Chalghoumi a annoncé la création d’un Institut de formation des Imams
et pourquoi ne pas créer une école par un prêtre pédophile ?
Il y a une évidence : ce pitre représente le pire de la servilité et de la médiocrité.
On a tenté de faire de lui un clone de Salman Rushdie ; il s’est révélé plus clown que Rantanplan !
Il y a une question qui devrait remettre les pendules à l’heure :
« Chalghoumi : cheval de Troie ou chacal de trop ? »

Islam & Chalghoumi : des hypocrisies explosives.

Dans son livre « Islam & Sarkozy : des hypocrisies explosives » (www.sarkozyislam.fr), l’ancien nègre et conseiller de Chalghoumi, Farid Hannache, qui se dit repenti et qui m’a beaucoup aidée dans cette enquête, dévoile et détaille l’arnaque Chalghoumi.
Exemples :
Simulation d’agression par l’intendant de la mosquée (ancien vendeur de beignets imposé par Lagarde). Dates des meetings et diners organisés à l’intérieur de la mosquée pour honorer les conseillers de Sarkozy ou Guéant. Relation d’otage ou de supplétif avec 2 officiers des RG (STR 93). Recrutement par Le Cherche Midi pour lui faire écrire un livre contre le fascisme vert intitulé « Je suis Imam, j’aime la République et je rejette les extrémistes »…

Kadhafi-Chalghoumi ou NPNS-CIF: l’alibi islamiste.

Ni Putes Ni Soumises et la Conférence des Imams de France répètent la même rengaine : le danger des islamistes. C’est le même refrain qu’a répété le tyran sanguinaire Kadhafi pour justifier sa dictature et sa sauvagerie, pour pousser l’Occident, y compris la France, à fermer les yeux et à le soutenir financièrement et militairement. Il a fallu que le peuple libyen se révolte pour que la France se range derrière le peuple arabe. Faut-il que les Arabes et les musulmans de France se révoltent pour que la France cesse de soutenir politiquement, financièrement et militairement (via les policiers SPHP bien armés et mal affectés) les escrocs de l’islam de France et les ennemis de la communauté musulmane comme Chalghoumi ?
L’instrumentalisation politicienne de certains faits-divers ou de certains drames ou causes débouche sur une stigmatisation systématique de l’islam et accouche d’associations ou de personnalités comiques qui manipulent des sujets tragiques. Ni Putes Ni soumises a fait son beurre avec les tournantes. La vocation de cette association, à part celui de rafler des subventions, est de réduire les musulmans à l’oppression des femmes et réduire l’oppression des femmes aux cités. Mais, de Ayan Hirchi Ali à Fadéla Amara, la stigmatisation des musulmans rapporte une célébrité médiatique, des gains financiers et des postes politiques, députées ou ministres.

Chalghoumi a fait son beurre avec la Shoah puis la burqa. En 4 ans, il est passé du statut « intégriste sous mandat d’expulsion » au statut « victime des islamistes ». Plus malin que la Dame mythomane du RER D, Chalghoumi a bien digéré la devise de Fadéla Amara : « pour faire la Une de la presse, pour être une maîtresse de la désinformation politique et des honneurs médiatiques, il suffit de devenir une traitresse de l’islam et une prêtresse des croisades journalistiques». Il suffit d’accuser des musulmans de violence et d’obscurantisme ! En 2009, après avoir appelé à interdire les manifestations pro-palestiniennes pendant les bombardements de Gaza, il a prétendu que sa maison a été saccagée et sa voiture brulée. Faux ! En 2010, après avoir soutenu la loi pour interdire le voile intégral, il s’est inventé une agression contre sa personne à l’intérieur de sa mosquée. Faux ! Il n’y était même pas. Il était à la mairie du riche 16ème arrondissement une réception de l’UPJF (Union des Patrons Juifs de France avec Claude Goasguen, Président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée Nationale.

Plusieurs médias ont démontré les mensonges de Chalghoumi, comme ces deux articles sur le site internet de TF1 : « Drancy : l’imam anti-burqa s’est-il vraiment fait agresser ? » et « Agression de l’imam anti-burqa : la vidéo qui sème le doute ». Mais, l’article de Caroline Fourest « L’imam sacrifié » l’a blanchi et l’a sanctifié. L’honnêteté des journalistes ne font pas le poids devant la mauvaise foi de la Fourest, la serial-menteuse du maccarthysme islamophobe. L’escroquerie Chalghoumi va finir, probablement, en cendres, mais le four reste. Cette machine de désinformation et de gesticulation qui veut chauffer l’opinion publique contre l’islam et brûler le vivre-ensemble.

Marche contre l’islam radical
avec les racistes néofascistes de Riposte laïque :


Encensé par les plumes islamophobes de la Sarkozy, Rioufol, Del Val et le Philippe Val, cette caricature des doubles-discours; encensé par la LDG, Ligue de Défense Juive, ce groupuscule fascisioniste interdit en Israël et aux Etats-Unis et autorisé en France (compromission insensée ); Chalghoumi, dans le cadre de son travail pour la campagne de Sarkozy devait organiser une Marche contre l’islam radical. C’est-à-dire une marche contre une partie du Coran et de la Souna jugée, par les nouveaux dieux de Chalghoumi, radicale ou extrémiste! Cette marche devait avoir lieu la veille du 1er tour des présidentielles, reportée à la veille du 2ème tour, elle sera un minuscule et ridicule rassemblement sur les marches de la Bastille : une cinquantaine de personnes, dont la moitié était des élus de l’UMP ou des représentants de la communauté juive. Ce qui preuve que Chalghoumi, qui y porta le drapeau tricolore comme une étoile jaune, ne représente rien.
Pire, cette manifestation prouve que Chalghoumi représente le néant ! Puisqu’il voulait organiser cette marche contre l’islam « radical » avec les racistes de Riposte Laïquedont le site internet a loué et glorifié Chalghoumi, avant que la LICRA n’interdise leur participation. Chalghoumi a ainsi travaillé et fait rentrer dans la mosquée de Drancy les néofascistes de Riposte Laïque qui veulent interdire le coran en France et qui qualifient le Prophète Mohammed de pédophile criminel de guerre !
Haine, est-elle le business de Chalghoumi ?


Le changement, c’est maintenant !

« Le mépris, c’est la religion de certains politiques envers les musulmans et les citoyens issus de la diversité…
Une partie de la classe politique française rêve toujours de cet islam archéologique, celui des caïds, des bachaghas et des marabouts, et surtout celui des béni oui-oui…
La relation entre la République et les leaders musulmans ne doit pas être une relation entre le guichet et les chaouchs. Certains politiques français veulent que les musulmans restent visibles par dérogation et audibles par procuration. Les représentants musulmans ne doivent plus rester des figurants sans voix ou des figurines de plomb… Crème et beurs ne sont pas antinomiques. Il y a parmi les Français de confession ou d’origine musulmane, des cadres supérieurs, des hauts fonctionnaires, de grands patrons, de grands professeurs dans les hôpitaux ou les universités, des créateurs de richesses, des vecteurs de sagesse, des ingénieurs, des médecins, des avocats, des personnes méritantes qui aiment la France et qui respectent l’islam et la laïcité.
L’islam fait partie de la Nation française, riche de sa diversité et forte de ses valeurs. L’islam est une religion minoritaire, mais les Français de confession ou de filiation musulmane ne sont pas des citoyens partiels… des citoyens à part entière et non pas des citoyens à part. »

Les critères néocolonialistes pour introniser & médiatiser un représentant musulman :

Parler comme un bouffon et agir comme un paillasson…
Parler comme une casserole et trainer plusieurs casseroles (escroquerie, extrémisme…)
Pour aboyer comme un mercenaire et être tenu en laisse par la menace de poursuites judiciaires…

La mission (ou la raison d’être) de Chalghoumi :

Stigmatiser l’islam et les musulmans.
Attiser la haine et le racisme contre les Arabes et les banlieues en France.
Attiser la haine et la guerre contre les Frères Musulmans, surtout en Tunisie et en Égypte.

Chers Français de toutes les religions…
Chers Musulmans de toutes les nationalités :


Si vous voulez vous enrichir avec l’argent de certains lobbys sionistes, crachez sur le peuple palestinien, dites que les résistants palestiniens sont des terroristes, dites que les Juifs sont menacés en France…
Si vous voulez avoir une protection policière, crachez sur l’islam, dites que les imams de France sont des intégristes, dites que les Banlieues sont des Bases-arrières à certains Beurs terroristes …

Si vous voulez que Chalghoumi arrête de salir l’islam et d’insulter les musulmans :
Demandez une enquête policière sur les relations entre Chalghoumi et la police politique de Ben Ali. Demandez une enquête judiciaire sur les comptes bancaires et l’argent en noir de Chalghoumi et de « SArl » mosquée.
Faites des élections libres et démocratiques pour remplacer le faux imam Chalghoumi par un vrai imam, un vrai homme de foi, un vrai Homme, à la tête de l’association qui dirige la mosquée de Drancy.

P.S. … Post Scriptum

Manuel Valls, le successeur de Guéant grâce au succès de Hollande, va-t-il prescrire et réussir le changement à Beauvau ou maintenir la même relation de Guéant avec Chalghoumi et les musulmans de France ?
Va-t-il enterrer ou entretenir la gestion néocolonialiste et pyromane de Hortefeux ?
Va-t-il libérer l’islam de France de l’ingérence policière et des héritiers de Papon ?
Va-t-il être l’héritier de Joxe-Chevènement-Vaillant ou l’héritier de Sarkozy-Hortefeux-Guéant ?
Va-t-il suivre Fourest, comme Sarkozy a suivi Buisson, pour poursuivre l’islamophobie par d’autres moyens et d’autres « styles » ?
Qui réussira à soigner le Ministère de l’Intérieur du sarkozysme et du paponisme ?




Pendant la campagne électorale des présidentielles de 2012
Chalghoumi au Premier rang du meeting de Sarkozy à Villepinte
Avec les ministres de Sarkozy et les stars de l’UMP.
Excepté la période du pétainisme,
Connaissez-vous un prêtre, un pasteur, un rabbin, un imam
Qui s’est mouillé pour une élection politique comme Chalghoumi ?
Chalghoumi est une violation de la laïcité et une perversion politicienne !



Pendant la campagne électorale des législatives de 2012
Avec le Seigneur de Drancy et sa fameuse veste jaune
Et l’ex-vendeur de beignets que Lagarde a imposé à la mosquée
Un couscous et des gâteaux, des cadeaux pour les enfants et l’odeur des HLM
Pour récolter des voix… Pour alimenter l’électoralisme
Pour nourrir le communautarisme… Pour pourrir la laïcité.
Drancy : modèles des hypocrisies françaises!

Exemple d’un carton d’invitation adressé aux commerçants musulmans de Drancy
Pour un diner copieux copiant les méthodes électoralistes les plus populistes
Pour récolter des soutiens pour le tandem Lagarde-Chalghoumi
L’argent de la mairie de Drancy + l’argent de la mosquée de Drancy =
Violation de la laïcité et institutionnalisation du communautarisme



Comme pour les lieutenants de Sarkozy et pour son seigneur Lagarde
Chalghoumi a organisé un copieux diner électoraliste pour El-Bastawissi
Ex notable de l’ex-dictateur Moubarak et Ex-candidat aux présidentielles…. En Egypte !
En expulsant les musulmanes de leur salle de prière reconvertit en salle de réception
En utilisant le livre Pour l’islam de France, qu’il n’a ni écrit ni lu, comme faire-valoir.
L’enfant illégitime de Ben Ali et Sarkozy est en guerre lucrative contre Frères Musulmans



Les jumeaux-valets de Ben Ali : L’intellectuel et l’illettré, le diplomate et le bouffon !
Avec Mezri Haddad, l’ancien ambassadeur de Ben Ali à l’UNESCO :
Hordes fanatisées, voleurs, pilleurs, voyous, bandes d’islamistes, terroristes
C’est ce qu’il a dit pour qualifier les manifestants tunisiens qui ont déclenché le Printemps arabe
Et qui ont fait chuter le dictateur Ben Ali, son maitre et celui de Chalghoumi.
Qui se ressemblent s’assemblent !



Entre Christine Boutin, l’ancienne ministre sarkozyste du Logement,
Et Richard Prasquier, l’influent Président du trop puissant CRIF :
Chalghoumi savoure son escroquerie la Conférence des Imams de France,
Et trinque pour la menterie et pour la filouterie.
Une farce pour se farcir de vanité et de subventions !



Entre le Mémorial de la Shoah (derrière) et les caméras (devant)
Entre Cheikh Noureddine, le vrai imam de Drancy, (à droite)
et Sammy Ghozlan, son vrai mufti médiatique ,( à gauche),
Chalghoumi massacre le français, la vérité et la dignité,
en instrumentalisant les victimes massacrées par le nazisme ou le terrorisme.



Les intellectuels faussaires et le guignol émissaire
Avant de participer au Forum “ démocratie et religion ” à Tel-Aviv début juin 2012
Avec Frédéric Encel, Alain Finkielkraut, Elisabeth Lévy, Caroline Fourest, et autres islamophobes
Le faux-imam de Drancy a été reçu, béni et adoubé par le Grand Rabbin d’Israël.
Puis, il a déroulé son charabia islamophobe et son refrain des béni-oui-oui
Un sketch contre les Frères Musulmans, du HAMAS à Ennahda, de l’Egypte au Qatar.
Un farce sur des affiches « Juif dégage » collées à Drancy et qui ont excité le Finkielkraut.
On veut faire de lui un clone de Salman Rushdie,
mais il ne peut être que plus clown que Rantanplan.




Malgré son intronisation par le CRIF et sa bénédiction par plusieurs puissants courtisans juifs,
Malgré son à-plat-ventrisme léchant devant les proches de Sarkozy (entrisme rampant)
Chalghoumi a toujours été méprisé, même instrumentalisé, par les caciques de la Droite
L’ex Premier Ministre Fillon a toujours refusé de le recevoir et même de lui jeter un regard.
De toute la langue française que Chalghoumi ne cesse de massacrer ou de maltraiter,
La dignité est le mot qu’il ne pourra jamais comprendre , concevoir ou interpréter.

« Chalghoumi met en garde l’Occident »
Un pantin inculte pour faire la guerre médiatique au Printemps arabe. Une marionnette illettrée pour agiter la haine contre les arabes et les musulmans. Désinformation et racisme, manipulation et bellicisme. Les enfants de Pétain ont besoin des enfants de Goebbels !



Extraits d’un article goebbelsien paru dans le Jerusalem Post début aout 2012 sous le titre de « Prêcher l’exemple »

« Hassen Chalghoumi, l’imam solitaire, le prêcheur de Drancy. [...]Chaque vendredi, son prêche attire quelque 4 000 Musulmans » Faux ! le Chalghoumi ne prêche pas et il n’a jamais prêché.

« Fermez ces sites, pour l’amour du Ciel ! […] Les fils de Ouma.com, qu’il rebaptise “Haine.com” »

« L’imam en colère pointe du doigt cinq ou six sites fanatiques, connus de tous, financés par les Frères musulmans ou d’autres mouvances salafistes. Des vecteurs d’intégrisme dont Merah serait le produit direct pour s’y être gavé de vidéos, affirme-t-il. “Pourquoi, pour l’amour du Ciel, le gouvernement ne ferme-t-il pas une fois pour toutes ces plates-formes web ? Par manque de courage politique ?”. La France doit balayer devant sa porte, insiste-t-il. “Il faut arrêter de chercher les coupables en Afghanistan, ils sont chez nous, dans nos prisons”. Les cellules constituent les terres de chasse des Frères musulmans, estime Chalghoumi. Et là encore, il en appelle au gouvernement : “Nous devons protéger notre avenir pour que la France reste la France de Voltaire”. Sa solution : créer un islam de France. Former des imams français. »
Le faux-imam Chalghoumi accuse la France de lâcheté et lui demande d’être plus islamophobe,
demande au nouveau gouvernement français de reprendre la croisade de ses anciens patrons Sarkozy-Ben Ali !

« [...]constate un malaise dans sa banlieue. Un blocage identitaire et social qui fait le lit, selon lui, des recruteurs d’Al-Qaïda. [...] Surtout, des Frères musulmans, ramifiés, infiltrés, omniprésents dans la capitale et ses zones satellites, mais aussi en province. Et de partir en croisade contre ceux qui se revendiquent de l’islam, “mais ont vendu leur âme à la haine, à l’antisémitisme”. Il faut prendre exemple sur la communauté juive, revendique Chalghoumi. Selon lui, “la communauté musulmane est à la traîne”. Des propos chocs, encensés par les uns, conspués par les siens. Peu importe, l’imam se bat pour ses idées : ôter toute stigmatisation sur les Juifs de la part des jeunes Arabes de banlieue qui exportent le conflit moyen-oriental, une fois encore, en toute méconnaissance du sujet. »
Stigmatisation haineuse des jeunes de banlieue et des Frères Musulmans et glorification vicieuse des « juifs »

« L’ennemi numéro 1 : Aux Israéliens venus le saluer et le remercier de ses prises de position courageuses, il répondait, la main sur le coeur, “souhaitez-moi bonne chance pour le retour”. [...] Aujourd’hui, cet imam de 40 ans est régulièrement la cible des intégristes français dont il est devenu l’ennemi numéro 1. Sa vie est périodiquement menacée.»
Armure de lamentation… Auto-victimisation et stigmatisation des autres musulmans.

« Pour distiller son message de paix, d’amour et de tolérance, et contrer les déviances de l’islam. “Il faut avoir le courage de dire la vérité”, ponctue l’imam, “peut-être que le courage a manqué en France, en 1940, pour dénoncer ce qui était en train de se passer. Aujourd’hui, je suis prêt à parler envers et contre tout, pour que de telles horreurs, comme la Shoah ou la tragédie de Toulouse ne se reproduisent pas”. »
Chalghoumi se déclare plus courageux que la France toute entière en 1940 !!!

Chalghoumi devrait être un objet d’étude anthropologique pour les élèves de Germaine Tillion, cette courageuse résistante rescapée du camp de Ravensbrück, cette grande anthropologue qui a écrit le Harem des cousins, qui a dénoncé la « clochardisation » et la fabrication des caïds comme politique coloniale.



Après la réquisition de la mosquée de Drancy pour Sarkozy, ses conseillers, ses préfets et ses policiers
Après la « collaboration » avec les néofascistes de Riposte Laïque pour la Marche contre l’islam radical
Chalghoumi roule maintenant pour Caroline Fourest qui le bombarde partout, de Tel-Avi à France-Inter
La pire des islamophobes s’est alliée avec le pitre des musulmans
Le tribun de l’antisarkosysme primaire et le larbin primitif de Sarkozy
pour continuer cette croisade médiatique contre l’islam et contre le monde arabe
Après le virus BHL, Bobards partout, Haine des autres, Louanges à soi
La diarrhée pseudo-intellectuelle pseudo-religieuse : Bassesses, Horreurs et leurres.



Soirée communautaire à Drancy :
A la gauche de Chalghoumi, le commissaire de police de Drancy.
A la droite de Chalghoumi, l’ancien policier algérien reconverti dans le sarkozysme
Plus à droite de Chalghoumi, le Préfet ultra-sarkozyste du 93, ancien patron du RAID
Derrière Chalghoumi, l’officier des RG affecté à (et qui a infecté) la mosquée de Drancy.
Ben Ali, c’était la dictature protégée par la police.
Chalghoumi, c’est l’islamophobie protégée par la police!



Campagne électorale des présidentielles de 2012.
Drancy le 10 avril 2012:
Déplacement politique et déclassement de la République.
En face de Sarkozy et son ami Lagarde, il y a leur imam Chalghoumi.
A la gauche de Sarkozy, entre Patrick Karam, son Monsieur communautarisme,
Et entre Olivier Biancarelli, directeur du pôle politique de l’Elysée
et organisateur ou invité de plusieurs diners électoralistes-islamiques,
Il y a un ancien policier algérien reconverti dans le sarkozsyme.
D’Alger à Paris, les voix de la police politique sont impénétrables !

http://www.lelibrepenseur.org/2012/08/11/faux-imam-chalghoumi-la-verite-sur-une-escroquerie-islamophobe/#more-2543

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   27/8/2012, 11:04

HASSAN CHALGOUMI fait le hadj au temple de Tel-Aviv :


HASSAN CHALGOUMI :
"Ma chère amie Caroline Fourest, c'est une femme formidable, elle m'inspire le courage, bravo pour elle, le combat qu'elle mène c'est pour ma femme, mes filles et pour toute ma famille qui puissent avoir leur place au sein de la société. C'est pour cela je l'encourage et je lui dis vraiment bravo...euh...Et la seule chose qui manque, d'avoir une musulmane comme elle. Elle peut lutter, aller loin pour avoir avoir autant de femmes libres et indépendantes. Sa croyance reste dans son coeur mais l'extérieur il a autant de valeurs universelles qu'elle peut partager avec les autres."

albino



_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme2011



Nombre de messages : 106
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Chalgoumi collabo   6/9/2012, 00:36

Regardez comme ils sont mignons, avec ses frères du Bnai Brith, en première page sur leur site en plus Laughing
Serais t-il en train de nous dévoiler sa véritable identité ou a t-il juste choisis de collaborer ? en tous cas il y a du joli monde: Richard Prasquier, Eric de Rothschild... comme dis le dictons: " dis moi qui sont tes potes et je te dirais qui tu es "

---------------------------------------------------------------------------------------------------

B’nai B’rith France Invité par l’Imam Hassen CHALGHOUMI A la rupture du Jeune le 31/07/2012

Serge Dahan a assisté au dîner de l'Iftar de la Mosquée de Drancy, présidé par Monsieur le Recteur de la Mosquée l'Imam Hassen Chalghoumi



Lors de ce diner l’Imam Chalghoumi, a formulé ses vœux pour que nous soyons unis dans le combat pour la défense des valeurs d’Amitié et de Fraternité entre les communautés

Il nous a notamment décrit avec émotion son récent voyage en Israël

Participaient à ce dîner de nombreux responsables de la communauté juive, parmi lesquels le Rabbin et le Président de la communauté de Drancy, le Président des Consistoires, Joël Mergui, le Président du CRIF, Richard Prasquier, le Président du Mémorial de la Shoah, Eric de Rothschild.

Etaient aussi présents à cette manifestation de rupture du jeune l'Ambassadeur des Comores, la Maire Adjointe de Drancy Mme Carcillo, et des responsables des organisations Musulmanes, Chrétiennes, Sikh, Coptes

Le B’ani B’rith France remercie chaleureusement l’Imam Chalghoumi pour cette fraternelle initiative et cette invitation







source: http://www.bbfrance.org/B-nai-B-rith-France-Invite-par-l-Imam-Hassen-CHALGHOUMI-A-la-rupture-du-Jeune-le-31-07-2012_a215.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Charles Goumi (Hassen Chalghoumi - Fichier collabo)   23/2/2013, 12:32

Faux-imam Chalghoumi :
la vérité sur une escroquerie islamophobe.
Citation :
Mosquée de Drancy & Conférence des Imams de France : business & trafic de Chalghoumi.
Le vrai imam de la mosquée de Drancy s’appelle cheikh Noureddine, imam d’origine comorienne. Cet imam a succédé à cheikh Houdeyyfa, imam d’origine égyptienne, ancien imam de Drancy depuis la construction de cette mosquée. Mais, parce que cet imam a refusé de suivre Chalghoumi dans son hystérie affairiste et islamophobe, Chalghoumi l’a chassé et dénoncé à la police comme islamiste sans-papier. Alors, il est parti et TOUS les dirigeants de la mosquée ont démissionné. Mais l’honneur de ces hommes pieux, honnêtes et généreux a été sali.
Chalghoumi n’a jamais été imam. Il n y’a aucune photo le montrant prêchant sur le Minbar, la chaire du Vendredi. Pourtant en juin 2009, avec les conseils et le financement du CRIF, il a créé la Conférence des Imams de France. Christine Boutin, l’ancienne ministre sarkozyste du logement, a été réquisitionné pour parrainer cette supercherie. Ce label lucratif pour se remplir les poches et ravir la couronne du représentant de l’islam de France. Cet écran de fumée pour salir, mystifier et embrumer l’image de l’islam, pour couvrir, justifier et enflammer l’islamophobie.

En 3 ans d’exercice, la Conférence des imams de France dont le trésorier a démissionné avec fracas, n’a enregistré aucun adhérent, aucun PV de réunion, mais elle a encaissé plusieurs subventions et soutiens : CRIF : Conseil Représentait des Institutions juives de France. ADL : Anti-diffamation Ligue, un lobby sioniste américain. Bnai Brith : la puissante loge maçonnique juive. Fondation Rothschild, dont le patronyme fait saliver et trembler la finance et la politique. Association France-Israël. UPJF : Union des Patrons des Juifs de France qui lui ont remis en 2011 le Prix de l’Amitié juive après l’avoir remis, l’année précédente, au ministre islamophobe Hortefeux…
Le couple de la honte Chalghoumi-Hortefeux : pile et face d’une même coupe nauséabonde !

Chalghoumi est donc un faux-imam, non pas parce qu’il n’a appris qu’une partie du Coran, mais parce qu’il le trahit. Même s’il était le fils du fondamentalisme Tabligh, Chalghoumi s’est révélé l’enfant gâté du despotisme du raïs tunisien et de l’affairisme des caïds et des vauriens… adopté par le sionisme parisien. C’est Jacques Attali qui a dit: « la bourgeoisie juive a décidé de financer les imams modérés. » mais c’est un faux-imam qui a raflé la mise !

Mosquée de Drancy : l’autre escroquerie !

La mosquée de Drancy est née d’un mensonge animé par des calculs politiciens. Comme l’a révélé Le Parisien dans son article « Quand le maire se félicite d’avoir menti… », le député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a caché aux habitants de se ville et mêmes aux élus de sa mairie le projet et le chantier de la mosquée qu’il était en train de construire. Lagarde a, ainsi, violé la laïcité et trompé les citoyens de Drancy. Officiellement, c’était une salle polyvalente. Une mosquée construite dans le secret, avec une forme architecturale bâtarde (apparence d’un gymnase), avec un emplacement éloigné des regards (entre une voie de chemin de fer et un terrain de foot), sans aucune communication, ne figurant même pas sur les panneaux de signalisation. Une mosquée née et inaugurée dans le plus grand secret, même le journal de la ville s’est gardé d’en parler ! Une mosquée dans l’ombre de Lagarde : érigée pour le servir et dirigée par son serviteur. Chalghoumi, qui tractait pour la campagne de Lagarde, a été parachuté par ce dernier Président de l’association qui dirige cette mosquée.
Le 14 février 2008 (soit un mois avant l’élection municipale), le conseil municipal a voté une convention d’occupation de cette salle entre la commune et l’association culturelle que préside Chalghoumi. Un bail renouvelable en février 2014… soit un mois avant la prochaine élection municipale ! Tout est calcul ! En contrepartie, Chalghoumi roule par Lagarde, et pas seulement pendant les élections !
Exemple, en Octobre 2009, Chalghoumi a placardé dans sa mosquée une virulente lettre recommandée adressée à Claude Bartolone pour défendre Lagarde. Extrait : « (…) déclarer et sous-entendre que la mosquée est née dans la nuit, en contrepartie d’un tractage électoral et de la soumission à un de vos adversaires politiques est une grave et néfaste insulte à notre communauté et à notre République. Je ne cesse de lutter contre les extrémistes, alors je suis scandalisé que des politiciens se réclamant de vous et de la laïcité, utilisent le lexique et les méthodes de l’Extrême-Droite. (…) je m’abstiendrai cette fois-ci de porter plainte, mais j’interpelle votre conscience pour interdire à vos collaborateurs de prendre la religion en otage, ou de jouer sur les divisions communautaires pour régler des comptes. (…) »

En profitant des fonds, fonctionnaires et services municipaux de Drancy, des bus aux HLM, de l’imprimerie aux techniciens, Chalghoumi est au service du seigneur sarkozyste de Drancy, Lagarde.
Chalghoumi utilise l’argent de la mosquée, l’argent de la mairie de Drancy (des contribuables français) et l’argent des Juifs pour nourrir ses folies de grandeur. Il utilise le titre d’imam pour couvrir ses bassesses. Chalghoumi venait en 2010 à la mosquée dans une Porsche beige. Il ne cesse de voyager et d’inviter beaucoup de monde dans les restaurants chics autour des Champs Elysées. Vanité, est-elle le dieu de Chalghoumi ?
La suite ici http://www.lelibrepenseur.org/2012/08/11/faux-imam-chalghoumi-la-verite-sur-une-escroquerie-islamophobe/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6043
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   23/2/2013, 12:44

Excellent travail de Salim d'ailleurs immédiatement repris sur le site d'E&R :
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-faux-imam-Hassen-Chalghoumi-la-verite-sur-une-escroquerie-islamophobe-16567.html
Merci pour le post Nonwo Smile

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   21/3/2013, 23:53

Chalghoumi dit "Charles Ghoumi" l'humoriste

"Ma chère amie Caroline Fourest, c'est une femme formidable, elle m'inspire le courage, bravo pour elle, le combat qu'elle mène c'est pour ma femme, mes filles et pour toute ma famille qui puissent avoir leur place au sein de la société. C'est pour cela je l'encourage et je lui dis vraiment bravo...euh...Et la seule chose qui manque, d'avoir une musulmane comme elle. Elle peut lutter, aller loin pour avoir avoir autant de femmes libres et indépendantes. Sa croyance reste dans son coeur mais l'extérieur il a autant de valeurs universelles qu'elle peut partager avec les autres."





_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   14/5/2013, 12:35

Témoignage explosif de F. Hannache contre Chalghoumi !


C‘est proprement explosif. Les propos de ce personnage ne sont pas tous justes, son paradigme est encore embrouillé par la ripoublique. Néanmoins, cette vidéo contient des infos très intéressantes, infos qui prouvent par exemple, que la franc-maçonnerie est derrière Charles Goumi ! Des perles rares à noter, afin de mieux comprendre comment la voyoucratie politise les mosquées pour ses intérêts, tandis qu’elle interdit toute politisation des débats religieux…

On remarque que M. F. Hannache a des comptes à régler et à rendre au Créateur. Certes, il prend des risques, mais il reste à surveiller.

LLP.
http://www.lelibrepenseur.org/2013/05/09/temoignage-explosif-contre-chalghoumi-de-f-hannache/



Citation :
La vérité sur Hassen Chalghoumi et ses marionnettistes par son ex nègre et conseiller Farid Hannache


_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   21/7/2013, 20:27

Chalgoumi reçoit l’ambassadeur d’Israël




Quelques participants :

Marek Halter, Gérard Unger (vice-président de la LICRA).

L’Imam d'Auxerre, des membres de l'opposition tunisienne, la fille du roi de la Libye, le chef de la communauté copte égyptienne, le producteur tunisien Tarek Ben Ammar, Latifa Ibn Ziaten...

http://coolisrael.fr/12613/du-jamais-vu-lambassadeur-disrael-dans-une-mosquee-a-loccasion-du-ramadan

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Hassen Chalghoumi - Fichier collabo   11/3/2015, 14:50

La chronique du Tocard. Ma rencontre avec l'imam de Drancy  


mardi 25 février 2014 - Nadir Dendoune


Il y a quelques temps de ça, quand je n’étais pas encore grillé comme un Dieudognoule, une consœur d’une grande chaîne de télé nationale, gentille, bon, un peu paternaliste, mais faut pas lui en vouloir hein !, les Gnoules de banlieue, elle les a toujours fantasmé, elle les voyait qu’à la télé, ou dans les journaux, m’avait demandé si j’avais le numéro de téléphone de l’imam de Drancy.



Elle se disait Entre Gnoules, ils se connaissent tous : Farid, c’est l’ami de Mouloud, qui est le pote de Mokrane, qui a des liens d’amitié avec Habib et qui connaît forcément Hassan Chalghoumi. Elle le trouvait tellement courageux son imam cathodique. Tellement juste dans ses propos. Un type pertinent dans ses analyses.


Bon, ok, elle captait pas tout ce qu’il disait, elle avait pas le décodeur en sa possession. Et en fait, c’est normal, l’imam préféré des médias était né en Tunisie en 1972 et n’était en France que depuis 1996, même si en règle générale, la plupart des Tunisiens que je connais parle parfaitement le français, lui, il a pas voulu s’intégrer, son côté rebelle, sans doute….


Je précise ça pour toutes celles et tous ceux qui l’attaquent sur la syntaxe, ou sur le fait qu’il s’endort jamais à côté d’un Bescherelle. Je trouve qu’il vaut mieux le cogner sur le fond que sur la forme sinon on s’en sort plus et on passe l’année à corriger les fautes d'orthographe de l'énergumène.


Quoi qu’il en soit, la collègue était persuadée que je partageais les mêmes points de vue que lui. Que tous les « muslims modérés », comme elle disait si bien, le trouvaient génial. Elle parlait de Chalghoumi comme d’un héros : Super Imam ! Le pire, c’était qu’elle était sincère. Vraiment. Et elle n’était pas la seule.


Tandis que mes confrères vénéraient l’imam de Drancy, la très grande majorité de mes amis, pour ne pas dire tous, ne pouvaient pas le saquer et trouvaient en lui toute la médiocrité qu’on peut trouver chez un homme. Tout cet amour que portaient mes collègues pour ce porte-parole improvisé, encensé par les médias, donc, pas du tout dangereux pour le « système », très docile, une serpillère quoi, ne m’inquiétait pas au début.


Je me disais, vu le niveau intellectuel de la bête, il tiendra pas 5 rounds. Je me disais, pour bien le connaître, que le système médiatique avait besoin de « bons clients », de mecs qui savent faire des phrases cohérentes, surtout à la télé, où même aguerri, c’était pas évident de répondre en 2 minutes aux questions des journalistes.


Et je m’étais trompé : malgré les raccourcis, les clichés qu’il véhiculait, Hassan Chalghoumi allait devenir l’une des voix les plus importantes de l’islam en France. Incroyable ! C’était comme si un âne gagnait haut la main le Prix de l’Arc de Triomphe. Alors, j’ai cherché à le rencontrer.



C’était devenu limite obsessionnel. Je parlais de lui, matin, midi, soir, et même pendant le sommeil, il était avec moi. Je vivais avec Chalghoumi. Je voulais le voir. Pour comprendre. Comme il changeait de numéro tous les vendredis, à cause des menaces qu’il subissait,  j’ai eu du mal à lui mettre le grappin dessus.


A un moment, j’ai même lâché l’affaire. Et il y a un mois, j’ai relancé. J’ai attendu qu’il rentre d’un voyage en Israël, zarma il a dit qu’il avait fait un crochet à Ramallah pour faire genre qu’il était allé des deux côtés du Mur, pour relancer la demande d’interview.


Et un matin, alors que j’avais fini par abdiquer, il était 10h31, il m’a répondu. Le téléphone a vibré mais pas comme à son habitude. Un bruit bizarre... Un son, à la Chalghoumi. Son SMS disait : « Bonjour, c’est l’imam Chalghoumi ». Y avait pas de fautes d’orthographe alors j’ai pensé à une blague de mes amis.


J’ai répondu, au cas où c'était vraiment lui : « Bonjour, à quel moment, puis-je vous joindre ? J'aimerais réaliser une interview ». Avant d’envoyer le SMS, je me suis demandé s’il fallait être poli. C’était difficile : les idées de ce mec représentaient tout ce que je détestais chez un homme. Je me suis fait violence et j’ai ajouté « Merci ».


Je me suis souvenu que j’étais journaliste et que comme à mon habitude, je ferai mon boulot avec la plus grande honnêteté possible. Ne jamais trahir les propos d'un interviewé : c'était la base de notre métier. J’étais pas sûr s’il fallait vraiment lui donner la parole.


J’entendais certains, dire qu’il ne représentait personne, qu'il y avait d'autres sujets plus intéressants que cet imam de pacotille et qu’il fallait le laisser croupir dans son coin : il finirait par s'éteindre tout seul. Mais, je voyais parfois sur les réseaux sociaux certains prendre sa défense. Il n'était pas si esseulé que ça, et même certains, au sein de la communauté musulmane, le soutenaient.


Et puis, je voulais me retrouver face à lui, pas comme du voyeurisme, ou en mode inquisiteur, mais juste pour lui poser de vraies questions. Pas comme celles que mes confrères avaient l’habitude de lui poser. Pas en mode suceur...


J’ai rigolé tout seul en pensant au moment où je me retrouverai seul avec lui. Qu’est-ce qu’on s’est foutu de sa tronche à l’imam de Drancy ! Je suis primaire parfois, je l’avoue. Et je suis parti le voir le lendemain.


C’était un vendredi : il faisait beau. Et j’étais excité comme on l’est quand on a attendu si longtemps avant de rencontrer quelqu’un, comme la réalisation d’un fantasme ! Ca voulait pas dire que j’avais de l’admiration pour lui. J’en faisais pas une affaire personnelle : j’éprouvais juste du dégoût pour ses idées politiques. Je me disais juste qu’il était temps de le voir en direct. Pour juger sur place. Mon Dieu, j’allais pas être déçu….

Avec l'imam de Drancy, on avait prévu de se voir devant le Fouquet’s à 16h. C'est lui qui avait eu cette idée à 5 euros le café. Il avait fini par m'appeler en direct, après plusieurs messages échangés par sms, où j'avais pas tout compris par écrit. A l'oral, bon, je ne me faisais guère plus d'illusions.


Avec l'imam de Drancy, fallait bien prêter l'oreille. Après l'avoir fait répéter plusieurs fois, j'avais compris "Fouquet’s Champs-Elysées, à 4 heures". Il était 14 heures et j'étais toujours chez moi en collants. C'était plus facile dans cette tenue de se déplacer dans l'apart. Je vivais dans un bordel, c'était après tout, un logement d'un mec qui vivait tout seul et au moins ça faisait travailler la souplesse…



L'imam de "Dronssy" avait choisi LE resto chicos de Paris, plus par convenance, puisqu'il était prévu qu'il prenne un verre halal avec un ami juste avant notre rencontre. A en juger par tous ses déplacements à travers le monde - toujours aux frais de la princesse, toujours invité à des rencontres, à des conférences - et les hôtels qu'il fréquentait, le Fouquet’s ne lui était sans doute pas étranger.


C'était aussi le restaurant préféré de Sarkozy, celui-même qui l'avait promu au rang de Super Imam de France quand Sarko était la première volaille de France. Ce qu'il y avait de surprenant avec cet imam à deux dinars, censé être comme tous les responsables religieux, quelqu'un de spirituel, c'était son attirance pour le superficiel.



J'ai commencé à réfléchir à ce que j'allais mettre sur le dos et j'ai regardé ma tête de gnoule dans le miroir et c'était pas formidable. Je pensais au Fouquet’s, aux clients, aux serveurs, au mec qui allait ouvrir la porte en me voyant arriver et j'ai pensé qu'il fallait que je fasse quelque chose de laïc, par exemple commencer à me raser la barbe.


Et puis, j'ai également vu la tronche de Chalghoumi et à sa réaction en apercevant un frère muz d'apparence, lui qui était toujours rasé de très près, comme pour ressembler le moins possible à un muzzzzz. Mais non, je déconne. Plutôt crever que de baisser mon froc.


J'étais dans cet état d'esprit quand le téléphone sonna de nouveau. - J'ai un problème, peut-on se voir demain à la mosquée ? Venez assister à la prière. Bon, j'avoue il avait pas dit ça comme ça, mais pour la compréhension de tous, je vous ai arrangé le truc.


Chalghoumi, forcément, parce que j'avais un nom bien Gnoule, m'avait proposé de venir prier avant de faire l'interview. Je comprenais pourquoi il s'entendait si bien avec Sarkozy….Comme j'étais d'abord journaliste, carte de presse 106731, je lui répondis sèchement que je viendrai juste après, aux alentours de 15h.


Le lendemain, vers 14h30, je prie… euh pardon, je pris le tramway de chez moi qui était direct. Je marchai juste quelques minutes jusqu'à une grille verte. Y avait un terrain de foot, un gymnase, mais pas de trace de mosquée. J'appelai Chalghoumi qui m'indiqua plus précisément où se trouvait le lieu de culte mais décidément, il pourra jamais faire GPS. Heureusement, un fidèle, un Pakistanais, vint à ma rencontre.



L'endroit était excentré et la mosquée s’élevait au bout du parking du nouveau centre commercial géant Drancy-Avenir. C'était un immense bloc de béton, impersonnel, sans style, et ça se voyait que c'était Chalghoumi qui avait choisi la couleur. Bien sûr, il n'y avait pas de minarets. Ca ressemblait à tout, sauf à une mosquée : en mode Islam de France….


Son bureau se trouvait au deuxième étage. Il était rempli de photos souvenirs prises avec des "gens importants". On le voyait poser avec des hommes politiques de 1er rang, quelques escrocs….Il y avait aussi quatre petits écrans qui lui permettaient de voir tout ce qu'il se passait à l'intérieur de sa mosquée. Dès mon arrivée, il commanda à boire. Puis, sortit la minute d'après quelques coupures de presse. Il voulait me montrer qu'il était quelqu'un de connu médiatiquement. Comme si je n'étais pas au courant….


Il en était fier. Lui avait réussi! Il me montrait essentiellement des magazines africains que je ne connaissais pas. Mais j'avais compris qu'avec moi, il allait être branché en mode communautaire. C'était insupportable….


On commença l'interview mais chaque 30 secondes, son téléphone sonnait. Il m'indiquait à chaque fois qui l'appelait : sa façon de me dire qu'il était quelqu'un qui comptait dans cette société. On le respectait.


Il me raconta sa vie, faisait des allers-retours entre la Tunisie, le pays où il était né il y a 41 ans, la France, où il avait débarqué la veille de Noël, en 1996. J'avais droit au violon. Sa vie avait été difficile, SNIF, SNIF…: le soir, il bossait chez FedEx à porter des cartons, l'après-midi il remettait son costume d'imam pour prêcher la bonne parole.


La Seine-Saint-Denis, il l'aimait bien, c'est sûr; le 9-3 gros!, mais pas au point de laisser ses enfants dans ses écoles publiques. Il m'avait dit qu'en voyant la photo de la classe de sa première fille, il y avait trop de noirs et d'arabes, et ça pouvait pas marcher. Alors, ses cinq mômes, il les avait placés dans le privé et on se demandait où il avait bien pu trouver le blé.


Et puis, un jour, il en avait eu marre de ce petit boulot, de cette "petite vie" et avait décidé de voir plus grand. Il avait été entre-temps, gérant d'une pizzeria où il en profitait pour lancer des débats : déjà en mode imam, pour préparer le terrain : le futur n'était pas loin.


Un jour, il était allé frapper à la porte du maire de Drancy pour qu'il accepte l'idée d'un lieu de culte dans sa ville. Il se chargerait du reste. Il y avait un potentiel énorme, un nombre impressionnant de mousselims au mètre carré. Surtout qu'à Bobigny, la ville d'â côté, où il vivait, la maire communiste semblait plus réticente. Alors, il déménagea.


Le maire de Drancy avait tout de suite accepté : il aurait été stupide de refuser. La mosquée vit le jour en 2006. En grande pompe. Et la vie de cet imam changea. Il était invité partout. L'imam le plus gentil de France, le plus soumis, le parfait interlocuteur. Comme au temps des colonies, où le pouvoir avait besoin d'un relais, pour pouvoir toujours contrôler les indigènes. Chalghoumi était tout ça en même temps.


Face à moi, l'imam de Drancy pesait ses mots, tenait un discours très consensuel. Il était moins stupide que je le pensais. Même son français approximatif devenait une arme avec laquelle il jouait : "Pardonnez-moi, si mes mots dépassent ma pensée". Et vice versa…


Il se servait aussi de la liberté d'expression pour justifier tout ce qu'il disait. Oui, il avait le droit de dire n’importe quoi. Lui, ne semblait pas comprendre que certains puissent le haïr autant. L'ultra-médiatisation, c'était pour faire passer ses idées, pas pour voyager gratis et sortir des bouquins.


Les déclarations à l'emporte-pièce, les raccourcis, c'était pour briser les tabous et faire avancer le débat. Pas pour qu'on haïsse davantage les musulmans de ce pays. J'essayais de lui faire comprendre que beaucoup se servaient de lui pour taper sur "sa communauté". En vain.


On parla Palestine, il était contre la colonisation, c'était au moins ça ! Et puis il me rappela qu'"en tant qu'imam c'était normal". Un bon foutage de gueule en vrai, puisqu'il entretenait de bonnes relations avec le CRIF, soutien indéfectible de la politique israélienne.


Et puis, ça ne le dérangeait pas d'accepter les invitations des autorités israéliennes, tant que l'hôtel était confortable. A tout ça, il répondait qu'il était juste un homme de Paix, qu'il était dans l'inter-religieux et qu'à ce titre, il devait parler avec tout le monde…


Après une heure d'entretien, il était temps de partir. Enfin, Chalghoumi commençait à être agacé par mes questions : il était habitué à la bienveillance des mes collègues qui voyaient en lui un héros, un homme courageux.


Avant de le quitter définitivement, il me demanda de bien faire attention à ce que j'allais écrire. Surtout ne pas mettre de l'huile d'olive sur un feu branché à toute puissance. Les journalistes se devaient d'être responsables. J'ai failli lui dire "Commence à montrer l'exemple et balaie devant ta mosquée", mais j'ai préféré me taire.


L'imam de Drancy n'était qu'un arriviste. Pas assez intelligent pour avoir ses propres convictions, il préférait être du côté des puissants. Je repensais à ce que certains amis m'avaient dit : effectivement, il ne méritait pas qu'on lui donne de l'importance. Laissons-le seul dans son coin, une fois qu'ils en auront fini avec lui, ils le jetteront comme une vieille serpillère qui a fait son temps. Ils le remplaceront par un autre Gnoule de service et c'est pas ça qui manque dans notre Douce France, le pays de mon enfance....



En sortant de la mosquée, je demandai à un fidèle la sortie. Il me vit avec mon gros appareil photo et me demanda si j'étais journaliste. Et balança : "Ah, je comprends alors pourquoi il est venu prêcher aujourd'hui. Je l'avais pas vu depuis longtemps ici…".


Nadir Dendoune


http://www.lecourrierdelatlas.com/666425022014La-chronique-du-Tocard.-Ma-rencontre-avec-l-imam-de-Drancy-Part-One.html

http://www.lecourrierdelatlas.com/670704032014La-chronique-du-Tocard.-Ma-rencontre-avec-l-imam-de-Drancy-Part-2-Suite-et-Fin.html

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hassen Chalghoumi - Fichier collabo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transfert de fichier lourd via Megaupload
» [résolu]impossible de publier un fichier .ged
» astuce :Basculement d'un fichier Heredis d'une version 11 à une version 8 et vice versa
» fichier pps
» GEDANA - Recherche d'anomalie dans un fichier Gedcom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: