Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   30/5/2014, 00:44

Assalamoualékoum, al_ankatoub.

A mon sens il faut essentiellement appuyer la recherche sur le Saint-Coran et les hadiths, je pense que la stratégie qui conciste à récupérer toutes les sources parlant de gog et magog n’est pas une bonne approche. Je vais te donner un exemple qui illustre cette opinion.

Dans un de tes posts sur ce sujet tu dis ceci :
Citation :

Commentaires (verset 90) : jusqu'au moment où il arriva à un endroit où il vit le soleil se lever sur un peuple de race noire auquel nous n'avions fait ni toits ni vêtements pour les protéger contre la chaleur du soleil, plutôt ils s'abritaient dans des souterrains. La terre de leur pays était molle d'où la construction était difficile et aucun arbre n'y poussait.

Un peuple de race noire!
Cela contredit l'hypothèse que tu émets, à savoir que ce peuple se situerait à la pointe de la Russie sur les bords de la mer de Béring
.

90 « Et quand il eut atteint le Levant, il trouva que le soleil se levait sur une peuplade à laquelle Nous n'avions pas donné de voile pour s'en protéger. »

Le soleil apporte toujours de la lumière. En revanche la chaleur n'est pas forcément l'élément le plus flagrant, on s'en rend compte en hiver ou en altitude.Le matin également au levé du soleil, la lumière fait son apparition puis la chaleur s'installe plus ou moins.

Comme je l’ai déjà expliqué  j’ai identifié le point le plus à l’Est comme la région du Grand Nord (et pas l’extrémité de la mer de Béring):

-La région du Groenland est le point le plus à l’Est
-Il est possible de s’y rendre à pied
-On trouve des traces anciennes de présences humaines (2000 ans avant-JC)
-Une très grande partie de l’année (8mois) les terres sont éclairés par le soleil, le reste du temps la nuit est rarement complète on perçoit la lueur du soleil.
-Il n'y a pas la nuit pour se protéger du soleil
-Le sol est blanc du fait de la neige (même en baissant le regard la lumière du soleil nous atteint)
-Il y’a peu de relief pour se protéger et pas d’arbres.

Du fait qu’un avis mentionne « un peuple de race noir », tu dis que mon analyse est fausse (sous-entendu parce qu'à priori les noirs vivent en Afrique).
Cependant un autre avis dans le tafsir d’Ibn Kathir va dans le sens de ma théorie :
Citation :
Sa’id Ben Joubayr a dit qu’’ils étaient de petites tailles, la peau rouge, habitaient dans des grottes et dont les poissons consistaient leur seule nourriture.

Cette description fait furieusement pensée aux Inuits, aux esquimaux qui vivent dans le grand Nord.


On trouve beaucoup d’avis et d’opinions contradictoires concernant gog et magog,c’est la raison pour laquelle j’ai appuyé mes recherches uniquement sur le Saint-Coran et les Hadiths.
Comme tu as pu le remarquer j’ai trouvé des symboles reliant la franc-maçonnerie à l’emplacement que j’ai trouvé, par exemple, une ville du nom de Magog au Canada (ville historiquement très marqué par le franc-maçonnerie) se trouve exactement à la même longitude que l’endroit que j’ai trouvé. Personnellement j'ai du mal à croire au hasard.

La méthodologie que j’ai utilisé correspond à la résolution des questions suivantes dans l’ordre :
Alors que le Saint-Coran décrit le voyage de Dul-Qarnein et la construction du mur de fer et de cuivre entre deux montagnes, Les versets seuls suffisent-ils à éclairer l'Histoire pour retrouver ce mur ?

Dès lors que j'ai trouvé un lieu je me suis posé deux autres question:
La zone trouvée qui semble être en adéquation avec le Saint-Coran, est elle en adéquation avec les hadiths?

L'étude réalisée est elle conforme à au moins un Tafsir connu et accepté ?

Dès que nous aurons trouvé le mur, des signes évidents apparaitront au niveau du territoire concerné, au niveau de l'Histoire ou encore au niveau de la symbolique.
Cela voudra dire que nous sommes en mesure de répondre à la question suivante:

Un groupe de gens, de nos jours, peut il être au courant et si c'est le cas comment ont ils été informé de l'existence de ce mur?

J’espère que les explications que je t’ai fourni t’ont permis de mieux comprendre la philosophie de mes posts précédents et à venir.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   2/6/2014, 06:36

Assalamoualékoum à tous,

je me suis décidé à faire des vidéos pour exposer le résultat de mes recherches et des discussions sur ce sujet.

Voici ma première vidéo.

N'hésitez pas à me faire part de vos suggestions.



Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   3/6/2014, 07:25

Deuxième partie de la vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   25/6/2014, 21:19

Assalamoualékoum,
Je partage une information très intéressante qui peut, je le pense, nous aider à comprendre comment Dul-Qarnein a construit le mur qui nous sépare de Gog et Magog. Il s’agit d’un article sur Wikipédia intitulé Mur vitrifié http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_vitrifié.
Je diffuserais une nouvelle vidéo, je pense, d’ici un mois.
Amitié à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   12/8/2014, 16:38

Assalamoualékoum,

voici ma dernière vidéo qui montre que les franc-maçons savent où se trouvent le mur construit par Dul-Qarnayn.


Toutes les justifications ne sont pas sur la vidéo.
Etant donné la quantité d'informations nécessaire pour tous justifiés j'ai créé un site internet ressource (ismael7.fr).
Je vous invite à lire l'étude complète qui se trouve à la page suivante:
http://ismael7.fr/etudes-et-recherches/143-les-franc-macons-savent-ils-ou-se-trouvent-le-mur

Amitié à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2511
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   13/8/2014, 16:16

Bonjour ismael7,

Merci pour le sujet et la dernière vidéo (je l'ai vu et elle est intéressante,comme les autres) ainsi que ce tout ce qui l'accompagne.

A titre d'info : je ne connais pas ta position là-dessus et ce que tu en penses islamiquement parlant,mais en ce qui concerne l'ésotérisme islamique,il existe un thème (peu connu en somme de par sa nature) intriguant à plus d'un titre,concernant les tours du diable instaurées par les awliya es-Shaytân de par le monde.

Est ici reproduit en citation une partie d'un lien qui traite non seulement du thème en question, mais qui en plus creuse aussi le sujet central dont il est question,celui de Gog et Magog :



Citation :
Les légendes entourant les « Sept Tours du Diable » dont il est parfois question dans l'ésotérisme islamique est un sujet très peu connu en Occident, même par ceux parmi les orientalistes qui se sont pourtant fait une «spécialité» d'étudier l'Islam; à notre connaissance, il n'y a jusqu'à maintenant que trois occidentaux qui en ont parlé de façon plus ou moins détaillée: W.B. Seabrook dans son ouvrage Aventures en Arabie, René Guénon dans le compte-rendu qu'il donna de ce livre, et en dernier lieu Jean-Marc Allemand dans une étude entièrement consacrée à la question et qui s'intitule René Guénon & les Sept Tours du Diable. (comme on le voit, ces trois hommes sont reliés entre eux de différentes façons, chacun ayant repris, commenté et approfondi ce que son «prédécesseur» avait récolté et exposé sur le sujet).


Il y a même un reportage filmé qui a été produit sur ce thème, et que l'on peut retrouver sur le site Dailymotion. Bien que ce reportage soit aussi superficiel et caricatural que possible, et qu'il a de plus le grave défaut qu'il semble entériner l'opinion somnambulique selon laquelle Oussama Ben Laden serait responsable des attentats du 11 septembre, il mérite néanmoins d'être vu au moins une fois afin de se familiariser avec la question. Voici les liens:

http://www.dailymotion.com/video/xfppch_les-7-tours-du-diable-1-2_news


http://www.dailymotion.com/video/xfpp22_les-7-tours-du-diable-2-2_news


Mais la source la plus fiable en même temps que la plus rigoureuse au point de vue intellectuel est sans doute le compte-rendu que René Guénon donna du livre de W.B. Seabrook, dont voici le passage qui s'y rapporte spécifiquement :




[...] Quant aux Yézidis,
on en aura une idée passablement différente de celle que donnait la conférence dont nous avons parlé dernièrement dans nos comptes rendus des revues (numéro de novembre) : ici,il n’est plus question de « Mazdéisme » à leur propos, et, sous ce rapport du moins, c’est
sûrement plus exact ; mais l’ « adoration du diable » pourrait susciter des discussions plus difficiles à trancher, et la vraie nature du Malak Tâwûs demeure encore un mystère. Ce qui est peut-être le plus digne d’intérêt, à l’insu de l’auteur qui, malgré ce qu’il a vu, se refuse à
y croire, c’est ce qui concerne les « Sept Tours du Diable », centres de projection des influences sataniques à travers le monde ; qu’une de ces tours soit située chez les Yézidis, cela ne prouve d’ailleurs point que ceux-ci soient eux-mêmes des « satanistes », mais
seulement que, comme beaucoup de sectes hétérodoxes, ils peuvent être utilisés pour faciliter l’action de forces qu’ils ignorent.
Il est significatif, à cet égard, que les prêtres réguliers yézidis s’abstiennent d’aller accomplir des rites quelconques dans cette tour, tandis que des sortes de magiciens errants viennent
souvent y passer plusieurs jours ; que représentent au juste ces derniers personnages ? En tout cas, il n’est point nécessaire que la tour soit habitée d’une façon permanente, si elle n’est autre chose que le support tangible et « localisé » d’un des centres de la « contre-initiation
», auxquels président les awliya es-Shaytân ; et ceux-ci, par la constitution de ces sept centres prétendent s’opposer à l’influence des sept Aqtâb ou « Pôles » terrestres subordonnés au « Pôle » suprême, bien que cette opposition ne puisse d’ailleurs être qu’illusoire, le domaine spirituel étant nécessairement fermé à la « contre-initiation ».






En ce qui concerne la nature des «influences» auxquelles se réfèrent Guénon, il s'agit incontestablement d'influences d'ordre psychique, et s'il les qualifie de «sataniques», c'est parce qu'elles sont destinées, de par leur caractère «dissolvant», à maintenir les hommes enfermés dans le domaine de l'illusion et à les entraîner vers des états infra-humains, dont la dernière étape ne peut être que la chute dans les états «démoniaques», qui constituent en quelque sorte le nadir des états inférieurs de l'être. Dans Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps, René Guénon avait donné un aperçu aussi clair que précis au sujet de ces «influences»:


(La citation est un peu longue, mais elle doit être absolument reproduite dans son intégralité afin de bien saisir l'essence même du sujet)



« Quelque loin qu’ait pu être poussée la « solidification » du monde sensible, elle ne peut jamais être telle que celui-ci soit réellement un « système clos » comme le croient les matérialistes ; elle a d’ailleurs des limites imposées par la nature même des choses, et plus elle approche de ces limites, plus l’état qu’elle représente est instable ; en fait, comme nous l’avons vu, le point correspondant à ce maximum de « solidité » est déjà dépassé, et cette apparence de « système clos » ne peut maintenant que devenir de plus en plus illusoire et inadéquate à la réalité. Ainsi avons-nous parlé de « fissures » par lesquelles s’introduisent déjà et s’introduiront de plus en plus certaines forces destructives ; suivant le symbolisme traditionnel, ces « fissures » se produisent dans la « Grande Muraille » qui entoure ce monde et le protège contre l’intrusion des influences maléfiques du domaine subtil inférieur (1). Pour bien comprendre ce symbolisme sous tous ses aspects, il importe d’ailleurs de remarquer qu’une muraille constitue à la fois une protection et une limitation ; en un certain sens, elle a donc, pourrait-on dire, des avantages et des inconvénients ; mais, en tant qu’elle est essentiellement destinée à assurer une défense contre les attaques venant d’en bas, les avantages l’emportent incomparablement, et mieux vaut en somme, pour ce qui se trouve contenu dans cette enceinte, être limité de ce côté inférieur que d’être incessamment exposé aux ravages de l’ennemi, sinon même à une destruction plus ou moins complète. Du reste, en reste, en réalité, une muraille n’est pas fermée par le haut et, par conséquent, n’empêche pas la communication avec les domaines supérieurs, et ceci correspond à l'état normal des choses ; à l’époque moderne, c’est la « coquille » sans issue construite par le matérialisme qui a fermé cette communication. Or, comme nous l’avons dit, la « descente » n’étant pas encore achevée, cette « coquille » ne peut que subsister intacte par le haut, c’est-à-dire du côté où précisément le monde n’a pas besoin de protection et ne peut au contraire que recevoir des influences bénéfiques ; les « fissures » ne se produisent que par le bas, donc dans la véritable muraille protectrice elle-même, et les forces inférieures qui s’introduisent par là rencontrent d’autant moins de résistance que, dans ces conditions, aucune puissance d’ordre supérieur ne peut parvenir pour s’y opposer efficacement ; le monde se trouve donc livré sans défense à toutes les attaques de ses ennemis, et d’autant plus que, du fait même de la mentalité actuelle, il ignore complètement les dangers dont il est menacé.

Dans la tradition islamique, ces « fissures » sont celles par lesquelles pénétreront, aux approches de la fin du cycle, les hordes dévastatrices de Gog et Magog (2), qui font d’ailleurs des efforts incessants pour envahir notre monde ; ces « entités », qui représentent les influences inférieures dont il s’agit, et qui sont considérées comme menant actuellement une existence « souterraine », sont décrites à la fois comme des géants et comme des nains, ce qui, suivant ce que nous avons vu plus haut, les identifie, tout au moins sous un certain rapport, aux « gardiens des trésors cachés » et aux forgerons du « feu souterrain », qui ont aussi, rappelons-le, un aspect extrêmement maléfique ; au fond, c’est bien toujours du même ordre d’influences subtiles « infra-corporelles » qu’il s’agit en tout cela (3). A vrai dire, les tentatives de ces « entités » pour s’insinuer dans le monde corporel et humain sont loin d’être une chose nouvelle, et elles remontent tout au moins jusque vers les débuts du Kali-Yuga, c’est-à-dire bien au-delà des temps de l’antiquité « classique » auxquels se limite l’horizon des historiens profanes. A ce sujet, la tradition chinoise rapporte, en termes symboliques, que « Niu-koua (sœur et épouse de Fo-hi, et qui est dite avoir régné conjointement avec lui) fondit des pierres de cinq couleurs (4) pour réparer une déchirure qu’un géant avait faite dans le ciel » (apparemment, quoique ceci ne soit pas expliqué clairement, en un point situé sur l’horizon terrestre) (4) ; et ceci se réfère à une époque qui, précisément, n’est postérieure que de quelques siècles au commencement du Kali-Yuga.

Seulement, si le Kali-Yuga tout entier est proprement une période d’obscuration, ce qui rendait dès lors possibles de telles « fissures », cette obscuration est bien loin d’avoir atteint tout de suite le degré que l’on peut constater dans ses dernières phases, et c’est pourquoi ces « fissures » pouvaient alors être réparées avec une relative facilité ; il n’en fallait d’ailleurs pas moins exercer pour cela une constante vigilance, ce qui rentrait naturellement dans les attributions des centres spirituels des différentes traditions. Il vint ensuite une époque où, par suite de l’excessive « solidification » du monde, ces mêmes « fissures » furent beaucoup moins à redouter, du moins temporairement ; cette époque correspond à la première partie des Temps modernes, c’est-à-dire à ce qu’on peut définir comme la période spécialement mécaniste et matérialiste, où le « système clos » dont nous avons parlé était le plus près d’être réalisé, autant du moins que la choses est possible en fait. Maintenant (6), c’est-à-dire en ce qui concerne la période que nous pouvons désigner comme la seconde partie des Temps modernes, et qui est déjà commencée, les conditions, par rapport à celles de toutes les époques antérieures, sont assurément bien changées : non seulement les « fissures » peuvent de nouveau se produire de plus en plus largement, et présenter un caractère bien plus grave que jamais en raison du chemin descendant qui a été parcouru dans l’intervalle, mais les possibilités de réparation ne sont plus les mêmes qu’autrefois ; en effet, l’action des centres spirituels s’est fermée de plus en plus, parce que les influences supérieures qu’ils transmettent normalement à notre monde ne peuvent plus se manifester à l’extérieur, étant arrêtées par cette « coquille » impénétrable dont nous parlions tout à l’heure ; où donc, dans un semblable état de l’ensemble humain et cosmique tout à la fois, pourrait-on bien trouver une défense tant soit peu efficace contre les « hordes de Gog et Magog » ?

Ce n’est pas tout encore : ce que nous venons de dire ne représente an quelque sorte que le côté négatif des difficultés croissantes que rencontre toute opposition à l’intrusion de ces influences maléfiques, et l’on peut y joindre aussi cette espèce d’inertie qui est due à l’ignorance générale de ces choses et aux « survivances » de la mentalité matérialiste et de l’attitude correspondante, ce qui peut persister d’autant plus longtemps que cette attitude est devenue pour ainsi dire instinctive chez les moderne et s’est incorporée à leur nature même. Bien entendu, bon nombre de « spiritualistes » et même de « traditionalistes », ou de ceux qui s’intitulent ainsi, sont, en fait, tout aussi matérialistes que les autres sous ce rapport, car ce qui rend la situation encore plus irrémédiable, c’est que ceux qui voudraient le plus sincèrement combattre l’esprit moderne en sont eux-mêmes presque tous affectés à leur insu, si bien que tous leurs efforts sont par là condamnés à demeurer sans aucun résultat appréciable ; ce sont là, en effet, des choses où la bonne volonté est loin d’être suffisante, et où il faut aussi, et même avant tout, une connaissance effective ; mais c’est précisément cette connaissance que l’influence de l’esprit moderne et de ses limitations rend tout à fait impossible, même chez ceux qui pourraient avoir à cet égard certaines capacités intellectuelles s’ils se trouvaient dans des conditions plus normales.

Mais, outre tous ces éléments négatifs, les difficultés dont nous parlons ont aussi un côté que l’on peut dire positif, et qui est représenté par tout ce qui, dans notre monde même, favorise activement l’intervention des influences subtiles inférieures, que ce soit d’ailleurs consciemment ou inconsciemment. Il y aurait lieu d’envisager ici, tout d’abord, le rôle en quelque sorte « déterminant » des agents mêmes de la déviation moderne tout entière, puisque cette intervention constitue proprement une nouvelle phase plus « avancée » de cette déviation, et répond exactement à la suite même du « plan » suivant lequel elle s’est effectuée ; c’est donc évidemment de ce côté qu’il faudrait chercher les auxiliaires conscients de ces forces maléfiques, quoique, là encore, il puisse y avoir dans cette conscience bien des degrés différents. Quant aux autres auxiliaires, c’est-à-dire à tous ceux qui agissent de bonne foi et qui, ignorant la véritable nature de ces forces (grâce précisément encore à cette influence de l’esprit moderne que nous venons de signaler), ne jouent en somme qu’un simple rôle de dupes, ce qui ne les empêche pas d’être souvent d’autant plus actifs qu’ils sont plus sincères et plus aveuglés, ils sont déjà presque innombrables et peuvent se ranger en de multiples catégories, depuis les naïfs adhérents des organisations « néo-spiritualistes » de tout genre jusqu’aux philosophes « intuitionnistes », en passant par les savants « métapsychistes » et les psychologues des plus récentes écoles. Nous n’y insisterons d’ailleurs pas d’avantage en ce moment, car ce serait anticiper sur ce que nous aurons à dire un peu plus loin ; il nous faut encore, avant cela, donner quelques exemples de la façon dont certaines « fissures » peuvent se produire effectivement, ainsi que des « supports » que les influences subtiles ou psychiques d’ordre inférieur (car domaine subtil et domaine psychique sont pour nous, au fond, des termes synonymes) peuvent trouver dans le milieu cosmique lui-même pour exercer leur action et se répandre dans le monde humain. »

[...]


Mais j'ai pu trouver ceci sur un site:



René Guénon[size=16] nous indique qu’il existerait 7 tours du Diable disséminées entre l’Afrique et l’Asie.

Deux en Afriques : Sur le fleuve Niger et Au Soudan
Les autres en Asie : Une en Syrie
Une en Irak près de Mossoul
Une au Turkestan
Les deux dernières en Sibérie.

Un premier jet sur un atlas, d’après les informations traditionnelles, nous donne une représentation de la constellation d’Orion:
Représentation que nous retrouvons à Gizeh dans la corrélation d’Orion.





Le site d'où proviennent ces informations est le suivant: http://www.toutelaverite.net/spiritu...rs-du-diables/
[/size]

source :


http://forumislam.com/f/showthread.php/36277-Le-monde-moderne-et-les-Sept-Tours-du-Diable

(attention quand même au dernier message de ce lien que l'on trouve du membre Miriel en date du 10/10/2011 à propos du "Mal" notamment, ou du vrai est certes contenu, mais est clairement mélangé à des divagations personnelles sorties tout droit de la Gnose, donc nettement fallacieuses)


En l'occurrence il faut prendre conscience que s'il existe une science sacrée et une géographie sacrée au niveau traditionnel,il existe aussi,en opposition à cela, ce qui participe des "sciences maudites" de même que,et c'est ici que cela est intéressant,une "géographie maudite" proprement dite (je vous laisse faire les liens avec la Franc-Maçonnerie déviée et la magie/alchimie noire des adeptes de la Synagogue de Satan et de leurs alliés occultistes,et ses conséquences aux niveaux astrologiques/astronomiques/cosmiques et subtils).

Il y aurait bien des choses à dire à ce propos concernant ce qui a trait au Triangle des Bermudes et à ses disparitions "inexplicables",les liens occultes et magiques entre Jérusalem/Washington/Moscou,de même que la ville d'Astana "sortie de nulle part",ville localisé au Kazakhstan,pays basé sur un pentagramme inversée (ceci date sans doute de l'époque Communiste impliquée dans cette sorcellerie https://www.youtube.com/watch?v=Kq8qU476fDc ,ville dont la symbolique typique de l"alchimie noire post-Renaissance et maçonnique" est tout sauf anodine http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7551p45-actualites-russie http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8263-astana-capitale-kazakhstan-photo-lien-info-partage-piste?highlight=astana ,ou encore le grand mystère de la Toungouska du 30 juin 1908 dont aucun scientifique moderne ne pourra jamais donner d'explication plausible "rationnelle", et pour cause (à part pour les gros naïfs bernés qui goberont la thèse de l'astéroïde sans cratère ni impacts),pour ne citer que quelques exemples liés,mais comme ce n'est pas le sujet principal,ils ne sont ici que mentionné à titre de réflexion.

Une chose primordiale à comprendre est qu'il y a autour de la Terre à l'heure actuelle (cela découle d'un projet séculaire et ne date pas d'hier) une gigantesque toile d'araignée tissée par les occultistes du Pouvoir Occulte,et dont les allusions maçonniques et astrologiques sont dévoilées entre les lignes à ceux qui savent les lires.

Une chose nettement suspecte,en ce qui concerne la ville de Gog localisée en Afrique par tes recherches ismael7,c'est qu'elle est étrangement proche de l'une de ces "Tours du Diable" précisément.

Coïncidence ou quelque chose de plus ?


PS - Voici également 5 liens pour télécharger les 5 tomes des Mémoires de J.-B. Boussingault (1903) mentionné dans ta dernière vidéo :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k90312n.r=.langFR

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k90314b.r=.langFR

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k903161.r=.langFR

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k90315p.r=.langFR

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k903130.r=.langFR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   14/8/2014, 00:41

Salut paralleye,

Il me semble que l’approche du Cheik René Guénon concernant le sujet de Gog et Magog est par une analyse morale et mystique, de tirer des leçons de l’histoire de Gog et Magog rapporté dans le Coran.
Cette approche a une grande utilité, en effet à une époque où rien ne venait confirmer l’existence physique du mur de Gog et Magog, René Guénon s’est attaché à extraire la morale et la leçon pour permettre aux musulmans et aux aux Hommes de tirer profit du récit de Dul-Qarnayn indépendamment des éléments matériels du récit.
Le commentaire du récit de Gog et Magog par René Guénon serait toujours valable, même si le mur n’existait plus.

Mon approche est radicalement différente, puisque, concernant le récit de Dul-Qarnayn, j’adopte une lecture strictement littérale.

Concernant les 7 « Sept Tours du Diable », j’ai dans ma panoplie d’arguments non utilisés des éléments qui pourraient aller dans ce sens, cependant toutes ces pistes qu’ils me restent à creuser partent ou me ramènent à ma supposition de l’emplacement du mur au Venezuela.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   31/8/2014, 00:56

Lorsqu’on fait l’exposé d’une recherche, il peut arriver que la seule mise en corrélation des faits ne soit pas suffisante, ainsi un travail de pédagogie est nécessaire.

Exposé d’une manière plus concise et plus simple peut également être un moyen d’offrir plus de champs à la critique et aux questions.

Je ferais donc une prochaine vidéo d’ici 3 semaines.

Cependant la raison de cette vidéo ne sera pas que de reformuler l’exposé de la recherche. En effet j’ai pu consulter un des 300 exemplaires original des mémoires de Boussingault, ce qui m’a permis de vérifier un détail d’une très grande importance.
La prochaine vidéo sera l’occasion de vous en faire part.
Amitié à tous.
Revenir en haut Aller en bas
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   1/9/2014, 09:36

Bonjour à tous,

Je passe pour une petite demande afin de faciliter la lecture du tout de ce billet, si possible, il serait plus confortable de mettre en spolier aux pages 1 et 3 les images trop grande et qui rendent difficille la lecture.

Merci, j'ajouterais en extrait la fin de ce texte histoire de:

Citation :
L’Antichrist est apparu et Muhammad n’est pas parmi nous. Son unique successeur est donc Dieu lui-même. C’est le Créateur qui, aujourd’hui, pousse au combat contre l’Antichrist. Le moment est venu pour que nul ne prétende plus au titre de Calife, pour que nul chef religieux n’empêche ce combat et que chaque croyant trouve ses bons arguments et se lance à la bataille sans permettre aux traditions figées de l’en empêcher. Il est temps de se souvenir des paroles du Prophète Muhammad dans sa Discussion n°184 :

« Qui les (les ennemis de Dieu) combat avec sa main est donc croyant, qui les combat avec son cœur est donc croyant, qui les combat avec sa langue est donc croyant et, en dehors de cela, il n’y a pas un grain de sénevé de foi »

http://misraim3.free.fr/divers/antichrist_dans_l_islam.pdf
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2963-base-de-donnees-enorme-d-ecrits-fm-du-tres-tres-lourd

En espérant connaitre vos avis sur ce même texte en général. càd si il est conforme selon vous au Coran ? A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   11/9/2014, 00:40

Salut à tous.
Salut à toi c.isme.

Pardon d'avoir tardé à répondre, mais j'étais en vacance et complètement « déconnecté ».
Le sujet que tu évoques est lié au contenu de ce fil dans la mesure où les versets du coran concerné par cette discussion font partis d'une sourate (la 18 ème sourate) que chaque musulman devrait lire tout les vendredis pour se protéger de l'antéchrist.

Afin de répondre aux interrogations de ton post (qui précède celui-ci) je vais rappeler quelques éléments essentiels du dogme de l'Islam et de l'eschatologie en Islam :
L'antéchrist est un homme qui accomplira des prodiges, Dieu l'enverra pour éprouver les hommes dans leur foi.
Celui qui détruira l'antéchrist est Jésus (Paix et salut sur lui). Rappelons que dans le dogme de l'Islam Jésus est né de Marie et il n'a pas de père biologique, il n'a jamais été tué et il a été élevé (physiquement) au ciel. Lorsqu'il reviendra sur terre il tuera l'antéchrist et nul autre que Jésus (Paix et salut sur lui) peut tuer l'antéchrist.
Le Mahdi, un descendant du prophète Mohammad (Paix et salut sur lui) aura déjà été révélé au monde, durant sa présence sur terre il établira la justice sur terre.
Peu de temps après la mort de l'antéchrist Dieu informera Jésus (Paix et salut sur lui) de la libération de Gog et Magog que nul ne peut combattre. Jésus guidera les Hommes pour les protéger de ce fléau. Gog et Magog sont des êtres humains, le saint Coran informe les Hommes que Gog et Magog sont empêchés de déferler sur terre grâce à une barrière de fer et de cuivre construite dans des temps anciens par un roi serviteur de Dieu appelé Dul-Qarnayn dans le Saint-Coran. Gog et Magog seront anéantis par des varrons qui les attaqueront au niveau de la nuque.

Les croyants du Christianisme et de l'Islam dans leurs conjecturent essayent de comprendre les prophéties concernant l'antéchrist et "gog et magog" pour anticiper le futur qui se dessine. C'est le but des prophéties d'être utile fasse à des événements futurs annoncés comme les plus terribles que connaîtra l'humanité.
En tant que musulman et compte tenu des éléments précédemment cité voici les éléments de la source que tu site(http://misraim3.free.fr/divers/antichrist_dans_l_islam.pdf) que je réfute entièrement :
Citation :
Le Coran ne mentionne pas l’Antichrist, mais parle de “Gog et Magog, symbole de l'Antichrist....

Muhammad nous informe ainsi que Dieu enverra un homme croyant pour désigner l’Antichrist. Cet homme est déjà apparu et, sur ordre divin, a désigné le Charlatan, indiquant Israël et disant : “Voici l’Antichrist”.

Nous démontrons que ces trois dénominations ne forment qu’une seule et même réalité. Les sionistes et Gog et Magog forment une personne morale unique aussi connue sous le nom de Christ Charlatan.

La confusion entre Gog et Magog et Alexandre le Grand résulte du verset coranique


La dernière phrase issue du document dont tu parles illustrent à elle seule la méconnaissance de l'Islam de l'auteur des conjectures, en effets certains musulmans pensent qu'Alexandre le Grand était Dul-Qarnayn et non pas "Gog et Magog".

J'espère avoir répondu à ta question.

Bien que le Christianisme et l'Islam partagent de nombreux éléments de croyance il y'a quelques éléments important qu'on ne retrouve pas dans le Christianisme. Le mur de fer et de Cuivre est l'un de ces éléments.
A mon sens ce mur est un élément matériel, qui si on le trouvait, permettrait l'identification des éléments de l'eschatologie par les croyants des trois grands monothéismes.
Plutôt que de me lancer dans des conjectures sur l'identité de "Gog et Magog" et l'antichrist (ou antéchrist, pour moi c'est le même dadjal), je préfère rechercher l'emplacement du mur construit par Dul-Qarnayn car c'est un élément rapporté dans le Saint-Coran et c'est un élément matériel.
Quant à savoir pourquoi ce mur n'est pas porté à la connaissance du monde, mon opinion est résumée dans la vidéo suivante :

Amitié à tous, et en particulier à toi c.isme qui contribue beaucoup à animer ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   14/9/2014, 15:05

Salut à tous.

Je n'aurais pas le temps (sans doute 3 mois) de faire des vidéos et d'expliquer de manière détaillée ce que j'ai découvert lors de ma vérification d'une version originale des mémoires de Boussingault, aussi je vous livre de manière brut ce détail, ceux qui ont pris connaissance de mes recherches sur mon site comprendront tout de suite les conséquences de ce fait :
Les lettres qui apparaissent à la fin de chaque tome des mémoires de Boussingault ont une numérotation qui se suit sauf entre le tome 2 et le tome 3. La numérotation des lettres se termine au numéro 69 dans le tome 2 pour démarrer au numéro 72 dans le tome 3, ce qui renforce l'idée que volontairement Boussingault à fait démarrer la numérotation de la lettre du tome 3 par 72.

J'ai également remarqué que dans la lettre 7, Boussingault mentionne qu'il a reçu comme prix un niveau, là encore, ceux qui connaissent mes recherches (cf. ismael7.fr) mesurent la conséquence de cette information concernant les indices de vérification que fournit Boussingault.


Dernière édition par ismael7 le 14/9/2014, 22:43, édité 1 fois (Raison : Orthographe (du moins ce que j’ai réussi à remarquer !))
Revenir en haut Aller en bas
mayaya



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: dhul qarnayn et le lieu de la source d'eau boueuse    10/10/2015, 04:09

BONJOUR , au sujet du verset de la sourate La caverne

86. Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse , et, auprès d'elle il trouva une peuplade [impie]. Nous dîmes : "Ô Zul-Qarnayn! ou tu les châties, ou tu uses de bienveillance à leur égard".

il pourrait s'agir d'un peuple près de la Mer Morte du coté de la jordanie ou aparament le Coucher de soleil serais sur le point le plus bas de notre planète
(La Mer Morte, altitude : 417 mètres sous le niveau des océans )
surtout que le verset parle d'une sources boueuse ce qui correspond bien ," boue de la mer morte "
Quand pensez vous ?

Bravo à la personne qui as poster toute les informations et carte détaillé sur gog et magog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ray.lef



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/11/2017

MessageSujet: Vidéos plus disponible !   27/11/2017, 19:07

.



Salam 'aleikom quelqu'un aurait-il fait une sauvegarde des video du frere car elle ne sont plus dispo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2511
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   27/11/2017, 21:38

Salut et bienvenue sur le forum. Smile

Merci pour ta demande, je n'avais pas remarqué qu'elles étaient h.s. (faut surtout pas hésiter à nous le faire remarquer si des vidéos ont sautées.)

J'ai archivé les trois vidéos qui constituent l'essentiel du travail du membre sur le topic, dont les titres étaient :

"Dûl-Qarnayn gog et magog dans le saint Coran partie 1 + partie 2", ainsi que la partie 3 intitulée "Les francs-maçons et le mur".

J'ai réuni le tout (dans une archive winrar à extraire) à ce lien de téléchargement :

#http://www.mediafire.com/file/lmddgg2c24am2k8/D%C3%BBl-Qarnayn+gog+et+magog+dans+le+saint+Coran.rar

Dans mon dossier dédié au topic, j'ai ces trois vidéos (plus les 5 pdf) ainsi que le topic lui-même bien sûr.

Par contre il semble y avoir une quatrième et toute dernière vidéo indisponible dans cette page 3, celle où le membre dit :


Citation :
Quant à savoir pourquoi ce mur n'est pas porté à la connaissance du monde, mon opinion est résumée dans la vidéo suivante :

https://www.youtube.com/watch?v=16J8pHI6uIg

Cette vidéo potentielle, je ne l'ai pas sauvegardé dans mon dossier.

Soit que celle-ci était d'un intérêt mineur que je n'ai pas jugé nécessaire de sauvegarder, soit qu'elle est sauvegardé ailleurs dans l'un de mes disques durs (chose probable), soit que cela résulte d'un oubli de sauvegarde de ma part.

Si j'en savais le titre, ce serait beaucoup plus simple d'éclaircir ce mystère.

J'en profite pour rappeler qu'il est fortement recommandé d'ajouter le titre des vidéos en les postant sur le forum, cela permet de les retrouver plus facilement si elles sautent
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ray.lef



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/11/2017

MessageSujet: Archive pdf   27/11/2017, 22:37

Merci pour ta réactivité,  l'archive contient bien les 3 vidéos , les 5 pdf dont-tu parles sont les memoires du franc maçon boussingault?

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2511
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   28/11/2017, 01:54

Ouai c'est bien des mémoires de Boussingault dont il s'agit.

D'ailleurs je les avait partagé un peu plus haut dans une intervention, les 5 liens sont toujours valides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dûl-Qarnayn et le peuple de gog et magog, nouvelles données .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Temple du Peuple
» Si tu veux contrôler le peuple ...
» Du pain et des jeux et le peuple sera heureux
» LE NDOMBOLO ET LE SIMA EKOLI, L'OPIUM DE PEUPLE CONGOLAIS
» Peuple français, réveillez vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Spiritualité :: Islam-
Sauter vers: