Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Très franchement, les "athées"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TrillyGR



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/03/2013

MessageSujet: Très franchement, les "athées"...   20/12/2013, 22:48

Comment se définiraient-ils s'il n'existait ni religion 'populaire', ni croyance ici bas envers aucune déité?

J'ai comme l'impression (certaine finalement) que la plupart d'entre eux, se revendiquant "athées", usent abondamment de leur anti-religiosité dans la simple optique de masquer leurs propres torts, leur propre vileté qui très souvent crève plus profondément les yeux que celle de nombreux croyants 'populaires' (chrétiens & musulmans).

Tout comme ces féministes -finalement- qui, sous prétexte de lutte contre la misogynie, vont pouvoir masquer leur très profonde misandrie. Ou tout comme les anti-lepeniste, qui sous prétexte d'anti-intolérance, vont couvrir leur plus profonde haine, leur plus profond mépris pour leurs confrères. Toujours le même schéma finalement, et énormément de falsificateurs fonctionnent de la sorte en réalité : il y a ce masque brandi de prétendue révolte contre une immoralité afin de se couvrir de son propre penchant amoral, très souvent plus atroce.

Et l'athéisme c'est probablement ça, c'est un terme d'abord fabriqué en fonction de l'anti-religiosité, donc en faveur d'une pseudo-grandeur qui cache en réalité toute la perversité des idéologies relativistes, nihilistes, orientées à l'encontre des barrières et frontières établies par les générations précédentes en faveur d'un bien commun, d'une vie spirituelle saine pour tout à chacun.

Il n'est pas question de défendre farouchement, par ma démonstration, les personnes se targuant de leur étiquette de 'musulman' ou de 'chrétien', ni de défendre les dogmes les accompagnant, mais plutôt de défendre (encore une fois) le principe très simple de moralité et de dualité morale. (C'est-à-dire le fait de renoncer, de s'imposer des délimitations ou des frontières personnelles au nom de ce qui est universellement juste) En combattant la notion d'athéisme (communément admise) je ne combats pas l'anti-religiosité, mais plutôt cette pseudo-neutralité qui ne cache en réalité que le consensus de la masse en faveur de la défectuosité et de l'immoralité, bien plus profond que celui partiellement combattu dans les théocraties (musulmanes par exemple)


  • Il n'empêche de toute façon que :


Un certain nombre de croyants (malgré leur reprochabilité, relative à chacun) détiennent à l'heure actuelle une plus forte légitimité en matière de principes moraux, face au nombre de plus en plus croissant de pseudo-êtres rationnels se fourvoyant dans la fuite en avant, la corruption et le dévergondage. C'est évident. Et généralement, ces mêmes se targuent de leur athéisme, par couverture, c'est notoire.

Ce qui est aussi notoire, c'est que la destruction des monothéismes n'est ni garante de paix entre les hommes, ni garante de vivre-ensemble, TANT QUE les hommes ne sauront pas faire preuve par eux-même de RENONCEMENTS.

Tandis que le christianisme est en grande partie en voie d'extinction sur le sol français, on ne constate que de la dépravation partout, l'injustice bat son plein, aucune autorité supérieure ne sévit concrètement contre les plus vils, contre l'élite démoniaque en particulier, l'Ordre est dès lors incontestablement Immoral.

Je pourrai me faire des ennemis ici. Mais : le fait de se revendiquer chrétien, athée ou musulman auprès d'un ou plusieurs interlocuteurs n'est qu'un décorum de couverture. (Je me revendiquais chrétien durant une période, je l'admets, et je me suis finalement détaché du dogme avec satisfaction, désolé si j'entache les concernés mais bon) De mon côté je ne fais que défendre ce principe de dualité : celui des personnes sur la voie de l'élévation et des autres sur les pentes infinies de la bassesse.


Dernière édition par TrillyGR le 20/12/2013, 23:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TrillyGR



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/03/2013

MessageSujet: Re: Très franchement, les "athées"...   20/12/2013, 23:05

J'ajouterai, à l'encontre des "athées" :

Beaucoup "d'athées" apparaissent sur leurs photos en train de commettre les symboles du '666' et du 'Cornuto', qu'est-ce que ceci si ce n'est afficher subtilement sa diablerie, sa volonté de ne pas renoncer et donc -par ce biais- de se réclamer de l'immoralité?

Et étant donné que bon nombre d'athées (particulièrement de la jeune génération) prennent cet enfer sur Terre pour leur paradis, on pourrait en déduire que leur admiration subtile se veut en effet pour Satan, ou pour l'entité démoniaque qu'ils souhaitent eux-même représenter.

Je perçois du satanisme chez la jeunesse actuelle, j'en suis sincèrement désespéré.

Je tiens à préciser que je ne me définis d'aucune manière comme athée du fait de ma non-concordance avec la religiosité, je crois en l'étincelle divine et brillante en chacun de nous, qui détient pour but de défendre sur cette Terre le principe de Justice.


Dernière édition par TrillyGR le 20/12/2013, 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Très franchement, les "athées"...   20/12/2013, 23:30

Croyant ou athée, c'est leur problème, leur choix.
Être croyant c'est avoir une religion ? La justice universel et la justice Divine est ce la même chose ?
Possédons nous le pouvoir de juger de se genre de choses ?

J'aurais tendance a dire que ceux qui se nourrisse de la haine seront ronger par elle, que la perversité et la corruption n'est que le problème de ceux qui s'y soumettent.

Ensuite il y a ceux qui regardent, souvent ceux qui ont des opinions pensent mieux savoir que ces derniers ce qui est bon pour eux, ils pensent qu'ils on une quelconque emprise sur eux, mais si le vent incline l'arbre il ne le déracine que rarement.
En réalité la plupart des gens se disent athée car ils ont été si souvent trompé, mais ont ils oublié leur morale, leurs valeurs, pour autant ? Que transmettent ils a leurs enfants ?

Ensuite une civilisation sans religion n'est tout simplement pas tenable, puisque le lien social (religion, de religare, relier) ne trouve de cohésion qu'au ceint d'une religion. Toute civilisation est bâtie sur des valeurs de respect mutuelle, d'idée transcendante, qui laisse croire à l'homme (le croyant) qu'il y a un plan supérieur dont il fait partis, faisant ainsi d'une civilisation un corps mue par un esprit commun à chaque individu.
Cela ne peut reposer que sur le divin, qui est la source de chaque chose.
par contre, la spiritualité propre aux individus peut être remplacer par une idéologie matérialiste, mais ces idéologie ne peuvent perdurer car elles sont en réalité aliénante. Là ou les religion dureront plusieurs milliers d'années, les idéologies matérialistes dureront tout au plus quelques siècles et devront être renouvelé régulièrement pour assurer leur continuités.

Quand à l'individu, il est libre de croire ou non. Celui qui a compris tout cela est il encore un croyant, ou est ce encore autre chose ? Dans tout les cas on ne peut le prétendre athée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Très franchement, les "athées"...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Très franchement, les "athées"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: