Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)   17/4/2014, 20:33

Le cassoulet : décryptage de produits du quotidien n°1


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.



Eau, concentré de tomates, saindoux, amidon transformé, sucre, aromates (oignon, ail en poudre), sel, arômes naturels. Haricots blancs réhydratés 33 %. Garniture 22.3 % : 2 saucisses et 1 rondelle de saucisson fumés 13 % (viande de porc, gras et couenne de porc, eau, maigre de tête de porc, viande de dinde, plasma de porc, sel, amidon de pois, stabilisant : triphosphates, arômes naturels, protéines de lait, gélifiants : gomme guar-gomme xanthane-carraghénanes, coriandre en poudre, sirop de glucose, conservateur : nitrite de sodium), viande de porc traitée en salaison, précuite (viande de porc, eau, sel, stabilisant : triphosphates, gélifiant : algues euchéma transformées, conservateur : nitrite de sodium).

Liste non-exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Arômes naturels : autre dénomination connue : glutamate monosodique. Exhausteur de goût de synthèse, neurotoxique, présent dans beaucoup d’aliments industriels.

– Viande, gras et couenne de porc : de mauvaise qualité. Traces d’antibiotiques, de pesticides et d’OGM.

– Triphosphates : stabilisant de synthèse, risque de baisse de fertilité, d’hyperactivité et de troubles digestifs.

– Gomme guar, gomme xanthane : épaississant et gélifiant, risques d’allergies, de nausées et de réactions cutanées.

– Nitrite de sodium : conservateur chimique, risques d’hyperactivité, de nausées, de baisse de tension et de cancer.

– Algues euchéma transformées : gélifiant d’origine naturelle, considéré en Angleterre comme très dangereux, risques d’allergies et de tumeurs.

– Amidon transformé : présence probable de gluten, troubles digestifs en cas de consommation excessive et OGM.

– Saindoux : graisse de porc fondue, assurément de mauvaise qualité étant donné l’alimentation et le mode d’élevage industriels des cochons.

– Concentré de tomates : les tomates utilisées pour ces concentrés sont essentiellement celles en phase de pourrissement ou inesthétiques à la vente.

– Sucre : étant du sucre industriel il provient généralement de betteraves ; il n’a aucune valeur nutritive et peut provoquer des irritations.

– Sel : étant industriels, traces de phosphates (risques d’hyperactivité), d’aluminium et de fluor (fragilise les os, cancer du foie).

Conclusion :

Beaucoup d’additifs présents dans ce produit ont des risques élevés de cancers, d’allergies et d’hyperactivité.
Peu d’ingrédients naturels. OGM, pesticides et antibiotiques sont au rendez-vous en grande quantité.
C’est à force d’accumuler tous ces additifs dans l’organisme (cela dû à leur présence dans de nombreux produits) que ces risques s’avèrent devenir des réalités.

Savoir déchiffrer les étiquettes peut sauver des vies, le moment opportun… pensez-y !



Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/decryptage-de-produits-du-quotidien-le-cassoulet/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)   17/4/2014, 20:36

Le chewing-gum : décryptage de produits du quotidien n°2


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.

Aujourd’hui, le chewing-gum :

freedent-menthe-douce3Édulcorants sorbitol, maltitol, sirop de maltitol, aspartame, mannitol, acésulfame K, gomme base (contient de la lécithine de soja), épaississant gomme arabique, agent d’enrobage carbonate de calcium, arômes, humectant glycérol, colorant E171, correcteur d’acidité carbonate acide de sodium, agent d’enrobage cire de carnauba, antioxygène BHA.

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Édulcorants sorbitol : additif naturel à effet sucrant ayant de forts effets laxatifs, particulièrement à haute dose.

– Maltitol : autre additif de synthèse à effet sucrant présentant également des risques de diarrhées et de ballonnements. Traces d’OGM.

– Aspartame : l’un des additifs les plus nocifs existant à ce jour. Risques de diabète, d’hyperactivité, de troubles digestifs, de prise de poids, de diarrhées, de cancers, etc.

– Mannitol : encore un additif au pouvoir sucrant. Il existe sous forme naturel mais est fabriqué synthétiquement. Risques de diarrhées, de déshydratation et d’acidité.

– Acésulfame K : édulcorant de synthèse et exhausteur de goût. Risques de cancer et d’hypoglycémie.

– Gomme base : c’est ce qui donne sa texture au chewing-gum. Sa composition : du monostéarate de glycérol, des plastifiants, des texturants et des huiles végétales. Risques de mauvaise croissance et de cancer.

– Gomme arabique : épaississant pouvant provoquer des réactions allergiques.

– Arômes : traces extrêmement probable de glutamate monosodique. Nombreux risques de cancer et neurotoxique.

– Glycérol : à fortes doses, peut provoquer des migraines et des nausée.

– E171 : code du dioxyde de titane. Un colorant blanc potentiellement cancérigène.

– BHA : antioxydant de synthèse. Risques d’hyperactivité, d’asthme, de cancer, etc. Progressivement remplacé par le BHT ayant des effets similaires.

Conclusion :

Beaucoup de mal à trouver quelque chose de positif voire d’inoffensif dans ce produit (peu importe la marque).
Les édulcorants sont les ingrédients les plus nombreux avec les exhausteurs de goût. Autant dire qu’il y a mieux. Énormément de risques de diarrhées et de ballonnements (effets à court terme), de cancer et d’hyperactivité (effets à long terme). C’est un aliment très consommé, malheureusement à tort.

D’autant qu’en général, ce n’est pas qu’un chewing-gum par jour, pour le plus grand plaisir des industriels et pour le plus grand malheur de notre santé…

N’oubliez jamais ceci : les industriels ne sont pas responsables de votre santé.
Ils sont responsables de leur porte-monnaie. Les seuls responsables de votre santé, c’est vous !

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-chewing-gum-decryptage-de-produits-du-quotidien/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)   17/4/2014, 20:39

Le Nutella : décryptage de produits du quotidien n°3


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.


Aujourd’hui, le Nutella :


Sucre, huile végétale, noisettes 13 %, cacao maigre 7,4 %, lait écrémé en poudre 6,6 %, lactosérum en poudre, émulsifiants : lécithines (soja), vanilline.

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Sucre : sucre industriel qui a subi des traitements éliminant coup sur coup les vitamines, les sels minéraux et les enzymes naturellement présents. Autrement dit, ce ne sont plus que des calories vides.

– Huile végétale : c’est aujourd’hui bien connu, cette huile végétale n’est autre que l’huile de palme. Elle est non seulement présente en grande quantité mais n’est, en outre, pas de bonne qualité. Cela est dû à la présence d’acides gras trans toxiques (qui apparaissent après la transformation industrielle) pour l’organisme et de nombreux pesticides.

– Lait écrémé en poudre : présence de métaux lourds, de pesticides, d’antibiotiques et d’OGM. On a la totale. Tout simplement parce que l’élevage industriel des vaches dites « laitières » est une abjection. Tant au niveau sanitaire que moral, mais également alimentaire. Des vaches maltraitées, nourries avec les pires aliments possibles et gavées aux antibiotiques.

– Lécithines de soja : présences de pesticides et très probablement d’OGM (bien que la marque le nie totalement). Risques d’allergies et de maux de tête.

– Phtalates : ce n’est pas véritablement un ingrédient et ce n’est évidemment pas inscrit sur l’étiquette, mais cette substance chimique, contenue notamment dans les emballages plastiques, se trouve être extrêmement nocive. La marque a d’ailleurs reconnu la présence de phtalates en prenant soin de préciser que la dose n’était pas suffisante pour affecter l’organisme. Risques de stérilité chez l’homme et de cancer.

Conclusion :

Le sucre et l’huile de palme représentent à eux seuls plus de 60 % du produit. Inutile de préciser que ça n’a rien de diététique (mais comme je suis taquin, je le fais quand même). Vous allez me répondre que vous ne le mangez que par gourmandise, comme beaucoup d’autres choses finalement…

C’est l’accumulation qui vous mènera vers ce que tout le monde souhaite à tout prix éviter : la maladie.

La marque ne s’encombre pas d’additifs à répétition (heureusement, étant donné la composition actuelle du produit) mais utilise des ingrédients de mauvaise qualité ayant des effets néfastes qui s’additionnent aux autres.

Nous sommes d’accord, ce produit n’est pas le pire. Mais il peut être facilement remplacé par des pâtes à tartiner plus saines et artisanales, pour les incorrigibles gourmands.

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-nutella-decryptage-de-produits-du-quotidien/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)   17/4/2014, 20:42

Le dentifrice : décryptage de produits du quotidien n°4


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.


Aujourd’hui, le dentifrice :

dent1Aqua, hydrated silica, glycerin, sorbitol, PVM/MA copolymer, sodium lauryl sulfate, aroma, cellulose gum, sodium hydroxide, sodium fluoride, carageenan, triclosan , sodium saccharin, mica, limonene, CI 42090, CI 77891. Contient du Fluorure de sodium.

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Hydrated silica : acide silicique. C’est un agent abrasif censé nettoyer l’émail. Cependant, à partir d’une certaine dose, il peut accentuer l’usure des dents. Étant le 2e ingrédient le plus présent dans ce produit, le risque d’usure est élevé.

– Glycerin : aussi appelé glycérol. Additif de synthèse ayant un léger goût sucré. Propriétés laxatives, risques de nausées et de migraines.

– Sorbitol : édulcorant pouvant provenir du maïs transgénique. Risques de diarrhées.

– PVM/MA copolymer : PolyVinyl Methyl ether et Anhydride maléique. Très difficile de décrypter cet ingrédient. Potentiellement dangereux. Méfiance.

– Sodium lauryl sulfate : agent moussant, dégraissant et très irritant. Toxicité reconnue, risque de cancer et baisse de la fertilité masculine.

– Aroma : arômes chimiques. Exhausteur de goût étant très probablement du glutamate monosodique. Risque de cancer, neurotoxique.

– Cellulose gum : aussi appelé carboxymethylcellulose. C’est un épaississant et liant chimique. Risque de cancer.

– Sodium hydroxide :
également appelé soude caustique. Correcteur d’acidité chimique aussi utilisé pour déboucher vos canalisations (sans blague). Risque de vomissements et de problème pulmonaire.

– Sodium fluoride : neurotoxique, risque de nausées, de vomissements. Néfaste pour les os, l’émail, la peau. Irritant.

– Carageenan : épaississant provenant d’algues chauffées et traitées à l’acide. Risque d’allergies, de cancer.

– Triclosan : conservateur. C’est un perturbateur endocrinien avéré. Risque de cancer. Résistance microbienne.

– Sodium saccharine : édulcorant artificiel. Très fort pouvoir sucrant. Risque de cancer.

– CI 42090 : additif portant le nom de « Bleu brillant » et ayant pour code « E133″. C’est un colorant de synthèse. Risque d’hyperactivité, d’insomnies, de cancer.

– CI 77891 : aussi appelé dioxyde de titane. C’est un colorant blanc. Encore en étude mais probables risques de cancer.

Conclusion :

En me lançant dans cette analyse, je savais pertinemment que je trouverais des ingrédients nocifs.
Mais honnêtement, pas en si grande quantité. Entre le chewing-gum et le dentifrice, on s’expose déjà à énormément de risques graves pour notre santé, à savoir que le tout s’accumulera au fil de nos journées, de notre vie…

En résumé : des additifs chimiques très nombreux. Des ingrédients fortement controversés dans la sphère publique et utilisés avec récurrence (fluor, triclosan, etc.).

Finalement, ce n’est pas étonnant que nos dents deviennent blanches après un brossage, étant donné le nombre de produits corrosifs qui agissent sur notre émail, on pouvait facilement imaginer que cette blancheur cachait une réalité bien moins lumineuse…

Le décryptage ayant été fait sur une marque bien précise, ne pensez pas qu’il n’est pas valable pour toutes les autres présentes en grandes surfaces, car ces ingrédients reviennent en permanence sur les étiquettes.

Pour éviter ce type de produit, prenez le soin de sélectionner des dentifrices biologiques et sans fluor.

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-dentifrice-decryptage-de-produits-du-quotidien/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: La Vache qui rit : décryptage de produits du quotidien n°5   17/4/2014, 21:09

La Vache qui rit : décryptage de produits du quotidien n°5


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.

Aujourd’hui, la vache qui rit :

portion-vache-qui-rit : Lait écrémé, fromages, beurre, protéines de lait, sels de fonte, citrates, diphosphates et phosphates de sodium, sel.

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Lait écrémé : le lait et ses dérivés étant les éléments les plus présents dans ce produit, je ne peux m’empêcher de revenir sur la très mauvaise qualité du lait industriel que nous consommons actuellement en bien trop grande quantité. Petit rappel : présence de métaux lourds, de pesticides, d’antibiotiques et d’OGM. Voilà ce qui devrait apparaître à la place de « Lait écrémé » dans cette liste d’ingrédient. Risque de ballonnements, de réactions cutanées, d’ostéoporose.

– Fromages : après de nombreuses recherches, impossible de trouver ce qui se cache réellement sous cette appellation douteuse de « fromages » au pluriel. La Vache qui rit serait composée d’un agrégat de plusieurs fromages ? De quelle nature et de quelle provenance ? Est-on certain qu’il s’agisse de lait de vache ? Connaissant la bienveillance habituelle de nos industriels préférés, mieux vaut se méfier d’une dénomination aussi abstraite.

– Citrates : également appelé acide citrique. C’est un acidifiant d’origine végétale qui est fabriqué synthétiquement par les industriels, c’est de là que provient le danger. Pourrait faciliter le passage de l’aluminium dans le cerveau et favoriser l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Risque de réaction cutanée, d’herpès. Pourrait aussi contenir des traces de glutamate monosodique, un exhausteur de goût extrêmement nocif.

– Diphosphates et phosphates de sodium : émulsifiants et correcteurs d’acidité de synthèse très controversés. Risque d’hyperactivité, de troubles digestifs et de baisse de la fertilité.

Conclusion :

Une analyse très courte, étant donné le peu d’ingrédients présents dans ce produit, mais qui m’a été demandée plusieurs fois. On constate qu’il est possible d’avoir dans une si petite chose, de grands risques pour notre santé et un bénéfice nutritif inexistant.

Encore un aliment qui est consommé par « plaisir », régulièrement et malheureusement le plus souvent par des enfants, dans les cantines… Cela n’apporte rien d’autre que du mauvais gras et des additifs pouvant causer notamment des réactions cutanées et des troubles du comportement.

Pour faire court, évitez les produits laitiers non biologique et même s’ils le sont, essayez peu à peu d’en réduire votre consommation.

Bien que j’essaye généralement de trouver un produit de remplacement afin de ne pas cibler un problème sans trouver de solution, ce produit-ci n’en a aucun.

Si vous aimez le fromage, préférez-le biologique et artisanal.

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/la-vache-qui-rit-decryptage-de-produits-du-quotidien-n5/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Le gel douche Axe   17/4/2014, 21:22

Le gel douche Axe : décryptage de produits du quotidien n°6


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.



Aujourd’hui, le gel douche Axe :

Aqua, sodium laureth sulfate, acrylates copolymer, cocamidopropyl betaine, cocamide MEA, magnesium oxide, parfum, disodium EDTA, butylene glycol, sodium chloride, isopropyl palmitate, sodium hydroxide, citric acid, sodium benzoate, DMDM hydantoin, iodopropynyl butylcarbamate, benzyl alcohol, limonene, linalool, CI 42090, CI 47005

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Sodium laureth sulfate : agent moussant utilisé avec récurrence dans les gels douches et shampoings en tout genre et de toutes marques. 2e ingrédient le plus présent dans ce produit, ça commence très mal. Asséchant, irritant, extrêmement agressif pour les muqueuses. Allergène, cancérigène.

– Acrylates copolymer : agent liant et antistatique. Utilisé pour donner un aspect opaque et une consistance agréable. Potentiellement allergisant. Obstrue les pores.

– Cocamide MEA : agent émulsifiant et stabilisateur. Nuisible pour l’environnement comme pour votre corps. Risque de réaction avec d’autres substances et de formation de nitrosamines, un composé chimique connu pour être très cancérigène.

– Magnesium oxide : plus communément appelé « magnésie calcinée ». Anti-agglomérant. Également utilisé sous forme de médicament contre les acidités gastrique. Il y aurait des rapports contradictoires concernant la toxicité de cet ingrédient. Prudence.

– Parfum : ensemble de produits chimiques pouvant déclencher allergies, asthme, irritations. Très souvent cancérigène et neurotoxique.

– Disodium EDTA : agent de contrôle de la viscosité. Substance toxique pouvant se fixer dans l’organisme, très difficilement biodégradable. Risque de vomissements, de diarrhées, de passage de sang dans les urines. Des études sont encore en cours.

– Isopropyl palmitate : huile de palme aux propriétés épaississantes et anti-statiques. Risque d’irritation.

– Sodium hydroxide :
également appelé soude caustique. Régulatrice d’acidité et corrosive. Risque de vomissements et de problème pulmonaire. Dangereuse pour l’environnement.

–Citric a cid :
agent masquant. Régulateur de PH. Provenant du citron mais fabriqué synthétiquement dans l’industrie. Risque de réactions cutanées et pouvant contenir du glutamate monosodique, un additif cancérigène.

– Sodium benzoate : conservateur chimique et dérivé de l’acide benzoïque. Risques d’éruptions cutanées, d’asthme et d’hyperactivité. Nocif pour le foie.

– DMDM hydantoin : conservateur. Allergisant reconnu. Peut libérer du formaldéhyde, un gaz autrement connu sous le nom de méthanal. Très irritant pour les yeux. Risques d’asthme.

– Iodopropynyl butylcarbamate : conservateur chimique. Propriétés fongicides. Pourrait libérer de l’iode qui contribuerait aux troubles de la thyroïde.

– Benzyl alcohol : conservateur. Allergène reconnu. Risque de cancer. Neurotoxique.

– Limonene, Linalol : solvants provenant des peaux d’orange mais créés synthétiquement par l’industrie. Pourraient endommager le foie, et être responsable de troubles intestinaux et rénaux.

– CI 42090 : colorant bleu de synthèse aussi appelé E133. Risque d’hyperactivité, d’asthme, d’insomnies et de cancer.

– CI 47005 : colorant jaune de synthèse aussi appelé E104. Risque d’hyperactivité, d’asthme, d’eczéma et de cancer. Ces risques reviennent fréquemment car ces colorants sont très utilisés. Il est largement préférable de les éviter en lisant les étiquettes, d’autant que certains colorants de ce type peuvent accroître leur toxicité une fois mélangés ensemble.

Conclusion :

Un concentré de produits toxiques censé nettoyer et hydrater notre peau mais qui ne va finalement que l’irriter davantage et faire passer dans notre organisme d’infimes doses de ces substances dangereuses. Infimes, certes, mais régulières…

Vous me répondrez « Oui, mais on ne l’avale pas, on se lave avec ! ». On s’irrite, nuance. On détruit notre flore cutanée et on fait passer petit à petit de nombreux produits dans notre corps qui ne nous affecteront que bien plus tard. Et ce moment venu, la fameuse phrase « Je ne savais pas » arrivera.

Si ces analyses sont faites de manière assidue, c’est justement pour que cette phrase ne soit jamais prononcée et que votre santé soit votre premier atout. La dissidence se fait aussi par l’alimentation, par le savoir et par la transmission.

C’est en évitant ce type de produit que vous entrerez réellement en dissidence, car le fait que vous puissiez être en bonne santé se révèle une forme de rébellion puissante quand on sait que certains s’enrichissent de vos maladies.

Par quoi remplacer ces produits-là ? Vous avez le choix : soit par des gels douches « biologiques » sans EDTA, sans phtalates, sans allergènes et sans parfum, soit par des savons type « savons de Marseille », « savons d’Alep », « savons noirs », etc. Ils tiennent plus longtemps, sont plus économiques, plus écologiques et vous laveront vraiment. À savoir que ces savons sont à choisir en fonction de votre type de peau et de vos intolérances.

Faites passer le message, soyez propres, soyez dissidents !

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-gel-douche-axe-decryptage-de-produits-du-quotidien-n6/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2428
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)   18/4/2014, 02:23

Excellent sujet très utile et très instructif,un grand merci à toi Comandirej pour le partage (ainsi qu'à renegat.croah bien sûr, pour le travail de démontage effectué avec brio). Bien 

Libre à chacun après avoir lu ça, de continuer à se "gaver" du poison chimique que l'industrie de la mort mondialiste inocule à haute dose sous couvert de nourritures et autres prétextes de produits soi-disant "recommandables" à l'être humain.

Le commerce d'alimentation est l'une des armes majeures utilisé par le Nouvel Ordre Mondial dans sa guerre pour l'asservissement (et l'affaiblissement) de l'humanité.

Faire l'impasse sur ce point absolument crucial de la conspiration mondialiste est se condamner soi-même à rester sous la camisole chimique (et in fine mentale) de la Matrice.

Longue vie à ce sujet donc,qui je l'espère sera augmentée d'autres études sur les poisons gobés comme des petits pains par nos contemporains. (et ce,à longueur de journée...effets d'accumulations !)

Le musée des horreurs (Miam miam !)





http://novusordoseclorum.discutforum.com/t3137-un-verre-de-coca-ca-vous-dit#86334





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Le gel douche Sanex 0% : décryptage des produits du quotidien n°7   22/4/2014, 13:54

Le gel douche Sanex 0% : décryptage des produits du quotidien n°7


Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.


Aujourd’hui, le gel douche Sanex 0% :


sanex5Aqua, glycerin, sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, sodium chloride, coco-glucoside, parfum, sodium lactate, lactic acid, glyceryl oleate, sodium benzoate.

Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :

– Glycerin : solvant et humectant de synthèse. Peut irriter à forte dose. Propriétés laxatives, risques de nausées et de migraines.

– Sodium laureth sulfate : agent moussant utilisé avec récurrence dans les gels douches et les shampoings. 3e ingrédient le plus présent dans ce produit, pour un gel douche soit-disant fait pour les « peaux sensibles ». Desséchant, irritant, extrêmement agressif pour les muqueuses. Allergène, cancérigène.

– Cocamidopropyl betaine : agent émulsifiant et stabilisateur. Nuisible pour l’environnement comme pour votre corps. 4e ingrédient du produit et encore une substance potentiellement nocive. Risque de réaction avec d’autres substances et de formation de nitrosamine, un composé chimique connu pour être très cancérigène.

– Parfum : ensemble de produits chimiques pouvant déclencher allergies, asthme, irritations. Très souvent cancérigène et neurotoxique. Tant que la nature de cette appellation ne sera pas dite clairement, il vaudra mieux s’en méfier.

– Sodium lactacte : épaississant et correcteur d’acidité. C’est un dérivé de l’acide lactique qui est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants. Souvent chimique.

– Sodium benzoate : conservateur chimique et dérivé de l’acide benzoïque. Risques d’éruptions cutanées, d’asthme et d’hyperactivité. Nocif pour le foie.

Conclusion :

Un gel douche qui m’a été demandé plusieurs fois et que j’avais à cœur d’analyser étant donné la façon dont il est vendu : « Bon pour l’environnement, bon pour votre peau et recommandé pour les peaux sèches ».
Qu’en est-il réellement ? C’est plutôt mitigé.

Pour un produit se vantant d’être adapté à des peaux sensibles et sèches, sa composition cumule les substances irritantes et desséchantes. Il y a bien pire en terme de gel douche, celui-ci ayant un nombre d’ingrédients réduits et quelques-uns des plus nocifs ont été évité.

Mais il ne serait certainement pas conseillé aux personnes souhaitant hydrater leur peau.
Ce produit est mieux que d’autres sans être bon pour autant. Il sera toujours préférable de privilégier des savons type « savon d’Alep » ou « savon noir » pour les peaux sensibles. Le savon de Marseille étant à éviter pour les peaux sèches.

Ne vous laissez pas influencer par des pubs prometteuses et par de beaux slogans, soyez attentifs aux détails car c’est l’accumulation de ces petites choses qui, sur le long terme, nuiront à votre santé.

Si vous souhaitez que j’analyse un produit en particulier, contactez-moi : renegat.croah@gmail.com

http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-gel-douche-sanex-0-decryptage-des-produits-du-quotidien-n7/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
décryptage de produits du quotidien (par Croah.fr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couches et produits de beauté bio
» Sante/hygiene - vos produits preferes en pharmacie ou paraph
» Bonjour, je cherche à acheter des produits GOSH
» Pétition pour les produits WELEDA et DEMETER
» Produits Uriage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Que Faire-
Sauter vers: