Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: SITE Intelligence Group - Hasbara   26/8/2014, 11:51

Je crée cette section pour rassembler ici toutes les informations concernant cet organisme.

Voici déjà quelques premières informations.

SITE (Search for International Terrorist Entities) Intelligence Group se présente comme un « Site de recherche sur le terrorisme » fondé par l'israélo-américaine Rita Katz et Josh Devon. Sur leur site, figurent en tant que conseillers: Bruce Hoffman, un "expert du terrorisme" longtemps associé avec  la RAND Corporation, et Rohan Gunaratna un autre « expert du terrorisme » basé a Singapour, principal allié d’Israël dans l'Asie du Sud-Est.

Citation :
Le 5 août, l’AFP clamait dans une dépêche : « Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a maintenu qu’il avait eu des négociations avec la France pour la libération de l’otage français Michel Germaneau, affirmant que ses demandes étaient « claires », a rapporté jeudi le centre de surveillance des sites Internet islamistes SITE ».
Quelques lignes plus loin, le texte précisait : « Michel Germaneau a été enlevé le 19 avril dans le nord du Niger. Aqmi a annoncé son exécution le 25 juillet ». L’AQMI, selon les propos qui lui sont attribués, aurait alors exécuté le Français pour se venger d’une attaque menée avec la participation des forces françaises et de nos services de renseignements contre une de ses bases. Tout semble dit. En réalité ces affirmations posent plus de questions qu’elles n’apportent de réponses.

Dans cette affaire comme dans d’autres, se pose en premier lieu la question de la crédibilité des communiqués d’organisations terroristes islamiques.

Le plus souvent, ils sont présentés comme récupérés sur Internet par le « SITE », comme le rapporte ensuite toute la presse, usant de ces majuscules inhabituelles sans donner plus d’explication. Se contentant de la bonne parole diffusée par les médias, on présume donc ce « SITE » une structure officielle, jouissant des plus sûres garanties d’impartialité. Et pourtant !
Cette appellation correspond au site en anglais « Site Intelligence Group », qui traduit les textes de l’arabe et les transmet ensuite à ses seuls abonnés. Il faut néanmoins savoir « Intelligence Group » une émanation de l’État d’Israël. La directrice s’appelle Rita Katz. Née en Irak, elle jouit de la double nationalité : américaine et israélienne. Elle a en outre obtenu ses diplômes à Tel-Aviv. Parmi ses trois conseillers mis en avant, figurent Gabriel Weimann, professeur de Communication à l’Université de Haïfa (Israël), et Bruce Hoffman, directeur de la Rand Corporation et intervenant auprès du JINSA, une institution juive pro-israélienne dont l’acronyme signifie « Jewish institute for national security affairs ».

Ce n’est pas tout. Le « SITE », pour son hébergement sur Internet, recourt aux bons offices de « Web Station One ». Et là, on sourit. Cet hébergeur accueille principalement des sites sionistes ou des structures de propagande favorables à Israël. On reconnaît, parmi les noms des bénéficiaires, celui du MEMRI, un site Internet créé par un ancien officier du Mossad, Yigal Carmon, pour diffuser la traduction de documents islamistes.

Cette longue digression pour arriver au coeur de notre question : d’où vient le communiqué de l’AQMI, contesté par les autorités françaises, qui affirment qu’aucunes négociations n’étaient en cours pour obtenir la libération de Germaneau ?

Selon plusieurs médias en arabe, une organisation dénommée « Al Fajr » aurait servi à la diffusion du message. Problème cependant, pour des raisons de sécurité, les sites islamistes radicaux sont évanescents. Plus fugaces encore, les enregistrements de cassettes ou de CD peuvent apparaître et disparaître aussi rapidement sur des forums de discussion.

En d’autres termes, toutes les manipulations sont possibles et l’on peut soupçonner n’importe qui de faire passer n’importe quoi. Raison de plus de se méfier quand on voit à quel point les Israéliens sont parvenus à s’introduire dans les tuyaux de la communication des islamistes radicaux sur Internet. On mesure le degré d’inféodation des médias occidentaux à l’influence sioniste à la facilité avec laquelle ils « avalent » l’information prédigérée par le « SITE » au point de risquer l’intoxication. Car, personne n’en disconviendra, Israël n’a rien d’un partenaire neutre face à l’islam, que ce dernier soit extrémiste ou non.

Or, voilà où le doute nous assaille, Israël ne conduit pas seulement une guerre contre les organisations et pays musulmans qui, par les armes ou le verbe, remettent en cause sa légitimité. Il mène aussi une offensive plus discrète contre les intérêts français en Afrique, se rangeant pour ce faire dans le camp anglo-saxon. [......] http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Analysesterrorisme/michel-germaneau-aqmi.html

Il y a également cet article en anglais sur le magazine en ligne Inspire qui mentionne cet organisme:
Citation :
Public Intelligence

With the release of their November 2010 Special Issue of Inspire magazine, a group claiming to be Al-Qaeda in the Arabian Peninsula (AQAP) has again succeeded in getting the entire global news media to uncritically relate their message.  Every few months since the first release of the magazine in July 2010, the public is now subjected to a mass of uncritical stories that propagate predefined talking-points which are taken almost verbatim from one of two “monitoring groups” that actually profit from the sale of terrorist propaganda materials.  One of those groups, the SITE Intelligence Group, was founded by the daughter of an executed Israeli spy.  The other group, IntelCenter, is run by a former intelligence operative name Ben Venzke whose website offers a catalog to purchase Al-Qaeda videos, terrorist explosives manuals, and large, $30-40 terrorism-related wall charts.  Despite this, many reporters do not seem to have been inspired enough to even examine the document in question.  Joel Meares of the Columbia Journalism Review writes that when “Reading the latest terror reports it seems that any questions about the validity of Inspire have disappeared. The magazine once greeted with skepticism and perspective—to what extent one publication can speak for as disparate and fractured a community as the jihadists is always a question—is now being treated as the unquestioned and official spokes-journal of Al-Qaeda. And some close watchers of Al-Qaeda caution against the approach.” [.....] https://publicintelligence.net/does-anyone-take-these-al-qaeda-magazines-seriously/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: SITE Intelligence Group - Hasbara   31/8/2014, 05:48

Voici d'autres infos sur SITE:

Citation :
Hollande menacé par des islamistes? « L’info » provient d’une propagandiste israélo-américaine

L'information relative aux menaces islamistes d'assassinat du Président Hollande est issue d'une officine dirigée par une ultra-sioniste israélo-américaine.

                                                                                                                Le 11.03.2014 à 15h44

C'est la nouvelle du jour: François Hollande serait menacé de mort par un "site islamiste" pakistanais présenté comme "bien connu" par plusieurs médias et agences de presse. Un site "proche d'Al Qaïda", précisent même l'AFP et L'Express. Tous ont ainsi relayé cette nouvelle sans s'attarder sur la source de "l'information": en l'occurrence, un groupe américain dénommé SITE et présenté, de manière laconique, comme "un service surveillant l'activisme fondamentaliste sur le Web" (Le Figaro, Le Monde, France Télévisions).

Problème: le groupe SITE est plus proche d'une officine idéologique que d'un laboratoire indépendant de recherche universitaire. Sa directrice et fondatrice se nomme Rita Katz.

Fille d’un Irakien exécuté sur la place centrale de Bagdad pour espionnage au profit de l’État hébreu, cette Israélo-Américaine est à la fois proche du FBI et de la mouvance sioniste. Après avoir collaboré  (dès son arrivée aux Etats-Unis) avec une agence liée à la droite israélienne radicale et anti-islam, (The Investigative project on terrorism), elle a connu son moment de gloire en 2003, lors de la parution de son livre Terrorist Hunter dans lequel elle relata ses infiltrations dans les groupes islamistes (dans le style sensationnaliste et factuellement controversé de Mohamed Sifaoui). Celle qui estime que "les juifs appartiennent à Israël" est désormais réputée auprès des experts du terrorisme: la plupart des documents audiovisuels mensongèrement imputés à Oussama Ben Laden et relayés aux médias avaient été "découverts" par son "centre de surveillance des sites islamistes", parfois en tandem avec un autre groupe dénommé IntelCenter.


Cette structure partenaire a également relayé en solo bon nombre de vidéos ou messages attribués à Al-Qaïda. En janvier 2001, son président, Ben N. Venzke, s’était fait remarquer sur la scène nationale en publiant un rapport détaillé sur le "cyber-conflit israélo-palestinien". IntelCenter était initialement une émanation de iDefense, un laboratoire dirigé par le chrétien évangélique Jim Melnick, militaire alors chargé des opérations psychologiques auprès du secrétaire à la Défense – et "ami" déclaré du Likoud – Donald Rumsfeld.

Détail important: fondé en 2002, le site web du "service de surveillance" dirigé par Rita Katz et relayé sans sourciller par la presse française a une particularité. Jusqu'en 2008, il était domicilié sur un serveur qui abritait également plusieurs plate-formes de la communauté juive américaine dont certaines avaient un caractère ultra-sioniste et/ou islamophobe. La même année, un quotidien britannique révéla par ailleurs qu'une photo présentée par SITE comme l'illustration islamiste d'un ravage nucléaire à Washington provenait en réalité d'un jeu vidéo.


Hicham HAMZA http://www.panamza.com/110314-hollande-islamistes-propagande

Après avoir eu connaissance de ces infos, il semble maintenant clair que ce "SITE" est derrière la propagande du pseudo-État Islamique (EIIL), par exemple, la vidéo du pseudo-calife Baghdadi avait été traduite par leur soins avant d’être relayée par les médias :
http://news.siteintelgroup.com/Jihadist-News/abu-bakr-al-baghdadi-appears-in-video-delivers-sermon-in-mosul.html
Citation :
« . . . he said, according to a translation by SITE Intelligence Group, which monitors extremist activity online. »

« . . . according to a translation of the video posted by SITE Intelligence Group, which monitors terror groups. »

« The SITE Intelligence group, which tracks extremist movements and statements, confirmed Baghdadi’s appearance in the video, which identifies him as “Caliph Ibrahim.” Baghdadi is a nom de guerre. »

Ils ont même fait sa biographie :
Citation :
A Biography of Abu Bakr al-Baghdadi

The biography, as originally translated and published by SITE Intelligence Group on July 16, 2013, follows:

http://news.siteintelgroup.com/blog/index.php/component/content/article/21-jihad/4409-a-biography-of-abu-bakr-al-baghdadi?Itemid=122
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   3/9/2014, 11:08

Dernier hoax en date manufacturé par la hasbara.

La vidéo est visible dans le lien suivant - http://nieuws.thepostonline.nl/2014/09/02/video-onthoofdt-amerikaanse-journalist-steven-sotloff/



http://nodisinfo.com/desperate-zionists-fake-another-beheading-mossad-agent-steven-sotloff/

http://www.globalresearch.ca/sotloff-video-found-by-group-connected-to-homeland-security-and-responsible-for-releasing-fake-osama-bin-laden-video/5399056

Citation :

L’État islamique revendique la décapitation de l’otage américain Steven Sotloff

L’État islamique a mis en ligne une vidéo montrant selon lui la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, deux semaines après celle de son collègue James Foley par les djihadistes, rapporte mardi le centre américain SITE de veille des sites islamistes.

Steven Sotloff a été enlevé en juillet 2013 dans le nord de la Syrie. La Maison-Blanche a dit ne pas pouvoir confirmer l’authenticité de l’enregistrement dans l’immédiat.

Sur les images, un homme cagoulé menace également d’exécuter un otage britannique, qu’il nomme David Haines, et met en garde les gouvernements contre tout soutien à "l’alliance diabolique de l’Amérique contre l’Etat islamique".

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr
http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Etat-islamique-revendique-la-decapitation-de-l-otage-americain-Steven-Sotloff-27614.html#forum953183


Dernière édition par Khorasan le 4/9/2014, 00:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   3/9/2014, 13:57

Entre "qui ne dit mot consent" et l'option de nonwo http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8283-nouman-ali-khan#87043 mon coeur balance....

J'ai vu beaucoup d'horreurs sur les sites ou les vidéos ne sont pas censurées (et je déteste faire ça, en Lybie y'avait déjà de sales vidéos qui circulaient) j'ai vu ces psychopathes défoncés au captagon découper des têtes, comme vous j'imagine, en Syrie.
La trachée tranchée c'est rien, le pire vient après entre autre avec les artères carotides c'est là que, c'est là que le sang coule beaucoup.

J'ai vu les vidéos des gens à la Lee TM faire leurs "analyses" photos et vidéos, des "analyses" qui ne m'on convaincu en rien. Certains disaient que Foley n'était pas Foley, que "faux sang" que problème de ci ou de ça... encore un problème de rasoir d'Occam pour beaucoup de gens.

Enfin pensez ce qui vous plaira... j'espère juste ne pas être le seul à savoir à quoi ressemble une tête. Pour nodisinfo je le répète le dossier sur Sandy Hook me parrait bien, bien que certaines choses soient très limites. Le tout est de savoir qu'un exercice du même type était réalisé la même journée, bien des infos sont très troublantes sur S.H.

Sur ces dépatitations le mieux c'est d'attendre les vidéos complètes, pour ceux qui en auraient les tripes. Dans le meilleur des cas le mieux à dire est "je ne sais pas, on a pas toutes les images".

Sinon merci Khorasan pour les infos sur SITE, mes dires ne porte pas autrement que sur "fake ou pas" sur ces vidéos.

A+ bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   4/9/2014, 00:48

Salut c.isme,

Pour ma part, c'est surtout la source de ces récentes vidéos de "décapitations" qui m'a convaincu de leur supercherie mais pour ceux qui s'intéressent à des analyses plus poussées des images, il y a ce lien qui rassemble plusieurs analyses sur le cas de Foley: http://www.liveleak.com/view?i=097_1408853926

J'ai également édité mon précédent post pour y mettre le lien où la vidéo de Steven Sotloff est visible.

EDIT : Un nouvel article de Panamza vient d'être publié sur cette affaire.
Citation :

Le journaliste décapité était un Israélien formé dans une antenne du Mossad





INFO PANAMZA. Nationalité israélienne occultée, pseudo-conversion à l'islam, connexion avec les services secrets et la mouvance islamophobe, vidéo mise en ligne par une officine sioniste de propagande américaine : découvrez les éléments troublants de l'affaire Sotloff.



Le 03.09.2014 à 21h02



C'est désormais officiel : au lendemain de l'annonce de la décapitation de Steven Sotloff, la France a fait savoir, à l'issue d'un conseil restreint de Défense, qu'elle n'excluait pas "une réponse, si nécessaire, militaire" face à l'Etat islamique.






Quelques heures auparavant, une information singulière avait été publiée via Twitter: un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères révéla que le journaliste américain décapité, issu d'une famille pratiquante et ultra-sioniste de Miami, disposait également de la nationalité israélienne. Selon les autorités de Tel Aviv, cet élément avait été tenu secret pour ne pas faire courir de risque au reporter devenu otage de l'Etat islamique. Dans la foulée, la presse locale a publié plusieurs éléments biographiques méconnus à propos de Steven Sotloff: âgé de 31 ans, l'homme avait effectué son aliya en 2005 et avait suivi jusqu'en 2008 un enseignement universitaire dans le Centre interdisciplinaire d'Herzliya.



Le lieu n'est pas anodin pour les spécialistes du monde de l'espionnage: il s'agit d'une pépinière de futurs (ou ex) agents secrets israéliens. "Un lieu souvent proche du Mossad", comme me l'avait confié le grand reporter Éric Laurent (Le Figaro, RFI) lors d'un entretien relatif aux délits d'initiés du 11-Septembre.



De 2008 à 2013, Sotloff a ainsi parcouru le Moyen-Orient en sa qualité de journaliste freelance. Ses premiers employeurs: The Jerusalem Post et The Media Line, deux organes proches de la droite dure israélienne. 



De 2011 à 2013, Sotloff a également entretenu une chaleureuse correspondance avec un journaliste israélo-américain passé par la même école d'Herzliya. Dénommé Oren Kessler, l'homme -basé à Londres- est membre de la Société Henry Jackson, influent think-tank du néoconservatisme (pro-Israël, pro-Etats-Unis, islamophobe) à destination de l'Europe. Son compatriote adressa hier, au webmagazine Politico, un texte en hommage à son "presque-ami" qu'il n'eût jamais l'occasion de rencontrer physiquement. Chose étrange: lors de la mise en ligne du papier, hier soir, le site avait la mention de l'école d'Herzliya avant de la faire censurer dans une version ultérieure comme en atteste le cache Google. 



avantsotloff



Avant la censure



apressotloff



Après la censure



Dans son hommage, Kessler révéla incidemment que Sotloff avait feint d'être musulman lors de ses voyages dans les pays arabes. Un autre témoignage corrobore ce récit en précisant que Sotloff prétendait être d'origine tchétchène pour expliquer la consonance de son patronyme.



Détail important à souligner au regard des réseaux israéliens atypiques de Sotloff: l'organisme qui révéla la vidéo de sa décapitation est également lié au renseignement militaire américain et israélien ainsi qu'à la droite sioniste antimusulmane. Il s'agit d'une structure dénommée SITE Intelligence Group. Hier soir, le quotidien britannique The Telegraph indiqua que les jihadistes de l'Etat islamique ont été curieusement pris de court en découvrant la vidéo en ligne. Le correspondant à Washington du journal anglais précisa également que SITE, présenté comme étant à l'origine de la divulgation, n'a pas voulu donner d'élément sur les circonstances de leur trouvaille, se contentant d'affirmer que le document était sur un "site de partage de fichiers".



Si le citoyen devait se satisfaire uniquement du traitement de l'information effectué par Le FigaroLe Monde ou France Télévisions, il pourrait penser que SITE serait simplement "un service surveillant l'activisme fondamentaliste sur le Web" (de même que le centre interdisciplinaire d'Herzliya serait juste un "établissement privé près de Tel Aviv").



Problème: le groupe SITE est plus proche d'une officine idéologique que d'un laboratoire indépendant de recherche universitaire. Sa directrice et fondatrice se nomme Rita Katz






Fille d’un Irakien exécuté sur la place centrale de Bagdad pour espionnage au profit de l’État hébreu, cette Israélo-Américaine est à la fois proche du FBI et de la mouvance sioniste. Après avoir collaboré  (dès son arrivée aux Etats-Unis) avec une agence liée à la droite israélienne radicale et anti-islam, ("The Investigative project on terrorism"), elle a connu son moment de gloire en 2003, lors de la parution de son livre Terrorist Hunter dans lequel elle relata ses infiltrations dans les groupes islamistes (dans le style sensationnaliste et factuellement controversé de Mohamed Sifaoui). Celle qui estime que "les juifs appartiennent à Israël" est désormais réputée auprès des experts du terrorisme: la plupart des documents audiovisuels mensongèrement imputés à Oussama Ben Laden et relayés aux médias avaient été "découverts" par son "centre de surveillance des sites islamistes", parfois en tandem avec un autre groupe dénommé IntelCenter.



Cette structure partenaire a également relayé en solo bon nombre de vidéos ou messages attribués à Al-Qaïda. En janvier 2001, son président, Ben N. Venzke, s’était fait remarquer sur la scène nationale en publiant un rapport détaillé sur le "cyber-conflit israélo-palestinien". IntelCenter était initialement une émanation de iDefense, un laboratoire dirigé par le chrétien évangélique Jim Melnick, militaire alors chargé des opérations psychologiques auprès du secrétaire à la Défense – et "ami" déclaré du Likoud – Donald Rumsfeld.



Fondé en 2002, le site web du "service de surveillance" dirigé par Rita Katz et relayé sans sourciller par la presse française a une particularité. Jusqu'en 2008, il était domicilié sur un serveur qui abritait également plusieurs plate-formes de la communauté juive américaine dont certaines avaient un caractère ultra-sioniste et/ou islamophobe. La même année, un quotidien britannique révéla par ailleurs qu'une photo présentée par SITE comme l'illustration islamiste d'un ravage nucléaire à Washington provenait en réalité d'un jeu vidéo.



Une telle légèreté évoque presque celle des vidéastes de la décapitation de Steven Sotloff: tandis que la vidéo relative à la mort de son confrère James Foley présenterait des trucages (selon des experts sollicités par la presse britannique), celle ayant trait à la mort de Sotloff comporte un élément singulier digne du théâtre d'improvisation. À la toute fin de la séquence (d'une durée de 2'47), on peut entendre une voix basse (en anglais) se réjouissant de la prestation de l'homme en noir par ces mots : "Bien, bien".



Curieux manque de professionnalisme qui s'ajoute à une contradiction jamais soulignée par la presse occidentale : dans les vidéos Foley et Sotloff, la décapitation n'est pas entièrement filmée. Un voile noir apparait en fondu dans les premières secondes avant de laisser entrevoir une tête ensanglantée reposant sur un corps allongé au sol. À l'inverse, toutes les autres vidéos de l'Etat islamique sont particulièrement crues: les assassins vidéastes filment en image haute-définition leurs cibles avant, pendant et après leur exécution. Pourquoi Foley et Sotloff, pourtant présentés comme des emblèmes de l'ennemi américain, ont-ils eu droit à un régime d'exception? Mystère.




HICHAM HAMZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   13/12/2014, 13:48

Salut,

J'imagine que ces 2 petits liens pourront te servir Khorasan.... je pose ça en tant qu'archive sur les décapitations.

extrait:
Citation :
L’origine de la mise en ligne de cette cassette est douteuse : "Pour ce qui est du site Web en langue arabe « lié à Al Quaeda » qui aurait diffusé le fichier vidéo, www.al-ansar.biz, il n’est plus en service. Le nom de domaine a été enregistré auprès d’un régistraire aux États-Unis le 7 janvier 2003 au nom d’un certain Omar AbuOmar, qui a donné une adresse fictive au Danemark, et une adresse de courriel Hotmail. Le service d’hébergement du site, tassmeem.net, semble lui aussi hors service. Le nom de domaine a été enregistré le 13 janvier 2002 auprès d’un régistraire aux États-Unis. L’adresse citée pour l’entreprise est au Caire (Égypte), l’adresse des services techniques est à Riyadh (Arabie Saoudite), certaines recherches DNS pointent vers des serveurs en Malaisie". C’est la société malaisiienne de "web servers" de Kuala Lumpur, Acme Commerce Sdn Bhd, créée en 1998, qui était responsable du site, qu’elle fermera aussitôt en déclarant ne pas en avoir vérifié le contenu. Le gouvernement malaisien mettra en fait une journée à faire fermer le site. Aux Etats-Unis, imparablement, la "découvreuse" de la vidéo juste après Al-Djezira sera bien entendu l’inévitable Rita Katz. A peine la vidéo reprise, le débat éclatait... au sein de l’armée américaine, certains se plaignant de ne pas avoir réussi à en bloquer la diffusion via l’organisme ad hoc. Qui avait favorisé la diffusion de cette vidéo et pourquoi voilà bien tout le problème... En tout cas, il y en a une qui avait saisi l’occasion au vol (à moins de la mettre elle-même dans le réseau !). Rita Katz, la première à mettre en ligne en 2007 la fameuse vidéo de Ben Laden et même à se la faire piquer par la Maison Blanche, qui tentera avec elle un dernier coup médiatique après la diffusion de 28 millions de DVD sur le djihad sanglant ("Obsession", via le Clarion Fond ; fondé par l’extrême droitiste Raphael Shore).Celle du Ben Laden à la barbe teinte et devenu par la grâce de son dieu, on le suppose... droitier.
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/wikileaks-et-l-assassinat-de-nick-83971
par morice (compte intéressant)
lundi 8 novembre 2010

En rappel avec quelques éléments sur Berg page 31, PDF en anglais:
http://fr.scribd.com/doc/16970135/September-11-Commission-Report-Revised-December-2008

Puis dans la ligne Zemmourienne on rappellera qui fait le boulot en relait:
http://ripostelaique.com/lislam-a-decapite-herve-gourdel-nous-devons-decapiter-lislam.html
Site ou vous n'avez aucune information sur qui créa Al Qaida face aux soviets ou du mind control et d'Abu Ghraib...ou sur le 911... etc


Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6052
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   30/1/2015, 10:24

Bonjour Khorasan et cisme.
Merci pour vos apports au sujet de ce groupe. L'idée de les regrouper ici est excellente Khorasan Smile
Cisme, perso je ne regarde plus jamais aucune des vidéos qui peuvent traîner ici ou là sur ces scènes de décapitation, de "dévorage" de cœur sanguinolent et autres horreurs mises en scène par Dieu Seul sait qui, c'est le meilleur moyen de se salir l'âme et de de tuer en soi une part non négligeable de notre innocence, de notre capital empathie pour le genre humain. Tu vois c'est un peu comme certaines lectures dangereuses que je citais dans un post récent. Même si l'on se croit fort, même en essayant de se protéger, il y des salissures qui ne partent pas au lavage, même à 90 °C Razz Ceci dit je ne préjuge en rien de ta capacité à affronter tout ça et je comprends tout à fait ta démarche qui consiste à vouloir aller jusqu'au bout des choses (et du coup découvrir le détail que personne n'avait repéré Wink )

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   14/11/2015, 17:46

Daech revendique les attaques de Paris selon l'organisation SITE de l'ultra-sioniste Rita Katz.


Vous remarquerez que dans le premier verset cité dans ce texte, la partie qui fait allusion à une tribu juive de Médine a été retirée pour modifier le sens du verset.

Je cite ici (en gras):
C'est Lui qui a expulsé de leurs maisons, ceux parmi les gens du Livre qui ne croyaient pas, lors du premier exode . Vous ne pensiez pas qu'ils partiraient,
et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s'attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous qui êtes doués de clairvoyance. Sourate 59, verset 2

Le deuxième verset cité à la fin du texte à lui aussi été modifié:
Ils disent : "Si nous retournons à Médine, le plus puissant en fera assurément sortir le plus humble ". Or c'est à Allah qu'est la puissance ainsi qu'à Son messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas. Sourate 63, verset 8

Sources:
https://twitter.com/siteintelgroup/status/665480883596587008

https://news.siteintelgroup.com/Jihadist-News/is-claims-paris-attacks-warns-operation-is-first-of-the-storm.html


Dernière édition par Bardamu le 17/11/2015, 12:17, édité 1 fois (Raison : Images sauvegardées sur hostingpics)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme2011



Nombre de messages : 106
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   15/11/2015, 22:38

Merci à toi, je n'avais pas remarqué cette subtilité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khorasan

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities   20/3/2016, 01:22

Citation :
La propagande israélienne met toujours en avant le mythe de l’État Islamique

Discrédité, avéré propager de la désinformation, SITE continue malgré tout à répandre crainte et répugnance à l’égard de tout ce qui touche à l’Islam.
      

    De récentes révélations nous ont prouvé que l’État Islamique (EI), ISIS, ISIL ou Daesh, n'a jamais vraiment existé et que ce qui se trame en Syrie et en Irak n’est pas l'œuvre de fanatiques religieux qui aspirent à fonder un califat islamique, mais plutôt le boulot de mercenaires payés par la Saoudie et le Qatar, et de la faction Kurde dirigée par Barzani ; les deux étant fermement soutenus par la Turquie.
      

    La motivation n’étant pas la religion, mais tout simplement l’avarice, les manières destructrices de l’EI servent de couverture au pillage par la Turquie, de tout ce qui peut être vendu, de tout ce qui a de la valeur, peut être chargé sur un camion et expédié en Turquie. L'offensive de l’EI en Irak, qui s’est emparé de Mossoul et de la région pétrolifère du nord, n'a pas été motivée par la volonté d'établir un califat islamique, mais pour permettre l’appropriation par la famille Erdogan, de milliards de dollars en pétrole ; pétrole acheminé en Turquie par camions, pour être vendu sur le marché libre.
      


 Steven Sotloff sur le point d'être « décapité » par l’EI
      

    Quand le simple quidam du monde occidental entend le nom d’EI, ses pensées se tournent invariablement vers des images d'hommes sinistres, cagoulés de noir, surveillant leurs victimes en combinaisons orange vif.
      

    Nous avons tous vu les vidéos. Elles sont passées ad nauseam sur toutes les chaînes d’informations télévisées traditionnelles et étaient omniprésentes sur les sites d'information d’Internet, tant dans l’actualité grand public qu’alternative.
      

    La plupart, sinon la totalité de ces vidéos, certainement toutes les plus théâtrales et ridicules montrant une décapitation, proviennent d’une société à but lucratif appelée SITE Intelligence Group, installée à Bethesda, dans le Maryland. Prétendant suivre l'activité en ligne d’organisations djihadistes et de suprématistes blancs, la société SITE est dirigée par Rita Katz, une Israélienne.
      

    SITE nous a apporté les grands classiques, comme les fausses vidéos d’Oussama ben Laden et les « décapitations » comiquement mises en scène d’Occidentaux, comme Steven Sotloff et James Foley. Tous ceux qui ont pris la peine de chercher et regarder les versions non censurées de ces vidéos de décapitation, savent qu'elles sont ridiculement fausses, et que c’est pour cacher leur fausseté manifeste que les chaînes de télévision grand public n’en montrent toujours que quelques images,.
      


   

    Puis il y a eu la comédie  révélatrice du camion de plombier texan au milieu d’une vidéo de l’EI ; ce qui suggère qu'elle a été tournée quelque part au Texas, plutôt qu’en Syrie.
      

    Rendant assez évident qui est en réalité derrière la production de ces courts métrages tragi-comiques, SITE a parfois publié des vidéos avant que l’EI ne les ait lui-même diffusées.
      


 Rita Katz, détaillante en désinformation israélienne. Les atrocités de l’EI proviennent en grande partie de son flux Twitter
      

    Rita Katz a tenté de justifier ces incidents en disant qu’ils résultent d’habiles recherches et du piratage des ressources djihadistes en ligne.
      

    En bref, nous savons bien que l'image de l’EI a été fabriquée grâce à ces vidéos. Tout ceci place SITE à la pointe de l'opération de désinformation qu’est l’« État islamique ».
      

    Il n’y a pas besoin d’entrer dans les détails pour voir qui est derrière l'opération de désinformation de SITE : le fait que Rita Katz soit israélienne, vous dit tout ce que vous devez savoir.
      

***
 
 L'ordre du jour ne peut être plus évident : diaboliser tout ce qui touche à l’Islam

      

    Cela nous amène à la dernière version des producteurs de toutes ces comédies typiques de l’EI, un truc nouveau et créatif, destiné à propager à fond le dégoût et la peur des grands méchants terroristes coupeurs de tête de l’EI.
      

    Cette fois, les coupeurs de tête ont avancé d’un cran dans la théâtralité. Au lieu d’un vieux canif émoussé pour taillader lentement le mannequin – désolé, la victime –, ils ont utilisé ce coup-ci des explosifs !
      

    Prétendues toujours provenir d'une nouvelle vidéo de l’EI, plusieurs images ont été publiées sur Twitter par SITE  :
   

           
 

    #La province Al-Fallujah de l’EI a publié les photos d'espions exécutés par cordon explosif autour du cou, balle, et décapitation.
 

      

    L’un des hommes a un cordon explosif bleu autour du cou, peut-être les coupeurs de têtes en ont eu marre des simples décapitations, mais il est plus probable que ce soit une tentative cynique pour attirer l'attention sur le père fouettard EI, et nous rappeler que nous devons tous en avoir vraiment très peur et soutenir les opérations « antiterroristes » de notre gouvernement, autrement dit, le bombardement de civils à l’étranger.
      


 Policier irakien accusé d’espionner ISIS pour l'armée irakienne

      


 Prisonniers sous bonne garde, attendant leur exécution

      


 Homme étonnamment calme et placide portant un collier explosif

      


 « Bourreau » ambidextre, style Hollywood, brandissant des armes à feu

      


 « Terroristes » luxueusement équipés d'uniformes, d’armes et d'équipement occidentaux

      

    La vidéo a été tournée apparemment en Irak. Un dénommé Mohammed Mahmoud Dayih est accusé de se servir de son poste d'administrateur dans un hôpital irakien pour envoyer des informations au ministère de l'Intérieur irakien. Un autre, considéré comme un agent de police, est accusé d'avoir transmis à l'armée irakienne des informations sur l’EI. Mais qu’importe, de toute façon, tout est bidon.
      

Veterans Today, Ian Greenhalgh, 17 mars 2016
 
 Original : www.veteranstoday.com/2016/03/17/israeli-propaganda-outlet-still-promoting-myth-of-isis/  
 Traduction Petrus Lombard


Source: http://www.alterinfo.net/La-propagande-israelienne-met-toujours-en-avant-le-mythe-de-l-Etat-Islamique_a121544.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SITE Intelligence Group - Search for International Terrorist Entities
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le site des Mormons
» un nouveau site t'entraide
» Site Internet pour achat High Treck (à prix intéressant)
» que choisir: accès gratuit au site pdt 30 j
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation -
Sauter vers: