Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La corrida - le sacrifice du taureau - rituel spectacle mort vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: La corrida - le sacrifice du taureau - rituel spectacle mort vie   27/2/2015, 07:09

Un petit coin du site pour l'animal cornu. (prenez-le dans le sens que vous voulez Wink )

Disons que ce thème de la corrida suit une partie du questionnement que j'ai eu sur http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5123p135-topic-cinema#87794 ce film....

On pourra bien sûr et soi-même voir le flagrant rapprochement et y réfléchir sans trop faire de recherche. Autant le dire tout de suite je préférerai que si des personnes donnent leurs avis qu'elles ne se focalisent pas trop sur du binaire pour/contre la corrida. Qu'est-ce que la corrida devrait être une question de fond.
Et c'est ce qu'elle est, qui sera ce qui l'a condamnera quoi qu'il arrive.

Les arènes du pouvoir m'intéressent plus que celles des corridas je n'ai donc pas vraiment envie d'être un spécialiste de la question, on va laisser ceux qui savent en parler.

Et juste donner quelques liens:

http://www.culturestaurines.com/corrida-sacrifice-rituel

Extrait:
Citation :
Certains de ces rites ont une densité plus forte encore car ils mettent en scène des forces de vie ou de mort, des forces occultes, la sexualité etc.… La corrida appartient à cette catégorie car elle s’organise autour de la vie et de la mort, avec son corollaire la sexualité. C’est pourquoi, contrairement à d’autres rites, elle n’est pas un spectacle mais un drame, au sens de la dramaturgie antique au même titre que « Les Perses » d’Échyle.
Je pense que l’on peut reconnaître à la corrida sa ritualité sacrale en ce que l’on y joue la vie et la mort, la sexualité et le don, la violence et la maîtrise. On joue l’affrontement de forces obscures que l’on tente de maîtriser dans le rite, de canaliser, de dominer et de s’approprier…dans un combat qui parviendra parfois à s’humaniser en se transcendant jusque dans les hauteurs sublimes de l’art.

La dramaturgie du rite n’est pas étrangère à la dramaturgie de l’existence. Notre époque, noyée dans le spectacle et les images, a de la peine à penser le drame à tel point que celui-ci a pris pour lui exclusivement un sens dramatique. Mais le drame n’est pas que dramatique ! Il est beau et agréable, émouvant et saisissant, enthousiasmant aussi… On joue la vie et la mort. Le torero évidemment ! mais d’une certaine manière, à travers lui, tous les participants jouent la vie et la mort, le combat et la sexualité même si personne n’en a une conscience claire car le rite ne s’adresse pas d’abord à la raison et à la conscience mais d’abord au ressenti, aux affects…au corps. Le rite est langage corporel, un langage du corps pour le corps, du corps à corps.

Un rapport avec le sacré

J’ai parlé d’un rituel sacral. Le sacré est le domaine des forces redoutables de la vie et de la mort, de la sexualité et de la violence, que l’homme doit maîtriser mais qui sont dangereuses(2 ). Pour entrer en contact avec ces énergies sacrées l’homme met en œuvre des rites dans lesquels il espère capter et dominer ces énergies. Une action sacrée se circonscrit dans un espace précis sacral, « le ruedo », dans un temps délimité « a la cinco de la tarde »et dans un temps imparti pour chaque combat, et surtout dans un rituel qui permet de s’assurer de la maîtrise sur les forces obscures. La séquence de ritualité sacrale a une séquence d’ouverture clairement marquée et une séquence de fermeture. Les jeux olympiques par exemple. Pour la corrida : les clarines, le paseo, et d’autre part la sortie des quadrilles délimitent ce temps particulier du rite… Les aficionados n’arrivent pas en retard et on ne partent pas avant la fin !

Le sacrifice

La corrida est non seulement un rite mais que ce rite relève du sacrifice. Le sacrifice est une des manifestations centrales du phénomène religieux dans toutes les cultures, sous toutes les latitudes, à toutes les époques. On s’est longuement interrogé sur sa fonction. Parmi les diverses interprétations du sacrifice, je privilégie ce qu’en dit Marcel Mauss(3 ). Le sacrifice est essentiellement un échange et s‘inscrit dans la problématique du don. Pour le dire en un mot, le sacrifice s’organise comme une relation avec un ailleurs, une transcendance, qui n’est pas nécessairement un Dieu, ni même des dieux ; et d’autre part il contribue à créer de l’échange entre les participants au sacrifice. Il peut avoir des fonctions diverses : propitiatoire, expiatoire, apotropaïque etc… sans oublier aussi ce qu’a mis en lumière René Girard, un moyen d’interrompre le processus de violence dans les sociétés(4 ).

Ce que l'on trouve en 2 clics de souris:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_corrida
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rodrigo_D%C3%ADaz_de_Vivar#La_l.C3.A9gende_du_Cid
http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Mithra
http://www.flac-anticorrida.org/info-actualites/origine-corrida

En fioriture anecdotique ou diabolique, c'est au choix:


Madona APPEARANCE IN AWARD 2015 JATYUH OF STAGE HD
madonalive
La cape c'est casse-gueule, ne défie pas, non plus, le taureau qui veut
"Avoir la cape (corde) au cou"
Sheh au fou
mad O na (nanère)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La corrida - le sacrifice du taureau - rituel spectacle mort vie   27/2/2015, 10:43

Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: La corrida - le sacrifice du taureau - rituel spectacle mort vie   27/2/2015, 12:46

Drôle mais bonne trouvaille Ironique Smile A survoler cette planche vermoulue, on peut toucher du doigt (penser à se désinfecter après !!) l'incommensurable orgueil et l'abyssale bêtise qui guident les fils et filles de la Veuve jocolor

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La corrida - le sacrifice du taureau - rituel spectacle mort vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savigny-le-Vieux, 700 ans en spectacle.
» Recherche
» Spectacle "Les falaises ardentes" (76).
» Pour ou contre la corrida ?
» La chasse à la grenouille-taureau, envahisseur vorace....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: