Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Abus rituels traumatiques : récit d'un survivant de culte transgénérationel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Abus rituels traumatiques : récit d'un survivant de culte transgénérationel   6/5/2016, 23:39

Récit d'un survivant de culte satanique transgénérationnel


Source: https://ritualabuse.us - Traduction: http://reveildeslosers

Le texte suivant a été modifié pour des raisons légales.

Nous prions nos lecteurs d'êtres prudents lors de la lecture de ce texte, en effet celui-ci contient des descriptions graphiques d'abus qui peuvent êtres choquants. Toutes les accusations sont présumées. Ce texte est pédagogique et n'a pas été écrit dans un but thérapeutique ou pour un traitement.

_________________

Les informations et allégations telles que présentées ici peuvent causer un malaise à celles et ceux qui les lisent et je ne souhaite pas que cela arrive. Dans ma vie j'ai reçu et causé suffisamment de mal pour couvrir une centaine de vie. Pendant des années je me suis demandé si je devais parler de ce type d'informations, parce que en définitive qui cela peut aider sinon moi-même ? Il semble que la majorité des gens dans ce pays (USA) aient beaucoup de mal à croire qu'il y a des gens maléfiques. Je ne le comprends vraiment pas. C'est peut-être leur façon de faire pour s'isoler de la réalité de leur existence. J'ai toujours pensé que l'expérience de chacun est relative car on ne comprend jamais tout ce qu'on a pas vécu.

Je suis né dans un très vieux culte multi-générationel qui comprend la sorcellerie et les rituels tribaux et sataniques. Je suis né dans le Kansas mais j'ai été élevé dans le Colorado du Sud-Ouest durant les 7 premières années de ma vie. A cette époque nous étions dans la partie Ouest de la ville de Gunnison dans la vallée de San Louis. Tous mes parents des deux côtés sont membres du culte qui se nomme "le peuple" ou "sha-zee", dans le langage du peuple.

J'ai quitté le peuple et mon role de sorcier Rouge en 1993 aprrès que mon TDI (trouble dissociatif de l'identité) soit devenu trop apparent, à moi et aux autres. Je pouvais à peine assumer mes tâches et mes changements de personnalités se faisaient de plus en plus présents et c'était une période vraiment terrifiante. Après 43 ans dans le culte j'ai finit par dire "NON" à certaines demandes et me fichais de savoir si je vivrai ou mourrai à cause de ce choix. J'ai commencé une thérapie dans l'état du Washington en 1993, ai continué dans le Nouveau Mexique en début de 1995, et l'ai finit dans l'Oregon au début de 1997. Au début, ma femme et moi avions tendance à beaucoup déménager car nous ne nous sentions pas en sécurité à proximité des membres de notre famille. Je vis dans l'Oregon depuis 1997 et je me sens relativement en sécurité maintenant. Je suis la personnalité principale et ai été intégré il y a un an après 11 ans de souvenirs et des années de thérapie.

Je me suis éloigné de mes parents, frères et soeurs, autres amis d'enfance, et mes deux filles, mes deux petite-filles et mon petit-fils pour raisons personnelles et évidentes. J'ai reçu des menaces de mort de tous les côtés, incluant moi-même, mais comme ils se souviennent de moi comme j'étais et pas comme je suis, je ne me sens pas très effrayé.

Il y a des années j'ai posté des textes et des poèmes sur les sites S.O.A.R et Many Voice's. Je n'ai plus posté depuis 5 ans et j'ai senti qu'il était temps de partager mon expérience. Je ne sais pas si ce que j'écris aidera quelqu'un d'autre, mais cela m'aide moi.

Le "peuple" commencent à conditionner leurs enfants à l'âge de trois ans et les premiers liens dissociatifs sont créés les deux années suivantes. Cela doit être fait à cet âge car les enfants ne savent pas faire la différence entre illusion et réalité.

Le conditionnement de base commence avec l'enfant sanglé aux jambes, aux bras et à la tête dans une sorte de chaise de dentiste. Un stromboscope sur un bras articulé est poitionné à 16'' (40 cm NdT) de l'arrête du nez et ensuite celui-ci est règlé à une fréquence de 8 Hz. Les paupières de l'enfant sont soit tenues ouvertes et c'était fait par mon père ou elle, soit maintenues ouvertes avec du scotch pour qu'elles ne puissent pas cligner. L'utilisation du stromboscope provoque la dissociation de l'esprit de l'enfant et le rend plus sensible à l'hypnose. Des inductions hypnotiques par étapes sont utilisées pour faire augmenter la confusion entre conscience et inconscience jusqu'à ce que le coma hypnotique soit atteint. Une fois que c'est fait commence la création de deux personnalités guides. Les guides sont les principales personnalités protectrices utilisées pour contrôler les changements entre alters, elles protègent la personnalité principale des dommages dans le culte ou dans la vie de tous les jours. Les guides auront accès à tous les souvenirs et sont les personnalités les plus abusées et terrorisées du système de personnalités de l'enfant. Pour le programmeur, les personnalités guides sont simplement désignées comme "pont". Elles sont toujours appelées père et mère à moins que l'une ou les deux n'existent pas dans le monde réel. Dans mon cas, quatre guides furent créés pour augmenter le contrôle sur mes problèmes... père, mère, soeur et frère.

Une fois que les personnalités guides (moniteurs) principales (artefacts) sont créées dans la personnalité principale, la création de liens entre les réalités des deux monde de l'enfant commence et sont établis. Un sous-ensemble définitif de personnalités est attaché aux guides qui lient les deux systèmes de réalité. Lorsque les personnalités de cultes sont créées dans des rituels comme des sacrifices, du cannibalisme, des tortures, des abus physiques et sexuels, la fracture de la personnalité et des interconnections entre personnalités se produisent habituellement. Cela arrive également en dehors de l'environnement du culte (s'il existe) dans la famille de l'enfant, à cause des abus excessifs. Les personnalités guides ou monitrices sont les clés du développement du système de personnalités à cause de leur croyance en la protection de l'enfant/personnalité principale. Dans la stratégie d'induction, la personnalité principale est isolée des souvenirs, des abus, etc., mais ce n'est jamais complètement vrai, en réalité il n'y a pas de vrais artefact créé dans l'enfant. Les personnalités peuvent êtres ambigues, et je parle du point de vue d'une personnalité intégrée. J'ai donné un symposium à un groupe d'hommes adultes à l'âge de 12 ans, dans une université occidentale très connue, à propos des nouvelles pratiques de conditionnement que j'avais développé. Je n'avais pas d'âme à un âge aussi jeune.

A à peu près 4 ans, j'ai été attaché à un pentacle en bois et mon oncle, le précédent sorcier rouge dans notre enclave, a procédé à une "opération chirurgicale" durant laquelle l'oeil de Satan a été placé dans mon estomac (note MK-Polis : voir cet article). Cela fut fait en utilisant qu'une petite quantité de sang, un faux oeil et des douleurs à l'estomac. "L'oeil" est là pour guider l'implication de l'enfant dans des cultes inacceptables ou dans les comportements à l'extérieur. Les années passant, il est d'importance capitale pour le culte que l'enfant soit entrainé dans des mauvais comportements et qu'ainsi il puisse être puni pour développer des liens plus forts avec son enclave et sa famille. Dans la réalité du culte il n'y a ni bien ni mal dans le culte, seulement des responsabilités, du conditionnement et du contrôle. Cela se sait et est discuté par les membres dirigeantts des différentes enclaves au travers du pays.

Je suis certain que personnne n'a jamais lu ni entendu ce qui suit. La pire expérience de torture de ma vie fut lors de l'utillisation d'un petit oeuf en cuivre avec une petite chaine. La balle était congelée puis insérée dans le rectum. Après quelques secondes je ne savais plus qui hurlait. J'étais têtu et je ne voulais pas suivre mon conditionnement et cela a été fait pour faciliter l'acceptation de mon rôle dans le culte en tant que sorcier Rouge et celui qui mène tous les rituels, sacrifices/meurtres, éviscérations, conditionnement, programmation et abus rituels des membres et de leurs enfants et de centaines autres taches. Ils se sont assurés que je recevais, mais que je donnais également. Ici repose ma culpabilité dont je ne serai jamais libéré. En dehors de mon thérapeute, je n'ai jamais eu le courage de raconter à qui que ce soit d'autre à quoi ma vie ressemblait. J'étais inquiet de comment les autres pourraient me percevoir, en tant que survivant et abuseur en même temps.

Les principaux rassemblements parmi le "peuple" prenaient/prennent lieux durant les équinoxes, les solstices, les cycles lunaires, le semi, les récoltes et presque tous les membres travaillent dans l'agriculture. Propriétaires de ranch, fermiers, vendeurs d'équipement agricole, vétérinaires, garde forestiers, etc., sont répartis au travers de toute la société. Quand une organisation souhaite rester secrète, quel meilleur endroit qu'au milieu de milliers d'acres (1 acre = 0,4 hectare NdT) de terrains privés ou publics, etc.

Dans ma propre enclave et d'autres enclaves, je vais lister les emplois et responsabilités de culte. Les fermes et les ranchs contenant plusieurs centaines à plusieurs milliers d'acres sont les endroits où les les pricnipales activités sont établies de façon quasi-permanante. Un homme que je connais et qui possède une entreprise de péniches et de quais de réparation a accès à tout le lac. Un vétérinaire du centre de l'état du Washington fournit des animaux pour le culte et a de très bonnes connexions avec des groupes néo-nazis. Une famille possède une entreprise d'équarrissage qui fait des produits à partir des carcasses d'animaux. Dans le Colorado une famille proéminente du gouvernement aide les membres du "peuple". Entre Spokane, Washington (état) et Post Falls, Idaho, des centaines de membres vivent à proximité les uns des autres et le cercle contient parfois 600 membres. Cela ne s'arrête jamais. Aucun des membres du "peuple" n'a de rôle passif, et aucun d'entre eux n'est abusé juste pour le plaisir, car le contrôle de l'esprit et le conditionnement prennent trop de temps.

Le "peuple" a ses racines en Europe de l'Ouest et du Nord. J'appartiens à la 61ème génération du peuple, une génération faisant 27 ans (61X27 = 1647 ans soit pendant que l'Empire Romain se décompose et se christianise en Europe de l'Ouest, les régions d'Europe du Nord sont encore non-christianisés à cette époque NdT). Ma mère me rappelait inflexiblement que j'étais le premier sorcier Rouge à quitter le peuple, mais je suis sûr que c'est encore un mensonge du "peuple". Beaucoup quittent le groupe et certains ne reviennent jamais. Ils ne comptent pas sur les peines qu'ils peuvent infliger mais plutôt sur les déclencheurs du conditionnement. Tout peut être surmonté cependant, si c'est ce qu'une personne souhaite le plus. J'ai toujours des déclencheurs, le pire étant quand je vois mon psychiatre une fois par mois. Quand pour la plus grande partie de votre vie on vous dit tous les jours ce qui va t'arriver si tu parles, cela peut engendrer un monstre caché. Cependant, j'y vais et je parle à mon psy, bien que cela soit très difficile.

Habituellement les chocs électriques utilisés pour conditionner les enfants sont générés à partir de Modèles A de bobines de voiture connectés à un interrupteur et une batterie. Cela n'est pas agréable.

Presque tous les restes humains sont réduits dans des crématoriums construits par le culte et situés sur des enclaves privées où sont commis les sacrifices/meurtres. Tout disparait excepté les os et les cendres qui sont faciles à faire disparaître. Avant je m'étonnais des autorités qui demandaient "mais où passent tous ces corps ?", en classant les affaires de meurtres rituels ou sataniques. Le "peuple" a tué des humains depuis presque 2000 ans et ils sont très très bons dans ce qu'ils font.

Par rapport aux humains. Les membres du "peuple" se conditionnent à penser qu'ils ne sont pas humains et pensent qu'ils sont les descendants d'anges, comme dans la Bible à propos d'Adam et Eve. Ils vont un peu plus loin et disent que les anges faisaient partie du consortium de Satan. Les membres du "peuple" sont réellement anti-Chrétiens, mais plus que cela ils sont anti-humains. Je crois que certains des premiers fondateurs choisirent de penser qu'il était plus facile de tuer un être d'une espèce différente que de sa propre espèce. A la différence de tueurs en série pragmatiques qui choisissent de considérer leurs victimes telles qu'elles sont, le "peuple" voient leur victime comme de la viande. Deux des citations favorites de mon père étaient "la viande reste de la viande" et "ne mange ou ne bois jamais un nègre car ils sont sales". Quel parent modèle. Cela a pris deux ans à mon premier thérapeute pour me convaincre que j'étais humain.....

A l'âge de 7 ans, à mon baptême, je reçu mon nom secret qui se converti en anglais en "child-seer" (enfant devin). J'étais supposé être le prophète et la prophétie. Mes guides m'appelaient "enfant" et également "enfant de lumière". Le peuple a un langage parlé et écrit et un langage des signes connus sous le nom de "langage des doigts" utilisé pour ajouter des inflexions émotionnelles, des notes positives ou négatives, et d'autres choses. Je parle le dialect principal et 7 autres variantes. J'aurais préféré avoir appris le grec et le latin.

Le peuple est une société matriarcale dont les lignées supérieures passent de la mère à la fille la plus âgée, à la petite fille la plus âgée et celles-ci sont les Sorcières Noires. Les Sorciers Rouges sont choisis par les femmes. Dans la Grande-Bretagne médiévale les femmes du "peuple" étaient connues comme les "dames de la lumière" ou les "dames du lion".

Une bannière représentant un lion au-dessus d'un champs de feuilles de vigne. Les symboles principaux parmi les membres du peuple incluent le pentacle, la croix lunaire, de nombreux sorts, présages, signes, lanternes, lunes et cycles solaires, plante et cycles de récoltes.

De l'âge de 8 à 12 ans j'étais utilisé comme esclave sexuel par les membres du peuple. J'étais vendu à l'heure. Ma soeur et moi étions photographiés lorsque nous avions des relations sexuelles ensemble et des films étaient enregistrés. Tous les membres du "peuple" passent à travers de ce processus "d'attendrissement". La plupart de mes personnalités féminines furent créées durant ces années, bien que certaines furent créées par le "peuple" pour le "peuple". il m'est plus facile de parler du conditionnement et des pratiques violentes que des abus sexuels car ces derniers ont brisé ma psyché.

Je me pose parfois des questions sur l'énoncé de nos pères fondateurs, "Nous, le peuple, des Etats-Unis d'Amérique...", Hmmm... ils venaient d'Angleterre, non ?

Bien que la création de personnalités dissociées est impossible à créer chez les adultes, différentes variantes de tortures sont utilisées pour forcer un individu à obéir aux voeux et aux commandes du "peuple". Je connais intimement la différence entre un choc électrique généré par un moteur de voiture de 12 V, un courant de 110 V, une sonde à bétail, une barrière électrique et un tazzer. Je DETESTE les chocs éléctrique des moteurs de voiture car cela crispe les muscles et c'est une partie de mon conditionnement dans l'enfance. Chaque enclave a ce qu'ils appellent une "boîte". C'est une boîte en bois de trois par un virgule cinq pieds carré (1 pieds = 30, 5 cm). Pas d'eau, rien à manger pour quelques jours et tous les muscles atteints de crampes. Si la boite n'est pas suffisante, il y a le "trou". Un simple trou profond de 7 pieds avec un siège de toilette au-dessus. Il n'est pas difficile de pendre quelqu'un par les poignets.

A l'âge de 16 ans, je ne ressentais plus la plupart des douleurs physiques et ce concept fait partie des "traditions du peuple", tout le monde développe le contrôle. Pour développer la résistance à la douleur, les Socières Noires choisissent d'endurcir un endroit de la musculature de l'enfant. Pour moi cela a été au milieu du dos. Chaque membre du "peuple" pouvait me tester n'importe quand pour voir si je m'endurcissais. En utilisant leurs points, ils pouvaient me battre comme ils le voulaient. Je ne ressentais jamais de peine dans le dos à cette époque, mais ai de sérieux problèmes de dos depuis 7 ans. La douleur est toujours là. Se rappeler, s'intégrer, signifie abandonner beaucoup de choses. Je méprise sincèrement la douleur.

Ceux que l'on pense être des traitres au "peuple" (pauvres âmes utilisées pour l'exemple) sont tués dans diverses manières. Les hommes sont transpercés par un tournevis de 18'' (48 cm NdT) poussé à la base des mâchoires, au travers du palais, des sinus et du cerveau, en faisant ressortir la pointe du tournevis au sommet du crâne. Un serre-câble est attaché au tournevis et la personne est pendue à la vue de tous les membres. Les femmes sont habituellement "hameçonnées" avec deux crochets de métal, l'un sous la mâchoire, l'autre dans la ceinture pelvique. La femme est ensuite suspendue à la vue de tous. J'ai vu des personnes mourir par immersion dans de l'eau bouillante dans le "réservoir", ou en "entretenant le feu" avec leurs pieds en premier. Tant d'horribles façons de mourir pour quelqu'un.

Être entrainé dans l'enfance à l'art du sacrifice et de l'éviscération fait partie de mes pires souvenirs. Les personnalités principales incluaient les marchants de la mort, Eric et les découpeurs, les mangeurs, les buveurs, les grizzlies, bien d'autres et les sous-ensembles groupés étaient 12, comme les 12 dans le cercle. Une chose que j'ai appris tôt chez le "peuple" c'est que je ne devaient pas montrer de faiblesse sinon ils me mangeraient et être mangé vivant était ma plus grande peur.

Pour augmenter ma culpabilité et m'aider dans mes responsabilités, je fus forcé de choisir quel enfant ou adulte devait être tué. Lorsque j'étais jeune ma mère choisissait à ma place si je ne le faisais pas, et elle savait toujours quelle personne JE NE VOULAIS PAS voir mourir. J'ai appris à ne pas me soucier des "humains" car il y avait vraiment trop d'investissement émotionnel dans le fait de choisir. A l'âge de 10 ans, je considérais que les humains ne représentaient pas plus que des vaches ou des moutons.

Avant d'avoir 12 ans, moi et d'autres enfants étions utilisés pour aider au kidnapping d'autres enfants. Les enfants qui ne font pas confiance aux adultes, tendent à faire confiance aux autres enfants et nous étions entrainés à entrainer les autres enfants. Cela remonte aux années 1950 et 1960, lorsque certains éléments ou certaines races n'étaient pas recherchés par les autorités. Durant les années 1970 et 1980 une grande source de matériel humain était obtenue par le kidnapping des immigrés illégaux, les travailleurs mexicains. Dans l'état du Washington, ces travailleurs migrants suivaient les récoltes de pommes, le binage de champs, etc. Avec la plupart des membres du "peuple" travaillant dans des entreprises d'agriculture, il n'était pas difficile d'amener un van ou un pick-up chargé de travailleurs et de leur famille dans une ferme. Des sédatifs dans l'eau ou des provisions d'alcool endormait ces gens. Les "coyotes" étaient très souvent utilisés et bien payés pour procurer des groupes de travailleurs, et beaucoup d'entre eux étaient membre du "peuple". Les coyotes étaient /sont des passeurs de nationalité mexicaine et qui organisent les groupes de travail du côté US. Parfois ils sont appelés organisateurs de travail. C'était tellement simple et pourtant les "experts" se demandent d'où les victimes sont prises ? Je pourrais vous citer une vingtaine d'autres moyens par lesquels des individus ou des groupes sont procurés au "peuple". Les fugueurs, les sans domiciles, les criminels, les mendiants alcooliques et les drogués. Des personnes qui ne seront pas recherchées et qui sont jamais enlevées à large échelle dans les villes. Je n'ai jamais rencontré de "proie volontaire pour les satanistes", bien qu'ils puissent exister. Le "peuple" ne gaspille jamais un enfants qui peut être conditionné et fournir de nombreuses générations de convertis.

Si les "experts" veulent savoir comment les individus sont transportés entre les enclaves, ils devraient regarder dans les conteneurs à merde des camions à bétail. Combien de travailleurs regarderont jamais dans le "conteneur à merde" dans les stations de pesage. Les gens sont vraiment stupides.

Si tous les "experts" et ceux qui tentent de dissuader les autres de penser qu'il y a des cultes religieux maléfiques passaient une semaine dans la "boîte", je parie qu'ils changeraient d'avis et de point de vue. Mais ils seraient morts avant.

J'estime d'après mon expérience que certaines autorités responsables de l'application de la loi sont très au courant de certains meurtres rituels. Certains de mes meilleurs amis étaient de la police. Comment je sais tout ça ? L'expérience. J'en sais bien trop, mais je ne suis plus menacé. Que peuvent-ils me faire en privé ou en public ? la prison, la torture, la mort. J'ai 55 ans et celle qui fut ma femme durant 20 ans est morte il y a 26 mois. Elle était tout ce que je voulais protéger.

Toutes les enclaves du "peuple", qu'elles soient grandes ou petites, ont des "endroits souterrains" qui peuvent êtres utilisés si le besoin se fait sentir. Mon frère ainé qui vit dans le nord de l'état du Washington a été arrêté il y a quelques années pour culture de cannabis. Où ont-ils trouvé les plants ? dans un wagon enterré sur la propriété avec un accès à sa maison par un tunnel souterrain. Sa première fille l'a dénoncé à la police, mais puisqu'elle est folle à cause de sa personnalité totalement fragmentée, plus de crédibilité pour elle. Elle raconterait une histoire très similaire à la mienne, si elle le pouvait.

Quelques trucs à propos de ma famille. Maman et papa sont dans un centre de soins. Ma soeur ainée a des migraines 5 jours par semaine et reste avec le "peuple". Mon frère cadet est resté à l'hôpital psychiatrique 5 ans dans le programme des psychopathes sexuels, mais n'a jamais été malade ces 20 dernières années, et ne fait plus parti du groupe. Mon frère ainé a 8 enfants de ses deux femmes qui vivent chez lui sont restés dans le groupe. La plupart des mes tantes et oncles sont morts, mais leurs enfants font toujours partie du "peuple" de l'état du Washington jusqu'au Minnesota.

Durant mes années de thérapie j'ai tenu un journal sur mon ordinateur et écrit plus de 5000 pages. Je les ai effacées il y a quelques années car je ne voulais pas me rappeler ces souvenirs. Mes cauchemars et flashbacks me les rappellent quotidiennement. Il a fallut à ma personnalité guide masculin (ISH) presque 11 ans pour me convaincre partiellement que "je n'avais pas le choix" et il connaissait tous mes souvenirs. Il m'a dit que l'univers et tout ce qu'il contient est en ordre parfait car le temps est statique et rien dans le passé ne peut être changé. Plus important, père (personnalité) m'a appris que le but de la vie est d'exprimer pleinement le potentiel qu'une personne ou un objet puisse. Chaque chose vivante vit au mieux de ses possibilités et chaque être vivant fera tout ce qu'il peut pour survivre. J'ai souvent dit à mon guide que j'étais maléfique, mais il m'a dit que j'avais fait des choses maléfiques et que c'était différent. Il m'a demandé si je blesserais encore quelqu'un et j'ai répondu que je ne savais pas ? En 11 ans je n'ai jamais blessé une personne ou un animal. Je ne sais pas si tondre la pelouse provoque la douleur ?

Je pense parfois que dans mon cas, la survie est un démon. Je n'ai jamais pu trouver une seule raison de vivre alors que tant d'autres étaient morts. Durant mes 43 ans dans le "peuple" je me disais qu'ils pouvaient avoir mon corps et mon esprit, mais que jamais ils n'auraient mon âme. Je ne suis pas certain que les choses ont marché comme ça. Ce n'était pas suffisant d'être conditionné à suivre la voie du "peuple", je me suis assuré que mes enfants et petits enfants et les générations suivantes suivraient également cette voie. Quel héritage je laisse à mes enfants et leurs enfants et les enfants de leurs enfants...

Mes TSPT (trouble de stress post-traumatique) me rappellent souvent ce que c'est que d'être un soldat. Sur le champs de bataille quand chaque moment on se trouve entre la vie et la mort, un soldat fera n'importe quoi pour survivre. Quand le soldat à une vie normale, une société en paix, il ne comprend pas pourquoi il a fait ce qu'il a fait ? Cela n'importe plus au soldat d'avoir tué pour Dieu et son pays, car cela n'a plus de sens. Il voit juste le sang, les yeux vitreux des morts, la chaire déchiquetée, le regard désespéré de visages sans âme, la cupidité et la malfaisance, et il sait qu'il est coupable et qu'il n'y a pas de consolation ou de rédemption. Pourquoi les soldats ne parlent pas de la guerre ? Qu'est-ce qu'il y a à dire vraiment ?

Je survie. J'essaye d'apprendre et de comprendre ce que c'est de vivre, mais je doute de jamais comprendre un jour. Je suis toujours une proie dont les oreilles se dressent lorsque quelqu'un se trouve derrière moi. Je serais toujours hyper-vigilant et mes 5 sens sont toujours accordés avec le monde physique. J'ai été effrayé tous les jours de ma vie... il y a 55 ans et aujourd'hui alors que j'écris ces lignes. Tout ce que j'ai toujours connu dans ma vie est la haine, la rage, la vengeance, la violence, la culpabilité, la perte, la peur, la discipline, la confusion, la frustration, la douleur et l'incertitude. J'étais alcoolique, accro à l'héroïne et l'Oxycontin, je fumais, me mutilait en me coupant, la plupart des abus que je pouvais faire sur moi-même. Je ne bois plus d'alcool et ne me drogue plus, j'ai arrêté de fumer, j'essaye de ressentir mes émotions au lieu de me couper lorsque je suis en colère ou frustré, je pleure, je chante, je joue de la guitare, j'écoute de la musique, je dors suffisamment au lieu de rester éveillé toute la nuit, et plus que tout j'essaye de changer qui j'étais en qui je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
 
Abus rituels traumatiques : récit d'un survivant de culte transgénérationel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention à l'abus d'hormones
» Sarkozy mis en examen pour abus de faiblesse : vos réactions !
» Police RU-Thaïlande contre l'abus des enfants
» RITUELS à L’EAU
» RITUELS à la TERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Affaires de Pédocriminalité-
Sauter vers: