Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...

Aller en bas 
AuteurMessage
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2577
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   20/12/2017, 21:40

Citation :
Johnny est mort ? Oui et alors...?



Source : https://www.youtube.com/watch?v=Mqy5yFeEHhI

Cela a le mérite d'être clair non ?

On constate en analysant la mimique de "Johnny" au début, qu'il est un peu agacé par la question de son interlocuteur.

Il réfléchit avant de répondre.

Le présentateur doit même se répéter.

Il finit par répondre avec franchise qu'il se confie au Diable tous les jours.

Le collier démoniaque qu'il portait autour du cou, avait probablement une valeur de "talisman" pour cette personne.

Cette "confidence" de "l'idole des citoyens français" sur sa relation intime avec le Démon, ne surprendra pas les personnes conscientisées sur ce milieu.

Rappelons ici pour notre part, pour cerner dans quelle logique cette industrie musicale s'inscrit, ces deux liens :

http://www.histoireebook.com/index.php?post/Regimbald-Jean-Paul-Le-Rock-N-Roll-Viol-de-la-conscience-par-les-messages-subliminaux

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8447-sortie-du-livre-mk-abus-rituels-et-controle-mental-alexandre-lebreton?highlight=abus+rituel

La lecture en particulier du chapitre 9 de cet ouvrage, tout particulièrement les sous chapitres "b" et "c" ("Les démons du cinéma et de la musique" / "Le pacte avec le diable ?") vous permettra de mieux comprendre la logique de cette déclaration de Johnny Hallyday.

Le succès planétaire qu'a rencontré cette idole du Rock-N-Roll avait un prix.


Dernière édition par paralleye le 21/12/2017, 03:36, édité 1 fois (Raison : Correction orthographique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   20/12/2017, 22:49

Une image qui se passe de commentaire :



Faut-il que les gens du quotidien soient perdus pour en être réduits à cette idolâtrie ridicule ! Ceci dit, de mon point de vue, il faut quand même y voir du positif sur un point. La religion de la laïcité a beau faire ce qu'elle peut pour chasser l'idée même de Dieu du champ de la conscience des cons-citoyens, la nature ayant horreur du vide, les moutruches décérébrées de la civilisation de l'éphémère ne peuvent s'empêcher de vouloir combler le vide qui les taraude !

Ceci dit, c'est étrange cette histoire de médaille satanique, parce que sur la plupart des photos du chanteur disparu, il arbore autre chose !


Alors ? Ange ou démon le Johnny ? Un peu des deux, comme chacun de nous ?

Une chose est sûre, aucun artiste, aucun mannequin ne peut espérer percer aujourd'hui sans signer un pacte avec les forces du mal. Il suffit de regarder les pages de ce site :

https://vigilantcitizen.com/category/pics-of-the-month/

Édifiant non ?

Les portes du pénitencier
Bientôt vont se fermer
Et c'est là que je finirai ma vie
Comm'd'autres gars l'ont finie !

Ben à priori, il s'agissait de paroles prophétiques pour ainsi dire, notre Dieu Johnny a choisi de voir se refermer sur lui les portes de l'enfer, le pénitencier de Lulu Bide

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2577
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   21/12/2017, 03:24

Le pendentif en argent en forme de croix de Johnny Hally-Day vu de plus près :



https://fr.aleteia.org/2017/12/12/la-croix-de-johnny-hallyday-est-elle-parfaitement-chretienne/

La symbolique est assez riche et intéressante à plus d'un titre.

Le manche de la guitare représente un bras complété d'une main qui vient toucher, ou plus intimement, qui vient s'unir, avec le bras gauche du crucifié... l'article qui montre le pendentif dit que c'est le "Christ", mais j'y vois plutôt la représentation d'un biker ou d'un rockeur, d'ailleurs celui-ci porte un casque stylisé.

Le pendentif est surmonté des initiales J.H.

Serait-ce une projection du sacrifice qu'a du faire le rockeur pour arriver à la gloire ? (ton lien résume en effet de manière "édifiante" le problème Bardamu...)

A noter que la tête (et donc le regard) du crucifié, tourne le dos symboliquement à l'union des deux mains... (la tête regarde à l'opposé)

Il y a aussi des sortes de boules sur le corps de la guitare, mais je ne saurais dire avec certitude ce qu'elles représentent.

Elles semblent être au nombre de 11 sur l'image.

A noter qu'il existe des variantes de cette croix, où ce ne sont pas des boules qui sont représentées.

Dans cet autre article on trouve ce passage :

Citation :
Pendant la maladie du chanteur, Læticia s'est accrochée à la religion et à sa foi, autant pour tenir que pour espérer : il lui arrivait de se rendre dans les églises et de se réfugier dans la prière. Nul doute qu'elle a activement participé aux choix des textes et des musiques pendant les funérailles, on l'a vue encenser elle-même le corps du rockeur, un geste fort, puis aider ses filles à bénir le cercueil. Et comme ultime témoignage, comme un lien avec l'âme du défunt, elle porte désormais cette croix symbolique que Johnny ne quittait pas, et que les fans connaissent par cœur : Jimi Hendrix crucifié avec sa guitare... Chrétien, oui, mais avant tout rockeur.

http://www.lepoint.fr/dossiers/culture/johnny-hallyday-une-vie-rock-n-roll/johnny-chretien-jusqu-au-bout-14-12-2017-2179814_3486.php

Là on nous parle de Jimi Hendrix (J.H. aussi donc...), mais cette allusion subjective n'engage que les auteurs et certains fans.
Spoiler:
 

La vérité c'est que l'origine réelle de ce symbole est un secret soigneusement gardé, un secret que Johnny Hally-Day a emporté avec lui dans la tombe (mais n'est-ce pas ainsi que ce forme les légendes... Wink).

HallyDay (nom de scène américanisé : son vrai nom est Jean-Paul Smet) a porté plusieurs reliques dans sa vie (d'ailleurs un commerce macabre fleurit déjà depuis son décès), des têtes de morts, des croix stylisés etc...

Voici en complément les deux articles cité au-dessus en intégralité :

Citation :

La croix de Johnny Hallyday est-elle parfaitement chrétienne ?




Plusieurs médias ont relevé que lors des funérailles de Johnny Hallyday à la Madeleine, son épouse Laeticia portait la croix du rockeur. Aleteia a voulu en savoir plus sur ce qu'elle signifiait.



Depuis des années, Johnny ne se séparait plus de son pendentif en argent, avec lequel il a été aperçu pour la dernière fois le 1er septembre dernier aux obsèques de Mireille Darc. Sur ce bijou se trouvait Jésus-Christ crucifié portant une guitare électrique en bandoulière. Un clin d’oeil du rockeur à sa foi et à sa carrière d’artiste ? Il ne s’est jamais ouvert publiquement sur cet objet et ses raisons de le porter.

D’abord petite et simple, à ses débuts, la croix est devenue plus imposante avec les années. Et elle avait fini par faire partie de l’image du rockeur. Sur la pochette de son album Jamais seul paru en 2011, on avait vu le mêmes dessin de cette même croix, tatouée sur sa peau.  Mais les informations sur les origines de cette croix ne filtrent pas.

Le joaillier à l’origine de ce bijou serti de diamants n’est pas connu.

En revanche, ce bijou inspire. Depuis le jour ou Johnny s’est mise à la porter, de nombreuses répliques sont apparues. Des copies en argent ou en plastique sont devenus des accessoires indispensables pour les fans. Il se les échangent ou les achètent sur internet sur des sites comme Ebay, -[Art-Collection]-[Objets-a-collectionner]-[2154670790]-[neuf]-[Prunelle-33]&ptnrid=pt|74960519963|c|42544634603|2154670790&t=180126&ptnrid=s7jh6iBH7_dc|pcrid|42544634603|pkw||pmt|&gclid=EAIaIQobChMIgfml7NWE2AIVQzwbCh3VZQilEAQYASABEgJmh_D_BwE]Price Minister. Il existe même des forums dédiés à Johnny Hallyday et des pages Facebook où l’on peut passer commande.

Mais dans quel état d’esprit était Johnny pour porter cette croix bien visible ? Il semblait avoir un rapport aussi ambigu que sa croix à la foi. « Je crois qu’il y a un Dieu, mais ce Dieu, je ne le connais pas. Par contre, je pense que j’ai une très bonne étoile ! (…) Cette étoile, c’est peut-être Dieu… (…) Pour moi, c’est certain — qu’il y a sûrement un dieu qui me surveille », expliquait-il dans un entretien au Point en 2013. Etait-il encouragé par sa femme, Laeticia, qui n’a jamais hésité, elle, à faire part de sa foi catholique ?

En somme, cette croix de Jésus-Christ crucifié avec une guitare électrique semble illustrer la foi de Johnny. Mgr Benoist de Sinety, vicaire général de l’archidiocèse de Paris qui a officié lors de la célébration religieuse à Paris en hommage au chanteur nous confie qu’il estime que la croix est parfaitement chrétienne. « Toute représentation du Christ est ambiguë, nous explique le vicaire général. Ce qui compte, c’est que Johnny la portait sincèrement, sans volonté de se moquer de Jésus. »

https://fr.aleteia.org/2017/12/12/la-croix-de-johnny-hallyday-est-elle-parfaitement-chretienne/

Citation :

Johnny, chrétien jusqu'au bout

Le rockeur était un chrétien assumé : il a été baptisé et enterré sous le signe de la croix... Même si sa vie chahutée n'était pas toujours très catholique.



Par Marc Fourny


Johnny Hallyday pose tel Jésus dans les années 70. Sa chanson Jésus-Christ, écrite par phillipe Labro, sera considéré, à l'époque, comme un blasphème. [ps-paralleye : il faut déplacer la petite flèche sur l'image du lien source pour voir cette description sur l'image]

La France a ceci d'extraordinaire qu'elle permet de vivre des communions parfois insolites : des millions de personnes ont été touchées par les funérailles classiques, bien qu'un brin rock'n roll, d'un blouson noir en l'église de la Madeleine. Certes, le père Guy Gilbert avait gardé le sien sous son étole, à côté de son évêque, et les guitares ont fait écho à l'Ave Maria de Schubert... Mais pour ses adieux, après un dernier parcours en compagnie des bikers, le rockeur a voulu partir au milieu des prières et de l'encens. Car, au-delà de la scène et des artifices du show-biz, Johnny était avant tout chrétien, et assumé comme tel. « Je suis né catholique et je mourrai catholique », avait-il confié à l'écrivain Daniel Rondeau.


De fait, chaque étape de sa vie a été marquée par le signe de la croix. D'abord son baptême en l'église de la Trinité, dans le 9e arrondissement de Paris, puis son mariage avec Sylvie Vartan, en 1965, devant l'autel de la petite église de Loconville, à une trentaine de kilomètres de Paris, qui tourne à l'émeute malgré une centaine de gendarmes venus en renfort... Et enfin, dernier acte d'une vie, l'enterrement en l'église de la Madeleine, avec ce signe de croix tracé par les proches à l'aide du goupillon sur le cercueil blanc. Et pour l'éternité cette tombe immaculée sous les embruns tropicaux, une sépulture toute simple, souhaitée par le rockeur, avec son prénom de baptême, Jean-Philippe, plutôt que Johnny, et une croix en marbre blanc pour rappeler sa confession.


« Il y a un Dieu qui me surveille »


Au hasard des interviews, on sentait un questionnement et une quête régulière, premier pas vers la foi. « Je crois en quelque chose, confiera-t-il un jour au Point. C'est-à-dire que je ne suis pas croyant, mais je crois – pour moi, c'est certain – qu'il y a un dieu qui me surveille. Une espèce de dieu, je pense, mais je ne crois pas aux religions parce que (il soupire)... Ça m'arrive de dire Merci mon Dieu, mais je crois plutôt en ma bonne étoile. » En 2006, voici ce qu'il confie au journal La Vie : « J'ai reçu une éducation religieuse, je ne suis pas pratiquant, mais je reste croyant. Dieu, c'est mon idole. » Et, dans son livre Dans mes yeux, il affinera encore son point de vue : « Je ne suis pas croyant au sens religieux du terme, mais on doit tous croire en quelque chose. Je pense qu'il y a quelqu'un, un être qui nous a créés. Je ne crois pas en l'Église, pas aux dogmes. »


Jésus le hippie



Évidemment, sa vie chaotique n'a rien de bien catholique : divorces, drogues, course à la gloire et l'argent... L'orgueil, l'envie, la luxure, les péchés s'accumulent et Johnny s'attire même les foudres de l'Église et des bien-pensants en chantant dans les années 1970 son tube « Jésus-Christ », signé Philippe Labro, où il compare le Messie à un hippie « barbu et chevelu » qui fume de la marijuana et aime les filles aux seins nus... Face au scandale, le rockeur fait une mise au point : « On peut me faire ce qu'on voudra, je resterai chrétien. Je suis sûr que Jésus, lui, ne m'en veut pas. Il sait que je n'ai pas voulu l'insulter ni le tourner en dérision, et cela seul compte pour moi. »


Il y aura d'autres chansons dans son répertoire pour contrebalancer ses provocations : « Si j'étais un charpentier », « Noël interdit », aux accents autobiographiques, et son très connu tube « Marie », très aimé des Français, qui se vendra à un plus d'un million d'exemplaires. Une chanson sur la guerre, celle d'un combattant qui écrit à sa fiancée, mais dont les paroles font écho à la passion du Christ. « Oh Marie, si tu savais, tout le mal, que l'on me fait/Oh Marie, si je pouvais, dans tes bras nus, me reposer... »


Læeticia, pieuse catholique


Quand Johnny rencontre Læticia, il retrouve non seulement une stabilité affective – malgré quelques écarts rock'n roll –, une vie de famille avec Jade et Joy, mais aussi un rapport à la foi vécu par son épouse qui lui rappelle celui de son enfance, quand il fut élevé par sa tante Hélène Mar. « Laeticia est très catholique et pieuse, elle prie souvent, racontait le chanteur dans son autobiographie Dans mes yeux. Nos filles ont été élevées dans la foi. C'est bien que les enfants aient foi en quelque chose, c'est rassurant. La vie a tout le temps de tenir leurs croyances... »


Pendant la maladie du chanteur, Læticia s'est accrochée à la religion et à sa foi, autant pour tenir que pour espérer : il lui arrivait de se rendre dans les églises et de se réfugier dans la prière. Nul doute qu'elle a activement participé aux choix des textes et des musiques pendant les funérailles, on l'a vue encenser elle-même le corps du rockeur, un geste fort, puis aider ses filles à bénir le cercueil. Et comme ultime témoignage, comme un lien avec l'âme du défunt, elle porte désormais cette croix symbolique que Johnny ne quittait pas, et que les fans connaissent par cœur : Jimi Hendrix crucifié avec sa guitare... Chrétien, oui, mais avant tout rockeur

http://www.lepoint.fr/dossiers/culture/johnny-hallyday-une-vie-rock-n-roll/johnny-chretien-jusqu-au-bout-14-12-2017-2179814_3486.php

Voici la chanson "Jésus-Christ hippie", en effet ridicule et blasphématoire, bref à l'image de cette société dégénérée en perte totale de valeurs morales et intellectuelles :

Citation :
S'il existe encore aujourd'hui
Il doit vivre aux Etats-Unis
Il doit jouer de la guitare
Et coucher sur les bancs des gares
Il doit fumer de la marijane
Avec un regard bleu qui plane

Jésus, Jésus-Christ
Jésus-Christ est un hippie

Poncho mexicain sur le dos
Autour de son front, un bandeau
Il est barbu et chevelu
Il s'est battu à Chicago
Il aime les filles aux seins nus
Il est né à San Francisco

Jésus, Jésus-Christ
Jésus-Christ est un hippie


Dans les parcs et le long des docks
Il vit dans un sac de couchage
On n'arrête pas de l'arrêter
Pour délit de vagabondage
Au grand festival de Woodstock
C'est lui qui soignait les blessés

Jésus, Jésus-Christ
Jésus-Christ est un hippie

Son père s'appelait Jo, je crois
Sa mère s'appelait Mary, je crois
Il a trente-trois ans, je crois
Le FBI lui court après, je crois
Et s'ils arrivent à le coincer
Ils mettront notre ami en croix

Jésus, Jésus-Christ
Jésus-Christ est un hippie


https://www.paroles.net/johnny-hallyday/paroles-jesus-christ

Bardamu a écrit:
Alors ? Ange ou démon le Johnny ? Un peu des deux, comme chacun de nous ?

Une chose est sûre, aucun artiste, aucun mannequin ne peut espérer percer aujourd'hui sans signer un pacte avec les forces du mal. Il suffit de regarder les pages de ce site :

https://vigilantcitizen.com/category/pics-of-the-month/

Édifiant non ?

Les portes du pénitencier
Bientôt vont se fermer
Et c'est là que je finirai ma vie
Comm'd'autres gars l'ont finie !

Ben à priori, il s'agissait de paroles prophétiques pour ainsi dire, notre Dieu Johnny a choisi de voir se refermer sur lui les portes de l'enfer, le pénitencier de Lulu


Disons Anges et Démons tout à la fois, c'est-à-dire que Johnny HallyDay était au Crépuscule, là où la lumière et les ténèbres se mêlent inextricablement... il était l'idole d'une époque, d'un pays, celle où les valeurs se mélangent et s'inversent et où la confusion se mêle à l'illusion pour entretenir une parodie de spiritualité. (comme tu le dis fort bien Bardamu, "la nature a horreur du vide", mais j'ajouterais aussi que c'est pour cela qu'il est nécessaire de créer des simulations pour détourner les aspirations innées de l'être humain... en clair derrière la laïcité se cache la Kabbale, et l'une est à la racine de l'autre et la contrôle dans son propre intérêt. La laïcité n'est qu'un moyen pour arriver à une fin https://www.amazon.fr/Mystique-Laicite-Youssef-Hindi/dp/2917329998 )

HallyDay était au Crépuscule, mais (dans une bien moindre mesure qu'eux bien sûr), comme pour ses innombrables fans aveuglés par la tromperie de l'idéologie moderniste/kabbaliste, il n'était pas conscient des tenants et aboutissants exacts de la nature de ce Crépuscule, bien qu'il devait certainement en cerner une partie, et où tout cela mène en dernier recours... il était manipulé par des forces qui le dépassaient de loin, de très loin, et qui se servaient allègrement de lui, "idole" des masses qui avait pactisé pour la gloire.  (suffit d'ailleurs de voir la mise en scène géante lors de son enterrement le "11" décembre, et comment "certains" au sommet du pouvoir ont orchestré l'émotionnel de toute une population https://www.youtube.com/watch?v=LOqGuHO-N7s... Question : un tel égrégore peut-il "nourrir certains occultistes" qui savent manipuler et détourner les énergies psychiques, à l'aide de pratiques connues de certaines confréries : rappel-toi ce que tu me disais Bardamu il y a quelques jours, à propos des gens qui viennent de nulle part dans les énormes raves parties, et qui semblent se "délecter" sur place de certaines forces... ça m'a fait tilt au moment ou j'ai vu cette vidéo)

Il y a comme une étrange odeur de Frankisme là derrière, et depuis longtemps. (ainsi en est-il du "christianisme" très particulier de Johnny Hallyday...)

Peut-être que la croix de Johnny Hallyday symbolisait aussi un ressenti de sa part à un certain niveau, plus ou moins conscient sur tout ça, du rôle dans la scène occulte contrôlée par d'autres qu'il a joué ?

Ces gars-là, ces "lumières filantes" de l'industrie du divertissement, sont d'ailleurs la plupart du temps bardées de contradictions internes, derrière les apparences ce sont presque tous des âmes en peine... et ils se droguent bien souvent pour tenter d'oublier leurs "démons intérieurs" (ce qui était très certainement le cas de "Johnny", vu qu'il en a abusé).

Une part d'entre eux (inspiré et subjugué par le Sheytan) les poussent à ceci, une autre part (ce qui leur reste d'étincelle de conscience) les poussent à limiter cela.


C'est comme pour "pénitencier" Diable et "pénitence", les lignes sont fragiles des fois pour discerner ce qu'il y a au plus profond du coeur des hommes, et au moment de leur mort ou de leur dernières années, quand ils sentent que le Jugement est à la porte, les actes et les mots sont profonds et chargés d'énergie.


Citation :
Les terribles larmes de Johnny Hally­day, trois jours avant sa mort : « J'ai peur, je ne veux pas mourir »

http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/les-terribles-larmes-de-johnny-hallyday-trois-jours-avant-sa-mort-jai-peur-je-ne-veux-pas-mourir_410193

Dieu sait mieux, et il est de toute façon Justice et Rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   21/12/2017, 18:49

Génial2 Que de trouvailles et de développements intéressants ! Merci Para Smile

Je poste juste en complément et sans le commenter le texte de l'homélie prononcée à son hommage par le père Benoist de Sinety :

Citation :


«Avec une seule poignée de terre, Il a créé le monde

Et quand Il eut créé la Terre, tout en faisant sa ronde

Le Seigneur jugeant en somme qu'il manquait le minimum

Il créa la femme et l'amour qu'elle a donné aux hommes.»

En ce jour où une foule immense communie à la même tristesse, autour de vous Laeticia, Jade et Joy, autour de vous David et Laura, autour de vous leurs mamans, voici que ce refrain chanté par un jeune homme au début des années 60, peut retentir de nouveau.

Ces paroles résonnent comme en écho à celles que nous venons d'entendre, paroles initiales du Livre de la Vie: «La vie s'est manifestée!». L'Apôtre Jean pousse ce cri de joie en écrivant aux premières communautés chrétiennes: oui la vie s'est manifestée et elle se manifeste encore, jour après jour, comme un don inestimable qui nous est confié en partage, à nous, hommes de toutes conditions, de tous peuples et de toutes cultures.

En entendant la nouvelle de sa mort, beaucoup ont été saisis de chagrin, d'angoisse, de détresse: ainsi celui qui avait accompagné tant de moments heureux ou douloureux de nos existences ne chanterait plus, sa voix s'est éteinte… Même si chacun au plus intime de lui-même se reconnaît finalement mortel, on en vient à rêver que ceux que nous aimons et que nous admirons, ne connaissent jamais de fin. Et lorsque les ténèbres du deuil paraissent, un froid glacial saisit nos cœurs et nos esprits.

Il y a deux mille ans, un homme naquit. Il se manifesta à ceux qui attendaient du Ciel un Envoyé, comme le Messie, le Christ. Ceux qui le reconnurent comme tel, le suivirent, pensant qu'Il leur donnerait de voir un royaume humain inédit, que rien ni personne ne pourrait détruire. Ils le suivirent sur les chemins de Judée et de Galilée, de Samarie et jusqu'au Temple de Jérusalem. En l'écoutant parler, en le regardant guérir l'aveugle de ses obscurités, purifier le lépreux des rejets qu'il inspire, relever la femme que tous veulent lapider, accueillir l'étranger que nul ne veut recevoir, relever ceux qui étaient morts, ceux qui le suivent apprennent à comprendre qu'en ce Jésus se révèle le visage de Dieu.

Et pourtant, un jour, celui qu'ils pensaient être roi sur terre, fut suspendu à la croix d'infamie. Les ténèbres semblaient devoir tout recouvrir: qu'espérer alors et qui croire? A cette question, le matin de Pâques apporte une réponse éclatante. Celui qui était mort est vivant, le Christ est ressuscité. Désormais, tout homme peut entendre de ses oreilles une Espérance nouvelle: l'Amour est incorruptible. Ce que nos rêves osaient à peine envisager est bien la réalité: la mort n'est pas le dernier mot de nos histoires. S'il n'est pas roi sur la terre, le Christ est bien le Roi de cette terre nouvelle vers laquelle nous marchons, cahin-caha, où la mort disparaît!

«Recherchez avec ardeur les dons les plus grands», je vais vous en indiquer le chemin par excellence écrit Paul aux chrétiens de Corinthe. A ceux qui vivent dans cette cité antique où les plaisirs et les richesses coulent à flots, quel autre chemin vers le bonheur donner que de profiter de tout cela sans vergogne?

Que sont, pourtant, nos vies sans l'Amour? Non pas l'amour éphémère d'une passion aussi intense que fugace, non pas l'amour égoïste et narcissique, mais l'Amour véritable qui nous fait reconnaître dans l'autre un frère à aimer, l'amour exigeant qui nous invite à aimer comme Jésus lui-même a aimé. Lequel d'entre nous ne mesure l'infini vide que procurent, au bout du compte, les objets de ce monde pour lesquels nous déployons pourtant tant d'efforts et d'énergie? Qui n'a jamais ressenti, enfant, la déception devant le jouet tant espéré qui, sitôt obtenu, devient moins séduisant, moins excitant? Rien ne peut combler le cœur de l'homme sinon l'Amour. C'est cet Amour qui nous rend capables de sortir de nous-mêmes, de croire que nous valons plus que nous n'osons l'envisager, de comprendre que nous sommes appelés à l'immortalité.

À la différence de beaucoup d'entre nous, Jean-Philippe Smet n'a peut-être pas reçu dans les premiers instants de son existence cet Amour qui est dû pourtant à toute vie naissante. Ces regards absents, sans doute, les a-t-il guettés tout au long de sa vie et s'est-il profondément réjoui de les trouver auprès de ceux qui l'ont aimé du plus proche au plus lointain. Mais il avait, un jour de son enfance, entendu retentir au plus secret de son être ces mots prononcés de la bouche même de Dieu: au jour de son baptême ces paroles ont été déposées en lui «Tu es mon enfant bien-aimé, en toi je mets toute ma joie». «On peut me faire ce qu'on voudra, je resterai chrétien. Je suis sûr que Jésus, lui, ne m'en veut pas» dira-t-il plus tard alors que des journalistes l'interrogent sur sa foi.

À sa manière, tout au long de sa vie, il a cherché l'Amour et il a compris que le moyen le plus certain d'y parvenir était d'aimer, d'aimer sans compter, d'aimer toujours. C'est pour cela que nous sommes là, parce que nous avons un jour compris, à travers ses chansons, sa générosité et sa disponibilité, que nous étions aimés de lui. Si la voix du chanteur et ses mélodies touchent en nous l'intime c'est qu'elles nous révèlent son désir et que ce désir nous bouleverse parfois.

Toute vie est mortelle mais ce qui ne meurt jamais c'est l'Amour: l'amour dont nous avons été aimés et l'amour dont nous aimons: ces liens tissent en chacun de nous un être spirituel immortel, éternel. Ces liens nous mettent dans une communion de plus en plus intime avec Dieu même ; ils nous divinisent. La vie de Johnny Hallyday, parce qu'elle a manifesté l'Amour, y compris dans ses pauvretés et dans ses manques, nous invite à lever les yeux vers Celui qui en est la source et l'accomplissement. Celui dont il nous dit, en reprenant l'image biblique, qu'avec «une poignée de terre il a créé le monde» afin d'y faire vivre l'Amour.

Oui, à chacun de vous cette promesse est renouvelée aujourd'hui: votre vie est précieuse, tellement précieuse. Ensemble, nous sommes invités à cheminer en ce monde, frères et sœurs, en laissant l'amour accomplir en nous le don de nous-mêmes. Chacun d'entre vous est infiniment aimé de Celui qui ne cesse de nous créer et qui nous appelle le jour venu à le contempler face à face. Quels que soient votre existence, ses doutes, ses hontes, ses renoncements, ses blessures, cet Amour dont Dieu vous aime ne passera jamais. Il est le seul bien, la seule promesse que rien ni personne ne pourra jamais nous enlever, nous arracher.

«Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés» dit Jésus à ceux qui cherchent le chemin de la Vie. Comme Jean-Philippe, devenu Johnny Hallyday, nous sommes tous appelés à laisser percer en nous cette lumière divine qui fait de nous des icônes de l'Amour de Dieu plutôt que des idoles dont la vie s'épuise.

Entre dans la Lumière Johnny Hallyday, une Lumière, un Feu qui ne s'éteint jamais. Te voilà accueilli par un Père qui ouvre les bras à l'enfant tant aimé, toi qui as tant cherché et tant donné aussi. Avec toi, nous l'entendons te dire pour toujours ces paroles qui viennent en écho jusqu'à nous car elles nous sont aussi adressées, sans aucun doute possible: «Que je t'aime, que je t'aime…» Amen.


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2577
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   2/1/2018, 02:34

Entre satanisme lyrical ("Veau d'or vaudou"), véhicules "marqués" du signe de la bête ("JH666") et "prière à Marie" : Johnny Hallyday en eaux troubles.

En creusant un peu sur le net, je suis tombé sur la vidéo que voici, qui enfonce le clou de manière très révélatrice sur l'influence satanique derrière Johnny Hallyday :

Citation :
L'incroyable révélation sur Johnny Hallyday - Son pacte avec le DIABLE



Les 18 premières secondes de cette vidéo sont identiques à la toute première que j'ai posté dans ce topic, mais c'est surtout le complément d'une minute trente qui suit, qui vaut son pesant d'or dans cette dernière.

D'abord le passage d'Auto-moto interviewant Johnny Hallyday sur sa "marque" de voiture. :

Citation :

Johnny Hallyday : C'est celle-ci, c'est celle que je suis en train de faire construire.


Auto moto : Cette voiture, comme toutes les machines mythiques de Johnny, portera le même numéro : JH 666.


Johnny Hallyday : Ben J.H. c'est moi. J.H. quoi. Et puis 666 ben c'est le Diable. C'est 666 vous savez la fameuse marque du Diable.

Auto moto : Ouais le démon quoi.

Johnny Hallyday : Ouais, pour ceux qui sont un peu fou comme moi ou qui aime aller vite.


C'est un pied de nez à la mort aussi.


Il est finalement mort le Johnny, et la fameuse "marque de la bête" ne sauve personne bien au contraire, elle mène en enfer, sauf repentance et Rédemption...

Le passage sur le "pied de nez à la mort" est intéressant aussi : toute personne finit un jour par mourir, c'est-à-dire finit par se séparer physiquement de son enveloppe charnelle, nécessaire à son incarnation terrestre... seul ceux qui vivent du péché doivent craindre la mort, qui n'est qu'un passage transitoire de l'être humain, dont la véritable essence est immatérielle !

Vouloir faire un "pied de nez à la mort", est en fait une "philosophie" (ou plus justement une "contre philosophie") partagée par beaucoup de satanistes (tombent là-dedans notamment, de nombreux jeunes free-lances et ignorants, en perte de repère moraux et spirituels) : ils s'imaginent qu'en s'associant au démon (ou simplement en s'adonnant à un "mode de vie" proche de cet "état d'esprit", qui brasse très large en degrés et en profondeur d'implication...) ils pourront "jouir de la vie sans entrave", et s'adonner à tous leurs penchants...

En vérité ils ont été illusionnés en amont par les mirages du paradigme moderniste, derrière lesquels se cache Satan, ses agents occultes (bien autrement et dangereusement impliqués dans des pratiques de satanisme, qui n'ont plus rien d'innocentes ici) et son agenda occulte, autrement dit la résultante du complot mondialiste-messianique...

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8447-sortie-du-livre-mk-abus-rituels-et-controle-mental-alexandre-lebreton

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5528p75-le-satanisme


"La Connaissance protège, l'ignorance expose au péril".

Cet adage devrait être médité par ceux qui le peuvent.

Je n'ai pas réussi malgré mes recherches pour l'heure, à dater exactement l'année précise de cette interview de Johnny (si quelqu'un la connait je suis preneur), mais il est clair que vu la tête d'Hallyday son âge est déjà assez avancé et il est déjà dans les dernières années de sa vie.

Cette interview doit approximativement avoir entre 5 et 15 ans d'âge (à vérifier).

Deux autres images de la vidéo sont par ailleurs intéressantes aussi :


La marque de Satan "666" tatouée sur le bras de Johnny.


Le Serpent (symbolisant ici Satan) entrelacé dans les globes oculaires d'une tête de mort.

C'est un symbole typique de l'occultisme.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Maintenant de loin le passage le plus révélateur de cette vidéo.

C'est la chanson de Johnny Hallyday intitulée "Veau d'or vaudou".

Les passages de la vidéo ci-dessus sont déjà particulièrement explicites (et la traduction qu'en fait l'auteur est tout à fait juste), mais il est bon de citer ici cette "chanson" et d'en reproduire en intégralité les paroles.




https://www.youtube.com/watch?v=mGMMH0NFZJ4

Citation :
Paroles

Je suis le fils de Lucifer
Seigneur et maître de la Terre
Je sème la mauvaise parole
Quand vous pleurez, moi, je rigole

J'ai mis K.O. mon challenger
Le jeune hippie de Bethléem
Qui se battait avec des fleurs
Vous l'avez démoli vous-mêmes

Vous êtes mes humbles serviteurs
Soyez maudits en ma demeure

Veau d'or, vaudou
Je suis la raison du plus fou
Vaudou, veau d'or
Je suis la folie du plus fort

Je vous fabrique vos idoles
Je vous divise et je vous arme
Vous avez besoin de pétrole
Et moi de sang, de sueur et de larmes

Dans le Miami-Los Angeles
J'ai mis un dingue avec une bombe
Deux cents péquins qui serrent les fesses
Et qui n'auront pas besoin de tombe

Vous êtes mes humbles serviteurs
Soyez maudits en ma demeure

Veau d'or, vaudou
Je suis la raison du plus fou
Vaudou, veau d'or
Je suis la folie du plus fort

J'ai inventé tous les drapeaux
Pour ne vous mettre jamais d'accord
Quand vous vous faites trouer la peau
Je dis "Bravo", je crie "Encore"

Vous êtes mes humbles serviteurs
Soyez maudits en ma demeure

Veau d'or, vaudou
Je suis la raison du plus fou
Vaudou, veau d'or
Je suis la folie du plus fort

Veau d'or, vaudou
Je suis la raison du plus fou
Vaudou, veau d'or
Je suis la folie du plus fort

Ces versets d'une pénétration incroyable ne laisse guère de doutes sur le fait que Johnny Hally-day, en plus de présenter ouvertement Satan (présenté comme le "Fils de Lucifer", "Seigneur" et "maître" de la terre, qui a mis K.O. le "hippie de Béthléem" : le Christ !!!), en connait parfaitement sa nature, toute sa nocivité foncière et criminelle !

Satan, le Diviseur avec un grand D, pousse les hommes à s'entretuer, s'enivre de leurs sangs, semeur de chaos et de perdition, il véhicule la sorcellerie et le culte de Mamon, Veau d'or vaudou, ses armes fatales de damnation... je suis la raison du plus fou et la folie du plus fort !

Qui dit mieux ?


Ces passages sont extraordinairement révélateurs, et mention spéciale à la ferveur avec laquelle Johnny chante "soyez maudit" !!!

Le chanteur "Johnny Hallyday" sait pertinemment qui est Satan, il a chanté cela dans les années 80, ce qui ne l'a pas empêché de se faire tatouer ensuite des 666 sur le bras, de parler de lui (de Satan) comme de son "confident", et de créer des automobiles à son pseudonyme : JH666 (choses qui ont continuées des années plus tard, bien après la chanson "Veau d'or Vaudou"), etc...

Le constat peut donc à juste titre être perçu comme "noir".

J'ajouterais néanmoins pour finir, une nuance.

Le même Johnny Hally-Day réalisera, des années plus tard, un clip, sorti en 2002 celui-ci, et intitulé "Oh Marie".

Ce clip, loin d'être "satanique" par contre, est certainement la plus belle chanson qu'ait jamais réalisé l'auteur :



https://www.youtube.com/watch?v=2aOLW_R9-E4

Citation :

Paroles de la chanson Marie par Johnny Hallyday



Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Évanouie mon innocence
Tu étais pour moi ma dernière chance
Peu à peu tu disparais
Malgré mes efforts désespérés

Et rien ne sera jamais plus pareil
J'ai vu plus d'horreurs que de merveilles
Les hommes sont devenus fous à lier
Je donnerais tout pour oublier

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Et je cours toute la journée
Sans savoir où je vais
Dans le bruit dans la fumée
Je vois des ombres s'entretuer

Demain ce sera le grand jour
Il faudra faire preuve de bravoure
Pour monter au front, en première ligne
Oh Marie je t'en prie fais-moi un signe

Allongé dans l'herbe je m'éveille
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
Oui la mort m'a promis sa dernière danse

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on m'a fait
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu viennes me retrouver
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu viennes me retrouver

On pourrait croire au premier abord (surtout avec l'exposé accablant qui précède) que tout ceci n'est que de la poudre aux yeux pour faire du disque et séduire une certaine clientèle de chrétiens abusés et naïfs (une des jouissances typiques du sataniste, est d'ailleurs de berner les croyants), ou encore qu'il y a là une stratégie de type Frankiste d'embrouille et de subjugation spirituelle, bref une sorte de "Rédemption par le péché".

Peut-être que cela est vrai à un certain niveau, mais pour ma part, je considère que cette chanson de Johnny est bien autrement profonde et cache aussi autre chose de plus subtil.

Elle est celle de son être profond, contradictoire et dissocié qui a subsisté.

La chanson parle de "guerre" en apparence, mais elle use derrière le voile d'un langage à double sens. (une langue des oiseaux en somme)

Le sens profond et authentique parle en fait entre les lignes de la carrière et de la vie de Johnny, de son combat intérieur qu'il a mené, et perdu.

En fait c'est Jean Paul Smet qui parle ici, et non Johnny Hallyday...

Il parle de gens qui lui ont fait du mal, beaucoup de mal, de son "innocence évanouie" (ces passages sont très importants si l'on fait le lien avec le satanisme et le "pacte", ainsi qu'avec les forces occultes qui sont en coulisses de l'industrie musciale - cf*, entre autre, l'ouvrage abus rituel et contrôle mental dont j'ai parlé plus haut), mais aussi du fait que Marie, qui était pour lui sa "dernière chance", disparais malgré ses "efforts désespérés"...

Il dit aussi :

"Et je cours toute la journée
Sans savoir où je vais "

[...]

"Demain ce sera le grand jour
Il faudra faire preuve de bravoure
Pour monter au front, en première ligne
Oh Marie je t'en prie fais-moi un signe".

C'est le couplet d'un homme qui est esclave de sa carrière, qui le sait mais qui ne semble pas avoir la force pour faire marche arrière (et qui est sans doute trop fier aussi, devant ses proches et ses fans, pour faire demi-tour), un homme qui avance de manière aveugle sans savoir ou il va (ce qui est fondamentalement vrai au niveau spirituel, il se sait complètement "égaré"), il devra monter "au front le grand jour", autant dire sur scène, et Jean-Paul Smet devra assurer sans faillir le spectacle de Johnny Hally-Day.

Il prie Marie de lui faire un signe...

Mais Marie s'est éloignée à ses yeux, on l'a vu.

"La mort" lui est apparu de manière crue, et lui a promis des "vacances" et sa "dernière danse". (il n'y aura pas ici de "pied de nez", et Jean-Paul Smet le sait, malgré ce que dit Johnny Hallyday ailleurs...)

Le refrain insiste de nombreuses fois sur le mal que "l'on m'a fait", et que "l'on me fait".

Le dernier verset, qui est inséparable de tout cela, est un appel à la Rédemption de l'homme derrière l'artiste de foire qu'il a été... le message profond de ce morceau est très triste en fait.

La vidéo du clip elle-même est un clin d'oeil hautement symbolique, avec les lyrics écrits en plein milieu du "champ de bataille", où il finit par mourir... 15 ans avant son départ de cette Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johnny Hallyday et son confident intime : Satan...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laura Smet ( fille de Johnny Hallyday ) interpellée nue et ivre en plein Paris!
» Johnny hier soir et ce soir au zénith de Dijon
» MAÎTRE GIMS PLUS RICHE QUE JOHNNY HALLYDAY
» Hommage à Johnny Hallyday
» Bono

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: